Tag Archives: HCE = harcèlement criminel électronique

H C E et vieillissement cutané

21 Déc

Le rendez-vous était à 11H30 . L’ascenseur était en panne . J’étais arrivée avec quelques minutes de retard. Mais elle s’en fichait. Elle était en train de préparer le repas.

boule-de-cristal

En tant qu’amie d’ami, j’étais, tout naturellement , en plus de la consultation, invitée pour un couscous poulet surprise. Super.
Pendant la vaisselle, en me tournant le dos , elle avait commencé à dire ce qu’elle voyait . En arabe. Elle lavait les assiettes , j’essuyais . Les deux femmes bossaient, le mari assis , traduisait. C’était tordant. Enfin ….. pas tout le temps.

«  Ils veulent vous défigurer » l’avait fait bondir. Le mari. Il voulait des précisions. Moi aussi . Impossible. Elle savait seulement que ce n’était ni par l’acide , comme en Inde ou au Pakistan. Ni par une attaque au couteau ou au cutter, comme avec les asiatiques. OUF !

Pour savoir, il avait fallu attendre et essayer de comprendre. Avec un cerveau handicapé, ça prend du temps.
L’information brute , se trouvait, avec photos, sur le site canadien  http://targetedindividualscanada.com, qui montrait un vieillissement accéléré de visages tout rabousinés*, de cibles de HCE.

vieillissement cutané imagesPhoto Wikipedia

Les explications très probables du phénomène de vieillissement cutané accéléré , outre l’évidente fatigue due à la privation de sommeil, et le dessèchement par échauffement des micro-ondes , sont vraisemblablement dans le cerveau, victime des tirs dans la boite crânienne faits par des fous de leur entrejambes .

On sait que les cellules de la peau sont sensibles au stress oxydatif , lui-même  lié à l’accumulation de radicaux libres . Et que ces radicaux libres entrainent des modifications des mitochondries , petites choses minuscules en grand nombre , et qui sont les  parties constituantes de la cellule.

Parmi les facteurs aggravant et accélérant le vieillissement cutané,  le micro-ondage , surtout pulsé , tient une place de choix.

Dans le cadre du HCE, il s’agit d’ attaques ciblées aux micro ondes, faites à travers les murs par des petits bourgeois lâches et leurs copains psychopathes sadiques . Ces attaques  sont autant d’électrochocs répétés qui cassent les enveloppes méningées qui entourent le cerveau et brisent la barrière hémato-encéphalique qui le protège

Comme exposé par Jean Pilette,  docteur en médecine dans

http://www.alis-france.com/download/DocumentGSM170307.pdf

on  apprend que les enveloppes méningées sont constituées de cristaux de magnétite ( Fe3O4) et de maghémite ( Fe2O3) qui ensemble, et enveloppés par une membrane,   constituent un magnétosome.
La magnétite, élément  particulièrement bon conducteur d’électricité est sensible aux champs électromagnétiques et tend à absorber jusqu’à 30 % des micro-ondes qui la traversent.

Ces micro-ondes là,  produisent , sans qu’on l’entende , un effet acoustique dans la gamme des ultrasons. En dissipant leur énergie dans l’entourage du sympathique magnétosome, les ultrasons sournois provoquent une ouverture de la membrane du magnétosome. Cela libère la magnétite et sa copine la maghémite qui partent alors se frotter aux autres composants de la cellule .

Ce faisant , leurs atomes de fer s’oxydent et donnent le jour à des radicaux libres qui peuvent altérer toutes les membranes cellulaires et endommager gravement l’ADN. * (1)

Une autre altération du fonctionnement biochimique du cerveau, due aux tirs d’énergie dirigée vers la boite crânienne , et après ouverture de la barrière hémato-encéphalique , est du à l’afflux non régulé de divers constituants du sang tel le sucre, ou pire , la très toxique albumine , avec , à peu près aussi pire, tous les métaux indésirables susceptibles d’entrainer des maladies de dégénérescence.
Ça doit bien aider, aussi, à vieillir.

En plus des micro ondes balancées sous forme de tirs vers la boite crânienne , la plus part des cibles soumises à surveillance H/24 à l’intérieur de leur maison ou de leur  appartement , subissent les nuisances des radars/dopplers, destinés à les localiser pour les bombarder d’ondes.  Cela  a  la réputation de provoquer des cassures de chromosomes et des déformations des cellules immunitaires .

Ce qui doit bien aider, aussi, à vieillir plus vite.

Dans

http://www.robindestoits.org/Telephones-cellulaires-radars-et-sante-les-normes-d-exposition-aux-rayonnement-electromagnetiques-ne-sont-pas-realistes_a449.html…… ,

Robin des Toits, à propos d’un radar militaire nous explique ainsi que «  des pulsions électromagnétiques ultra-courtes….. peuvent causer des dommages mécaniques aux tissus à travers ce qui est appelé le précurseur des rayonnements . Le terme décrit des explosions secondaires des rayonnements qui ont lieu dans les tissus vivants lorsque le tissu est frappé par les impulsions de radar. Ce précurseur de rayonnement est une source potentielle secondaire de dommages aux tissus et il est ignoré dans les normes d’exposition actuelles. »

C’est en prime. Spécial « individu ciblé «  par HCE, tendance militarisée.

* expression du patois angevin

HCE- céphalées à la commande

4 Déc

céphalée

photo Wikipedia

La commande , c’est celle du voisin du dessus, Denis Stéfane, employé, avait-il dit,  au prestigieux Vendée Globe. Un grand gars qui prend des airs de ravi de la crèche et menace de se plaindre de moi  à la police.

Les céphalées font partie  de la kyrielle des problèmes de base  connus de toutes victimes de HCE.  Sans réussir, souvent à en trouver la cause et à la prouver. En voici, ci-après , une,  en images de détection.

Ce matin- là, j’avais commencé la lecture de «  Les ondes de la mort  » de Daniel Depris, un ouvrage de 2001. Au chapitre 1, j’étais en pays connu. Symptômes y compris.
Au bout d’un moment, un état d’épuisement bizarre avait montré le bout de son nez. Avec un choix entre fatigue oculaire ou besoin de carburant . C’était l’heure , 13H24 sans faim, qui m’avait fait choisir la 2ème option obligatoire.
Après un break de glucides et de protéines dans la pièce à côté, j’étais revenue à l’ouvrage. Déterminée à en savoir plus.
Et au bout d’un moment les malaises avaient recommencé. En pire. Ma tête devenue douloureuse pesait des tonnes qui l’oppressaient .
J’avais essayé le repos allongé.
Et schlack et re-schlack et re-re-schlak.

De son appartement au-dessus , Denis Stéfane ou son co-turne, m’avait bombardé le lobe frontal de signaux HF pulsés. Comme s’il passait son temps à chercher toute occasion pour jouir de sa supériorité de sadique caché ,  et que, par ailleurs et en plus, ’il avait une vue ou une connaissance continue de mes faits et gestes. Curieux.
Une analyse obligée de la détection des signaux balancés chez moi, sans connexion, par Denis Stefane , avait montré ceci pour le matin  : un matraquage sur 2,4 GHz et 2,5 GHz ( fréquences pulsées) chaque minute , à la seconde 20

Colonne AC= 2,4 GHz  AD= 2,5 GHz

IMG_5373 matin début

et , en fin de matinée ,

                                                                                                                    IMG_5374 matin fin

Et ceci pour l’après-déjeuner  :  2,4 GHz et 2,5 GHz chaque minute à la seconde 50

IMG_5375 13 h44

Ce qui donne ceci en aperçu de régularité, et comme pour le matin , en supprimant les lignes intercalaires

IMG_5378 chaque minute

Les «  tirs  » , lors de la tentative de sieste coïncidaient à un changement de fréquence porteuse . Ces  tirs avaient été faits vers la tête d’abord. Vers l’abdomen ensuite.

céphalée 2 photo Wikipedia

Mieux que les fréquences « en or ». Tirs d’énergie dirigée sur 500 MHz et 600 MHz

2 Déc

 

Les fréquences en or , sont celles de la téléphonie qui pénètrent le mieux les bâtiments et le béton .800 MHz était utilisée depuis plusieurs années. 700 MHz, est la  petite dernière,  vendue par l’Etat aux opérateurs français. Elle ne sera opérationnelle que dans quelques mois.

Elle est  déjà utilisée, ici , par des criminels .

IMG_5354 vendée

Dans un texte de conseils aux individus ciblés par le harcèlement électronique , Eleanor WHITE avait proposé d’user du mot «  torture  » avec modération.
Ça a tendance, paraît-il,  à faire ricaner Jean Durand ou Pierre Dupont.

Car les IC ( individus ciblés) ne sont pas enfermés dans des prisons. Ils sont seulement prisonniers dans leurs appartements et dans leur chambre où ils sont matraqués et bombardés d’énergie dirigée. On les maltraite et on les torture chez eux, dans leur lit.
Leurs bourreaux , sadiques lâches , aux airs de bigots ou d’employés ou petits bourgeois normaux et cachés dans des pièces à côté ou l’IC ne peut pas pénétrer, peuvent donc difficilement être désignés. Sauf dans ce blog. Et ça les énerve.

IMG_8501-cerveau
Les conséquences physiques , physiologiques , psychologiques de cette torture qui dure maintenant pour moi en continu depuis 1265 nuits sont difficiles à faire admettre. Simplement parce qu’astucieusement, le harcèlement électronique n’est pas reconnu . Les procureurs et les policiers l’ignorent volontairement . Les services de l’armée qui ont les moyens de le prouver sont aux mains de ceux qui le couvrent. Ou bien pire, comme l’avait montrée la participation de G. POITEVIN,* (1) ex-amiral ou assimilé de la Marine nationale.

Et pourtant, il est impossible de ne pas nommer «  torture  », cette pratique indigne et cachée qui consiste à infliger des souffrances inutiles en continu pour monopoliser l’attention (ce qui est la forme élémentaire du contrôle mental),  faire souffrir à hurler sans pouvoir le faire, détraquer la santé et pousser au suicide.

seppuku

Il faudrait ce dernier spectaculaire de type seppuku, pour attirer enfin l’attention des médias sur ce crime. Mais il manque , en France un samouraï  ami volontaire pour décapiter le suicidant et abréger les souffrances dues à l’abdomen lacéré par le seppuku. Le dernier  personnage célèbre en date à l’avoir pratiqué , est sans doute Mishima.

A Cap Olona où le HCE* prospère impuni, depuis quelque temps , les rôles de bourreaux semblaient avoir été répartis en fonction des absences. Piètre ruse. Quand Denis Stéphane ( A221) était absent la nuit, les tirs venaient de chez lui ou du dessus ( A321) comme il me l’avait suggéré.
Quand Denis STEPHANE était chez lui, alors les tirs d’énergie venaient du dessous de l’appartement de M DECROIX.
Quand l’appareil ou l’opérateur avait déterminé mon changement de lit , et un accès finalement plus facile à la tête,  alors les tirs étaient faits de l’appartement de Mme BROCHET , voisine de palier, et donc  à l’horizontal.

Car la détection globale de la position du corps , qui permettra ensuite à l’opérateur et à l’appareil de viser la tête , les oreilles et le cerveau , privilégiés par les criminels de cette histoire, se fait presque toujours de la même façon. Par une aspersion d’ondes qui me retrouve quand je me déplace avec mon couchage. Ce sont mes pieds qui me préviennent , par des sensations de piqûres , de brûlures ou de pincements des nerfs .

La nuit dernière, la folie assassine locale ne m’avait, une nouvelle fois , laissé aucun répit. Les tirs avaient d’abord été ainsi  :

IMG_5355 tirs habituels 0 H 24 ou

IMG_5356 tirs en 2,4 GHz

Puis, opérateur énervé ou incompétent, ou appareil à torturer détraqué, j’avais eu droit à des tirs sur les fréquences 600 MHz et 500 MHz. Mieux que les «  fréquences en or «, car elles pénètrent encore mieux le béton et mon blindage. Elles assurent donc des dégâts plus graves sur la santé.

colonne J = 500 MHz   K= 600 MHz   L= 700 MHz

IMG_5361 500 MHz et

IMG_5360 600 MHz

Cette fantaisie des criminels obsessionnels locaux, avec des tirs  sur 500 MHz, 600 MHz et 700 MHz  vers ma tête ,  avait été  stoppée après 8H du matin.

IMG_5362 - fin

 Le droit de mort sur les femmes , par des fous bons à enfermer. Une spécialité vendéenne, aussi.

IMG_5353 vendée
A. De Certaines,  * (2)organisateur, acteur et protecteur de la torture par énergie dirigée, à Paris XV, est d’origine vendéenne.

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/02/08/h-c-r-lallee-des-harceleurs/
*(2) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/03/torture-et-copropriete.html

  • HCE= harcèlement criminel électronique

Pas de répit pour les cibles de HCE

26 Oct

IMG_4967 tir

Quelque soit l’heure ou l’endroit, quelques minutes ou dizaines de minutes suffisent à une machine ou un opérateur pour me localiser dans mon appartement , et démarrer des tirs d’énergie pour empêcher tout repos.

Comme pour toutes les cibles de HCE.
Pour la nuit du 23-24, un matelas avait été trainé sur le sol , dans la salle d’eau . La protection au-dessus de la tête était la même que d’habitude. Et les tirs étaient venus du dessous (A201). En à peine 15 minutes, l’homme ou la machine avait déterminé l’endroit choisi,  et l’hyper accessibilité à la cible par défaut d’espace entre le plancher et le matelas .

Chaque plaque de métal glissée en supplément sous le matelas avait été suivie d’un ajustement d’intensité des tirs d’énergie . Ils avaient forci à chaque fois. Et avaient arrosé la nuque et le dos jusqu’aux reins toute la nuit.

Le soir suivant , dans mon lit dès 20h, les tirs avaient été annoncés par un bracelet d’étincelles autour d’une cheville. Puis par la même sensation insistante, au talon ensuite.
Et le matériel entreposé au-dessus en A221 avait craché ceci  :

IMG_5049 20 h 09

FP indique la fréquence porteuse
Dans la bande jaune, les indications de fréquences

Poussée hors du lit le lendemain matin, dès potron minet, j’y étais retournée un peu plus tard. A ce moment-là la pointe de feu qui précède, aussi, des tirs , s’était acharnée sur des orteils.

IMG_5069 orteils

Cette fois, l’énergie pulsée par le A221, avait produit à l’intérieur du cerveau un son métallique sifflant , impactant parfois l’oreille droite, parfois la gauche, parfois les deux.

IMG_5067 C3 P3 01
Le tir de 8h57 avait martyrisé l’oreille gauche. Les électrodes P3, C3, 01 donnaient l’information ci-dessus .
La décharge   électrique dans le cerveau , quant à elle, s’était exprimée ainsi  :

IMG_5056 8h57
Et la partie gauche du cerveau avait montré ceci  :

IMG_5068 gche

Ici, il faut peut-être aussi,  garder en mémoire, qu’outre les tirs couvrant parfois un large spectre de fréquences au-delà du GHz, et ceux qui résultent de puissants sauts de fréquence , il faut compter aussi avec un ou des appareils qui pulsent non stop , entre 10 MHz et 50 MHz avec une intensité de puissance allant de -46 dBm à -33 dBm

IMG_5061 - 46 dBm 12h36

IMG_5063 -33 dBm 12h36

Il y a ici, escroquerie à la location, d’un gestionnaire qui n’a jamais pris de mesure pour empêcher les locataires des appartements qu’il gère de faire des tirs d’énergie dirigée vers mon lit  , et  pour les obliger à se conduire  normalement en respectant les droits  à l’usage sécurisé des appartements des voisins. Egalement  ses clients.

HCE- Une nuit hors protections

24 Oct

La nuit précédente ( 22-23) avait été difficile. La gars du A221 avait «  ses nerfs  ». L’accumulation des protections au-dessus du lit pour protéger la tête, l’avaient contrarié. Les tirs d’énergie étaient alors partis  également du dessous ( A201) presque immédiatement .
Comme si du matériel positionné en doublon était commandé d’un seul PC. Le sien.
La hargne mortifère du A221 s’était soldée au petit matin par des tirs sur les fréquences 2,4 GHz et 2,5 GHz. Toutes les minutes, entre 4h15 et 7h.

La journée suivante avait été à l’avenant. Pénible. Je l’avais trainée tant bien que mal jusqu’à 20H25 . Et dans mon lit, cette fois comme tout le monde, c.a .d. sans les 80 cms habituels de matériaux divers entassés au-dessus de la tête . Avec malgré tout, un pack de gel sur le lobe frontal.

IMG_5031 gel

Et schlak  ! A 20H32, le 1er tir directionnel venant du A221 avait atteint le front. Comme si le gars du A221 n’attendait que cela mais surtout , avait, en plus une vision exacte de mon appartement et de ce que j’y faisais.
Ce qui donnait ceci en sursaut brusque de fréquence sur la partie gauche du lobe frontal (Fp1)

IMG_5023 20h32 général

 et ceci , en approche,   pour apprécier les fréquences (44Hz et 50 Hz)  et l’énergie cérébrale développée

IMG_5022 20h32 Détail OK

L’électrode Fp1 qui avait  transmis  ces informations-là, est positionnée sur le front comme indiqué ici,  sous la flèche  :

IMG_5030 plan

L’activité électrique du cerveau, conséquence de ce tir d’énergie venant du A221, donnait alors ceci:

IMG_5027 énergie

à gauche  IMG_5028 gche

à droiteIMG_5029 dte

Quelques secondes après ce tir d’énergie vers le front , les informations de fréquences (2Hz) à partir de la même électrode Fp1 étaient comme ci après:

IMG_5026 qq secondes + tard général

la même IMG_5025 qq secondes + tard

Il existe dans le code pénal français , des articles de loi qui sanctionnent l’atteinte à l’intégrité physique , la torture et tous actes de barbarie . Ce sont les articles 222-1 et suivants.
Pour que les femmes surtout,  mais aussi toutes les victimes de harcèlement électronique ne puissent pas en bénéficier , certains médecins, faussaires comme leurs frères ,  affublent  les cibles de HCE de noms de maladie exotiques ou mentales, destinées à en faire des sous-citoyens, et ainsi , disponibles pour toutes sortes d’actes de torture. Au gré de sadiques et  malades mentaux locaux habilités . Violeurs de domicile inclus.
Maladie de Clairambeau ( Dr DELCHEV, addictologue HGP)
Syndrome délirant ( Dr BOILLET, interne HPG)
Schizophrénie ( Dr GAY, Dr MONTEIL DE MARICOURT, médecins en hôpital universitaire  ! )
Malices nocturnes ( Dr BOULU, spécialiste de la douleur )
Par ces hommes , qui ridiculisent les victimes , nomment sans prouver et dictent leur loi, les cibles de HCE sont d’abord privées de leurs droits constitutionnels et ensuite  de leur droit d’accès à la justice.

IMG_5020 700 Hz

Article d’Aujourd’hui en France , vendredi 23 octobre 2015. Il s’agit ici d’ondes qui pénètrent contrairement à celles qui sont montrées en détection dans ces blogs et qui sont propulsées intentionnellement.

L’information ici, est sur le fait qu’en leur état normal ( non pulsé) moins les fréquences sont élevées, plus elles traversent  les obstacles