Tag Archives: francs-maçons

Un neurologue se paie la tête d’une cible de HCE

27 Sep

HCE  = Harcèlement criminel électronique
Le harcèlement est une activité répétitive avec intention de nuisance et de malfaisance .
La criminalité électronique consiste à employer une technologie qui permet de propulser des signaux ( ondes ou sons) à travers les parois , pour viser une cible à atteindre chez elle . Sans contact. Sans preuve.
La préméditation qui préside à ce type de harcèlement en bandes organisées, signe également la criminalité .

IMG_4675 invalides

Le cabinet  de ce neurologue se trouvait à une station de métro de la rue Ernest Renan où j’habitais.

IMG_4674 duroc

Et ce neurologue avait aimablement accepté de me glisser en urgence entre deux rendez-vous programmés. Rapide, précis et concis , il induisait une confiance de pragmatique .

C’était en 2013. La nuit précédant cette mini-consultation avait été une horreur. Le faisceau d’ondes meurtrier balancé à travers les murs par le tueur Walti avait trouvé ma tête pour la faire souffrir par à-coups brûlants répétés, dans tous les petits coins de la pièce. Même dans la douche. Même dans les parties communes de l’immeuble ( palier et marches de l’escalier).
Comme beaucoup de cibles de HCE , l’idée d’un élément inconnu introduit à mon insu au niveau de la tête et cause de ce «  brain beaming  » systématique et réussi , avait fait son chemin . Je cherchais une cause locale probable qui permettait cette atroce visée privilégiée.
«  Je pense qu’on ne trouvera rien «  avait dit le neurologue tout en me tendant une prescription pour IRM.

IMG_4694 IRM
L’IRM n’avait rien révélé. Normale.

IMG_4693 neurologue
Un mois plus tard,  j’avais repensé au neurologue.
Lors d’ une chute sur un trottoir en sale état ,  rue de Vaugirard, ma tête avait porté sur des briquettes. Un consistant hématome s’était formé à la tempe . L’aimable garçon qui m’avait relevée , avait questionné pour savoir que faire. Je ne lui avais parlé que de dégobillage  imminent.  Tout cela avait entrainé un transport vers l’hôpital Georges Pompidou pour un scanner de la tête de précaution.

Là, pendant que j’attendais mon tour de scanner, le réseau des FM à mes trousses avait envoyé son  faussaire  sur place : Mr Delchev, médecin addictologue,  spécialiste des extra-terrestres .

Mr Delchev avait ensuite passé le relais au jeune et autoritaire Mr Boillet.

Pour un scanner fait en consultation externe, Mr BOILLET avait exigé des référants .
Mon meilleur ami avait été le premier. Mr Boillet , et moi-même, avions ainsi papoté avec lui au téléphone. Il m’avait présentée en personne aimable et normale , connue et fréquentée depuis plusieurs décades, et dont il répondait volontiers.

Pour le second, j’avais proposé le neurologue qui m’avait laissé une impression d’homme logique et censé.
Mais le psycho-rigide Mr Boillet aux ordres, avait conclu

  • que je n’avais pas de meilleur ami,
  • que ce dernier n’était pas mon référant,
  • que j’étais un danger pour la société et pour moi-même et
  • qu’il fallait m’incarcérer en urgence médicale , «  sous contrainte  », et sous le régime du «  péril imminent  » c.a.d,  avec privation de mes droits constitutionnels

Interrogé sur l’échange avec le neurologue , Mr Boillet avait répondu que le neurologue pensait comme lui. Je n’en avais pas cru un mot.

Car cet autre faussaire nommé Mr Boillet, avait aussi torché un diagnostic noir ,en moins de 3 minutes. Sans aucune interrogation médicale. Et en me déclarant, en plus,  de sexe masculin

Cela avait coûté 23.000 euros aux contribuables, et 700 euros d’avocat à mes frais pour en sortir. Ma chère chute.

C’était en 2013. Mais , depuis, le «  brain beaming  » , ici dans cette histoire sous les ordres et la protection de francs-maçons criminels , n’avait jamais cessé.

En 2014, mon cerveau montrait un état quasi catastrophique. Plus des 2/5 étaient privés d’irrigation normale.

En 2015, dans l’épuisement de ce «  brain beaming «  constant et avec le bout de cerveau restant,  j’avais fini par recontacter en confiance le neurologue de confiance de l’avenue  Constant Coquelin,

IMG_4676 ave constant coquelin

Sa prescription cette fois était sous enveloppe. La classe  !
En me raccompagnant vers sa secrétaire encaisseuse , le neurologue avait murmuré «  et si on ne trouve rien, ce sera l’hôpital psychiatrique  ».

ça se gâtait. Pour 80 euros les 15 minutes, c’était , en plus,  mal venu.
Le reste était à l’avenant. La prescription proposait une recherche pour des «  malices nocturnes non élucidés  ». Avec «  élucidés  » au masculin, on pouvait croire à une faute de frappe . J’avais  corrigé les « malices » en « malaises ».

IMG_4692 malices 2017

Par contre, une prescription faite en 2017 et remboursable en 2015 risquait  de faire tiquer la sécu. A voir.

Ce que la sécu ne vérifierait pas,  était pour moi  : la signature. C’était une mauvaise imitation de la mienne, présentée, ci-dessous,  face à celle du neurologue , à gauche,  sur la feuille de soins de 2013.  Donc un faux, pour cette  prescription de 2015. Mais qui m’est , d’une certaine façon, imputé. Selon cette signature qui n’est pas celle de Mr BOULU,  j’aurais eu fait moi-même une prescription avec son papier à en-tête . Tordu , non ?

IMG_4695 signatures

Pour comprendre cette ineptie de connivence, il faut se remettre dans le contexte du harcèlement en réseau tel que pratiqué  en FRANCE, par  des M DELCHEV, BOILLET et trop d’ autres .

Les frères qui le pratiquent  ressemblent  , en général, à  des individus au-dessus de tout soupçon. Ce  qui  leur permet de contourner, détourner , caricaturer, piétiner les règlements et les lois pour les adapter aux situations qu’ils manipulent ou  fabriquent .

Ces situations pré-fabriquées sont faites pour  infantiliser, humilier ou ridiculiser leurs victimes. Elles leur compliquent la vie sciemment. Personne d’autre qu’eux, n’oserait le faire. Parce que ces réseaux de complices  incluent  des  greffiers, des  policiers, des magistrats ,  ces individus ne risquent rien . Les plaintes des victimes contre l’un ou l’autre  sont juste vouées à l’oubli organisé.

Ici, plus particulièrement, le faux en signature fait écho au pataquès organisé par un franc-maçon de Vannes (56)  : M LE ROUZIC , représentant de SOFI OUEST GESTION.

Pour mémoire, cette société avait fabriqué un faux ordre de prestation à mon nom avec une fausse mienne signature .Cette prestation avait été facturée et le montant avait été prélevé automatiquement du restant-du à me revenir.

Ma plainte pour faux et usage de faux, comportait 3 documents justificatifs précis. Cette plainte simple et facile, transmise du TGI de Paris à celui de Vannes n’a jamais été traitée. Aux dernières nouvelles ( sept 2015) et après plus d’un an de délai et deux rappels par LAR, cette plainte est toujours censée faire l’objet d’une enquête de la police de Vannes.

Vannes est un endroit où face à une torture criminelle par souffrance et privation de sommeil, un policier avait répondu qu’il n’allait pas embêter le criminel parce que ce dernier venait justement de trouver un boulot. Texto.

Pour ce qui concerne le lien entre la fausse signature d’un employé de SOFI OUEST GESTION / LE ROUZIC et la mauvaise  copie de ma signature par un neurologue parisien , il faut penser à la technique de l’écho .

Cette technique consiste à évoquer un sujet, un thème ou une situation que seule la cible peut interpréter.

Ici, l’histoire  de SOFI OUEST GESTION /LE ROUZIC avait été remise en ligne , quelques jours  avant le rendez-vous chez le neurologue Mr BOULU

Cette méthode, telle que décrite ici dans cette anecdote , est le bras d’honneur habituel de la franc-maçonnerie criminelle à ses victimes et à l’Etat. Elle les nargue en leur rappelant par ce fait et  en écho, que les lois de cette république sont à leur bon vouloir.

Car ceci est leur méthode de base  : le déni des droits constitutionnels de leur victime. Cette méthode  a pour corollaire l’affirmation implicite constante «  la loi c’est moi  » c.a.d «  quand je veux , si je veux , comme je veux , grâce à tous ceux qui vont m’aider et aller dans le même sens  » , dont tous les frères obéissants incluant aussi un grand nombre de chefs de services de fonctionnaires administratifs.

IMG_4695

armes électromagnétiques – francs-maçons- torture

5 Sep

ecc-cover-of-torture-asian-and-global-perspectives

 

Image copiée du site The everyday concerned citizen
Ceci ci-dessous , est un extrait du texte traduit par Rudy Andria et que l’on trouve dans son intégralité à :
https://rudy2.wordpress.com/surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/
Il s’agit d’un entretien accordé par une ex-agent de la CIA et du MI5 et devenu lanceur d’alerte . Le texte original est à :
http://everydayconcerned.net/2015/09/05/ex-cia-and-mi5-agent-and-whistleblower-carl-clark-reveals-covert-electromagnetic-torture-of-civilians-by-intel-agencies-in-usukeuropeasia-with-directed-energy-non-lethal-neuroweapons/

Les parties surlignées sont un choix personnel . Elles  évoquent la situation que je connais et qui se serait soldée par une habituelle mort prétendue naturelle ,  si elle n’avait pas été exposée sur internet.

Cette utilisation sauvage et barbare d’armes électromagnétiques,  invalide et tue en silence et sans preuve, depuis des décennies  . Elle est mise à disposition de francs-maçons  et de groupes criminels habitués à torturer pour se venger .

Il suffit de relire http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html

pour constater avec quelle audace et facilité,  ces catégories de la population se donnent le droit de torturer,  sans jamais être inquiétées.

Armes à micro-ondes.
 
Armin Gross : Avez-vous également utilisé ces armes ?
Karl Clark : Non, j’étais responsable de la surveillance ! C’était des employés des départements spéciaux qui faisaient cela. Mais il m’est parfois arrivé de me trouver sur le “terrain”.

Armin Gross : Pouvez-vous décrire de manière plus détaillée l’utilisation de ces armes ?
Karl Clark : C’est un peu comme dans un film de science-fiction. Les gens pouvaient être traqués partout, grâce au radar, au satellite, grâce à une station de base et à des programmes informatiques complémentaires. Par exemple, souvent trois dispositifs-radar sont placés à proximité de la personne. Le radar émet des ondes électromagnétiques, puis évalue les résultats. Ainsi mes amis qui travaillaient dans les départements spéciaux pouvaient traquer l’individu sur son ordinateur, toute la journée. Cette localisation a facilité l’utilisation des armes . Les collègues pouvaient voir où exactement ils devaient viser et aussi comment la personne y réagissait.

Armin Gross: Quels effets ces armes eurent-elles sur les individus ?
Carl Clark : Elles pouvaient provoquer de la chaleur ou des brûlures internes, elles provoquaient des douleurs, des nausées et la peur. Cependant, les traces très souvent restent invisibles sur la peau. Si ces personnes vont consulter le docteur, il leur affirme qu’elles n’ont absolument rien.

Armin Gross : Quel est le but poursuivi avec ce “bombardement” ?
Carl Clark : On veut intimider les gens. Dans mon propre cas, cela faisait trois ans que je subissais des radiations, lorsque j’ai décidé de tout arrêter. Je suis certain que, dans les années 2003/2004, des armes à micro-ondes furent utilisées contre moi, ce qui vous rendait terriblement agressif. A ce moment-là, j’ai failli tuer quelqu’un, mon ancienne voisine, une gentille vieille dame.

Tentatives de pousser les gens à la démence.
 
Armin Gross : Croyez-vous qu’il est possible aujourd’hui d’influer directement sur les sentiments par des radiations électromagnétiques ?
Carl Clark : Sans le moindre doute. Nous savons que l’organisme réagit très sensiblement aux radiations électromagnétiques.
Les processus élémentaires de la vie dans les cellules fonctionnent avec l’oscillation électromagnétique biogénique. La fréquence peut perturber ou changer ces processus de l’extérieur. Il y avait dans le cadre de la recherche militaire des tentatives de grande envergure d’influencer le corps et l’esprit par des fréquences. Il est possible, de cette manière, de faire naître des sentiments de crainte,de l’agressivité et de la nervosité,ou de provoquer des pertes de mémoire. Si d’autres types d’interventions viennent s’y rajouter, il est fort possible de conduire quelqu’un à la démence. Par exemple, la radiofréquence est manipulée, de telle sorte que la personne ciblée entend son propre nom à la radio ou son ordinateur indique inlassablement son nom sur l’écran. Des voix lui sont également envoyées, pour faire des remarques sur ses activités. J’ai entendu, par exemple, le matin, au réveil, une voix qui disait : “Lève-toi et blesse quelqu’un ! “

Armin Gross : les gens sont directement poussés dans des situations psychiatriques extrêmes  ?
Carl Clark : Oui, on veut conduire certaines personnes directement en asile psychiatrique. Si une personne ciblée cherche de l’aide et va à la police ou chez le docteur, on ne la prend pas au sérieux. Certains docteurs ainsi que certains hôpitaux collaborent avec les Services Secrets. Les directives diagnostiques vous permettent de taxer quelqu’un de schizophrénie, s’il se sent harcelé et entend des voix.

Armin Gross : les hôpitaux coopèrent avec les Services Secrets ?
Carl Clark : Oui, dans tous les cas. Les grandes sociétés collaborent également. C’est pourquoi vous courez un grand danger si vous menez des enquêtes sur de grandes sociétés. L’état américain protège les grandes entreprises comme Mc Donalds, Coca-cola, ou certaines sociétés pharmaceutiques. L’État américain s’adresse aussi à des agents du FBI, dans les affaires d’espionnage industriel. Les franc-maçons qui sont nombreux au sein de la CIA jouent également un grand rôle……

********

A 3 H du matin, ce 5 septembre 2015, le fou-furieux  du A221 ou sa machine programmée,  avait débité ses tirs d’ondes vers ma tête.

T P pour criminels

31 Août

IMG_3908 nothing lawfull about gang stalking

TP = travaux pratiques

école
Les individus ciblés par le harcèlement électronique du monde entier, appellent  » handler » traduit ici par « criminel dédié », le volontaire caché dans un appartement voisin.

Ce criminel dédié passe son temps à tirer sur sa proie à travers murs et planchers avec de l’énergie dirigée. Cela suppose d’abord la mise en oeuvre de matériel détecteur de présence à travers les parois pour trouver l’endroit et la partie du corps à viser.

La férocité des tirs dépend de la hargne des tireurs. Le but de ces tirs d’énergie ciblés est la destruction de la santé et de la personnalité de l’individu ciblé, par tous moyens cachés et ne laissant pas de preuves.

IMG_4302 indice de cancérisation

Ceci  ci-dessus est un marqueur de cancérisation d’un organe sur lequel les tirs d’ondes de J-J Walti , s’étaient acharnés, pendant presque 3 ans. Non stop
La norme de santé  est, ici,  en dessous de 100.

Pour mémoire J-J Walti de Paris XV est un vieux criminel de la catégorie de ceux , répugnants, des Sénioriales .
J-J Walti se disait mandaté par son patron, le franc-maçon vendéen A. De Certaines, pour débarrasser le monde de ma présence . Il y était aidé par un voisin dans la catégorie « jeunes » . C. Frenove,  fils et petit-fils de francs-maçons , était élève de physique et devenu « accro » à la torture sans preuve.

A ces deux-là , là-bas , on pouvait ajouter les itinérants corses qui passaient chez Walti ou Frenove , faire des exercices nocturnes de tirs d’ondes vers ma tête.

Les mêmes scénarios d‘invités venus faire un carton sur ma tête ou sur le corps s’étaient reproduits chez J.FOUQUET et A. ROUX à Vannes , et sous la guidance d’autres francs-maçons criminels locaux.

Ici, dans cette ville de bord de mer souriante, on pourrait mentionner l’appartement du-dessus  comme étant un « appartement dédié » à la torture  de la voisine du dessous (moi), par ondes pulsées interposées.

Dès mon entrée dans les lieux, il y avait au A221 , appartement au dessus du mien , un « criminel dédié » prêt à l’emploi.
Officiellement il n’existait pas encore , selon le gestionnaire de biens CM-CIC rencontré par surprise à Orvault.
Il fallait donc comprendre que ce « criminel dédié » avait été installé par l’agent immobilier  de l’agence des Présidents, chargée de la location des deux appartements,  le mien et celui du dessus. Ce squat avec clés fournies n’avait pu se faire qu’avec l’aval du proprio du A221.
Cela mettait l’agent immobilier des Présidents dans 3 catégories complémentaires

1) partie prenante d’un complot contre une cliente et sans raison personnelle,

2) complice de criminalité par connivence avec ceux qui l’avaient sollicité,

3) escroc et traitre , puisqu’il avait empoché la commission de ma location tout en préparant en cachette  avec ses correspondants , l’insalubrité du lieu qu’il me louait.

Le ou les premiers squatters-tireurs d’ondes de cet endroit , faisaient du H/24. Comme les suivants.
Pour passer inaperçus et ne rencontrer personne de cette partie du bâtiment il(s) sortai(en)t aux heures de repas ou la nuit , passant de préférence par les sous-sols ou par  l’entrée du  n°10.

Comme les violeurs de domicile nocturnes.
Il faut se souvenir que cette bande-là dispose des badges des portails et de la clé matrice qui ouvre toutes les portes dans l’immeuble .

Pour ne rien consommer localement, les 1ers squatters-tireurs d’ondes apportaient leurs moyens de subsistance dans une glacière. Celui qui s’était fait déposé juste devant le parking par un copain DG —– , avait la petite trentaine.

Puis les compteurs de l’appartement avaient été mis en fonction . ce qui faisait penser à une vraie location. Elle s’était avérée de multiples courtes durées,  mais avec occupation du lieu constante. Même par beau temps de vacances avec mer et vagues à portée de pieds.

Le premier,  apparemment officiel locataire, et ainsi volontairement  « enfermé » , avait une voiture immatriculée 87. Deux conducteurs successifs du même véhicule immatriculé 30 avaient pris le relais  à tour de rôle.
L’actuel résident , sans doute installé pour plus longtemps avait aménagé son balcon pour le protéger un peu des regards .

IMG_4291 2ème

Selon sa voiture, il est de la région , jeune aussi, et tout aussi motivé que les autres pour infliger des souffrances et imposer une relation maître/esclave à sa voisine du dessous,  sur commande de ses patrons. Les nouveaux maîtres du monde par terrorisme et torture interposés. Comme les autres.

images scène de crime

Ici, la nuit dernière avait été spectaculaire de variété. En plus des tirs vers la tête, avec des brûlures sous la plante des pieds, des piqûres , des séries d’éternuements , des contractures musculaires,  il y avait eu une démo de brûlure de la gorge avec étouffement , et qui provoque une toux irrésistible .

ça avait seulement duré de 0h32.46 à 0h34.54 * (1)
Et jusqu’à l’éclatement incontrôlable de la toux.

En sus, il y avait eu une voix, entendue malgré les 80 cms de matériaux divers qui engonçaient la tête pour la protéger. Cette voix un peu faiblarde avait prononcé le nom d’un ancien employeur.
Elle pourrait, par hypothèse, être due à ceci.

IMG_4298 40,53 T

une ELF de 5Hz repérée sur un détecteur configuré pour enregistrer des ELF entre 5Hz et 65 Hz pendant la nuit, à la tête du lit, sous le bardas.

IMG_4301 12,52 µT

La valeur 12 micro Tesla en 5 Hz était celle du début de la nuit.
L’ELF 5 Hz correspond aux ondes du cerveau du  groupe Thêta ( 4 à 7,5 Hz) ,
Ce même phénomène avait déjà été repéré la veille en fin de soirée ( passage de 12 ++ à 40 ++) et était survenu brusquement.

Ce qui laissait penser que cette ELF avait été portée pulsée par HF (Haute Fréquence) ou par CPL ( courant porteur en ligne)

Il y a quelques mois une institution spécialisée avait interrogé Mr Delchev sur son faux certificat médical  me concernant et obtenu la réponse bizarre :

« c’était pour son (mon) bien « 

Pour mon bien et celui de tous les individus ciblés et torturés , mon choix serait plutôt de maitriser , punir, voire soigner, les déments ou déviants qui pratiquent et font pratiquer le harcèlement électronique pour martyriser des gens normaux.

IMG_3909 it is time

IRM et Schizophrénie

10 Déc

???????????????????????????????

 

Ceci devrait permettre aux individus ciblés avec V2K de pouvoir prouver que leurs voix dans le crâne n’ont rien à voir avec une maladie mentale, si leur IRM s’avère normale.

Cette information vient du site  :
http://www.dimag.com/showNews.jhtml?articleID=2012023878/news-weekly-080707

Lorsque, en 2013, Mr Delchev, franc-maçon auto-annoncé et addictologue à  l’hôpital européen Georges Pompidou,  était venu aux urgences de traumatologie pour s’emparer de mon cas sur ordre de ses frères , il m’avait affublée d’ une éventuelle schizophrénie tardive.

Ses copains médecins du SHU suivant, Mrs GAY et MONTEIL DE MARICOURT , ne demandaient pas mieux que suivre cette piste en l’affirmant. * (1) . Et badaboum , 3 jours plus tard, ils avaient changé d’avis . Plus question de schizophrénie.

L’ état psychotique avait été décrété .

Il est probable que ce revirement était dû à une information de leur réseau de copains harceleurs/voleurs.

Ce réseau de harceleurs/voleurs avait  en effet organisé le vol de ma valise * (2) dans le train entre Vannes et Paris . Dans cette valise se trouvaient les images d’un examen IRM fait le mois précédent. L’examen ne présentait aucune anomalie.

Avec cette preuve forcément transmise , plus question pour les médecins spécialistes du SHU de prétendre à un cas de schizophrénie. Pas de problème . Risperdal de toutes façons.

On l’avait compris, la seule chose importante était l’enfermement irrémédiable sous n’importe quel prétexte avec l’assurance que, si j’en sortais , ma parole ne serait plus écoutée et encore moins crue . Mes plaintes non plus. Sans parler de la cicatrice sociale que cette incarcération hospitalière était censée laisser.

C’est ce que vivent toutes les cibles de harcèlement en réseau à travers le monde et selon les mêmes modalités.

Les francs maçons qui le pratiquent ont mieux que de l’imagination . Ils ont de tentaculaires réseaux formatés selon des méthodes sado-masos éprouvées.
Le passage sous le bandeau est en effet un exercice éminemment sado-maso et qui sélectionne les candidats aptes au formatage à venir. Mais c’est exact pour les naïfs seulement.

Donc,  ce mien examen d’ IRM avait été volé. Une partie en avait été déposée à VANNES , plus tard,  lors d’une violation de domicile.

Et bien, la deuxième partie  m’a été rendue ! Quand ? Je l’ignore. Je l’ai trouvé en faisant des paquets . Elle a été placée dans une valise à PARIS, dans mon placard fermé à plomb à usage unique, dans une pièce fermée à clef mais dont J-J Walti a le double .

C’est lui qui l’avait dit * (3)

«  Le livre du Tao  » * (4) volé aussi , a également été retrouvé après disparition,  dans l’exacte même valise de Paris.

Et même si je suis la seule à pouvoir l’affirmer , puisque c’est ainsi que ce système fonctionne, il faut en tirer une information évidente de  complicité. Celle  des organisateurs du vol de ma valise dans un train SNCF entre Vannes et Paris , et celle  des harceleurs de l’immeuble du 22 rue Ernest Renan à PARIS 15 ème , qui font sûrement pipi tout bleu..

Ces harceleurs et par ailleurs criminels du 22,  ont donc encore entre les mains, provenant de cette valise , de miens vêtements , une clé d’armoire, un scanner portable, etc …….

Je sais,  par ailleurs,   que certains de  ces miens vêtements sont bien aérés. Un de mes chemisiers des USA, facilement reconnaissable, était    sur le dos d’une petite dame du quartier, qui ne s’attendait manifestement pas à me rencontrer.

Pour une presque dernière information de détection sur la torture par ondes pulsées qui se pratique dans cet immeuble au 22 rue Ernest Renan, 75015 , depuis 30 mois , non stop, voici ci-dessous un exemple de l’enregistrement  fait ce matin.

???????????????????????????????
Il y avait eu deux phénomènes simultanés observés, d’une part des sursauts des jambes,  attaquées par des tirs d’ondes venant de l’appartement de la famille WALTI au  5ème, d’autre part des sifflements qui avaient traversé absolument toutes les épaisseurs de protection. Repos impossible.
Ces sifflements correspondaient à des augmentations du spectre de signal équivalent à 2 fréquences.

Ici, 2400 MHz (2,4 GHz) et 2500 MHz (2,5 GHz)
* (1)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/30/quelques-hallucinations
* (2)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/19/vol-crapuleux-en-reseau/
* (3)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/
* (4)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/13/droit-de-reponse/

 

 

Ciblage et police

12 Juil

???????????????????????????????

La nuit du 10 au 11 juillet avait été organisée en courbatures assurées, dans ma voiture, dans une impasse, sous des arbres. J’y avais eu la paix, une fois. Là, il y avait eu très vite une voiture en reconnaissance. Puis plusieurs autres qui avaient pris les places libres.
Et le 11 juillet , mon micro-ondage matinal donnait ceci, à titre d’exemple.

???????????????????????????????

et encore ceci

???????????????????????????????

Soit des champs électromagnétiques très importants pulsés vers ma voiture ( cage de faraday inversée)  et portés par des signaux HF allant de 0,9 MHz à 2,7 GHz . Mieux qu’un four à micro-ondes (2,4GHz) .

Du matériel avait sans doute été apporté dans un véhicule en proximité. Comme la nuit précédente , Bd Pasteur.

Et c’est une accusée de diffamation très cuite qui s’était présentée au commissariat du XVème, le 11 juillet à 10H.https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/10/broyage-de-cible/

Accusée ou victime, tout citoyen à droit à priori au même comportement policier respectueux . Le ton l’était. Mais quand un questionnement d’identité, avant exposé des faits incriminés, était devenu
Quel est le montant de vos revenus ?
• Avez-vous des emprunts en cours ?
• Avez-vous un surnom ?
le souvenir de Mr FERRIER s’était imposé à  ma mémoire.*

Ce jeune lieutenant de Paris XIV, avait organisé un chantier d’accusation à mon égard pour protéger son copain vigile du Monoprix qui m’avait brutalisée. Il avait retourné une situation . La victime était devenue l’accusée . Et son exercice d’humiliation à victime récalcitrante avait commencé très exactement de la même façon.

Et, là à Paris XV, ils étaient 4 dans le même bureau pour le spectacle.
Alors sans attendre le clou de la performance , j’avais annoncé mon silence pour le reste, réservant mon argumentation d’explications pour le magistrat instructeur. S’il y a. Car le policier m’avait aussi appris que cette enquête était la sienne et qu’il reconvoquerait.

Une date lancée par Mr BENCE, comme partielle origine de cette convocation, faisait penser que la gérante de l’hôtel Citadines aurait eu porté plainte contre moi , une cliente torturée aux ondes grâce à elle . Pour avoir ce culot de PERP, de porter plainte contre la personne escroquée et martyrisée par sa spéciale attention toute une nuit, il faut avoir soit un policier , soit un corse, soit les deux dans ses relations.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/27/citadines-criminalite-corso-beur/

Même le très puissant franc-maçon de Conleau qui m’avait fait torturer dans un de ses 3 hôtels, n’avait pas (pour le moment) osé le faire.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/11/criminalite-dhotels-escroquerie-3-exemples/

Le commissaire du XVème avait changé . Monsieur MEYER avait été remplacé par Mr DUQUESNE. La mentalité de l’endroit restait la même : rigolade, copinage et règlements de compte perso. contre les victimes de leurs réseaux.

IMG_7454-loge

J-J WALTI peut pétarader  à tout va ,dans les canalisations et le plancher pour pulser des ELF dans ma pièce
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/
et faire ou faire faire ses tirs d’ondes ciblés vers mon cerveau pour m’éliminer . Personne ne le dérangera .

Le franc-maçon , président du conseil syndical est son commanditaire local depuis 7 ans.

Le syndic est aux abonnés absents sauf pour les factures.

La police locale ne pense qu’à ses combines perso. et règlements de compte à victime.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/24/attention-danger-2/

* http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-un-chantier.html

BROYAGE de CIBLE

10 Juil

Il existe un autre texte « broyage de cible » à http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html

???????????????????????????????
Cette convocation, présentée ci-dessus,  m’avait été annoncée précédemment ( noté dans un article) par Jean Jacques Walti, l’homme de main local du groupe criminel qui me torture aux ondes pulsées, nuit et jour, depuis 24 mois . Il avait alors annoncé qu’il obtiendrait 45.000 euros. Pour un homme sans métier , c’est l’aubaine.

???????????????????????????????
Accessoirement, je rappelle , ici, qu’aucune de mes plaintes pour menaces de mort , injures et TORTURE portées   contre Jean-Jcques Walti et les autres , n’ont été traitées par la police française.

Le jour où il m’avait annoncé sa future plainte, Jean-Jacques WALTI, m’avait interpellée dans le couloir.

Depuis la nuit des tirs d’ultrasons invalidants en provenance de son appartement , j’étais devenue sourde. Cela m’avait couté 4000 euros d’appareillage pour un résultat très moyen .

Mais là, discret pour m’annoncer sa future plainte , Jean-Jacques WALTI , l’homme qui m’avait par ailleurs une nuit agrippée, soulevée et jetée dans le couloir, murmurait,  pour une meilleure confidentialité.

Je n’entendais rien, alors m’étais approchée. STOP. Il m’avait aussi interdit de venir plus près.

Comme si la politesse et la normalité étaient contagieuses  !

Et donc j’avais appris cette nouvelle plainte à venir.

Ainsi non seulement ce criminel pouvait torturer à sa guise sous  haute protection sans que les plaintes contre lui prospèrent, mais encore , la dénonciation de ce crime, une oeuvre salutaire remplaçant un travail inexistant de recherche de criminels par des policiers , allait en plus être sanctionnée par une volonté policière de collaborer avec les criminels.

Et comme à VANNES où l’imbibé33 du 1 rue Mgr de Pancemont et les groupes criminels avaient continué de plus belle après une plainte , ceux de Paris voulaient que la police les y aide aussi . https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/18/trois-choses

Rencontrant le protecteur et comparse de J-J WALTI  dans cet  l’immeuble , ANTOINE DE CERTAINES, j’avais essayé de lui parler de la criminalité scandaleuse qui continuait au  22 rue Ernest Renan, Paris XVème.
«  JE N’ENTENDS RIEN  » avait été la réponse de Mr DE CERTAINES,  citoyen aux airs respectables de bon père de famille, et poli… parfois.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/27/lettre-a-mr-decertaines/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/autre-lettre-mr-de-certaines.html

Au 22 rue Ernest Renan , les tirs d ‘ondes pulsées et de toutes sortes avaient  donc bien continué.
Comme à l’accoutumé, un tireur criminel du réseau , venait chez Jean-Jacques WALTI vers 23H ++ pour ses exercices de tirs fulgurants vers mon cerveau. Le 8 juillet au soir, je les avais laissés seuls.

Il faut noter que le 8 juillet au matin, après une nuit de tirs d’ondes épuisants ( du 7 au 8) , j’avais en plus été déjà cuite dans mon lit au matin (8) avec ceci illustré  ci-dessous,  que l’on appelle le mur thermique . Le détecteur qui a fait cet enregistrement était placé en tête du lit.

Il faut additionner les valeurs.

IMG_7434 -8 juil 7h35

Ce phénomène est décrit également à http://lezarceleurs.blogspot.se/2014/07/lettre-monsieur-charpentier-syndic.html

Pour achever une citoyenne/cible d’ondes pulsées, il y a aussi les faisceaux d’ondes invalidants  dirigés vers son lieu de vie . Les valeurs  de champs électromagnétiques présents au niveau de ma fenêtre oscillent  au mieux, entre 800 microW/m2 et 2000 microW/m2 .

Sauf le 9 juillet au matin , au retour d’une nuit passée dans ma voiture et déplacée 3 fois,  et où j’avais été accueillie par ceci : 10.000 microW/m2  plus les reste à aditionner.
X est la fréquence 1,9 GHz (W=1,8; Y=2 )

???????????????????????????????

Et qui existait aussi à VANNES (56)

A Paris, l’immeuble en face est à quelques dizaines de mètres . On y voit de temps en temps des ados. affairés sur le toit. L’un d’entre eux , m’apercevant, s’était caché là. Non pas derrière les tuyaux. Derrière la maçonnerie.

IMG_7256 le toit en face
Les antennes-relais proches sont à moins de 200 mètres.
Si d’aventure vous passez par ce blog patchwork n’hésitez pas à en copier quelques pièces.
Son avenir est compromis, par une plainte de criminels contre leur victime.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/23/exploservune-cible-au-laser/

IMG_7440 - les ailes

Dessin de VOUTCH

Autres propos de perps

12 Avr

Ce témoignage est un tissu d’horreurs, sans doute difficile à lire et à croire quand on réalise que les propos calomnieux et les actes de barbarie mentionnés sont, en général,  le fait d’absolu(e)s inconnu(e)s.

Image

Dessin de Voutch : « Bienvenue  en Enfer…. »

C’est très exactement un enfer à vivre . Enfer, voulu et organisé par des sadiques et  psychopathes qui s’arrogent des droits sur des êtres humains, en niant l’existence de la justice officielle. Si besoin.

Mais je ne suis forcément pas une exception . Ce système hyper –rôdé et sur-protégé est trop parfait. En place, et caché, depuis très longtemps, il a des ramifications sur toute la planète. Destiné à dominer, il étouffe ses proies en les livrant à des monstres sadiques ordinaires, nouveaux barbares adeptes d’une torture de lâches, cachés derrière le mur ou leur vernis de respectabilité.

Pour réussir à accepter cette évidence , j’avais fait un petit tour par des voyants.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/les-voyants.html

Et surtout , pris l’habitude de tout noter , surtout ce que ne comprenait pas ma petite cervelle pétrie de bons sens.
Certains de ces propos qui balisent et explicitent un peu ce témoignage patchwork, voire brouillon, étaient sur le blog etouffoirs.wordpress.com que les perps* ont fait censurer et supprimer en mars 2014 .
Les voici de nouveau . Illustrés.

«  On va la casser, on va la fatiguer, après on verra  »
«  We’ll break her and then wear her down, then we’ll see »
La fille d’un autre notaire d’Angers ( Y. Gautier) , lequel avait organisé et couvert un chantier pour me spolier de mes biens .

 Image

«  Maintenant , ça va être ton tour « 
«  Your turn now « 
La deuxième épouse de mon frère, après la mort de notre mère et qui avait subi le même traitement que ce que je raconte dans ce blog. Ce mien frère unique travaillait alors pour l’armée et ses services presque secrets

Image

«  Moi, je saurai comment vous détruire  »
«  I know how to destroy you  »
Un prétendu «  étudiant  » chinois que j’avais cru aider. En fait un «  homme d’honneur  », et devenu  » frère  » pour services rendus

Image

«  Je vais te démolir  »
«  I’m going to destroy you  »
L’artiste-peintre de l’immeuble 22 rue Ernest Renan, Paris XV que je connaissais à peine .
Ma plainte au pénal, avec support audio de ce propos et d’autres, avait été classée par le procureur au prétexte qu’elle avait été traitée par une autre administration.

Une information sur ce qui se pratique couramment en France et en toute impunité, m’avait été donnée comme suit  :

«  Ils vont vous faire devenir folle  »
«  they will send you crazy  »
Un notaire, qui plus tard escamotera mon testament qui ne correspondait pas aux vœux de mon frère.

«  s’il y a des francs-maçons dans cette histoire, tu n’auras de sécurité nulle part  »
“if “bros” are organizing this, you will not be safe anywhere”
Le gendre d’une amie d’enfance, époux de notairesse.

Et puis , il y avait eu ce propos incroyable d’un employé de la société de déménagement de Saint Malo et qui indiquait bien l’habitude d’un droit pris sur des êtres humains pour les chosifier ou  les humilier  :

«  Avec elle,  » ils  » vont bien s’amuser  »
“ They will have great time making fun of her “
Il avait participé, en découpant au cutter le pied d’ un meuble ancien  ; ce qu’il était venu me faire constater en mentionnant le fait que c’était sans doute le meuble qui avait le plus de valeur.

Et comme internet est un endroit de choix pour maltraiter des inconnus, il y avait eu ceci, qui était  un commentaire à un mien article listant certains problèmes rencontrés par des cibles ,  liés à l’alimentation,  et fabriqués par des perps .

Image

L’homme à la biiiiite ,  Peter Truth, était l’employé imprudent du magasin Picard de la rue Lecourbe, Paris XVème.

Je rappelle que PERP est le diminutif de PERPETRATOR que les « individus ciblés » anglo-saxons utilisent , pour désigner tout participant actif au harcèlement en réseau et au harcèlement électronique.