Tag Archives: futura-sciences
En passant

Bricolage de fréquences

3 Juin

Image

Dessin de Voutch

La légende dit : « C’est est un GPS d’appartement ça vous indique à 2 millimètres près où sont les différentes pièces et comment y aller « 
qui pourrait être complété de : « et qui vous permet de suivre vos voisins dans leur appartement et de savoir quand ils sont couchés »

De récents articles de ce blog avaient montré à plusieurs reprises , photos à l’appui, ce qui ressemble simplement à des sauts de fréquences
Sur internet un site du gouvernement  canadien  *définit le saut de fréquence comme suit :
 » Les systèmes à sauts de fréquence sont des systèmes à étalement du spectre dans lesquels la porteuse est modulée par l’information codée de manière classique, provoquant un étalement de l’énergie RF autour de la fréquence porteuse. La fréquence de la porteuse n’est pas toujours la même, mais varie à intervalles fixes sous la direction d’une séquence codée.
Les systèmes à sauts de fréquence ne sont pas tenus d’utiliser toutes les fréquences de saut disponibles lors de chaque émission……. »

On doit en déduire que le saut de fréquence est une particularité technique d’un appareil et ne devrait pas, normalement, être douloureux pour les voisins de l’utilisateur de l’appareil concerné.

Mais, dans ce blog, certains sauts de fréquence correspondent à des tirs ciblés qui torturent.
Pour mémoire, le moment de l’ enregistrement de certains sauts de fréquence par un détecteur avait été repéré depuis quelque temps comme coïncidant exactement avec celui d’ une douleur fulgurante résultant d’un tir au niveau de la tête .

Dans la nuit du 26-27 mai , les tirs étaient une nouvelle fois à base d’ondes soniques ( 22, 5 KHz) douloureuses . Ces tirs permettent de détruire des fonctions vitales des oreilles et du cerveau tout en privant de sommeil.
Le lendemain de la mise en ligne de cette photo de VLF ( 22,5 KHz), un détecteur avait enregistré un très long bricolage de fréquences en voisinage. Une heure et demi de changements et essais divers donnait ceci en abrégé :

Image

La nuit suivante, un des tirs d’onde sonique enregistré avait été ainsi atténué  à 14,1 KHz :

Image
Pour un complément d’information un détecteur d’émetteurs avec des repérages à tout moment sur plusieurs jours et nuits avait permis de noter la présence de plusieurs appareils opérant dans ( au moins) 3 gammes de fréquences différentes.
– l’un ( ou plusieurs) , avec des fréquences de 2463 à 2980 MHz , couvrait  en UL celles qui sont attribuées à SFR (2620-2635), à Orange ( 2635-2655) à Bouygues ( 2655-2670) à Free ( 2670-2690) Aucune information  à ma portée, pour les MHz restants.

???????????????????????????????

– un ( ou des ) autre(s) avec des fréquences repérées entre 4054 et 4105 MHz

???????????????????????????????

– un troisième appareil , détecté de façon très sporadique et dont les fréquences indiquées variaient de 5804 à 5878 MHz

Image
Détecté ci-dessus  vers 6 h du matin, et ci-dessous à 8 du matin

Image

Aucun appareil électronique n’était connecté dans mon appartement au moment des détections.

Ceci , ci-dessous, est  la photo de l’étalement  du spectre  du saut de fréquence ( 0,9 GH à 1,8 GHz) correspondant au tir d’hier soir ( 2-3 juin)  et qui a failli  » m’avoir ». Le tir avait visé la gorge. La respiration était devenue impossible, tête coincée sous un amoncellement de protection, entrainant  suffocation et asphyxie .

IMG_6548-2-6

???????????????????????????????

C’était la deuxième fois. La fois précédente au 22 rue Ernest Renan Paris XV, le tir bestial était venu de la chambre que Jean-Jacques Walti était en train de repeindre, de l’autre côté du palier.
Après ce tir,  le coeur n’arrivait plus à pomper.

Une criminalité habituelle  et  protégée.

Ceci ci-dessous est seulement un autre exemple de saut de fréquence du 5 juin au matin et qui montre que le criminel local ne craint rien , ni personne. Ni son bailleur , ni la police.

???????????????????????????????

Le signal HF  de 0,9 Ghz , ici,  comme d’habitude visait la tête en générant  un CEM de 200   µW/m2 et  une sensation de brûlure soudaine  douloureuse .  Au moment de ce tir, un détecteur d’émetteur donnait la présence d’un appareil  en voisinage dans les 4000 MHz.

Par ailleurs, de récentes détections  aléatoires d’émetteurs   de fréquences tendaient à  montrer qu’il n’existe aucun appareil GSM 900 ou GSM 1800 dans le voisinage proche.

En plus, une  autre détection faite ce même 5 juin  dans la gamme des très basses fréquences   donnait l’indication d’infrasons  de 5Hz et 6,2 Hz alternativement pulsées toutes les 2 secondes, produisant acouphènes et malaises divers

Sur le forum FUTURA-SCIENCES  on apprend que les infrasons peuvent simplement être produits par une chaine HIFI et un long tuyau. Il suffit peut-être ensuite de trouver un moyen  pour les pulser par une VMC ou une canalisation ..

Elémentaire, Mon cher Watson !

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/30/cibler-des-etres-humains-avec-des-armes-a-energie-dirigee/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/27/message-de-type-mafieux-et-violation-de-domicile/

*sauts de fréquence CNR-210%C2%A0– Appareils radio exempts de licence (pour toutes les bandes de fréquences)%C2%A0_ matériel de catégorie%C2%A0I – Gestion du spectre et télécommunications.html

Publicités

D’une nuit à l’autre – Les ultrasons

24 Fév

D’une nuit à l’autre
A l’usage des individus ciblés et torturés  de la communauté francophone.
A cause d’un épouvantable mal de tête , ceci sera une nouvelle fois seulement  un listage de circonstances détaillées.

Et l’expression de mon indignation citoyenne face à des médecins français qui font semblant de ne rien voir et de ne rien comprendre pour éviter d’avoir à dénoncer ce crime contre l’humanité qu’est cette torture infligée à distance  à des êtres humains sans défense, par d’autres humanoïdes , mais vrais psychopathes. Pour ce faire, ces médecins  osent même qualifier     d’HALLUCINATIONS,    des brûlures faites par des tirs d’armes non létales .

Image

A Vannes depuis quelque temps , les nuits de ouiquende étaient  souvent terribles.
La copine de SOFI OUEST GESTION ouvrait sa porte à des tireurs  redoutables.

Samedi, elle et lui hyper joyeux, m’avaient croisée dans le hall. Par précaution,  le soir j’avais opté pour du repos dans  ma voiture. Ailleurs. Assez vite repérée par une voiture chercheuse cela m’avait valu  quelques « zappings » ( bouffées d’ondes brûlantes de type micro-ondes  qui traversent le cerveau . Sans doute en provenance  d’antennes relais manipulées. Les tirs sont vraisemblablement  ciblés grâce à la localisation faite- GPS).

De retour chez moi dimanche matin, j’avais installé un couchage en plein air sur la terrasse pour une fin de nuit. Immédiatement repérée . La machine à propulser des  micro-ondes de la locataire préférée de SOFI OUEST GESTION   avait été installée sans délais  à l’aplomb de ma tête. La puissance des ondes pulsées s’adaptaient  en quelques secondes aux protections ajoutées.

Image

Comme d’hab.

Dimanche soir , ma tête  et ce qui va avec, était sous la plaque de marbre de la table,  Au dessus de la plaque de 2 cms  d’épaisseur, j’avais entassé   plusieurs kilos de plumes compactées et de laine . Le tout était recouvert de ce qui fait rigoler quelques ignares du forum FUTURA SCIENCES :  des épaisseurs de couvertures de survie .

Image

A peine une 1/2 h plus tard , un premier tir  acoustique violent avait tout traversé , visant la tête. Tir à répétition.
Puis des tirs  suivants avaient été faits de la boutique vide du dessous. J’avais mis les couvertures de survie en dessous. Au bout de deux tirs, la puissance violente du son s’était adaptée pour traverser les épaisseurs et gagner en puissance .

En fonction de la position de la tête,  surprotégée  par ailleurs, les tirs visaient les oreilles et la nuque.
Le son  fulgurant traversait tout
Ces tirs ressemblaient  tout à fait aux tirs d’ultrasons d’un des  gangsters corses de Paris.

A propos des ultra sons utilisés contre des individus ciblés on peut lire ceci  du témoignage de l’américain du New Jersey,  cité quelques articles plus tôt.
Je rappelle qu’il utilise le terme générique UltraSonics pour désigner  le groupe criminel de ses agresseurs qui utilisent des ultra sons contre lui .

Image

Traduction libre
 » Les UltraSonics ont  accès à tout un arsenal de ces armes non létales sonores. Les armes non létales peuvent faire partie de moyens de la police spéciale qui utilise des armes non létales ou même venir  de l’arsenal d ‘une  base militaire. Les armes non létales peuvent avoir été  subtilisées d’un arsenal de base militaire  pour attaquer  des personnes ciblées par  ces ultrasons . Ces armes peuvent aussi avoir été volées à des policiers  ou dans un arsenal militaire. Elles peuvent aussi avoir été achetées à l’étranger.  Le stock d’armes non létales entre les mains des US  est réparti  dans des appartements ou maisons de membres du groupe UltraSonics , à raison d’une ou deux armes maximum à chaque endroit. Ce qui permet de protéger le stock de ces armes qui sont déplacées en fonction des besoins sur des théâtres d’opération. Ces armes cachées dans des boites ou des meubles sont facilement transportables sans éveiller de suspicion.
Il en va  de même pour l’équipement de surveillance  également disséminé dans divers endroits.

 Une méthode extrêmement efficace pour harceler une  cible  consiste à l’attaquer pendant la nuit  au moyen d’ armes de type  signal acoustique   toutes les nuits  avant  ses journées de travail.  Le matraquage  d’ondes sonores  pulsées  toutes les 1/2 h est imparable.    La projection d’une  onde ultrasonore vers le corps de la cible   produit une violente  secousse  du corps, comparable à un coup de pied violent. Il faut ici imaginer quelqu’un posé sur un  corps et qui lui  donnerait des coups de pied violents à chaque fois qu’il s’endort. Avec un pareil traitement le sommeil de l’individu ciblé est impossible et son travail du lendemain ne peut qu’en pâtir, risquant à la longue de lui faire perdre son emploi, son salaire, la possibilité de payer son loyer  ou ses remboursements .  Les UltraSonics ont tout leur temps pour se débarrasser d’une cible.

Si l’angle  de tir est bien ajusté ,  seule la cible est visée   même dans un lit avec  quelqu’un à côté.  La vision  à travers les murs et la précision des lasers sonores sont  tels   qu’ils peuvent repérer et frapper seulement l’individu ciblé. Les lasers sonores ne sont ni  entendus ni vus. Ils sont seulement ressentis par la personne atteinte . »

Ceux qui subissent cette sorte de torture trouveront ci-après une liste de liens d’informations à consulter :

http://www.silvent.com/fr/competences/son-et-au-bruit/

http://www.akustike.fr/gen/glossaire/propagation_bruits_10.htm

http://www.linternaute.com/actualite/societe/bruit/bruit.shtml

http://www.zemos98.org/controlsonoro/wp-content/uploads/pdf/acoustic_noise_Roman_Vinour.pdf

http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_ND%202250/$File/ ND2250.pdf   (vinokur R. français)

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/74/34/97/PDF/Article_AT_67_Chatillon.pdf perception des infrasons)

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-2-4-les

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-3-4-les-hautes ( hautes fréquences et ultrasons)

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/images/DEC/art/doc/1/1977b216923133313436303738373536343932.pdf   (tous les sites sur les sons)

http://defense-update.com/features/du-1-05/NLW-DEW.htm (armes non létales)

Image

Image du témoignage : Hidden Mysteries Studies on the Mind.html

En réseau

19 Nov

Image

Dans le harcèlement en réseau les  actes  délinquants  (violations) ou brutaux  ( agressions) subis par les cibles laissent quelquefois   des marques ou des traces . Elles sont en général assez anodines , insignifiantes ou difficiles à montrer  pour qu’il soit impossible d’en faire état sans risque d’être ridiculisé. Les cibles apprennent à leurs dépens à dépasser cette crainte pour expliquer.

A ce stade je pourrais décrire la nouvelle technique délinquante et par contre  sans trace , des violeurs/voleurs  beurs de mon domicile  . Après avoir essayé de maquiller les numéros de plombs à usage unique    http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/21/suivez-le-plomb-2/   et fait faire des doubles d’une autre  série, ils sont passés à la technique ouverture/fermeture du plomb sans le casser.  Cette délinquance en bande, avec cours préparatoires et récidive,  viole à jet continu des droits élémentaires et fondamentaux  de citoyenne avec un acharnement diabolique.
La nuit dernière les tirs vers le cerveau relevaient de la boucherie. Criminalité  sans trace.

Toute cible cherche à connaître et comprendre  qui sont les réseaux  commanditaires/protecteurs  et les intermédiaires ou  réseaux exécutants .
Pour une cible , le plus difficile à déceler et faire admettre   relève  de situations à tiroirs . Car il faut mettre du sens et des explications plausibles  dans les espaces vides . Pour cela, il faut se remémorer tous les  détails d’apparence  illogique pour leur appliquer la logique d’une interprétation imparable.

Telle une pièce de puzzle , elle est la seule possible à cet endroit-là.

Démonstration pour rappel  sur 3 exemples, détaillés  et  déjà racontés dans des blogs précédents,  et dont deux choisis exotiques pour ce qu’ils apportent d’indications sur la répétitivité de schémas, et le caractère global et mondial des méthodes utilisées. Avec en sus le mini-exemple du forum futura-sciences.

Image
Après des contorsions incroyables pour acheter cette voiture en évitant 2 écueils de cibles
1)    Que les clés soient copiées par le réseau crapuleux  avant la remise du véhicule
2)    Que le même réseau crapuleux   fasse  pression sur le vendeur pour empêcher la vente ou en changer les conditions,

Le jour J était arrivé .  Mais, sur place dans le garage de Nogent le Rotrou qui livrait le véhicule , l’attente avait été  anormalement longue.  Jusqu’à ce que déboulent 2 grands gars , qui avaient foncé  directement dans  l’atelier sans passer par la case accueil.  Sitôt leur départ, on m’avait apporté mes clefs et la carte du code confidentiel . Défloré.

La voiture était neuve et ça valait explication avec le  directeur. Introuvable. A une 3ème demande agacée , sa secrétaire répondra  qu’il s’ était enfermé dans les cabinets , portable débranché.

Image

Honteux ?

La voiture sera ouverte  avec  marques du  passage  des intrus , dès son premier stationnement. Comme les précédentes  voitures. Le code confidentiel découvert était  donc  un leurre. Ce qui amène à envisager  au moins deux  des méthodes faciles pour copier des clés de voiture
1)    Les avoir en main et utiliser la technique du  kit allemand , ce qui ne donne accès qu’à une ouverture manuelle . La copie conforme d’une clé haute ou très haute sécurité se fait en 240 secondes .
2)    Scanner le programme  de l’encodage  à partir du logiciel dédié du garage et le copier immédiatement sur une clé vierge
C’était bien sûr à cela qu’avaient servi les deux grands . Pour faire pression à ce point  sur un patron de garage … il faut en avoir les moyens. Fonctionnaire d’Etat hors fonction oblige plus facilement .

5000 kms plus tard, le garage Peugeot d’Angers avait insisté pour un 2ème contrôle gratuit de mon véhicule . Ce sera,  pour m’échanger des pneus quasi neufs contre les pneus lisses de la voiture d’une beurette et sous la houlette d’un chef du réseau crapuleux local en surveillance.

Il paraît qu’ils sont une trentaine ou une cinquantaine dans chaque ville de province.
Mes pneus neufs pour la voiture de la beurette était une récompense  sans gêne , facile et habituelle, à un membre du réseau d’appui actif de base.

 La semaine suivante, j’avais malgré tout proposé une solution d’arrangement au garage. Refusé.  Un refus accompagné d’une menace de plainte en diffamation.  Ce  qui m’avait incitée à prendre les devants et à me diriger vers le commissariat.
Ma présence et l’objet de ma plainte   – escroquerie et abus de confiance – avaient fait jaillir  le brigadier Daniel Pinault de son bureau. Sa collègue  et subalterne du registre des plaintes  avait reçu l’ordre réitéré  de ne noter ni mon nom ni ma plainte.

En réseau , avec un fonctionnaire d’Etat comme protecteur . Affaire évacuée.

Après avoir fait beaucoup envie , puis un peu moins, ce véhicule était arrivé à un sale état et un besoin de réparations non négligeable. Un employé du concessionnaire local avait établi un devis que j’avais accepté. Trois jours plus tard avec la voiture sur le pont du  garage pour réparation, le devis avait triplé.
La voiture avait été se faire réparer  ailleurs. Tout près du  prix initial.
Le réseau local avait encore  frappé.

L’autre anecdote que je re propose pour mémoire  est celle d’Arthur Pass ( NZ) où, seulement de passage ,  j’aurais dû être une absolue inconnue. L’endroit était cependant la seule étape concevable de cette route de montagne. Je pouvais donc y être « espérée »
Arrivée sans réservation, j’avais réussi à me loger dans une petite maison sans confort. En contrepartie celui de la grande maison proche était à disposition : cuisine, salon, salle de bain
Installée au chaud sur une table du   salon avec mon ordinateur et mon sac , j’avais subi les assauts répétés d’un grand suédois avec femme et enfant et fini par ranger la clé USB dans le sac ,et  fermer l’ordi. pour  m’occuper de leur môme Eleanor.

Le grand Stephen, aux propos de fonctionnaire international,  avait continué à s’agiter dans l’autre partie du salon. Ne le connaissant ni d’Adam ni de sa côte , et d’un naturel trop peu parano,  j’avais continué à vaquer et pouponner.

Image

Et tout soudain malgré  un orage de montagne avec une pluie dense et drue  à ne pas mettre le gros orteil dehors, le grand Stephen  avait  enfilé un imper pour sortir à toute vitesse . Comme pour un besoin pressant.
De retour dans ma chambre, avec sac et ordi  je découvrirai le vol de   ma clé USB .  Le grand Stephen  était sorti pour   la livrer  ou en transmettre le contenu .

Cette volonté de donner l’impression  de n’avoir, ni intimité, ni confidentialité, ni mémoire, ni passé ,  est une constante de ce système observé qui vient de me voler une carte mémoire de photos dans une valise fermée à plomb à usage  unique, à Vannes.
Ce même réseau français  avait , quelques mois plus tôt, siphonné une clé USB contenant mon dossier criminel ; clé USB  confisquée avec les autres par les soignants aux ordres de l’hospitalisation sous contrainte.

Mais retour  à Arthur Pass,  où  le grand Stephen était entré dans ma petite maison , fouiller mon bagage pendant le temps de ma douche dans la grande maison . Il n’avait pas refermé la porte à clé.
Le lendemain,  la petite famille suédoise repartie pour  Melbourne très tôt,  avait laissé un mot de remerciement  scotché sur la porte , pour le responsable de l’hébergement . Avec le mot , il y avait 3 clés , dont la  copie conforme de celle de « ma » petite maison.
Avisé du vol de ma clé USB, le responsable de l’hébergement ,  employé d’Etat , avait changé de couleur .

 Stephen, le suédois , quel groupe  ?

Image

A Motueka ( NZ) avant de partir en voiture  pour un circuit en montagne un jour  d’orage annoncé , j’avais averti seulement mon logeur .. et j’avais eu celui-ci

Imageaux trousses à toutes les étapes, s’adaptant à ma vitesse. Sauf là, au retour , où il avait doublé. Pressé.

Dans chaque village  , il y avait  eu , en plus,  une relève  complètement inattendue , et peu discrète pour un suivi constant. J’avais entrainé celui-ci sur la plage

Image, m’amusant à des photos de souches et troncs échoués

Imageet que l’homme en bleu était systématiquement allé inspecter derrière moi.

Quand j’étais entrée dans ce salon de thé ,

Image

celui qui attendait  dans sa voiture garée  juste devant,  m’avait suivie.

Il y avait une expo-vente d’objets insolites accrochés aux murs . Avant de quitter j’avais voulu en faire le tour. Ce qui me rapprochait de mon « maton » devenu cramoisi. La propriétaire du lieu était alors venue me demander de ne pas continuer, laissant deviner que le « maton » d’occasion était un potentat local.
De quel  groupe ?

Une anecdote française pour finir . Une interrogation directe et explicite sur Futura-Sciences  et  destinée à ne pas me faire perdre de temps, avait fait sortir le gardien du temple  de physique,  de ses gonds. Répondant que ce que je cherchais comme information – matériel utilisé pour des tirs d’ondes à distance –  n’existait pas, il avait immédiatement prévenu ceux qui auraient eu des velléités de répondre . Avec aussi peu de civilité que de subtilité, il leur avait annoncé que je déraillais.

Diagnostic « boule de cristal »        Discussion fermée.

Deux autres exemples parisiens  de harcèlement en réseau  sur :

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/01/un-vigile-22-fevrier-2012-exemple-de-harcelement-en-reseau/

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/01/un-lieutenant-cree-le-22-fevrier-2012-exemple-de-harcelement-en-reseau/