Tag Archives: implants

Implants et contrôle mental

18 Avr

Pour faire suite à l’article   https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/13/individus-cibles-implants-un-cas-au-tribunal-usa/  voici ci après en traduction faite sans autorisation, un texte de Madame le Docteur Rauni KILDE dont le titre original est Microchip Implants, Mind Control, and Cybernetics by Rauni-Leena Luukanen-Kilde, MD, Former Chief Medical Officer of Finland, SPEKULA, 1999                                             

Ce texte avait été présenté sur le forum Peace Pink

Madame Rauni KILDE était médecin et  nous a définitivement quittés en février 2015, après plusieurs jours d’intense matraquage  par des ondes , de type harcèlement électronique .

Madame Rauni KILDE, *  était aussi conseillère scientifique de l’association EUCACH 

Des connexions internet  sporadiques ne m’ont pas permis de savoir s’il existait une traduction officielle de ce texte. Si c’est la cas , je supprimerai l’ article  traduit ci-dessous , à la demande  ou selon information. 

La présentation  en paragraphes est , ici,   légèrement différente de l’original. Les termes surlignés  n’existent pas, non plus dans le texte original.  

TEXTE

En 1948, Norbert Weiner a publié un livre, Cybernétique, présentant   une théorie de la communication et du contrôle neurologique  qui aurait déjà été en usage,  à l’époque,  dans des cercles restreints.

En 1980 Yoneji Masuda, « Père de la société de l’information», a fait partager sa crainte  que notre liberté soit menacée par une technologie cybernétique de type orwellien et totalement inconnue du grand public. Cette technologie relierait le cerveau d’individus dotés de micro-puces  cérébrales  à des super-ordinateurs, par le biais de satellites.

En 1974, les premiers implants cérébraux ont été  insérés, par opération chirurgicale,  dans l’état de l’Ohio, aux  Etats-Unis et également à Stockholm, en Suède.

En 1946  des électrodes cérébrales ont été insérées dans les crânes de bébés  à l’insu de leurs parents.

Dans les années 1950 et 60, des implants électriques ont été insérés dans le cerveau des animaux et les humains, en particulier aux États-Unis,  dans le cadre de recherches sur le fonctionnement du cerveau et du corps liés à  des modifications du comportement . Des techniques de contrôle mental  avaient été utilisées pour tenter de modifier le comportement et les états  d’esprit  d’êtres humains.

L’emprise  sur les fonctions cérébrales  était alors devenu un objectif primordial  des services de l’armée  et du renseignement.

Il y a trente ans  les implants cérébraux décelés par des  rayons X  mesuraient un centimètre.  Les implants suivants seront réduits à la taille d’un grain de riz, et faits de silicium, et  plus tard encore d’ arséniure de gallium. Actuellement , ils sont suffisamment petits pour être insérés dans le cou ou le dos, et également par voie intraveineuse dans les différentes parties du corps lors d’ opérations chirurgicales, avec ou sans le consentement du sujet. Il est maintenant presque impossible de les  détecter ou de les supprimer.

Il est techniquement possible de doter  chaque nouveau-né  d’une micro-puce  électronique par  injection, et qui pourrait alors permettre d’ identifier la personne tout au long de sa vie. De tels  plans sont en cours de discussion dans le plus grand secret   aux États-Unis . Il n’y a aucun débat public sur les problèmes liés à l’absence de vie privée  que cela implique

En 1973, en  Suède, le Premier ministre Olof Palme  a donné la permission de pratiquer des implants sur des  prisonniers . L ‘ex-directeur  général de l’inspection des données Jan Freese , a également  révélé que des patients  en  maisons de santé ( retraite ?)  ont été implantés dans le milieu des années 1980. Cette  technologie  a été mentionnée en  1972 dans le rapport 47 de l’Etat suédois, Statens officiella Utradninger (SOU).

Des êtres humains ainsi  implantés peuvent être suivis n’ importe où. Leurs fonctions cérébrales peuvent être contrôlées à distance par des super-ordinateurs et même modifiées par des changements de fréquences. Les cobayes de ces expérimentations  secrètes incluent  des prisonniers, des soldats, des malades mentaux, des enfants handicapés, des personnes sourdes et aveugles, des homosexuels, des femmes seules, des personnes âgées, des enfants  en âge scolaire, et tout groupe de personnes considéré comme «marginal» par cette élite  d’ expérimentateurs . Les expérimentations faites sur des  prisonniers dans la prison d’État de l’Utah, et publiées , par exemple, sont tout à fait  choquantes .

Les puces d’aujourd’hui fonctionnent au moyen d’ondes radio basse fréquence . Grâce aux satellites, une personne implantée peut être suivie n’ importe où sur le globe. Selon le Dr Carl Sanders, qui a  conçu le système biotique de intelligence-manned interface injecté dans les personnes, cette technique a été  testée, parmi d’autres,  pendant  la guerre contre  l’Irak. (Au cours de la guerre du Vietnam, les soldats avaient reçu par injection   la puce Rambo, conçue pour augmenter le flux d’adrénaline dans la circulation sanguine.) Les 20-milliards de bits / seconde  des super- ordinateurs  de la National Security Agency (NSA) pouvaient désormais « voir et entendre » ce que les soldats subissaient  sur le champ de bataille par ce  système de surveillance à distance (RMS).

Verichip

Lorsque  une puce de 5 micro-millimètres (le diamètre d’un cheveu est de 50 micro-millimètres) est placée dans le nerf optique de l’oeil, elle capte les  neuro-impulsions du cerveau  chargées des expériences, des odeurs, des perceptions , et de  la voix de la personne implantée. Ces neuro-impulsions une fois transférées et stockées dans un ordinateur,  peuvent être projetées en  retour vers le  cerveau de la personne par l’intermédiaire de la puce  pour être re-vécues. A l’aide d’un RMS , un opérateur informatique terrestre peut envoyer des messages électromagnétiques (codés comme signaux) vers  le système nerveux, modifiant ainsi  les performances de la cible. Par ce  RMS, des personnes en bonne santé peuvent être amenées à avoir des hallucinations et à entendre des voix dans leur tête.

Chaque pensée, réaction, l’ouïe et l’observation visuelle provoque un certain potentiel  neurologique, des pointes, et des modèles dans le cerveau et ses champs électromagnétiques,  et qui peut maintenant être décodé en pensées,  images et voix. La stimulation électromagnétique peut donc modifier les ondes cérébrales d’une personne et affecter l’activité musculaire, provoquant des crampes musculaires douloureuses vécues comme de la torture.

Le système de surveillance électronique de la NSA peut  suivre et gérer simultanément  des millions de personnes. Chacun de nous a une fréquence de résonance bio-électrique unique du cerveau, à la manière de nos empreintes digitales tout aussi uniques . Avec une  stimulation  cérébrale de fréquence électromagnétique (EMF) entièrement codée, des signaux électromagnétiques pulsés peuvent être envoyés au cerveau, provoquant la voix souhaitée et les effets visuels que la cible recevra. Il s’agit là d’une  forme de guerre électronique. Les astronautes américains avaient  été implantés avant d’être envoyés   dans l’espace de sorte que leurs pensées puissent être suivies et que toutes leurs émotions puissent  être enregistrés H/ 24 .

Le Washington Post a rapporté   en mai 1995 que le prince William de Grande-Bretagne a été implanté à l’âge de 12 ans . Ainsi,  s‘il était enlevé   une onde radio avec une fréquence spécifique pourrait  cibler  sa puce électronique. Le signal de la puce serait acheminé via un satellite à l’écran d’ordinateur du siège de la police, où les mouvements du prince pourraient être suivis. Il pourrait effectivement être localisé  n’ importe où sur le globe.

Aucun média n’a mentionné  que la vie privée d’une personne implantée disparaît pour le reste de sa vie. Cette personne  peut être manipulée  de multiples façons.  A l’aide  de fréquences différentes, le contrôleur secret de cet équipement peut même changer la vie émotionnelle d’une personne. Cette personne  peut être transformée pour devenir agressive ou léthargique. Sa sexualité peut être influencée artificiellement.  son inconscient et les signaux de son mental peuvent être lus,  ses rêves  peuvent être manipulés ou  même induits . Tout cela  se fait sans que la personne implantée ne le sache ou  n’y consente.

De la sorte, un parfait  cyber- soldat peut donc être créé. Cette technologie secrète a été utilisée par les forces militaires dans certains pays de l’OTAN depuis les années 1980 sans  que la société  civile  et  des chercheurs  n’en ait été informés . Ainsi, il existe peu   d’information dans les revues professionnelles et académiques  sur ce système de contrôle mental intrusif.

Le groupe  de renseignement  sur les signaux de la NSA peut surveiller à distance  le contenu de cerveaux humains en décodant les potentiels évoqués (de 3.50HZ, 5 milliwatts) émises par ceux-ci. Les cobayes prisonniers  de Göteborg, en Suède et  de  Vienne, en Autriche ont ont montré  des lésions cérébrales évidentes avec  une diminution de la circulation sanguine et un manque d’oxygène dans  le lobe temporal frontal droit du cerveau    se trouvent  en général les implants .  Un personne , cobaye finlandaise,   a eu  une atrophie cérébrale  avec pertes de connaissance à répétition  dues au défaut d’oxygénation du cerveau. **

Les techniques de contrôle mental peuvent être utilisées à des fins politiques. Le but des  contrôleurs aujourd’hui est d’inciter les personnes ou les groupes ciblés à agir contre leurs propres convictions ou intérêts. Des individus  zombifiés   peuvent même être programmés pour assassiner et tout oublier . Des exemples alarmants de ce phénomène existante aux USA .

Cette «guerre silencieuse» est menée contre des civils et des soldats ignorants du fait ,  par les agences militaires et de renseignement. Depuis 1980, la stimulation électronique du cerveau (ESB) a été secrètement utilisée pour contrôler les personnes  ciblées sans qu’elles  le sachent  ou qu’elles  l’acceptent  Tous les accords internationaux relatifs aux  droits de l’homme interdisent la manipulation non consensuelle des êtres humains – même dans les prisons- pour ne pas parler des populations civiles.

A l’initiative du sénateur américain John Glenn, des discussions ont été entamées en Janvier 1997, sur les dangers du rayonnement  des populations civiles.  Le ciblage des fonctions du cerveau par des  champs électromagnétiques et des rayonnements  (à partir d’hélicoptères ,  d’ avions, de satellites, de camionnettes stationnées ,  de maisons voisines, d’antennes relais, d’ appareils électriques,  de téléphones portables, de  télévision,  de radio, etc.) fait  partie des problème de rayonnement qui devraient être discutés  par les élus  de tout  gouvernement démocratique.

En plus du contrôle mental (MC)  électronique, des méthodes chimiques ont également été développées. Des  médicaments psychotropes et différents gaz odorants qui affectent négativement le fonctionnement du cerveau peuvent être injectés dans les conduits d’air ou des canalisations  d’eau. Des bactéries et les virus ont également été testés de cette manière dans plusieurs pays.

La super-technologie d’aujourd’hui, reliant nos fonctions cérébrales via des  puces (ou même sans elles, selon la dernière technologie) à des ordinateurs via des satellites aux Etats-Unis ou  en Israël, constitue la menace la plus grave pour l’humanité. Les derniers super-ordinateurs  sont assez puissants pour surveiller la population du monde entier. Que se passera-t-il quand des personnes accepteront d’être pucés sur la base d’informations erronées ? Le premier leurre sera celui de la puce d’identification.  Une  loi a même été secrètement proposée aux États-Unis pour  criminaliser l’extraction d’un implant d’identification.

Sommes-nous prêts pour la robotisation de l’humanité et l’élimination totale de la vie privée, y compris  celle de la liberté de pensée ? Combien d’entre nous  sont prêts  à confier leur vie entière et leurs pensées les plus secrètes à Big Brother ? Pourtant, la technologie pour créer un nouvel ordre mondial totalitaire est bien là.  Les systèmes de communication neurologique secrète sont en place pour contrecarrer foute  pensée indépendante, pour contrôler l’activité sociale et politique au nom d’ intérêts privés et militaires égoïstes.

Avec  nos fonctions cérébrales  déjà connectées aux super-ordinateurs  au moyen d’implants  radio et de puces, il sera trop tard pour protester. Cette menace ne  peut être contrée  que par l’éducation du public, en utilisant la documentation  disponible sur la bio-télémétrie et les informations échangées lors de congrès internationaux.

Une des raisons  pour laquelle cette technologie est restée un secret d’État tient au  prestige généralisé du Diagnostic Statistical Manual IV  des psychiatres,   élaborée  par l’Association des psychiatrie américaine  (APA) et imprimée en 18 langues. Les psychiatres qui travaillent  pour des agences de renseignement américaines  ont sans aucun doute participé à la rédaction et à  la révision de ce manuel. Cette  « bible » pour psychiatres sert de couverture au développement secret des technologies propres au contrôle mental ,   en qualifiant certains de leurs effets    des symptômes de la schizophrénie paranoïde.

Les victimes  d’expérimentation du contrôle mental  subissent ainsi régulièrement  des diagnostics, à la va vite, par des médecins qui ont simplement retenu par coeur la liste des symptômes  proposés à l’école. Ces praticiens n’ont pas appris que les patients qui se disent ciblés contre leur volonté et utilisés comme des cobayes peuvent dire  la vérité et sont simplement utilisés pour des expérimentation dans une guerre psychologique qui  se décline  en  électronique, chimique et bactériologique.

Le temps est compté pour changer l’orientation de la médecine militaire, et  préserver  l’avenir de la liberté humaine.

* Plusieurs vidéos de Madame Rauni KILDE  ont été présentées à  :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/21/controle-mental-evolution/

**

IMG_2030 cerveau

 Sans connaître le rapport de l’image ci-dessus ,  avec le sujet de ce texte , cette illustration donne à voir ce qu’est un cerveau avec défaut de vascularisation et d’oxygénation . Tout ce qui n’est pas rouge, n’est pas irrigué.  

Sur cette image le lobe droit du cerveau concerné  se trouve sur la partie gauche de l’image présentée

Publicités

Individus ciblés- implants- un cas au tribunal ( USA)

13 Avr

Ceci est une traduction libre d’un article  présenté sur Peace Pink par Martti Koski

Le texte original , avec photos, est à :

http://www.disclose.tv/news/Secretly_Forced_Chips_In_Targeted_Individual_Removed_Identified/113708

Les liens entre les différentes  parties de cet article ont été , ici,  supprimés , donnant parfois une impression de répétition. Les parties de texte  surlignées sont un choix personnel.

Toute correction ou remarque d’ impropriété de traduction relevée est la bienvenue , et peut être notifiée par un commentaire

TEXTE

3 février 2015 – Une innocente  victime dit  « individu ciblé » (TI en anglais ) a été opéré vendredi en Californie . On lui a enlevé  cinq éléments  biomédicaux  qui avaient été implanté en secret dans  son corps . Il s’agit d’un  évènement d’importance, pour lui, mais aussi pour  des milliers d’autres victimes « individus ciblés »  . Les spécialistes de ce type de corps étrangers  ont identifié les éléments trouvés comme  faisant partie des nanotechnologies et étant susceptibles de  guider des ondes.

L’analyse de spécialistes mentionne  une souffrance inhumaine  et des mouvements du corps incontrôlables que  Cain a décrit comme un enfer.  Cette découverte peut s’avérer  d’un très grand intérêt pour des milliers d’individus ciblés  qui craignent  d’être victimes d‘implants illégaux et torturés  par ce biais.

Selon le dossier judiciaire , « l’individu ciblé » Cain et ses deux enfants  auraient été implantés   au Centre médical régional de Saint-Jean et Pleasant Valley Hospital de St. John en 2008 , dans le cadre d’un programme de recherche non consensuelle sur humains.  Pendant plus de  5 ans  Cain a vécu un enfer identifiable et qui incluait  des mouvements du corps involontaires. Un très grand nombre d’ individus ciblés  ont aussi témoigné  de ce phénomène par écrit auprès de Deborah Dupré   .

«Un autre pas de plus vers la justice»

Richard Cain, était en contact  avec Deborah Dupré depuis 2013 et lui avait raconté  son «cauchemar»,  et  celui de ses fils « implantés » sans  consentement.

«J’ ai été implanté  avec des dispositifs biomédicaux de la tête aux pieds », avait déclaré Cain à  Dupré dans un courriel le 10 janvier.

Ce sont des examens  aux  rayons X   et au  microscope électronique à balayage (MEB) qui ont permis de mettre en évidence les corps étrangers  introduits dans son corps et  dans celui de ses enfants.

Vendredi, à l’UCLA MOB, Cain a subi l’extraction chirurgicale des cinq éléments  étrangers  placés dans les deux bras, la partie droite de l’abdomen  et  le biceps gauche.

« La preuve est là », avait déclaré Cain  à Dupré vendredi soir dans un courriel. « La preuve est dans les mains du service de  pathologie de l’ UCLA  et  de mes experts. Voici un grand pas de fait  vers la justice « .

Cain, était  légitimement   préoccupé  par le fait que  les corps étrangers extraits puissent être manipulés ou   égarés.

« Les spécimens sont entre les mains  de mes experts et du service de pathologie de l’ UCLA . Lundi ces éléments devraient être répartis  entre les experts , pour qu’ils fassent leurs rapports.

« Mon seul espoir,  est qu’ils ne soient pas modifiés ou substitués . » avait précisé Cain à Dupré .  » ensuite, il faudra un suivi  scanner des parties du corps où les extractions ont  été faites  » ajoutant « de l’extérieur , et en attendant d’être ouverts,   ils ont l’apparence du tissu adipeux et / ou de lymphomes, . Dans l’un d’entre eux on peut détecter  de la  micro-électromécanique [MEM] « .

 » les  MEMS  sont de dimensions inférieures au mm .  iIs sont caractérisés par leur ingénierie et le contrôle des longueurs et des mouvements qui vont généralement de nanomètres à micromètres. le JMEMS  ( journal des systèmes microélectromécaniques) traite de tous les sujets relevant des MEMS,. Cela inclut tout ce qui concerne les nanotechnologies opérationnelles, et les matériaux  d’intégration ou leur fabrication  http://eds.ieee.org/journal-of-microelectromechanical-systems.html)

Le dimanche matin, les experts médicaux ont identifié les corps étrangers comme  étant des guides d’ondes et  relevant de la nanotechnologie.

Avant de subir une intervention chirurgicale , Cain avait présenté  son cas à la Cour supérieure de Californie de Santa Barbara.

Deux médecins avaient trouvé des émissions  venant  des éléments  étrangers repérés. Certains de ces éléments avaient été  identifiés comme des MEMS ,  de type microélectromécanique . Ils avaient d’bord été détectés  par SEM (microscope électronique à balayage).

Les deux médecins Hildegard Staninger et Daniel Ferrier avaient tous deux soumis leurs conclusions  à la Cour .

«Ma famille et moi avons été les sujets de  recherche humaine financée par le  gouvernement et / ou des crimes de haine,» avait-il dit  à Dupré.

« Ces crimes  sont couverts  par l’étiquette   » sécurité nationale ».

Les agressions secrètes n’ ont pas seulement affecté  Cain. Il est le père de deux jeunes enfants, Christopher et Cayden. Deux d’entre eux avaient également et secrètement subi des implants, entrainant les mêmes souffrances .

« Le fait que mes deux enfants mineurs ont le même et / ou des dispositifs similaires  aux miens dans leurs petits corps parle pour eux-mêmes», avait-il dit. « Mes fils avaient  trois et quatre ans lorsque  cela avait été découvert. Leurs radios aux rayons X, et les analyses de sang et d’urine  en sont la preuve.

Selon les recherches de Caïn, les dispositifs ne peuvent avoir été  implantés sur  lui et  sur ses enfants  que dans un établissement médical.

Le 6 Juillet 2013,  une enquêtrice privée  du système de santé intégrée , Melinda Kidder, avait fait un rapport sur la recherche d ‘éléments implantés secrètement sur Cain et ses enfants .

Dans son rapport, « rapport  de toxicologie industrielle comparatif sur les émissions de signaux de fréquence du corps humain et leurs origines » et  basé sur une image du cerveau de l’un des fils de Caïn,   une image d’ électrodes posées sur un  muscle  abducteur, et une image des principes  vibratoires de Polarité ( ? à préciser)

 » Tous les trois, nous étions les patients du  même hôpital, » avait déclaré Cain dans un courriel

«J’ai vu mes fils torturés toutes les nuits . Les appareils étaient déclenchés à l’intérieur de leurs petits corps.. Ils étaient privés de sommeil pendant des heures  jusqu’à ce qu’ils se réveillent.  Je n’aurais  pas de cesse tant que le Ministère de Justice n’aura pas commencé à enquêter sur ces crimes  de haine »

Le lien ci-dessous  (texte original) donne des descriptions détaillées de ces appareils .

Pouvez-vous imaginer que l’on puisse implanter cela dans  n’importe quel organisme humain  dont celui d’enfants … Il n’y a aucune excuse pour ce type de crime , autre que la cupidité . Les éléments implantés sont des micro-systèmes  (MEMS)

La photo ci-dessous ( voir l’original) est celle du bras  de mon fils Chris

Contrairement à ce que font de nombreux  médecins et autres experts médicaux quand un individu ciblé  vient les consulter craignant d’avoir subi des implants secrets ,  le Dr Daniel Ferrier  s’était conduit en respectant  le serment  d’Hippocrate. Il avait  examiné toutes les radios aux  rayons-x apportés par  Cain , ainsi que les rapports .

Il avait ensuite fait une déclaration  présentée à la Cour supérieure de la Californie le 7 Novembre 2013,  disant  :

« Je déclare  que ce mécanisme de stimulation est  l’étiologie sous-jacente de la majorité des symptômes de Caïn. »

Ferrier avait  également indiqué dans # 24 de cette déclaration:

« Je déclare que la taille physique de composants  souvent spécifiées  dans les fiches techniques publiées ou des rapports de recherche , comme étant  d’une taille de 10s à 100s nanomètres , incite à  conclure  que les  systèmes d’imagerie radiographique actuellement utilisés  pour  l’évaluation des patients, permettent difficilement de mettre en évidence , d’identifier   et de caractériser cette nouvelle technologie « .

Ferrier avait aussi  déclaré que  le plaignant avait plusieurs implants porteurs de nanotechnologies fonctionnelles capables de réagir à des fréquences très spécifiques du spectre électromagnétique et relevant du FCC.

On estime que plus de 350 000 personnes innocentes , seulement aux   Etats-Unis sont des individus ciblés, mais que plus de 15 % , sinon tous, ont  secrètement subi des. C’est ce que rapportent des enquêteurs privés interrogés par Dupré.

Caïn avait ajouté  « j’irai jusqu’au bout  pour que la vérité éclate . »

Contrôle mental – évolution

21 Mar

Le témoignage ci-après, en traduction libre, fait partie d’un article intitulé :
Microwave technology and its use against humanity.

Pour toutes les personnes non averties de ce qu’est le contrôle mental, il aura sans doute des relents de conspiration parano. Ce témoignage semble ancien.
Il ne s’agit pas d’un témoignage de démonstration avec preuves
Il est synthétique mais détaillé et sans doute fait d’informations recoupées.
Il se trouve que d’après les auteurs de l’article, ce témoignage provient d’un professionnel de la santé. C’est une grande partie de son intérêt.
Le franc parler horrifié et le style sans concession de ce psychologue qui avait témoigné sur la toile , expliquent sans doute que ses coordonnées aient été oblitérées.

Les termes ou expressions surlignées de cette traduction libre, sont un choix personnel et correspondent à des situations racontées de mon vécu de cible de l’acharnement hargneux et vicieux d’une «  organisation  » française.
La description à travers ce texte, de réseaux d’entente conspirationnistes et mondiaux est, à retenir.

Dans mon histoire, racontée presque au quotidien depuis quelques années, j’avais pu constater et noter les très exactes mêmes méthodes d‘utilisation de l’électronique visant à conditionner le comportement et détruire le       ( mon) cerveau aussi bien en EUROPE du NORD, qu’aux USA , au CANADA, à CUBA, en CRÊTE ou au PORTUGAL. * (4)
Ces méthodes semblables, étaient partout aussi cruelles , violentes , que dissimulées , apparemment habituelles et admises parce que jamais combattues ou empêchées.
L’ exposé de  ma réalité , de mon vécu, fait  à des médecins spécialistes et universitaires ( et faussaires,* (3))  avait même été transformé volontairement et officiellement par ces derniers, en vue de l’esprit

IMG_1661 l'impossible
Texte  :
Implantation par des militaires sur des humains et technologie de micro-ondage
Il s’agit d’un système de contrôle mental électronique très efficace et extrêmement difficile à détecter. Il est utilisé sur au moins une personne en Californie et probablement sur beaucoup plus aux US. Il est très vraisemblablement entre les mains de membres du gouvernement américain ( CIA, NSA, DoD) des Illuminatis , des Francs-maçons, de la Fraternité, ou de la très secrète «  Société grecque  ». Ces groupes sont inter- mêlés et peuvent être considérés comme «  l’ORGANISATION ». Ce sont des habitués du secret, du camouflage, du terrorisme et du contrôle mental. Ils se disent «  éclairés  ». Ce sont, en fait, des criminels en bande organisée, qui s’adonnent à des violations massives, au terrorisme, à la torture, au contrôle mental, à une mise en esclavage d’humains et au meurtre.
Leurs techniques les plus courantes consistent à modifier les comportements et pratiquer l’hypnose sur une personne en la soumettant à de l’ éther ou à toute autre forme d’anesthésie générale. Cela rend cette personne dépendante à un contrôle mental activé par un signal post-hypnotique auditif ou visuel. Cela s’appelle créer un « esclave » ou le plonger dans un «sommeil grec  ». A cause des techniques et des médicaments utilisés, la personne est inconsciente de ce conditionnement . De plus, la victime ne se souvient pas , en général de ce qui s’est passé pendant la transe hypnotique. Cela permet alors aux membres de l’organisation d’abuser de   » l‘esclave  » financièrement, mentalement, physiquement et sexuellement . Si une personne tend à se rappeler de ce qui s’est passé, on lui dit alors «Ce n’ était qu’un rêve», ou «vous êtes fou, cela n’est pas arrivé. » Pour effacer la mémoire, on peut aussi ajouter des médicaments ou des chocs électriques au cerveau qui effacent les souvenirs.
L’organisation utilise toutes ces techniques très couramment.
Mais il existe aussi malheureusement, plusieurs autres techniques de pointe extrêmement sophistiquées qui ont été développées et sont en usage depuis plusieurs années:

1. Une personne est emmenée sous anesthésie générale dans un service de chirurgie. Cela se fait habituellement dans la nuit alors que la victime est en train de dormir. De l’ éther est injecté dans sa chambre et la victime droguée est transportée facilement.
Ce type de sédation sert aussi dans les cas de torture ou tous autres abus.* (5)
Ici, on raconte simplement des mensonges à la victime pour pouvoir pratiquer un acte de chirurgie.

. 2. Une incision est faite juste derrière l’oreille ou à l’intérieur du canal de l’oreille avec des techniques de chirurgie esthétique. Après cicatrisation , il ne reste que l’équivalent d’ un pli de peau. Cette technique est souvent employée sans même que la personne s’en aperçoive.

3.Aussi incroyable que cela puisse sembler, une électrode miniaturisée est insérée sur le côté du crâne près de la zone de pré-parole du cerveau. Elle inclut un capteur, une batterie et un émetteur miniaturisés et extrêmement puissants.

4. Le capteur-émetteur, relève d’une micro technologie EEG et peut lire les ondes cérébrales pour transmettre un signal numérique. Le signal est extraordinairement puissant pour un si petit appareil et peut parcourir plusieurs miles. Il est ensuite capté par un récepteur relais et transmis à un ordinateur, dont le logiciel traduit les chiffres en langage. Tout cela se fait à la vitesse de l’onde radio, ou à la vitesse de la lumière.
5. Une personne avec un IMPLANT involontaire ne jouit plus d’aucune intimité ou confidentialité.
Cela ressemble à de la science-fiction ou à de la paranoïa , n’ est ce pas?
Ce n’est ni de la fiction ni le résultat d’une psychose . Tout est exact. La technologie est à ce point et l’organisation criminelle de ces psychopathes , également. L’Organisation compte sur le fait que cela a l’air tellement bizarre ou haineux que personne ne pourra le croire . C’est pourtant la cruelle réalité de la haute technologie . Toute personne qui exposera leurs diaboliques méthodes sera discréditée, terrorisée, soumise au contrôle mental ou tuée par l’organisation.
6. En plus de la lecture des pensées, il existe des méthodes pour «  implanter des pensées  » dans le mental de quelqu’un . La technique des très basses fréquences de sons subliminaux n’est pas nouvelle. Les idées transmises par cette méthode sont perçues par une personne comme étant les siennes. Cette méthode contourne le système auditif normal, mais les mots sont bien perçus. C’est très subtil, les messages sont transmis à la première personne , une victime non avertie est incapable de savoir que ce ne sont pas ses pensées. Un des inconvénients de cette technique tient au fait qu’elle  » arrose  » et que plusieurs personnes dans une même zone peuvent subir ce phénomène.
.
7. Au contrôle de l’esprit par émission de «  son  » s’ajoute maintenant une technique de diffusion «  radio » incroyable. Une autre technique chirurgicale est nécessaire pour ce «  plantage de pensée  ». Ils font usage d’une autre technique de chirurgie pour insérer une puce récepteur haut-parleurs sous la peau près du tympan. Il s’agit d’ un minuscule récepteur radio avec batterie et haut-parleurs. Ils sont souvent placés à proximité de chaque tympan, derrière les pavillons de l’oreille et sont indétectables .Le volume d’émission est très faible pour que la personne ne perçoive pas le son En effet, une personne ayant un IMPLANT à son insu a des pensées plantées dans son mental , sans le savoir.
8. En résumé, il y a deux techniques de pointe de base :
1.) des implants pour la lecture des pensées 2.) des implants pour insérer des pensées . En plus des techniques de contrôle mental standard, il existe une technologie de mise en esclavage grave. Les chirurgies sont effectuées sous anesthésie générale, qui comprend souvent aussi le temps de la cicatrisation . Pour camoufler le temps passé sans conscience , la personne apprend qu’elle a eu une vilaine grippe ou toute autre maladie. On lui ment sur tout le processus. Alors qu’elle se retrouve avec des implants qui lisent ses pensées, en plantent d’autres dans son mental sans même savoir que cela existe.
9. La plupart des personnes qui ne connaissent pas cette ORGANISATION ont du mal à croire ce qui précède. Il se trouve que beaucoup de personnes avec qui j’ai parlé de ce phénomène sont aussi victimes d  ‘une forme basique de terrorisme et de contrôle mental . Une partie du processus de contrôle mental consiste à conditionner les personnes et à les persuader qu’elles sont psychotiques ou en danger si elles pensent que de tels phénomènes sont possibles.

10. Parmi ceux qui commettent de telles atrocités on trouve des pompiers, des policiers, des militaires, des avocats, des médecins, des ingénieurs, des membres du clergé, des enseignants, des journalistes et bien d’autres. Les victimes sans méfiance sont laissées sans défense.
Cette ORGANISATION est sans conscience et ses agissements sont si vils qu’il est difficile de le croire. Les membres de cette ORGANISATION sont très discrets, bien organisés, et approvisionnés avec les dernières technologies.
Les membres de cette organisation sont de fieffés menteurs qui pratiquent aussi tromperie, usurpation d’identité, et contrôle de l’esprit.

Dieu m’ est témoin, je vous donne ma parole que tout ceci ci-dessus est vrai, et exact autant que je sache.
Les noms et adresses de ce témoin ont été supprimés.
Fin du texte
Ce témoignage un peu ancien, correspondant à ce que de rares cibles ont été en mesure de démontrer  : un implant visible et photographié lors de son extraction.
Il se trouve que la technologie a beaucoup évolué et rapidement , rendant la preuve du contrôle mental de plus en plus difficile à exposer.
Les courants d’interprétation du contrôle mental parlent maintenant surtout de nanotechnologies introduites subrepticement dans l’organisme ou encore de l’utilisation de certaines ondes électromagnétiques modulées et pulsées et porteuses de sons et de sens, inaudibles par l’oreille, et perçus directement dans le cerveau . * (1) . Des sortes d’implants dématérialisés.

Madame le docteur Rauni KILDE, conseillère scientifique d’ EUCACH, expliquait son cas et celui de victimes, surtout des femmes, de ce système de quasi mise en esclavage, par la nanotechnologie.
Madame Rauni KILDE nous a définitivement quittés le 8 février 2015 , après plusieurs jours d’intense matraquage par des ondes électromagnétiques. * (2)

Il nous reste ses recherches de scientifique avertie et prudente , et des vidéos pour essayer de comprendre ce phénomène qui ne relève plus de la science fiction depuis longtemps, quoi qu’on essaie de nous faire gober.

Voici ci-après quelques liens et qui mènent à d’autres, de ses interventions.

et

et

et

• (1)
• ON THE POSSIBILITY OF DIRECTLY ACCESSING EVERY HUMAN BRAIN BY ELECTROMAGNETIC INDUCTION OF FUNDAMENTAL ALGORITHMS By M.A. Persinger

• MIND CONTROL WITH SILENT SOUNDS AND SUPER COMPUTERS By Judy Wall
• REMOTE MIND CONTROL TECHNOLOGY by Anna Keeler

IN YOUR HEAD: EXPERIMENTS INTO REMOTE MIND CONTROL TECHNOLOGY by jim Keith
Brain Zapping Electronic Mind Control By Jason Jeffery
Remote Control Electronic Brain Punishment By David Fratus
Military Use of Ultrasonic Brainwave Clusters

* (2)

https://eucach.wordpress.com/2015/02/23/eucach-director-magnus-olsson-dr-rauni-kilde-radiated-for-four-days-with-dew-remotely-assassinated-by-nsa/
* (3)
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n2.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n1.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/05/le-retro-diagnostic/

• (4) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/01/au-portugal/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/22/buda-et-pest/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/20/v2k/
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/04/le-holter-texte-de-novembre-2012.html

* (5)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/03/reseaux-criminels-et-abus-sexuels.html

A.B.C. du contrôle mental

8 Fév

Image

Photo : Wikipédia

Ce qui suit est une traduction libre  d’un texte de base sur le contrôle mental , dont l’original est en anglais à mind control glossary.html

Les thèmes principaux  de ce phénomène sont explicités sous les rubriques  généralistes  suivantes :
Contrôle mental ,
Projet MK ULTRA de contrôle mental
Contrôle mental psychologique
Contrôle mental psychiatrique et neurologique
Contrôle mental et ondes électromagnétiques
Armes secrètes
Contrôle neural à distance
Individus ciblés
Harcèlement en réseau
Réseau
Illusion
Culte satanique

Pour des informations plus techniques ,  précises et d’actualité voir :  http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/

Contrôle mental
Il s’agit d’une idéologie  qui vise  à prendre le contrôle des pensées, du langage et des comportements de quelqu’un . La domination est un principe de base ancien  , mais le contrôle mental  va plus loin. Son objectif est de manipuler quelqu’un en utilisant des moyens technologiques de pointe ,  sans son consentement , et  sans même qu’il en soit conscient.

Des recherches secrètes comme le contrôle mental du projet  MK ULTRA ont exploré un très large éventail de moyens psychologiques, psychiatriques , médicamenteux  ou à base d’ondes électromagnétiques pour ce faire  . Actuellement   , certaines de ces technologies  sont  véritablement capables  de contrôler le cerveau de la personne ciblée .

 Le projet MK ULTRA de contrôle mental
C’est l’ ensemble de recherches US le mieux connu sur le contrôle mental . Il a été exposé pendant les années 1970 grâce  une enquête du Sénat américain ,  faisant suite  au décès   de certains agents américains . Des centaines de méthodes  y avaient été testées  . Beaucoup d’entre elles  tendaient à utiliser le  LSD comme un sérum de vérité ou à hypnotiser quelqu’un pour en faire un assassin programmé.

La CIA avait  engagé  des recherches systématiques en ce sens  mais de nombreux indices montrent que ce même  type de recherches avait été mené dans de nombreux pays du  monde , et même avant la Seconde Guerre mondiale .

Le principe du contrôle mental  n’est pas nouveau , surtout  dans les pays asiatiques où il a servi  à  asservir des opposants et les transformer en collaborateurs volontaires. . Certains historiens pensent que  le projet MK ULTRA avait  été lancé après la guerre de Corée où les troupes américaines avaient été confrontées à ce phénomène.

Contrôle mental psychologique
Le contrôle mental  peut être réalisé simplement par des moyens psychologiques . Certains de ces moyens bien connus   consistent à briser la personnalité de quelqu’un   par la violence verbale et physique . Cela entraine un éclatement  en plusieurs personnalités , qui permet ensuite par exemple de fabriquer à la fois  un  espion et  un agent de contre-espionnage . Les progrès de la science ont débouché sur des méthodes très subtiles permettant d’induire des comportements sans que les personnes ne s’y opposent .  Une forme de propagande visuelle et audio véhiculée par les productions hollywoodiennes , le TV ,  et la radio à travers le monde  permet ainsi  un conditionnement général de la population  en continu.

Contrôle mental psychiatrique et neurologique
Les recherches  en psychiatrie  étaient il y a quelques temps et sont peut-être encore , très basiques. En cherchant à comprendre qu’elle partie du cerveau est à l’origine  d’un certain type de fonction , les chercheurs se sont mis à éliminer des parties du cerveau. Ils ont ainsi trouvé que cela permettait de calmer certaines formes de folie . Ce type d’opération une fois codifiée a été répétée tout au long des années 1980.
Des effets similaires  ont été  découverts en utilisant des électrochocs ou des médicaments qui détruisaient partiellement  l’activité des neurones.  De nos jours de nombreux médicaments utilisés  servent ouvertement à modifier temporairement ou durablement  le fonctionnement des neurones   . On sait même que du fluorure  aux effets psychiatriques connus  a été ajouté à l’eau du robinet.

Des recherches du même genre ont abouti à l’introduction d’implants  pour  permettre des stimulations  électriques du cerveau. Ce type d’implant a permis à des milliers de personnes sourdes d’entendre un peu.  Ces implants sont devenus minuscules  en même temps que progressait la connaissance  de l’interaction électrique du cerveau.
Il n’est même pas exclu   que des individus ciblés aient été implantés  d’éléments microscopiques et sans leur consentement , ce qui permettrait  de les contrôler ou manipuler à distance.

Contrôle mental et ondes électromagnétiques
On a remarqué depuis longtemps que l’électricité  appliquée  au corps humain provoque une réponse neurologique  . Des progrès notoires ont été faits  dans ce domaine au XIX ème siècle . La réaction  du cerveau aux ondes électromagnétiques  a débouché sur l’invention de l’IRM . C’est avec l’EEG ( 1920) la technologie de base qui  est à l’origine d’ un vaste choix de dispositifs  de diagnostic rendus possible  sans toucher au cerveau.

Ces recherches ont également ouvert la voie à   la fabrication de matériel qui ne se contente pas de contrôler le cerveau , mais qui influence son fonctionnement neurologique. C’est ce qui s’est passé avec le LIDA dans les années 1960. Ce  type de matériel dans sa forme passive peut lire dans les pensées de quelqu’un . Dans sa forme active , il peut   influencer le cerveau et induire des  perceptions de sensation. et des stimuli visuels ou auditifs. Ce type de matériel peut également être utilisé  comme arme non létale  provoquant une perte  de  conscience ou une neutralisation de la conscience   . Il peut même  être  transformé en arme létale.

Armes secrètes
Certaines catégories d’armes secrètes sont clairement identifiées. Il s’agit  des armes chimiques ,  des armes biologiques et des armes électromagnétiques   Mais la créativité n’a pas de limites et de nombreux types d’armes peuvent être déclinés.

Les médicaments ont  été largement utilisés , et on redoute toujours  l’utilisation du   GHB dans les lieux publics . Mais  de nombreux médicaments peuvent  également être intentionnellement falsifiés avec des composés  dangereux .Un grand nombre d’individus ciblés fait état de la maladie de Morgellons .Un grand nombre d’entre eux raconte aussi avoir été ciblé par des rayons laser qui   brûlent  la peau . Beaucoup se plaignent d’éruptions cutanées provoquées par les radiations de micro-ondes . Certains mentionnent  aussi  la lecture de leurs pensées suivi de harcèlement verbal  à base de très pénibles voix dans la tête  accompagnées de douloureuses  radiations   dirigées au cerveau.

Contrôle  neural   à distance
L’EEG médical a besoin d’un contact direct  avec  la peau du crâne  pour enregistrer  des signaux électriques. Mais il existe actuellement des technologies qui permettent de capturer à distance les signaux électromagnétiques produits par le cerveau. ,
mais également  les battements du coeur  ou tout signal porté par les nerfs . Ce qui permet de les contrôler et de les influencer . Il en va de même pour l’activité cérébrale.
Couplé avec un signal de forme « dictionnaire » ces signaux peuvent être décodés en perceptions,  pensées et  actions  qui élaborent une réponse plus rapide que celle  naturelle du cerveau lui-même . Une intelligence artificielle réagit ainsi avant que l’individu ne le fasse.
Ce type de technologies a été développé et est  même actuellement commercialisé.

Par ailleurs, on sait maintenant que des satellites espions captent  les signaux  de téléphone au niveau du sol  .Il n’y a pas de grande différence entre les signaux du téléphone et ceux du cerveau . On pourrait donc penser que  des satellites servent à contrôler le cerveau.
Cela  pourrait se faire directement par les satellites ou par des antennes relais terrestres.
Il existe de nombreux brevets  pour protéger les technologies qui captent les signaux électriques du cerveau à distance. Ces technologies utilisent habituellement deux sources de micro-ondes qui interfèrent avec les signaux émis par le cerveau  pour un décodage instantané du bruit électromagnétique émis. Il s’agit d’une sorte d’acquisition holographique.

Individu ciblé  ou cible
Il s’agit d’ une personne victime d’un  harcèlement constant  . Cointelpro  correspondait à  du harcèlement systématique organisé par les autorités américaines .  On sait aussi que les polices secrètes de pays du bloc de l’Est maitrisaient parfaitement des techniques  de harcèlement.  La STASI de l’Allemagne de l’Est était bien connue pour cela. Le harcèlement  en question peut  tout simplement être exécuté par n’importe quel groupe de personnes motivées .

Le harcèlement peut être verbal,  ou physique . Il peut également être perpétré  par utilisation d’ armes secrètes . Les domiciles des cibles   sont parfois  » visités  » ,  et probablement  mis sur écoute . Certains cibles font état  d’altération des aliments ou d’intoxication. Leur réputation sociale est détruite  . Elles  perdent généralement leurs relations  familiales  et amicales   et même souvent  leur travail . Elles  peuvent être victimes  de blessures physiques  difficiles à expliquer . Par une surveillance mentale à distance , leurs pensées peuvent être  décodées  et diffusées . Certains  individus ciblés souffrent de projection de  voix dans le crâne . Ils peuvent être également  mis sous hypnose et leur comportement peut être complètement dirigé  par ondes électromagnétiques.

Les individus ciblés sont généralement harcelés par des   » harceleurs en réseau »  membres d’un groupe  criminel .

Harcèlement en réseau
Cela consiste à faire harceler un individu ciblé  par  des membres d’un groupe criminel. Cela peut aller jusqu’à la mort de la cible. Les harceleurs peuvent devenir  harcelés. Certains individus ciblés reconnaissent  qu’ils ont été harceleurs avant de devenir cibles.Le harcèlement en réseau  peut aussi utiliser des armes secrètes.

Réseau  ( gang)
Il s’agit d’une organisation criminelle qui gère toute sorte d’activités officiellement interdites par la loi.  Ces bandes criminelles sont  sous le contrôle d’organisations  de francs-maçons. Tout  comme la mafia est utilisée par les services secrets . Il est même possible que certains groupes soient  en réalité  à 100 %  des membres  des services secrets ou des personnes relevant de leur influence comme  c’est le cas pour les ex – militaires , exécutant  des opérations secrètes pour le compte du  gouvernement.

Ce lien étroit entre la mafia et les services secrets a été clairement montré lors des révélations du projet MK ULTRA . Les services secrets avaient  utilisé des bordels pour  administrer secrètement  du LSD aux clients et observer leurs réactions. Cette observation systématique de leur comportement sexuel avait pour objectif d’apprendre  comment  contrôler une personne ou  la forcer  à collaborer et rejoindre  un réseau.

Les membres d’un réseau  peuvent ne pas être conscients des technologies secrètes utilisées . Les simples d’esprit peuvent  s’imaginer avoir ainsi accès à des   » pouvoirs spirituels  » ou des   » pouvoirs spéciaux  » , qui pourraient leur  permettre de tuer à distance . Tous ces pouvoirs occultes relèveraient alors de « magie » ou « sorcellerie » sur fond de sorcières,  de chats noirs et  de princes de l’ombre. Ce qui s’apparenterait à un culte satanique . Des documents disent que le personnel de l’armée  est parfois impliqué sur place  dans  des situations de ce genre .

Illusion
Le mot clé est tromperie . De nombreuses cibles le notent ainsi . Elles  entendent des gens invisibles, ignorant si les voix sont réelles,  falsifiées ou  , synthétiques . Les cibles   ne savent pas si elles  sont physiquement malades  par ingestion d’un produit   ou parce qu’elles ont été irradiées par un certain type d’ondes , ou tout simplement parce qu’elles en  ont été persuadées   psychologiquement .

Elles  peuvent  être induites en erreur , quand elles  ne savent pas exactement si ce qui se passe est réel ou non. Cela peut amener une cible à réagir à mauvais escient et contre une personne innocente,  entrainant alors  une réaction appropriée de la police. Ce qui représente une victoire à 100% pour les harceleurs.

Les harceleurs  sont initiés progressivement à des techniques de plus en plus sophistiquées et  d’apparence vaguement  magique.  Ce type d’ initiation peut aussi  être totalement intégré à  un culte satanique .

Culte satanique
Ces cultes sataniques sont très vieux et peu redoutés . Après tout , de nos jours, de nombreuses personnes participent joyeusement à « Halloween » qui n’est rien d’autre .
Il y a de nombreux exemples de cultes sataniques en relation avec  des agences d’espionnage .  Certains ont entrainé le suicide collectif de tous les membres. On sait aussi que  des gens haut placés , comme   des officiers de l’armée par exemple , auraient  organisé ce type de  cultes sataniques . Ces cultes sont généralement utilisés pour entrainer des gangsters à  exécuter des opérations cachées  , avec  pour objectif , par exemple , de  renverser un gouvernement .

Contrer l’énergie dirigée, informations de base.

19 Jan

Traduction libre de la lettre de Julianne McKinney à John Gregory Lambros, en date du 27 juillet 1995

Cette lettre donne les indications de base aux cibles de harcèlement électronique pour se protéger. Elle date de 1995. La technologie a progressé depuis. Les armes  à énergie dirigée utilisées sont devenus accessibles à beaucoup, dont le grand banditisme.

Cette lettre  a été copiée de Mind Journal Vol 1 N° 45

Elle montre  l’existence d’une forme de criminalité mondiale,  encore mal connue en France,  où elle prospère dangereusement

————————————————– ————–

Association des Anciens de la sécurité nationale
Projet de surveillance électronique
P.O. Box 13625
Silver Spring , MD 20911-3625
(301) 608-0143

27 juillet 1995

John Gregory Lambros
Reg . n ° 00436-124
U.S.P. Leavenworth
P.0 . Box 1000
Leavenworth , KS 66048-1000

Monsieur Lambros :

Recevez ici mes excuses pour  ma réponse tardive à votre lettre en date du 5 Mars 1995. La nécessité  de gagner ma  vie hors de ce projet , m’a  fait recentrer mes priorités ailleurs.  Ce qui explique que les lettres comme la vôtre  aient été  un peu laissées de côté.

Pour des raisons financières , je suis en train d’abandonner  tout ce qui concerne ce Projet. Je n’ai pas l’intention de laisser une  adresse de réexpédition  à mon départ le 31 ajout 1995 . C’est la raison pour laquelle Harlan Girard m’a demandé de répondre à tout le moins à votre lettre  avant ce départ.
J’ ai appris qu’Harlan avait eu un contact houleux avec votre avocat  il y a quelque temps. Il n’en reste pas moins préoccupé par votre situation  et c’est ce qui m’a poussée à vous répondre.

A cause de mon  emploi du temps chargé ,  je souhaite cependant ne pas avoir l’air trop expéditive. Je ne peux pas passer beaucoup de temps à fignoler le contenu , car j’ai un énorme de travail d’ emballage à faire.  Prenez ce qui vous conviendra et ignorez le ton  si vous le voulez bien.

Ce que vous décrivez comme étant une forme continue de  contrôle et d’expérimentation neuro-cybernétique est en fait très répandue à l’échelle mondiale . il n’est pas besoin d’implant  pour ces expérimentations   de transmission de  voix ou de contrôle de la pensée de personnes ciblées. Et bien sûr, on ne sait pas si des implants existent dans votre cas.

Il se pourrait qu’il y en ait et cela expliquerait que l’on refuse de vous faire subir un examen  IRM.

Il  peut y avoir  des inconvénients à revendiquer une similitude avec   les publications relatives à ce type d’expérimentation , comme celles de Scheflin  – les manipulateurs du mental-   ou  de la psyscho-civilisation de la société Delgado.   Un argument du type « ce qui est présenté dans ces livres correspond à mon cas  »  ne peut pas  retenir l’attention d’un tribunal.
C’est ce qui a du se passer  dans votre cas devant  le tribunal du district  en Janvier 1993 .

Il me semble que votre meilleure défense devrait être de prouver que les effets  de ces expérimentations  peuvent être neutralisés ou empêchés  Ces expériences peuvent  en effet être  sabotées.   Pour commencer ,  je suggère ,  que vous demandiez à M. Orren et / ou M. Faulkner de vous apporter  ce qui suit  , au minimum : ( 1 ) un scanner de fréquence radio qui détecte les  Megaherz, (2 ) un détecteur  portable de fréquence acoustique  , ( 3 ) un détecteur potable  d’ EMF portable avec une antenne en boucle , et (4 ) une grande quantité de fil de cuivre .

Et ce , pour les raisons suivantes :
Tout d’abord,  par ce que les transmissions auditives  sont portées par des fréquences micro-ondes mesurables  ,  à défaut d’être immédiatement déchiffrables, par des scanners un peu sophistiqués de RF (quelque chose au-dessus d’un scanner  standard de la police , en d’autres termes ) .

Ce que vous semble  des   » voix dans la tête  » peut être perçu  par quelqu’un d’un peu malin  comme un classique « hum »   de type micro-onde  , à condition que ce quelqu’un   ne soit pas équipé  d’implants cochléaires (récepteurs) qui fonctionnent sur la ou les  mêmes fréquences que celles qui sont employées dans votre cas , et en supposant que , en l’absence d’implants cochléaires ,  le crâne et le cerveau de ce quelqu’un  ne soit pas structuré comme la vôtre et, par conséquent , ne  donc soit  pas sensible au signal sonore intégré dans la fréquence  qui vous est  destiné .

Votre scanner devra être capable  de balayer  des transmissions sur une large bande passante.  au cas où les  transmissions qui vous sont destinées passeraient d’une fréquence à une autre pour camouflage. Je pense que ces transmissions  sonores se font surtout  dans la gamme des fréquences 27-29  Megaherz – une gamme de fréquence extrêmement bien protégée   par le Gouvernement des États-Unis , si on en juge par  leurs réponses agressives au  CBistes   qui tentent de communiquer sur ces fréquences afin d’éviter d’avoir à payer des frais de licence à la FCC
Quand je dis que les transmissions auditives peuvent être détectées  mais pas forcément déchiffrées par un scanner,  c’est surtout parce que certaines voix  dans la tête   impliquent la transmission analogique de la parole, qui  est un  encryptage  de la parole humaine que le cerveau est capable de déchiffrer …..  . J’y fais référence dans la monographie jointe – harcèlement  à base de micro-ondes et  expérimentation de contrôle  mental –

Au cas où vous auriez des implants cochléaires,  ce processus  analogique ne devrait pas être   nécessaire et vous devriez pouvoir déchiffrer  facilement  les transmission sur un scanner HF.

Je recommande l’acquisition d’un détecteur portable de fréquences acoustiques  parce que je doute   que vous, votre famille ou vos amis  puissiez vous permettre d’acheter un analyseur de spectre sophistiqué et  un détecteur à jonction non linéaire

En règle générale ces expérimentations  sont faites par énergie dirigée  ciblée  et sont détectables par le type d’équipement mentionné.

Un analyseur de spectre vous ferait savoir quelles  sont les fréquences utilisées . Mais le coût prohibitif va de  $ 25.000 à $ 50,000 et dépasse probablement  vos moyens.

L’antenne en  boucle sur un détecteur EMF portable va vous donner une possibilité limitée de trouver une direction sans pouvoir identifier les fréquences en cause.  Je pense que vous risquez de trouver une importante source d’énergie venant du système de ventilation de votre cellule qui est  souvent  recouvert d’une grille.  Les systèmes de surveillance sont également souvent posés dans ces système de ventilation ou dans les systèmes de détection de fumée . Quelques tapes  sur les gicleurs  avec un un livre ou un manche à balai  devrait faire réagir les gardes en un rien de temps

Ce qui arrête le mieux ces phénomènes  est le maillage de cuivre.  Pour que ces expérimentations soient réussies il faut que le signal puisse être ciblé. Or le maillage de cuivre  dévie les ondes électromagnétiques ciblées dans la gamme des hertz et  des mégahertz.

D’autres types de fréquences peuvent être physiquement obstruées / déviés par d’autres moyens physiques
. Les  miroirs par exemple  peuvent dévier certaines formes de lasers . Les ondes  radar peuvent   être absorbées ou déviées  par du  robuste caoutchouc plastifié et du tissu  caoutchouté
Les ultrasons et infrasons – fréquences acoustiques utilisées dans ces expérimentations  – peuvent être perturbés en utilisant  une radio   FM ou AM  assez fort – et qui peut endommager les émetteurs acoustiques-

Les  brûlures au  laser de type   » piqûre d’abeille  » peuvent être neutralisées par  des anesthésiques dentaires ( Anbesol ou SensoGuard ) ou déviées  par une  généreuse application de vaseline médicinale  sur la zone ciblée .

Je pourrais continuer encore et encore , mais je pense que vous avez saisi l’essentiel. .

Le maillage de fils de cuivre   , est facile à trouver  dans le rayon  des tampons à récurer les casseroles   de la marque  Brillo . Les tampons à récurer sont   des fils de cuivre qui mesurent entre 10-12″ par 7 « maintenus par  un anneau en métal ou de la colle.

Je suggère , si c’est possible  ,  que vous commenciez  par fabriquer une barrière contre  votre harcèlement à base d’énergie dirigée avec environ 30-50 de ces tampons. L’ effet  barrière est en effet  instantané.

En couvrant la partie  de votre corps  ciblée par les ondes électromagnétiques vous aurez un soulagement immédiat de vos symptômes Vous pourrez ainsi traiter tout de suite   vos maux de tête ciblés sur certaines parties du cerveau sans recours à aucun médicament .   Vous pourrez aussi  vous débarrasser  des douleurs arthritiques, des inflammations des articulations, et des nerfs rachidiens  , des soudains spasmes musculaires des bras et des cuisses,  en les couvrant de mailles de cuivre.

Si vous avez la possibilité de faire apporter  tout cela dans votre cellule , il faut  savoir que cela va mettre les monstres qui vous persécutent en rage.  Attendez-vous donc à un changement  de tactique pour vous rendre la vie impossible.

Les monstres en question pourront essayer d’attaquer votre nuque avec un bombardement intense de micro-ondes  ( ce qui ne nécessite aucun implant) Mais à partir du moment où vous aurez commencé à utiliser ces protections  vous réaliserez  qu’ils auront d’avantage de  mal à communiquer avec vous  et auront du mal  à contrôler vos paroles et vos schémas de pensée. ( mon idée : « faites les bosser »)

Les rêves induits peuvent   également  être bloqués . Cela se passe quand  vous entrez dans la phase  REM ( rapid eye -mouvement )  un stade de sommeil . Votre cerveau est alors amené vers un sommeil profond par des ELF ce qui vous empêche d’être conscient  de l’émission acoustique quasi-subliminale à l’arrière de votre boite crânienne. C’est cette émission acoustique  quasi-subliminale  qui influence vos rêves. Dans un état semi conscient, vous pouvez physiquement reconnaître cette tentative d’émission  qui ressemble à de brèves impacts de transmissions qui provoquent une sorte de  sifflement du genre  « PF-FFT !.. PF-FFT ! »  à cinq secondes d’intervalles.

On peut bloquer tout cela .  Pour cela , il faut mettre en place  ce qui a été décrit avant , pour protéger le crâne.
Je suppose que vous êtes également soumis à  des séances de « chauffage »  à base de  micro-ondes ou  ce qui est nouveau , à base de   lasers infrarouges .( L’ Armée de l’Air essaie de créer un systèmes de communication de champ de bataille qui exploite ce dernier phénomène . ) Le  « chauffage »  de la tête  laisse des preuves.

Vos cheveux et les follicules pileux sont chauffés au point de l’impact de la fréquence.  Je vous recommande de garder vos cheveux un peu plus longs qu’une coupe normale  pour surveiller ce problème plus efficacement  .

Il faudrait pouvoir mettre deux grands ventilateurs dans la cellule pour neutraliser ce très désagréable phénomène.

Ce que le mircro-ondage   et bombardement  au laser infrarouge à long terme  induit au niveau du cerveau  et des autres organes est appelé  » autolyse  » ( un amollissement du à la destruction des surfaces capillaires )  Ce processus destructif peut être mis en évidence par scans , ou IRM ( ce qu’on refuse de faire à tous les individus ciblés par le contrôle mental).
Encore une fois, ce qui précède est une première partie.

Passons maintenant à la question de vos appels publics . Vous  pourriez changer de stratégie.   Au lieu de demander que l’on intervienne sur votre cas, vous pourriez sensibiliser le public à l’aspect généralisé des abus que vous mentionnez. A titre individuel vous n’obtiendrez pas un large soutien public  à une époque où l’on à tendance à enfermer les criminels et à  se débarrasser de la clef .

Compte tenu de la nature horrible des crimes volontairement  perpétrés dans ce pays ,  l’opinion publique américaine tend à considérer tous les criminels comme des rebuts qui méritent la torture  jusqu’à la  mort.
Ce qu’il faut leur redire est que notre  Déclaration des Droits interdit les châtiments cruels et inutiles.  Pour cela , il leur faut la preuve que les abus et  la négation de ces droits humains et civils  sont très largement répandus  en milieu carcéral.

Il est clair que vous avez les compétences  littéraires  pour qu’on s’assoit et prenne des notes .  J’espère que vous avez pu prendre contact avec d’autre détenus qui ont comme vous des  facilités d’écriture susceptibles  de créer des liens forts  pour soutenir vos efforts. À titre de suggestion , vous pourriez  vouloir communiquer avec David Fratus à la prison d’État de l’Utah ( ID# 17886 , P.0 . Encadré 250 , USD , Draper , UT 84020 ) , si vous ne l’avez pas déjà fait. Vous et vos collègues les plus déterminés pourriez aussi commencer à travailler avec d’ autres détenus ,  plus vulnérables pour leur éviter la perspective d’un suicide .

Parlant de b. s. ,  les inepties  que vos manipulateurs vont ont fait transmettre au Tribunal  selon vos notes, n’étaient que cela , un écran de fumée, du théâtre, hokum (?)  Vous n’êtes pas manipulés par les fonctionnaires du gouvernement brésiliens qui ont  un différent avec le Ministère de la justice US.

Nous sommes ici face à un mouvement fachiste mondial  impliquant des   multinationales , des personnes au sein de grandes agences gouvernementales disséminées dans le monde entier,  (avec une très fortes composante militaire ) ,  des amateurs de culte satanique , des chercheurs universitaires qui contournent les interdictions  sur l’expérimentation humaine non consentie , beaucoup d’argent et un certain nombre d’autres choses. Vous êtes juste une goutte dans le seau  de l’expérimentation concernée.

Les opérations psychologiques associées à ces expérimentations impliquent  toujours des tentatives de focalisation de l’attention  ( et de la haine) de l’individu ciblé sur un leurre , à l’exclusion de tout le reste .

Votre leurre est le gouvernement brésilien et quelques  comparses  américains . L’utilisation des ressortissants étrangers est courante dans ces opérations . Gardez à l’esprit le fait que , tout d’un coup , les monstres à vos trousses peuvent tout modifier pour vous faire avaler que des extra terrestres, satan et/ou l’armée US sont impliqués. Tout ce qui leur viendra à l’esprit. Le mieux est d’éviter leurs tentatives pour contrôler vos impressions   quand vous allez commencer à les gêner  et augmenter leurs dépenses de fonctionnement  ( vous avez vu ce que ça donnait quand vous avez jeté de l’eau sur leur émetteur de micro-ondes au Brésil.  Amusant, non ?)

Par ailleurs, si vous voulez faire une apparition remarquée dans votre prochaine procédure judiciaire ,  s’il y en a une,  vous pourriez aussi  prévoir d’acheter  votre propre émetteur portable de micro-ondes  chez —-  à  ——— , NM . Pour environ $ 4000 au catalogue , vous aussi, vous pourriez frire les cervelles de vos voisins jusqu’à 1 km et pour seulement $ 350 vous pourriez acheter un  générateur de douleurs  chez ——à ——— NH .  Si vous emportez ces appareils avec vous au tribunal vous pourrez même viser les parties génitales des avocats généraux tout en présentant votre cas. ce qui  devrait les rendre plus conciliants.

Si vous souhaitez continuer à creuser  la question des implants cérébraux,  il faudra que votre avocat  se penche sur les recherches  et les publications qui ont été faites sur le sujet par FDA et NIH  Nous sommes dans la décennie du cerveau. C’est ce qu’il faut garder en mémoire . Ces agences  distribuent des millions de dollars  à ceux qui testent  l’efficacité des implants cérébraux.  Comme cette recherche est payée par les contribuables , l’information est du domaine public. De très nombreuses sortes d’implants médicaux  sont testées  par des chercheurs   sous l’égide de ces organismes .

Enfin , en ce qui concerne la défense du gouvernement contre vos allégations , comme indiqué dans vos  notes , je constate que personne n’a soulevé le fait que vous avez été maintenu au secret pendant une très  longue période dans un système carcéral étranger et sans rien qui le justifie.

A moins d’une accusation de trafic de drogue au Brésil, votre détention inutilement longue est une violation de l’esprit et du but des lois américaines et mériterait une médiatisation .

Si vous avez  été appréhendé au Brésil en raison d’un mandat américain ,j’espère que vous avez vu le mandat ,  qu’il était régulier et que vous avez pu vérifier la conformité des actes des fonctionnaires US avec une stricte application des lois américaines sur l’extradition. Si le mandat était illégal  et s’il y a eu violation des lois américaines applicables  au cours de la procédure d’extradition,  il faudrait également faire passer cette information dans la presse.  ( ces sujets ne mènent nulle part dans un tribunal)

En conclusion , et si cela ne vous dérange pas,  j’envoie copie de cette lettre à Mr Orren et à David Fratus à la prison d’Etat de Utah , ainsi  qu’à  Marlene Smith ( KBOO , Portland , OR) , qui m’a interviewée la semaine dernière, ainsi qu’à Glenn Krawczyk en Australie qui a publié un super article sur ma lettre envoyée à l’école militaire  -Nexus New Times- il y a quelque temps . (La reconnaissance de ces expérimentations   s’élargit)

Je n’aurai pas l’occasion d’une autre correspondance avec vous . J’espère que celle-ci vous aidera et je vous souhaite bonne chance dans vos futurs  projets.
Cordialement,

[original signé]
JULIANNE MCKINNEY
Directeur ,
Projet de surveillance électronique
————————————————– ————–
 » … Les actions secrètes sont contre-productives et dommageables pour l’intérêt national des États-Unis . Elles s’opposent au fonctionnement d’un système national efficace de renseignement et portent atteinte aux  libertés civiles , y compris au fonctionnement de la justice  et  d’ une presse libre . Plus important encore, elles sont en contradiction avec les principes de la démocratie ,  de l’autodétermination nationale et du droit international qui engage  les États-unis   » . ( Credo de l’Association  des Anciens de la sécurité nationale )

————————————–

oreille