Tag Archives: détections

Le signal vicieux

9 Avr

On appelle signal un message codé qui peut être communiqué à distance. En harcèlement électronique , il est convenu d’appeler signal un phénomène complexe utilisant une énergie immatérielle qui vise une cible dans un but déterminé ,  variable et hostile.
Ce signal est , ici, dit « vicieux » parce que programmé avec malveillance pour déstabiliser, et handicaper sa cible.

 

La plus part des campings sont devenus impraticables aux victimes des technologies par énergie immatérielle de cuisson brutale ou progressive , dont le WiFi.
Pour plaire aux clients étrangers désireux de rester en contact permanent avec la Hollande, la Suisse ou la Nouvelle Zélande, une majorité de campings s’est  dotée de bandes relais,  gentiment disséminées ici et là, sur leurs sites.
Les plus malins ont concentré l’accès Wifi au niveau du bar.

Ici, c’était dans une grange éloignée des mobiles homes qu’on pouvait cuire , mais uniquement par décision personnelle .
La poule de l’entrée du camping ,  a certes pas l’air commode. Mais les hôtes de l’endroit sont joyeusement accueillants,  et le site est nickel-chrome.

 


Le mobile home de trois pièces tout confort , plus terrasse protégée, et proposé à la location, était presque isolé des autres.  Super.

La première nuit avait été tellement douce, que j’avais requipé pour un complément de plusieurs autres.
C’était sans compter sur l’acharnement absolu de mes poursuivants, dont le programme de base tourne autour de :
L’insécurité
La privation de sommeil
La destruction des facultés mentales et la dégradation de la santé
pour extermination par la folie ou le suicide aux apparences plausibles et normales.

Peut-être que la propriétaire de mon appartement de Cap Olona n’aimerait pas le retrouver peint en rouge .

Dans la matinée, après cette belle nuit, mon seul besoin allait vers la satisfaction hebdomadaire de mon addiction : la lecture du Canard Enchainé du jour * (2). Il se trouvait dans un point presse , doublé d’un bistrot, à portée de pieds.

Dans le harcèlement tel que décrit dans ces blogs , il faut penser que les particularités , goûts ou addictions d’une cible sont en général tous passés au crible de l’analyse , pour être ensuite ajoutés et utilisés dans un protocole précis et qui concerne ou vise la cible uniquement.

« Mes » harceleurs savent forcément qu’ils me retrouveront un mercredi , dans le premier point de vente de journaux des environs de mon véhicule repérable.
C’est ainsi, aussi, que fonctionne l’armée secrète des pseudos « Gladios » français. Selon les bons vieux principes de  prétendus services secrets instructeurs.

Ici, ce jour-là , à l’intérieur du bistrot , un grand quadra à l’allure sportive , installé à une table, attendait …. Et Godot n’était pas venu….. Enfin … peut-être que si. Mais à cette heure-là, le grand quadra aurait dû être au lit, si travail en décalage horaire, et sinon,  au boulot.
Sur cette réflexion silencieuse, je m’étais installée devant mon petit noir , immédiatement absorbée par ma lecture.

Le soir vers 20 h, un tour rapide en extérieur du camping  montrait l’antenne relais proche  à plus d’un kilomètre. Ça collait avec ma nuit précédente de repos.
Et dans l’autre partie du camping tout le monde était calfeutré. Chic.

Vers 21h ++, selon un des détecteurs orientés en opposition , les hautes fréquences ambiantes avaient été modifiées , avec un bruit de ronflement de moteur tout près du mobile home.

 

La situation s’était inversée , à plus de 22h . Pour moi aussi .

Car le cerveau s’était mis à sursauter sous des coups répétés à vitesse V. Ces brusques sursauts du cerveau accompagnés d’un bruit entre sifflant et chuintant sont appelés ZAPPINGS par les cibles de terrorisme électronique.
Ces zappings ne sont pas, ici,  détectés par des densités de puissance importantes , mais seulement par ceci sur la fréquence 2,6 GHz :


Il se pourrait donc que ces zappings  correspondent surtout à un signal différent de celui qui est montré ici, et plutôt dans une fréquence inférieure aux capacités de détections des enregistreurs ici à disposition ( entre 300 MHz et 6 GHz)
Ces zappings étaient cependant détectés par l’EEG du cerveau qui sursautait.

Dans ce vaste 3 pièces, j’avais 3 endroits confortables de couchage possible. Je les avais tous utilisés , dans le désordre. A chaque changement de place ou de sens ( tête au pied) et systématiquement , le signal vicieux, que certains disent intelligent,* (1) avait retrouvé la tête, et ce, après un répit de moins en moins long.

Comme à Cap Olona….. selon la pratique du détraqué du  A221 (et qui me poursuit même sur une plage)…. et d’ ailleurs.

Au final, j’avais opté pour la position à 150° dans ma voiture. Et CH BING, CH BING et CH BING … et un retour dans le mobile home .
Ç a avait continué jusqu’au matin , mais atténué cette fois,  par les packs de gel fixés autour de la tête, et indiquant de nouveau  , que l’origine du problème était bien externe au cerveau.
Bien sûr, j’avais quitté le camping plus vite que prévu. C’était le but de ce matraquage . Aussi.

D’où que vienne ce signal vicieux , capable de retrouver le cerveau après un minimum de temps et d’ajustement, et peut-être ( pourquoi pas) activé à partir d’un élément de ma voiture proche et servant d’antenne, il est notoire , une nouvelle fois, que ce signal vicieux ne rate jamais sa cible qu’il fait souffrir non stop .

Ce peut, éventuellement,  être fait par mise en résonance, par programmation,  avec une partie vitale ou cruciale de la boite crânienne. La douleur, pour moi,  est DANS le cerveau.

* (1) https://rudy2.wordpress.com/a-tortures-en-france-par-dispositifs-a-energie-dirigee-et-psychotroniques-tentatives-de-meurtre/

  • (2) Il existe deux anecdotes liées au Canard Enchainé et déjà racontées, l’une se trouve à http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-la-couleur-bleue.html  et mentionne un individu qui m’empêchait d’avancer dans la rue pour me monter le journal qu’il avait coincé dans la poche arrière de son pantalon
  • l’autre était liée à la soeur hôtelière de l’ABBAYE de Saint-Jacut-de-la-mer (22)  qui faisait des violations de ma chambre pendant les heures fixes de repas. Elle avait été piégée, lors d’une violation,  par un échafaudage qui était tombée sur elle et les imprécations qui s’en étaient suivies, enregistrées par un magnétophone hors de sa portée. Cette soeur venait me parler dans le réfectoire avec le n° du Canard Enchainé  à la main, et qu’elle avait sans doute pris dans ma chambre. Ici, encore, il convient de noter l’escroquerie de cette situation . En plus. La très catholique soeur hôtelière était en charge du confort  et de la sécurité de mon séjour qu’elle proposait contre facturation……. et qu’elle violait.
Publicités

Rotation de la tête, soulèvement d’une épaule, suffocation

8 Fév

img_1261-maison

L’endroit semblait idéal :
– pas de WiFi, ni de téléphone dans la maison,
– pas de mur mitoyen avec les gentils voisins,
– pas d’antenne relais dans le village,
– des chiens qui aboient en voisinage à l’approche de quiconque.

Les détecteurs avaient été positionnés dans chaque pièce. Celui qui enregistrait dans la pièce donnant sur la rue avait capté deux rondes…… de gendarmes peut-être ( 600 MHz) .

Pour une même journée, j’avais subi
une rotation brusque de la tête , d’environ 30° vers la gauche et qui réveille sans douleur,
un soulèvement de l’épaule droite, qui réveille aussi, et sans douleur également.

img_1198-tete

Emplacements des électrodes

En détection EEG + spectre de fréquences , cela donnait ceci  en détection de brusque activité cérébrale pendant le sommeil :

img_1223-rotation-de-la-tete-eeg

et ceci en image pour l’intensité d’activité  cérébrale soudaine
img_1220-rotation-de-la-tete-cerveau

quant à la détection de fréquences environnantes, elle donnait ceci (rien) :

img_1225-rotation-de-la-tete-detect

Au moment du  soulèvement de l’épaule , les deux formes de détections simultanées étaient ainsi :

img_1222-soulevement-epaule-eeg

et
img_1221-soulevement-de-lepaule-cerveau

et encore ceci ( rien) pour la détection de fréquences

img_1226-soulevement-epaule-detect

Pour la journée suivante , l’innovation s’était faite sur un épisode de suffocation/étouffement ,  avec ceci , pour l’activité cérébrale, et toujours RIEN , en détection de fréquences .

img_1274-suffocation-etouffement
Malgré les conditions d’ un environnement quasi idéal, j’avais fait face à de multiples  séries de ZAPS ( sensations de cisaillements ) dans le ciboulot. Pour me protéger , j’avais recouvert le lobe frontal avec le seul élément à portée de main : ce petit coussin, peu épais.

img_1255-coussin
Et cette très faible protection avait fait décupler l’intensité ressentie des ZAPS, ( sensations de cisaillements qui traversent le cerveau)  alors que les détections montraient, encore une fois  ….. rien du tout à ce même moment.

img_1231-coussin-sur-le-front-zap-tres-fort

Cette situation est complètement inédite et totalement différente de ce que m’a fait subir la crise de rage du corse Stefane , la nuit dernière.

Le corse  de Cap Olona, D. Stefane semblait fou-furieux sur commande de ses chefs locaux ( agents immobiliers et juristes) .

Il avait fait feu dès que je m’étais allongée, prouvant une nouvelle fois qu’il avait cette information. Il m’avait suivie de ses tirs brûlant la tête et le haut de la cage thoracique  d’une pièce à l’autre,  pour un canardage de type lance flammes sadique , et avec des  détections  entre 1 GHz et 1, 5 GHz avec sauts de fréquences en prime.

Ce qui m’avait une nouvelle fois laissée la tête et l’épaule douloureuses et péniblement utilisables. Le corps garde ces souvenirs épouvantables.

Il y a, naturellement ,  plusieurs hypothèses d’explication à cette situation, dont une, hélas,  aussi évidente qu’effrayante, et que se pose tous les individus ciblés.

Ce n’est pas    who-am-i qui suis-je  mais « pourquoije « ?

BONG et EEG

7 Fév

cerveau-bong

BONG est une onomatopée, censée traduire le bruit que des individus ciblés désignent comme des « coups de marteau » à l’intérieur de la tête.

Contrairement aux tirs dans la boite crânienne, mon expérience de ce type de bruit dans le ciboulot,  n’est pas douloureuse.
Ce bruit sourd , est aussi considéré comme une des expressions du harcèlement électronique .
Il est forcément inquiétant, voire paniquant ,  pour des non avertis .
Car ce  » BONG» privatif,  réveille en sursaut et prive de sommeil à n’importe quel moment.

Il m’a de nouveau été infligé ce matin et la seule détection  de densité de puissance des fréquences enregistrées à ce moment précis ne donnait que cela.

img_1299-detection
Soit 0,1 µW/m2 en plus de l’ordinaire , sur 30 secondes , sur la fréquence 2,3 GHz

Accessoirement , cette détection montrait aussi des micro pulsations (0,08 µW/m2 et 0,06 µW/m2) incessantes sur la fréquence micro-onde de 2,4 GHz

Ces micro-pulsations sont peu plausibles comme venant  d’un appareil WiFi, puisque les box WiFi émettent en continu.

Au moment de ce « BONG » , l’EEG donnait ceci :

img_1292-bang

Et ce qui suit , seulement 2 secondes plus tard.

img_1300-2-secondes-tard

Ce phénomène  de bruit dans le crâne existe bien et peut être montré dans sa manifestation de choc électrique dans le cerveau.
Il reste à en connaître l’origine.
Toutes ces agressions du cerveau , quelqu’en soit l’origine,  sont insupportables et  forcément dangereuses .

img_1198-tete-2

Emplacement des électrodes

Le mafieux criminel corse

13 Jan

Le texte suivant posté sur https://etouffoir.blogspot.fr/2017/01/le-mafieux-criminel-corse.html est semble-t-il, illisible . Un cyber-harceleur  a empêché sa publications normale en blanc. Il y est en noir , la couleur des costumes des membres de la mafia . Entre autre. 

mafieux

Mafieux , parce qu’ appartenant à une organisation cachée mettant en oeuvre des méthodes scélérates pour  intimider, faire pression, nuire, escroquer. https://fr.wikipedia.org/wiki/Mafia
Cette organisation qui a un pied dans la franc-maçonnerie met aussi ses autres  pions au service de franc-maçons  qui sont  en recherche de règlements de compte  d’égo, sans procédure.

mafia-auto-tag

Criminel , parce qu’utilisant  des moyens et appareils liés à une technologie qui propulse  une énergie immatérielle  pour  torturer  et assassiner à travers les murs, à distance et sans preuve .

Corse , parce que l’ immatriculation  de son véhicule le dit.

Cet homme discret qui s’est fait une page FB lisse et  tout sourire, est un homme d’intérieur. Il travaille chez lui .
Sauf  escapade de temps en temps , pour un peu de bonheur privatif, dans son ailleurs préféré.
Mais s’il s’absente de son appartement, il  y est  toujours remplacé. Et de plus en plus.

C’est également ce que racontent de nombreuses cibles de par le monde.
La surveillance  d’une cible de harcèlement criminel est totale, et donne l’impression réaliste d’une transparence du lieu de vie de la cible,   pour le criminel  .

Cela m’entraine  assez souvent à  partir de ce qui devrait être un lieu privatif. Non à cause de l’indiscrétion  et de la privation d’intimité  flagrante de cet espace personnel  transformé en aquarium par Stefane() ou ses comparses, mais bien à cause des tirs d’énergies diverses que ces individus sadiques  déversent  sur moi à leur gré.

Dans les analyses  faites par des anglo-saxons  et qui sont proposées quant au but de ce harcèlement criminel,  on trouve la volonté de brimer, de  soumettre, de  faire taire, d’humilier, de  détruire, de rendre folle, de  tuer, mais aussi et sans doute surtout le pur  plaisir de torturer .

img_1017
Est-ce que je peux te rappeler , maman ?
Dessin de VOUTCH

Dans l’anonymat  lié à la technologie utilisée qui est  sans preuve  acceptée,  ni bruit,  et avec la complicité passive   des autorités constituées locales  * (1 ),  tous les sadiques en relation avec les uns ou les autres ,  peuvent être invités ainsi à  satisfaire leurs pulsions par pulsations d’énergie en cachette.

Cela se fait à partir des appartements voisins  de la cible . Il n’est pas exclus que ce soit  un jeu payant.

Cela se fait également  à partir d’appartements où se trouve les très nombreux propriétaires d’armes à énergie dirigée qui circulent en France

C’est ce qui était devenu  assez vite évident à Paris avec des tirs d’énergie faits des fenêtres d’appartement, sur une cible ( moi )  dans la rue .

  • tirs venant de l’appartement DE CERTAINES, rue Ernest renan
  • tirs venant d’un appartement de la rue de Vaugirard
  • tirs  d’un appartement de la rue Lecourbe ( viseur positionné dans le cadre de sa baie vitrée)
  • Cela se passait  en plein quartier corse de Paris : le XVème
    Il semble bien que les Sables d’Olonne soit également une ville sous la loi corse.

Dans d’autres endroits, comme Vannes (ville de garnison) , Lanester ( base aérienne) , St Julien des Landes, les criminels étaient manifestement liés aux réseaux criminels de l’armée.

Le vicelard G. Poitevin (marine nationale)  en avait été l’exemple le plus criant. Lui aussi protégé par les autorités constituées qui ont l’habitude d’accuser les victimes de crime de harcèlement électronique  non traités, de diffamation.

Ce mélange de genres sociaux des participants, et leurs protections quasi officielles,  fait très fort penser à des réseaux criminels  de franc-maçons . Sauf, bien sûr, si cette suggestion n’est  qu’ un leurre d’opportunité et que le problème n’est, plus généralement , qu’une dictature de mâles en mal de domination et de soumission de proies.

Pour faire allusion à cette confrérie  des frères , le nouveau  facteur avait fait son 3 sur une de mes enveloppes. Ils avaient été  3 à  sournoisement essayer de m’empêcher de sortir du parking. Quelqu’un avait programmé 3 sur la centrale de la voiture et qui apparaissait à l’écran en ouverture. Des puérilités .Compte tenu des  individus   qui s’adonnaient à ce petit jeu imbécile on pourrait même penser que le 3 dans ces cas là est tout simplement  le signe de l’entre-jambe, et de ce qu’ils pensent être la marque de leur supériorité.
Et en rapport , par hasard , avec ce 3, il se trouve qu’un lecteur a,  ce matin, très justement cliqué sur les articles

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/09/sandale-de-paille-2.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/09/sandale-de-paille.html

Cette fois,  après plusieurs nuits en voiture , avec des réveils aux  pieds gelés, j’avais opté pour une nuit at home, et un petit changement . Au cas où l’électricité serait une cause non négligeable  de certaines de mes souffrances, un test de tension induite dans le corps avait été fait en plusieurs endroits .

img_0976-normes-tension-induite
Norme  pour tension induite dans le corps

Le test de tension induite dans le corps dans la chambre, sans aucun appareil électrique branché,  était exécrable avec 220 mV 

Par contre , un petit coin de la pièce à vivre semblait idéal, moins de 100 .

( vidéo sur  https://etouffoir.blogspot.fr/2017/01/le-mafieux-criminel-corse.html

Et en avant pour le lit dans cet endroit.

Le soir , apparemment , Stefanini savait déjà où trouver ma tête et les bronches . Le canardage avait été sadique et  bestial. Comme lui.
Quelques détections  de ces tirs d’énergie avaient  été mises sur l’article précédent
https://etouffoir.blogspot.fr/2017/01/les-comparaisons-proposees-ont-faites.html

Les sensations d’éclairs brûlants à la limite de  l’implosion des tissus biologiques  du début de soirée,  avaient vite  fait place à une sensation de brûlure tenace en profondeur.

Un sifflement distinct,  porté en plus par les tirs,  et malgré ma surdité induite et  les boules quies , complétait le tableau et empêchait  complètement le repos
Au matin la tension induite du corps , à cet endroit  idéal la veille , était comme suit :

img_1003-tension-induite-6h24-278

Pendant la nuit , une autre recherche avait été faite sur la présence d’ondes porteuses de sons , entre 40 Hz et 12 KHz.
L’indication à  20h49  était ainsi :

img_0998-10-1-a-2oh49-2-7-%c2%b5t

Au matin , il y avait peu de changement : 2,9 µT
Mais c’était encore beaucoup trop selon la norme TCO99   et qui n’arrivait même plus à afficher le pourcentage devenu trop important.

  • (1) texte précédent

Normalement , TOUS les blogs  liés à cette histoire  de crime organisé obsessionnel , et qui finira forcément  mal, sont en pause . Alors autant vous le dire maintenant.

we-do-it-too-festival-dangouleme-unnamed

Piqûres d’orteil- vibrations de la cloison nasale – HCE

28 Oct

Les nuits de sommeil en voiture  provoquent des oedèmes des jambes  inférieures et des pieds.
Le siège de l’auto , même allongé au maximum n’est jamais plat. Il y a compression des jambes au niveau du bord du siège, et à la longue gonflement de la partie mal irriguée.

C’est peut-être un moindre mal par rapport à l’ oedème cérébral ou à un monstrueux oedème de la face pour cause de tirs  d’énergie dirigée incessants  dans la tête,  et qui pourrait facilement  amener à  confondre    les « individus ciblés «  avec des ivrognes.

Ce jour, de retour chez moi, après une nuit au froid , en voiture, j’avais eu l’inconscience de m’allonger sur un lit. Ce qui m’avait valu immédiatement ce tir-ci , cadeau vachard de l’occupant du A221, déjà en transe :

img_9149-1er-tir

Puis celui-ci :

img_9150-micro-ondage-2eme

Harnachée de l’EEG , avec un pack de gel de précaution sur le front , j’avais fait face à une aspersion de signaux de reconnaissance, qui s’était terminée par une vive et brève piqûre sur un orteil . Cette piqûre , sensation commune à de nombreux individus ciblés, donnait ceci en images EEG , et qui n’est pas pour une fois, une douleur dans le cerveau mais transmise au cerveau :

img_9132-piqure-orteil

et img_9133-cerveau-piqure-orteil

img_9136-piqure-orteil-dte

img_9134-tableau-piqure-orteil

Et à 8h54, le tir ci-dessous avait provoqué une vibration forcée de la cloison nasale, et qui ressemble, si le bruit existe hors cerveau, à un groignement entre le grognement et le ronflement. Ce bruit, malgré mes essais en ce sens, ne semble pas reproductible .

img_9148-cloison-nasale-detection

L’EEG avait alors traduit cette agression ainsi :

img_9141-cloison-nasale

img_9142-cloison-nasale-cerveaut

img_9144-cloison-nasale-gche

img_9145-cloison-nasale-tableau

Ces informations ne sont qu’indicatives et en plus, propres à ma situation.

Mais elles montrent , plus généralement ,  les souffrances crées artificiellement et engendrées  volontairement par les tirs d’énergie dirigée à distance et à travers les murs..

Elles indiquent aussi et ainsi  les conséquences  graves pour la santé de cette  horreur qu’est le harcèlement criminel électronique en bandes organisés,et laissé  complaisamment aux mains de crétins criminels  connus et acharnés.

Le harcèlement électronique  est un  risque et un danger pour tout le monde.

Ces détections et images montrent bien  que les plaintes de la majorité  des individus ciblés  qui mentionnent des douleurs spécifiques et communes , mais problématiques à prouver, sont fondées .

Pour les EHS – les ondes en train

26 Nov

IMG_5287 train

La détection ci-après  ne représente pas du harcèlement.
Il s’agit seulement d’une information pour les EHS et les autres, si intéréssés .

IMG_5297 train aller

La colonne N = 900 MHz     T = 1500 MHz
A l’aller, la détection  ci-dessus , avait été faite alors que le wagon commençait aussi sa journée et  n’était occupé qu’au 2/3 .
Les trois premières lignes de la détection  donnent des informations en dBm.
Le paragraphe en jaune montre des valeurs CEM en µW/m2.

IMG_5298 train retour

Au retour, le wagon, qui avait sans doute accumulé des CEM tout au long de son utilisation du jour, était quasi plein . Les passagers s’affairaient sur leur appareils , dont bon nombre sur ordinateurs avec dominos 4G.

EHS = électro hypersensible

Manigances – trucages- ratés

24 Juil

De nombreux individus ciblés, bombardés d’énergie dirigée deviennent également EHS ( électro hyper sensibles) .

Leur état relève alors , à des degrés divers, du SICEM ( Syndrome d’intolérance aux Champs Electro Magnétiques ) tel que défini par Mr Belpomme sur le site de l’ARTAC. * (1)
Il existe cependant des différences essentielles entre ces 2 catégories de victimes des technologies modernes que sont les EHS et certains individus ciblés. Les 3 plus notoires sont ainsi :
– Les EHS sont affectés par des technologies existantes connues
– Les individus ciblés sont attaqués par des technologies qui produisent des CEM et entrainent des problèmes et maladies semblables à celles des EHS.

– Les EHS peuvent réussir à relativement ou complètement se protéger du phénomène qui les handicape , par l’éloignement des sources de production de CEM , et par des produits ou moyens maintenant mis à leur disposition ( peintures, voiles ou voilages , tentes ou cages de faraday etc…)
– Les individus ciblés ne peuvent pas se protéger des technologies utilisées par des ennemis inconnus ou invisibles qui les poursuivent en tous lieux . Même la nuit. Les technologies mises en œuvre par diverses manipulations de systèmes existants sont mélangés à l’utilisation d’appareils adaptés aux situations imaginées par les individus ciblés pour se protéger. Les tentatives de protection des individus ciblés , déplacements y compris,   sont mises en échec à la vitesse V.

– Les EHS sont victimes d’intérêts commerciaux qui priment sur la priorité que devrait être la santé publique . Les EHS relèvent de problèmes de l’environnement .
– Les individus ciblés sont victimes de réseaux criminels qui s’acharnent sur eux pour des raisons inconnues ou  personnelles. Leurs cas relèvent de la criminalité d’abord et de problèmes environnementaux ensuite, à cause des conséquences  sur la santé des technologies utilisées .

Les manipulations et manigances du ou des réseaux criminels exposé (s) dans ces blogs avaient mis en évidence quelques adaptations  pour des attaques par énergie dirigée et qui étaient d’une certaine façon autant de ratés  . Ces manipulations prouvaient l’anormalité des phénomènes et situations.  Elles montraient  la faculté d’adaptation du réseau impliqué et surtout sa volonté de malignité .
Ces ratés avaient été répertoriés à Vannes notamment et aux Sénioriales. * ( 2)

En voici ci-dessous d’autres exemples.

IMG_3688 box

Ceci est une boite en métal qui cache une box en papillote, pour connexion  internet

IMG_3687 papillote

Pour minimiser les CEM produits, cette box, comme le montrent les fils qui sortent sur le côté, fonctionne sur le mode éthernet .
Selon le guide d’utilisation de la box la bande de fréquences opérationnelle est entre 2400 à 2497 MHz.

Mais, dans cette histoire d’individu ciblé , il faut garder ceci en mémoire qui ressemble à une prise en main à distance grâce à une IP fixe  non demandée  ( photos prises ce jour)

IMG_3679 169 254 108

puis

IMG_3680 câble débranché

puis

IMG_3682  169 254 140

et enfin

IMG_3683 192 168 1

C’est ce qui ressort également du tableau ci-dessous où l’on voit à droite toute,  que la box- mode éthernet- en- papillote   de 2,4 GHz émet des CEM dans la gamme de fréquence de 5GHz et provenant bizarrement d’une box voisine.

IMG_3691 29-6-15

1,5-1,6-1,7 GHz correspondent au spectre habituel du signal

2,4-2,5 GHz correspond à la puissance de ma box

3-4 et 5-6 GHz  correspondent à une box de voisin

Le 29-6 , à la date de ce relevé, le voisin du dessus , également désigné par le mot  « criminel dédié » *(3) était alors celui-ci :

IMG_3559 voiture A221

Lors d’une connexion pendant « sa » période de surveillance, une détection  lors d’une connexion internet avait donné ceci  et donc des valeurs CEM en continu sur les fréquences 1,4 GHz à 2,1 GHz  :

IMG_3672 une connexion internet sans contrôle

Ce voisin était parti . Depuis l’arrivée de son remplaçant , les détections étaient devenues ainsi avec des « poussées »  de CEM  sur 2,4 GHz à intervalles réguliers .

IMG_3673 tbleau géné  2,4 Ghz

2,4 GHz pour la fréquence porteuse, ce n’est pas obligatoire, comme le montre un tableau précédent, mais c’est plausible.

IMG_3674 2, 4 GHz chaque minute
Ce qui l’est moins est cette forme d’impulsion régulière de la fréquence porteuse  2,4 GHz . Chaque minute.
Dans Dossier scientifique sur le Wifi  du site Robin des Toits * (4) , l’auteur de ce texte très clair d’explication de base sur l’électromagnétisme , mentionne le fait que plus la fréquence augmente plus la longueur d’onde diminue au point d’atteindre des mensurations correspondant à celles d’organes du corps humains  et sur lequel elle aura un impact.

L’oscillation externe ( saccade) produite par la fréquence entrainera une oscillation interne d’un ou de plusieurs organes concernés. C’est le problème que posent donc ces impulsions de HF et autres rafales d’ondes.

Le 23 juillet ,  avait été le jour du raté qui montrait que les habituelles valeurs CEM enregistrées  étaient peut-être truquées à la baisse .  0,02 par exemple devenait 3,2 dans ce nouvel enregistrement  Comme ceci  :

IMG_3675 surprise 23-7

En vert foncé, les valeurs CEM de la connexion

En bleu , les valeurs CEM et complètement inédites,  après un arrêt de connexion  comme ici ci-dessu,

IMG_3676 retour à la normale

et qui s’était transformé comme ci-dessus cette fois ,  et très rapidement pour reprendre des valeurs CEM inférieures, censées normales .

On trouve en foncé sur les 4 premières lignes les valeurs  nouvelles/inhabituelles , qui redeviennent , en dessous de la ligne des fréquences en rouge,  c’est à dire après un arrêt/marche du détecteur , identiques aux valeurs CEM habituelles.

Ce qui pose  le problème d’un éventuel camouflage/trucage habituel des valeurs  CEM dans cet endroit. Manigance à laquelle il faut s’attendre.

Si une valeur CEM habituellement notée 0,02µW/m2 est en réalité 3,2 µW/m2, alors un tir noté par camouflage  12 ou 100 µW/m2 serait en réalité 160 fois plus puissant

Par ailleurs, dans un contexte  de connexion ethernet, les 10Hz habituellement pulsés par le WiFi auraient pu être insignifiants.

Comme pour  tous les résidents d’immeuble, il fallait compter avec les ELF des voisins .. Ce qui donnait ceci  en microTesla, à un moment où ma box était OFF depuis déjà un moment.

IMG_3692présence de 10Hz (4.535) , 17.2 Hz (2) , 24.4 Hz (1)

 

 

puis

IMG_3693

et

IMG_3694

Et dans un contexte criminel établi, il fallait aussi subir les rafales de nuit de ce nouveau   voisin , à la cadence indiquée dans la colonne à gauche.

IMG_3677 rafales du 24-7

en bleu le spectre habituel du signal

en marron l’élargissement du signal au moment des tirs

Quelques soirs plus tôt, un tir de nuit avait été effectué de l’appartement du dessous, aux résidents absents , pour 200 µW/m2 au compteur sur la seule fréquence de 900 MHz. J’avais migré sur le balcon pour éviter les tirs suivants
C’était sans compter avec la frénésie criminelle naturelle et protégée de ces voisins-là .Et un tir sur le sommet de la boite crânienne était alors venu de cette aile de l’immeuble.

IMG_3474 aile  de l'immeuble

* (1)

http://www.artac.info/fr/information actualité/actus-de-l-artac_000052_actu000015.html

* (2)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/17/lanester-et-les-ondes/

*(3)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/06/hce-criminels-dedies.html

* (4)

Dossier scientifique sur le WIFI PDF.pdf  (1.02 Mo)