Tag Archives: hallucinations

4 Hz , au fil des jours

26 Fév

Image

Les valeurs ELF détectées dans le même appartement de Vannes et exposées  plus bas , sont , semble-t-il, particulièrement anormales,  et dangereuses pour la santé , même si elles sont actuellement en baisse.

Cette concentration d’ELF pourrait être le résultat d’une production due à une manipulation d’un appareil , pour affecter la santé sans preuve  .
Les effets  immédiats sans doute liés à ce phénomène repéré , et qui n’existe pas en extérieur, sont  : extrême fatigue, apathie, yeux brûlants et picotements de la peau.

Dans la liste des effets des ELF proposé par Barrie TROWER , ex agent du MI5 britannique on trouvait ceci :

Image

qui mentionne entre 3 Hz et 5Hz un état induit de paranoïa, hallucinations, amnésie, illusions, étourdissements, apathie.

On sait que les ondes de très basses fréquences (ELF) se dispersent et doivent donc être guidées pour atteindre une cible quelconque.

Selon les  spécialistes , ces ELF  peuvent être produites dans un  lieu fermé  surtout  par un transformateur, par un compteur intelligent ou le CPL ( courant porteur en ligne utilisé comme  connexion internet).
Les ondes très basses fréquences   recherchées ici vont de  4 Hz à 25 Hz .
L’appareil détecteur avait  toujours été paramètré de la même façon.
Hors la valeur de départ  de 4Hz , les valeurs qui s’affichent sont celles que l’appareil a détecté.

Les ondes très basses fréquences sont également celles qui ponctuent l’activité cérébrale comme suit :
ondes gamma au-delà de 30 Hz. Ce sont les ondes d’un état de stress ou d’agitation
ondes bêta de 13 à 30 Hz Ce sont les ondes de l’état éveillé normal
ondes alpha de 7 à 13 Hz Ce sont les ondes de la relaxation  et de la concentration mentale
ondes têtha  de 4 à 7 Hz . Ce sont les ondes du sommeil ou d’un  état  hypnagogique
ondes delta de 0,5 à 4 hz . Ce sont les ondes du sommeil profond

Selon le site Next-up

« Tout signal extérieur au cerveau, avec des signaux électromagnétiques identiques, peut entrer en interférence  avec ses propres ondes.
De même cette stimulation extérieure peut conduire ou pousser des ondes cérébrales dominantes dans de nouvelles bandes de fréquences.

En d’autres termes, le programmateur de signaux externes ou générateur d’impulsions peut imposer son propre rythme au cerveau d’une personne : les fréquences normales sont alors altérées artificiellement et les ondes cérébrales s’adaptent à la nouvelle bande de fréquences. »
Ajoutant plus loin
 » Des radiations de fréquences hertziennes,qui se comportent comme un conducteur sans fil de fréquences extrêmement basses (ELF), peuvent être utilisées pour télécommander les ondes cérébrales.  »

De cette information , on pourrait donc déduire qu’une très forte concentration , en pleine journée, d’ondes 4 Hz qui sont les ondes du sommeil et même du sommeil profond , serait  forcément de nature à modifier et altérer le fonctionnement cérébral, surtout si elles sont manipulées.

Voici ci- après , à l’usage de cibles victimes de situations similaires, un exemple   de valeurs détectées sur  une vingtaine de jours .

Image

2-2-14  21h03

Image

6-2-14  10h13

Image

14-2-14

Image

17-2-14   21 h42

Image

20-2-14   14h 10

Image

25-2-14  12h10

A ces informations visuelles , je peux ajouter qu’il existe de fortes baisses de puissance   et très soudaines de mes appareils  électriques  et qui m’avaient amenée à trouver ceci ,

CCPI (1)

placé sur  le conduit de ma ligne électrique.  J’ignore pour le moment   si cette découverte présente un intérêt autre que celui de son utilisation  inoffensive habituelle.

Cette histoire criminelle d’extermination  par torture à distance  et détournement  de moyens du quotidien transformés en armes  pour invalider, handicaper, ou tuer ,  se veut sans preuve . En voici  peut-être une autre .

Publicités

D’une nuit à l’autre – Les ultrasons

24 Fév

D’une nuit à l’autre
A l’usage des individus ciblés et torturés  de la communauté francophone.
A cause d’un épouvantable mal de tête , ceci sera une nouvelle fois seulement  un listage de circonstances détaillées.

Et l’expression de mon indignation citoyenne face à des médecins français qui font semblant de ne rien voir et de ne rien comprendre pour éviter d’avoir à dénoncer ce crime contre l’humanité qu’est cette torture infligée à distance  à des êtres humains sans défense, par d’autres humanoïdes , mais vrais psychopathes. Pour ce faire, ces médecins  osent même qualifier     d’HALLUCINATIONS,    des brûlures faites par des tirs d’armes non létales .

Image

A Vannes depuis quelque temps , les nuits de ouiquende étaient  souvent terribles.
La copine de SOFI OUEST GESTION ouvrait sa porte à des tireurs  redoutables.

Samedi, elle et lui hyper joyeux, m’avaient croisée dans le hall. Par précaution,  le soir j’avais opté pour du repos dans  ma voiture. Ailleurs. Assez vite repérée par une voiture chercheuse cela m’avait valu  quelques « zappings » ( bouffées d’ondes brûlantes de type micro-ondes  qui traversent le cerveau . Sans doute en provenance  d’antennes relais manipulées. Les tirs sont vraisemblablement  ciblés grâce à la localisation faite- GPS).

De retour chez moi dimanche matin, j’avais installé un couchage en plein air sur la terrasse pour une fin de nuit. Immédiatement repérée . La machine à propulser des  micro-ondes de la locataire préférée de SOFI OUEST GESTION   avait été installée sans délais  à l’aplomb de ma tête. La puissance des ondes pulsées s’adaptaient  en quelques secondes aux protections ajoutées.

Image

Comme d’hab.

Dimanche soir , ma tête  et ce qui va avec, était sous la plaque de marbre de la table,  Au dessus de la plaque de 2 cms  d’épaisseur, j’avais entassé   plusieurs kilos de plumes compactées et de laine . Le tout était recouvert de ce qui fait rigoler quelques ignares du forum FUTURA SCIENCES :  des épaisseurs de couvertures de survie .

Image

A peine une 1/2 h plus tard , un premier tir  acoustique violent avait tout traversé , visant la tête. Tir à répétition.
Puis des tirs  suivants avaient été faits de la boutique vide du dessous. J’avais mis les couvertures de survie en dessous. Au bout de deux tirs, la puissance violente du son s’était adaptée pour traverser les épaisseurs et gagner en puissance .

En fonction de la position de la tête,  surprotégée  par ailleurs, les tirs visaient les oreilles et la nuque.
Le son  fulgurant traversait tout
Ces tirs ressemblaient  tout à fait aux tirs d’ultrasons d’un des  gangsters corses de Paris.

A propos des ultra sons utilisés contre des individus ciblés on peut lire ceci  du témoignage de l’américain du New Jersey,  cité quelques articles plus tôt.
Je rappelle qu’il utilise le terme générique UltraSonics pour désigner  le groupe criminel de ses agresseurs qui utilisent des ultra sons contre lui .

Image

Traduction libre
 » Les UltraSonics ont  accès à tout un arsenal de ces armes non létales sonores. Les armes non létales peuvent faire partie de moyens de la police spéciale qui utilise des armes non létales ou même venir  de l’arsenal d ‘une  base militaire. Les armes non létales peuvent avoir été  subtilisées d’un arsenal de base militaire  pour attaquer  des personnes ciblées par  ces ultrasons . Ces armes peuvent aussi avoir été volées à des policiers  ou dans un arsenal militaire. Elles peuvent aussi avoir été achetées à l’étranger.  Le stock d’armes non létales entre les mains des US  est réparti  dans des appartements ou maisons de membres du groupe UltraSonics , à raison d’une ou deux armes maximum à chaque endroit. Ce qui permet de protéger le stock de ces armes qui sont déplacées en fonction des besoins sur des théâtres d’opération. Ces armes cachées dans des boites ou des meubles sont facilement transportables sans éveiller de suspicion.
Il en va  de même pour l’équipement de surveillance  également disséminé dans divers endroits.

 Une méthode extrêmement efficace pour harceler une  cible  consiste à l’attaquer pendant la nuit  au moyen d’ armes de type  signal acoustique   toutes les nuits  avant  ses journées de travail.  Le matraquage  d’ondes sonores  pulsées  toutes les 1/2 h est imparable.    La projection d’une  onde ultrasonore vers le corps de la cible   produit une violente  secousse  du corps, comparable à un coup de pied violent. Il faut ici imaginer quelqu’un posé sur un  corps et qui lui  donnerait des coups de pied violents à chaque fois qu’il s’endort. Avec un pareil traitement le sommeil de l’individu ciblé est impossible et son travail du lendemain ne peut qu’en pâtir, risquant à la longue de lui faire perdre son emploi, son salaire, la possibilité de payer son loyer  ou ses remboursements .  Les UltraSonics ont tout leur temps pour se débarrasser d’une cible.

Si l’angle  de tir est bien ajusté ,  seule la cible est visée   même dans un lit avec  quelqu’un à côté.  La vision  à travers les murs et la précision des lasers sonores sont  tels   qu’ils peuvent repérer et frapper seulement l’individu ciblé. Les lasers sonores ne sont ni  entendus ni vus. Ils sont seulement ressentis par la personne atteinte . »

Ceux qui subissent cette sorte de torture trouveront ci-après une liste de liens d’informations à consulter :

http://www.silvent.com/fr/competences/son-et-au-bruit/

http://www.akustike.fr/gen/glossaire/propagation_bruits_10.htm

http://www.linternaute.com/actualite/societe/bruit/bruit.shtml

http://www.zemos98.org/controlsonoro/wp-content/uploads/pdf/acoustic_noise_Roman_Vinour.pdf

http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_ND%202250/$File/ ND2250.pdf   (vinokur R. français)

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/74/34/97/PDF/Article_AT_67_Chatillon.pdf perception des infrasons)

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-2-4-les

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-3-4-les-hautes ( hautes fréquences et ultrasons)

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/images/DEC/art/doc/1/1977b216923133313436303738373536343932.pdf   (tous les sites sur les sons)

http://defense-update.com/features/du-1-05/NLW-DEW.htm (armes non létales)

Image

Image du témoignage : Hidden Mysteries Studies on the Mind.html

Le rétro-diagnostic

5 Juil

Il s’agit d’ un diagnostic  qui couvre une période où  le praticien ne connaissait pas la patiente.  Déontologiquement parlant , ça ne peut pas exister .

Déonto.. quoi       ?

Ici, Mr Bekir médecin hospitalier français avait  fait un rétro-diagnostic des pathologies diverses  qu’il m’attribuait,  sur les 10 années précédentes.

Mais pourquoi pas 37 ans. ? ou   3 ans ? ou même quelques mois      ?

Parce que 10 ans c’était juste ce qu’il fallait pour invalider mes diverses  plaintes  et ma requête à la CEDH  qui  mettaient en cause un système  de harcèlement en réseau et plus    .

Mon hospitalisation forcée de 27 jours devait servir à cela . Le rapport  du corps médical ,  aussi.
De par  sa spécialité, Mr Bekir nomme . Contrairement aux autres médecins , il n’a pas de moyen de  prouver ses dires. Car,  Il n’existe pas  de radio  d’hallucinations ni  d’analyse de détection  de cellules de délire  .Les pathologies désignées  sont   des choix . Parfois même  au prix de déformation.

Ainsi le VIOL  en appartement , explicité  à la demande  de son collègue ,devant plusieurs  dizaines  de personnes lors d’un bilan clinique ,  était devenu  par décision  de  Mr Békir ,  ma »conviction »  d’être agressée sexuellement  ,    Sous sa plume cela devenait  aussi banal  que   des objets déplacés  par des inconnus . Le tout était   rangé  sous la rubrique des »mécanismes hallucinatoires  »

Image

Un crime transformé en conviction qualifiée de pathologique. C’était aussi simple que cela. Et très attendu.

Sa démonstration suivante portant sur du délire , était à l’avenant et en était. Le délire reposait , selon lui, sur une liste détaillée de dépenses de sécurisation. Sans date.

Ce médecin déclarait ainsi  pathologique , le fait de prévenir ou traiter des agressions qui ne relevaient pas de son domaine,  et qu’il ne pouvait  par ailleurs ni constater ni contester . Il s’arrogeait pourtant ici , le droit de caractériser , en toute ignorance de faits ou de preuves .

Image

Et ce médecin ausculteur de mon porte-monnaie et du reste, avait déclaré ces dépenses « inconsidérées », les désignant dans la foulée de  » comportements pathologiques  »

Dans la bible de ces  spécialistes ,   il existe effectivement un trouble  dit de  l’acheteur compulsif

Image

Il est bas é sur 3 critères dont aucun ne pouvait être retenu dans mon cas.

Selon Wikipédia  cela correspond a) des pensées envahissantes et gênantes concernant des achats ou des comportements et impulsions d’achats inadaptés, b) des achats supérieurs aux capacités financières, c)  des achats fréquents  d’objets inutiles ou des achats faits durant plus longtemps que prévu.

Mes achats ,eux, étaient planifiés, réfléchis, assumables financièrement. Il aurait suffi de m’écouter  pour le savoir.

Mais cette fixette  d’un médecin   sur des dépenses liées à ma protection  interrogeait surtout  sur le rôle et le  but de son  étrange comportement..

En y regardant de plus près , on voit  que mes achats sont , d’une certaine manière et   en creux, des preuves des méthodes et    de l’existence du harcèlement crapulo- criminel   dénoncé . Les déconsidérer en les affublant  d’une pathologie pouvait donc  être  LE moyen de les faire passer pour inutiles..

Sauf si le  but est seulement  de prouver la capacité du réseau à fabriquer n’importe quoi, avec n’importe quoi.

Dans sa hâte à conclure ce rapport  à sa manière , le médecin   avait  même  terminé sur un oubli fâcheux   : l’existence d’un certificat spontané de guérison/libération du 23 mai… mais qui  donnait à voir  la supercherie globale à plus de 23.000 euros, pour les contribuables .

Dans ce dossier  médical  incomplet envoyé  en juin, on trouvait aussi  le compte rendu d’un  examen EEG de mai 2013…… qui  n’avait  jamais  eu lieu. Le résultat  était dit normal . Ouf !

Ce  nouveau « chantier » ,  à plus de 23.000 euros,  et initié par un « bon franc-maçon »,  avait été  intégralement offert par la sécurité sociale.

Pour ceux qui ont un peu de temps, voici ci-après une vidéo  sous-titrée,  et intitulée «       le marketing de la folie      » La question complémentaire  est : «      sommes-nous tous fous ?    »

Quelques hallucinations

30 Juin

Dans le cadre d’une hospitalisation bidon récente, j’avais  été sollicitée pour répondre à un questionnement. Mes réponses avaient seulement  fait état de mon quotidien,  constitué d’un amoncellement de crapuleries de toutes natures. Ces crapuleries  relèvent de ce qu’on appelle le harcèlement en réseau.

Mais, ce terme  de crapuleries  ne faisait pas l’affaire .  Et  le  corps médical l’avait d’autorité remplacé   par celui d’ «  hallucinations » .  Ce changement de vocabulaire   par des spécialistes en blouse blanche  ,  transformait ainsi  des faits objectivés  et objectivables,   en   une pathologie de la victime des crapuleries. C’était le but.

Ces crapuleries avaient pourri  mon existence    depuis  bientôt quarante ans, sans que je prenne le temps d’essayer de les comprendre  pendant longtemps. Elles  avaient sans doute  pour origine une histoire familiale de haine banale : celle de la très avide  seconde épouse de mon frère,  lui-même employé de l’armée où le harcèlement en réseau  semble à disposition.

Voici donc  ci-dessous, pour mémoire,  quelques exemples –seulement-   d’ « hallucinations » faites à l’intérieur de divers  appartements et de leurs placards, par des voyous approvisionnés par d’autres voyous en clés copiées et pour la plus part du type « haute sécurité  » ou  « très haute sécurité » . Des faits dont  la police et la justice nient l’existence… avec, cette fois,  l’aide de quelques membres  corps médical aux ordres, pour la touche finale.
Image

Ceci est un « mouchard » trouvé par un employé de France Télecom dans une prise de téléphone . Il en a été trouvé un autre semblable dans un second appartement.

Image

Ceci est un émetteur-mouchard trouvé sous une lampe, elle-même placée près d’un téléphone

Chaussures

Image

Ces « hallucinations  » du 22 rue Ernest Renan sont à rapprocher de celles de l’article « les couturières du XVème » et faites par mesdames Ratino et Walti

Talon de chaussure dégradée pendant mon absence ,  à l’intérieur d’un appartementImage

jupe sur fond d’exposition d’autres  » hallucinations »

Image

Chaise blanche injectée d’encre bleue

Image

Mobilier

Image

Photos envoyées avec le dossier à la Cour Européenne des Droits de l’Homme

Bahut

Image

Entaille faite au cutter sur un bahut

Valise

Image

Valise découpée ( les 2 côtés)  dans un placard

Boite

Image

Boite fantaisie  découpée dans une armoire

statue en bois polychrome

Image

Statue décapée par écorchements successifs

Et ci-après des exemples  » d’hallucinations »  affichées sur la barre d’état de mes recherches sur internet et où l’on trouve  systématiquement l’information « psy »

ww.google.fr/#sclient=psy-ab&q=eucach&oq=eucach&gs_l=hp.3..0i19.2873.4819.0.7516.6.6.0.0.0.1.447.1555.0j3j1j0j2.6.0…0.0…1c.1.17.psy-ab.4wcf52Z1_qI&pbx=1&bav=on.2,or.r_qf.&bvm=bv.47883778,d.d2k&fp=ca46faf65a0c1311&biw=1366&bih=596

http://www.google.fr/#gs_rn=17&gs_ri=psy-ab&suggest=p&cp=7&gs_id=9p&xhr=t&q=peacepink&es_nrs=true&pf=p&output=search&sclient=psy-ab&oq=peacepi&gs_l=&pbx=1&bav=on.2,or.r_qf.&bvm=bv.47883778,d.d2k&fp=ca46faf65a0c1311&biw=1366&bih=596

Hallucinant , non ?