Tag Archives: forces de l’ordre

Pour MAIGRET

25 Juin

IMG_3039 Ici

Nous sommes ici dans le fief vendéen du féodal,   dézingueur de femme,  de Paris XV * (1)

Après la mise en ligne des articles :

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/06/harceleurs-predateurs-controle-social.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/06/harceleurs-predateurs-controle-social-2.html   

la chasse à la femme et  la mobilisation des harceleurs/prédateurs locaux  avait été spectaculaire. Même accro à la lecture du  Canard Enchaîné du jour , je n’avais pas pu rater

  • Le solitaire accouru faire une photo de la proie désignée (moi)
  • Le jeune père de famille délaissant  les petits  et l’épouse pour se mettre à l’écart d’elle  ,pour envoyer son texto sitôt sa victime trouvée (moi)
  • Le vieux à moustache ayant essayé de copier  les particularités vestimentaires du jour de la cible désignée (moi) . C’est une habitude locale. Un des résidents de mon immeuble fait la même chose.  Ainsi, quand je suis en «   rose   » , il  va se changer, s’habille en rose et s’assoit alors dans son fauteuil face à mon balcon. Sans rien faire .
  • L’homme à chapeau , prétentieux ou distingué ,  en embuscade, feignant ou non de se cacher pour envoyer son texto , mais trahit par son ombre
  • La femme installée  sans confort  exactement face à sa cible, sans bouger  et tournant le dos à la mer
  • IMG_3037 mèmère

= le tout-venant  du harcèlement local et mondial , avec les « insistants » et les autres qui se la jouent  » au naturel » et à la fausse  coïncidence .

Pour la nuit, (24-25) ça avait été double ration de tirs de type «   zappings   ». Ces tirs d’ondes n’ont pas de fonction «   cuisson   »  comme ceux qui avaient détruit le cerveau avec des preuves .*(2) 

En détections enregistrées et déjà montrées très souvent depuis mon installation ici,                 les «   zappings   »  ressemblent à ceci   :

IMG_3049 zappings

F P  est la fréquence porteuse  qui change au moment des tirs

colonne T = 1,5 GHz, U=1,6 GHz, V= 1,7 GHz, W= 1,8 GHz

Ces tirs de type «   zapping   » traversent toutes les protections, tente de Faraday et y compris et font souffrir le cerveau façon «   coup de fouet   »  , toutes les quelques minutes .

Ces zappings ,  sont connus et mentionnés  dans les témoignages  de nombreuses cibles dont celui de  Max H. Williams * (3)  rapporté sur le site de Rudy Andria , et  celui d’un ex-militaire US *(4).

Ces zappings empêchent tout sommeil .

Cette nuit-là (24 au 25) après avoir changé de place plusieurs fois et  multiplié les épaisseurs   de protection   sur la tête jusqu’à l’étouffement , les tirs étaient  restés tout aussi féroces    . Ce qui m’avait incitée à vérifier  le couloir .

A Paris XV, Walti faisait certains tirs du couloir à 30 cms de ma tête.

Ici, la porte , en face, à un mètre,  avait  brusquement claqué.

Les tirs d’ondes vers mon appartement étaient faits  à partir de la pénombre de l’entrée de l’appartement en face. Malin. Car un positionnement de la tireuse  dans le couloir , aurait fait s’allumer la lumière par détection de présence.

Dans le système de l’étau local, il y a donc, en plus, connivence  entre le locataire de CM-CIC au dessus et la locataire en face  , employée par intérim dans une agence immobilière.

Au matin du 25,  alors que j’essayais de récupérer cachée ailleurs , le locataire de CM-CIC avait repris la main avec ceci   :

IMG_3048 réveil

La fréquence porteuse est alors 1 GHz 

J’avais eu à peine 4 heures de sommeil pour cette nuit-là. Encore. Et des étourdissements incessants.

Comme d’habitude, le corps ( le mien, dépersonnalisé pour les sociopathes voisins)  à maltraiter et faire souffrir avait  été systématiquement retrouvé par des brûlures au talon . Cela semble même  constituer une sorte de marquage, car ces brûlures au talon se déclenchent, ici, un peu n’importe où . Loin de toute antenne relais ou de voisins à téléphones cellulaires.

A ce stade, j’ignore toujours si ces brûlures sont produites

  • par une commande du cerveau  qui ensuite répondrait par des ondes d’alerte  permettant de localiser la tête . Ce qui suppose un matériel avec un paramétrage ad hoc aux mains  de n’importe qui,  ou
  • par une projection d’ondes attirées en ce point du corps par un élément non trouvé à ce jour
  • par l’un puis l’autre de ces moyens alternativement de façon  à brouiller les pistes et la compréhension du phénomène.

Ces deux voisins qui s’étaient relayés tout naturellement  cette nuit-là    ( au-dessus et à côté) ont un appartement en tous points semblables au mien. Certains individus  de leur groupe s’introduisent chez moi comme s’ils en payaient le loyer . Ils connaissent donc l’emplacement de tout le mobilier.  Cette connaissance rend forcément  le boulot criminel  plus facile.

La découverte de cette nouvelle « criminelle dédiée  » * (5)  fait par ailleurs penser

– que le matériel fourni , utilisé est à portée de main de n’importe qui et partout

– qu’il est facile à porter et sans doute   à manier sans connaissance particulière ( cf . J FOUQUET à Vannes)

Tous ces sociopathes auraient  sans doute intéressé  Georges Simenon et son  commissaire Maigret à l’honneur dans cette ville cette semaine.

Tous ces sociopathes  qui se sentent le droit , voire le devoir, de détruire des vies, iront-ils jusqu’à tuer ?

Pensent-ils pouvoir dézinguer leur cible par un AVC  ou une crise cardiaque  sans preuve et fêter ça au champagne?

Croient-ils que les pouvoirs publics et les journalistes muets,  sont leurs complices ?

Cela sera-t-il débattu  aux causeries du Palais  ces 26 et 27 juin ?

IMG_3050 simenon

*(1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html

*(2)

SILENT MASSACRE / ELECTRONIC STALKING AND MIND CONTROL IN THE USA

*(3)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/29/h-c-e-33-mois-de-tirs-dondes-eclatement-dans-la-boite-cranienne/

* (4)

http://educate-yourself.org/lte/frenchDGSEcovertradiation31mar10.shtml

* (5)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/06/hce-criminels-dedies.html

Publicités

Cibles et criminalité

6 Juin

Ceci est destiné à des cibles en recherche de compréhension de ce système qui torture des êtres humains dans leur appartement par des tirs d’ondes ciblés de diverses natures . Ces tirs sont faits à distance . L’énergie utilisée traverse les murs , les épaisseurs compactes diverses et le métal.
Des lasers * sont utilisés, Les ondes connues sont grossièrement répertoriées RF , micro-ondes ou soniques. Elles sont pulsées et impactent le corps et la tête des cibles selon une programmation soit à l’unité sans préavis, soit par rafales allant d’une puissance d’ajustement à une puissance d’extrême efficacité douloureuse, donc par un retour d’information après le 1er tir.

La torture consiste à infliger par ces tirs cachés , une souffrance monstrueuse, indicible , intentionnelle, et répétée pour handicaper , faire passer pour fou , rendre fou, pousser au suicide.

Un des éléments importants pour pousser au suicide est l’envahissement d’un espace fermé par des infrasons  qui induisent apathie, confusion, malaises de toutes sortes, et une fatigue de lassitude et d’accablement  telle,  que seul le grand départ semble pouvoir la  solutionner.

Sur    : http://tpe-ondesacoustiques.e-monsite.com/pages/la-frequence.html, on trouve ceci qui concerne les infrasons :

« À forte puissance, les infrasons peuvent avoir des effets destructeurs, tant mécaniques que physiologiques. Des essais d’utilisation ont été faits pendant la seconde guerre mondiale par l’armée allemande. À plus faible puissance, ils constituent une gêne physiologique importante pour les animaux et les humains pouvant produire, lors d’une exposition prolongée, un inconfort, une fatigue, voire des troubles nerveux ou psychologiques…..

Les infrasons peuvent devenir mortels lorsque leur fréquence baisse à 7 Hertz ou en dessous, étant donné que plus la longueur d’ondes sonores est faible, plus l’intensité acoustique réfléchie est faible. Donc l’intensité acoustique absorbée devient plus importante, or cette énergie est évacuée sous forme de chaleur, donc la température du corp augmente très vite jusqu’à un seuil critique qui peut entraîner la mort. « 

13 microTesla en 2 Hz

Image

     

Les êtres inhumains ou débiles qui pratiquent cette torture de lâches  à distance et en bande organisée sont des tortionnaires .
Parce que cette torture est un crime contre des humains démunis ,  et inconnus , les mêmes auteurs/acteurs de cette forme de barbarie moderne sont des criminels.
Ce qu’un certain nombre de cibles de France, raconte dans des blogs , est une criminalité organisée, confiée en proximité à des volontaires et niée ,  donc couverte,  par les forces de l’ordre . Les forces de l’ordre donnent surtout aux cibles l’ordre de se taire et de ne pas importuner les criminels  , fils et amis d’amis et de frères, et sollicités à participer pour une impunité garantie.

Classement de plainte contre silence  de la victime, quelles  qu’en soient les modalités . Il s’agit  donc  d’ une criminalité qui n’existe officiellement  pas , et permet  une NON RECONNAISSANCE du phénomène ainsi NON traité.

Parce que les victimes ne sont pas en général de cette communauté et confrérie qui organise , on les traite pire que des animaux,  protégés, eux,  par des associations et par Brigitte Bardot.
Les cibles livrées par ce système criminel à l’amusement de n’importe quel crétin, camé ou arsouille local, sont ainsi l’objet d’un triple mépris:

celui des lâches criminels de proximité qui invitent même des copains à des parties de tirs à distance sur tête d’humain,

celui des forces de l’ordre qui forcent surtout sur les menaces et intimidations à cibles pour ne rien faire qui mécontenterait un frère,

et celui des gens ordinaires à qui ces histoires inspirent plus de sentiments négatifs que de compassion , pensant au nom de leur bon sens,  qu’il doit bien y avoir une raison à cette monstruosité.

Si les cibles, laissées seules à se débattre, se rebiffent, elles sont en plus gratifiées de séances de torture nocturne amplifiées. Traitées  bien pire que des animaux .

Les tirs soniques de la nuit dernière venaient du dessous . Ceci est repérable par des méthodes empiriques testées depuis longtemps.
Comme d’habitude , ces tirs m’avaient suivie à quelques minutes près, en visant exclusivement la tête, lorsque j’avais installé mon couchage sur le balcon. Lorsque revenue dans le salon , j’avais changé mon lit de place. Les tirs s’étaient adaptés, trouvant la tête immédiatement et augmentant la puissance en fonction des épaisseurs de protections ajoutées.

Toutes les cibles de cette forme de criminalité décrivent cette horreur de la même façon.

Et j’étais une nouvelle fois partie essayer un moment de repos dans ma voiture.
Son emplacement de parking est prévu dans l’espace vide de la photo ci-dessous , juste derrière la voiture en début de file.

Image

Ce positionnement dans le parking  pourrait permettre un ciblage de tirs à partir d’une fenêtre ou d’un balcon de façade de l’immeuble.
Mais hier soir quelqu’un avait pris ma place de stationnement : Image
Ma voiture était plus loin derrière , donc normalement hors d’atteinte d’un tir venant de la façade. Pourtant les tirs d’ondes soniques au cerveau avaient repris quelques minutes seulement après mon installation. Ils avaient suivi chacun de mes déplacements à l’intérieur du véhicule.

J’avais finalement eu la paix pour quelques heures de sommeil en allant cacher mon véhicule entre un mur et un immeuble plus loin.
Ce qui pourrait faire penser qu’un appareil émetteur ou sorte d’ antenne relais ou amplificateur avait été prévu et positionné dans un coffre de véhicule. Sinon, il faudrait penser à l’improbable utilisation d’un satellite de communication.

Cette description  indiquerait  bien une organisation criminelle en anticipation constante de mes déplacements prévisibles pour une torture incroyable  et qui dure depuis 24 MOIS , et a été  reproduite à peu de variantes près , dans tous les endroits, hôtels  et autres  abbayes et  surtout PAYS où j’étais allée chercher du répit. En vain.

* Des explications sur l’utilisation du laser se trouvent sur le blog de Serge Labreze.

On peut voir des vidéos sur le sujet de cet article  et des liens vers des  blogs de cibles de torture électronique à :

http://dbabou.blogspot.fr/search?q=secretgovernment

Et des descriptions de situations précises  vécues à :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/17/lanester-et-les-ondes/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/11/criminalite-dhotels-escroquerie-3-exemples/
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/05/harcelement-electronique-crete-cuba.html

TROIS CHOSES

18 Mai

 

1er tir 18-5-14 (1)

Au 1er tir d’ondes pour cette nuit ,  et  qui donne l’information détectée ci-dessus , j’étais allée à l’étage supérieur pour, finalement ,  apprendre 3 choses, outre le fait que mon voisin disait seulement regarder  la TV et n’utiliser  aucun appareil électronique . Ce qui était également mon cas, pour ce qui concerne l’absence d’appareil électronique utilisé ou branché.

Par ailleurs le tir violent dont je faisais état, comme ceux qui sont faits quand je dors sur le sol de la salle de bain,   était directionnel et vertical.

1) XXXXXY , parle de ceux de Paris et de Walti comme de copains qui prennent régulièrement des nouvelles et s’amusent bien de la situation.

Ce type de discours lui avait permis de placer le mot « folle »  à chaque phrase en référence au blog et à tous mes déplacements qu’il suit , comme ceux de Paris d’après lui, au millimètre près et dans la marrade..

2) XXXXXY m’a appris que la police du XV ème rigole bien de tout ce qui se passe ici , se réjouit de la tournure des évènements et attend son tour.
Je suis convoquée au commissariat de Paris XVème, pour le 26 mai, lendemain d’une date où l’on estime que je viendrai pour voter.D’habitude c’est J-J Walti qui m’annonce les convocations. Cette fois , il n’avait pas pu.

Quand j’avais porté plainte pour torture, la  1ère convocation ne m’était jamais parvenue. Une 2ème convocation avait été envoyée au mois d’août, avec un délai  possible de réponse  hyper court et  alors que j’étais absente

3) XXXXXY, comme J-J Walti et C. Frenove à Paris,  prétend qu’il a autre chose et mieux à faire que de faire suer quelqu’un et que…. naturellement tout cette histoire, relève totalement de l’imaginaire. Le mien .

XXXXXY n’aime pas le mot « porc nazi » qu’il pense inapproprié. Et  … saigneur de dame ? ou seulement  locataire d’un appartement témoin pour tirs d’ondes sur têtes d’ humains ?  ( CK 277 –)
XXXXXY pense que les saignements de nez , ça arrive à tout le monde. N’importe quand. J’avais du lui expliquer que l’extrême  pression des tirs ciblés sur la tête fait éclater les vaisseaux sanguins.
Alan Roux était content que je passe chez lui , pour pouvoir porter plainte contre moi .
Enfin quelqu’un de content.

En fait, sa plainte, déjà déposée,  a été l’objet d’une convocation envoyée , émise  le 15 mai 2014  par Mr BSU/DJ, Brigadier chef de Police à Vannes.

Cette convocation faisait suite à une autre convocation en provenance du commissariat de Paris XV  et  envoyée de Paris  le 12 mai 2014.

L’article  » prime à l’AVC  ou au cadavre »*   date du 12 mai 2014, écrit très tôt le matin . L’affichage  signé  apprenant à XXXXXY et aux autres , le saignement de nez , avait été apposé à 1h30 du matin dans le hall de l’immeuble. Il avait disparu vers 4H de matin.

Le tir repéré et détecté ce dimanche  18 mai 2014, avec indication de saut de fréquence,  comme montré sur la photo plus haut ,   est d’un type qui ne génère pas de CEM ( champ électromagnétique)  important , contrairement aux tirs de micro-ondes. .

Il peut être cependant intéressant de noter l’éclatement suivant portant sur des valeurs de HF de 0,9 MHz à 2,2 GHz , sachant que N= 900 MHz ; O = 1 GHz ; P= 1,1 GHz ; Q = 1,2 GHz  etc…. Ceci est destiné à l’observation pour  des associations qui essaient de comprendre les situations  infligées aux  individus ciblés, dans le déni le plus total de leur existence.

* https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/12/prime-a-lavc-ou-au-cadavre/

 

???????????????????????????????

On peut aussi voir ou revoir : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/

et notamment la partie qui caractérise  les   personnalités des gens en charge du harcèlement électronique de l’organisation criminelle décrite dans ce témoignage.