Tag Archives: mal de peau

V/m et images EEG- HCE

17 Oct

tir-dans-la-tete-2-images

Ce qui suit est une nouvelle tentative d’explication d’un phénomène intentionnellement malfaisant et mis en place en proximité , par des individus imbus d’un pouvoir usurpé par habitude ou tradition et ce, grâce à une indifférence coupable et  complice de représentants de la loi et de l’Etat.

La plupart des plaintes et symptômes décrits par les cibles de harcèlement électronique mentionnent d’abord des souffrances et douleurs physiques consécutives à des agressions immatérielles par énergie pulsée à distance.

La cause de ce traitement inhumain infligé est souvent inconnu . Le fait que les agressions décrites semblent faites par des voisins aux airs pas forcément normaux mais presque, et sans lien hostile apparent avec la cible, accroit l’incompréhension et permet une dénégation facile.

On apprend à force de témoignages * (1) que les complices /amateurs de harcèlement électronique de voisinage ou mis en voisinage,  sont des habitués , des dégénérés ou des accros éventuellement payés , pour s’adonner à  une torture cachée et faite par pulsations d’énergie dirigée.

A cela il faut ajouter la multitude et la multiplicité des moyens possibles par la technologie et mis en œuvre pour produire l’énergie mortifère propulsée en cachette , en réglant simplement un appareil qui le permet.

Face à une démultiplication de symptômes différents produits, la cible est forcément déboussolée, puisque ses descriptions changent en conséquence et la font ainsi facilement passer pour incohérente ou perturbée.

tir-dans-la-tete-unknown

A la suite d’une nuit pénible (15-16) et écourtée par le résident dérangé du dessus et/ou ses copains tout aussi sadiques ou misogynes, une nouvelle tentative de repos-sans-repos avait donné ce qui suit  en exemple , en correspondances détections de champs électriques /souffrance du cerveau traduite  en images EEG.

Il faut ajouter, que la lumière de la chambre où ont été faites ces détections était éteinte et qu’aucun appareil n’était branché sur (aucune) prise de courant.

img_8958-chps-electriques-pulses

Les champs électriques détectés sont en V/m . Ceux qui sont en jaune correspondent à un sursaut de réveil et à une réaction du cerveau , comme celles  montrées ci-après et sachant qu’entre 11h24.26 et 12H19.14, il y en avait eu 39.

img_8959-reaction-du-cerveau

autre exemple

img_8960-autre-reaction-du-cerveau

autre exemple

img_8961-3eme-reaction-du-cerveau

L’analyse de l’image EEG qui est délimitée , ici, en rouge

img_8965-zone-analysee

donnait aussi ceci :

img_8968-energie-developpee

et ceci encore, montrant la vraisemblable origine de l’énergie pulsée venant du dessus

img_8966-image-cerveau-gche

En comparant ces images EEG avec d’autres images montrées quelques semaines plus tôt * (2) mais produites semble-t-il  par des radio fréquences , on peut facilement noter , sans être spécialiste , une apparente différence d’intensité de réaction de souffrance du cerveau .

Cela implique, pour les auteurs de la torture à la manoeuvre, une sorte d’adaptation de circonstance avec  matériel différent  utilisé . Il découle de ces constantes adaptations ou réglages , qu’il s’agit bien de criminalité et destinée à mutiler le cerveau en empêchant en même temps le repos et la récupération, afin de maintenir une cible dans un état second végétatif tout en permettant la fabrication cachée progressive de maladies neurologiques ou autres  gravissimes .

A l’usage d’une magistrate locale* (2) et qui m’avait traitée de faussaire en audience publique du tribunal , en déclarant que les images EEG que je présentais étaient truquées et qu’elle était capable de faire la même chose, je peux préciser ici, que mes piètres connaissances et performances liées à l’informatique ne me permettent pas de « bidouiller » ces images.

Ces images sont produites par un matériel médical et transmises par un logiciel dédié , sur un ordinateur dédié au dit matériel, le tout mis en place par le fournisseur/fabricant.

En complément et concernant le harcèlement électronique , devenu un fléau mondial et qui requiert l’attention de TOUS ,  à cause de la gravité des atteintes à l’intégrité physique et mentale de tous les citoyens-cibles potentiels , voici ci-après un extrait de la lettre  au Parlement Européen  ( traduite par Rudy Andria ) de  Mojmir Babacek, Président de

l’Association de Citoyens pour l’Interdiction de la Manipulation du Système Nerveux Humain par des Rayonnements de Fréquence Radio.

« Dans le même but, on peut utiliser les téléphones cellulaires. Les téléphones cellulaires fonctionnent sur les fréquences variant de 900 à 2.200 MHz. Il suffit de relier à un téléphone cellulaire ou à un four à micro-ondes une minuterie qui est en mesure d’envoyer des impulsions de micro-ondes avec un chronométrage ultra précis d’un millième de Hertz et de s’assurer qu’il y ait une forte hausse des ondes et des impulsions transmises. On aurait besoin, ensuite, de relier un amplificateur et une antenne directionnelle au téléphone cellulaire et on pourrait, ainsi, mettre en péril la santé mentale et physique des gens du voisinage. Veuillez noter qu’avec un four à micro-ondes, on aurait seulement besoin d’une antenne directionnelle. »

Pour aider à la compréhension de certains  phénomènes physiques à l’origine du harcèlement électronique , on peut consulter  : http://www.translatorscafe.com/cafe/FR/units-converter/electric-potential/c/

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/
* (2) https://etouffoir.blogspot.fr/2016/10/madame-la-presidente.html
* (3) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/12/hce-criminalite-du-a221.html

Publicités

2 minutes de brûlure au talon

17 Fév

talon image

Illustration d’un article du Point , du 27-4-15, et qui traitait d’un sujet différent : l’aponévrose

Depuis quelques jours, la sensation de brûlure de peau était redevenue intense.* (1) Tout contact de pression d’un vêtement d’une chaise et même du matelas,  même infime , était pénible. C’était donc  le cas assise ou couchée .
Dans la chambre sans aucun appareil branché sur le réseau électrique , la détection du champ électrique donnait ceci :

IMG_6279 V par m

et alors que la norme de sécurité et de confort, dans un espace de repos , se situe en dessous de 1,5 V/m.

IMG_6280 normes

Mais les agressions  par des signaux pulsés  constants , impossibles à contrer , pouvaient peut-être expliquer ce malaise général déjà expérimenté.

IMG_6276 talon ok

A 3h57 , ce matin du 17 février , c’est une sensation de feu au pied droit qui m’avait fait bondir. Elle se situait très exactement à l’endroit indiqué par la flèche : au niveau du talon, juste un peu au-dessus de la semelle du pied ( mais au pied droit).
Cela avait duré très exactement 2 minutes et s’était arrêté tout net à 3H59.

En intensité , cette douleur rappelait celle de la sensation d’aiguille enfoncée dans la chair de l’orteil et déjà mentionnée.

Ici, le talon ne présentait pas de marque de brûlure , comme une fois précédente * (2)
Une vérification de deux détections faites en parallèle toute la nuit, donnaient …..RIEN, comme ceci.

IMG_6278 3h57 à 3h59

  • (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/01/24/le-mal-de-peau/
  • (2)https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/20/quelques-photos-de-brulures/

Le mal de peau

24 Jan

???????????????????????????????

Persona grata

Dessin de Chaval

Le mal de peau s’était déclaré après plusieurs nuits  de bombardements  réguliers d’ondes entre 4 et 5 GHz.

Les CEM  qui correspondent à ces tirs d’ondes,  sont infimes  , comparé au micro-ondage par ORANGE * (4). 

???????????????????????????????

Ici,  dans le cadre du mal de peau, le spectre des signaux couvre les fréquences de K ( 0,6 GHz) avec 1,6 µW/m2  à AI ( entre 4 et 5GHz)

Ce type de tirs d’ondes produit des sons qui s’apparentent à des sifflements . Ces sifflements  forcent leur entrée dans le cerveau par les oreilles. Les  conduits auditifs  sont  pourtant bouchés par des boules quies , et couverts de packs de gel qui débordent vers les joues   pour protéger  aussi  les tempes. Le tout étant  en plus enseveli sous plusieurs épaisseurs de mylars ( couvertures de survie plastifiées).

???????????????????????????????

Ces sifflements qui mettent les neurones du cerveau en ébullition  et privent de sommeil  ne sont pas repérables en détection de sons compris en 20 Hz  et 20 KHz    . Ils sont donc  , en quelque sorte, privatifs, formés à l’intérieur du cerveau. * (1) et (3)

Le mal de peau , apparu en même temps que cette utilisation de tirs d’ondes entre 4GHz et 5 GHz, peut s’apparenter à une brûlure générale superficielle, . Tout contact ou pression  renforce la sensation de brûlure  en la localisant plus particulièrement et donne envie de frotter ou gratter la peau. Cette sensation de brûlure superficielle  est augmentée par le contact du tissu des vêtements . Le croisement des jambes , la position assise ou couchée   amplifient aussi  cette sensation de brûlure externe à tous les points de pression .

La relation faite entre le mal de peau et l’utilisation d’ondes entre 4 et 5 GHz est une déduction de concomitance.

Sinon, ce mal de peau pourrait être la conséquence de l’accumulation  sur plusieurs semaines d’un bombardement régulier de CEM généré   en 900 MHz  . Ce bombardement nocturne avait produit, en cumulé,  des valeurs  de plusieurs milliers de µW/m2  et par nuit. A tort ou à raison , je rapporterais plutôt ce  phénomène , en cumulé,  à des maux de tête incessants avec perte d’équilibre.

Les sifflements par contre , correspondent bien  au type de tirs détectés ci-dessus. Pour m’en assurer , j’avais seulement repris la bonne vieille méthode qui consiste à noter  l’heure exacte  lue sur l’écran du détecteur  au moment du ressenti,  et à comparer mes notes  plus tard avec la détection enregistrée .

???????????????????????????????

Des mesures faites en extérieur vers 3h du matin, et par ailleurs, montraient l’existence d’ un appareil émetteur  de + de 4 GHz ,  dans la petite maison inhabitée de l’autre côté de l’allée. La détection avait été faite antenne  pointée vers la maison. La photo nécessitait un changement de position de l’antenne.

Le store de cette maison avait été ouvert le jour exact de la mise en ligne de l’article précisant l’absence de résident dans cette maison. * (2)

???????????????????????????????

Le même jour de l’ouverture du store , tels  les rois mages, 3 individus étaient venus ostensiblement  apporter et déposer chacun un paquet    dans la maison  inhabitée , en face  : le gentil jardinier, le résident régulier du B3, et un inconnu.

La détection  extérieure faite vers 3 h du matin , montrait que l’appareil émetteur en voisinage  se trouvait dans la chambre  de cette maison vide,  et approximativement à 1m10 du sol. Elle montrait aussi très vraisemblablement  , par la comédie jouée, que mes nouveaux voisins et l’employé de la résidence, participaient à la fabrication de cette histoire. Ils lisaient peut-être ce blog.

Pour confirmation de  leur implication , il suffit de savoir que l’un des résidents du B3 ( l’autre)  s’était  fait prendre, un soir,  en flag de tentative de violation de domicile. . Ce ½ B3 là s’était rattrapé,  depuis,  avec , parmi d’autres,  une violation réussie .

???????????????????????????????

Ouaf, ouaf . Qu’est ce qu’ils rigolent bien, eux aussi, à martyriser un être humain mis à leur disposition.

???????????????????????????????

La détection ci-dessus, par contre, qui avait impacté l’oreille droite seulement  , un matin , alors que j’avais déplacé mon matelas  dans la cuisine,  correspond à une sensation brève  de boule de feu.

???????????????????????????????

Dessin de Sempé

* (1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/radar-et-sante.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/radiofrequences.html

* (2 ) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/01/12/le-blocage-du-cerveau/

* (3)  extrait de  Microwave Mind Control Symptoms & Published Evidence

par Cheryl Welsh

C. Margo Cherney FOIA request for complete NASA abstract Report Number: AD-A090426, June 1, 1980. Response from Brooks Air Force Base, Jan.25, 2000: The requested information is fully denied under 5 U.S.C. 552(b)(1)… NASA abstract in part stated,

“A decoy and deception concept presently being considered is to remotely create the perception of noise in the heads of personnel by exposing them to low power, pulsed microwave. When people are illuminated with properly modulated low power microwaves the sensation is reported as a buzzing, clicking, or hissing which seems to originate (regardless of the person’s position in the field) within or just behind the head. The phenomena occurs at average power densities as low as microwatts per square centimeter with carrier frequencies from 0.4 to 3.0 GHz. [within frequency range of 400 MegaHertz (MHz) to 3 GigaHertz] By proper choice of pulse characteristics, intelligible speech may be created. Before this technique may be extended and used for military applications, an understanding of the basic principles must be developed. Such an understanding is not only required to optimize the use of the concept for camouflage, decoy and deception operations but is required to properly assess safety factors of such microwave exposure.”

* (4) http://etouffoir.blogspot.fr/2015/01/cuisson-dorange.html