Tag Archives: criminalité vendéenne

HCE- organisation criminelle locale – Vendée

23 Déc

HCE = Harcèlement criminel électronique

Ce  n’est pas tellement différent d’ailleurs. Les criminels de Vendée qui se prennent comme la autres pour des sur-hommes , simplement parce qu’ils sont cachés et couvés par quelques pontes locaux , utilisent les mêmes réseaux de connivences et complicités inconditionnelles que les autres.
Ce petit bout de témoignage   avant de vous , bientôt laisser en paix, est,  de nouveau le résultat d’une observation  d’habitude .  Ces petits fragments d’activité criminelle de réseaux  locaux surprotégés , couvrent seulement deux nuits successives . Ils essaient de montrer, succinctement ,  quelques  complicités au sein d’ activités ou d’ institutions  que l’on aurait tendance à croire « propres » . Le conseil général de Vendée. Le monde hospitalier.
La criminalité de ces gars du coin consiste, comme ailleurs, à poursuivre avec acharnement une cible ( moi) pour lui infliger des souffrances répétées et visant le cerveau .
Ces souffrances sont provoquées par des tirs d’énergie dirigée. En plus des souffrances physiques , le cerveau subit des dommages irrémédiables.
Pour ces deux nuits-là , j’avais projeté de me protéger des criminels de mon voisinage et d’ essayer , de me débarrasser, peut-être, des maux de tête que je promène partout.
Ces maux de tête sont également entretenus par le micro-ondage programmé chaque minute, et que quelqu’un déclenche dès que je m’assois à ma table de travail.

IMG_5563 parking

En revenant de la grande ville voisine, ce jour là, j’avais simplement stationné ma voiture au milieu de toutes celles-là. Et j’avais pu sommeiller pendant plus de trois heures en paix sur mon siège couchette. Pressée par un besoin naturel, j’étais entrée sur les écrans du veilleur de nuit dans mon errance de recherche du local « toilettes » de l’hôpital.

Revenue dans mon véhicule, j’avais sursauté à peine une ½ h plus tard sous des tirs de sons métalliques qui éclataient dans le cerveau. Plusieurs changements de place n’avaient rien changé, amenant à penser que soit le faisceau du radar ici utilisé était très large, soit plusieurs véhicules avec du matériel  avaient été positionnés pour couvrir toute la zone.
Le veilleur de nuit de l’hôpital avait, manifestement, donné l’alerte.

De retour dans mon immeuble, j’étais encore restée dans ma voiture, redoutant particulièrement la fureur des quelques nuits précédentes de la machine de mes sadiques voisins . Les tirs avaient commencé sous à peine 10 minutes. Ils venaient manifestement du rez de chaussé et couvraient largement les 20 à 30 mètres dans lesquels j’avais tenté de déplacer ma voiture. La situation criminelle avait été organisée

Remontée dans mon appartement , et malgré une accumulation de protections, et plusieurs changements de place , je n’avais eu aucun repos. La machine à faire souffrir en privant en plus de sommeil avait débité ses tirs avec une sollicitude hargneuse. Les tirs d’énergie venaient du dessus. A221. Denis Stefane.

IMG_5516 impasse

Le lendemain , épuisée dès le lever, j’avais réussi à trainer jusqu’à 18 h avant de m’installer dans une impasse mais surveillée avec un intérêt assidu par un occupant de ce bâtiment-là, dépendant du Conseil général de Vendée

IMG_5561 conseil de vendée

Dès la nuit noire, c’est-à-dire assez tôt,  des tirs brûlants de micro-ondes étaient venus de cette percée près de la petite cahute  d’abord, puis de ces fourrés très peu épais , à l’arrière du véhicule, ensuite .

IMG_5511 fourrées arrière
Il s’agissait cette fois et manifestement de l’utilisation de l’équivalent d’un générateur de micro-ondes et qui provoque souvent des évanouissements.

IMG_5508 porte océane

J’avais bougé , pour fourrer ma voiture tout contre le bâtiment de la clinique de la Porte Océane, arrière du véhicule presque collé au bâtiment. La sensation de flamme de chalumeau qui dévore la cervelle avait alors eu comme origine une fenêtre du bâtiment de la clinique « Porte océane ».
J’étais rentrée chez moi.
Cette fois, les tirs provenaient de l’appartement du dessous. A 201. M DECROIX. Contrairement à la nuit précédente.

Il existe un groupe de ZONTA ladies , dans cette ville , qui avaient posé pour la photo avec le maire. Ce groupe de soeurs est censé lutter contre les violences faites aux femmes. Y a du boulot à faire , dont des campagnes pour prévenir le harcèlement, occupation préférée de tous les ados de cette ville  qui jouent en troupe.

 

Pour MAIGRET

25 Juin

IMG_3039 Ici

Nous sommes ici dans le fief vendéen du féodal,   dézingueur de femme,  de Paris XV * (1)

Après la mise en ligne des articles :

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/06/harceleurs-predateurs-controle-social.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/06/harceleurs-predateurs-controle-social-2.html   

la chasse à la femme et  la mobilisation des harceleurs/prédateurs locaux  avait été spectaculaire. Même accro à la lecture du  Canard Enchaîné du jour , je n’avais pas pu rater

  • Le solitaire accouru faire une photo de la proie désignée (moi)
  • Le jeune père de famille délaissant  les petits  et l’épouse pour se mettre à l’écart d’elle  ,pour envoyer son texto sitôt sa victime trouvée (moi)
  • Le vieux à moustache ayant essayé de copier  les particularités vestimentaires du jour de la cible désignée (moi) . C’est une habitude locale. Un des résidents de mon immeuble fait la même chose.  Ainsi, quand je suis en «   rose   » , il  va se changer, s’habille en rose et s’assoit alors dans son fauteuil face à mon balcon. Sans rien faire .
  • L’homme à chapeau , prétentieux ou distingué ,  en embuscade, feignant ou non de se cacher pour envoyer son texto , mais trahit par son ombre
  • La femme installée  sans confort  exactement face à sa cible, sans bouger  et tournant le dos à la mer
  • IMG_3037 mèmère

= le tout-venant  du harcèlement local et mondial , avec les « insistants » et les autres qui se la jouent  » au naturel » et à la fausse  coïncidence .

Pour la nuit, (24-25) ça avait été double ration de tirs de type «   zappings   ». Ces tirs d’ondes n’ont pas de fonction «   cuisson   »  comme ceux qui avaient détruit le cerveau avec des preuves .*(2) 

En détections enregistrées et déjà montrées très souvent depuis mon installation ici,                 les «   zappings   »  ressemblent à ceci   :

IMG_3049 zappings

F P  est la fréquence porteuse  qui change au moment des tirs

colonne T = 1,5 GHz, U=1,6 GHz, V= 1,7 GHz, W= 1,8 GHz

Ces tirs de type «   zapping   » traversent toutes les protections, tente de Faraday et y compris et font souffrir le cerveau façon «   coup de fouet   »  , toutes les quelques minutes .

Ces zappings ,  sont connus et mentionnés  dans les témoignages  de nombreuses cibles dont celui de  Max H. Williams * (3)  rapporté sur le site de Rudy Andria , et  celui d’un ex-militaire US *(4).

Ces zappings empêchent tout sommeil .

Cette nuit-là (24 au 25) après avoir changé de place plusieurs fois et  multiplié les épaisseurs   de protection   sur la tête jusqu’à l’étouffement , les tirs étaient  restés tout aussi féroces    . Ce qui m’avait incitée à vérifier  le couloir .

A Paris XV, Walti faisait certains tirs du couloir à 30 cms de ma tête.

Ici, la porte , en face, à un mètre,  avait  brusquement claqué.

Les tirs d’ondes vers mon appartement étaient faits  à partir de la pénombre de l’entrée de l’appartement en face. Malin. Car un positionnement de la tireuse  dans le couloir , aurait fait s’allumer la lumière par détection de présence.

Dans le système de l’étau local, il y a donc, en plus, connivence  entre le locataire de CM-CIC au dessus et la locataire en face  , employée par intérim dans une agence immobilière.

Au matin du 25,  alors que j’essayais de récupérer cachée ailleurs , le locataire de CM-CIC avait repris la main avec ceci   :

IMG_3048 réveil

La fréquence porteuse est alors 1 GHz 

J’avais eu à peine 4 heures de sommeil pour cette nuit-là. Encore. Et des étourdissements incessants.

Comme d’habitude, le corps ( le mien, dépersonnalisé pour les sociopathes voisins)  à maltraiter et faire souffrir avait  été systématiquement retrouvé par des brûlures au talon . Cela semble même  constituer une sorte de marquage, car ces brûlures au talon se déclenchent, ici, un peu n’importe où . Loin de toute antenne relais ou de voisins à téléphones cellulaires.

A ce stade, j’ignore toujours si ces brûlures sont produites

  • par une commande du cerveau  qui ensuite répondrait par des ondes d’alerte  permettant de localiser la tête . Ce qui suppose un matériel avec un paramétrage ad hoc aux mains  de n’importe qui,  ou
  • par une projection d’ondes attirées en ce point du corps par un élément non trouvé à ce jour
  • par l’un puis l’autre de ces moyens alternativement de façon  à brouiller les pistes et la compréhension du phénomène.

Ces deux voisins qui s’étaient relayés tout naturellement  cette nuit-là    ( au-dessus et à côté) ont un appartement en tous points semblables au mien. Certains individus  de leur groupe s’introduisent chez moi comme s’ils en payaient le loyer . Ils connaissent donc l’emplacement de tout le mobilier.  Cette connaissance rend forcément  le boulot criminel  plus facile.

La découverte de cette nouvelle « criminelle dédiée  » * (5)  fait par ailleurs penser

– que le matériel fourni , utilisé est à portée de main de n’importe qui et partout

– qu’il est facile à porter et sans doute   à manier sans connaissance particulière ( cf . J FOUQUET à Vannes)

Tous ces sociopathes auraient  sans doute intéressé  Georges Simenon et son  commissaire Maigret à l’honneur dans cette ville cette semaine.

Tous ces sociopathes  qui se sentent le droit , voire le devoir, de détruire des vies, iront-ils jusqu’à tuer ?

Pensent-ils pouvoir dézinguer leur cible par un AVC  ou une crise cardiaque  sans preuve et fêter ça au champagne?

Croient-ils que les pouvoirs publics et les journalistes muets,  sont leurs complices ?

Cela sera-t-il débattu  aux causeries du Palais  ces 26 et 27 juin ?

IMG_3050 simenon

*(1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html

*(2)

SILENT MASSACRE / ELECTRONIC STALKING AND MIND CONTROL IN THE USA

*(3)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/29/h-c-e-33-mois-de-tirs-dondes-eclatement-dans-la-boite-cranienne/

* (4)

http://educate-yourself.org/lte/frenchDGSEcovertradiation31mar10.shtml

* (5)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/06/hce-criminels-dedies.html