Tag Archives: individus ciblés

Rotation de la tête, soulèvement d’une épaule, suffocation

8 Fév

img_1261-maison

L’endroit semblait idéal :
– pas de WiFi, ni de téléphone dans la maison,
– pas de mur mitoyen avec les gentils voisins,
– pas d’antenne relais dans le village,
– des chiens qui aboient en voisinage à l’approche de quiconque.

Les détecteurs avaient été positionnés dans chaque pièce. Celui qui enregistrait dans la pièce donnant sur la rue avait capté deux rondes…… de gendarmes peut-être ( 600 MHz) .

Pour une même journée, j’avais subi
une rotation brusque de la tête , d’environ 30° vers la gauche et qui réveille sans douleur,
un soulèvement de l’épaule droite, qui réveille aussi, et sans douleur également.

img_1198-tete

Emplacements des électrodes

En détection EEG + spectre de fréquences , cela donnait ceci  en détection de brusque activité cérébrale pendant le sommeil :

img_1223-rotation-de-la-tete-eeg

et ceci en image pour l’intensité d’activité  cérébrale soudaine
img_1220-rotation-de-la-tete-cerveau

quant à la détection de fréquences environnantes, elle donnait ceci (rien) :

img_1225-rotation-de-la-tete-detect

Au moment du  soulèvement de l’épaule , les deux formes de détections simultanées étaient ainsi :

img_1222-soulevement-epaule-eeg

et
img_1221-soulevement-de-lepaule-cerveau

et encore ceci ( rien) pour la détection de fréquences

img_1226-soulevement-epaule-detect

Pour la journée suivante , l’innovation s’était faite sur un épisode de suffocation/étouffement ,  avec ceci , pour l’activité cérébrale, et toujours RIEN , en détection de fréquences .

img_1274-suffocation-etouffement
Malgré les conditions d’ un environnement quasi idéal, j’avais fait face à de multiples  séries de ZAPS ( sensations de cisaillements ) dans le ciboulot. Pour me protéger , j’avais recouvert le lobe frontal avec le seul élément à portée de main : ce petit coussin, peu épais.

img_1255-coussin
Et cette très faible protection avait fait décupler l’intensité ressentie des ZAPS, ( sensations de cisaillements qui traversent le cerveau)  alors que les détections montraient, encore une fois  ….. rien du tout à ce même moment.

img_1231-coussin-sur-le-front-zap-tres-fort

Cette situation est complètement inédite et totalement différente de ce que m’a fait subir la crise de rage du corse Stefane , la nuit dernière.

Le corse  de Cap Olona, D. Stefane semblait fou-furieux sur commande de ses chefs locaux ( agents immobiliers et juristes) .

Il avait fait feu dès que je m’étais allongée, prouvant une nouvelle fois qu’il avait cette information. Il m’avait suivie de ses tirs brûlant la tête et le haut de la cage thoracique  d’une pièce à l’autre,  pour un canardage de type lance flammes sadique , et avec des  détections  entre 1 GHz et 1, 5 GHz avec sauts de fréquences en prime.

Ce qui m’avait une nouvelle fois laissée la tête et l’épaule douloureuses et péniblement utilisables. Le corps garde ces souvenirs épouvantables.

Il y a, naturellement ,  plusieurs hypothèses d’explication à cette situation, dont une, hélas,  aussi évidente qu’effrayante, et que se pose tous les individus ciblés.

Ce n’est pas    who-am-i qui suis-je  mais « pourquoije « ?

Publicités

Harcèlement criminel caché – un témoignage

24 Jan

img_1126

Ce livre sur le harcèlement criminel caché a été écrit par une victime canadienne de ce système inique de torture cachée  , sous le pseudo de June TI ( Targeted Individual)
Il vient d’être présenté sur le site http://www.pactsntl.org

Ce site  américain mentionne, par ailleurs, des plaintes d’individus Ciblés portées auprès de tribunaux en Europe, au Canada, aux USA
Il nous apprend aussi l’existence d’individus ciblés et qui se sont regroupés, dans une tribu Sioux Lakota, aux USA.

L’existence de blogs et sites de témoignages de plus en plus nombreux, sur le harcèlement criminel caché, nous apprent ainsi que personne n’est épargné . Car  le harcèlement criminel caché , sert aussi à toutes sortes d’ escrocs , pour spolier des innocents dont les biens  font envie. Par exemple.

PRÉSENTATION ( traduction libre du texte de http://www.pactsntl.org)

Le harcèlement criminel caché est fait par des groupes d’individus enthousiastes et structurés aux intentions cruelles  telles que : maltraiter , harceler, blesser, ruiner financièrement et transformer des êtres humains en zombies . Ce qui caractérise ce crime, tient au fait que ce sont des innocents qui en sont victimes .

Il n’y a aucun moyen d’échapper aux harceleurs ou de se protéger de la technologie utilisée pour anéantir une vie .

June présente ainsi la situation «Pendant les deux premiers mois , j’avais pensé qu’il s’agissait d’un jeu  de malade. Après des années de torture, il est devenu évident que le harcèlement criminel caché est un crime sophistiqué et qui suit un processus étape par étape, pour laisser la victime nue et isolée , comme l’arbre sur la couverture du livre . La victime peut encore juste tenir debout. C’est tout. «

«  En résumé : l’intimidation voilée permet de s’assurer que les personnes ciblées sont considérées par le public comme des personnes libres, ce qu’elles ne sont pas. Elles ne sont que les jouets de leurs contrôleurs . Des otages à l’air libre. Les victimes sont littéralement possédées et avec des chances limitées de s’en sortir parce que leurs situations désespérées sont mal comprises. »

Certaines victimes  meurent à cause de la violence. Certaines meurent en se suicidant . Et les autres essaient de survivre. « Le harcèlement criminel caché est mondial et est appelé harcèlement en réseau dans certaines régions. Le harcèlement électronique qui accompagne le harcèlement criminel caché est aussi appelé simplement  harcèlement caché. »

June Ti est conseillère en santé mentale . Elle est victime de harcèlement en réseau et de harcèlement électronique depuis 1998. Elle aide des Individus Ciblés,  en Colombie-Britannique, au Canada.

Harcèlement criminel – « gang stalking » – Individus ciblés

19 Déc

 

ic-images

Pour mémoire , le terme français  » harcèlement criminel » sert à traduire la notion du « gang stalking » anglophone.

Les victimes du harcèlement criminel sont désignées du terme Individus Ciblés ou IC ( TI en anglais)

Le harcèlement criminel, est  aussi appelé harcèlement psychotronique * (1) . Le mot est une contraction des deux éléments importants de ce phénomène : la psychologie et l’électronique .

Le harcèlement criminel   inclut donc :

  • le harcèlement en réseau,( psychologie et comportements des agresseurs)
  • le harcèlement électronique ou électromagnétique .( utilisation d’outils ou armes, issus de technologie)

Ce harcèlement criminel est un  phénomène caché  . Il peut se révéler   mondial  pour certaines cibles , en fonction du ou des groupes qui organise(nt)  le harcèlement contre cette cible .

fm-unknown

Le harcèlement criminel  est destiné à :

  • faire devenir fou,
  • pousser au suicide ,
  • faire des expérimentations sur de cobayes non consentants, et sinon,  au moins pire ,
  • marginaliser et paupériser la cible .

En France, le harcèlement criminel est parfaitement connu des forces de l’ordre et qui prétendent le contraire. Dans certains cas , elles en usent même et en abusent , de façon directe ou indirecte, peut-être surtout,  quand la cible est une femme et qui résiste.

Pour un peu résumer  les divers aspects de ce phénomène caché et protégé , voici ci-après une vidéo sous-titrée . Cette  vidéo  a été prise  du blog d’un IC , qui notait récemment , une relative amélioration de sa situation.

Pour faire la part des choses dans une situation de harcèlement électronique , il faut préciser que les agressions et expositions volontaires  à la technologie qui propulse des sons portés par HF ,  ou des RF , vers le cerveau et le corps d’une cible , entrainent de nombreux problèmes et de très graves pathologies et maladies dégénératives.

La victime subit des situations entièrement fabriquées pour vengeance ou règlement de compte personnels. Dans de nombreux cas, la sécurité sociale « paiera les pots cassés « , et même des hospitalisations à 900 euros par jour.

Le SICEM  (  syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques , expliqué sur le site ARTAC)  définit ,  ce qu’on appelle communément et laconiquement l’état d’EHS ( électro hypersensibilité ), qui est dans le cas des  » Individus Ciblés « , une  des maladies induite par le matraquage de signaux . Cet état d’EHS, explique aussi les sensations de piqûres, picotements, étincelles , pincements des nerfs et brûlures ressenties à proximité d’émetteurs de signaux RF . Les IC-EHS  savent qu’un émetteur de RF se trouve à proximité, même sans le voir.

Dans mon cas , et  à titre d’exemple, lorsque le criminel de proximité , ou tout autre plus éloigné ,  met son appareil en fonction pour faire son repérage par projection de signaux  sur le corps , j’ai déjà  et ainsi par sensations décrites ci-dessus, une indication de ce qui se prépare dans les secondes ou minutes suivantes : un matraquage , un mitraillage ou un bombardement de souffrances  et problèmes de santé induits et programmés. 

A partir de la vidéo ci-dessous, même en mettant de côté la théorie américaine  de la conspiration étatique telle que présentée ici, on peut comprendre celle de complots divers , faits  d’individus qui ont accès à la technologie ad hoc, et possèdent les relations ,  les complicités habituelles ,  et les  connivences nécessaires pour mettre en place ces  nouveaux outils du crime parfait , en cachette et  à distance . Situations forcément protégées par des représentants de l’Etat. A titre, souvent,   personnel ou corporatiste.

https://gloria.tv/video/TjNiB9DNmEQa2dxKy1jqVVvFd

VOULOIR VIVRE dans la DIGNITÉ

30 Oct

LETTRE OUVERTE à TOUTE PERSONNE

COMPÉTENTE et de BONNE VOLONTÉ

Madame , Monsieur,

Cette revendication  de VIVRE dans la DIGNITÉ, tout aussi légitime que MOURIR DANS LA DIGNITÉ ( association loi 1901) , est en France, officiellement déniée à quelques centaines de personnes victimes de ce que les anglo-saxons appellent le gang stalking et qui a été traduit en français par harcèlement global.

Le très proche  1er novembre 2016, journée d’hommage national à tous les morts , est une occasion de le rappeler, et de redire ce qu’est le harcèlement global de vivants privés d’une vie dans la dignité la plus basique, pourtant garantie par la Constitution et la Convention Européenne des Droits de l’Homme  .

Car, pour lutter contre cette forme de criminalité cachée, il faut également la faire reconnaitre dans ses manifestations physiques et ses implications sanitaires.

Pour cela,  nous , les individus ciblés par cette ignominie qu’est le harcèlement électronique,  sommes en recherche de physiciens et de médecins  courageux qui accepteraient de constater les graves conséquences de ce type de harcèlement tout particulièrement , d’en témoigner et /ou de l’analyser.

L’article http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/04/recherche-de-scientifique-en-phase.html
n’est pas une plaisanterie macabre ou d’un goût douteux. C’est semble-t-il , le seul recours en reconnaissance de ce groupe de français ciblés et abandonnés à son sort par des spécialistes frileux ou plus .

C’est cet appel  pour rencontrer un ou des spécialistes médecins au physiciens , sans rien à perdre,  et qui accepteraient de mettre leurs connaissances et compétences au service d’une cause  à  défendre mais laissée pour le moment aux seules victimes épuisées,  que nous vous demandons  de répercuter à vos proches, amis, parents ou relations,

Pour mémoire ou information

Le harcèlement criminel global se compose du harcèlement criminel  en réseau (HCR) et du harcèlement criminel électronique (HCE).

Le harcèlement criminel en réseau est pratiqué de façon extensive par tous les milieux sociaux-professionnels et le plus souvent , dans le cadre du métier, ou sous couvert d’une qualité  et des moyens  d’action qui y sont liées.

Ce harcèlement  criminel est destinée à montrer ou prouver qu’une personne est dérangée ou folle, et à défaut à faire en sorte qu’elle le devienne ou puisse être diagnostiquée comme telle. Pour cela les pratiquants du harcèlement en réseau utilisent  un corpus de nuisances qu’ils adaptent au cas particulier de leur cible.

Le harcèlement criminel électronique est la forme physique , barbare et violente du harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel électronique , quand il est mis en place en proximité de la victime , consiste à pulser des signaux ( faisceaux de fréquences)  à travers les parois , à partir d’appartements voisins . Ces signaux peuvent porter des micro-ondes, des sons, des sifflements  et  aussi de très basses fréquences qui interfèrent avec celles du cerveau.

Ces signaux  sont pulsés par des appareils programmés pour priver la cible de sommeil dans des souffrances indescriptibles , pour la brûler et  pour détériorer sa santé .

Les auteurs de ce crime sont  alors et souvent des voisins volontaires ou rétribués. Les organisateurs sont leurs correspondants.

Dans l’espoir d’une ou plusieurs réponses de votre part en commentaires pour contact, en cette période de retour aux fondamentaux de la vie de famille , et de la vie tout court

Ce 1er Novembre , justement 

et au retour d’une nuit pénible en voiture et dans le froid, j’avais essayé de me réchauffer dans un lit.

Apparemment le voisin corse du A221 était à l’affût * (1) et le réglage de ses appareils , juste à l’aplomb de mon lit avait donné ceci :

img_9180

puis ceci :

img_9181

et qui donne ceci , vu de plus près

img_9179

et avec de sincères voeux de vacances de Toussaint ensoleillées.

img_9171

  • (1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/10/les-reglages-du-voisin-corse-du-a221.html

Piqûres d’orteil- vibrations de la cloison nasale – HCE

28 Oct

Les nuits de sommeil en voiture  provoquent des oedèmes des jambes  inférieures et des pieds.
Le siège de l’auto , même allongé au maximum n’est jamais plat. Il y a compression des jambes au niveau du bord du siège, et à la longue gonflement de la partie mal irriguée.

C’est peut-être un moindre mal par rapport à l’ oedème cérébral ou à un monstrueux oedème de la face pour cause de tirs  d’énergie dirigée incessants  dans la tête,  et qui pourrait facilement  amener à  confondre    les « individus ciblés «  avec des ivrognes.

Ce jour, de retour chez moi, après une nuit au froid , en voiture, j’avais eu l’inconscience de m’allonger sur un lit. Ce qui m’avait valu immédiatement ce tir-ci , cadeau vachard de l’occupant du A221, déjà en transe :

img_9149-1er-tir

Puis celui-ci :

img_9150-micro-ondage-2eme

Harnachée de l’EEG , avec un pack de gel de précaution sur le front , j’avais fait face à une aspersion de signaux de reconnaissance, qui s’était terminée par une vive et brève piqûre sur un orteil . Cette piqûre , sensation commune à de nombreux individus ciblés, donnait ceci en images EEG , et qui n’est pas pour une fois, une douleur dans le cerveau mais transmise au cerveau :

img_9132-piqure-orteil

et img_9133-cerveau-piqure-orteil

img_9136-piqure-orteil-dte

img_9134-tableau-piqure-orteil

Et à 8h54, le tir ci-dessous avait provoqué une vibration forcée de la cloison nasale, et qui ressemble, si le bruit existe hors cerveau, à un groignement entre le grognement et le ronflement. Ce bruit, malgré mes essais en ce sens, ne semble pas reproductible .

img_9148-cloison-nasale-detection

L’EEG avait alors traduit cette agression ainsi :

img_9141-cloison-nasale

img_9142-cloison-nasale-cerveaut

img_9144-cloison-nasale-gche

img_9145-cloison-nasale-tableau

Ces informations ne sont qu’indicatives et en plus, propres à ma situation.

Mais elles montrent , plus généralement ,  les souffrances crées artificiellement et engendrées  volontairement par les tirs d’énergie dirigée à distance et à travers les murs..

Elles indiquent aussi et ainsi  les conséquences  graves pour la santé de cette  horreur qu’est le harcèlement criminel électronique en bandes organisés,et laissé  complaisamment aux mains de crétins criminels  connus et acharnés.

Le harcèlement électronique  est un  risque et un danger pour tout le monde.

Ces détections et images montrent bien  que les plaintes de la majorité  des individus ciblés  qui mentionnent des douleurs spécifiques et communes , mais problématiques à prouver, sont fondées .

Lettre à Monsieur le Premier Ministre – Demande d’enquête sur le harcèlement électronique

6 Oct

La diligente association française  ADVHER regroupe des individus ciblés par un type de harcèlement encore inconnu du grand public et qualifié sur internet de harcèlement électronique.

Pour permettre aux membres de l’association une meilleure compréhension de leur situation dramatique et souvent catastrophique, et surtout pour y mettre un terme, ADVHER a fait appel à un avocat .

Par l’intermédiaire de leur avocat , des membres de l’association ADVHER ont demandé à Monsieur le Premier Ministre,  l’ouverture d’une enquête sur le phénomène qu’ils décrivent sans pouvoir le cerner précisément.

Voici, ci-après le texte de cette requête , transmis par un signataire  de la lettre et  individu ciblé par le harcèlement électronique.
Le nom de l’avocat rédacteur de cette requête est omis volontairement, ainsi que les noms et courriers des signataires.
A ce jour, Monsieur le Premier Ministre, n’a pas encore répondu, pour préciser les modalités ou les résultats de l’enquête sollicitée.

Compte tenu de l’acharnement mortifère  dont sont victimes les individus ciblés par ce harcèlement de type criminel ,  cette requête est plus que jamais d’actualité

REQUÊTE – Demande d’enquête à Monsieur le Premier Ministre

 

Monsieur le Premier Ministre,
Je représente l’association ADVHER et neuf membres de cette association dont les noms figurent à la fin du présent courrier.

Mes clients, comme ils l’indiquent dans les courriers qu’ils m’ont adressés et qui figurent en annexe, sont victimes d’un harcèlement de type particulier.

Ce harcèlement, pour la majorité d’entre eux, se présente comme un harcèlement « criminel en réseau » selon la formule que retient internet et qui vise, en réalité, un harcèlement organisé par des individus inconnus de leurs victimes .

Toutefois, en l’espèce, ce harcèlement se double d’un harcèlement qui, selon mes clients, serait d’origine « électromagnétique » au sens où il ferait appel à des armes dont les « balles » seraient des ondes électromagnétiques.

Ils décrivent leurs souffrances telles des piqûres, des brûlures sous- cutanées importantes, des nausées, des vomissements, des suffocations respiratoires, des convulsions de douleur ainsi que des paralysies temporaires. Ces souffrances ont porté et portent encore atteinte à leur intégrité physique mais également à leur intégrité morale car leurs amis, leur famille ont du mal à croire à la réalité de ces souffrances et de ces armes.

Il va de soi qu’avant de s’adresser à vous, certains de mes clients ont tenté de porter plainte auprès des parquets compétents comme ils l’expliquent eux-mêmes (cf . leurs lettres jointes) . En vain : soit la plainte n’était pas enregistrée, soit elle était classée sans suite. Il est certain qu’ils n’ont pas été pris au sérieux.

Ces armes électromagnétiques sont inconnues de la population car probablement issues d’une technologie de pointe au développement de laquelle l’armée française ne peut qu’être intéressée ( leur sophistication présumée rend difficilement imaginable qu’elles aient été conçues sans l’aide des Etats)

Leur fonctionnement supposé reste mystérieux. Il se peut qu’elles fassent appel à des implants situés dans le corps des victimes jouant ainsi un rôle de récepteur. Il s’agit-là d’une hypothèse parmi d’autres et que les personnes que je représente ,ici, n’excluent à priori pas .

Mes clients supputent également que ces armes ou leurs brevets auraient pu être dérobés ou achetés par des groupes mafieux aux Etats qui les confectionnent. Certains pensent faire l’objet de « sanctions » extrajudiciaires émanant d’autorités étatiques.

En tout état de cause , tous sont dans l’incapacité d’apporter des preuves infirmant ou confirmant les hypothèses qu’ils soutiennent ici. En revanche, ils sont en mesure de prouver que leurs souffrances sont réelles et n’ont pas une origine psychosomatique. Certains d’entre eux, sinon la totalité, les ont faits constater par des médecins qui ont établi des certificats médicaux.

Toujours est-il que mes clients sont actuellement dans une impasse car ils ne sont pas aujourd’hui à même de pouvoir être crus par les différents parquets compétents.

C’est pourquoi ils s’adressent aujourd’hui à vous : ils souhaiteraient qu’une enquête administrative soit diligentée , par et au sein des ministères de l’intérieur, de la défense et de la justice, avec pour objectifs :
établir l’existence de telles armes ;
obtenir la cessation de ces attaques ;
identifier les possesseurs de telles armes et la manière, le cas échéant, dont ils se les sont procurés ;
déterminer les raisons pour lesquelles ils sont ciblés .

Les réponses que vous voudrez bien apporter, pourrait former le préalable indispensable à d’éventuelles suites judiciaires , crédibles aux yeux des tribunaux compétents, à l’encontre des responsables, pour l’instant inconnus, et d’une demande juridictionnelle en indemnisation des préjudices subis.

Mes clients s’appuient entre autres textes sur la Convention européenne des Droits de l’Homme ( ci-après « Convention ») et le Pacte International relatif aux Droits civils et politiques ( ci-après « Pacte ») à savoir :
le droit à la vie privée : article 8 de la Convention et 17 du Pacte ;
le droit de ne pas subir de torture : article 3 de la Convention et 7 du Pacte ;
l’interdiction de soumettre un individu à une expérience médicale et scientifique sans son consentement : article 7 du Pacte ;
le droit à un recours « utile » ou « effectif » : article 13 de la Convention et 2§3a) du Pacte ;
le droit à un juge : articles 6 de la Convention et 14 du Pacte.

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre disposition pour tout complément d’information.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.
Votre bien dévoué.

On peut lire aussi ce courrier, toujours en attente de réponse :

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/lettre-monsieur-valls-ministre-de.html

Armes non létales et contrôle humain

23 Avr

L’article de Serena Porino, écrit le 27 octobre 2013, et publié à http://wikileaksactu.wordpress.com/2013/10/27/serena-porino-armes-non-letales-et-controle-humain-phenomene-de-paranoia-collective/
semble avoir disparu d’internet.
L’ article original  avait été traduit en anglais et publié à https://stoporgangstalking.com/2013/11/10/serena-porino-wikileaks-actu/
C’est donc à partir de  cette traduction anglaise qu’est issue la présente publication.
Toute personne qui aurait enregistré l’article original est aimablement invitée à le signaler, pour publication ou/et correction de celui-ci.

Les caractères ou phrases surlignées ou en italique sont un choix personnel

***********

« Les armes non létales et contrôle humain, un phénomène de paranoïa collective? « 

Qui sont les personnes ciblées (individus ciblés)? Aujourd’hui, beaucoup de gens se définissent comme tels et se plaignent de symptômes semblables à ceux des victimes du célèbre « signal Woodpecker » soviétique de 1975: qui faisait état officiellement d’émission d’ondes pulsées d’extrêmement basses fréquences dans la gamme de celles du cerveau.

Il y avait eu des victimes répertoriées dans plusieurs villes au Canada et aux États-Unis. Les sensations décrites étaient : la pression et la douleur dans la tête, l’anxiété, la fatigue, l’insomnie, le manque de coordination et de l’engourdissement, et qu’accompagnait un son aigu, inaudible pour les personnes qui n ‘éprouvaient pas ces symptômes. Il s’agissait là des effets caractéristiques de l’irradiation par des radiofréquences ou des micro-ondes . Les plaintes de ces victimes sont parmi les premières à avoir été prises en compte concernant les armes à énergie dirigée.

Aujourd’hui, le cauchemar semble persister et s’élargir. Les personnes ciblées (Individus CIBLES), dont le symbole est le ruban Indigo, sont souvent traitées de schizophrènes ou paranoïaques . Elles dénoncent , entre autres, les exactions dont elles sont victimes (crimes par des actes réels de torture), le fait d’entendre des voix tout d’un coup, d’être privées de sommeil, d’avoir toutes leurs fonctions vitales soumises à des influences néfastes et cela sans être en mesure de savoir qui sont les responsables de ces actions hostiles .

Ces crimes sont à l’origine des suicides ou de l’invalidité de centaines de personnes dans le monde. Le fait d’entendre des voix à distance est l’un des principaux phénomènes qui réduit ces personnes au silence , alors même qu’elles sont victimes d’autres dont le but est précisément de les réduire au silence. Dr. Allan H. Frey en effet avait découvert en 1962 que le «son» n’était pas été perçu par le tympan, mais directement par les cellules nerveuses à l’intérieur du cerveau lui-même. Ceci est désormais connu comme « l’effet Frey ». Cette découverte a fait l’objet de recherche et de brevets, et permet de supposer qu’elle puisse être utilisée contre des personnes appelées cibles. Tout cela est hypothétique, mais l’information semble totalement occultée  dans la presse française.

Un document de l’USAF (United States Air Force) de 1996, intitulé «USAF Conseil scientifique Nouvelles perspectives mondiales: le pouvoir dans l’air et l’espace au 21e siècle», avait déjà révélé à l’époque les progrès d’une technologie dont les effets seraient supérieurs à ceux des signaux «  woodpecker » . Dans ce document, on peut lire ces mots glaçants : « On peut envisager le développement de sources d’énergie, dont la puissance pourrait être modulée, façonnée et dirigée, et pourrait être couplée au corps humain d’une manière qui empêcherait les mouvements musculaires , le contrôle des émotions (et donc des actions), induire le sommeil, transmettre des suggestions, interférer avec la mémoire à court et à long terme, produire un ensemble d’expériences et d’effacer un ensemble d’expériences.  »

Deux ans plus tard, dans « Paramètres » par l’US Army War College Quarterly, l’auteur de l’article « L’esprit n’a pas de pare-feu » fait état de la recherche sur les armes non létales en ces termes: « Un article récent […] mentionne les tentatives russes et internationales pour contrôler l’environnement psycho-physique humain et les processus decisionnels […] Non seulement le corps peut être leurré , manipulé ou trompé, mais il peut aussi être déconnecté ou détruit, comme peuvent l’être n’importe quel système de traitements de données reçues de sources extérieures par le corps, (comme les sources électromagnétiques, ou une énergie en vortex ou d’ondes sonores ).  »  Les Stimuli électriques ou chimiques de l’organisme peuvent être manipulés ou modifiés, comme n’importe quel autre système de traitement de données.

Pour ceux qui restent encore sceptiques, il suffit de voir , notamment, les brevets américains qui permettent l’exploitation des technologies existantes, et rendent ainsi compréhensibles les symptômes des victimes, y compris le brevet n ° 4,877,027; sur l’audition , et le brevet 5.159.703 sur le système du silence subliminal.

Les deux brevets expliquent également comment « induire » des sons qui ne font pas partie de la gamme de décibels dans le cerveau, pour les envoyer à une personne choisie, de sorte qu’ils soient ré-interprétés par le système nerveux et l’appareil auditif comme des sons audibles par la personne irradiée seulement.
Cette technologie aurait été utilisée lors de la guerre du Golfe, comme le suggère le rapport du Parlement européen de 1999 intitulé  » Résolution sur l’environnement, la sécurité et la politique étrangère: stratégie pour l’utilisation des ressources militaires à des fins environnementales. «   Les victimes réalisent souvent très rapidement, qu’elles sont soumises à des actions perpétrées à distance, qui affectent leurs ondes cérébrales d’une manière négative, et avant même d’avoir entendu parler de la théorie de ce phénomène . En 2007, le Washington Post avait déjà exposé leur situation, sans prendre position sur la probabilité que le phénomène repose sur un phénomène d’ hystérie ou de paranoïa collective, ou  sur des faits réels.

Cependant, les cas de plaintes pour torture , adressées au Parlement européen et à diverses institutions européennes spécialisées dans la défense des droits des civils, tels que le CAT (Comité d’action contre la torture) se sont multipliées.

Pourquoi un tel mur de silence? Bien que mises en question par le Parlement européen lui-même, les armes non létales font encore l’objet d’une classification ambiguë, et pour le moment, ce sont surtout les différents sites de la base américaine qui régit HAARP (le site officiel de ce qui a disparu cet été 2013) qui inquiète le Parlement. « Le 5 Février 1998, le Sous-comité du Parlement sur la sécurité et le désarmement a tenu une audience avec HAARP. Des représentants de l’OTAN et les États-Unis avaient été invités à la réunion. Cependant, ils ont choisi de ne pas venir. «[…] Le sous-comité a déploré que «  le gouvernement des États-Unis ait refusé à plusieurs reprises d’envoyer un représentant pour témoigner sur les risques que HAARP fait peser sur l’environnement et les populations « .

Le Parlement européen semble impuissant face aux  bases militaires américaines qui dirigent  HAARP,  et dont il est dit que « ses implications juridiques, écologiques et éthiques doivent être examinées par un organe international indépendant avant toute nouvelle recherche et ou essais . »

Parmi les pays qui doivent collaborer à l’examen des conséquences sur l’environnement et les personnes du programme HAARP , on trouve la Fédération de Russie qui, même si elle a également fait un rapport alarmant sur le projet HAARP, n’est clairement pas la dernière impliquée  pour tout ce qui concerne le développement de armes à énergie dirigée.

Malgré de nombreux articles dans la presse russe maudissant le projet HAARP, l’Europe et la Fédération de Russie auraient montré patte blanche, alors même que  HAARP nous aurait tous roulés dans la farine … Ainsi, les personnes ciblées ou Individus CIBLES sont, clairement, les victimes de ce jeu de dupes , conséquence de l’absence d’une législation rigoureuse sur les armes non létales.

Pour l’instant, les enjeux de pouvoir sont trop élevés pour que quiconque prenne en considération les quelques victimes de cette guerre silencieuse. Pourtant, compte tenu des conséquences liées à ce phénomène, une Commission d’urgence serait nécessaire.
Comment espérer, sinon, un accord international sur une «interdiction mondiale de toutes recherches et développement, d’ordre civil ou militaire, qui vise à appliquer les connaissances de nature chimique, électrique, de vibration sonore ou de tout autre fonctionnement du cerveau humain au développement d’armes susceptibles de permettre une manipulation quelconque des êtres humains . Cela inclut l’interdiction de toute utilisation réelle ou potentielle de ces systèmes « . (40, pg CII, réf. 369).

cerveau sur un plateau