Tag Archives: Dr Edward SPENCER neurologue

Lettre d’un neurologue américain , mentionnant les agressions électroniques de civils.

6 Sep

 

 

Ce qui suit, est une lettre du Dr Ed SPENCER, neurologue à la retraite , et envoyée (semble-t-il) à un de ses collègue . La mise en ligne  de ce texte , date de janvier 2018.

La lettre  présentée ci- après , vient de :
http://stopthecrime.net/wp/2018/01/07/neurologist-dr-ed-spencer-reveals-all-regarding-neurotech-experimentation-covert-implantation-and-microwaving-of-populace-william-thomas-reveals-emf-weapons-they-are-saturating-the-ar/

Cette traduction faite sans autorisation pourra être enlevée à la demande.

Les mots surlignés sont un choix personnel.

Le texte commence ainsi :
Edward Spencer est un neurologue qui a envoyé quelques trucs dans ma boîte aux lettres , dont ceci :

Cher collègue:

Je n’ai pris conscience que récemment d’une énorme lacune dans notre éducation en neurologie. Il s’agit de l’importante quantité d’informations relatives aux effets du rayonnement électromagnétique sur le fonctionnement du cerveau.

Au cours des dix dernières années de ma pratique, j’ai vu un certain nombre de patients présentant des symptômes qu’ils attribuaient à des attaques électroniques à distance et qui m’ont laissé perplexe. Souvent, ces patients sont étiquetés comme étant «fous», car il n’y a aucune preuve physique pour étayer leurs allégations.

Maintenant, après avoir examiné les informations disponibles sur les sites énumérés ci-dessous, il apparaît que nous avons à faire à un vaste programme d’armes cachées et secrètes , et que les citoyens américains ont été utilisés comme sujets d’expérimentation non consensuels.

Je suis diplômé de l’université de Stanford, de la faculté de médecine de Yale et de la section neurologie de l’université de Californie à San Francisco et j’ai pratiqué la neurologie générale dans le comté de Sonoma jusqu’à ma retraite en 2010.

Avant de prendre ma retraite, j’ai reçu des patients décrivant  les symptômes d’ agressions électroniques et j’ai eu l’occasion de faire faire des examens dont certains révélaient la présence très vraisemblable de mini implants

Depuis ma retraite, j’ai travaillé avec le Centre international contre les abus de technologies cachées (www.ICAACT.org) et j’ai constaté que beaucoup de patients qui se plaignaient des symptômes énumérés dans: (http://mindjustice.org/symptoms.htm) ont,  dans leur corps, des puces   qui émettent des signaux . Ils ne savent pas comment cela a pu se faire . Dans certains cas, ces puces ont été localisées à l’aide d’imagerie et retirées par chirurgie.

Sans une certaine connaissance de ces technologies, le neurologue est clairement entravé dans la pratique de la neurologie, ce qui rend le diagnostic et le traitement des problèmes psychiatriques extrêmement difficile et, parfois , presque impossible.

L’étude de John Mack, MD, psychiatre de Harvard, portant sur des enlèvements présumés par des extra-terrestres , et qui a débuté en 1960, revêtait une importance cruciale. Les sujets de ses études rapportaient des expériences quasi semblables , telles que:
– 1) les yeux complètement noirs;
– 2) être forcé dans des expériences sexuelles;
– 3) se sentir absolument impuissant; et
– 4) être averti d’une catastrophe écologique imminente provoquée par l’activité humaine.

Les techniques employées par les extraterrestres sembleraient curieusement primitives, tout comme leurs engins spatiaux. Fait intéressant, le phénomène d’abduction a commencé en 1960, ce qui correspond à l’introduction de superordinateurs.

Plutôt que d’être réellement enlevées, il faut considérer que ces «personnes enlevées» ont peut-être été soumises à «l’hétérodynie EEG et à d’autres technologies psychotroniques». John Mack, M.D., n’était pas au courant de cette technologie lorsqu’il écrivait ses livres.

La NSA et les autres agences alphabet* continuent de construire d’énormes installations (à savoir: UT Data Center) pour exploiter les données sur nous tous. En plus de la collecte de données, je soupçonne que ces installations incroyablement coûteuses sont destinées aux opérations de contrôle mental.
http://nsa.gov1.info/utah-data-center/
Avec mes meilleurs voeux
Edward Spencer M.D.
Neurologie, à la retraite

  • une agence alphabet  est une société holding qui donne aux projets ambitieux les ressources, la liberté et la concentration nécessaires pour concrétiser leurs idées

 

Publicités