Tag Archives: dégradations

Pour les magistrats, les policiers, les gendarmes

9 Fév

Le texte suivant est le témoignage d’une personne ciblée (A) par du harcèlement en réseau et du harcèlement électronique.
Ce témoignage a été proposé pour qu’il soit joint à la plainte d’une autre personne (B) et  qui est ciblée dans des conditions aussi horribles et très semblables.  

L’une des deux cibles habite dans le sud de la France. L’autre réside  dans l’est de la France. Des centaines de personnes   sont ainsi ciblées, maltraitées , torturées , privées de sommeil dans   ce pays , et ce,  dans une indifférence monstrueuse , complice ou  coupable .

Les victimes demandent  l’aide , la  prise considération  et le respect  normal élémentaire  de leurs droits  aux  représentants de l’Etat, pour faire cesser leurs  souffrances et leur état de parias. Il y a, en effet,  urgence à prendre des mesures adaptées   pour contrer et arrêter l’horreur qu’on leur fait subir. 

La première de ces mesures serait , bien sûr,  la prise en compte de leurs plaintes.
Ce témoignage est mis en ligne , ici, avec la permission de l’auteure (A). 

Les parties de  textes surlignées correspondent aux méfaits et délits infligés  plus particulièrement à l’auteure (A)  de ce texte. 

 

Je soussigné A. M. tiens à appuyer la plainte de madame B. K. relative au harcèlement qu’elle subit.

Moi-même victime de harcèlement électronique et global depuis très longtemps, je suis en relation avec madame K. et des victimes des cinq continents depuis près d’un an.
A ce titre, j’ai eu maintes fois l’occasion de constater les nombreux points de similitude entre nos harcèlements respectifs.

Concernant les intrusions sans effraction à nos domiciles, le modus operandi est tout a fait comparable, abstraction faite des pillages proprement dits, lesquels ont débutés dans mon cas, plusieurs années après le début du harcèlement, alors que j’habitais une maison abritant de très nombreux objets de valeur.

A titre d’exemple, je reprends la description qu’elle m’a envoyée d’une des incursions sans effraction qu’elle a subie à son domicile. En couleur, des ajouts concernant des faits similaires à mes domiciles successifs :

– white-spirit déversé sur le bureau, entamant son revêtement peinture. Produit chimique déversé à divers endroits de mon domicile, sur meubles et linge de maison, de ce fait endommagés ;

– serviette de plage neuve découpée à une extrémité puis effilochée . Vêtement troués à coups de ciseaux ;

– partie haute de la porte fenêtre fissurée en diagonale, malgré qu’elle soit protégée par une loggia.

– odeur nauséabonde d’urine dans tout l’appartement après l’intrusion. Dépôt d’excréments et d’urine dans le jardin et la maison à l’occasion de plusieurs intrusions ;

– Deux couvertures dites de survie ont été agencées en forme de tête d’un animal à cornes [ fait constaté aussi par quatre autres voisins]

– un sachet scellé avec dedans les écouteurs tél. a été posé dans une plante sur son balcon. Très important : Dans les jours ayant précédé l’intrusion chez madame K., j’ai moi aussi subi une intrusion où, entre autres vols et vandalismes, l’intrus a déposé chez moi de petits écouteurs dans un sachet scellé. Le sachet, scellé de travers, contenait des écouteurs incomplets ;

– des pommes de terre plantées dans un pot sur son balcon à son insu. Petits morceaux de bois destinés à un bricolage plantés dans un pot où je cultive du basilic ; coups dans la céramique d’un cache-pot neuf sur l’appui de fenêtre.

– les rails d’un petit tiroir léger contenant du linge de corps ont été arrachées. Rails d’une commode en acajou années cinquante, cassés ainsi qu’une des poignées en ébène du deuxième tiroir.

– un bouchon goutte à goutte normalement enfoncé avait été sorti si bien que du contenu du flacon s’est déversé. Flacons d’huiles essentielles ouverts et vidés.

– serrures et verroux obstrués avec de la colle ( le 6. juin 2017) Griffes dans les meubles et arrachage de leurs serrures avec vols des clefs.

A cette description, il convient d’ajouter que sur la durée, ces incursions deviennent insupportables et impossibles à assumer financièrement. La totalité des effets personnels, des appareils électriques, électroniques ou numériques, ainsi que tout le mobilier finissent par être endommagés ou volés.

Hormis ces vandalismes avec déplacement d’objets et dépôt d’objets n’appartenant pas à la victime, le vol de documents administratifs, de tout ou partie du dossier médical et de papiers personnels est récurrent pour la plupart des victimes, lesquelles finissent clouées chez elles lorsqu’elles n’ont personne à qui confier papiers et objets de valeur.

*****************

Parallèlement aux pillages et vandalismes, les harceleurs s’en prennent aussi aux animaux domestiques de la cible. Madame K. m’a relaté une agression contre son chat ; le mien a été assassiné après plusieurs tentatives d’empoisonnement.

Voiture : de même que celle de madame K., ma voiture a été plusieurs fois vandalisée.

*************************

Harcèlement électronique :quoiqu’il ne prenne pas exactement la même forme chez toutes les victimes, ne soit pas infligé avec la même intensité, les résultats sur l’état général et les symptômes sont les mêmes quoiqu’à divers degrés de gravité :

– privation de sommeil dont les chocs à la tête ne sont qu’un exemple ;
– picotements et démangeaisons ;
– sensations de brûlures, surtout au niveau du crâne, accompagnées de fortes chutes de cheveux ;
– sensations de brûlures à divers endroits du corps ;
– douleurs abdominales ;
– migraines fréquentes, fortes à handicapantes ;
– difficultés de concentration pouvant hypothéquer toute possibilité d’accomplir un travail intellectuel ; affaiblissement de la mémoire et difficulté de mémorisation ou d’apprentissage.
– douleurs articulaires ;
– paralysies passagères ;
– fatigue, faiblesse généralisée et dégradation de l’état général ;
– incapacité passagère de travail ne pouvant qu’aboutir à la disqualification et la désocialisation – ce qui est mon cas -.

Comme madame K., je jouissais d’un excellent état de santé avant d’être la cible des agressions susmentionnées.

Je tiens à ajouter que ces nouveaux types de harcèlement, allant de la déstabilisation et l’appauvrissement de la cible jusqu’à sa destruction ne peuvent plus être niés, dès lors que des Lanceurs d’Alerte de la trempe de Bill BINNEY (ancien directeur technique de la NSA) et Kirk WEIBE (ancien grand analyste de le NSA) sont parti en croisade contre ces méthodes et donnent de fréquentes conférences sur ces sujets.

Parmi leurs initiatives, leur récente étude internationale destinée aux cibles du monde entier, laquelle étude démontre, par la nature même des questions, leur parfaite connaissance de ces protocoles de harcèlement.

Par ailleurs selon eux, la France, comme la Belgique et nombre de pays européens se sont alignés sur les USA concernant l’utilisation en l’occurrence abusive de ces nouvelles armes et méthodes de harcèlement. Ils nous ont appris que nos états (secteur de la défense et/ou de l’intérieur) délivrent à des sociétés privées les pleins pouvoirs pour expérimenter ces méthodes, et ce, bien entendu, sans mandat d’un juge, ce qui signifie que n’importe quel citoyen parfaitement innocent puisse devenir cible du jour au lendemain. Ces sociétés privées avaleraient jusqu’à 80 % des sommes colossales consacrées par nos états à ces recherches.

Au cas où il serait toujours impossible aujourd’hui aux magistrats d’instruire ce genre d’affaire, la cible que je suis ne peux que souhaiter la propagation de l’information dans le milieu de la magistrature et de la police.

Je reste à la disposition de qui souhaite en savoir plus.

Recevez, Madame, Monsieur, l’assurance de mes sentiments respectueux.

Mélange de délinquance et de criminalité tout venant

30 Mai

Quelqu’un avait essayé de pénétrer chez moi à plus de 23h le 29 mai au soir. J’y étais. Je lisais. La porte était bloquée de l’intérieur.

IMG_2742 les portes

Cela suppose ce que l’on sait déjà  : des copies des clés de mon appartement sont en d’autres mains, par et pour manigances et volonté de nuire.
Cela fait aussi penser que la machine à détecter ma présence et mon emplacement chez moi , et qui se fait par réponse aux piqûres et douleurs provoquées sur le corps, avait donné…. une absence d’information.
Cela avait donc motivé cette recherche de confirmation d’absence par un déliquant proche et peut-être très proche et cette intrusion, ratée pour cette fois . Ces intrusions sans effraction s’accompagnent souvent en plus, comme pour tous les autres individus ciblés, de fouille de mes documents, de vols ou de dégradations.

IMG_2740 dégradation

plateau d’une console

IMG_2754 plateau du bureau

Une des toutes 1ères violations de ce domicile avait consisté à pénétrer chez moi, couper les têtes des fleurs qui se trouvaient dans un vase et aller les mettre tout au bout de ce couloir . Au niveau du virage.

IMG_2741 couloir

La récente  tentative d’intrusion de nuit du 29 mai , montre encore et toujours , l’audace incroyable et habituelle des participants de ce système crapulo-criminel obsessionnel de violeurs de domicile et adeptes du harcèlement électronique et dirigé vers une personne sans importance

Compte tenu de la facilité avec laquelle cette délinquance et cette forme de criminalité s’organisent et continuent d’être mises en oeuvre, par laisser-faire des services de l’Etat  dûment informés, et en tous endroits  par des plaintes ( Paris (75), Angers (49), Dol de Bretagne (35) ,St Malo (35) , Troyes (10), Vannes (56) , St Julien des landes (85) etc….) il faut peut-être penser qu’elles sont co-substancielles au fonctionnement des institutions de la République française .
Il est cependant surprenant que des journalistes ou sociologues n’en ait pas fait état pour les exposer, les analyser ou les dénoncer dans leur forme basique d’oppression des «  sans dents  »

sans dents

Photo Wikipédia

Je rappelle que cette formule «  sans dents  » est une appellation cynique non contrôlée, d’origine dite élyséenne. Elle sert à caractériser des démunis du peuple français, trop pauvres pour s’acheter des dents neuves . Par extension cette expression pourrait aussi caractériser tous les autres démunis, privés de leurs droits constitutionnels par des nantis.

Vers 2H du matin la- machine-à-exterminer-une-cible-dans-son-lit avait réussi de très discrètes piqûres sous les pieds, avant de démarrer des tirs d’ondes de type «  zappings  » vers la tête et qui avaient augmenté en violence après deux tirs d’adaptation pour tester les protections mises en place.

Une heure plus tard, le même processus de prise de contact avec les pieds avait été utilisé alors que je m’étais installée dans ma voiture au sous-sol , espérant éviter les affres de la nuit précédente.
Wallou.

IMG_2739 dans le parking

Ceci , et qui est anormal compte tenu des fréquences  repérées , montre la malfaisance locale et correspond soit à la phase «  piqûres  » soit à celle des 1ers tirs. Je n’avais pas pris de notes  .
La configuration de l’appareil pour ce moment-là donne l’indication de la fréquence porteuse dans la colonne D . Les CEM riquiqui prouvent qu’il ne s’agit pas de micro-ondage ( cuisson) .

H C E – piqûres et zappings

12 Fév

IMG_1196 Chemin de campagne

 

H C E = Harcèlement criminel électronique 

Ce harcèlement est criminel parce qu’il vise à détruire la santé et détruire le cerveau. Il y a là, atteinte grave à l’intégrité physique comme le montre l’article : 821 nuits de torture du cerveau .

La détection  montrée ci-après , avait été faite  en pleine campagne, à plus de 3 kms d’une antenne relais , loin de toute maison d’habitation. Elle correspond  d’une part à une recherche de positionnement du corps par des ondes , d’autre part à une forme d’attaque du cerveau par ce qui semble le même type d’ondes.

Ce qui est noté en détection est  donc une correspondance entre une sensation , et l’heure indiquée sur le détecteur qui enregistre en continu. La vérification de cette correspondance heure/sensation  donne les tableaux  qui vont suivre.

Les sensations sont :

  • – des sensations de piqûres superficielles localisées de type petite pointe de feu insistante
  • – des sensations de piqûres étincelles qui « sautillent » sur la peau
  • – la fameuse sensation du « zapping », qui est une traversée rapide douloureuse  du cerveau par  des signaux * (1)

La sensation des piqûres de ce jour était différente de la sensation, et  déjà décrite dans ce blog,  d’une aiguille qui s’enfonce  dans la chair. Du sadisme pur. Curieusement ,  la pression due à l’intensité des signaux  utilisés pour produire cette douleur  précise  et  renouvelée avait , localement , fait saigner des veinules , faisant naître  des hématomes . Les hématomes s’étaient étalés et installés provoquant le décollement,  puis la chute  de l’ongle de l’orteil concerné.

Ce 11 février en fin d’après-midi, le spectre des signaux disponibles dans cette campagne , se présentait ainsi à 18h19.

IMG_1209 environnement lors de mon arrivée

Mon ordinateur, repérable, avait été laissé à la maison.

« Mon » repérage par géo-positionnement avait été perçu une première fois à 19h20 par des piqûres insistantes au niveau de la clavicule.

IMG_1210 19h20 piqûres clavicule

Cela faisait , une nouvelle fois,  penser que d’autres éléments, incluant mon véhicule  permettait ces  « retrouvailles » entre le corps  et des faisceaux d’ondes  .

 A l’intérieur de la voiture, les pieds  étaient complètement enveloppés , jusqu’à mi-jambe, dans plusieurs épaisseurs de fines couvertures de survie,  froissées . Jusqu’à présent, le froissage des feuilles avait semblé un élément complémentaire de protection . Mais il s’agissait alors de protection contre le  micro-ondage . Ce qui n’est pas le cas ici.

IMG_1208 couverture de survie fine froissée

A 19h25, malgré les couvertures de survie, il y avait eu des piqûres SOUS les pieds.

IMG_1211 19h25 piqûres sous les pieds

A 19h55, les piqûres  avaient été notées SUR les orteils.

IMG_1205 19h55 piqûres sur les orteils

A 20h55 c’était le devant des jambes, sous couverture de survie, qui avait subi les piqûres .

IMG_1213 20h55 piqûres sur une jambe

A 20h58 , de nouveau, les orteils avaient subi un assaut de piqûres

IMG_1204  20h 58 autres piqûres aux orteils

A 21h11 les sensations de piqûres étaient sur le bout des doigts

IMG_1203 21h11 piqûres au bout des doigts

Et à 21H23, Vlan. Pour le 1er zapping à la tête

IMG_1214 21h23 1er zapping tête

Suivi d’un 2ème à 21h54 et ressenti comme  faible.

IMG_1200 2ème zapping ( ressenti faible)

A 21H56, une myriade de petites piqûres sous les pieds donnait la sensation d’étincelles

IMG_1199 21h56 piqûres de type étincelles ( pied)

Les zappings s’étaient succédés à des intervalles de 10 et 20 minutes

C’est le zapping fort de 22H58 qui m’avait incitée à partir.

IMG_1215 zapping fort

La tête repérée depuis 21H23 était visée systématiquement et le resterait si je restais. L’appareil programmé avait sa cible  et débitait ses tirs.

Il la retrouverait ailleurs , également. Plus tard.

De retour chez moi, j’avais constaté la violation  de domicile du jour des A4/B3 . Ils avaient jeté sur le sol,  de la nourriture volée quelques jours plus tôt. Or , il se trouve que j’avais passé l’aspirateur le matin même . Il n’y avait rien sur le sol à ce moment-là.

Dans un placard de produits alimentaires , « ils » avaient fourré ceci

IMG_1216 plaque goudronnée

qui ressemble aux plaques de protection goudronnées que l’on trouve sur le moteur des voitures.

Cela fait, ici , maintenant et  plus particulièrement,  penser aux dégradations faites sur DEUX meubles , le jour de mon emménagement dans cette résidence.

Les jeunes transporteurs , qui avaient fait des efforts épuisants de ponctualité, avaient semblé   sincèrement désolés de ce qu’ils m’avaient montré, proposant de réparer ce qu’ils pouvaient ……  car, sinon,  ils voyaient leur pourboire  s’envoler,   par ces crapuleries stupides.

DEVINEZ ……

Pour la nuit , il y avait eu les  rafales d’ondes, modérées cette fois ( 50 microW/m2 en 900 MHz, ) *  ( 2)     de l’ex marin de la marine nationale. Mon voisin. Ces rafales pourraient servir de camouflage aux tirs  du type de ceux qui sont montrés ici et qui existent également chez moi.

Et ceci est un message aux violeurs/voleurs A4/B3 de cette résidence  .

IMG_1117 allée 1

«  rendez le scanner volé dans une valise  et la boite de ciseaux volée dans la salle de bain , mais évitez de les jeter sur le sol » 

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/23/tech-talk-elements-de-langage-pour-cibles-de-harcelement-electronique/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/25/tech-talk-suite-resumee/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/tech-talk-pour-des-cibles.html

* (2)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

H C R – l’allée des harceleurs

8 Fév

H C R = harcèlement criminel en réseau

Ce harcèlement est criminel parce qu’il détériore volontairement la santé, et vise à l’élimination de  la personne harcelée , par la folie ou par la mort provoquée . Les harceleurs sont des criminels 

Ces harceleurs-là  sont  tous des vieux, à une exception près.

???????????????????????????????

Comme tous les voyous jeunes et vieux de ce pays , ils harcèlent, violent domicile et intimité,  volent dans les valises fermées à plomb et dégradent. Ils passent leur temps à guetter leur proie pour foncer faire leurs actes crapuleux, en s’introduisant chez la personne qu’on leur a désignée  . Appartement et voiture. Tout leur convient.

IMG_1117 allée 1

Ils habitent  dans une jolie propriété,  avec salle billard,  salle de gym. , piscine et activités diverses pour se maintenir en forme  physiquement,  et en état cérébralement. La marque  de qualité qui leur a vendu un logement,   a construit son marketing sur la sécurité et la solidarité volontaire, participative  et assumée des résidents.

Dans cette résidence, on s’  appelle par le prénom. C’est sympathique.

La plupart  des résidents optent pour le tutoiement , signe de nivellement social.

Ceux de mon allée , deux couples et un homme seul, s’étaient  révélés solidaires  , dès la première heure,  pour s’acharner sur une voisine inconnue (moi).  Leurs manigances , préparées à l’avance, en amont,   n’avaient même pas attendu un  premier éventuel incident prétexte pour s’exprimer. Ils en voulaient.

Signe  complémentaire de  leur très grande solidarité ,   les plus bavards  ???????????????????????????????

ou  le plus écouté  ???????????????????????????????      d’entre eux,  avaient diffamé. 

Me faisant passer pour dérangée.

En fait je suis seulement  devenue sourde grâce aux tirs d’ondes dans la tête  ** de déments de cette organisation criminelle.

Dans cet endroit voulu  et réputé sécuritaire, ils avaient fabriqué mon insécurité avec  une énergie admirable et une hypocrisie confondante.

Ces nouveaux gougnafiers aux airs de bourgeois propres , avaient aussi la morale dans les chaussettes, comme ceux de Paris, de Vannes ou d’ailleurs *. (1)

Ils seront à ajouter à l’article «  criminalité de petits-bourgeois  » * (2) Ils font leur contre-pub , seuls, sans aide , sans prévoyance.   

Leur but,  comme celui des autres , à Paris ,  à Vannes  ou ailleurs,  reste  le même , tel qu’énoncé par le mari de la  jeune notaire «  s’il y a des francs-maçons dans le coup, tu n’auras de sécurité nulle part  » . Donc mon insécurité, signe de leur toute puissance et de leur supérieure intelligence de manigances et de combines  .

Et ce n’est pas tout,  en matière de contradiction .  Dans cet univers où la santé, surtout la bonne,  est l’objet de toutes les sollicitudes et attentions, ces gens-là torturent et font torturer une résidente  par ondes pulsées à toute heure, et surtout la nuit . Ils dégradent la santé volontairement et détruisent le  bout de cerveau restant, tels des déments.

En lecteurs assidus de mon blog, ils modulent la torture et la maltraitance , baissant  un peu l’intensité des CEM *  quand une mise en ligne de preuve devient connue et gênante.

Cette résidence est nouvelle. Il n’y avait donc jamais eu de situation semblable à la mienne  exposée, avant . Ce qui   permet aux plus bavards ou écoutés d’entre eux,  de répandre la rumeur que les faits racontés  ne seraient que   carabistouilles et embrouilles de dérangée. Once more  !

Par la position même de leurs logements, autour du mien et en face, les harceleurs de l’allée  forment  un étau.

IMG_1162  ND des clés Poitiers

Statue de Notre-Dame des clés (XVI ème siècle) dans l’église Notre-Dame-la-Grande de Poitiers

Lors de l’état des lieux d’arrivée, la propriétaires avait répété QUATRE fois , qu’elle n’avait gardé aucun double des clés. Ajoutant que la copie des clés qui ouvrent ma  porte d’entrée,  la porte  du cellier et celle de la  boite à lettres,  et autrefois détenue  par le couple  du B3 , m’était remise ce jour.

QUATRE fois. Un  très bon indice de complicité passive.

Et youpelalère , avec un entrain asphyxiant, les 5 voisins , et peut-être pas seulement,   m’avaient micro-ondée, privée de sommeil par tirs d’ondes à la tête, sans oublier leurs obsessionnelles violations de domicile quotidiennes qui avaient été précédées de vols dès l’arrivée ( cartons de déménagement au cul du camion). Le  dernier vol récent et repéré  est celui d’ un scanner,  dans une valise . Le deuxième en deux ans.

La propriétaire informée de cette maltraitance organisée  depuis le début avait répondu  «  portez plainte  »

Toutes les cibles de harcèlement en réseau à ce stade, savent le devenir de leurs plaintes. Elles sont  soit  vidées de leur substance par un texte qui ne correspond pas à ce qu’elles ont répondu à un représentant de l’Etat , lequel  formule à sa manière,  soit pressées en fond de  poubelles . Le plus souvent .

Alors, en premier,  j’avais seulement informé, avec photos de dégradations jointes , le tout posé  sur la plage arrière de ma voiture.

???????????????????????????????

Prévenue  rapido,  la proprio m’avait enjoint d’enlever ces infos. Niet. Ma voiture n’est pas son logement.

Et là, l’improbable était arrivé. L’ ex-marin de Lorient, organisateur local du harcèlement,  était venu me l’ordonner ( enlever l’info),  prétendant que JE faisais «  du mal  » aux propriétaires qui souhaitaient vendre. Il avait ajouté qu’il allait porter plainte contre moi.

Au nom des propriétaires  qui ne s’étaient pas manifestés  ?

Bien évidemment, Mr Poitevin n’avait pas posé  une seule question sur l’origine de ces dégradations et de  mes protestations indignées.

Alan ROUX , criminel du B33,  à Vannes, avait porté plainte, avant . * (3) Pour rien.

Le harcèlement en réseau et le harcèlement électronique n’existent  que parce qu’ils sont «   couverts  ». Ils sont  couverts parce que les plaintes  des victimes sont étouffées.

Mais les plaintes des organisateurs, face à une victime déterminée ou désabusée , ne semblent pas souhaitées. Non plus .  La preuve par A. ROUX.   Et de toutes façons  pour ce qui concerne ce genre de plainte,  typique du harcèlement en réseau et  qui consiste à retourner artificiellement les situations contre les victimes des  situations fabriquées par les  faux plaignants  :

IMG_1136 I don't give a shit

 

*(1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/31/tentatives-de-repit/

*(2)

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/06/criminalite-de-petits-bourgeois.html

* (3)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/12/prime-a-lavc-ou-au-cadavre/

* voir les tableaux sur

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

**

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/09/09/821-nuits-de-torture/

Délinquance de criminel

18 Oct

C’est bien sûr, ici, les conséqeunces d’  énièmes violations  de domicile avec dégradation. Il y en a eu des milliers .

Dans ces situations difficiles à croire, souvent les méfaits portent une signature liée au domaine d’expression habituel du violeur  de domicile ou à ses préoccupations faites d’envie ou de jalousie.

L’homme de ménage de l’immeuble d’ Angers , par exemple, avait mis de l’éosine sous le tambour de la machine à laver le linge. Une lessive entière avait ainsi été tachée à vie en marron.

La gardienne de Paris XIV aimait arracher les doublures des vestes et des jupes , déchirer les coutures des robes et des jupes ,  découper les pull overs dans les placards et asperger manteaux et chaussures de graisse. Aucun vêtement ne lui avait résisté. Elle entrait avec des gants en feutrine pour ne pas laisser de trace.

D’autres fois, les dégradations constatées montrent une intention malveillante et malfaisante faite de projection.

Le violeur de domicile abîme ce qu’il croit important, utile ou nécessaire pour la cible . Dans de nombreux cas, il choisit des objets chers pour les défigurer ou les rendre inutilisables et surtout obliger à des dépenses.

Ici au 22 rue Ernest Renan, le cordon électrique du Pomme était dans une valise fermée à plomb , elle-même dans un placard fermé avec un autre plomb. Le violeur de domicile, approvisionné en copies de plombs par le réseau crapulo/criminel à mes trousses avait franchi tous les obstacles pour accéder à ce quasi outil de travail.

Ce jour-là , sitôt branché sur le secteur, le cordon d’alimentation avait grillé. En y regardant de plus près, on pouvait noter des sortes de pincements en vrille . Ces pincements inexplicables, permettent cependant d’ imaginer des ruptures de fils de cuivre à l’intérieur . Ce qui aurait pu entrainer un faux contact.

???????????????????????????????

Fâcheux parce que cher à remplacer. Ce que j’avais fait illico.

Avant d’emporter le cordon grillé en déchèterie , je l’avais laissé sur l’étagère à l’intérieur du placard.
Et le lendemain en ouvrant le placard fermé par un nouveau plomb à usage unique, j’avais trouvé ceci.

???????????????????????????????
Le violeur de domicile qui entre chez moi , au minimum une fois par jour, et qui passe le reste du temps à pétarader dans les canalisations et à me torturer avec des ondes pulsées , était venu mettre sa marque en glissant cette épingle de sureté au milieu du fil enroulé .

Il était venu dire , en se cachant derrière son doigt, et par un nouvel acte délinquant, que le cordon grillé était son oeuvre.

???????????????????????????????

 En sortant de la lessive , ce T shirt-là , était en bon état. Lors du repassage , aussi
Après quelques jours passés sur la rangée du fond du placard fermé à plomb à usage unique de ma chambre , il présentait cette déchirure faite par la main du délinquant/criminel de cet immeuble.

* Ce dimanche 19 octobre, en partant j’avais laissé la porte du placard ainsi fermée. La tige du plomb avait été coupée à ras.

???????????????????????????????
Au retour , j’avais trouvé ceci.

???????????????????????????????
Le numéro du plomb était correct. C’était une copie. La méthode était de provocation.
Dans la pièce le parfumage vaporisé, cette fois, était féminin . Il provenait d’un mien flacon enfermé dans la placard sécurisé par plomb à usage et numéro unique.
Dans un dernier récent courrier ,le délinquant/criminel du 22 rue Ernest Renan et terroriste à moitié basque de sa mère , avait écrit ceci :

???????????????????????????????
Ce qu’il pensait ainsi prouver.

Toutes ces histoires sont insipides et agaçantes.
Des cibles non averties des méthodes de ce réseau criminel risqueraient  d’y perdre la boule.
Si vous en connaissez, prévenez-les.
Ici, ce délinquant est également  un criminel. Il torture  depuis 28 mois , sans avoir jamais dérangé la police, en propulsant des ondes à travers les parois . Cela est destiné à  empêcher le sommeil , faire souffrir, et détruire le cerveau.

VANNES, violations de domicile, dégradations

23 Avr

Les violations de domicile sont ici, dans un 2ème appartement à Vannes, et comme partout. à un rythme constant.
Dans ce système, Il n’a jamais d’effraction. Il y avait eu une fois un bourrage de serrure , sur une porte blindée à Angers.

Donc , les copies de clés relèvent soit d’un passe fourni par le fabricant et toujours  entre les mains du réseau corso-beurre
, soit d’une copie des clés de l’appartement et faite et fournie d’abord par l’agence immobilière qui a fait la location. Les copies de clés peuvent ensuite être dupliquées à volonté.

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/cles-violations-degradations.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/cles-et-violations-ecrit-en-2011.html

Pour réussir ces exploits de lâches,  mes sorties de l’immeuble sont « sous alerte d’observateurs ». Mes retours également.

Certaines violations semblent signer l’extrême-proximité  ( objets, déplacés, cachés, jetés à terre) , d’autres peuvent être aussi  le fait des habituels réseaux de malfaisance connus . les dégradations sont répétitives ( découpage, grattage, écorchure, bris) .
Les vols sont au gré des besoins ou caprices des violeurs de domicile et sont découverts au moment de l’utilisation impossible de l’objet, du vêtement ou du livre.

Cet article sera alimenté au fur et à mesure des découvertes.

Pour des photos de dégradations antérieures , on peut voir :

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/04/harcelement-en-reseau-violations-de.html

Le découpage d’un fil d’appareil électrique , ici un sèche-cheveux, est habituel .

Pour mémoire cela avait déjà été fait 81 rue du Fbg St Jacques à Paris XIV,     Paris XV (fer à repasser) ,  à Angers (49) , à Dol de Bretagne (35)  , à  Saint Malo (35)  ( câble du téléviseur).

Quand on regarde de près, ici, on note  le découpage de 3 gaines  de protection différentes   et l’arrachage des fils de cuivre torsadés.

. ???????????????????????????????

Le grattage du coffre ci-dessous  avait commencé dès mon arrivée. il est en progression.

Image

 

décapage

Cette écorchure a été faite à l’arrière d’un meuble

décoloration

Cette décoloration a été faite sur le côté d’un meuble dont la couleur est de type « ébène »

 

???????????????????????????????Découpage d’une cheville sur meuble ancien

???????????????????????????????

Ecorchage de l’angle d’une console

Le gougnafier du XVème

11 Sep

Selon une signature et une tradition qui lui sont propres, le gougnafier du XV ème, qui ne semble penser qu’à moi,  et passer son temps chez moi à la recherche d’une nouvelle occasion de saccager  , y était entré encore une fois ,  pendant une de mes dernières  absences, pour faire ceci :

ImageVoici la même , vue dans un autre sens.

Image

Ces chaussures étaient à portée de ses mains . Sur le sol de la pièce.

Cela rappelle naturellement ce que l’on voit, fait par le même , à la même adresse , et il y a plusieurs années , sur :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/30/quelques-hallucinations/

Pour faire diversion par rapport à la situation criminelle en place  , il fouille également dans mes poubelles déposées , dans les containers de la cour . Il  en rapporte quelques débris sales ,  qu’il dépose chez moi,  par terre ou  qu’il fixe  contre les murs. Pour entrer ainsi, il lui faut un double de clés que je n’ai jamais donné à personne.

Ceci a été trouvé lors de mon retour à Paris le 15 septembre 2013

Il s’agit d’un miroir , retrouvé cassé

Ce nouvel exemple de violation de domicile avec dégradation  sert seulement à illustrer l’acharnement des crapules qui se donnent le droit de maltraiter une citoyenne , et sans être inquiétés, pire , en étant protégés, 

Ils  refusent  à leur victime le droit  de réagir et  passent leur temps en escalade systématique de représailles

IMG_2837

Nouveau

IMG_2930 2