Tag Archives: dBm

Réveil par le son

25 Mai

réveil 2

Le son de réveil obligatoire du 25-5 -16 au matin et provenant de l’appartement A221 au dessus du mien,  donnait ceci en détection.

IMG_7294 25 matin
Dans la ligne verte  : le spectre des fréquences utilisées pour porter le son.
Dans la ligne orangée les valeurs CEM très basses, des fréquences utilisées.
Dans la colonne , en rose, les heures de tirs.
Dans la colonne , en jaune, l’indication de la fréquence porteuse.
Le son porté par les tirs de hautes fréquences était audible à l’extérieur de la boite crânienne, comme pour toutes les nuits précédentes. Et pour les jours aussi, puisque l’appartement semble occupé H/24, par des individus ayant la même mission : tirer sur la voisine du dessous si elle s’allonge.

Il pourrait être celui ci-dessous et qui correspond à la fréquence avec la plus forte densité de puissance enregistrée pendant la nuit  : 200 Hz, pour 9𝜇T.

IMG_7290 200 Hz 9µT
La recherche avait été faite entre 200 Hz et 22 KHz.

La veille au soir , le canardage assidu venant du dessus ( A221)  , avec son , porté par les tirs de hautes fréquences était détectable ainsi.

IMG_729524 soir

Et ce très courageux voisin, le «  monsieur muscle  » du A221, qui règle sa machine à torturer les femmes dans leur chambre et la positionne à l’aplomb du lit comme si le plafond entre les 2 appartements était transparent, m’avait fait ce jour une surprise.

Il était monté sous mon nez dans son véhicule garé près de l’immeuble.

BL 550 ZW (2B)
bastia

Pour les lecteurs étrangers , je précise que 2B , correspond à la région la plus  proche  de  Bastia , la  très jolie ville au nord-est de l’île .

Il s’agirait donc du  véhicule que je suis censée avoir dégradé * (1) , sans doute en état de somnambulisme. Ce qui m’avait valu une convocation au commissariat de police de cette ville : Les Sables d’Olonne.

somnambule 2

Voiture de maître  ? ou de fonction  ?

 

 

 

Puissance des signaux HF

15 Août

Ceci est de nouveau destiné à des cibles de harcèlement électronique , mais pas seulement, au cas où cette et ces informations pourraient être utilisées pour analyse, compréhension ou prévention.

Les associations de « cibles » de harcèlement électronique font état de l’extrême réactivité des criminels en charge d’une élimination de cible , par des changements de matériel constant en fonction des informations glanées sur ou par la cible.

La lecture d’un blog de cible est la source d’information première. L’espionnage constant des connections internet

IMG_4938 disque distant

et des poubelles  virtuelles et physiques vient en complément. Il faut y ajouter les violations de domicile et de véhicule qui permettent de grapiller les informations manquantes pour adaptation de la torture à continuer.

A la suite de la mise en ligne « d’histoires de sons », le 14 août au soir et après un tir de 5800 Hz, il y avait eu un changement de nature des ondes pulsées à partir de l’appartement WALTI/CHARLOT.

On semblait repartir vers du micro-ondage fortement pulsé. L’impression était donnée par une sensation d’évanouissement ainsi que des sursauts d’une épaule et d’un bras , au moment des tirs d’ondes.

Le détecteur programmé enregistrait cette fois en dBm l’intensité de puissance des signaux HF . J’avais porté attention à l’équivalent d’un micro-ondage et aux signaux allant jusqu’à 2,4 GHz .Ils s’étaient manifestés à 23h06 le 14 août pour s’arrêter à 5h33 le 15 août .

???????????????????????????????

La présentation en dBm, ici, a été sélectionnée entre 3h30 et 3h47 le 15 août, qui pourrait être un moment où un voisin normal est peu susceptible d’avoir un matériel puissant en fonction. Elle donne une idée de la cadence des pulsations pendant toute la nuit.

Pour lire le mini-tableau ici, il faut se souvenir que plus le chiffre se rapproche de 0, plus l’intensité est forte. -72 dBm est donc plus gentil que -47dBm
La colonne Z est celle des HF de 2,1 GHz . La colonne AC est celle des HF de 2,4 GHz.

Cette mini information illustre ce que disent les cibles et associations de cibles de harcèlement électronique : l’existence d’une panoplie de matériel mis à disposition et une réactivité absolue des criminels,  et qui signent l’acharnement.

Cet acharnement est également manifeste dans cette mienne histoire .

Pour les visiteurs de passage , on peut rappeler que ce harcèlement électronique par ondes pulsées ressenties au cerveau et tel que raconté dans ce blog dure depuis Mai 2012.

Il est, et a été, systématique depuis cette période dans tous les endroits où je me suis déplacée en France, soit pour y rester quelques nuits, soit pour pouvoir y résider plus longtemps. Ce qui n’a jamais été possible et qui est intentionnel.

Ce harcèlement existait de façon moins évidente ou plus sporadique bien avant . Je le note comme ayant surtout servi à me fatiguer et m’empêcher d’être performante par épuisement cérébral, pour toute réalisation de projets.

Le but manifeste des criminels, et de  quelques décébrés

???????????????????????????????

 

Photo Wikipedia

 

outranciers  qui l’ énoncent avec un simplisme adapté, étant de me faire passer pour ce que je ne suis pas .

J-J Walti et le couple Lovely 92 en avaient fait un exercice de style.

Depuis Mai 2012, ce harcèlement électronique qui est de la torture, a été mis en place, et ce dès mon arrivée, dans tous les pays où j’ai voyagé, même à l’improviste. Donc dans une spectaculaire diversité d’hôtels et de complicités hôtelières qui relèvent de l’escroquerie en bande organisée .

Ces pays incluent CUBA, l’ISLANDE, les PAYS BAS, le PORTUGAL, l’ALLEMAGNE, la CRETE, la BELGIQUE, le CANADA, les ETATS UNIS ,  DANEMARK (COPENHAGUE  seulement).

On peut ajouter que cette situation de « cible » , comme bien d’autres semblables , racontée depuis plusieurs années , n’a suscité aucun étonnement ni aucune indignation des services de sécurité français . Comme s’il s’agissait d’une banalité ou d’une situation habituelle et familière.

Personne ne s’est donc employé à la faire cesser en interpellant les auteurs nommément dénoncés par plaintes officielles .
Les criminels pérorent , pataugeant même avec délectation dans leurs dénégations, leurs propos incohérents, grotesques, grossiers, ou orduriers