Tag Archives: Les Sables d’Olonne

Tir d’énergie dirigée de 3 h32 – images EEG

16 Sep

On peut rappeler ici la position surprenante et inquiétante de certains médecins qui ne veulent pas entendre ou écouter les faits rapportés et décrits par des victimes du harcèlement électronique criminel.

Pour ceux que je connais pour les avoir rencontrer

  • l’un tient mordicus à n‘envisager la situation que comme un état d’électrohypersensibilité , alors même que ce problème  extrêmement handicapant et fragilisant est la conséquence de la criminalité par énergie pulsée à travers les murs ou les parois, vers le cerveau, et continue à faire courir des risques énormes aux victimes, par NON DÉNONCIATION de ce crime .
  • l’autre affirme , et alors qu’on ne lui demande rien, que tout ce qui pourrait être raconté  sur ce sujet et qu’elle ne veut surtout pas entendre , relève de la psychiatrie.

Les images proposées ici,  le sont avec un commentaire succinct     pour cause

  • de privation de sommeil
  •  de souffrance physique continue du cerveau et des yeux

img_8459-fa-3h32

Détection de tir d’énergie pulsée . En jaune la fréquence porteuse.

On note qu’il s’agit d’une agression d’énergie soudaine, par comparaison avec l’ absence d’énergie repérée dans environnement.

img_8484

et img_8478-electrodes

brusque agitation dans le cerveau détectée par les électrodes au moment du tir d’énergie

img_8480-gene

zones d’énergie électrique soudaine dans le cerveau ,

img_8481-freqeunces

fréquences sur l’électrode Fp1 ( lobe frontal)

Publicités

Tirs d’énergie dirigée dans le lobe frontal – images EEG

16 Sep

img_8470-heure

De nombreux Individus Ciblés par des tirs d’énergie dirigée disent qu’il leur semble que les appartements d’où proviennent ces tirs , sont occupés H/24.

C’est exact.

C’était le cas à Paris XV et à Vannes (56) dans les 2 appartements successifs occupés.

A Cap Olona cela a été vérifié à plusieurs reprises , également et

  • notamment en allant passer un petit bout de la nuit avec ma couette, dans le couloir du 2ème.
  • en attendant le départ du sadique de garde, de nuit, dans ma voiture

On peut ajouter à cette information,  une informations complémentaire surprenante,  et qui concerne les invités ou compagnons sadiques ,  des voisins sadiques . Ces « invités »  viennent  pratiquer  des tirs sur cerveaux  humains vivants, de femmes de préférence.

Ces amateurs ( payants ?)  de tirs sur cerveaux humains vivants , ont été repérés également à Paris XV chez C. RENOVE, à Vannes  (56) chez J . BOUQUET protégée du FM Le Rouzic, et chez A. ROUX protégé par un ami des policiers,  et qui assistait même à l’ auditions de  la victime (moi) de son  imbibé de protégé. Il était là pour une transaction familière aux policiers qui veulent aider le réseau plutôt que les victimes: « vous enlevez  ce nom ( Roux .. Martine *(1)…Poitevin…Stefane.. ) ,  et le procureur – ou le juge- classera la plainte contre vous. »

img_8476-date

Les images suivantes sont celles d’une détection  EEG de la réaction  du cerveau à l’impact des tirs d’énergie sur ce dernier. Parce que les tirs viennent du dessus, ils affectent souvent le lobe frontal.  Le tableau des fréquences  présenté est celui de l’électrode Fp1 qui se trouve comme indiqué sur cette image. Il existe des informations semblables pour chacune des électrodes.

img_8494-tableau-electrodes

et

img_8475-frequences

et

img_8474-fp1-50-hz

img_8471-total

et partie gauche du cerveau

img_8473-gche

et partie droite du cerveau

img_8472-dte

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/27/citadines-criminalite-corso-beur/

Tirs d’énergie dirigée du 15 août , vers le cerveau

17 Août

IMG_7880 le port

Les Sables d’Olonne – Le port de pêche 

Les tirs d’énergie de cette nuit du 15 août vers ma tête et mon cerveau, provenaient de nouveau de l’appartement du dessus. A221.
Or , dans cet immeuble où se trouve mon appartement et le A221, , justement, l’irradiation des voisins est interdite par le règlement de copropriété.

Il y aurait donc eu urgence et possibilité pour que le gestionnaire de biens se manifeste pour faire respecter cette obligation , auprès du conseil syndical , du syndic de l’immeuble et du copropriétaire du bien . Il n’en a rien été, malgré mes demandes réitérées.

Même chose pour le maire, le préfet, les policiers, le procureur de la République, tous en charge de la protection des personnes et de leurs biens, et tous prévenus et sollicités pour faire arrêter cette forme de criminalité . Ils  n’ont rien fait Sauf se moquer de la victime ( moi) , pour certains.

denis stefane 11067788 L’habituel résident du A221 , est un homme  de presque 50 ans, fan de sports de mer et de grand air . Ce type d’activités sportives qui vident le corps et l’esprit des pulsions agressives , donne assez souvent, des personnes mentalement saines ou relativement équilibrées.

Il, et ses complices,  est l’exception qui confirme la règle.

Internet le dit ouvrier fraiseur dans la société AMPM , société   sous-traitante de Vendée Globe, paraît-il. Un job donc , localement quasi prestigieux, et qui utilise ou met au point aussi et sans doute des technologies de pointe : des ultrasons, des sonars pour voir dans l’eau, des radars etc…

Non satisfait de ses activités professionnelles et de loisir, Denis STEFANE , a pris en plus un job criminel d’appoint : la chasse à la femme (moi) à travers les murs .

Cette chasse à la femme , assassinat réel mais couvert, consiste à essayer de provoquer un AVC, ou toute anomalie aux conséquences équivalentes , par des tirs d’énergie dans le cerveau.

Pour repérer, l’endroit où je me trouve chez moi et pouvoir viser la tête et le cerveau, Denis STEFANE a été approvisionné , comme les autres avant lui, en matériel qui permet de suivre à travers les parois, les déplacements et donc l’emplacement d’un corps . Ce suivi de type électronique, se fait manifestement en envoyant des signaux de repérage de moindre intensité .

Compte tenu de l’état de mon cerveau sauvagement agressé depuis 4 ans par ce réseau criminel protégé par les maires et la police de ce pays , ces signaux de repérage pulsés, ici, en proximité provoquent des sensations de piqûres et de brulures,  sur et sous les pieds, les mains ,  sur la nuque et le cuir chevelu. Il s’y ajoute souvent et en plus un état de prostration et d’épuisement du mental et du physique , proche de la sidération en continu et qui empêche de plus en plus tout mouvement ou projet de fuite .

Alors, tout à son plaisir sadique, ou à ce qu’il croit être sa tâche d’exterminateur de femmes , Denis STEFANE canarde, ne s’arrêtant que quelques minutes ,  si je crie son nom à partir du balcon.

Les détections ci-après montrent , de nouveau des tirs qui sont  des agressions brusques , faites à base de signaux pulsés à travers les parois.

Ces détections sont différentes de celles qui montreraient des champs électromagnétiques produits par la téléphonie ou le WiFi par exemple et qui présentent, dans ce cas-là, des valeurs CEM en continu.

Les tirs présentés de nouveau en détection ici, atteignent le cerveau en l’excitant , et en l’épuisant , en attendant de le dévitaliser complètement . Cela provoque deux types de sensations de douleur :
Soit  un sifflement aigu qui affecte essentiellement la cochlée
Soit  un éclatement à l’intérieur du cerveau.

Tout cela, empêche le sommeil , le repos et la récupération.

Des détections faites à l’aide d’un sonomètre montrent qu’il n’existe pas, actuellement, de bruit extérieur ( externe) , au moment des tirs.

Des enregistrements par EEG, montrent, par contre, l’équivalent de décharges électriques intenses dans le cerveau , au moment des tirs. Cela avait déjà été montré dans divers articles de ce blog et de l’autre  https://lezarceleurs.blogspot.com

IMG_7818 réactions

Pour mémoire sur ce qui se pratique couramment en France aussi, et de nouveau , voici ici la détection du tir du réveil du 15-8

IMG_8139 matin du 15-8
Et d’un tir violent du soir  du 15-8 :

IMG_8138 soir du 15-8
Pour le soir du 16-8 , le résident criminel du A221 m’avait brûlé un peu plus le cerveau aux micro-ondes avec ce tir ci-dessous  , et alors que je m’étais endormie sans protection autour du crâne.

IMG_8143 micro ondage du 16-8

 L’après-midi du 15 août avait été consacré à Jacqueline Sauvage, rappelée au bon souvenir des vacanciers et plagistes des Sables d’Olonne avec ceci :

IMG_8144 pétition

Pour les lecteurs étrangers de ce blog , il faut sans doute préciser que Jacqueline Sauvage avait tué son mari après 47 ans de torture par ce dernier. Elle avait été condamnée par la justice française à 10 ans de prison. Mr Hollande , président de la République, l’avait partiellement graciée, ce qui aurait du lui permettre de sortir de prison.

Mais les juges d’application des peines en ont décidé autrement. Ils veulent qu’elle cesse de se prendre pour une victime du machisme sauvage ordinaire et qu’elle apprenne à se voir comme une criminelle. Pour cela , des juges français qui , en plus,  veulent lui faire payer la médiatisation de son cas, pensent que la prison sera le bon endroit pour la faire ruminer et déprimer encore plus et plus longtemps.

« Au nom du peuple français » ,

Ils ont fait un bras d’honneur à son représentant, élu.

Les criminels , qui se donnent le droit à des assassinats collectifs d’êtres humains , en cachette,  par harcèlement électronique ,  et qui ont été désignés  et nommés dans mes blogs, avec plaintes jamais traitées,  sont en liberté. 

Brute criminelle du A221 – Les Sables d’Olonne

23 Juil

« Le développement d’armes basées sur des principes physiques nouveaux, comme les armes à énergie dirigée, à action géophysique, à onde-d’énergie, ou bien les armes génétiques et psychotroniques et autres font partie du programme d’approvisionnement pour la période 2011-2020 », a déclaré Serdyoukov. Ministre russe de la Défense

On sait depuis plusieurs décades que ces armes ou des déclinaisons de ces armes adaptées et utilisant de l’énergie dirigée pulsée à travers les murs , sont utilisées par des réseaux criminels , employant des individus aux couvertures parfois impeccables.

C’est le cas dans cette histoire
–  d’un ingénieur , père de famille nombreuse,
– d’un élève en prépa dans un lycée technique
– d’un ancien gradé de la marine
– et ici , d’un soudeur et d’un restaurateur.

IMG_7953

Le 22 juillet au soir , le tir présenté en détection ci-dessus venait de l’appartement du soudeur, heureux propriétaire de ce véhicule.

IMG_7946

L’ appartement (A221) du soudeur  est au-dessus du mien , et sa place de parking en sous-sol ,  est finalement , pas très éloignée de la mienne.

Malgré son air anodin, le tir de cette détection avait été violent et brûlant comme la langue de feu d’un lance-flamme.

IMG_7956

A plus de 23h, mon bouquin m’était tombé des mains . Je venais de m’endormir avec le détecteur à la tête du lit, quand ce tir d’énergie m’avait cueillie , sur mon lit n° 2, sans se tromper . Le criminel sadique du A221 , m’avait visée avec précision.

Ce tir d’énergie aux allures inoffensives , si on considère les valeurs CEM en 𝜇W/m2 , avait traversé le plafond de mon appartement et mon cerveau sans protection en quelques femtosecondes. Du lobe frontal au cervelet.

IMG_7955

La souffrance du cerveau  localisée au niveau pariétal et au niveau du cervelet, avait duré plusieurs heures.

Ce 1er tir avait été suivi de ceci, avant que je ne réussisse à bouger et partir avec ma souffrance cérébrale.

IMG_7954

Les fréquences (2,4 GHz)  sont des fréquences de micro-ondes. Et cependant , complètement différentes de celles détectées par un scan du WiFi  émis par  ce voisin-là, comme ceci :

IMG_7957

Les fréquences WiFi sont  en jaune sur le tableau ci-dessus ( 2414 MHz et autres )  et montrent la continuité de l’émission du signal  . Les densité de puissance du WiFi de l’appartement A221 sont en marron.

Dans ma voiture au sous-sol de l’immeuble , à environ 9 mètres de l’appartement de D. STEFANE, à l’origine de ce tir criminel par énergie pulsée, une vive piqûre d’orteil avait indiqué que le logiciel programmé du sadique aux commandes de la criminalité organisée de cette nuit-là,  m’avait retrouvée.

Les tirs qui avaient suivi cette sensation de piqûre intense à l’orteil , pouvaient indiquer qu’ 1 appareil ( antenne) existant ou placé à mon insu dans mon véhicule ou dans un véhicule voisin , avait pris le relais.

Un changement de place , à l’intérieur du parking , avait confirmé la même chose. Les tirs ou plus exactement l’éclatement des tirs dans le cerveau avaient continué.

Ces tirs-là , par ailleurs, provoquaient un glissement de la tête ou des épaules sur le dossier du siège , ce qui m’avait fait opté pour l’hypothèse de l’utilisation de l’antenne (sous) voiture .
Choisissant , finalement la rue, pour un peu de repos par déplacements successifs , j’y avais été poursuivie par DA789SY et BD 562 DE.

L’extrait ci-après  , concernant la forme de criminalité que relate  aussi cette histoire, avait été écrit en 2004 par Dr Reinhart MUNZERT et traduit en 2011 par Rudy ANDRIA . Ce texte  se trouve , dans son intégralité ,  à

https://rudy2.wordpress.com/communaute-dinteret-des-victimes-des-armes-electromagnetiques/

Il indique que ce phénomène  criminel subi et décrit ici  n’est pas nouveau .   Cette forme de criminalité cachée avait  été analysée et exposée précisément dès 2004 , pour alerter les pouvoirs publics .

Comme rien n’a été fait pour arrêter cette criminalité depuis 12 ans , on est maintenant en droit de se poser la question de l’intérêt des autorités constituées pour cette forme de terrorisme caché, et de la responsabilité criminelle , des mêmes , par inertie .

Ce terrorisme   caché avec expression criminelle d’atteinte à l’intégrité physique et mentale a de très graves répercussions sur la santé  et la confiance que l’on perd mais que l’on paie à des élus qui se gavent et gaspillent  à nos dépens,  sans sursaut de décence  ou ombre d’honnêteté .

La mise en forme par paragraphes  et le surlignage  des passages proposés sont  , ici, un choix personnel.

 » Les techniques et les stratégies en médecine légale doivent être adaptées aux réalités de la criminalité moderne.

Jusqu’à présent, le travail d’investigation est encore largement laissé aux victimes elles-mêmes, mais nous ne sommes ni physiciens ni experts de la recherche. Bien qu’il existe quelques victimes ayant des compétences en  métrologie, seuls quelques cas graves nous sont connus (par exemple AZ : 711 Js 12421/03).

Nous faisons appel aux droits de l’homme. Ils représentent les droits de l’être humain à la vie, à la santé et à la liberté. L’inviolabilité du domicile de ces brutes de criminels, où, à des fins criminelles, des dispositifs sont mis en oeuvre de manière concrète et visible, ne peut pas jouer en faveur des législateurs pour garantir la protection contre la torture.

Nous sommes soumis au principe de légalité. Les victimes ont opté pour la procédure judiciaire et doivent, de ce fait, être écoutées et protégées. Il est effrayant et scandaleux de constater que les déclarations de tant de victimes se corroborent.

Les preuves ne peuvent être trouvées qu’après des investigations approfondies et adéquates, elles sont nécessaires, mais ne peuvent pas être exigées comme  condition préalable.

Ceux qui revendiquent le monopole de la poursuite de toutes les infractions pénales devraient, de toute façon, le savoir. Nous voudrions éviter, à l’avenir, que des gens soient cruellement assassinés, à cause des autorités mal informées.

Si la police, à l’annonce du crime par micro-ondes, ne reconnait pas le crime et ne diligente pas les enquêtes ad hoc, parce qu’elle ne peut rien commencer avec les seules déclarations des victimes, dans ce cas-là, elle devrait, au moins, savoir qu’elle signe l’arrêt de mort certaine des victimes des armes à micro-ondes, parce que les irradiations des ondes électromagnétiques pulsées sont non seulement insoutenables, mais également mortelles , à long terme, à une telle intensité.

La  victime est sous la dépendance absolue de l’aide des autorités compétentes, parce qu’elle  ne peut pas, uniquement par la voie judiciaire, se libérer de cette torture. Veuillez donc considérer de quelles possibilités une victime des armes à micro-ondes peut disposer, si la voie judiciaire lui reste verrouillée, pour s’affranchir de la torture  et de l’assassinat à petit feu?

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/07/bestialite-et-criminalite-au-quotidien.html

https://etouffoir.blogspot.fr/2016/07/116-secondes-le-temps-de-reaction-de-la.html

 

Réseaux criminels anti-femmes. Comment ça marche

20 Juil

« Avec elle, ils vont bien s’amuser »

avait annoncé Daniel CAUVERT , employé de la société de déménagement Le Guevel de Saint Malo (35) à ses deux compagnons déménageurs. Daniel CAUVERT était chef d’équipe, il  apprenait le mépris des clientes à ses compères.

56-Diagnostic immobilier saint malo Saint Malo

Quelques minutes plus tôt Daniel CAUVERT avait découpé en biseau le pied d’une mienne armoire ancienne confiée aux bons soins de la société qui l’employait. Il avait aussi interverti l’entreposage demandé de cartons . En feignant de se tromper, il avait stocké tous les contenants de produits d’un peu de valeur à même le sol de la cave, non assurée et réputée inondable , et qui le sera dès le lendemain. Sans raison liée à la météo.

Avant de quitter l’appartement sur cette réflexion de crétin misogyne , il avait quand même eu mendié un pourboire . Ce qui lui avait été refusé.
C’était en 2007.

A cette époque, cette guerre anti-femme déclarée , relevait déjà de la criminalité à base de cuisson intentionnelle aux micro-ondes pulsées. Cette criminalité m’avait obligée à quitter l’appartement campagnard de Dol de Bretagne (35) pour un appartement de ville à Saint Malo (35) .

A Dol de Bretagne , la tâche de cuisson d’être humaine incombait aux LE BLAY-LE SENECHAL . Ils étaient les seuls à avoir un accès aux combles au-dessus de ma chambre . Dans ces combles inaccessibles pour moi, le matériel criminel entreposé débitait aussi des V2K . Les V2K sont des voix portées par (ici)  des micro-ondes et qui s’expriment et s’entendent directement dans le crâne sans passer par les oreilles.

Les LEBLAY/LE SENECHAL étaient des transporteurs routiers, très certainement  incapables de gérer les V2K. Quelqu’un d’autre s’en chargeait.

L’alors but probable de ce supplice débilitant par cuisson du cerveau aux micro-ondes , était de me faire perdre la boule, et pour un coup double  :
en m’éliminant d’ un héritage et en accaparant en plus ce que je possédais grâce à un notaire complice
en m’empêchant de continuer le stage du MCC . ( menaces criminelles contemporaines)

Cette criminalité par énergie pulsée existait avant 2007 . Elle avait continué d’exister après. Elle est toujours d’actualité dans sa grande diversité malfaisante et inconditionnelle pour les habitués cachés et protégés de ce système.

Cette criminalité/amusement de réseaux misogynes , utilise aussi beaucoup de femmes dont la conscience de genre se dilue en général dans le porte-monnaie. C’était le cas pour Lelong à Paris XIV . C’est le cas pour ma voisine actuelle, Georgette BROCHET qui viole mon domicile et s’y sert , en habituée de ce système .

IMG_7904 Paris, le métro,  en été

En vue d’un ouiquende à Paris , j’avais quitté ce voisinage improbable à la fraiche,  le 16 au soir, évitant ainsi la canicule. Mais, sans pour autant pouvoir éviter la violence du réseau olonnais qui m’avait suivie, ni les brûlures  des micro-ondes dont il m’avait bombardée.
Mon étape de sommeil prévue était l’aire des Herbiers. Là l’antenne-relais la plus proche était à environ 2 kms . Inoffensive. J’avais pris mes aises. Pour peu de temps.
Le réseau criminel olonnais m’y avait rattrapée avec son matériel ambulatoire de cuisson et de zapping du cerveau à distance. Et ce , en tous endroits de l’immense aire de stationnement des Herbiers.
Ce qui avait , une nouvelle fois, engendré ceci :

IMG_7908

Pour mon court séjour à Paris, ma réservation  par internet notait la chambre 304 au CISP Kellerman.

IMG_7941
L’employé de la réception en avait décidé autrement et m’avait imposé la 374, juste en face des antennes, situées à environ 250 m.

IMG_7942

Ce qui, dans une chambre sans WiFi , donnait les CEM ci-dessus, —-> en vert l’indication des fréquences et en marron les valeurs des CEM en  𝜇W/m2 .

IMG_7893

Cette 1ère journée à Paris avait été sous le signe du réseau criminel du psychopathe chinois Wen Chuan, franc-maçon/mafieux. Des ados de tous genres ( filles et garçons) aux yeux bridés étaient venus faire les pitres au plus près , m’observant presque dans les trous de nez . Le dernier de la journée était celui-ci, mal planqué dans le petit jardin près du CISP. En me voyant, il était devenu fébrile et communicant.

IMG_7900

Cette photo sera enlevée à sa demande. 

Au CISP, ma voiture laissée dans la cour toute la journée , avait montré un passage d’intrus. A l’intérieur. Un gant de laine avait été jeté sur le sol. Le stylo laissé à portée de main pratique sur la plage avant, avait été cassé. Et même bien bien cassé.

IMG_7924
Dans la chambre où je m’étais allongée, un « plock » sonore pouvait indiquer le dépôt d’un matériel , sur le toit , à l’aplomb du lit. Rapidement , la confirmation était venue avec zappings et sensations de cisaillements du cerveau par énergie pulsée . Intenable.
Impossible, en plus, d’aller vérifier sur toit. L’accès en était barré par une sorte d’alarme  électronique.
J’avais quitté l’endroit et le quartier, pour m’installer dans une rue avec ma voiture . Comme la nuit suivante et comme souvent, au grand étonnement de certains riverains qui me saluaient.

Le correspondant local au CSIP de ce réseau criminel avait fini par se montrer comme tel : un cuistot corso/beur, capable d’entrainer avec lui,
les responsables de la sécurité qui ont accès partout,
les employés administratifs qui ont accès aux informations sur les n° de chambres attribuées, et les entrées et sorties des clients.

La criminalité anti-femme  de ces réseaux-là , est faite

  • de  volonté de nuisance tablant sur la solidarité de genre,
  • d’habitudes de fourberie et de malhonnêteté cachées sous la fonction ,
  • de protections d’autorités constituées fonctionnant sur la même base de sadisme que les acteurs de base, mais se prétendant débordées par des situations ingérables ou  incontrôlables.

Les plaintes nominatives , contre des criminels connus , et non traitées, montrent ici qu’il n’en est rien.  Ces situations ne sont pas ingérables , mais volontairement non gérées. Ces réseaux de criminels-là  existent et sont non-réprimés simplement  parce qu’ils servent des dominants en bandes  bien organisées.

 Les situations criminelles anti-femmes ne durent pas par accident ou manque d’information sur les protagonistes . Cette criminalité par ondes pulsées destinée à   débiliter et faire souffrir  intentionnellement une humaine , est acceptée et voulue comme telle , pour détruire en humiliant .

La preuve, ici,  par le maire moqueur.

Matraquage de rattrapage

4 Juil

IMG_7741 matraquage - copie

Pour mon retour vers la Vendée, le temps était à la rafale de vent et à l’averse .
Sur le panneau qui enjambe l’autoroute une information de  la sécurité routière ( ?) avait inscrit :
                                               « Risque d’incendie, attention aux mégots »

Matraquage_logo

Le matraquage mentionné ici, est un matraquage faits de rafales de tirs d’énergie , obligés à traverser un maximum d’épaisseurs de caoutchouc, de plaques de métal, de cuir, et de couvertures de survie, et autres , qui sont mes protections au niveau de la tête.
Pour compenser mon absence de plusieurs jours,  et sa privation de plaisir sadique , le psychopathe du A221 s ‘était défoncé.

Les détections enregistrées , sont celles du petit matin .
Ces détections ont pour fréquence porteuse ( en GHz) celle qui est indiquée dans les carrés jaunes . Les lignes intercalaires , quand elles ont été supprimées , sont remplacées par une ligne en bleu.
Les signaux colorés en marron, sont pulsés à intervalles plus ou moins réguliers . Les CEM sont insignifiants. Cependant , les signaux , qui durent seulement 10 secondes  ( une ligne)  ou 20 secondes, traversent strictement TOUT.
Ces tableaux de détection  ,  font, une nouvelle fois,  penser à l’utilisation d’un radar.

IMG_7785---0h06

et

IMG_7787----1h25

et

IMG_7788---1h56

et

IMG_7789----2h25

et

IMG_7790----2h55

et

 IMG_7791----3h23

et

IMG_7792----3h40

et

IMG_7792----3h40

et

IMG_7793----3h50  etc……….

Au matin, ma tête hyper –douloureuse semblait peser des tonnes. Des ondes pulsées devenues stationnaires dans mon organisme , avaient pris leurs aises dans l’estomac et l’intestin. Elles brûlaient .

Les tableaux sont montrés,  une nouvelle fois, pour mémoire. Pour rappeler que cela existe en France, quand et parce que des fonctionnaires d’Etat et des élus refusent de faire le boulot élémentaire de prévention, protection des victimes et d’ investigation de la criminalité mentionnée et  que leur impose leur fonction et l’argent que leur verse généreusement les contribuables.

Le psychopathe corse devrait , lui, bientôt , encaisser sa récompense complète.

A mon départ. C’est pour bientôt.

C’est ainsi que ça se passe, comme me l’avait expliqué, autrefois, le tortionnaire en titre , rue Ernest Renan, à  Paris XV : Walti . Selon lui, un tortionnaire qui fait partir une victime, s’en met , ainsi,  plein les poches.
A Vannes, le psychopathe/imbibé/chômeur ROUX, y  avait gagné un boulot.

Ce  ( mon ) départ, ici, est le cadeau du gestionnaire CM-CIC et  de la propriétaire de l’appartement insalubre où je vis, Mme Blaineau , et qui, plutôt que de rendre l’endroit conforme  au bail et aux normes de salubrité , ont  préféré demander mon expulsion auprès du tribunal local.
L’huissier qui m’en a informée,  a dit avoir également prévenu le maire et le préfet.

Dans ce cas de figure, comme dans bien d’autres, le gestionnaire CM-CIC prévenu de la criminalité ambiante , aurait dû signifier la fin de son contrat au tortionnaire , Denis Stefane ,  qui, en plus,  piétine le règlement de copropriété .
Comme le maire de la ville et le préfet de ce département qui protègent le réseau criminel local , CM-CIC entrainant la propriétaire de l’appartement, a préféré  s’attaquer à la victime, une femme seule. 
Torturer et laisser torturer un être humain en cachette…  c’est, ici et clairement ,  un boulot de corse, protégé accessoirement par un corse et par un élu grâce aux mêmes.
Et ce sera bientôt champagne d’agape pour tous .

IMG_7794

« L’évolution de cette crise, est, bien entendu, pleine d’incertitudes, mais je peux d’ores et déjà vous affirmer une chose : tous les scénarios ont été envisagés « 

Dessin de Voutch

 

 

Torture en représailles

17 Mai

torture du cerveau stock-photo-brain-pain-medical-health-care-concept-as-a-human-thinking-organ-with-barbwire-or-sharp-barb-wire-314240933

La torture consiste à pulser de l’énergie vers mon appartement et l’endroit de cet appartement où je me trouve et où  je me déplace plus particulièrement. L’énergie dirigée est émise et pulsée, venant du dessus et du dessous, donc  à partir  des appartements voisins.

Les tirs m’atteignent , comme toutes les autres cibles de ce même phénomène de torture , quand, pour éviter les agressions directes, je vais m’allonger, sous la table, dans la salle d’O ou dans la cuisine. Tous ces déplacements en pleine nuit , sont, en plus, fatigants.

Ces tirs d’énergie visent et atteignent la tête , actuellement sous forme de sons stridents qui provoquent une mise à feu des neurones du cerveau , font mal , et empêchent le sommeil.

Cette forme de torture a donc deux constituants de base,
La souffrance infligée en continu et volontairement
La privation de sommeil en continu, également.

Cette torture a d’autres expressions, tout aussi cachées, et est responsable
de dérèglements de nature neuro-chimique provoqués dans le cerveau, avec atteinte au système auditif, aux capacités de concentration et de mémorisation,
de perte de capacité de réaction du système immunitaire avec en corolaire une accélération de croissance d’éléments cancéreux , générés par , d’abord et pendant plus de 3 ans, des tirs incessants de micro-ondes vers le crâne et toutes les autres parties du corps.

représailles images

Les représailles sont des réponses de vengeance à la dénonciation de cette torture. Elles sont censées faire taire et conditionner une victime à la soumission et au silence. Ces représailles sont conçues pour générer la peur. Elles sont mises en place et en action immédiatement après une action de défense , ou d’information faite par la cible.

Comme dans le dressage des animaux, les criminels ici, espèrent un réflexe (de soumission ) de type pavlovien.

Pavlov-1004x1024
image du blog : http://blog.francetvinfo.fr/dans-vos-tetes/2013/11/14/sommes-nous-tous-conditionnes.html

Après deux journées successives d’activisme avec suiveurs en continu, et la mise en ligne de l’article https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/05/16/le-son-du-dessous/ l’annonce des tirs d’énergie à venir , s’était manifestée par une démangeaison en profondeur du talon du pied gauche. Ça changeait de la sensation d’étincelles au même endroit.
Et schalk. Une fois la position du corps repéré , les tirs de sons avaient commencé.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne, montrait une nouvelle fois qu’il avait tout prévu et était positionné en embuscade.

Sitôt un montage de protections rendu plus efficace au- dessus du corps, les tirs étaient immédiatement venus du dessous, s’ajustant ensuite , à toute vitesse , en provenance ( au-dessus ou en dessous) et en intensité, quel que soit l’ endroit de l’appartement choisi pour essayer de les éviter.

Le réseau criminel des Sables d’Olonne a donc le temps, l’envie et le moyen de repérer mon corps , quand je suis dans mon appartement, toute lumière éteinte.

Le réseau criminel français tel que décrit dans mes blogs et quelques autres ,  et ici encore, en Vendée est protégé
par le maire de la ville , ancien magistrat du siège, qui refuse de faire un boulot minimaliste et obligatoire , à base de l’article 40 du CPC,
par le commissaire de police de cette ville soumis aux directives du préfet, et qui  avait fait transformer en toute illégalité des plaintes pour torture par une victime ( moi) ,

  • en plainte d’accusée de diffamation par le tortionnaire des sénioriales G. Poitevin *(1),
  • ou en plainte d’accusée de dégradations par le tortionnaire de Cap Olona D. Stefane.*(2)
  • Ceci est habituel, en France.
  • Dans ce pays , aucune des plaintes de victimes de harcèlement électronique n’a à ce jour donné lieu
  • à une quelconque enquête des pouvoirs publics ,
  • ni à des mesures de précaution pour dissuader les barbares dénoncés , de participer à cette forme de torture cachée et/ou les empêcher de continuer à le faire.
  • torture stock-vector-red-man-tied-with-barbed-wire-in-black-background-107715716
    Il faut savoir que, pour une victime, le fait de se taire, n’empêche pas la torture.
  • Le réseau criminel de base habitué depuis longtemps, impuni et protégé , entretient et maintient une pression constante par torture aménagée , entrainant une forme d’usure et de dégradation de la santé et du cerveau qui aboutira forcément à un état végétatif d’exclusion de la cible.
  • Les victimes concernées par ces vengeances haineuses déléguées à des réseaux de sadiques approvisionnés en technologies meurtrières , et tels que décrits dans de nombreux blogs , ont deux issues principales
    dénoncer le phénomène et informer les citoyens du danger qu’ils courent aussi, pour essayer d’obtenir une législation cohérente qui traite le problème rapidement.
    accepter les souffrances , et l’ assassinat en bande organisée, en silence

*(1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/03/13/crime-organise-a-lso-lettre-a-mr-gallot-maire-de-lso/

*(2)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au commissariat)

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/8-mars-2016-femme-francaise-sans-droits.html

  • torture stock-photo-human-rights-word-cloud-on-white-background-227806630