Tag Archives: fréquence porteuse

FRANCE – Harcèlement électronique – Représailles

25 Mai

Pour mémoire , le harcèlement criminel  raconté dans ce blog est à base d’énergie dirigée ou pulsée, destiné faire souffrir, rendre malade, provoquer des dysfonctionnements cérébraux, et priver de sommeil pour altérer et détruire les capacités cognitives .

Ce blog et les autres, notent des recrudescences de harcèlement électronique par signaux pulsés 

– les vendredis et samedis

– après la publications d’articles qui déplaisent 

– après des journées actives ou faites de déplacements distrayants.

Ce qui amène  sommairement à penser

– que les harceleurs en charge ou capacité d’utiliser le harcèlement électronique sont plus disponibles ou sans contrôle en fin de semaine

– que des harceleurs  espions de mes faits, gestes ou écrits croient pouvoir et devoir se venger, ou venger leurs copains,  de ce qui leur déplaît dans ma vie, au moyen d’un harcèlement criminel . L’impunité de ces criminels  oblige les cibles à continuer de témoigner pour partager les informations et dénoncer ou expliciter les circonstances  quand c’est possible. 

« Mon » actuelle  maison  dépourvue d’électronique  en fonction et m’appartenant,   devrait être épargnée par sa position et son environnement prétendument idéal ,  de champs électromagnétiques perturbateurs . La maison  est sans WiFi, ou compteur communicant inconnu dans le village. Elle n’est pas mitoyenne . La route , peu passante , qui longe la chambre  de cette maison est à 10 mètres du bâtiment . 

De l’autre côté, un parc  à découvert , empêche toute intrusion de cinglé  ou de matériel caché  dans une voiture. Un jeune harceleur  4092——49  s’y était  fait piégé récemment. Obligé à rebrousser chemin rapido.

Et pourtant ,  dans la pièce côté parc, il existe des signaux pulsés pour privation de sommeil douloureuse, presque régulièrement. La plupart de mes réveils ou levers sont sur fond de maux de tête et de douleurs dans le cerveau.

Pour cette nuit du 24 au 25 mai , je m’étais installée côté rue, avec toutes mes protections habituelles au-dessus de la tête. 

Pour information/comparaison  l’environnement de signaux détectés  dans cette pièce ressemble souvent à ceci .

Dans cette détection  vers 21 H :

En  colonne B se trouve l’heure

En  colonne C l’indication est celle d’une antenne omni directionnelle  (log)

En  colonne D se trouve la densité de puissance du signal subi

En colonne  E on lit l’unité de mesure utilisée ( microWatt /m2)

En  colonne F on a la fréquence porteuse du signal subi

 

 et ceci A 21H00.30, 

Ici, par exemple,  la fréquence porteuse du signal  pulsé , était passée de 2,3 GHz à  21H00.20 à 1,5GHz à 21H00.30 soit  en 10 secondes 

On doit se souvenir que moins la fréquence est élevée, mieux elle pénètre

La densité de puissance était  alors passée de 0,1 𝝁W/m2  à 2,5 𝝁W/m2  : soit 25 fois plus en 10 secondes

Dans ce contexte général tel que présenté ici  , seule la fréquence porteuse émet un champ électromagnétique .

Cette pratique est ressentie comme une technique d’usure. Etre dans la maison se révèle  débilitant et épuisant.

 

 Par contre A 21H46. 50  ( ci-dessus) un tir  féroce dirigé à la tête qu’il avait atteint , avait  également explosé dans les bronches et provoqué des douleurs  en cascade dans l’estomac et les intestins .

 Tir complet

Ce tir avait fait disjoncter le compteur électrique. J’avais laissé , résignée à jeter une nouvelle fois tout le contenu du congélateur et du frigidaire, pour éviter une intoxication alimentaire. 

On note sur la détection plus haut  que la fréquence porteuse du signal pulsé était  passée de 2,2 GHz à 1 GHz en 10 secondes ,

La densité de puissance du signal était  alors passé de 0,12 𝝁W/m2 à 5 𝝁W/m2  soit environ 42 fois plus et ce de nouveau  en 10 secondes.

Mais, ici en plus,  plusieurs fréquences du signal ajoutaient leur densité de puissance à  celle de la fréquence porteuse, comme le montre la seconde image de détection avec le tir complet ci-dessus.

Et la nuit avait continué à l’avenant,  avec des détections semblables à celle-ci :

et avant un  nouveau tir figurant de 22H20.20  , détecté ainsi :

 et une image de la détection complète ainsi :

 

C’est ICI

 

 

Publicités

Tirs d’énergie dans les bronches et l’estomac – HCE

15 Déc

img_0725-police-2-copie

Ce tir d’énergie violent ci-dessous ,  avait atteint les bronches avec une précision chirurgicale.

img_0735-tir-ds-les-bronches La fréquence porteuse est 0,9 GHz ( en jaune)
Compte tenu de ma position sur le sol , dans la cuisine , et de l’emplacement du détecteur/enregistreur , ce tir venait de l’étage supérieur. A221.

Le criminel corse , locataire de l’appartement du dessus (A221)  semblait absent . Sa place de parking était vide .Photo/vérification faite après ce tir .

img_0731-pkg

Des bruits dans l’appartement A221 y indiquaient une présence.
J’avais pu noter également la présence dans l’immeuble , du fils Brochet, le fils de ma voisine d’en face, fan de harcèlement de femmes seules.

Ce 15 décembre , les tirs d’énergie vers mon couchage avaient commencé très exactement 50 secondes après mon installation. Ce qui indique, bien sûr, une surveillance de mes mouvements et déplacements et une disponibilité  du criminel remplaçant de Stefane ( A221) , à l’affût.

Les tirs précédents celui-ci ,  et sans doute destinés à me faire migrer vers ma voiture , pour permettre un peu de distraction et d’exercice au criminel venu jouer à la guerre, avaient été majoritairement comme ceci  ci-dessous :

img_0734-autres-de-tirs

à , cependant, une autre  violente et brûlante exception  près d’un tir d’énergie  qui avait visé l’estomac, comme ceci ci-dessous. Ce tir avait duré. La fréquence porteuse était  encore 0,9 GHz et la densité de puissance  la plus importante , en 𝝁W/m2 , est colorée en marron.

img_0738

Les ultrasons repérés dans la pièce étaient passés de 2,9 nT à 3,6 nT en l’espace d’une heure et demi, entre 21h30 et 23h  L’appareil avait été paramètre pour une recherche entre 15 kHz et 80 kHz

img_0728-29

img_0730-36-nt

Les brûlures d’estomac et mon mal de tête avaient  empiré plus rapidement.

urgence-notre-police-assassinethe-lady

Cette conclusion commence à s’imposer.

Matraquage de rattrapage

4 Juil

IMG_7741 matraquage - copie

Pour mon retour vers la Vendée, le temps était à la rafale de vent et à l’averse .
Sur le panneau qui enjambe l’autoroute une information de  la sécurité routière ( ?) avait inscrit :
                                               « Risque d’incendie, attention aux mégots »

Matraquage_logo

Le matraquage mentionné ici, est un matraquage faits de rafales de tirs d’énergie , obligés à traverser un maximum d’épaisseurs de caoutchouc, de plaques de métal, de cuir, et de couvertures de survie, et autres , qui sont mes protections au niveau de la tête.
Pour compenser mon absence de plusieurs jours,  et sa privation de plaisir sadique , le psychopathe du A221 s ‘était défoncé.

Les détections enregistrées , sont celles du petit matin .
Ces détections ont pour fréquence porteuse ( en GHz) celle qui est indiquée dans les carrés jaunes . Les lignes intercalaires , quand elles ont été supprimées , sont remplacées par une ligne en bleu.
Les signaux colorés en marron, sont pulsés à intervalles plus ou moins réguliers . Les CEM sont insignifiants. Cependant , les signaux , qui durent seulement 10 secondes  ( une ligne)  ou 20 secondes, traversent strictement TOUT.
Ces tableaux de détection  ,  font, une nouvelle fois,  penser à l’utilisation d’un radar.

IMG_7785---0h06

et

IMG_7787----1h25

et

IMG_7788---1h56

et

IMG_7789----2h25

et

IMG_7790----2h55

et

 IMG_7791----3h23

et

IMG_7792----3h40

et

IMG_7792----3h40

et

IMG_7793----3h50  etc……….

Au matin, ma tête hyper –douloureuse semblait peser des tonnes. Des ondes pulsées devenues stationnaires dans mon organisme , avaient pris leurs aises dans l’estomac et l’intestin. Elles brûlaient .

Les tableaux sont montrés,  une nouvelle fois, pour mémoire. Pour rappeler que cela existe en France, quand et parce que des fonctionnaires d’Etat et des élus refusent de faire le boulot élémentaire de prévention, protection des victimes et d’ investigation de la criminalité mentionnée et  que leur impose leur fonction et l’argent que leur verse généreusement les contribuables.

Le psychopathe corse devrait , lui, bientôt , encaisser sa récompense complète.

A mon départ. C’est pour bientôt.

C’est ainsi que ça se passe, comme me l’avait expliqué, autrefois, le tortionnaire en titre , rue Ernest Renan, à  Paris XV : Walti . Selon lui, un tortionnaire qui fait partir une victime, s’en met , ainsi,  plein les poches.
A Vannes, le psychopathe/imbibé/chômeur ROUX, y  avait gagné un boulot.

Ce  ( mon ) départ, ici, est le cadeau du gestionnaire CM-CIC et  de la propriétaire de l’appartement insalubre où je vis, Mme Blaineau , et qui, plutôt que de rendre l’endroit conforme  au bail et aux normes de salubrité , ont  préféré demander mon expulsion auprès du tribunal local.
L’huissier qui m’en a informée,  a dit avoir également prévenu le maire et le préfet.

Dans ce cas de figure, comme dans bien d’autres, le gestionnaire CM-CIC prévenu de la criminalité ambiante , aurait dû signifier la fin de son contrat au tortionnaire , Denis Stefane ,  qui, en plus,  piétine le règlement de copropriété .
Comme le maire de la ville et le préfet de ce département qui protègent le réseau criminel local , CM-CIC entrainant la propriétaire de l’appartement, a préféré  s’attaquer à la victime, une femme seule. 
Torturer et laisser torturer un être humain en cachette…  c’est, ici et clairement ,  un boulot de corse, protégé accessoirement par un corse et par un élu grâce aux mêmes.
Et ce sera bientôt champagne d’agape pour tous .

IMG_7794

« L’évolution de cette crise, est, bien entendu, pleine d’incertitudes, mais je peux d’ores et déjà vous affirmer une chose : tous les scénarios ont été envisagés « 

Dessin de Voutch

 

 

Détections d’ondes du dimanche

28 Juin

La nuit dernière n’avait pas été possible dans mon lit. Ni dans  ma voiture , dans le parking de l’immeuble . Le groupe criminel de cette région  y avait tout prévu pour ses séances   de tirs d’ondes  vers ma tête. L’immeuble m’avait été rendu insalubre.

Il avait fallu bouger et donc  faire au mieux sans beaucoup de repos.

Dommage. J’avais prévu un petit concentré de  très modestes comparaisons entre des réflexions  du récit/analyse  ci-dessous et  notre situation de cibles de terrorisme domestique.

IMG_3136 jihad academy

Trop fatiguée !

IMG_3106 photo

L’auteur de cet ouvrage , Nicola Hénin, arabisant, et ex-otage en Syrie,  faisait partie  hier , du gratin des Causeries du Palais , dans le cadre du festival Georges Simenon . On le voit au premier rang entre la dame et le juge et l’ex-juge  , à gauche .

En lieu et place , voici  ci-après une nouvelle fois, le travail assez clair , fait par le détecteur de hautes fréquences, ce jour .

Une de mes hypothèses sur la confidentialité des tirs d’ondes  en immeuble vers la tête est de les imputer à un matériel  de communication lambda  local trafiqué et géré  par ordinateur . Ce qui supposerait seulement ou surtout  un logiciel  configuré avec de miennes données bio-physiques  et offert à leurs copains voyous locaux  par des employés  de l’armée  . Ce matériel   pourrait servir de couverture , ou/et en plus , être programmé et/ou utilisé à distance , comme l’indique Barrie Trower

« Tout téléphone mobile émet des micro-ondes , tout appareil cellulaire (picocellulaire) trouvé dans les magasins peut être programmé par ordinateur pour le faire. Il en va de même pour le téléphone cellulaire que vous avez avec vous . Cela peut être fait également sur n’importe quel téléphone de votre famille et même quand il est totalement hors tension. »

IMG_3133 ive box doublon  17h33 17h33

Mes voisins du dessous étaient absents depuis la veille . Leur box était en fonction. Comme souvent , elle s’était affichée en doublon pendant quelques secondes. Ce qui y fait penser aussi … au doublon et, peut-être , à une prise en main à distance. Car les tirs viennent alternativement,  de chez eux aussi.

IMG_3135 live box 17h34 17h34

Parfois, les deux box s’affichent en doublon.

Et même si le spectre  régulier du signal entre 1,5 GHz et 1,8 GHz  repéré dans mon appartement  en « zone grise »  fait parfois   penser à des fréquences de satellites de communication , plutôt qu’à celle d’une box WiFi  voisine survitaminée, il faut garder en mémoire les bricolages  d’ennemis spécialistes de hautes fréquences, racontés et montrés successivement dans ce blog.

Toujours pour couverture.

IMG_3132 détecteur seul

Cette première détection montre l’état du signal alors que le détecteur  avait été laissé seul dans une pièce. Cela donne une régularité  pour spectre du signal/chouia de CEM/ fréquence porteuse (T= 1,5 GHz)

Lorsque je m’étais installée près du détecteur , cela avait donné de petits écarts, comme ceci, en marron:

IMG_3131  détecteur et moi

S= 1,4 GHz et W = 1,8 GHz

Puis, allongée près du détecteur, l’opérateur ou l’appareil du dessus s’était offert ce zapping-là : schlack. Sur la boite crânienne.  La fréquence porteuse 1,4 GHz encadrait le tir.

IMG_3130 zapping

Pendant ce temps-là  une recherche d’ELF entre 15Hz et 60 Hz avait trouvé ceci

IMG_3123 15 Hz 4, 852 microTesla

et cela entre 8Hz et 38 Hz

IMG_3118 8Hz 33,62 microTesla

et ceci entre  4Hz et 34 Hz

IMG_3116 4Hz 56,30 microTesla

Plus tard en lisant le blog de Michel Duchaine, cette image avait retenu mon attention, à cause d’un phénomène de « respiration à l’envers »   ou « respiration contrariée »  et que je n’avais pas  encore trouvé explicité dans des blogs de cibles de harcèlement électronique.

brainwash-1

Il s’agit d’une impression bizarre  d’ondes  poussées dans les narines au moment d’une expiration. Il existe donc une sorte de force opposée à un mouvement naturel et qui provoque un bruit non reproductible volontairement.

Cette violation des narines comme voie d’accès au cerveau m’avait alors interpellée sans pour autant avoir  trouvé de réponse. Elle est peut-être ici.

Mélange de délinquance et de criminalité tout venant

30 Mai

Quelqu’un avait essayé de pénétrer chez moi à plus de 23h le 29 mai au soir. J’y étais. Je lisais. La porte était bloquée de l’intérieur.

IMG_2742 les portes

Cela suppose ce que l’on sait déjà  : des copies des clés de mon appartement sont en d’autres mains, par et pour manigances et volonté de nuire.
Cela fait aussi penser que la machine à détecter ma présence et mon emplacement chez moi , et qui se fait par réponse aux piqûres et douleurs provoquées sur le corps, avait donné…. une absence d’information.
Cela avait donc motivé cette recherche de confirmation d’absence par un déliquant proche et peut-être très proche et cette intrusion, ratée pour cette fois . Ces intrusions sans effraction s’accompagnent souvent en plus, comme pour tous les autres individus ciblés, de fouille de mes documents, de vols ou de dégradations.

IMG_2740 dégradation

plateau d’une console

IMG_2754 plateau du bureau

Une des toutes 1ères violations de ce domicile avait consisté à pénétrer chez moi, couper les têtes des fleurs qui se trouvaient dans un vase et aller les mettre tout au bout de ce couloir . Au niveau du virage.

IMG_2741 couloir

La récente  tentative d’intrusion de nuit du 29 mai , montre encore et toujours , l’audace incroyable et habituelle des participants de ce système crapulo-criminel obsessionnel de violeurs de domicile et adeptes du harcèlement électronique et dirigé vers une personne sans importance

Compte tenu de la facilité avec laquelle cette délinquance et cette forme de criminalité s’organisent et continuent d’être mises en oeuvre, par laisser-faire des services de l’Etat  dûment informés, et en tous endroits  par des plaintes ( Paris (75), Angers (49), Dol de Bretagne (35) ,St Malo (35) , Troyes (10), Vannes (56) , St Julien des landes (85) etc….) il faut peut-être penser qu’elles sont co-substancielles au fonctionnement des institutions de la République française .
Il est cependant surprenant que des journalistes ou sociologues n’en ait pas fait état pour les exposer, les analyser ou les dénoncer dans leur forme basique d’oppression des «  sans dents  »

sans dents

Photo Wikipédia

Je rappelle que cette formule «  sans dents  » est une appellation cynique non contrôlée, d’origine dite élyséenne. Elle sert à caractériser des démunis du peuple français, trop pauvres pour s’acheter des dents neuves . Par extension cette expression pourrait aussi caractériser tous les autres démunis, privés de leurs droits constitutionnels par des nantis.

Vers 2H du matin la- machine-à-exterminer-une-cible-dans-son-lit avait réussi de très discrètes piqûres sous les pieds, avant de démarrer des tirs d’ondes de type «  zappings  » vers la tête et qui avaient augmenté en violence après deux tirs d’adaptation pour tester les protections mises en place.

Une heure plus tard, le même processus de prise de contact avec les pieds avait été utilisé alors que je m’étais installée dans ma voiture au sous-sol , espérant éviter les affres de la nuit précédente.
Wallou.

IMG_2739 dans le parking

Ceci , et qui est anormal compte tenu des fréquences  repérées , montre la malfaisance locale et correspond soit à la phase «  piqûres  » soit à celle des 1ers tirs. Je n’avais pas pris de notes  .
La configuration de l’appareil pour ce moment-là donne l’indication de la fréquence porteuse dans la colonne D . Les CEM riquiqui prouvent qu’il ne s’agit pas de micro-ondage ( cuisson) .