Tag Archives: IRM

Un neurologue se paie la tête d’une cible de HCE

27 Sep

HCE  = Harcèlement criminel électronique
Le harcèlement est une activité répétitive avec intention de nuisance et de malfaisance .
La criminalité électronique consiste à employer une technologie qui permet de propulser des signaux ( ondes ou sons) à travers les parois , pour viser une cible à atteindre chez elle . Sans contact. Sans preuve.
La préméditation qui préside à ce type de harcèlement en bandes organisées, signe également la criminalité .

IMG_4675 invalides

Le cabinet  de ce neurologue se trouvait à une station de métro de la rue Ernest Renan où j’habitais.

IMG_4674 duroc

Et ce neurologue avait aimablement accepté de me glisser en urgence entre deux rendez-vous programmés. Rapide, précis et concis , il induisait une confiance de pragmatique .

C’était en 2013. La nuit précédant cette mini-consultation avait été une horreur. Le faisceau d’ondes meurtrier balancé à travers les murs par le tueur Walti avait trouvé ma tête pour la faire souffrir par à-coups brûlants répétés, dans tous les petits coins de la pièce. Même dans la douche. Même dans les parties communes de l’immeuble ( palier et marches de l’escalier).
Comme beaucoup de cibles de HCE , l’idée d’un élément inconnu introduit à mon insu au niveau de la tête et cause de ce «  brain beaming  » systématique et réussi , avait fait son chemin . Je cherchais une cause locale probable qui permettait cette atroce visée privilégiée.
«  Je pense qu’on ne trouvera rien «  avait dit le neurologue tout en me tendant une prescription pour IRM.

IMG_4694 IRM
L’IRM n’avait rien révélé. Normale.

IMG_4693 neurologue
Un mois plus tard,  j’avais repensé au neurologue.
Lors d’ une chute sur un trottoir en sale état ,  rue de Vaugirard, ma tête avait porté sur des briquettes. Un consistant hématome s’était formé à la tempe . L’aimable garçon qui m’avait relevée , avait questionné pour savoir que faire. Je ne lui avais parlé que de dégobillage  imminent.  Tout cela avait entrainé un transport vers l’hôpital Georges Pompidou pour un scanner de la tête de précaution.

Là, pendant que j’attendais mon tour de scanner, le réseau des FM à mes trousses avait envoyé son  faussaire  sur place : Mr Delchev, médecin addictologue,  spécialiste des extra-terrestres .

Mr Delchev avait ensuite passé le relais au jeune et autoritaire Mr Boillet.

Pour un scanner fait en consultation externe, Mr BOILLET avait exigé des référants .
Mon meilleur ami avait été le premier. Mr Boillet , et moi-même, avions ainsi papoté avec lui au téléphone. Il m’avait présentée en personne aimable et normale , connue et fréquentée depuis plusieurs décades, et dont il répondait volontiers.

Pour le second, j’avais proposé le neurologue qui m’avait laissé une impression d’homme logique et censé.
Mais le psycho-rigide Mr Boillet aux ordres, avait conclu

  • que je n’avais pas de meilleur ami,
  • que ce dernier n’était pas mon référant,
  • que j’étais un danger pour la société et pour moi-même et
  • qu’il fallait m’incarcérer en urgence médicale , «  sous contrainte  », et sous le régime du «  péril imminent  » c.a.d,  avec privation de mes droits constitutionnels

Interrogé sur l’échange avec le neurologue , Mr Boillet avait répondu que le neurologue pensait comme lui. Je n’en avais pas cru un mot.

Car cet autre faussaire nommé Mr Boillet, avait aussi torché un diagnostic noir ,en moins de 3 minutes. Sans aucune interrogation médicale. Et en me déclarant, en plus,  de sexe masculin

Cela avait coûté 23.000 euros aux contribuables, et 700 euros d’avocat à mes frais pour en sortir. Ma chère chute.

C’était en 2013. Mais , depuis, le «  brain beaming  » , ici dans cette histoire sous les ordres et la protection de francs-maçons criminels , n’avait jamais cessé.

En 2014, mon cerveau montrait un état quasi catastrophique. Plus des 2/5 étaient privés d’irrigation normale.

En 2015, dans l’épuisement de ce «  brain beaming «  constant et avec le bout de cerveau restant,  j’avais fini par recontacter en confiance le neurologue de confiance de l’avenue  Constant Coquelin,

IMG_4676 ave constant coquelin

Sa prescription cette fois était sous enveloppe. La classe  !
En me raccompagnant vers sa secrétaire encaisseuse , le neurologue avait murmuré «  et si on ne trouve rien, ce sera l’hôpital psychiatrique  ».

ça se gâtait. Pour 80 euros les 15 minutes, c’était , en plus,  mal venu.
Le reste était à l’avenant. La prescription proposait une recherche pour des «  malices nocturnes non élucidés  ». Avec «  élucidés  » au masculin, on pouvait croire à une faute de frappe . J’avais  corrigé les « malices » en « malaises ».

IMG_4692 malices 2017

Par contre, une prescription faite en 2017 et remboursable en 2015 risquait  de faire tiquer la sécu. A voir.

Ce que la sécu ne vérifierait pas,  était pour moi  : la signature. C’était une mauvaise imitation de la mienne, présentée, ci-dessous,  face à celle du neurologue , à gauche,  sur la feuille de soins de 2013.  Donc un faux, pour cette  prescription de 2015. Mais qui m’est , d’une certaine façon, imputé. Selon cette signature qui n’est pas celle de Mr BOULU,  j’aurais eu fait moi-même une prescription avec son papier à en-tête . Tordu , non ?

IMG_4695 signatures

Pour comprendre cette ineptie de connivence, il faut se remettre dans le contexte du harcèlement en réseau tel que pratiqué  en FRANCE, par  des M DELCHEV, BOILLET et trop d’ autres .

Les frères qui le pratiquent  ressemblent  , en général, à  des individus au-dessus de tout soupçon. Ce  qui  leur permet de contourner, détourner , caricaturer, piétiner les règlements et les lois pour les adapter aux situations qu’ils manipulent ou  fabriquent .

Ces situations pré-fabriquées sont faites pour  infantiliser, humilier ou ridiculiser leurs victimes. Elles leur compliquent la vie sciemment. Personne d’autre qu’eux, n’oserait le faire. Parce que ces réseaux de complices  incluent  des  greffiers, des  policiers, des magistrats ,  ces individus ne risquent rien . Les plaintes des victimes contre l’un ou l’autre  sont juste vouées à l’oubli organisé.

Ici, plus particulièrement, le faux en signature fait écho au pataquès organisé par un franc-maçon de Vannes (56)  : M LE ROUZIC , représentant de SOFI OUEST GESTION.

Pour mémoire, cette société avait fabriqué un faux ordre de prestation à mon nom avec une fausse mienne signature .Cette prestation avait été facturée et le montant avait été prélevé automatiquement du restant-du à me revenir.

Ma plainte pour faux et usage de faux, comportait 3 documents justificatifs précis. Cette plainte simple et facile, transmise du TGI de Paris à celui de Vannes n’a jamais été traitée. Aux dernières nouvelles ( sept 2015) et après plus d’un an de délai et deux rappels par LAR, cette plainte est toujours censée faire l’objet d’une enquête de la police de Vannes.

Vannes est un endroit où face à une torture criminelle par souffrance et privation de sommeil, un policier avait répondu qu’il n’allait pas embêter le criminel parce que ce dernier venait justement de trouver un boulot. Texto.

Pour ce qui concerne le lien entre la fausse signature d’un employé de SOFI OUEST GESTION / LE ROUZIC et la mauvaise  copie de ma signature par un neurologue parisien , il faut penser à la technique de l’écho .

Cette technique consiste à évoquer un sujet, un thème ou une situation que seule la cible peut interpréter.

Ici, l’histoire  de SOFI OUEST GESTION /LE ROUZIC avait été remise en ligne , quelques jours  avant le rendez-vous chez le neurologue Mr BOULU

Cette méthode, telle que décrite ici dans cette anecdote , est le bras d’honneur habituel de la franc-maçonnerie criminelle à ses victimes et à l’Etat. Elle les nargue en leur rappelant par ce fait et  en écho, que les lois de cette république sont à leur bon vouloir.

Car ceci est leur méthode de base  : le déni des droits constitutionnels de leur victime. Cette méthode  a pour corollaire l’affirmation implicite constante «  la loi c’est moi  » c.a.d «  quand je veux , si je veux , comme je veux , grâce à tous ceux qui vont m’aider et aller dans le même sens  » , dont tous les frères obéissants incluant aussi un grand nombre de chefs de services de fonctionnaires administratifs.

IMG_4695

Publicités

IRM et Schizophrénie

10 Déc

???????????????????????????????

 

Ceci devrait permettre aux individus ciblés avec V2K de pouvoir prouver que leurs voix dans le crâne n’ont rien à voir avec une maladie mentale, si leur IRM s’avère normale.

Cette information vient du site  :
http://www.dimag.com/showNews.jhtml?articleID=2012023878/news-weekly-080707

Lorsque, en 2013, Mr Delchev, franc-maçon auto-annoncé et addictologue à  l’hôpital européen Georges Pompidou,  était venu aux urgences de traumatologie pour s’emparer de mon cas sur ordre de ses frères , il m’avait affublée d’ une éventuelle schizophrénie tardive.

Ses copains médecins du SHU suivant, Mrs GAY et MONTEIL DE MARICOURT , ne demandaient pas mieux que suivre cette piste en l’affirmant. * (1) . Et badaboum , 3 jours plus tard, ils avaient changé d’avis . Plus question de schizophrénie.

L’ état psychotique avait été décrété .

Il est probable que ce revirement était dû à une information de leur réseau de copains harceleurs/voleurs.

Ce réseau de harceleurs/voleurs avait  en effet organisé le vol de ma valise * (2) dans le train entre Vannes et Paris . Dans cette valise se trouvaient les images d’un examen IRM fait le mois précédent. L’examen ne présentait aucune anomalie.

Avec cette preuve forcément transmise , plus question pour les médecins spécialistes du SHU de prétendre à un cas de schizophrénie. Pas de problème . Risperdal de toutes façons.

On l’avait compris, la seule chose importante était l’enfermement irrémédiable sous n’importe quel prétexte avec l’assurance que, si j’en sortais , ma parole ne serait plus écoutée et encore moins crue . Mes plaintes non plus. Sans parler de la cicatrice sociale que cette incarcération hospitalière était censée laisser.

C’est ce que vivent toutes les cibles de harcèlement en réseau à travers le monde et selon les mêmes modalités.

Les francs maçons qui le pratiquent ont mieux que de l’imagination . Ils ont de tentaculaires réseaux formatés selon des méthodes sado-masos éprouvées.
Le passage sous le bandeau est en effet un exercice éminemment sado-maso et qui sélectionne les candidats aptes au formatage à venir. Mais c’est exact pour les naïfs seulement.

Donc,  ce mien examen d’ IRM avait été volé. Une partie en avait été déposée à VANNES , plus tard,  lors d’une violation de domicile.

Et bien, la deuxième partie  m’a été rendue ! Quand ? Je l’ignore. Je l’ai trouvé en faisant des paquets . Elle a été placée dans une valise à PARIS, dans mon placard fermé à plomb à usage unique, dans une pièce fermée à clef mais dont J-J Walti a le double .

C’est lui qui l’avait dit * (3)

«  Le livre du Tao  » * (4) volé aussi , a également été retrouvé après disparition,  dans l’exacte même valise de Paris.

Et même si je suis la seule à pouvoir l’affirmer , puisque c’est ainsi que ce système fonctionne, il faut en tirer une information évidente de  complicité. Celle  des organisateurs du vol de ma valise dans un train SNCF entre Vannes et Paris , et celle  des harceleurs de l’immeuble du 22 rue Ernest Renan à PARIS 15 ème , qui font sûrement pipi tout bleu..

Ces harceleurs et par ailleurs criminels du 22,  ont donc encore entre les mains, provenant de cette valise , de miens vêtements , une clé d’armoire, un scanner portable, etc …….

Je sais,  par ailleurs,   que certains de  ces miens vêtements sont bien aérés. Un de mes chemisiers des USA, facilement reconnaissable, était    sur le dos d’une petite dame du quartier, qui ne s’attendait manifestement pas à me rencontrer.

Pour une presque dernière information de détection sur la torture par ondes pulsées qui se pratique dans cet immeuble au 22 rue Ernest Renan, 75015 , depuis 30 mois , non stop, voici ci-dessous un exemple de l’enregistrement  fait ce matin.

???????????????????????????????
Il y avait eu deux phénomènes simultanés observés, d’une part des sursauts des jambes,  attaquées par des tirs d’ondes venant de l’appartement de la famille WALTI au  5ème, d’autre part des sifflements qui avaient traversé absolument toutes les épaisseurs de protection. Repos impossible.
Ces sifflements correspondaient à des augmentations du spectre de signal équivalent à 2 fréquences.

Ici, 2400 MHz (2,4 GHz) et 2500 MHz (2,5 GHz)
* (1)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/30/quelques-hallucinations
* (2)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/19/vol-crapuleux-en-reseau/
* (3)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/
* (4)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/13/droit-de-reponse/

 

 

Contrer l’énergie dirigée, informations de base.

19 Jan

Traduction libre de la lettre de Julianne McKinney à John Gregory Lambros, en date du 27 juillet 1995

Cette lettre donne les indications de base aux cibles de harcèlement électronique pour se protéger. Elle date de 1995. La technologie a progressé depuis. Les armes  à énergie dirigée utilisées sont devenus accessibles à beaucoup, dont le grand banditisme.

Cette lettre  a été copiée de Mind Journal Vol 1 N° 45

Elle montre  l’existence d’une forme de criminalité mondiale,  encore mal connue en France,  où elle prospère dangereusement

————————————————– ————–

Association des Anciens de la sécurité nationale
Projet de surveillance électronique
P.O. Box 13625
Silver Spring , MD 20911-3625
(301) 608-0143

27 juillet 1995

John Gregory Lambros
Reg . n ° 00436-124
U.S.P. Leavenworth
P.0 . Box 1000
Leavenworth , KS 66048-1000

Monsieur Lambros :

Recevez ici mes excuses pour  ma réponse tardive à votre lettre en date du 5 Mars 1995. La nécessité  de gagner ma  vie hors de ce projet , m’a  fait recentrer mes priorités ailleurs.  Ce qui explique que les lettres comme la vôtre  aient été  un peu laissées de côté.

Pour des raisons financières , je suis en train d’abandonner  tout ce qui concerne ce Projet. Je n’ai pas l’intention de laisser une  adresse de réexpédition  à mon départ le 31 ajout 1995 . C’est la raison pour laquelle Harlan Girard m’a demandé de répondre à tout le moins à votre lettre  avant ce départ.
J’ ai appris qu’Harlan avait eu un contact houleux avec votre avocat  il y a quelque temps. Il n’en reste pas moins préoccupé par votre situation  et c’est ce qui m’a poussée à vous répondre.

A cause de mon  emploi du temps chargé ,  je souhaite cependant ne pas avoir l’air trop expéditive. Je ne peux pas passer beaucoup de temps à fignoler le contenu , car j’ai un énorme de travail d’ emballage à faire.  Prenez ce qui vous conviendra et ignorez le ton  si vous le voulez bien.

Ce que vous décrivez comme étant une forme continue de  contrôle et d’expérimentation neuro-cybernétique est en fait très répandue à l’échelle mondiale . il n’est pas besoin d’implant  pour ces expérimentations   de transmission de  voix ou de contrôle de la pensée de personnes ciblées. Et bien sûr, on ne sait pas si des implants existent dans votre cas.

Il se pourrait qu’il y en ait et cela expliquerait que l’on refuse de vous faire subir un examen  IRM.

Il  peut y avoir  des inconvénients à revendiquer une similitude avec   les publications relatives à ce type d’expérimentation , comme celles de Scheflin  – les manipulateurs du mental-   ou  de la psyscho-civilisation de la société Delgado.   Un argument du type « ce qui est présenté dans ces livres correspond à mon cas  »  ne peut pas  retenir l’attention d’un tribunal.
C’est ce qui a du se passer  dans votre cas devant  le tribunal du district  en Janvier 1993 .

Il me semble que votre meilleure défense devrait être de prouver que les effets  de ces expérimentations  peuvent être neutralisés ou empêchés  Ces expériences peuvent  en effet être  sabotées.   Pour commencer ,  je suggère ,  que vous demandiez à M. Orren et / ou M. Faulkner de vous apporter  ce qui suit  , au minimum : ( 1 ) un scanner de fréquence radio qui détecte les  Megaherz, (2 ) un détecteur  portable de fréquence acoustique  , ( 3 ) un détecteur potable  d’ EMF portable avec une antenne en boucle , et (4 ) une grande quantité de fil de cuivre .

Et ce , pour les raisons suivantes :
Tout d’abord,  par ce que les transmissions auditives  sont portées par des fréquences micro-ondes mesurables  ,  à défaut d’être immédiatement déchiffrables, par des scanners un peu sophistiqués de RF (quelque chose au-dessus d’un scanner  standard de la police , en d’autres termes ) .

Ce que vous semble  des   » voix dans la tête  » peut être perçu  par quelqu’un d’un peu malin  comme un classique « hum »   de type micro-onde  , à condition que ce quelqu’un   ne soit pas équipé  d’implants cochléaires (récepteurs) qui fonctionnent sur la ou les  mêmes fréquences que celles qui sont employées dans votre cas , et en supposant que , en l’absence d’implants cochléaires ,  le crâne et le cerveau de ce quelqu’un  ne soit pas structuré comme la vôtre et, par conséquent , ne  donc soit  pas sensible au signal sonore intégré dans la fréquence  qui vous est  destiné .

Votre scanner devra être capable  de balayer  des transmissions sur une large bande passante.  au cas où les  transmissions qui vous sont destinées passeraient d’une fréquence à une autre pour camouflage. Je pense que ces transmissions  sonores se font surtout  dans la gamme des fréquences 27-29  Megaherz – une gamme de fréquence extrêmement bien protégée   par le Gouvernement des États-Unis , si on en juge par  leurs réponses agressives au  CBistes   qui tentent de communiquer sur ces fréquences afin d’éviter d’avoir à payer des frais de licence à la FCC
Quand je dis que les transmissions auditives peuvent être détectées  mais pas forcément déchiffrées par un scanner,  c’est surtout parce que certaines voix  dans la tête   impliquent la transmission analogique de la parole, qui  est un  encryptage  de la parole humaine que le cerveau est capable de déchiffrer …..  . J’y fais référence dans la monographie jointe – harcèlement  à base de micro-ondes et  expérimentation de contrôle  mental –

Au cas où vous auriez des implants cochléaires,  ce processus  analogique ne devrait pas être   nécessaire et vous devriez pouvoir déchiffrer  facilement  les transmission sur un scanner HF.

Je recommande l’acquisition d’un détecteur portable de fréquences acoustiques  parce que je doute   que vous, votre famille ou vos amis  puissiez vous permettre d’acheter un analyseur de spectre sophistiqué et  un détecteur à jonction non linéaire

En règle générale ces expérimentations  sont faites par énergie dirigée  ciblée  et sont détectables par le type d’équipement mentionné.

Un analyseur de spectre vous ferait savoir quelles  sont les fréquences utilisées . Mais le coût prohibitif va de  $ 25.000 à $ 50,000 et dépasse probablement  vos moyens.

L’antenne en  boucle sur un détecteur EMF portable va vous donner une possibilité limitée de trouver une direction sans pouvoir identifier les fréquences en cause.  Je pense que vous risquez de trouver une importante source d’énergie venant du système de ventilation de votre cellule qui est  souvent  recouvert d’une grille.  Les systèmes de surveillance sont également souvent posés dans ces système de ventilation ou dans les systèmes de détection de fumée . Quelques tapes  sur les gicleurs  avec un un livre ou un manche à balai  devrait faire réagir les gardes en un rien de temps

Ce qui arrête le mieux ces phénomènes  est le maillage de cuivre.  Pour que ces expérimentations soient réussies il faut que le signal puisse être ciblé. Or le maillage de cuivre  dévie les ondes électromagnétiques ciblées dans la gamme des hertz et  des mégahertz.

D’autres types de fréquences peuvent être physiquement obstruées / déviés par d’autres moyens physiques
. Les  miroirs par exemple  peuvent dévier certaines formes de lasers . Les ondes  radar peuvent   être absorbées ou déviées  par du  robuste caoutchouc plastifié et du tissu  caoutchouté
Les ultrasons et infrasons – fréquences acoustiques utilisées dans ces expérimentations  – peuvent être perturbés en utilisant  une radio   FM ou AM  assez fort – et qui peut endommager les émetteurs acoustiques-

Les  brûlures au  laser de type   » piqûre d’abeille  » peuvent être neutralisées par  des anesthésiques dentaires ( Anbesol ou SensoGuard ) ou déviées  par une  généreuse application de vaseline médicinale  sur la zone ciblée .

Je pourrais continuer encore et encore , mais je pense que vous avez saisi l’essentiel. .

Le maillage de fils de cuivre   , est facile à trouver  dans le rayon  des tampons à récurer les casseroles   de la marque  Brillo . Les tampons à récurer sont   des fils de cuivre qui mesurent entre 10-12″ par 7 « maintenus par  un anneau en métal ou de la colle.

Je suggère , si c’est possible  ,  que vous commenciez  par fabriquer une barrière contre  votre harcèlement à base d’énergie dirigée avec environ 30-50 de ces tampons. L’ effet  barrière est en effet  instantané.

En couvrant la partie  de votre corps  ciblée par les ondes électromagnétiques vous aurez un soulagement immédiat de vos symptômes Vous pourrez ainsi traiter tout de suite   vos maux de tête ciblés sur certaines parties du cerveau sans recours à aucun médicament .   Vous pourrez aussi  vous débarrasser  des douleurs arthritiques, des inflammations des articulations, et des nerfs rachidiens  , des soudains spasmes musculaires des bras et des cuisses,  en les couvrant de mailles de cuivre.

Si vous avez la possibilité de faire apporter  tout cela dans votre cellule , il faut  savoir que cela va mettre les monstres qui vous persécutent en rage.  Attendez-vous donc à un changement  de tactique pour vous rendre la vie impossible.

Les monstres en question pourront essayer d’attaquer votre nuque avec un bombardement intense de micro-ondes  ( ce qui ne nécessite aucun implant) Mais à partir du moment où vous aurez commencé à utiliser ces protections  vous réaliserez  qu’ils auront d’avantage de  mal à communiquer avec vous  et auront du mal  à contrôler vos paroles et vos schémas de pensée. ( mon idée : « faites les bosser »)

Les rêves induits peuvent   également  être bloqués . Cela se passe quand  vous entrez dans la phase  REM ( rapid eye -mouvement )  un stade de sommeil . Votre cerveau est alors amené vers un sommeil profond par des ELF ce qui vous empêche d’être conscient  de l’émission acoustique quasi-subliminale à l’arrière de votre boite crânienne. C’est cette émission acoustique  quasi-subliminale  qui influence vos rêves. Dans un état semi conscient, vous pouvez physiquement reconnaître cette tentative d’émission  qui ressemble à de brèves impacts de transmissions qui provoquent une sorte de  sifflement du genre  « PF-FFT !.. PF-FFT ! »  à cinq secondes d’intervalles.

On peut bloquer tout cela .  Pour cela , il faut mettre en place  ce qui a été décrit avant , pour protéger le crâne.
Je suppose que vous êtes également soumis à  des séances de « chauffage »  à base de  micro-ondes ou  ce qui est nouveau , à base de   lasers infrarouges .( L’ Armée de l’Air essaie de créer un systèmes de communication de champ de bataille qui exploite ce dernier phénomène . ) Le  « chauffage »  de la tête  laisse des preuves.

Vos cheveux et les follicules pileux sont chauffés au point de l’impact de la fréquence.  Je vous recommande de garder vos cheveux un peu plus longs qu’une coupe normale  pour surveiller ce problème plus efficacement  .

Il faudrait pouvoir mettre deux grands ventilateurs dans la cellule pour neutraliser ce très désagréable phénomène.

Ce que le mircro-ondage   et bombardement  au laser infrarouge à long terme  induit au niveau du cerveau  et des autres organes est appelé  » autolyse  » ( un amollissement du à la destruction des surfaces capillaires )  Ce processus destructif peut être mis en évidence par scans , ou IRM ( ce qu’on refuse de faire à tous les individus ciblés par le contrôle mental).
Encore une fois, ce qui précède est une première partie.

Passons maintenant à la question de vos appels publics . Vous  pourriez changer de stratégie.   Au lieu de demander que l’on intervienne sur votre cas, vous pourriez sensibiliser le public à l’aspect généralisé des abus que vous mentionnez. A titre individuel vous n’obtiendrez pas un large soutien public  à une époque où l’on à tendance à enfermer les criminels et à  se débarrasser de la clef .

Compte tenu de la nature horrible des crimes volontairement  perpétrés dans ce pays ,  l’opinion publique américaine tend à considérer tous les criminels comme des rebuts qui méritent la torture  jusqu’à la  mort.
Ce qu’il faut leur redire est que notre  Déclaration des Droits interdit les châtiments cruels et inutiles.  Pour cela , il leur faut la preuve que les abus et  la négation de ces droits humains et civils  sont très largement répandus  en milieu carcéral.

Il est clair que vous avez les compétences  littéraires  pour qu’on s’assoit et prenne des notes .  J’espère que vous avez pu prendre contact avec d’autre détenus qui ont comme vous des  facilités d’écriture susceptibles  de créer des liens forts  pour soutenir vos efforts. À titre de suggestion , vous pourriez  vouloir communiquer avec David Fratus à la prison d’État de l’Utah ( ID# 17886 , P.0 . Encadré 250 , USD , Draper , UT 84020 ) , si vous ne l’avez pas déjà fait. Vous et vos collègues les plus déterminés pourriez aussi commencer à travailler avec d’ autres détenus ,  plus vulnérables pour leur éviter la perspective d’un suicide .

Parlant de b. s. ,  les inepties  que vos manipulateurs vont ont fait transmettre au Tribunal  selon vos notes, n’étaient que cela , un écran de fumée, du théâtre, hokum (?)  Vous n’êtes pas manipulés par les fonctionnaires du gouvernement brésiliens qui ont  un différent avec le Ministère de la justice US.

Nous sommes ici face à un mouvement fachiste mondial  impliquant des   multinationales , des personnes au sein de grandes agences gouvernementales disséminées dans le monde entier,  (avec une très fortes composante militaire ) ,  des amateurs de culte satanique , des chercheurs universitaires qui contournent les interdictions  sur l’expérimentation humaine non consentie , beaucoup d’argent et un certain nombre d’autres choses. Vous êtes juste une goutte dans le seau  de l’expérimentation concernée.

Les opérations psychologiques associées à ces expérimentations impliquent  toujours des tentatives de focalisation de l’attention  ( et de la haine) de l’individu ciblé sur un leurre , à l’exclusion de tout le reste .

Votre leurre est le gouvernement brésilien et quelques  comparses  américains . L’utilisation des ressortissants étrangers est courante dans ces opérations . Gardez à l’esprit le fait que , tout d’un coup , les monstres à vos trousses peuvent tout modifier pour vous faire avaler que des extra terrestres, satan et/ou l’armée US sont impliqués. Tout ce qui leur viendra à l’esprit. Le mieux est d’éviter leurs tentatives pour contrôler vos impressions   quand vous allez commencer à les gêner  et augmenter leurs dépenses de fonctionnement  ( vous avez vu ce que ça donnait quand vous avez jeté de l’eau sur leur émetteur de micro-ondes au Brésil.  Amusant, non ?)

Par ailleurs, si vous voulez faire une apparition remarquée dans votre prochaine procédure judiciaire ,  s’il y en a une,  vous pourriez aussi  prévoir d’acheter  votre propre émetteur portable de micro-ondes  chez —-  à  ——— , NM . Pour environ $ 4000 au catalogue , vous aussi, vous pourriez frire les cervelles de vos voisins jusqu’à 1 km et pour seulement $ 350 vous pourriez acheter un  générateur de douleurs  chez ——à ——— NH .  Si vous emportez ces appareils avec vous au tribunal vous pourrez même viser les parties génitales des avocats généraux tout en présentant votre cas. ce qui  devrait les rendre plus conciliants.

Si vous souhaitez continuer à creuser  la question des implants cérébraux,  il faudra que votre avocat  se penche sur les recherches  et les publications qui ont été faites sur le sujet par FDA et NIH  Nous sommes dans la décennie du cerveau. C’est ce qu’il faut garder en mémoire . Ces agences  distribuent des millions de dollars  à ceux qui testent  l’efficacité des implants cérébraux.  Comme cette recherche est payée par les contribuables , l’information est du domaine public. De très nombreuses sortes d’implants médicaux  sont testées  par des chercheurs   sous l’égide de ces organismes .

Enfin , en ce qui concerne la défense du gouvernement contre vos allégations , comme indiqué dans vos  notes , je constate que personne n’a soulevé le fait que vous avez été maintenu au secret pendant une très  longue période dans un système carcéral étranger et sans rien qui le justifie.

A moins d’une accusation de trafic de drogue au Brésil, votre détention inutilement longue est une violation de l’esprit et du but des lois américaines et mériterait une médiatisation .

Si vous avez  été appréhendé au Brésil en raison d’un mandat américain ,j’espère que vous avez vu le mandat ,  qu’il était régulier et que vous avez pu vérifier la conformité des actes des fonctionnaires US avec une stricte application des lois américaines sur l’extradition. Si le mandat était illégal  et s’il y a eu violation des lois américaines applicables  au cours de la procédure d’extradition,  il faudrait également faire passer cette information dans la presse.  ( ces sujets ne mènent nulle part dans un tribunal)

En conclusion , et si cela ne vous dérange pas,  j’envoie copie de cette lettre à Mr Orren et à David Fratus à la prison d’Etat de Utah , ainsi  qu’à  Marlene Smith ( KBOO , Portland , OR) , qui m’a interviewée la semaine dernière, ainsi qu’à Glenn Krawczyk en Australie qui a publié un super article sur ma lettre envoyée à l’école militaire  -Nexus New Times- il y a quelque temps . (La reconnaissance de ces expérimentations   s’élargit)

Je n’aurai pas l’occasion d’une autre correspondance avec vous . J’espère que celle-ci vous aidera et je vous souhaite bonne chance dans vos futurs  projets.
Cordialement,

[original signé]
JULIANNE MCKINNEY
Directeur ,
Projet de surveillance électronique
————————————————– ————–
 » … Les actions secrètes sont contre-productives et dommageables pour l’intérêt national des États-Unis . Elles s’opposent au fonctionnement d’un système national efficace de renseignement et portent atteinte aux  libertés civiles , y compris au fonctionnement de la justice  et  d’ une presse libre . Plus important encore, elles sont en contradiction avec les principes de la démocratie ,  de l’autodétermination nationale et du droit international qui engage  les États-unis   » . ( Credo de l’Association  des Anciens de la sécurité nationale )

————————————–

oreille