Tag Archives: franc-maçons

A la recherche de J-J WALTI

7 Mai

Il y avait eu 8 interrogations concernant cet individu, sur ce blog, le même jour.

Jean-Jacques Walti est un mastodonte d’un mètre 85 pour 90 kilos de vanité avec bedaine débordante.

 Dans l’immeuble de Paris XV, Jean Jacques Walti s’ était révélé un harceleur vicieux,  un violeur de domicile constant,  un voleur et dégradeur de mes biens acharné ,  un tortionnaire en collaboration avec le voisin FRENOVE , DECERTAINES et ses amis corses.

 

 

Pour faire connaissance à mon arrivée dans l’immeuble, JJ Walti m’avait offert sa carte de visite  et avait essayé de me raconter sa vie de riche héritier de Mr Walti , son père décédé.  Sa maman , l’épouse du décédé, jouissait de la fortune , en attendant. 

Le moment venu, il hériterait de la maison au pays basque  et sa soeur de l’appartement de Paris où il logeait avec sa maman.  

JJ Walti passait ses journées , paraît-il , à peindre , dans son bastion du 6ème étage , quand il ne trainait pas son odeur de transpiration rance dans le quartier, sous un chapeau de clown censé le distinguer.

Très vite, il avait tenté  la séduction proposant de me serrer dans ses bras  pour m’embrasser . Mais non . Beurk.

Et sa qualité de harceleur  s’était alors  révélée illico  avec  injures sexistes, menaces de mort ,  brutalités physiques ,violations de domicile et dégradations de toutes sortes , propos ineptes et/ou incohérents  et harcèlement électronique sadique.

J-J_Walti , manipulé  par des commanditaires, n’était pas un pion au sens de ce qui est décrit dans le texte l’Organisation  ( The Syndicate,  en anglais) qui précise que les pions ne sont pas protégés par le système de cette organisation.

Toutes mes plaintes contre lui , ayant été évacuées par des manigances, avec comédies d’intimidation à l’appui,  montraient qu’il était protégé par les flics franc-maçons de Paris et  aussi par des franc-maçons non flics.

Dans un blog précédent j’avais noté que des  travaux et manipulations sur l’électricité  dans l’immeuble  avec interférence dans mon studio, avaient été faites par un quadrat en blouson de cuir fin , à l’allure  plus d’ingénieur  ou de cadre FT ou EDF que d’ouvrier. Ces travaux n’avaient donné lieu à aucune facture dans la comptabilité de l’immeuble.

Ce qui permet de penser qu’en complément des attaques  électroniques sadiques de  Walti et des voisins , une autre source de torture avait été mise en place, sans doute par les canalisations électriques de l’immeuble.

Des textes épars sur  mes 3  blog racontent :

– les menaces de mort répétées de J-J WALTI

– une violence physique  qui  avait consisté à me soulever de terre pour me faire valdinguer tête la première dans un mur. Après une perte de connaissance,  je m’étais relevée en titubant. JJ Walti  m’avait alors arraché mes lunettes pour les jeter à terre, s’arrêtant de justesse avant de les piétiner  

– ses propos ineptes liés à ceux de Marie Ange DECERTAINES, m’accusant d’avoir changé gratuitement une lunette de WC cassée  dans l’immeuble . Cela  avait donné lieu à une main courante de leur part  au commissariat du XVe. Ce haut fait de « ma »  générosité  avait été suivi d’une mienne convocation au commissariat du XVe où le flic , ici  encore au service de harceleurs, avait eu le culot  d’inverser la situation et de me traiter de  puérile.

– lors d’une toute première violation de domicile , JJ WALTI  avait volé les documents d’un dossier de notaire que j’étais en train d’annoter pour un rendez-vous de l’après-midi. Ce matin-là,  j’étais descendue 4 ou5 minutes mettre un ticket de stationnement dans ma voiture garée devant la porte de l’immeuble. A mon retour , le dossier avait été retrouvé vidé de plusieurs  de ses feuilles.

Quand les familles DECERTAINES et  FRENOVE étaient venues me donner l’ordre de leur ouvrir ma porte,  face à mon mutisme,  WALTI avait essayé d’enfoncer  ma porte en projetant sa carcasse dessus à plusieurs reprises Puis il avait tout simplement proposer d’aller chercher le double de mes clefs en sa possession pour ouvrir mon logement aux DECERTAINES et FRENOVE : ce qui avait calmé tout ce monde  BCBG/grenouilles de bénitiers/ FM  de harceleurs mis à nu.

– Les injures sexistes répétées de JJ WALTI  étaient  passées de « conne » à « sous merde » et « imbaisable ». A cela s’était ajouté une menace de me régler définitivement mon compte quand sa fortune  lui serait finalement accessible

– son harcèlement électronique qui le faisait particulièrement jouir,  se faisait à partir de tous les endroits qui m’entouraient et dont il possédait les clefs.  J’étais devenu sourde par une nuit  de tirs particulièrement violents et venant du palier .Son meilleur complice était le fils et petit fils de franc maçon FRENOVE , élève dans une école de physique.

Un des commanditaires /protecteur de WALTI était DECERTAINES , ingénieur ORANGE ou EDF et riche marchand de bestiaux, et censé avoir  eu pour mission, selon WALTI,  de me faire partir de chez moi.

DECERTAINES, faussaire, avait supprimé mon nom de la liste des copropriétaires et affirmé par sa signature que le document avait été vérifié par ses soins et était exact. De nombreux lanceurs d’alerte relatent ce genre de procédé , dans des domaines différents.

DECERTAINES , franc-maçon , avait essayé d’entrainer la copropriété dans une impasse en ne payant pas à la mairie de Paris , le compensation due , quand on transforme une loge en cagibi à vélos. Tout syndic , qui est censé géré seul une copro, sait que c’est une obligation dont l’oubli relève du pénal. Un syndic ne prendrait pas ce risque sans un ordre ou une garantie  .

DECERTAINES, criminel.… un jour où il était en pétard , il avait quitté son boulot fissa pour rentrer chez lui. J’étais dans ma voiture, devant l’immeuble.  A partir de sa bow-window,  il m’avait tiré dessus avec une arme à énergie dirigée. Cette  arme ou ce type d’arme,  avait déjà utilisée contre moi , alors que je me reposais dans ma voiture, dans la rue  essayant de me protéger de la folie meurtrière , dans l’immeuble dont j’étais la cible

  • à partir de l’immeuble corse de la rue Lecourbe
  • à partir d’un immeuble de la rue de Vaugirard

Voila en résumé ce que je connais de Walti haineux , vaniteux et vantard et de son protecteur/ tortionnaire de femme . Si la police n’avait pas protégé l’un et l’autre  avec l’outrance grotesque racontée , il aurait été incroyablement facile d’obtenir des renseignements sur une des origines de « mon » harcèlement par l’ intermédiaire du bravache Walti . Même chose pour quelques autres pieds nickelés de cette histoire empêchés de parler par les éteignoirs de la justice.

JJ WALTI qui attendait son héritage avec impatience pour assouvir ses envies de psychopathe  par tueur à gage interposé,  serait-il  devenu en état de le faire ? 

A ce jour, depuis le début de l’année,  la FRANCE compte 50  (CINQUANTE) meurtres de femmes par des individus qui s’en croient propriétaires

https://formdivers.typeform.com/to/aG6I23

Sur JJ Walti  et DECERTAINES

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/les-zappings/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/22/menace/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/04/tortionnaires-rue-ernest-renan-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/30/22-rue-ernest-renan/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/29/3-tirs/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/23/les-represailles/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/20/les-dominants/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/03/criminalite-de-senior/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/22/la-privation-de-sommeil-intentionnelle/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/11/le-gougnafier-du-xveme/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/12/criminalite-de-palier/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/01/employe-par-larmee/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/27/message-de-type-mafieux-et-violation-de-domicile/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/25/tuer-par-les-ondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/01/florilege-dinsanites/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/24/attention-danger-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/23/culot-de-perp/ ( Walti)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/13/droit-de-reponse/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/08/plainte/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/31/jaurais-pu-mourir-hier-soir/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/16/les-tirs-dondes-du-5eme-etage/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/29/autres-tirs-denergie-dirigee/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/28/histoire-dondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/09/psychopathe-et-criminel/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/03/harcelement-en-reseau-et-armes-electroniques/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/11/hce-le-feu-au-pied/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/04/harcelement-et-injures/

https://lezarceleurs.blogspot.com/2015/06/plainte-du-8-aout-2014-pour-torture-par.html ( Walti)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-en-reseau-harcelement_14.html

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-en-reseau-harcelement.html

https://etouffoir.blogspot.com/2015/03/harcelement-dimmeuble-22-rue-ernest.html

https://etouffoir.blogspot.com/2015/01/harcelement-en-reseauviolations.html

https://lezarceleurs.blogspot.com/2014/12/psychopathe-et-criminel.html

https://lezarceleurs.blogspot.com/2014/06/autre-lettre-mr-de-certaines.html

Publicités

La clique des franc-maçons du tribunal

1 Avr

Plusieurs lecteurs ont interrogé ce blog sur la clique des franc-maçons du tribunal des Sables d’Olonne  (85)

Le nom de Catherine BARRAT , magistrate,  a été renseigné 8 fois.

Le nom de Cédric VINCENT , huissier de justice , improprement désigné Patrick, a été renseigné  5 fois

Le nom de Thomas ROUBERT , avocat au barreau de la Roche sur Yon et membre de l’Ordre des Avocats a été renseigné seulement une fois. Pourtant il est le grand organisateur de  cette situation   impensable .

Catherine BARRAT, est une harceleure sans nuance. Elle   pourrait être considérée comme une « cousine Nancy » tout comme Carine HALLEY  , magistrate du parquet, et  Hervé DEVRARD,  avocat général à Poitiers . 

 Le rôle d’une « cousine Nancy » dans un système de type  mafieux est explicité dans le témoignage d’une harceleure repentie à :

https://etouffoir.blogspot.com/2018/10/harcelement-criminel-global-un.html ( l’organisation)

Dans ce témoignage d’une harceleure, le terme de  « cousine Nancy « est plutôt réservé à des policiers.

La fonction d’une « cousine Nancy » consiste , en utilisant sa qualité officielle, à couvrir ou repêcher, un membre du réseau qui s’est empêtré dans une situation scabreuse.

 Pour compliquer  cette (ma)  situation, Cédric VINCENT s’était conduit en escroc en prenant une décision de justice , sans en avoir le droit ou la possibilité. Il avait, tout seul, décidé de se servir dans mon compte bancaire et déterminé seul le montant qu’il allait s’octroyer.

Par une décision de justice inique, Catherine BARRAT lui avait donné raison à postériori. Et Carine HALLEY , aussi.

L’avocat général de Poitiers, dont l’avis n’était pas sollicité , avait écrit qu’il était d’accord avec Carine HALLEY.

Thomas ROUBERT , avocat du cabinet de son papa, est spécialiste de l’immobilier. Il défendait, l’indéfendable : une propriétaire , Isabelle BLAINEAU,  qui n’était pas bailleure  de son bien, mais qui estait en justice en se prétendant bailleure du dit bien. 

T. ROUBERT , ne pouvait pas l’ignorer. Et sinon, il devrait changer de métier et faire du théâtre . Il y est en effet possible de déclamer des inepties sans se ridiculiser puisqu’elles sont celles de quelqu’un d’autre. Mais face à ses pairs  qui vont lui arranger son affaire, un FM ne se sent pas ridicule.

Pour gagner son procès, c’est à dire m’éjecter de mon appartement loué, T. ROUBERT avait utilisé une méthode habituelle de ce milieu :  le  copinage de loge.

Pour cela , il s’était contenté de

1° transmettre son ordre d’éviction  immédiat à la juge  obéissante Catherine BARRAT, pour qu’elle en fasse une décision de justice 

2° obtenir  ensuite cet ordre d’éviction  officiel (  d’apparence politique)  d’un copain de la préfecture, remplaçant  temporaire du préfet en titre qui s’était barré

3° utiliser Cédric VINCENT pour que cela me coûte un maximum

4° utiliser une nouvelle fois Catherine BARRAT pour  décider d’accepter officiellement  la fausse facture de Cédric VINCENT 

https://etouffoir.blogspot.com/2017/09/monsieur-vincent.html

Thomas ROUBERT, Catherine BARRAT, Cédric VINCENT avaient sciemment  fabriqué une escroquerie au jugement , une faute gravissime pour des professionnels de la justice. 

Carine HALLEY, procureure de la République ,  les avait TOUS couverts. Elle était  ainsi complice d’une faute gravissime contre son institution et complice de l’escroquerie de Cédric VINCENT.

L’avocat général de Poitiers,  présumé défenseur de la société, et « cousine Nancy » de l’étage supérieur ,  avait mis son grain de sel , pour couvrir Carine HALLEY.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/12/29/cible-de-hcg-sans-droits-constitutionnels-un-avocat-general-francais-le-confirme/

Les magistrat(e)s de cette histoire , font régresser les droits des victimes et des femmes.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/08/une-facture-a-15-000-euros-pour-la-victime-de-carine-halley/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/03/la-honte-de-la-justice-francaise/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/02/justice-de-par-pour-maffieux-et-franc-macons/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/03/05/7802/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/11/14/abus-de-pouvoir-harcelement-en-reseau/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/09/04/a-la-rue-pour-memoire/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/05/23/expulsion-lettre-a-madame-blaineau/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/05/22/obliger-a-faire-et-empecher-de-faire/ ( T.Roubert)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/05/11/vengeance-de-magistrat/ ( Bret et Lafaye)

https://etouffoir.blogspot.com/2017/10/faussaires-et-escrocs-resume.html (C Barrat , C.Vincent, T. Roubert)

https://etouffoir.blogspot.com/2017/10/harcelement-au-tgi-des-sables-dolonne-85.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/09/monsieur-vincent.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/09/le-pipelet-harcelement-en-reseau.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/07/lettre-dune-sdf-me-vincent-huissier-de.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/07/deux-pantins-et-un-pion.html (C. Barrat)

https://etouffoir.blogspot.com/2017/06/expulsion-par-monsieur-niquet.html

https://etouffoir.blogspot.com/2017/05/france-2017-les-etouffeurs-de-femmes.html (M.  Bret et G. Lafaye)

https://etouffoir.blogspot.com/2018/11/violences-par-des-femmes-contre-une.html

https://etouffoir.blogspot.com/2018/10/lamer-dessous-des-decisions-de-justice.html ( le réseau schéma)

Les lecteurs  intéressés par la clique des franc-maçons qui étouffent les affaires qui les gênent, sans qu’existe aucun contre-pouvoir local, n’ont pas interrogé sur le maire de la ville et le ventru commissaire de police

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/06/22/un-maire-ne-devrait-pas-ecrire-ca/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/05/14/harcelement-cache-par-un-commissaire-de-police/

 

Le harcèlement criminel global en FRANCE- vengeance par les préposés aux radars

20 Nov

En France, chaque corporation de fonctionnaires , à ses harceleurs en réseau , qui donnent un coup de main pour les copains qui le demandent.

Pour ces réseaux de dominants grâce aux moyens de l’Etat mis à leur disposition, une cible de harcèlement criminel global , devient une sorte de sous-humain à abattre .

Ces représentants de l’Etat qui n’ont pas fait leur boulot pour empêcher les violences du harcèlement criminel subi par la victime , s’acharnent sur elle par tromperies diverses.

https://etouffoir.blogspot.com/2014/08/harcelement-en-reseau-pre-fourriere.html

Si le harcèlement de cette cible est organisé par des franc-maçons, c’est encore plus facile pour eux . Ils se savent protégés dans toutes les corporations de fonctionnaires et aux meilleurs niveaux.

Les services de gendarmerie ou de police et qui ridiculisent et se moquent des femmes victimes qui résistent, ne font pas exception. Ils utilisent , comme les autres , leur outil de travail pour le détourner à des fins de représailles.

Ça avait déjà été le cas avec les gars de la PPP qui fabriquaient les situations de mise en fourrière pour des sommes extravagantes.

La situation  d’une cible devient  pire si les turpitudes de ces employés et salariés des contribuables sont montrées de la plume .
Les vengeances , quand elles ne peuvent plus être faites en ridiculisant leur victime pour la faire taire, sont faites de tromperies et de préférences financières. Comme au TGI des Sables d’Olonne.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/08/une-facture-a-15-000-euros-pour-la-victime-de-carine-halley/

Voici nouvelle preuve ici, avec des  prétendues amendes générées par des radars et qui ne me sont jamais parvenues.

Les 13-4-18 et 20-4-18, j’avais encore une adresse fixe.
Si j’avais reçu ces amendes, je les aurais eu payées immédiatement. Comme d’habitude .
Or , je ne les ai jamais reçues. Sans doute parce qu’elles n’ont jamais été envoyées.

Le 20-7-18 , j’étais SDF par la faute de
Catherine BARRAT magistrate au TGI des Sables d’Olonne (85)
Isabelle BLAINEAU , faussaire à l’origine d’une escroquerie au jugement , et blanchi par la seule volonté de Carine HALLEY, procureure de la République aux Sables d’Olonne (85)
Thomas ROUBERT, conseil en turpitude d’Isabelle Blaineau
Vincent NIQUET , Préfet intérimaire sans jugeote
Cédric VINCENT , facteur de justice qui prend des pseudo-décisions de justice financières en sa faveur , en attendant de les faire entériner par Catherine BARRAT, devenu ainsi  complice de vol.

Le 20-7-18 , mon courrier était stocké, contre paiement , dans une boite postale des services postaux français . Tout ce courrier en attente m’avait été transmis en septembre 2018

Si , d’aventure, il avait existé une amende générée par un radar, et faisant l’objet d’une facture, elle aurait été immédiatement payée.

Sans contestation.

Simplement parce que je connais , pour en être victime et depuis plus de 25 ans, les méthodes de harcèlement des policiers et des gendarmes français , au service des autres … magistrats,  copains,  employés aigris ……

Quelques unes de ces méthodes ont été rapportées dans ces blogs.

 

La HONTE de la JUSTICE française

3 Août

Le tribunal de grande instance des Sables d’Olonne (85)

 

aucune plainte pour torture par harcèlement électronique n’a été prise en compte 

et  où aucune convocation de police ou de gendarmerie n’a fait l’objet d’un procès-verbal  notant et enregistrant cette monstruosité qui prive de sommeil dans la souffrance et détruit le cerveau en créant des handicaps et des problèmes de santé multiples. 

 

La procureure actuelle de ce tribunal où avait sévi Monsieur LAFAYE qui traitait  une victime de harcèlement électronique de malade mentale , est Madame Carine HALLEY

Comme son prédécesseur , Madame Carine HALLEY ne semble pas vouloir déplaire aux tortionnaires-dominants qui commanditent la torture par énergie pulsée, et préfère soumettre une victime, pour complaire aux tortionnaires , harceleurs et voleurs en bande organisée du coin.

 

Pour ce faire, Madame HALLEY avait choisi de classer sans suite, en groupage, trois plaintes « faciles »  concernant le harcèlement en réseau . Intentionnellement, elle faisait ainsi perdre un maximum d’argent à la personne qu’elle voulait  stigmatiser , montrant ainsi aussi , son appartenance et ses préférences.

Pour classer une dernière plainte pénale, Madame HALLEY avait chargé un gendarme de  transmettre par email la décision de classement de cette plainte qui ne portait même pas de numéro de parquet.

Et alors que le PV d’audition  par gendarme et  concernant cette plainte note justement ceci :

JUSTICE de- par- pour – maffieux et franc-maçons

2 Août

http://etouffoir.blogspot.fr /audition-du-12-décembre-2017-les-sables-dolonne

 

Lorsque 2005 j’avais été convoquée dans le cadre d’une plainte avec CPC , à Paris, j’avais fait pouffer de rire la juge d’instruction en face de moi, quand j’avais mentionné une autre plainte avec CPC portée en province. Son commentaire avait ressemblé à

«  vous ne croyez quand même pas que la justice de province est capable de traiter ça »

Effectivement. La preuve par le TGI des Sables d’Olonne (85)

Dans un élan de générosité qui caractérise la, trop souvent, justice politique de province et des Sables d’Olonne aussi (85),  Madame Pauline Boulestreau , Doyen des Juges d’Instruction et Madame Carine HALEY , Procureure de la République aux Sables d’Olonne avaient décidé d’absoudre les escrocs de cette histoire , de trois plaintes avec CPC , en une seule fois et au nom d’une même raison incroyablement extensible : l’absence  de preuve d’infraction pénale.

Ainsi , le vol sec, par l’huissier de justice Cédric Vincent , de plusieurs mois de loyer déjà payés à la propriétaire ne relevait d’aucune qualification pénale , comme l’usage d’une fausse qualité par CM-CIC Gestion Immobilière pour m’escroquer, comme le fait d’utiliser une fausse qualité pour ester en justice d’Isabelle Blaineau.

Cette réponse avait été pré-testée par une plainte pour faute professionnelle contre Cédric VINCENT , franc maçon comme quelques autres, et huissier de justice .
La réponse de Madame Carine HALEY, procureure de la République, à cette plainte contre C.V., était mémorable et digne d’être mémorisée. Elle disait que NON , NON, Cédric Vincent, n’avait pas fauté et qu’elle ne ferait rien.

La présente décision groupée de REFUS d’INFORMER sur 3 plaintes différentes , attendait mon départ, depuis plusieurs mois, comme l’indique le bref compte rendu, ….. et peut-être même avec impatience .

Ce départ était devenu inéluctable grâce à la non intervention de ces dames de justice sur le problème de harcèlement électronique . Les plaintes pour harcèlement électronique n’avaient fait l’objet d’aucune recherche , d’aucun PV et d’aucun arrêt de la torture des cinglés vendéens et de leurs comparses qui la pratiquent. Au contraire..

La France des voyous voleurs et faussaires, protégée par des magistrates grandes bourgeoises et qui détestent les victimes qui dénoncent la corruption locale , n’est pas prête d’évoluer.

La condition des femmes , avec ce genre de femmes , non plus.

Avant de quitter ce département d’escrocs en bande organisée et protégée, de nouvelles plaintes avaient été portées et également traitées, comme les autres , de façon pire que laxiste .

 

Ce qui fait que le  faux gestionnaire de bien Monsieur CHAILLOU et son obéissante cliente Madame GILLIER auront ainsi, aussi, de très belles perspectives d’actions protégées au fabuleux TGI des Sables d’Olonne spécialisé dans l’étouffement des cas de victimes de franc-maçons, comme au temps de Monsieur LAFAYE.

 

Il convient de préciser , ici, à l’usage de cibles de harcèlement en réseau , que cette histoire très particulière ne doit ni les décourager , ni les arrêter dans leurs démarches justifiées.

« Mon » histoire existait déjà avec autant de péripéties et de problèmes  abracadabrantesques , que ceux qui ont été donnés à lire.

Le fait d’avoir dit avec plus ou moins de virulence n’a pas changé la donne . Les exactions et les représailles violentes et officielles détournées, existaient déjà . La justice m’avait, dès le début de mes plaintes , maltraitée, tout comme les représentants de l’ordre et de l’Etat qui avaient multiplié brimades,  moqueries goguenardes, coups tordus, parodies diverses et harcèlement électronique .

Ce n’est qu’en dénonçant et énonçant le plus clairement possible , comme l’a fait notre pionnière Josselyne Abbadie, que les choses évolueront peut-être pour mieux, grâce aux réseaux sociaux aussi.

 

Les ultrasons de Cap Olona

25 Nov

ultrasons-unknown

En France, quand un gars de n’importe quel âge , avec un cerveau vide ou pas musclé, ou rempli de haine , ou cramé par les ondes de son portable , n’est pas content, il prend l’équivalent d’ une « arme » à énergie dirigée et tire sur un être humain pour se venger , ou obéir à une suggestion de venger  quelqu’un d’autre.

represailles-images

Et quand la cible de sa haine réagit ou dénonce,  il recommence , ou le fait faire, aussi,  par quelqu’un d’autre. Persuadé que c’est alors devenu un droit. Celui de torturer et/ou tuer, pourvu que ce soit  en cachette.

Ce jour là, comme souvent , mon appartement à Cap Olona avait été rendu volontairement invivable.
Dans cet immeuble neuf , les canalisations électriques non blindées, sont utilisées par les voisins vicieux pour pulser des micro-ondes , des infrasons et des ultrasons, avec amplification, selon humeur .

C’est ce qu’on appelle l’ «  électricité sale » . C’est une torture , à domicile, par l’électricité ou plus exactement grâces aux canalisations électriques des parties communes . Ce système est utilisé par des dominants organisateurs et confiés à des sadiques de voisinage cachés sous leur vernis d’êtres plus normaux que la moyenne.

« L’électricité  sale «  participe de la mystification d’innocents et est rendue possible par la technologie qu’ignore les victimes de ces réseaux de la haine. Tout comme les « hôtels sales  » et les restaurants sales  » mystifient l’Etat . **

Toutes les ondes mécaniques et électromagnétiques ainsi pulsées par les canalisations électriques font aussi partie du harcèlement électronique . Ces ondes que l’on qualifie plus précisément de signaux , provoquent des nausées, des maux de tête, une sensation de torpeur, des oedèmes des pieds et des jambes, des brûlures de peau ….. entre autres.
Ce jour-là comme souvent , l’atmosphère de mon appartement était viciée et dangereuse. Et j’étais descendue au sous-sol m’allonger dans ma voiture.

C’était après la parution des articles du blog étouffoir * (1) et dénonçant la duplicité et la collusion de certains de mes agresseurs locaux en bandes organisées manipulées.
Et le jeune bro ( nom en phonétique) mais qui n’en est que l’employé, était immédiatement venu dans son garage , face à ma place de parking , pour quelque bidouillage . Peu de temps après ….SCHLOOOOOUF
J’avais subi un tir d’énergie à l’horizontal. Ça sentait très fort le cramé. J’avais quitté le véhicule à toute vitesse. L’odeur était pire à l’arrière. Ce qui faisait penser que les transducteurs des radars de recul de ma voiture avaient morflé. En surchauffe.

ultrasons-images

Ce soir-là, l’habituel tortionnaire corse , soudeur en chambre du A221,   avait quitté l’immeuble en voiture. Et j’étais remontée chez moi. Peine perdue , un adepte de vengeance cachée et de règlement de compte sournois , se trouvait en A221 à la place du corse D. Stefane..

Les tirs d’ultrasons venant du plafond, avaient immédiatement commencé  en visant ma tête. Ils s’étaient faits rapidement de plus en plus violents et à cadence rapprochée, m’obligeant à migrer dans l’autre pièce, tête protégée sous la console.
Après un violent tir de RF qui correspond aussi et sans doute à un règlement du système ou de l’appareil mis en place sur le circuit électrique comme ceci, en vue générale de la détection globale :

img_0294-sous-la-console et ceci ci-dessous , pour les détections concernées

img_0295-sous-la-console-de-pres

des propulsions d’ultrasons , imparables , étaient venues cette fois du plancher.  Comme ceci
pour une détection faite entre 15 kHz et 100 kHz

img_0281-2nt-en-63-khz-20h18 2nT sur 63,4 kHz, à 20 h 18

img_0283-3nt-en-63-khz-photo-ok-21h41                                                                         3,6 nT sur 63,4 kHz à 21h41

Avec un paramétrage  de l’appareil recentré sur les fréquences autour de 60 kHz pour la nuit, cela avait donné ceci :

img_0288-4nt-en-63-khz-0h004nT sur 63kHz à 0h00

img_0289-8nt-en-63-kh-0h03  8 nT à 0h03

img_0290-11nt-en-63kh-2h33

11 nT à  2h 33

Ici, on note que l’opérateur avait réglé son appareil pour une force accrue des pulsations au cours de la nuit. Pour une meilleure souffrance progressive du cerveau,  qui en arrive à appréhender le prochain tir.

L’opérateur tortionnaire habituel utilise souvent la méthode inverse: un tir très violent pour commencer et qui va conditionner le cerveau à la peur des prochains . Une méthode corse de souffrance infligée et d’intimidation liée, dûment éprouvée.

Naturellement , ces ultrasons pulsés répétés ne servent pas seulement à satisfaire le sadisme des dégénérés et psychopathes à la manoeuvre. Les ultrasons provoquent des tensions répétées du tissu cérébral , destinées à induire des encéphalopathies . Autrement dit une dégénérescence du cerveau en complément des brûlures antérieures ( hypoperfusion) pratiquées par micro-ondage  et par ailleurs attestées par un lecteur sans doute pratiquant * (2) .

Cette première méthode  de destruction du cerveau par souffrances et cuisson,  est à mettre au crédit de

DE CERTAINES /WALTI/FRENOVE/ROUX/POITEVIN .

 Tous, à l’origine , aussi inconnus de moi,  que STEFANE et les autres . Ce  qui montre que n’importe qui sollicité pour invalider ou tuer  un citoyen lambda, répond OK , si caché et  su (cru) protégé.

sam-gross-well-you-don-t-look-like-an-experimental-psychologist-to-me-new-yorker-cartoon

* (1) https://etouffoir.blogspot.fr/2016/11/arc-de-feu-larc-en-ciel_21.html
* (2) https://etouffoir.blogspot.fr/2016/11/aux-residents-de-cap-olona.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html

** « les hôtels sales  » et « restaurants sales  » désignent des établissements qui n’ont pas besoin de clients réels pour générer de fabuleux chiffres d’affaires. Les établissement « sales » blanchissent.

G.F.M. Harcèlement électronique

7 Août

electronic_mind_control_gangstalking

 

Changement de voiture. Matraquage de signaux dans les heures suivantes.
La GMF est une  mutuelle d’assurance farcie de frères. J’y avais été acceptée , dans une deuxième vie antérieure, à cause d’ un statut d’assimilée fonctionnaire.

J’en avais été virée , pendant un an, à cause des trop nombreuses dégradations déclarées et faites  par les zozos du gangstalking sur  mes divers véhicules, avant d’être courtisée par la même GMF pour une re-intégration ,  et qui dure.
A Paris, le service avait toujours été impeccable. En province, beaucoup moins. Les employés y sont liés et soumis  aux réseaux d’influence et de nuisance locaux.

La situation qui va suivre décrit ce genre de problème, dans le cadre du harcèlement électronique, lors d’un changement de véhicule.

Pour ceux qui découvrent ce blog et le harcèlement électronique on peut conseiller , par exemple, la lecture de http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/07/individus-cibles-le-programme.html ou

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/05/gang-stalking-les-reseaux-de-la-haine.html

IMG_8063 publicité de la GMF

Lors de mon premier passage au garage, en vue d’un futur changement de véhicule, il y avait une voiture de police occupée , planquée ou en planque , à l’ombre , en contre bas de la route . Près du garage.

A mon second passage au même garage, une voiture de la municipalité était positionnée pour bloquer partiellement ma voie de sortie. Le zygoto qui aurait du être au volant de cette voiture occupait l’espace restant , jambes écartées, en haut de la petite côte qui donne accès au rond point, puis à la deux voies. J’avais foncé. Lui aussi . Pour s’écarter.

Mon projet de changement de voiture , concrétisé par internet seulement, était apparemment ainsi et déjà connu du réseau de harcèlement des Sables d’O, que ce type représentait peut-être dans son implication locale. Avec hostilité.

IMG_8065

Une nouvelle carte grise en main, j’avais tenté ma chance pour une transformation de ma police d’assurance, dans la petite boutique «  tout en un » ( salle d’attente clients + bureau de l’employée dans une unique pièce) de la GMF . Pour cette formalité rapide , l’employée avait accepté de me faire passer entre son actuel client et le prochain rendez-vous.

Le prochain rendez-vous s’était pointé , avant de décider d’aller faire un tour.

L’employée GMF allait commencer à traiter mon dossier quand soudain ….. elle s’était excusée. Son écran lui écrivait et il fallait qu’elle réponde immédiatement.
Une urgence d’assurance qui ne supportait pas dix minutes d’attente, en réponse ?

Mon tour venu , elle avait noté les habituelles particularités du véhicule présentées. Bizarrement , ça ne semblait pas lui suffire ou la satisfaire. Elle disait ne pas trouver le véhicule sur sa liste. Pourtant , la préfecture l’avait fait.

Et elle s’était employée à me faire re-préciser à haute voix tout ce qui était écrit sur l’acte d’achat. Et plus. Elle voulait maintenant, et en plus, la couleur du véhicule. Une information que ne note ni la carte grise ni une attestation d’assurance.
Cette question insolite avait fait clignoter une petite loupiote d’alerte dans mon ciboulot.
En tournant la tête , j’avais alors noté la présence d’un nouveau couple qui s’était introduit dans la pièce subrepticement. Rien des infos demandées et dites à haute voix n’avait pu leur échapper. Sous mon regard étonné , la jeune femme avait vite tourné la tête et caché l’autre moitié censée visible , avec sa main. L’homme, sinistrement reconnu,  s’ était figé, le regard vide.

IMG_8074

 

Ma voiture était disponible à 30 kms ++ des Sables d’O. Dès que les plaques d’immatriculation avaient eu été fixées, j’étais partie à la recherche d’un coin tranquille pour un pique nique/diner dans la nature et une nuit sous les étoiles . Sans repasser par les Sables d’O.  J’étais censée, inconnue de tous.

IMG_8052
L’aire de repos de l’AUBRETIERE, allait faire l’affaire. Elle était double , séparée par la départementale . Chaque partie de cette aire de repos  était entourée d’épais fourrés . Loin de toute antenne de téléphonie elle était aussi dépourvue de commodités et ainsi moins fréquentée. Quelques voitures s’y étaient arrêtées quelques minutes, me laissant tout l’espace pour la nuit.

IMG_8069

Laquelle nuit de repos s’était arrêtée à 2h20, ponctuée par un tir magistral et brûlant sur le sommet du crâne. Compte tenu de ma position allongée, le tir d’énergie dirigée , venait de l’arrière du véhicule  et était une nouvelle fois fait à l’horizontal. Plutôt près.
J’avais cherché . Des bruits et bruissements dans les fourrés avaient indiqué un déplacement rapide. Sans doute pas un sanglier.
Traversant la route, je m’étais installée dans le deuxième partie de l’aire de repos. Vide.
Le criminel en fonction avait manifestement laissé son véhicule ailleurs.

Là , j’avais subi des mini-tirs qui « zappaient »* (1) le cerveau, et m’ avaient incité à aller faire un tour avant de revenir. Espérant décourager mon poursuivant, pour continuer à profiter de cet endroit calme, surtout loin de toute antenne-relais.
De nouveau installée vers 3 h du matin , dans l’aire N°1 , je m’étais endormie.

 

IMG_8073
Au matin, le réveil avait été féroce . Avec ceci ci-dessus en détection  de tirs d’énergie ,après environ 3 heures de repos. Et l’impression d’avoir encore un marteau-piqueur dans la boite crânienne . Des élancements , non stop.

Sur cette détection, les tirs  d’énergie sont indiqués en marron.
Les lignes bleues représentent des lignes intercalaires supprimées, parce que SANS tirs.
En haut, en vert , on trouve l’indication du spectre de fréquences utilisées par ces tirs.
A gauche , en rosé , l’heure des tirs.

IMG_8054

Et derrière mon véhicule ,-  celui dont la porte est ouverte-, on trouvait celui-ci qui était venu s’installer au plus près. L’occupant  sur le siège conducteur., semblait dormir . C’est pourtant la place  la moins confortable.  A cause des pédales.

Dans cette nouvelle anecdote de type criminel on peut noter
la tentative  et relative réussite première,  d’ un achat en toute discrétion
la réactivé  absolue et telle que voulue par  les criminels de ce type d’ histoire.
Cette réactivité était rendue possible par
une surveillance constante et
une collaboration inconditionnelle évidente de professionnels ordinaires liés à des réseaux d’influence et à leurs sbires/voyous ; lesquels professionnels sont sans respect du client , ou d’une quelconque éthique.
Pour reconnaitre mon nouveau véhicule ,
il fallait avoir à disposition toutes ses particularités, dont la couleur , éventuellement .
il fallait également l’avoir fait suivre ou retrouver dans un endroit éloigné et improbable.
il fallait aussi et surtout une organisation criminelle disponible , avec le matériel transportable  ( ou local) ad hoc . Laquelle organisation est obsédée par son but : la destruction d’un être humain à la demande d’un ou plusieurs dominants.

IMG_8064 publicité de la GMF

A cela , il faut aussi ajouter que cette voiture a déjà été retrouvée OUVERTE, trois fois . Deux fois dans le parking de Cap Olona , et une fois dans la rue.

Pour bien signifier que cette ouverture ne correspond pas à un oubli de ma part, la portière  côté conducteur , avait été  laissée entre-ouverte. 

La voiture précédente avait subi ce même sort.

Et à chaque fois que le jeune portugais * (2)  aux airs  de gendre parfait, résident  au 3ème étage  de Cap Olona était venu stationner sa seconde voiture près de la mienne, dans le parking ,  des objets précédemment  volés  avaient  fait leur apparition ,  déposés dans mon véhicule.

Une voiture ouverte, c’est l’accès assuré à tous les objets personnels mais aussi et surtout aux organes vitaux du véhicule . C’est une aide supplémentaire à une pose de balise ou d’antenne * (3)  qui permette et assure le harcèlement électronique en tous endroits.

Employée d’assurance et complice de criminalité à l’égard d’un client. Un classique, quand on sait que c’est le camouflage par la qualité ou  la fonction qui permet le harcèlement criminel. 

Hors cette assurance, il  aurait pu exister  deux autres hypothèses de source et transmission d’information sur ce véhicule , et destinées à faciliter les agressions de ce réseau criminel.

Elles ont été  scrutées et analysées à la loupe . Elles sont peu envisageables.

  • (1) « zapping » = cette agression correspond à des sensations douloureuses de cisaillements du cerveau
  • * (2) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/01/au-portugal/
  • * (3) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/06/inhumaine-cuisson-dhumaine.html