Tag Archives: ELF

MANIFESTATION contre le HCE , à BERLIN , le 18 octobre

13 Oct

Berlin1

Une manifestation est prévue à BERLIN- Allemagne, le 18 octobre à 16 h à

Oranienplatz, Kreutberg,

Les informations en anglais , se trouvent à

http://www.stopeg.com/doc/mc-flyer-2015-english–ganz-ruckseite.pdf

Cette manifestation fait suite à la conférence internationale sur le harcèlement caché et qui s’était tenue aussi à BERLIN.

covert_harassment_conference_2015_speakers_20151001

Le contenu de cette conférence sera mis en ligne dans quelques semaines  comme l’indique  Peter MOORING à :     https://www.facebook.com/covertharassmentconference

berlin31

HCE = harcèlement criminel électronique ,  aussi appelé parfois

 « harcèlement psychotronique  »

et dont les divers  et multipes aspects  et implications sont,  ici, exposés dans le flyer en anglais du site STOPEG

Publicités

T P pour criminels

31 Août

IMG_3908 nothing lawfull about gang stalking

TP = travaux pratiques

école
Les individus ciblés par le harcèlement électronique du monde entier, appellent  » handler » traduit ici par « criminel dédié », le volontaire caché dans un appartement voisin.

Ce criminel dédié passe son temps à tirer sur sa proie à travers murs et planchers avec de l’énergie dirigée. Cela suppose d’abord la mise en oeuvre de matériel détecteur de présence à travers les parois pour trouver l’endroit et la partie du corps à viser.

La férocité des tirs dépend de la hargne des tireurs. Le but de ces tirs d’énergie ciblés est la destruction de la santé et de la personnalité de l’individu ciblé, par tous moyens cachés et ne laissant pas de preuves.

IMG_4302 indice de cancérisation

Ceci  ci-dessus est un marqueur de cancérisation d’un organe sur lequel les tirs d’ondes de J-J Walti , s’étaient acharnés, pendant presque 3 ans. Non stop
La norme de santé  est, ici,  en dessous de 100.

Pour mémoire J-J Walti de Paris XV est un vieux criminel de la catégorie de ceux , répugnants, des Sénioriales .
J-J Walti se disait mandaté par son patron, le franc-maçon vendéen A. De Certaines, pour débarrasser le monde de ma présence . Il y était aidé par un voisin dans la catégorie « jeunes » . C. Frenove,  fils et petit-fils de francs-maçons , était élève de physique et devenu « accro » à la torture sans preuve.

A ces deux-là , là-bas , on pouvait ajouter les itinérants corses qui passaient chez Walti ou Frenove , faire des exercices nocturnes de tirs d’ondes vers ma tête.

Les mêmes scénarios d‘invités venus faire un carton sur ma tête ou sur le corps s’étaient reproduits chez J.FOUQUET et A. ROUX à Vannes , et sous la guidance d’autres francs-maçons criminels locaux.

Ici, dans cette ville de bord de mer souriante, on pourrait mentionner l’appartement du-dessus  comme étant un « appartement dédié » à la torture  de la voisine du dessous (moi), par ondes pulsées interposées.

Dès mon entrée dans les lieux, il y avait au A221 , appartement au dessus du mien , un « criminel dédié » prêt à l’emploi.
Officiellement il n’existait pas encore , selon le gestionnaire de biens CM-CIC rencontré par surprise à Orvault.
Il fallait donc comprendre que ce « criminel dédié » avait été installé par l’agent immobilier  de l’agence des Présidents, chargée de la location des deux appartements,  le mien et celui du dessus. Ce squat avec clés fournies n’avait pu se faire qu’avec l’aval du proprio du A221.
Cela mettait l’agent immobilier des Présidents dans 3 catégories complémentaires

1) partie prenante d’un complot contre une cliente et sans raison personnelle,

2) complice de criminalité par connivence avec ceux qui l’avaient sollicité,

3) escroc et traitre , puisqu’il avait empoché la commission de ma location tout en préparant en cachette  avec ses correspondants , l’insalubrité du lieu qu’il me louait.

Le ou les premiers squatters-tireurs d’ondes de cet endroit , faisaient du H/24. Comme les suivants.
Pour passer inaperçus et ne rencontrer personne de cette partie du bâtiment il(s) sortai(en)t aux heures de repas ou la nuit , passant de préférence par les sous-sols ou par  l’entrée du  n°10.

Comme les violeurs de domicile nocturnes.
Il faut se souvenir que cette bande-là dispose des badges des portails et de la clé matrice qui ouvre toutes les portes dans l’immeuble .

Pour ne rien consommer localement, les 1ers squatters-tireurs d’ondes apportaient leurs moyens de subsistance dans une glacière. Celui qui s’était fait déposé juste devant le parking par un copain DG —– , avait la petite trentaine.

Puis les compteurs de l’appartement avaient été mis en fonction . ce qui faisait penser à une vraie location. Elle s’était avérée de multiples courtes durées,  mais avec occupation du lieu constante. Même par beau temps de vacances avec mer et vagues à portée de pieds.

Le premier,  apparemment officiel locataire, et ainsi volontairement  « enfermé » , avait une voiture immatriculée 87. Deux conducteurs successifs du même véhicule immatriculé 30 avaient pris le relais  à tour de rôle.
L’actuel résident , sans doute installé pour plus longtemps avait aménagé son balcon pour le protéger un peu des regards .

IMG_4291 2ème

Selon sa voiture, il est de la région , jeune aussi, et tout aussi motivé que les autres pour infliger des souffrances et imposer une relation maître/esclave à sa voisine du dessous,  sur commande de ses patrons. Les nouveaux maîtres du monde par terrorisme et torture interposés. Comme les autres.

images scène de crime

Ici, la nuit dernière avait été spectaculaire de variété. En plus des tirs vers la tête, avec des brûlures sous la plante des pieds, des piqûres , des séries d’éternuements , des contractures musculaires,  il y avait eu une démo de brûlure de la gorge avec étouffement , et qui provoque une toux irrésistible .

ça avait seulement duré de 0h32.46 à 0h34.54 * (1)
Et jusqu’à l’éclatement incontrôlable de la toux.

En sus, il y avait eu une voix, entendue malgré les 80 cms de matériaux divers qui engonçaient la tête pour la protéger. Cette voix un peu faiblarde avait prononcé le nom d’un ancien employeur.
Elle pourrait, par hypothèse, être due à ceci.

IMG_4298 40,53 T

une ELF de 5Hz repérée sur un détecteur configuré pour enregistrer des ELF entre 5Hz et 65 Hz pendant la nuit, à la tête du lit, sous le bardas.

IMG_4301 12,52 µT

La valeur 12 micro Tesla en 5 Hz était celle du début de la nuit.
L’ELF 5 Hz correspond aux ondes du cerveau du  groupe Thêta ( 4 à 7,5 Hz) ,
Ce même phénomène avait déjà été repéré la veille en fin de soirée ( passage de 12 ++ à 40 ++) et était survenu brusquement.

Ce qui laissait penser que cette ELF avait été portée pulsée par HF (Haute Fréquence) ou par CPL ( courant porteur en ligne)

Il y a quelques mois une institution spécialisée avait interrogé Mr Delchev sur son faux certificat médical  me concernant et obtenu la réponse bizarre :

« c’était pour son (mon) bien « 

Pour mon bien et celui de tous les individus ciblés et torturés , mon choix serait plutôt de maitriser , punir, voire soigner, les déments ou déviants qui pratiquent et font pratiquer le harcèlement électronique pour martyriser des gens normaux.

IMG_3909 it is time

Manigances – trucages- ratés

24 Juil

De nombreux individus ciblés, bombardés d’énergie dirigée deviennent également EHS ( électro hyper sensibles) .

Leur état relève alors , à des degrés divers, du SICEM ( Syndrome d’intolérance aux Champs Electro Magnétiques ) tel que défini par Mr Belpomme sur le site de l’ARTAC. * (1)
Il existe cependant des différences essentielles entre ces 2 catégories de victimes des technologies modernes que sont les EHS et certains individus ciblés. Les 3 plus notoires sont ainsi :
– Les EHS sont affectés par des technologies existantes connues
– Les individus ciblés sont attaqués par des technologies qui produisent des CEM et entrainent des problèmes et maladies semblables à celles des EHS.

– Les EHS peuvent réussir à relativement ou complètement se protéger du phénomène qui les handicape , par l’éloignement des sources de production de CEM , et par des produits ou moyens maintenant mis à leur disposition ( peintures, voiles ou voilages , tentes ou cages de faraday etc…)
– Les individus ciblés ne peuvent pas se protéger des technologies utilisées par des ennemis inconnus ou invisibles qui les poursuivent en tous lieux . Même la nuit. Les technologies mises en œuvre par diverses manipulations de systèmes existants sont mélangés à l’utilisation d’appareils adaptés aux situations imaginées par les individus ciblés pour se protéger. Les tentatives de protection des individus ciblés , déplacements y compris,   sont mises en échec à la vitesse V.

– Les EHS sont victimes d’intérêts commerciaux qui priment sur la priorité que devrait être la santé publique . Les EHS relèvent de problèmes de l’environnement .
– Les individus ciblés sont victimes de réseaux criminels qui s’acharnent sur eux pour des raisons inconnues ou  personnelles. Leurs cas relèvent de la criminalité d’abord et de problèmes environnementaux ensuite, à cause des conséquences  sur la santé des technologies utilisées .

Les manipulations et manigances du ou des réseaux criminels exposé (s) dans ces blogs avaient mis en évidence quelques adaptations  pour des attaques par énergie dirigée et qui étaient d’une certaine façon autant de ratés  . Ces manipulations prouvaient l’anormalité des phénomènes et situations.  Elles montraient  la faculté d’adaptation du réseau impliqué et surtout sa volonté de malignité .
Ces ratés avaient été répertoriés à Vannes notamment et aux Sénioriales. * ( 2)

En voici ci-dessous d’autres exemples.

IMG_3688 box

Ceci est une boite en métal qui cache une box en papillote, pour connexion  internet

IMG_3687 papillote

Pour minimiser les CEM produits, cette box, comme le montrent les fils qui sortent sur le côté, fonctionne sur le mode éthernet .
Selon le guide d’utilisation de la box la bande de fréquences opérationnelle est entre 2400 à 2497 MHz.

Mais, dans cette histoire d’individu ciblé , il faut garder ceci en mémoire qui ressemble à une prise en main à distance grâce à une IP fixe  non demandée  ( photos prises ce jour)

IMG_3679 169 254 108

puis

IMG_3680 câble débranché

puis

IMG_3682  169 254 140

et enfin

IMG_3683 192 168 1

C’est ce qui ressort également du tableau ci-dessous où l’on voit à droite toute,  que la box- mode éthernet- en- papillote   de 2,4 GHz émet des CEM dans la gamme de fréquence de 5GHz et provenant bizarrement d’une box voisine.

IMG_3691 29-6-15

1,5-1,6-1,7 GHz correspondent au spectre habituel du signal

2,4-2,5 GHz correspond à la puissance de ma box

3-4 et 5-6 GHz  correspondent à une box de voisin

Le 29-6 , à la date de ce relevé, le voisin du dessus , également désigné par le mot  « criminel dédié » *(3) était alors celui-ci :

IMG_3559 voiture A221

Lors d’une connexion pendant « sa » période de surveillance, une détection  lors d’une connexion internet avait donné ceci  et donc des valeurs CEM en continu sur les fréquences 1,4 GHz à 2,1 GHz  :

IMG_3672 une connexion internet sans contrôle

Ce voisin était parti . Depuis l’arrivée de son remplaçant , les détections étaient devenues ainsi avec des « poussées »  de CEM  sur 2,4 GHz à intervalles réguliers .

IMG_3673 tbleau géné  2,4 Ghz

2,4 GHz pour la fréquence porteuse, ce n’est pas obligatoire, comme le montre un tableau précédent, mais c’est plausible.

IMG_3674 2, 4 GHz chaque minute
Ce qui l’est moins est cette forme d’impulsion régulière de la fréquence porteuse  2,4 GHz . Chaque minute.
Dans Dossier scientifique sur le Wifi  du site Robin des Toits * (4) , l’auteur de ce texte très clair d’explication de base sur l’électromagnétisme , mentionne le fait que plus la fréquence augmente plus la longueur d’onde diminue au point d’atteindre des mensurations correspondant à celles d’organes du corps humains  et sur lequel elle aura un impact.

L’oscillation externe ( saccade) produite par la fréquence entrainera une oscillation interne d’un ou de plusieurs organes concernés. C’est le problème que posent donc ces impulsions de HF et autres rafales d’ondes.

Le 23 juillet ,  avait été le jour du raté qui montrait que les habituelles valeurs CEM enregistrées  étaient peut-être truquées à la baisse .  0,02 par exemple devenait 3,2 dans ce nouvel enregistrement  Comme ceci  :

IMG_3675 surprise 23-7

En vert foncé, les valeurs CEM de la connexion

En bleu , les valeurs CEM et complètement inédites,  après un arrêt de connexion  comme ici ci-dessu,

IMG_3676 retour à la normale

et qui s’était transformé comme ci-dessus cette fois ,  et très rapidement pour reprendre des valeurs CEM inférieures, censées normales .

On trouve en foncé sur les 4 premières lignes les valeurs  nouvelles/inhabituelles , qui redeviennent , en dessous de la ligne des fréquences en rouge,  c’est à dire après un arrêt/marche du détecteur , identiques aux valeurs CEM habituelles.

Ce qui pose  le problème d’un éventuel camouflage/trucage habituel des valeurs  CEM dans cet endroit. Manigance à laquelle il faut s’attendre.

Si une valeur CEM habituellement notée 0,02µW/m2 est en réalité 3,2 µW/m2, alors un tir noté par camouflage  12 ou 100 µW/m2 serait en réalité 160 fois plus puissant

Par ailleurs, dans un contexte  de connexion ethernet, les 10Hz habituellement pulsés par le WiFi auraient pu être insignifiants.

Comme pour  tous les résidents d’immeuble, il fallait compter avec les ELF des voisins .. Ce qui donnait ceci  en microTesla, à un moment où ma box était OFF depuis déjà un moment.

IMG_3692présence de 10Hz (4.535) , 17.2 Hz (2) , 24.4 Hz (1)

 

 

puis

IMG_3693

et

IMG_3694

Et dans un contexte criminel établi, il fallait aussi subir les rafales de nuit de ce nouveau   voisin , à la cadence indiquée dans la colonne à gauche.

IMG_3677 rafales du 24-7

en bleu le spectre habituel du signal

en marron l’élargissement du signal au moment des tirs

Quelques soirs plus tôt, un tir de nuit avait été effectué de l’appartement du dessous, aux résidents absents , pour 200 µW/m2 au compteur sur la seule fréquence de 900 MHz. J’avais migré sur le balcon pour éviter les tirs suivants
C’était sans compter avec la frénésie criminelle naturelle et protégée de ces voisins-là .Et un tir sur le sommet de la boite crânienne était alors venu de cette aile de l’immeuble.

IMG_3474 aile  de l'immeuble

* (1)

http://www.artac.info/fr/information actualité/actus-de-l-artac_000052_actu000015.html

* (2)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/17/lanester-et-les-ondes/

*(3)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/06/hce-criminels-dedies.html

* (4)

Dossier scientifique sur le WIFI PDF.pdf  (1.02 Mo)

Détection de très basses fréquences – 2Hz- 4Hz- 8Hz-10Hz-

15 Juin

Pour faire face , partiellement, à une incompréhensible fatigue  , et à un état psychologique bizarre en plus des maux de tête,  et des brûlures persistantes sous le talon, on peut sans doute  aussi essayer d’en trouver la cause dans les très basses fréquences  (ELF) d’un environnement fabriqué hostile .

Pour mémoire, ces ELF ont les propriétés générales suivantes  :

effets des ELF
et même précisées comme suit par des chercheurs russes  :

effet des basses fréquences
La détection avait été faite sur 2Hz, 4Hz, 8Hz, 10 Hz à l’intérieur de l’appartement
Les deux valeurs différentes en µT pour une même fréquence indiquent que la fréquence est modulée. Les faibles variations ( non photographiées) d’une même fréquence parlent d’ondes pulsées.
La paramétrage de base de l’appareil était comme suit
RBW = 3 Hz            VBW = 1 Hz         Temps de balayage = 3 secondes                Range = lg1000
Atténuateur = 20dB         Détecteur sur MinMax
Niveau de démarrage des marqueurs = 80%

La détection ratissait large.

Toute remarque pour correction du paramétrage serait aussi  la bienvenue.
En l’état de celui de ce jour, cela avait donné ceci et qui explique peut-être cela, noté plus haut  :

IMG_2966  2Hz 109 µT

IMG_2967 2Hz 148,41 µT

et

IMG_2970  4Hz 57,37µT

IMG_2971 4Hz 72,72µT

et

IMG_2974 8Hz 28,35 µT

IMG_2972  8Hz  33,40 µT

et

IMG_2980 10 Hz 22µT54

IMG_2978 10Hz 26,35µT

 

Lettre aux chercheurs de l’ICM

18 Mai

IMG_2592 permanence pour un monde meilleur

L’ICM est  le petit nom  pour Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière.  Le gigantesque bâtiment de cet institut se trouve  dans l’enceinte de l’hôpital Pitié-Salpétrière de Paris .

J’y étais passée pour une question à un éventuel médecin fumeur, si trouvé  en train de cloper  face à l’entrée. Les deux individus  rencontrés et qui venaient de jeter leurs mégots dans le cendrier, n’étaient pas médecins . Ils avaient gentiment répondu  à côté de mes questions  déroutantes  . Ils avaient  surtout conseillé un contact par courrier, au cas où   mon cas pourrait  même peut-être  intéresser  un médecin . Comme  cobaye.

Non, merci.

D’où cette lettre aux chercheurs de ICM , façon bouteille à la mer.

Madame, Monsieur,

Comme quelques autres personnes en France, je suis victime de harcèlement électronique. Ce type de harcèlement criminel consiste à pulser une énergie à travers les parois d’un appartement. Dans mon cas, cette énergie  dirigée  vise la boite crânienne presque exclusivement. Les tirs sont faits soit à bout portant (30 cms), soit  à deux ou trois mètres.

Lors de ces tirs d’énergie brûlante ou sifflante ,  la souffrance du cerveau est épouvantable et donne envie de hurler à chaque tir d’ondes,  renouvelé toutes les quelques minutes  . On peut facilement comparer ces tirs à ceux   d’une mitraillette. Il est impossible de s’en protéger.

Par ailleurs , il est impossible de hurler, puisque le but de cette activité criminelle est de faire hurler pour faire intervenir la police et constater une forme de démence et ainsi   faire enfermer la victime.

Une certaine police joue ce rôle à merveille. Certains médecins hospitaliers collaborent .

Il y a de nombreuses années, j’avais  subi deux ponctions sternales , sans anesthésie. Comme chacun sait , cela consiste à enfoncer un trocart dans un os du sternum pour en extraire la moelle osseuse à examiner . Pour casser l’os et enfoncer le trocart, le médecin utilise un maillet. La douleur fulgurante ressentie à  chaque fois , avait été accompagnée de hurlements effrayants. C’était autorisé et servait de partiel exutoire.

Dans le harcèlement criminel électronique, cette sous-pape d’évacuation n’existe pas. Le cerveau souffre ainsi  deux fois plus ,  en continu. Les tirs d’énergie de cette activité criminelle protégée , détruisent en plus des fonctions essentielles du cerveau . Dans sa forme consensuelle actuelle, la torture du cerveau par harcèlement électronique sera , pour vous chercheurs , pourvoyeuse de sclérose en plaque et de maladie d’  alzeimer précoce.

Avant d’avoir perdu complètement la mémoire, je sollicite ici votre attention sur un problème que  je vous pose, comme suit:

Face aux dégâts faits sur le cerveau par une méthode criminelle connue et  couverte  par des Etats de droit, des changements  et aménagements divers ont été inaugurés par le réseau criminel impliqué  dans mon cas , pour continuer à me  priver de sommeil . Sur le papier, cela définit  une forme de  torture.

Une des récentes  méthodes  utilisée , est faite  de ce que j’ai décrit dans mes blogs comme des «  zappings  ». Ces zappings  provoquent  une sensation de cisaillement du cerveau avec un son  à l’intérieur de la boite crânienne .Ce son n’est pas  repérable, en détection extérieure,  dans la gamme d’ondes des sons habituellement audibles . Le seul élément repéré au moment de la sensation de cisaillement  et du son,  est un accroissement du spectre du signal ambiant, de 1, ou 2 ou 3 hautes fréquences.

La nuit dernière ,  et en complément, j’ai aussi subi des rafales d’ondes brûlantes  qui visaient la tête, à 23h, 23h15 et 23H55,  et aux conséquences invalidantes, évidentes.

Ce qui amène, pour le phénomène des «  zappings  »  les questions suivantes   que j’aurais aimé poser sur le parvis de l’ICM , il y a quelques jours  .

Ce phénomène ressenti est-il la conséquence  inéluctable de  l’infirmité  de mon cerveau, laquelle a été  provoquée volontairement   par la criminalité répertoriée depuis 3 ans   et racontée dans mes blogs   ? 

Des hautes fréquences pulsées à bout portant vers  la boîte crânienne peuvent-elles, seules , provoquer ces souffrances ?

Ces hautes fréquences doivent-elles être porteuses de ELF ( très basses fréquences) correspondant à une des gammes de fréquences de fonctionnement du cerveau  pour expliquer  le son  induit  dans la tête , en plus des   sursauts du cerveau qui empêchent le repos  ? 

A vous lire en commentaire.

Avec mes meilleures salutations

 IMG_2637

Recherche d’émetteurs de 1400 MHz à 1800 MHz

3 Mai

Chaque histoire d’individu ciblé à ses particularités  qui sont fonction de son histoire personnelle et des méthodes employées par les groupes sollicités pour le détruire.

Un point commun à beaucoup,  est la torture infligée par des tirs d’énergie dirigée qui traversent toutes les protections mises en place successivement.

La tête est souvent visée, puisqu’il s’agit de détruire le plus inaccessible  : le mental . Cela se fait aussi , par l’attaque et la destruction du système   nerveux, à l’intérieur de la boite crânienne  . Et donc , sans preuve. Ou presque.

Privée ainsi et en plus,   de sommeil par des tirs qui visent prioritairement la tête , une recherche devenue  constante, comme celle de toutes les cibles,   avait montré , par détections,  un micro-ondage intense et destructeur , alors que je suis dans mon appartement ou ma voiture.

Les agressions de toutes sortes et les tirs n’ont jamais  cessé. Ils  sont faits actuellement avec une technologie non détectable par mes appareils. Sauf de façon anecdotique.

Les criminels organisateurs  de cette histoire, semblent ainsi  mieux protéger, leurs complices acteurs,  N. Barreau et CM-CIC,  qu’ils ne l’avaient fait avant pour Certaines/Walti/Frenove , Roux/Leduez, Le Rouzic/Fouquet ou encore  Poitevin/Delveaux/Suteau.

Parce que les tirs d’ondes retrouvent la tête où qu’elle soit, je m’étais aventurée vers une recherche d’émetteur(s) en éventuelle  résonance avec quelque chose en  moi.

IMG_2426 habituel depuis qq temps

Des détections faites à -15 m,- 30 m ou  encore plus de 100 m sous terre et roche, et dans des endroits éloignés de plus de 1000 kms , avaient  montré des valeurs communes , quasi insignifiantes en valeurs  de CEM mais qui avaient la particularité de très légèrement varier dans la gamme des   fréquences entre  1,5 GHz à 1,8 GHz .

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/28/detections-dondes-a-30m-et-60-m/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/28/detection-dondes-pres-des-pleurotes-roses-a-15-m-et-30-m/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/detection-dondes-en-cave-15-metres-sous.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/15/individu-cible-mauvaise-mine/

Ce même  phénomène , peut-être sans importance, avait été également repéré et  avec ces mêmes particularités ,  en appartement, dans le sous-sol de l’immeuble,  dans la salle d’attente d’une consultation médicale  ou dans un restaurant.

Ce qui aurait pu faire penser que j’étais un point d’attraction ou autre, pour ces fréquences.  Le but étant d’essayer de comprendre pourquoi et comment, ma tête est  si facilement visée et atteinte  .

IMG_2425 ds le resto

Dans la salle d’attente et le restaurant mentionnés  , les portables des voisins donnaient, par contre,  des indications comme ceci ci-dessus  , (dans le restaurant), montrant aussi  le bon fonctionnement de l’appareil détecteur.

En recherche, donc,  d’un émetteur éventuel, dans la gamme des fréquences de 1,4 GHz,  1,5GHz, 1,6GHz,1,7GHz,1,8 GHz, la grotte du musée du champignon où l’on peut musarder et s’isoler  à loisir, semblait idéale  pour une  détection complémentaire, d’émetteurs , cette fois. Cette grotte  avait aussi la particularité  d’être   à portée de voiture facile .

Toutes les détection faites en grotte l’avaient été avec l’antenne de l’appareil pointée vers le haut ( le ciel) .« « 

IMG_2427 plan de la grotte

Pour mémoire, cet endroit se présente comme suit  : plus de  200 m sinueux d’une  galerie sous-terrainne  sans cheminée d’aération avec  un dénivelé qui conduit à 2 grottes à environ  30 m sous terre.

IMG_2364 les 2 grottes

Pour cette fois, la détection avait été faite  successivement dans ces deux grottes. D’abord dans celle de gauche, où l’on ne tient pas debout et dont la sortie ne se fait qu’à reculons. Puis dans celle de droite, déjà connue.

Une recherche d’émetteurs entre 1400 MHz( 1,4 GHz)  et 1900 MHz (1,9 GHz)  n’avait rien donné dans l’un ou l’autre endroit.

IMG_2423 1060 MHz

Une recherche entre 1000 MHz (1 GHz) et 1900 MHz avec un réglage de bande passante de 3MHz, un niveau de référence de – 70 dBm, un dynamique de 50dB et  un balayage de 500 ms avait laissé apparaître un émetteur dans la gamme des 1000 MHz.

Les autres recherches avaient toutes porté, et dans les deux grottes, sur un ou des émetteurs dans la gamme comprise entre 1400 MHz et 8000 MHz. Le niveau de référence -70dBm, la dynamique 50 dBm et le tems de balayage n’avaient pas été changés, entre chaque détection.

Seule la  bande passante utilisée avait été paramétrée tour à tour sur  FULL, 3 MHz, 1 MHz.

IMG_2342  2500 4039

Dans les deux grottes, 2  émetteurs avaient été systématiquement repérés .  L’un était dans la gamme  de fréquences de  2500 ++ MHz ( 2572, 2632 …)

L’autre était dans la gamme de fréquences  4000 ++ MHz ( 4039, 4050, 4084 ….)   

Une détection très large, faite entre 1000 MHz et 8000 MHz avec FULL sélectionné en bande passante , donnait, en plus,  une indication d’un émetteur dans la gamme des 5800 MHz.

IMG_2433

La présence d’antennes-relais, recherchées à partir d’ANFR- carto radio, montrait ceci à environ 4 kms du musée du champignon où les détections de ce jour avaient été faites.

IMG_2430 antennes caro-radio

La première est une antenne Orange et la suivante une antenne SFR

Une détection complémentaire de  ELF 4Hz et  dans les deux  grottes,   avec un temps de balayage élevé et un bande passante de 1Hz avait donné ceci , 64,91 microT,   dans la 1ère grotte :

IMG_2422 4Hz 1ère grotte

Et cela, 25,71 microT,  dans la deuxième grotte.

IMG_2424 4Hz 25,71 nT

De petites vidéos aussi sombres que l’endroit, mais au format  non accepté sur mes blogs montraient des ondes pulsées et modulées.  Les photos sont prises à partir des vidéos.

La question  de la tête retrouvée quasiment partout ,  dont la nuit suivante dans ma voiture et un endroit nouveau différent, reste posée.

Pour mémoire les bandes de fréquences utilisées par des satellites connus, sont comme suit pour les fréquences repérées  et montrées dans cet article..

Bande S-DAB—-> 1,452 Ghz à 1,492 Ghz

Bande L —–> 1,518 GHz à 1,675 GHz

Bande S —-> 1,97 Ghz à 2,69 Ghz

Bande C —-> 3,4 GHz à 7,025 GHz

ELF et ULB

6 Jan

IMG_6662 c'est moi (2)

Dessin de Sempé

Si Mr Hollande, Mr Valls, Mr Le Drian, Mr le Procureur de la République, Mr Duquesnes (Commissaire) , Mr Goujon ( maire), Monsieur Robo ( maire), etc.. et/ou leurs services ont reçu mes courriers mentionnant la torture par ondes pulsées, infligée à des citoyens français (dont moi), dans leur lit et leur appartement, ils devraient, normalement avoir l’obligation de la faire cesser par tous les moyens.
Leurs moyens sont immenses.

Mr LE DRIAN, par exemple, agrégé d’histoire, membre du Grand Orient ( Nature et Philanthropie) est ministre de la guerre , autrement appelé la Défense.

Quand des français ou des intérêts de la France, ou des valeurs tenues pour importantes par notre culture intransigeante sur le respect des droits de l’homme, sont attaqués à l’  étranger, il envoie des éléments de l’armée pour les secourir , les défendre, ou contraindre nos ennemis , selon le terme retenu par décision du chef de l’Etat .
Parce que l’utilisation agressive des ondes est sous la dépendance de l’armée, Mr LE DRIAN peut aussi être dit, accessoirement, ministre des ondes de l’intérieur . De lui dépend partiellement notre bonne ou mauvaise santé par une utilisation correcte ou aberrante de cette forme d’énergie cachée.

Le matériel militaire capable d’infliger l’innommable est également capable de détecter les tirs d’ondes .
L’innommable par des service d’Etat, avait été formulé par Mr POUTINE.

???????????????????????????????

Son aveu date du 13 octobre 2013 . Il dit clairement la puissance redoutable et destructrice des ondes aux mains de services d’Etat .

Dans un pays démocratique, cela ne devrait pas exister et être toujours vérifié par les élus. 

???????????????????????????????
Avec ceci , 74 µT en 2Hz pulsées à 9h du matin, à l’intérieur de la maison , sans temps d’orage, j’avais battu mon record  : apathie cérébrale , confusion et pensées suicidaires assurées .

Cette détection faisait résonner de manière plus précise, le propos du 9 décembre 2014 de J-J WALTI m’annonçant ma fin prévue , semble-t-il, dans ce nouvel endroit.
Il s’y ajoutait la privation de sommeil systématique sur la nouvelle et actuelle base de tirs d’ondes qui faisait suite aux bouffées d’extrême chaleur de la nuit du 2 au 3 janvier. * (1)

???????????????????????????????
Et comme à 5 h du matin, je ne m’étais pas encore décidée à quitter mon lit , il y avait eu ceci .

???????????????????????????????

Spectre complet du signal de 500 MHz à 2300 MHz

en rouge, les heures sont en noir à gauche

détail 1

de 500 MHz à 1300 MHz

IMG_0801 de J à S

détail 2

de 1300 MHz à 2300 MHz

IMG_0802 de S   à AB

Tout à fait radical . Ce qui reste du ciboulot ne pouvait pas supporter. Epuisée, il fallait pourtant bouger.
En France, les élus semblent, au final, privés de tout droit de regard sur les recherches et probables expérimentations humaines sauvages , pratiquées par des militaires et des civils par délégation .

Même si cela est fait simplement pour d’ éventuelles convenances personnelles à compères.

* (1) http://etouffoir.blogspot.fr/2015/01/bouffons-criminels.html