Tag Archives: injures

Violations de domicile

26 Août

???????????????????????????????

Mon nom , sans civilité

« TU TOUCHES A CETTE PORTE 1 seule fois et j’ai L’AUTORISATION DE T’EMPLATRER, j’ai été PATIENT ! Tu es FOLLE, RESTES CHEZ TOI ! CAPITO! »

Ceci est toujours affiché sur la porte de la chambre du violeur de domicile en titre au 22 rue Ernest Renan. C’est une intéressante illustration de la mentalité qui prévaut chez / ou que l’on inculque aux PERPS de base. Elle consiste à retourner une situation et prétendre que la victime est l’agresseur . Ici, on apprend , en plus , que le mentor du violeur de domicile ( et criminel) , un homme des 2 -Sévres autorise une atteinte à mon intégrité physique , comme si j’étais sa chose. Cet homme ,  qui fait la liaison  entre certains militaires de cette histoire et qui fournissent matériel, logiciel et conseils et le réseau corso-beur qui exécute,  aurait donc un droit hors-la-loi sur humain . C’est ce qu’indiquent , aussi, toutes les autres histoires de cibles de HCR et HCE.#
Ce qui suit est un résumé pour mémoire de ma situation sur seulement 15 ans. Il concerne les violations de domicile . Elles n’ont pas cessé. Le harcèlement électronique qui  vise et  détruit le cerveau, non plus, aussi bien dans mon lieu de vie, que dans ma voiture.

La violation de domicile est généralement décrite comme la pénétration sans accord ou consentement , par ruse ou subterfuge , du lieu où la personne habite et où elle a le droit de se dire chez elle.
Pour les freudiens , la violation de domicile s’interprète comme un VIOL symbolique.
La violation de domicile est donc une intrusion non consentie dans l’intimité qu’est le domicile. Cette intimité du domicile est protégée par des textes de loi, dont ceux de la Cour Européenne des Droits de l’Homme ( article 8 de la Convention) et ceux du Pacte International relatif aux droits civils et politiques ( article 17)
Cette violence faite à autrui est une atteinte à la liberté individuelle , sanctionnée , en France , par l’article 226-4 du code pénal, d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.

Dans le cadre du harcèlement en réseau les violations de domicile des cibles se font à l’aide de manoeuvres . Les organisateurs se font faire ou délivrer des copies des clés de la cible, confiées ensuite à des violeurs de domicile de proximité , oisifs ou à demeure par préférence . Il y a donc, en plus, bande organisée.

A cela il faut ajouter que les violeurs de domicile de cibles de harcèlement en réseau sont des multirécidivistes . Ils entrent ou envoient quelqu’un le faire à leur place , une ou plusieurs fois par jour ou par semaine . Leur oisiveté et la proximité leur permettent d’être à l’écoute des bruits de départ de leur proie et à l’affût des indices qui permettent de savoir si la voie est libre pour une nouvelle violation du domicile sans témoin et sans preuve de leur implication.

Ces violeurs de domicile-là sont aussi, des casseurs et des voleurs . Ils dégradent les biens de la cible et volent ce qui leur fait envie au titre de butin/récompense. Cela est rendu possible parce que la cible a d’abord été isolée et discréditée par des rumeurs la faisant passer pour parano. Les vols ne peuvent pas être prouvés. Les dégradations importantes, qui pourraient l’être, sont évacuées vers le néant par la police et la justice qui refusent les plaintes ou les enquêtes, rendant ce phénomène pérenne.

Dans cette mienne histoire , comme dans celles des autres cibles, le harcèlement électronique qui est constant, ne remplace pas les violations de domicile par son horreur . Il s’y ajoute . Ce sont partiellement les mêmes individus vicieux , sadiques et/ou dérangés « grave » qui se chargent de la criminalité par torture et de l’atteinte aux biens et au droit à la liberté individuelle .

Pour entrer dans un appartement sans effraction il faut donc des copies de clés et une mentalité de violeur sur une personnalité perverse.

A Paris XV, mon dernier jeu de clé avait été obtenu par une information donnée par l’employé à longue natte du serrurier. Pour me le faire savoir , ce jeune homme bizarre s’était mis à me bousculer d’un coup d’épaule dans la rue, filant ensuite son chemin, sans excuse. Son patron interrogé par LAR pour explication sur des copies de mes clés haute sécurité copiées, n’avait jamais répondu. La société propriétaire de la marque avait dégagé sa responsabilité.
 » L’inconnu de la police » du 22 rue Ernest Renan , homme de main du réseau de harcèlement local avait une fois proposé à ses comparses de l’immeuble , une violation de mon domicile , moi dedans * . Donc pas de doute sur le protagoniste principal et qui détient mes clés. Pour relative couverture , il avait utilisé tous les jeunes résidants de l’étage, à tour de rôle. Ses moyens : l’intimidation , les bobards, les barrettes.
Ses violations comme celles de tous les autres avaient servi à voler ou casser dans la pièce, les placards et les valises , arrachant, écorchant , découpant , brisant , tour à tour ,selon son humeur  : ordinateur , valise, chauffe eau, VMC, électricité, radiateur, chaussures, vêtements , linge, livres , etc.
Des violations de domicile intermédiaires avaient servi et servent toujours à déplacer des objets et en mettre d’autres en évidence , croyant transmettre ainsi un message intelligent , qui justifierait sa (criminelle) délinquance.

IMG_8374- bris anodin

Ceci était un petit panneau d »anodins » . Les anodins sont des minuscules débris déposés n’importe où , mais en évidence, quand l’imagination est en panne de méfaits plus significatifs . Ils servent à maintenir la pression sur une cible. On voit ici le culot d’une ampoule fabriquée en Hongrie. Le culot de ces ampoules est percé . Elles sont mises par ruse lors d’une violation de domicile et éclatent (à la figure ) au moment de l’allumage.

A VANNES , 1 rue Mgr de Pancemont, la jeune agente  immobilière Vanessa avait confié des copies de mes clés à la petite famille Lovely 92 Selon une méthode connue, la jeune Lovely92 avait essayé un grand numéro ** pour préparer la situation en vue de la retourner contre moi , sa cible . Après un imbroglio d’incohérences dommageables pour sa crédibilité,  c’est son compagnon, *** fâché avec l’ortograf et le bon sens , qui avait pris le relais des insultes . Oisive, la jeune Lovely92 avait continué ses violations de domicile . Lui saccageait le véhicule en promenant son toutou de salon , autour de l’immeuble à 4h du matin.
Ces deux-là pratiquaient aussi le micro-ondage de ma chambre,  tout en protestant de leur totale innocence . Comme à Paris.

Au 9 Bd du Colonel Remy, VANNES,  la copropriété était trop importante pour que j’aie pu noter précisément les auteurs des violations de domicile . Elles avaient été spectaculaires avec des scénarios compliqués à détricoter.

A TROYES, un couple de voisins avait fait les violations tout venant avec des objets jetés à terre, déplacés et cassées. De jeunes voyous du quartier avaient fait le complément en s’acharnant sur le mobilier. Ici, aussi tous les système vidéo avaient été désactivés.

A SAINT MALO, de nouveau,  le groupe beur avait été très actif . Le violeur de domicile en titre avait été un jeune résidant au chômage de l’immeuble . Il avait fallu compter aussi avec des grands gars travaillant dans des petites entreprises du quartier.

A DOL de BRETAGNE , le propriétaire de l’appartement et son gendre, mon voisin, avaient été les acteurs presque exclusifs de cette infamie. Il avaient saccagé et volé , avec une préférence pour ce qui restait d’argenterie et les vêtements.

Comme  » l ‘inconnu de la police » de Paris ils aimaient cacher des punaises pointe en l’air dans les chaussures ou tous endroits où l’on marche parfois pieds nus. « L’inconnu de la police » de Paris en met aussi dans le lit.

C’est à Dol de Bretagne, que j’ai pris conscience  des tirs d’ondes, du micro-ondage et du V2K.

A ANGERS ( appartement), l’homme de ménage s’était révélé le plus vicieux, secondé par mon jeune voisin de droite , employé de la DDE . Ce dernier laissait son appartement à disposition à un réseau crapuleux H/24. Cela avait ainsi permis de voler un carnet de chèques alors que j’étais descendue quelques minutes  à la boite à lettres, deux étages plus bas. Le carnet de chèques sera remis quelques jours plus tard, sur la plage arrière de ma voiture stationnée deux rues plus loin. Le 3ème groupe de violeurs de domicile/gardien de clés mises à disposition ,  et le plus surprenant était formé  de deux très séniors, retraités BCBG . Next door. A gauche.

A ANGERS ( maison), l’employé du commissariat , copain de tous les gendarmes des environs , avait eu une fois les clés  de la maison oubliant de les rendre. Il entrait par la porte avec les clés en nos longues absences , et par la fenêtre de la véranda côté cour , pendant les courtes absences. Cet homme avait aussi utilisé des tirs ondes rendant ma mère sourde et lui provoquant des hémorragies internes subites. Il avait mis notre maison sur écoute par l’intermédiaire d’ un mouchard  artisanal placé sous une lampe, dans le salon, près du téléphone.

A Paris XIV, les concierges s’étaient vendues au plus offrant ou plus puissant , pour participer à la curée et qui permet les vols. La dernière avait eu mes clefs dès chaque changement de serrure , sans que je les fournisse. Elle en avait abusé avec vols incessants et dégradations lourdes et en tous genres .**** Là, comme ailleurs , des crapules et voyous étaient venus en complément s’exercer à leur exercice favori de passage furtif pour vols et dégradations sans traces.

Même des voisins très-comme-il-faut étaient venus se servir. Comme tout le monde. Là aussi , les PERPS/concierges avaient abondé en bobards, propos calomnieux et injures vociférées, détournant leur fonction et piétinant leurs obligations contractuelles.

IMG_8429- vuitton

Dans ces nombreuses situations de violations de domicile , les ingrédients de base restent les mêmes :
– utilisation pour détournement , de la qualité ou de la fonction,
– vols et escroquerie,
– tentative de retournement de la situation pour en accuser la cible,
– escalade de représailles si la cible se défend.
Les voyous et criminels veulent pouvoir FAIRE, hors la loi . Ils veulent aussi pouvoir interdire à la victime de DIRE et de PROUVER. C’est leur obsession.
Ces histoires racontent de nouvelles formes de barbarie, par torture et volonté d’esclavagisme . Ce n’est pas un Nouvel Ordre Mondial, mais seulement des formes d’expression d’une haine mutualisée destinée à couvrir des desseins personnels d’accaparements divers et de vengeances personnelles.

Interrogé sur cette notion de Nouvel Ordre Mondial (NWO) un Président américain avait répondu  » ce n’est ni l’ordre, ni nouveau »

Ce qui permet  malgré tout et aussi de le contester avec ceci.

IMG_8382 NWOresistance

.

# HCE = harcèlement criminel électronique      HCR = harcèlement criminel en réseau         PERPS = harceleurs  participants  actifs dédiés
*
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/
**
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/09/propos-de-perp/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/08/lovely92/
***
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/vannes-insultes-et-andouilleries.html
****
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/photos-et-cour-europeenne-des-droits-de.html

Culot de PERP

23 Avr

Pour les visiteurs d’une fois, je re-note que PERP est l’abréviation du mot anglais PERPETRATOR qui désigne les participants actifs au harcèlement en réseau. Ce mot pratique et habituel se traduit par CRIMINEL à cause de la préméditation et de l’organisation d’une destruction d’être humain .

Ce type de harcèlement en réseau consiste à maltraiter, insulter, injurier, infantiliser, humilier, agresser un être humain sur commande, sans raison personnelle mais avec escalade et représailles si la cible se rebelle.

Les acteurs et auteurs du harcèlement électronique, prolongement du harcèlement en réseau, sont appelés des PORCS NAZIS (PN) . Les PORCS NAZIS sont ceux qui cuisent volontairement leurs voisins comme de la viande de boucherie, avec des micro-ondes pulsées, ou qui leur infligent des souffrances diverses dont l’équivalent d’ électrochocs au cerveau toutes les quelques minutes, ou plus, et ce à longueur de jours ou de nuits ou selon leurs caprices. Dans mon cas, cela se fait par des tirs d’énergie dirigés à la tête .
Pour cela, les PORCS NAZIS responsables de tirs , sont approvisionnés en appareils et technologies qui leur permettent de voir à tout moment , leur proie dans son appartement, pour ajuster les tirs ciblés en conséquence.

La soirée dernière (22 avril) ———- , sur-excité par sa visite du jour,  avait même monté la puissance de son appareil de tir jusqu’à 2,5 GHz

Image Photo Wikipédia  Ceci est un appareil pour voir à travers les murs, planchers …

Sur ce sujet  du harcèlement électronique et de la torture infligée par des sadiques à des citoyens dans leur appartement, on peut voir les sites http://targetedindividualscanada.com/ et https://stopeg.com/

Les éléments de langage utilisés par  les perps , sont mentionnées par les cibles comme insultants, injurieux,ignobles, orduriers ou avilissants .
Ils peuvent être constitués d’affirmations de perversion ou de déviances sexuelles inventées mais difficiles à contrer ou corriger .
Ils peuvent être énoncés à proximité de la cible pour qu’elle l’entende sans pouvoir y répondre ou s’y opposer. Ils sont souvent communs aux perps de proximité d’une même cible et destinés à l’accabler par des répétions, voire tenter de la persuader du bien fondé de cette répétition. Ils servent à participer à sa destruction psychologique.

Je vais me  contenter ici de deux exemples d’éléments de langage  et de méthode d’acharnement lié. Ils sont tous répétitifs, c’est ce qui signe le harcèlement en réseau  et adaptés à chaque fois aux circonstances particulières d’un moment, ou d’une cible.

Dans mon histoire le mot « folie « et toutes ses déclinaisons avait été privilégié et annoncé très tôt.

Celle qui l’avait claironné avec toupet , ne me connaissait pas et réciproquement. Elle était juriste et élue locale à Angers. Un de ses amants était notaire , apporteur d’affaires sur l’oreiller . Et elle avait planté ses longs ongles vernis rouge dans ma vie, entraînant mon frère dans une procédure à rallonge contre moi. Spécialiste de criminalité et de ses milieux , elle était connue pour fabriquer ce qu’elle voulait voir apparaitre, sans jamais lâcher prise.
Là , un amant militaire ou policier  ( ou les deux) s’imposerait pour la couverture.

Car à sa suite étaient apparus sur le même thème, des policières et policiers, une concierge, des voisins, des ex-ami(e)s, d’autres juristes et même européens, des médecins, et d’autres logeurs ou inconnus divers et voisins tout aussi inconnus  .

Il se trouve que la situation d’accusation de ma prétendue « folie » vient de se répéter , faite par une encore inconnue : ma nouvelle voisine. http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html

Cette fois , l’anecdote  apporte une piste d’explication possible intéressante avec ce qui ressemble à un « copier-coller » transmis par un(e) commanditaire , au style pompeux et digne d’un prétoire, mais très différent de celui de la voisine.

Image

Le deuxième exemple concerne une information inventée sur ma vie privée et mes moyens de survie.
En 2007, un des PERPS de Paris, J-J Walti , avait utilisé quelque chose d’équivalent. M’interpellant sur la palier , il m’avait annoncé être le futur riche héritier d’une maison de 9 pièces au Pays Basque. A cela il avait ajouté que je n’étais qu’une pauvre minable de pauvre, ayant fait en sorte de divorcer pour avoir un petit pécule de pauvre.

Ah bon !
Là en 2014, c’était ma jeune voisine qui avait dit presque la même chose. Sûre d’elle et de l’information , peut-être fournie .

Image

Ah bon !

Sans relevé ce point, j’avais seulement répondu et  remis d’équerre quelques autres propos inexacts de son article et obtenu son acharnement avec ceci : Image

De façon concomittante , quelqu’un était venu à la rescousse , tentant d’exonérer mes jeunes voisins de toute responsabilité dans mon actuel harcèlement de proximité, avec ce commentaire :

ImageLe début du second commentaire, tend à prouver que nous sommes nombreux…..

Pour ce lecteur ou cette lectrice d’ articles de mon blog, mon incapacité mentale suite aux électrochocs des tirs d’énergie , et au micro-ondage ambiant était donc bien acté. Il ou elle connaissait et reconnaissait l’existence du phénomène et ses conséquences, n’hésitant pas,  même et en plus, à m’en accabler dans une forme d’acharnement sadique.

 

Image

Ceci ci-dessus, est un outil d’électricien et qui m’avait été présenté comme tel par l’employé d’EDF venu mettre ma ligne en fonction à partir du local technique du palier..
C’est aussi une poignée de porte rustique. L’un n’empêche pas l’autre. Un objet utilisé comme outil de travail, s’appelle aussi un outil.

A la recherche de l’origine d’une production anormalement importante d’ELF 4 Hz chez moi , et alors que j’avais trouvé une pareille poignée sur une porte de local technique du palier de l’étage en pleine nuit , j’en avais fait état. Certaines productions d’ELF pouvant être la conséquence d’un ajout pirate de dominos CPL ( par exemple) sur des câbles électriques.

J’avais obtenu cette réponse-ci de ma voisine  weight watcheuse. Sans lien logique perceptible, mais avec un culot d’acharnée pathétique.

 

Image

« …. vous feriez un excellent clown, ou diseuse de bonnes-aventure. tentez votre chance vous feriez au moins une chose plus utile et vivant qu’ennuyer vos voisins……… va falloir vous trouvez une meilleure activité qu’accuser à tort vos voisins »

Il est rare qu’un ouvrier ayant eu dans la main l’outil qui lui sert à fermer la porte d’un local technique , laisse cet outil sur la porte.

Les vies de cibles débordent de ce type d‘agressions gratuites ou insignifiantes , et transformées par des mensonges ou des approximations, en pataquès vaguement débilitants mais voulus comme tels pour déstabiliser et mobiliser attention et énergie en vue de déconstruction éventuelle. Comme ici.
Comme de nouveau ici, ces pataquès sont perpétrées par de parfait(e)s inconnu (e) s forcément instrumentalisé(e)s et sans doute avec gratifications.

Mais parmi ces volontaires acharnés à détruire ceux qui ne leur ressemblent pas, , celui de Paris reste le plus enthousiaste et imprévisible.
Voici ci- dessous une feuille qu’il avait glissé dans ma porte palière , il y a quelques semaines.

JJW

 » 1) le pitch : Ma rencontre avec un Homme D’action International , de 53 ans ayant chaque jours joué sa vie pour des chefs d’états internationaux, je lui écris un rôle sur mesure afin qu’aujourd’hui il puisse jouer sans risque en s’amusant, enfin pas tout à fait….. « 

Il s’agit d’un tract auto-promotionnel de réhabilitation pour couverture de moralité. Ce P.N. jamais inquiété  ,  qui se définit comme l’un de ces « HOMMES VRAIS «  insulte, injurie, tabasse et torture , sous haute protection intérieure et officielle et depuis 7 ans et sans relâche .
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/01/florilege-dinsanites/

 

Harcèlement de voisinage et embrouilles

14 Avr

Image

La harcèlement de voisinage est souvent fait de mesquineries, de commérages, de mauvaise foi, de mensonges, voire de niaiseries insupportables . Il est harcèlement parce qu’il se répète et se reproduit à  l’identique ,   avec de nouveaux volontaires, et à chaque nouvel endroit où se pose une cible.
A Paris XV il va jusqu’ au tutoiement, aux injures , aux propos orduriers , et à la violence physique .

A tout cela, il faut ajouter le pire , la torture systématique par ondes pulsées , depuis l’arrivée de Mr Hollande au pouvoir.
Dans la période antérieure, une policière avait prétendu, que « j’étais protégée » . Ce ne serait donc plus le cas, et ça situerait un peu mieux une certaine implication policière dans cette histoire.

Et sans protection , on n’aurait pas le droit au respect de ses droits garantis par l’Etat français ?
Pour ceux qui ont besoin de détails sur ce harcèlement de voisinage « tout venant » qui s’ingénie à compliquer la moindre situation anodine, voici de nouveau quelques faits . Ils expliquent l’embrouillamini qui sert à engluer les cibles et à faire croire qu’elles sont la cause de leur situation inextricable.

L’information ci-dessous avait été affichée dans le hall du nouvel immeuble de Vannes , le 7 mars 2014. Elle avait disparu illico.

Image
Quelques jours plus tard , j’avais rencontré ma gentille voisine weight-watcheuse et son compagnon,dans le couloir . Pour les rassurer, j’avais mentionné être l’auteure de cet affichage, destiné à informer.

Le 8 avril 2014  , quelques unes de ses copines amusées avaient déboulé sur mon blog , à cause d’un article de cette mienne voisine weight-watcheuse me traitant de « folle » . http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html
Elle nous y apprenait  le 7 avril 2014 que la trouille aidant, elle avait changé sa serrure le lendemain de mon affichage . Soit le 8 mars 2014.
Et tout à coup, dans un article du 9 avril 2014 , elle nous apprenait que finalement … NON, elle n’avait rien changé.

 » Maintenant je me justifie pour la serrure.
J’avais écrit ma frayeur sur mon blog au mois de mars car VOUS m’avez fait peur avec votre petit mot qui concernait des violations de domicile.
J’avais demandé à mon conjoint de changer la serrure cette nuit la sauf que le lendemain je vous ai croisé dans le hall d’entrée et vous m’avez parlé de réseau mafieux.
Mon conjoint à vu à ce moment la que ce mot n’avait en fait aucune crédibilité et donc nous n’avons pas changé la serrure. Logique puisque nous n’avions plus rien à craindre. »

En réponse à son article du 7 avril 2014 , j’avais précisé n’avoir mis un flyer QUE dans la boite à lettres de Alan ROUX . Ce qui est toujours exact.
Pourtant ce sur le site des weight-watcheuses ,  le 9 avril , j’avais appris que j’aurais mis des flyers dans toutes les boites à lettres .

« Et la madame c’est VOUS la menteuse car votre voisin du dessus à parlé à ses propres voisins qui ce sont plaint d’avoir des flyers partout (boite aux lettres, voitures). Alors s’il vous plait ne dites pas que vous avez mis seulement un flyers dans la boite de Monsieur R. car c’est totalement inexacte puisque vous en avez mis partout. »

Pour ce qui est du reste, je précise que les flyers sont destinés à être distribués , sauf dans l’immeuble, et non pas à être mangés.

Sans surprise, elle nous précise dans la foulée , qu’XXXXY est un gentil garçon , ajoutant qu’il ne possède pas d’appareils pour torturer.
Précisons ici que la torture par ondes pulsées, consiste à faire souffrir quelqu’un intentionnellement et à le priver de sommeil, par propulsions d’ondes incessantes et qui passent à travers les murs.
Mais il n’y a pas que le sommeil qui est affecté. Toutes les fonctions vitales le sont. Les ondes brûlent les organes à l’intérieur du corps . C’est vrai pour le cerveau, les yeux,  les reins, les poumons, l’estomac, les intestins, tous douloureux  après des nuits de tirs incessants , et parfois de concert. Les oreilles souffrent en continu des tirs  de type « sonique » .

On sait que les ondes sont pulsées de façon transversale , donc soit à la verticale , soit à l’horizontale., et que cela ne suppose pas une machine qui prend toute une pièce. Seulement des appareils qui se rangent dans des placards ou des valises.
Dans la même veine et de façon astucieuse , cette jeune femme feint de confondre « champ électromagnétique «  produits par des appareils  les générant généreusement et « ondes pulsées » . Je croyais avoir noté  cette différence dans ma lettre.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/08/lovely92/

Ce qui donne une diatribe où elle glisse , rusée,  le mot  » matraquage »:  « Ensuite elle cite un commentaire de ma part QUE JE CONTINUE À AFFIRMER ET ENCORE PLUS MAINTENANT puisque je suis accusée de matraquer ma voisine avec des ondes. Mais bien sur madame je n’ai que cela à faire dans la vie vous savez? J’ai une formation spéciale en matraqueuse d’ondes (c’est ironique je précise, je ne veux pas que l’ont interprète mal encore une fois) »

Pour finir ceci , qui est une autre invention :   » Vous m’accusez aussi d’avoir créer une discutions sur un forum 5 mois avant votre emménagement donc 5 mois avant de vous rencontrez ?
Accusez moi aussi d’être voyante – médium Madame. »
Là, je ne vois  pas, non plus , où j’aurais porté cette accusation !

Voila le genre de bourbier dans lequel on essaie d’étouffer les individus ciblés , encore et toujours, au quotidien et à l’année. Et on sait que c’est non-stop. Ici, une jeune voisine inconnue, qui se victimise en racontant des bobards, puis retourne la situation en accusant sa cible.
Vous voulez l’anecdote de l’agente immobilière , et de son état des lieux de sortie?….  Non ?

Ce fut un état des lieux  de grains de  poussière. En passant son doigt partout , comme une patronne avec sa bonne, l’agente immobilière avait noté des grains de poussière  sur une étagère et  sur une plinthe  . Cela devait permettre  de facturer le passage d’une entreprise de nettoyage et de garder une partie de la caution …. ça arrive à tout le monde ! vraiment ?

Alors en information complémentaire , de matraquage d’ondes– pas-en -provenance-de-l’appartement-de-la voisine-weight-watcheuse , je peux préciser que le tir d’ondes de 23h04 de la nuit du dimanche 13 avril au lundi 14 avril, était de type « sonique » . Il avait été précédé par un tir d’ajustement à 23h03.

Image

Et la nuit avait été à l’avenant avec de nouvelles valeurs en hausse de HF  ( hautes fréquences) et autour de 2,2 GHz et 2,3 GHz .

le 14-4 3h du mat

Complicité de crime . ça vous fait quoi , Mademoiselle ?

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/lettre-mme-marisol-touraine-ministre.html

Menace

22 Août

Il était sur mes talons , ce jour, quand j’étais sortie de l’immeuble.
« Bon courage pour ton rendez-vous » m’avait-il glissé.
Je n’avais pas de rendez-vous, mais j’avais demandé le vouvoiement.

« Tu ne le mérites pas «  avait-il déclaré avant d’exploser «  La prochaine fois que tu écriras au procureur , tu vas te retrouver avec la camisole de force ».
Ce qu’il devait confondre avec  les menottes et la prison, car il avait mimé une  entrave des deux poignets  collés l’un à l’autre.

Ce qu’on peut retenir est une insinuation suffisante d’appartenance au réseau qui hospitalise en représailles.

C’était le même qui, profitant d’un palier déserté , était venu spécialement frapper chez moi pour  déverser ses  menaces et obscénités quelques semaines plus tôt  .
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/07/14/un-pervers/

C’était le même qui,  quelques années plus tôt m’attendait sur le palier désert  de ce petit immeuble bourgeois du XVème,  pour ses injures et menaces de Noêl .
Croyant m’avoir réduite à quelques miettes, avec   » on va te faire partir d’ici … je vais te faire interner «  et après des « sous-merde, conasse et imbaisable, ….. » il avait même terminé par une quasi offre de mac.
 » Ce qu’il te faut , c’est un beau mec » avait-il éructé en bombant le torse
J’avais  réclamé le vouvoiement.

C’était le même encore  qui déposait ses écrits grotesques et autoritaires sur mon paillasson, il y a quelques années

Madame, 

Vous pouvez encadrer cette lettre ou en faire ce que vous voulez. L’immeuble est au courant qu’une malade est arrivée.

Alors , Moi, je vous demande de ne jamais me parler car ma réaction pourrait vous surprendre 

LaoTse a dit très justement que les idiots et stupides , ils ( sic) faut les enlever comme les hémorroïdes 

Comprenez bien ce message Vous ne connaissez pas mon parcours professionnel 

Image

Image

Et c’est encore le même , dont le seul statut dans cet immeuble est « futur héritier de sa mère »,  c’est à dire  rien légalement , qui avait continué  ce jour à donner ses ordres :
 » et je t’interdis de dire mon nom tout haut dans l’escalier de l’immeuble « 
La nuit précédente, mon approvisionnement en eau avait été coupé  pour la 3ème fois en quelques semaines et j’avais râlé.
L’idée première de me couper l’eau  était de lui, comme le montre la lettre déposée devant ma porte la première fois.     L’eau qui coulait l’ empêchait d’utiliser les canalisations pour balancer ses saloperies directement chez moi.

Quand il ne fait pas, il fait faire.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

Il est l’homme de main du frère de l’immeuble chargé de mon harcèlement local  devenu  TORTURE  du cerveau par ondes pulsées.

Accessoirement , on peut lire le témoignage  et la description d’une harceleuse d’une organisation américaine . Ce témoignage fait envisager cette organisation un peu comme une secte qui aurait infiltré  la société civile qu’elle utiliserait en leurrant les intervenants sur  le but assigné ( assainissement de la société,  cousin lointain des éradications d’importuns… qui ne « méritent  » pas le respect !) 

La traduction/résumé est sur : http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/une-organisation-de-harcelement-2/