Tag Archives: Isabelle BLAINEAU

Cible de HCG sans droits constitutionnels – Un avocat général français le confirme

29 Déc

HCG = HARCÈLEMENT CRIMINEL GLOBAL  et qui inclut

– harcèlement en réseau et harcèlement électronique avec atteinte à l’intégrité physique par moyens cachés

Un avocat général , n’est ni avocat , ni général.

L’expression est aussi peu conforme à une définition littérale,  que le  Nouvel Ordre du Monde,  tant décrié par les cibles de harcèlement en réseau
Et finalement, la plupart des cibles de harcèlement en réseau apprennent à l’observation et leurs dépens,  que ce qui est désigné par Nouvel Ordre Mondial ,  n’est pas NOUVEAU et n’est surtout pas de l’ORDRE , Ni l’ORDRE de qui que ce soit ou de quoi que ce soit.

Le terme AVOCAT GÉNÉRAL est ainsi de prime abord trompeur.
Wikipédia nous apprend que l’avocat général est un magistrat qui n’est censé que faire appliquer la loi .
Faire appliquer le loi , c’est la citer et/ou en mentionner les articles pour justifier des décisions prises.
C’est aussi ce que répète et martèle les juges de la Cour Europénne des Droits de l’Homme aux Etats voyous et à leurs magistrats quand ces derniers prennent des décisions capricieuses qui privent des citoyens de leurs droits constitutionnels.
Cette fois , dans l’Etat voyou FRANCE, c’est Monsieur Hervé DREVARD qui fait sa démonstration et répond en lieu et place de la Procureure générale de POITIERS, informée des dysfonctionnements sélectifs de la justice des Sables d’Olonne , pour réaction.

Sans se fouler, ni citer aucun texte ou règlement, Monsieur DREVARD, annonce qu’il est d’accord avec Carine HALLEY , procureure des Sables d’Olonne qui avait mélangé et classé par paquet de TROIS
– une plainte au pénal pour escroquerie au jugement ( Isabelle Blaineau)
– une plainte au pénal, pour escroquerie en bande organisée par un huissier de justice ( Cedric VINCENT)
– une plainte au pénal pour faux et usage de faux par professionnel de l’immobilier ( CM-CIC Gestion IMMOBILIERE)

Ces trois infractions pénales notoires, organisées contre une locataire qui payait ses loyers , tentaient de rétablir  (s) mes droits face à une  mise à la rue , faite grâce à un document,

-obtenu par un avocat ,  Thomas ROUBERT,  qui manipulait ouvertement les fonctionnaires d’Etat de la justice  de Vendée et

-émis par un préfet intérimaire complaisant , Vincent NIQUET,  pour plaire au précédent et (qui a depuis quitté son poste)

-admis par une magistrate Catherine BARRAT, protectrice des faussaires et des escrocs locaux.

Hervé DREVARD , avocat général à Poitiers et qui répond à un courrier qui ne lui était pas adressé, se manifeste ici , en qualité de  pompier FM .

Dans un livre  » LE TUEUR INNOCENT  »  dont le sujet avait  alimenté la chronique judiciaire et les débats télévisés ou du café du commerce , pendant des semaines aux USA , Michael GRIESBACH , procureur à MANITOWOC (USA) , s’est attaché avec passion à montrer l’énorme différence entre travailler à rendre la justice et chercher à étayer une conviction.

Cela demande du courage ,  de l’honnêteté,  et  l’humilité de s’en tenir aux faits et aux preuves, et même si , comme le reconnait la proc lui-même, les magistrats  finissent par accumuler, au fil du temps, une bonne dose de cynisme . Cynisme n’est cependant pas antithétique de professionnalisme  .

Ici , dans cette nouvelle anecdote française ,  qui a pour acteur un avocat général , on trouve  seulement une complaisance  de caste , lié à  un magnifique mépris de la loi .

Le dire et l’écrire , avait  entraîné, le jour même  une maousse séance de torture par énergie pulsée , en plein air .

Ma voiture stationnait, au milieu de nulle part , à 5 kms de la ville proche :

latitude  : 47.4833

longitude : -1.75

et à 15h , j’avais reçu un tir fulgurant dans le cerveau, qui m’avait laissée proche d’hébétée, avec une douleur  profonde et constante. Cette ration de CEM ( champs électromagnétiques) m’avait anéantie pour le reste de la journée., me laissant même incapable de me nourrir.

FP = fréquence porteuse

Les valeurs 𝝁W/m2 indiquent la densité de puissance des signaux .

 

Publicités

Le harcèlement criminel global en FRANCE- vengeance par les préposés aux radars

20 Nov

En France, chaque corporation de fonctionnaires , à ses harceleurs en réseau , qui donnent un coup de main pour les copains qui le demandent.

Pour ces réseaux de dominants grâce aux moyens de l’Etat mis à leur disposition, une cible de harcèlement criminel global , devient une sorte de sous-humain à abattre .

Ces représentants de l’Etat qui n’ont pas fait leur boulot pour empêcher les violences du harcèlement criminel subi par la victime , s’acharnent sur elle par tromperies diverses.

https://etouffoir.blogspot.com/2014/08/harcelement-en-reseau-pre-fourriere.html

Si le harcèlement de cette cible est organisé par des franc-maçons, c’est encore plus facile pour eux . Ils se savent protégés dans toutes les corporations de fonctionnaires et aux meilleurs niveaux.

Les services de gendarmerie ou de police et qui ridiculisent et se moquent des femmes victimes qui résistent, ne font pas exception. Ils utilisent , comme les autres , leur outil de travail pour le détourner à des fins de représailles.

Ça avait déjà été le cas avec les gars de la PPP qui fabriquaient les situations de mise en fourrière pour des sommes extravagantes.

La situation  d’une cible devient  pire si les turpitudes de ces employés et salariés des contribuables sont montrées de la plume .
Les vengeances , quand elles ne peuvent plus être faites en ridiculisant leur victime pour la faire taire, sont faites de tromperies et de préférences financières. Comme au TGI des Sables d’Olonne.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2018/08/08/une-facture-a-15-000-euros-pour-la-victime-de-carine-halley/

Voici nouvelle preuve ici, avec des  prétendues amendes générées par des radars et qui ne me sont jamais parvenues.

Les 13-4-18 et 20-4-18, j’avais encore une adresse fixe.
Si j’avais reçu ces amendes, je les aurais eu payées immédiatement. Comme d’habitude .
Or , je ne les ai jamais reçues. Sans doute parce qu’elles n’ont jamais été envoyées.

Le 20-7-18 , j’étais SDF par la faute de
Catherine BARRAT magistrate au TGI des Sables d’Olonne (85)
Isabelle BLAINEAU , faussaire à l’origine d’une escroquerie au jugement , et blanchi par la seule volonté de Carine HALLEY, procureure de la République aux Sables d’Olonne (85)
Thomas ROUBERT, conseil en turpitude d’Isabelle Blaineau
Vincent NIQUET , Préfet intérimaire sans jugeote
Cédric VINCENT , facteur de justice qui prend des pseudo-décisions de justice financières en sa faveur , en attendant de les faire entériner par Catherine BARRAT, devenu ainsi  complice de vol.

Le 20-7-18 , mon courrier était stocké, contre paiement , dans une boite postale des services postaux français . Tout ce courrier en attente m’avait été transmis en septembre 2018

Si , d’aventure, il avait existé une amende générée par un radar, et faisant l’objet d’une facture, elle aurait été immédiatement payée.

Sans contestation.

Simplement parce que je connais , pour en être victime et depuis plus de 25 ans, les méthodes de harcèlement des policiers et des gendarmes français , au service des autres … magistrats,  copains,  employés aigris ……

Quelques unes de ces méthodes ont été rapportées dans ces blogs.

 

Gestionnaire de RIEN – Autres escroqueries

13 Avr

Ces escroqueries sont notées, ici, pour mémoire. Elles ne sont à considérer qu’indirectement comme conséquences du harcèlement électronique . C’est le contexte du harcèlement criminel global qui les a révélées .

Si on cherche CM-CIC Gestion Immobilière dans Google, une fenêtre à droite de l’écran annonce une bonne centaine de commentaires. En ouvrant les commentaires, on voit apparaitre , et plus qu’à l’ordinaire, le mot ESCROC , expression préférée de l’indignation de locataires grugés.

ici, l’escroquerie de CM-CIC Gestion Immobilière déjà révélée sur le blog etouffoir. blogspot.fr , et reprise ci-après , repose  sur une tromperie de professionnel de l’immobilier. Cette tromperie délibérée,  consiste à volontairement ignorer les premiers articles de la LOI n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové ( ex loi 89-462) et qui sont d’ordre public.

Ma relation avec CM-CIC Gestion Immobilière avait démarré avec une tromperie de l’agence des Présidents des Sables d’Olonne (85) de Nicolas Barreau. Il était le mandataire de CM-CIC Gestion Immobilière , et avait engagé pour lui ( ou elle) le processus de la location.
L’engagement de location que l’on m’avait fait signer disait que CM-CIC Gestion Immobilière était le propriétaire de l’appartement choisi . C’était faux.
Mauvais début.

Le document suivant, le contrat de bail de location , était quant à lui sans valeur légale, parce que non conforme à la loi  ( ex loi 89-462) qui fixe les normes des relations bailleur/locataire .
Dans ce bail était affirmé que la propriétaire et bailleure du bien, était Isabelle Blaineau.

Pas si sûr ….. Ce document ne le prouvait pas , puisque :

Isabelle Blaineau, se révélait un nom tout sec , sans autre coordonnées, obligatoires selon la loi et prouvant son existence ou sa réalité . Le nom prétendait à la qualité de bailleure . Mais le nom tout sec l’était resté. Personne n’avait signé le document ou un autre, attestant être le porteur du nom , avec la qualité de bailleure ou autre , et mandatant un quelconque porte-flingue pour faire la gestion à sa place.

CM-CIC Gestion Immobilière , émanation d’un respectable groupe bancaire, prétendait qu’il était gestionnaire du bien et signait cette affirmation et le bail  qui le certifiait, tout seul. Un faux bail, donc.
Qu’en est-il des autres ? … les baux de tous les locataires qui gémissent sur Google ?

CM-CIC Gestion Immobilière a son siège social à ORVAULT (44) et avec des tripotées de juristes à tous les étages. Surtout au service contentieux avec expulsions.

A mes demandes répétées de faire cesser le harcèlement électronique de voisinage , le prétendu gestionnaire de biens avait d’abord répondu : c’est de la faute aux canalisations électriques non blindées
Des électriciens interrogés reconnaissent des fuites d’énergie par les canalisations électriques non blindées  . Pas des bombardements d’énergie . Ni des sifflements agressifs et brûlants. Des expériences , électricité de l’appartement coupée avaient été faites. Sans succès pour faire cesser le phénomène.

Alors, bien au chaud dans son bureau, l’employée du prétendu gestionnaire de biens avait répondu  à mes demandes de régularisation de ma location prévue sans nuisance  de radiations , en répétant indéfiniment : PARTEZ = débarrassez-nous de vous.

CM CIC Gestion Immobilière connaissait ce phénomène criminel ,  lequel est familier à beaucoup d’ acteurs de l’immobilier et aux réseaux crapulo-criminels qui l’utilisent. Et CM-CIC Gestion Immobilière n’avait rien fait qui puisse déplaire à ces réseaux.
Il avait ainsi joué avec eux, avec son PARTEZ , à faire déguerpir une femme de son lieu de vie par la torture électronique. Au final,  la limite inacceptable pour CM CIC Gestion Immobilière était tout ce qui touchait à  l’argent …. et qu’il n’avait légalement pas plus le droit d’encaisser qu’Isabelle Blaineau.

Isabelle Blaineau , cadre administratif, avait donc un niveau d’étude décent  pour  une  compréhension de la vie et de documents  de base. En plus, il ya internet … ou les enfants pour chercher et expliquer.
Parce qu’ intelligente , bien  audacieuse sous une apparence différente  , et très confortablement entourée et conseillée par celui qu’elle désignait par « NOTRE AGENT «  , elle avait fait cent fois mieux que lui en matière d’escroquerie .
Isabelle Blaineau, avait trompé la justice et ses magistrats en réclamant leur aide pour obtenir de l’argent , pour faire expulser une locataire , et pouvoir continuer à vivre , ravie et épanouie.

 

Le troisième larron était un huissier de justice , Cédric VINCENT , chouchou de tout le monde , escrocs et magistrates   accessoirement tout aussi miso que le maire, leur ancien collègue et  qui continuait de manipuler le TGI en sous-main .

Pour aider mes plaintes à avorter , le maire m’ avait écrit qu’il n’était pas le 1er magistrat de la ville , ajoutant qu’il ne pouvait pas m’aider et  utiliser l’article 40 du CPC .
Traiter une citoyenne en gourdasse ! Un jeu d’enfant sur fond de 22 ans d’expérience , utile voire  indispensable  au réseau crapulo-criminel ainsi protégé.

L’huissier , prévenu de l’illégalité du processus pseudo juridique de recouvrement et d’expulsion bidon , avait choisi son parti : l’illégalité largement couverte par des ripoux qui se serrent les coudes pour s’entraider, et même jusqu’à la Préfecture.

Mais le parti -pris de l’huissier était surtout du au mirage de l’argent facile et dont il allait pouvoir se goinfrer en toute sérénité .
Ce qui l’avait incité à faire n’importe quoi , puisque c’était couvert par la bande organisée locale qui tient ici la ville . Et donc, comme les autres,  , il avait choisi de faire n’importe quoi , par son emploi aidé du mot « justice » .

REPRÉSENTER LES INTERETS D’ESCROCS POUR FAIRE CROIRE A LEUR BON DROIT ET S’EMPIFFRER AVEC EUX, AUX DÉPENS DE LA VICTIME .

Trop cool !