Tag Archives: D.Stefane

Coup de soleil généralisé – brûlure de tout le corps

30 Jan

camera-thermique-detection-fievre-sur-une-personne-par-camera-thermique-infrarouge

Il s’agit d’une sensation de brûlure intense et qui couvre tout le corps.

Les brûlures avaient commencé au niveau des jambes. Elles s’étaient développées avec férocité autour de la taille laissant des petites cloques assorties de points rouges particulièrement marqués.

Puis cette sensation de brûlure s’était étalée sur tout le corps , avant et arrière, haut et bas , ne laissant pas 1 cm2 de peau non douloureux. Le moindre contact du dos, du fessier, d’un bras ou autre ,  avec le matelas,  déclenchait un pic de douleur  irradiant en surface .

Tout mouvement de translation vers la droite ou la gauche pour éviter ce contact, engendrait une douleur de la peau plissée par l’effort, et  complètement incompréhensible.

Cette douleur était intense et s’accroissait quand je restais longtemps dans l’appartement de Madame Blaineau, aussi bien en journée que pendant la nuit. Elle diminuait quand j’étais à l’extérieur et reprenait illico à mon retour , augmentant souvent jusqu’ à l’insupportable. * 1

Par ailleurs, on sait que le locataire corse de l’appartement du dessus (A221) aidé de ses copains tortionnaires de l’immeuble et d’ailleurs qui le remplacent quand il s’absente, semblent capables de voir et savoir très exactement où je me trouve chez moi ( chez Madame Blaineau) dans l’appartement en dessous , puisqu’il bombarde la tête d’énergie  dirigée sans se tromper, comme s’il était dans la même pièce que moi

Cette recherche et vue générale du corps sert à  torturer avec précision en mitraillant  d’énergie dirigée de diverses sortes , pour abimer le cerveau (atteinte à l’intégrité physique) , priver de sommeil (torture) et inciter à quitter l’endroit (dépenses extravagantes obligées) .

Comme si ce locataire corse du A221 qui veut appeler la police quand il me trouve dans un couloir , qui menace de me  » buter » en sortant d’ un local à poubelles et qui m’insulte quand il me croise dans le parking , avait ici des droits à la maltraitance sur une inconnue …… garantis par le maire, la police, la propriétaire, le gestionnaire/bailleur, le syndic, le conseil syndical.

J’en ai oublié ?

Après 3 semaines de cette autre souffrance totale et de l’état second qu’elle engendre  et accroit pour cause de multiplications et d’empilements de douleurs de toutes sortes ( déflagrations de type électronique  dans la voiture) et de problèmes ( harcèlement , filatures, complications des situations) , j’avais fini par trouver quelques articles sur des témoignages similaires de cibles ( sur article de Rudy Andria ; témoignage OM de 2016)  et sur l’utilisation des nouvelles caméras capables de bombarder un corps aux infra-rouges.

https://rudy2.wordpress.com/harcelement-quotidien-de-milliers-damericains-respectueux-des-lois-par-lutilisation-de-la-surveillance-neurale-a-distance/
http://www.lefigaro.fr/sciences/2006/03/29/01008-20060329ARTFIG90093-peut_on_voir_a_travers_les_murs_.php
http://www.midilibre.fr/2011/11/14/il-invente-la-camera-qui-voit-a-travers-les-murs,417119.php

Le spectre des fréquences de ces caméras n’est pas détectable par les appareils de détection que je possède.
La brûlure de la peau est ainsi une autre forme de torture par souffrance continue infligée volontairement , et sans preuve autre que la souffrance elle-même.

*1 De récents ( fev 2019)  articles sur la 5G , semblent indiquer que cette utilisation avant l’heure et donc , soit pars des expérimentateurs  ou des militaires seuls autorisés à ce jour à mettre la 5G en action, pourrait être l’origine de cette brûlure généralisée . Comme suit  extrait de :https://ehtrust.org/scientific-research-on-5g-and-health/

« Les ramifications de ce que ces découvertes représentent dans la condition humaine sont encore floues. Nous avons également révélé la corrélation des paramètres de l’électrocardiographie (ECG) avec le coefficient de réflexion sous-THz de la peau humaine. Dans un travail récent, nous avons développé un outil de simulation unique de la peau humaine, prenant en compte la structure multicouche de la peau ainsi que le segment hélicoïdal du canal sudoriparien incorporé. La présence du canal sudoripare conduit à un taux d’absorption spécifique (SAR) élevé de la peau dans une bande de fréquence extrêmement élevée. » 

et  de :

Betzalel, Y. Feldman et P. Ben Ishai, «Modélisation de l’absorbance du rayonnement sous-THz par la peau humaine», IEEE Trans. THz Sci. Technologie. (Paris) 7 (5), 521–528 (2017).

« • En 2008, nous avons démontré que la portion enroulée du canal sudoripare située dans la couche superficielle de la peau pouvait être considérée comme une antenne hélicoïdale dans la bande située sous la bande THz. Les ramifications de ce que ces découvertes représentent dans la condition humaine sont encore très floues, mais il est évident que l’absorption de l’énergie électromagnétique est régie par la topologie de la peau et de ses organites, en particulier le canal sudoripare. »

On peut ajouter  aussi

https://lesharceleurs.wordpress.com/2019/01/03/la-5g-et-la-peau/

Tirs d’énergie dirigée dans le lobe frontal – images EEG

16 Sep

img_8470-heure

De nombreux Individus Ciblés par des tirs d’énergie dirigée disent qu’il leur semble que les appartements d’où proviennent ces tirs , sont occupés H/24.

C’est exact.

C’était le cas à Paris XV et à Vannes (56) dans les 2 appartements successifs occupés.

A Cap Olona cela a été vérifié à plusieurs reprises , également et

  • notamment en allant passer un petit bout de la nuit avec ma couette, dans le couloir du 2ème.
  • en attendant le départ du sadique de garde, de nuit, dans ma voiture

On peut ajouter à cette information,  une informations complémentaire surprenante,  et qui concerne les invités ou compagnons sadiques ,  des voisins sadiques . Ces « invités »  viennent  pratiquer  des tirs sur cerveaux  humains vivants, de femmes de préférence.

Ces amateurs ( payants ?)  de tirs sur cerveaux humains vivants , ont été repérés également à Paris XV chez C. RENOVE, à Vannes  (56) chez J . BOUQUET protégée du FM Le Rouzic, et chez A. ROUX protégé par un ami des policiers,  et qui assistait même à l’ auditions de  la victime (moi) de son  imbibé de protégé. Il était là pour une transaction familière aux policiers qui veulent aider le réseau plutôt que les victimes: « vous enlevez  ce nom ( Roux .. Martine *(1)…Poitevin…Stefane.. ) ,  et le procureur – ou le juge- classera la plainte contre vous. »

img_8476-date

Les images suivantes sont celles d’une détection  EEG de la réaction  du cerveau à l’impact des tirs d’énergie sur ce dernier. Parce que les tirs viennent du dessus, ils affectent souvent le lobe frontal.  Le tableau des fréquences  présenté est celui de l’électrode Fp1 qui se trouve comme indiqué sur cette image. Il existe des informations semblables pour chacune des électrodes.

img_8494-tableau-electrodes

et

img_8475-frequences

et

img_8474-fp1-50-hz

img_8471-total

et partie gauche du cerveau

img_8473-gche

et partie droite du cerveau

img_8472-dte

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/27/citadines-criminalite-corso-beur/

Restaurateur et soudeur même combat

7 Mai

IMG_7092 quoi de neuf

Et à part ça , quoi de neuf ? « 

Dessin de Voutch

Le combat commun du restaurateur et du soudeur acharné  est l’assassinat d’ une voisine : moi. Cette tâche leur a été confiée sous couvert d’un quelconque autre motif différent , mais susceptible de les rassurer et de les séduire. * (1)
Tuer consiste à enlever la vie.
Un meurtre est le fait de tuer quelqu’un sciemment.
Un assassinat , qui est une tuerie ( le fait de tuer) suppose une préméditation , une préparation et d’éventuelles manigances de camouflage.

Un assassinat , après une minutieuse élaboration du mode opératoire, peut être rapide ou lent.
Si le tireur est performant, pour un assassinat rapide,  une balle dans le crâne, par exemple , peut entrainer une mort rapide.

L’assassinat par mort lente , tel un empoisonnement progressif, peut rester inaperçu et se concrétiser par une mort qui passera pour naturelle.

Le harcèlement électronique qui vise à puissance modulée et adaptée aux circonstances , avec de l’énergie dirigée à distance * (2) le cerveau à travers le crâne , entrainera  au mieux , une mort par épuisement .
C’est ce que les anglophones appellent «  slow kill »

Mais, la mort lente du harcèlement électronique et de cette histoire  et des autres semblables est , en plus, faite de souffrances épouvantables * (3) , et ici de nouveau, infligées surtout à partir des deux appartements qui m’entourent .
Le cerveau attaqué sans répit par des formes d’énergie différentes, souffre à faire hurler à chaque tir d’énergie. C’est ce que souhaitent les organisateurs : que la victime hurle sa douleur . Cela permettra aux voisins de se plaindre du bruit fait sans raison apparente, et à la police d’accuser la victime de folie, et ce, pour pouvoir la faire enfermer.

Ici , les nouveaux assassins * (4) de cette histoire sont un restaurateur et un soudeur . Deux voisins qui logent dans les appartements en dessous et au-dessus du mien. Le restaurateur est F. Decroix , et le soudeur D. Stefane,

A ce duo, il faut ajouter un intermittent connu : le fils BROCHET , venu également à plusieurs reprises faire des tirs vers ma tête quand elle se trouvait positionnée face à l’appartement de sa maman, au même étage.

La maman fait partie d’un réseau de harcèlement qui pratique par préférence les violations de domicile avec dégradations . Elle est donc plus tôt en charge de l’aspect psycho-terroriste de cette histoire

Les tirs dans le cerveau et qui le retrouvent en tous endroits de l’appartement , indiquent , une connaissance en temps réel, par les assassins, de la position et du positionnement du corps  , chez moi.
Avec une inversion de la tête au pied du lit ou un changement de lit , les tirs reprennent vers le crâne et le cerveau a dévitaliser ,  seulement quelques minutes ou dizaines de minutes plus tard. Même chose , si le couchage est organisé dans la cuisine, dans la salle d’eau ou dans divers coins de la pièce à vivre.

Le corps puis la tête est systématiquement retrouvée pour bombardements d’énergie.

C’est le cas aussi, des autres cibles prisent dans des histoires qui ressemblent à celle-ci.

Ce fait a déjà été abondamment décrit ou explicité dans mes blogs. Il indique une surveillance par un (ou des ) moyen technologique qui suit les déplacements de la cible à l’intérieur de son appartement . Cela suppose aussi de la part des assassins une envie , une volonté et la possibilité  matérielle de surveiller constamment les faits et gestes de leur proie.

Après mon arrivée dans ce nouvel endroit, les assassins ici nommés, s’étaient littéralement « défoncés » au plaisir sadique possible offert : faire , par appareil programmé interposé des tirs d’énergie dirigée dans le cerveau de leur voisine inconnue, mais détestée, pour la faire souffrir , la rendre folle ou la pousser au suicide.

Face à des protestations diverses et qui concernaient les tirs d’énergie , l’un et l’autre étaient venus dire que NON NON , puis  me menacer . L’un,  de son avocat. L’autre , D. Stefane , d’une plainte . Il l’avait fait. * (4) Se plaignant auprès de la police de dégradations sur sa voiture dont je ne connais ni la marque, ni la couleur , ni la place de stationnement.
Pour me protéger des tirs d’énergie de l’assidu tortionnaire D. Stefane ( au-dessus) , des protections multiples sont habituellement superposées ou entassées , obligeant l’appareil utilisé par le forcené,  à forcer en puissance pour atteindre le cerveau , mais avec un risque accru d’AVC, ou de crise cardiaque .
Dans ces cas- là, et selon la technique de l’étau , pour rester efficaces sans danger d’accident ou de mort subite , les tirs d’énergie se font alors à partir du dessous. De l’appartement de F. Decroix, même quand ce dernier est absent, occupé à traiter avec respect ses clients de l’OLIVIER.

IMG_7091 l'assiette

dessin de Voutch

Son appartement est donc mis à disposition pour assassiner la voisine. Double source de revenus ?

IMG_7054 le 3-5 à 22H 50 ok
Le 3 mai au soir . Le premier tir venant de l’appartement de F. Decroix , enregistré avec antenne directionnelle, montrait une férocité de durée : 30 secondes (22h59.20) pour un premier tir et 20 secondes (23H00.10) pour le suivant . Boum . Boum . Dans la nuque. La tête avait viré des deux côtés en ce peu de temps.

IMG_7055 le 3-5 à 23H10 ok

A 23h21.20, l’opérateur avait forcé sur la fréquence 1 GHz . Plus la fréquence est basse, mieux elle pénètre.

IMG_7056 le 3-5 à 23h21
Le lendemain 4 mai , D. Stefane et son appareil , avait repris la main, pour abimer le cerveau incognito sans trop d’à-coups, et avec des tirs toutes les 5 ou 10 minutes, comme ceci

IMG_7060 le 4-5 à 2h07 ok

et

IMG_7061 le 4-5 à 2h40 ok

etc…

Mais en s’énervant quand même au matin . Lui ou son remplaçant qui occupe l’appartement en ses absences. ….. pour ne pas permettre le repos à la cible … et l’amener à penser que peut-être ce sera mieux ailleurs.

IMG_7065 le 4-5 à 7h du mat ok

Comme le racontent toutes les cibles de ces réseaux criminels , il semble bien que deux des idées fixes des organisateurs  criminels de ces situations , à la fois  précurseurs et moyens de l’élimination  programmée et confiée à des assassins de tous niveaux,  soient
l’empêchement systématique par sabotage de tout projet ,
la volonté de faire partir la proie de partout,  et cependant , en lui rendant la vie impossible en tous endroits.

Cela se passe, en FRANCE, aux Sables d’Olonne , en 2016. Un autre endroit où les pouvoirs publics locaux , n’ont d’égard que pour les criminels.

VIOLENCEsos-domestic-violence_no-excuses_aotw

image Wikipédia

• – (1) ce témoignage d’une harceleuse décrit les rouages d’ une organisation criminelle de harcèlement
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/the-syndicate-l-organisation.html

• • (2) les différentes sortes d’énergie utilisées en alternance , et mises à dispositions des adaptes du harcèlement électronique sont brièvement énumérées à ce lien
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/04/recherche-de-scientifique-en-phase.html

• • (3) cette souffrance du cerveau a  également, et en plus  été décrite dans une lettre aux chercheurs de l’Institut du cerveau de l’hôpital Pitié-Salpétrière

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/08/20/mutilation-et-souffrance-du-cerveau/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/la-souffrance-du-cerveau.html

(4) http://etouffoir.blogspot.fr/2016/04/delinquants-mafieux-criminels-crime.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au poste de police)

HCE- Criminalité tournante à Cap Olona

10 Déc

IMG_5442 ici

La criminalité consiste à endommager volontairement la santé, par des agressions  faites au moyen d’énergie dirigée. Cette énergie est pulsée et traverse les parois et protections diverses par à-coups violents .
Le harcèlement électronique qui est la base de cette criminalité par énergie dirigée , est différent du SICEM. ( syndrome d’intolérance aux champs électro magnétiques)

Ces agressions intentionnelles et programmées privent de sommeil ,

  • dans certains cas, par ce que « la Proscrite «  dans son blog* appelle l’effet cocaïne et qui correspond à des mises à feu incessantes des neurones, dues aux signaux pulsés ( tirs) . Alors que les neurones se sont à peine calmés, un nouveau tir prend le relais et assure ainsi la privation de sommeil imaginée par des sadiques cachés dans un appartement voisin.

IMG_5457 neurones
Dans d’autres cas, il s’agit d’une bouffée brûlante de type sensation de flamme de chalumeau qui traverse de part en part le cerveau à intervalles , eux aussi programmés, pour être douloureux et empêcher le repos .

Il existe aussi une méthode décrite comme une sensation de cisaillement du cerveau traversé comme par un éclair.

Une quatrième méthode habituelle et classique de cette criminalité propulse des sons et sifflements qui entrent en résonance avec les fréquences de la cochlée et se propagent dans le cerveau, empêchant le sommeil. Ils peuvent aussi,  entrer en résonance avec les fréquences des organes qu’ils font sur réagir et épuisent.

IMG_5459 fréquences de l'oreille

Les bouffées brûlantes qui traversent le cerveau , endommagent aussi des organes vitaux non protégés , situés en proximité , dont les yeux et la glande thyroïde , provoquant une cataracte rapide du cristallin et des problèmes neuro-endocriniens par dysfonctionnement de la thyroïde.

La criminalité tournante relève d’une méthode complémentaire à celle dite de l’étau. Elle consiste à appréhender par la technologie mise à disposition de ces bandes criminelles , l’emplacement du corps , pour passer , au cours d’une même nuit, d’un appartement voisin à l’autre et faire des tirs meurtriers plus efficaces.
Cela avait été fait ici , à plusieurs reprises, grâce à l’obligeante participation active de ma voisine de palier G. Brochet.

Cette criminalité tournante consensuelle peut également fonctionner par responsabilité répartie à tour de rôle, des tirs d’énergie.
Depuis quelque temps , une répartition des tâches de privation de sommeil et matraquage débilitant et meurtrier par sons et CEM , s’était mise en place entre l’A221,  au-dessus, appartement  habité officiellement par Denis Stefane, employé au Vendée Globe et l’A 201 en-dessous,  où réside M Decroix , employé en restauration .

En ouiquende les tirs d’énergie pour rendre malade venaient majoritairement du dessus . Ici par exemple , le samedi 5 décembre, l’A221 s’était soudain mis à courir bruyamment au-dessus de ma tête . C’était pour manipuler son appareil qui avait donné ceci :

IMG_5454 300-400-500-600 MHz

𝛍la 1ère colonne en rouge  à gauche , donne la fréquence porteuse 

les valeurs des CEM  sont en microW/m2

en bleu , les fréquences qui constituaient à ce moment-là le signal de base

On note , ici, des valeurs CEM très basses , mais jusqu’à 2,8 GHz

300 MHz est la fréquence minimum que peut capter l’antenne du détecteur en place chez moi ce jour-là.
Ni 300 MHz, ni 400 MHz , ni 500 MHz , ni 600 MHz , ne sont des fréquences de communication . Ce jeune voisin qui avait déclaré « ne rien comprendre aux HF et aux CEM » aurait pourtant bien , à portée de main, un appareil qu’il règle à sa convenance . Et même mal et sans précaution

Ceci en est une autre expression.

IMG_5455 1000 µW

Les fréquences sont indiquées dans la ligne en bas de la photo

En orangé, ce qui correspond au signal dit habituel , mais avec un accroissement d’intensité 
Ceci ci-dessus , montre un autre réglage fait par le même et qui n’est pas un raté, mais une programmation d’énergie dirigée vers mon appartement, avec pulsion chaque minute et pour 1000 microW/m2 sur 2,4 GHz .

En prime et conséquence de cette hyperthermie du cerveau, il faut noter des céphalées en continu, la  chute de cheveux et un assèchement intense de la peau .

Dans le cadre de cette méthode tournante, en semaine , les tirs d’énergie violents souvent porteurs de sons, venaient  du A201,  comme ce jour , entre autres. Ce qui est en rouge correspond à un signal  très puissant , qui faisait suite à plusieurs autres mais restés inefficaces. Je ne m’étais pas levée.

IMG_5456 réveil par l'A 201

Ce tir , violent,  avait traversé 8 plaques de métal et 2 matelas superposés. Son efficacité n’était donc pas un hasard mais l’expression d’une volonté déterminée de cet employé en restauration , à nuire et priver de sommeil , une voisine inconnue . Comme on le voit, il ne s’agit pas de CEM ambiants mais de tirs d’énergie faits par les petits gars du coin qui, comme les autres ne craignent ni les plaintes au procureur , ni la police.

Lors de notre unique face à face, Denis Sefane  (A221) m’avait même précisé, moqueur, que si la police essayait de chercher, elle ne pourrait pas trouver.
Criminels de proximité. Un nouveau passe – temps qui rapporte ?
C’est ce qu’avait affirmé JJ Walti à Paris XV. *(2)

http://laproscrite.canalblog.com

*(2)