Tag Archives: micro-ondes

Vannes, Cuisson de nuit

15 Fév

Image

Ce dessin vient du témoignage d’un individu ciblé   américain du New Jersey et trouvé sur  Hidden Mysteries Sudies on the Mind. Html . Il caricature l’espionnage fait à partir d’un appartement voisin de cible.

Il y a quelques années j’avais appelé mes cyber-agresseurs « les googles »

Dans son témoignage,  l’individu ciblé du New Jersey décrit des attaques   à base d’ultrasons,  et appelle les membres de l’organisation fasciste qui le persécute  » UltraSonics »

Tous les individus ciblés qui témoignent de cet incroyable crime contre l’humanité que représente le harcèlement électronique mentionnent l’espionnage incessant dont ils sont l’objet . Dans l’espionnage  au sein d’immeubles, les voisins  tortionnaires volontaires d’un individu ciblé , sont approvisionnés en  matériel parfois extrêmement sophistiqué ,    qui détecte la présence et les mouvements de leur cible et leur donne l’information pour enclencher la torture.

Dans son témoignage, l’individu ciblé du New Jersey donne des indications  sur le type de matériel utilisé comme suit  : «  Il existe actuellement un appareil  capable de détecter le rythme cardiaque d’un être humain sans aucun contact physique. Les battements du  cœur humain ont leurs propres particularités détectables par ce type d’appareil qui est utilisée par l’armée pour  rechercher des soldats encore en vie sur un champ de bataille. La police utilise aussi cet appareil pour détecter les personnes qui se cachent derrière les murs.
Les UltraSonics  ont , eux , trouvé une autre utilisation pour ce type d’appareil. Quand une personne  s’endort, son rythme cardiaque ralentit. En détectant ce changement de rythme cardiaque, on peut savoir qu’une personne sombre dans le sommeil et  ainsi la matraquer d’ultrasons juste à ce moment là. Cela peut être pratiqué tout au long de la nuit, privant ainsi l’individu ciblé de sommeil. Il s’agit  très exactement de torture  et de violation totale  des droits constitutionnels d’un être humain.

Une autre méthode pour surveiller  l’endormissement  consiste à utiliser  une dispositif d’écoute sensible qui repère le bruit émis par la respiration de l’individu ciblé.  Dès qu’un changement est repéré, le matraquage d’ondes sonores est enclenché.  »

Ce qu’il mentionne  pour le déclenchement de la torture aux ultrasons est également valable pour les tirs de  micro-ondes.

Dans mon cas , une récente  période de torture aux ultrasons  portés par laser, à Vannes également, avait fait place à des tirs invalidants sur le mode micro-ondes atténués et en provenance de l’appartement du dessus.

Pensant  que les ondes électromagnétiques peuvent se décomposer en champs électriques et champs magnétiques , j’avais essayé une mesure en V/ m2.
Pour cela, tous les appareils électriques de la chambre  avaient été éteints ou débranchés et le détecteur de champs électriques  placé près de la tête, elle-même couverte de  ses épaisseurs de protection habituelles. Le détecteur était resté allumé toute la nuit, permettant de visualiser les valeurs au moment d’un tir ressenti douloureux au cerveau.

Pour mémoire, je re note ici les normes souhaitées en zone de repos pour les champs électriques concernés.

Image

Et cela donnait ceci, avec le premier choc plutôt diffus ( atténué, par rapport à des périodes de torture précédentes)  ressenti au cerveau au moment de l’enregistrement de 81 V/m2  et qui faisait suite à des valeurs  considérées comme normales , autour de 0,3 V /m2.

Image
Puis il y avait eu

Image
ou encore

Image
et ceci

Image

ou ceci

Image
Mais ce qu’il faut noter , ce sont des longues périodes avec des valeurs supérieures à 40 v/M2 comme ici

Image
ou comprises entre 20 et 30 v/M2 comme ci-dessous.

Image
A 4h17, j’avais été poussée à quitter la chambre à cause  de mal de tête insoutenable et de brûlures insupportables des organes creux (estomac et intestins) . Ce qui indique que les tirs d’ondes électromagnétiques aspergeaient toute la pièce.

Ma voisine  du dessus  avait bougé peu de temps plus tard.
Et les valeurs de champs électriques étaient redevenues normales comme suit:
Image

La méthode de l‘organisation criminelle à mes basques avait momentanément changé, espérant être un peu  moins décelable. La cuisson à feu moyen, sans grands chocs,  est une autre facette de la torture.

« 

Publicités

Criminalité de palier

12 Jan

Ceci est un trou, trouvé le samedi 11 janvier au matin sur une couverture de survie . Et difficile à expliquer.

Image

L’observation montre que la couverture a fondu . Cette couverture de survie  était pliée en deux  et recouvrait plusieurs épaisseurs de matériaux divers entassés sur la tête pour essayer de protéger le cerveau des tirs de micro-ondes et de laser du voisinage . Les deux épaisseurs de cette couverture , fondues ensemble , sont maintenant indissociables autour de cette blessure.

Image
Une couverture de survie est composée de ceci.
Image
Jusqu’à présent les anomalies recensées sur les couvertures de survie placées au sol, ici à Paris,  ressemblaient à ceci.

Image
Ce ne sont pas des tâches d’eau. Les tâches en clair montrent des endroits où une épaisseur de la couverture de survie a été altérée. A fondu. 

Compte tenu de l’emplacement du lit  dans la nuit du 10 au 11 janvier , le trou dans la couverture de survie, indiquerait un tir fait sur le palier, à seulement quelques  dizaines de centimètres de ma tête.

Cela entraine à rappeler
–  que des tirs de micro-ondes ou de laser faits en bas de murs  ,  au niveau du palier,  avaient fait tomber une planche seulement posée devant un vide sanitaire https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/25/tuer-par-les-ondes/
que des tirs partant du studio FRENOVE avaient fait tomber un paravent placé contre la cloison commune
que mon voisin menaçant et  injurieux qui manigance les tirs d’énergies diverses à partir de l’étage ou de l’appartement de sa mère,  prétend et affiche une autorisation à me tabasser ( emplâtrer) par ceux qui pratiquent la traite des humains qu’ils torturent  et font torturer   https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/07/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer/

Image
Et il avait fallu attendre la nuit suivante, pour constater qu’un sniper fou venait effectivement  sur le palier  déserté et après avoir repéré ou connu l’emplacement définitif de mon lit, pour balancer ses tirs  de micro-ondes ou de laser meurtriers,  au plus près.

Ce qui suit est une traduction libre d’une partie d’un texte du scientifique britannique  Tim RIFAT  sur l’usage des micro-ondes et des ELF. L’original est en anglais à : http://www.whale.to/b/rifat.html

Traduction complète et en 2 parties  à :

http://etouffoirs.wordpress.com/2014/01/12/services-speciaux-micro-ondes-controle-mental-1/ et http://etouffoirs.wordpress.com/2014/01/13/services-speciaux-micro-ondes-controle-mental-2/

le blog etouffoirs.wordpress a été censuré et supprimé par wordpress

On peut par ailleurs voir une de ses interviews sur http://www.youtube.com/watch?v=IsfSD4ngWMI

« Ces armes à micro-ondes auraient  été développées par Marconi . Lors du tir des faisceaux de micro-ondes à travers les parois vers  une cible donnée , chaque matériau intermédiaire tend à atténuer ou modifier l’intensité  et la fréquence  des attaques.

Mais,  étant donné que des fréquences et des intensités précises sont nécessaires pour le contrôle de l’esprit,  il a fallu mettre au point  des trains  de micro-ondes  et des programmes informatiques très sophistiqués   de telle sorte que le faisceau de micro-ondes puisse être  modifié lui aussi   et en fonction des matériaux  qui se trouvent  entre la cible et l’arme émettrice .  Pour ce faire, la réflectivité et la réfractivité des matériaux qui se trouvent  entre la victime et l’arme doivent être analysés en temps réel par un ordinateur qui pourra modifier  ainsi la matrice des micro-ondes de concert avec les changements de l’environnement entre la victime et l’arme , puisqu’une cible est susceptible de se déplacer dans sa maison. Deuxièmement , il faut  un interrupteur automatique au cas où une autre personne s’interposerait devant le faisceau de micro-ondes. Car il faut que la cible devienne folle ou invalide  sans que quiconque ne se doute  qu’elle était une cible. 

Cette technologie très complexe,  a été perfectionnée .  Environ vingt-cinq scientifiques et  militaires , associés au projet Marconi , sont morts dans des circonstances mystérieuses . 

Le monde  du renseignement à l’habitude de tuer pour avoir la paix. Il se pourrait  qu’il ait tué l’équipe entière pour protéger   ce terrible secret d’une arme diabolique. Car sinon  , le scandale aurait pu renverser  le gouvernement . Quelle que soit l’histoire , vers le milieu  ou la fin des années quatre-vingt , il n’y avait plus de problème  et ces nouvelles armes à micro-ondes intelligentes avaient été déployées  dans les rues du Royaume-Uni . L’ Irlande du Nord aurait pu être  l’endroit idéal pour les tester .
Par ce procédé,  n’importe quelle humeur ou   comportement  , peut être planté  dans le cerveau de la cible.

Des agents du renseignement tiennent  un journal du comportement de la victime pour voir si  un «traitement» plus intense est nécessaire . Cela servira  aussi  de guide pour les futurs projets de contrôle de l’esprit . 

On prétend que c’est par ce moyen  que les lanceurs d’alerte , et autres amateurs d’ UFO , sont régulièrement amenés à se suicider .  Leur cerveau micro-ondé jour et nuit avec la potentielle excitation du suicide  est entrainé  dans un cycle de dépression  qui se développe hors de leur contrôle pour les amener au suicide.

Beaucoup d’officiers de renseignement et de techniciens  dans le Royaume-Uni , qui ont  lâché le morceau  ou qui représentent un risque  de divulgation des secrets,  sont poussées au suicide  de cette façon par les équipes du MI5 . Si vous regardez  la longue liste des militaires et  agents de renseignement , experts britanniques,  qui  se sont suicidés de façon inexplicable  , il faut penser à cette logique du contrôle de l’esprit qui les a poussés à se tuer.« 

On peut voir aussi ce témoignage révolté

MESURE  d’ELF , faite au 22 rue Ernest Renan

après une nuit de tirs d’énergie brûlante, dignes d’un dément,  en provenance de l’appartement du dessous

14-1 rue ernest renan

NORME

milligauss

AUTRE INFORMATION

infra sons -armes non létales

VANNES- Brûlures

3 Nov

Image

Un témoignage de cible de harcèlement électronique a bien sûr un côté exhibitionniste , puisqu’il   consiste majoritairement   à  expliquer et  prouver des situations aussi improbables qu’incroyables pour 99 % de la population.

A défaut d’aide officielle, une cible est  donc contrainte à une enquête personnelle forcément vidée de discrétion . Décidée à témoigner ,  et face à une omerta ambiante redoutable, elle doit  prouver  au monde entier  aux quelques lecteurs qui s’égarent sur son site,  la probabilité très forte  d’exactitude   des faits qu’elle rapporte ou explicite.

D’où la photo ci-dessus .

Elle montre une brûlure localisée , apparue samedi matin 2 novembre 2013 et alors que j’étais allongée sur mon lit. Sans particulière protection.

Cela rappelle bien sûr l’utilisation , par ma voisine du dessus , de ce qui semblait être un four à micro-ondes bricolé  par ses copains beurs , et qui m’avait aspergé les poumons de bouffées  d’ondes haute fréquence, en pleine nuit
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/09/vannes-cuisson-aux-micro-ondes/

Cela rappelle également les brûlures photographiées et mises en ligne  sur un précédent  blog, lors d’un voyage à Strasbourg.

Cela rappelle aussi les photos présentées ,  des brûlures de plantes de pied  faites par des tirs d’ondes en provenance de l’appartement de Mme Walti-Grâcieuse , à Paris XV.

Cela rappelle que cette organisation assassine à domicile  et par procuration.

Les dires de voyants ne sont que cela . Ils n’en restent pas moins intéressants pour appréhender la globalité de cette situation pressentie par eux, et à une époque où j’étais incapable de l’admettre.

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/les-voyants.html

Seule contre TROIS

19 Oct

Image

« Le TROIS  est important »

Cette remarque  avait été faite par Mr Le Drian s’adressant aux soldats du 3ème RIMA de Vannes avant leur départ au Mali .
Mr Le Drian est Ministre de la Défense,  et accessoirement des ondes  .

Il est aussi  franc –maçon. Le TROIS  ici, était donc une évocation à double sens  dont celui du symbolisme porté par ce TROIS là,  dans la confrérie mondiale de  la maçonnerie.

Pour m’impressionner peut-être, m’intimider sûrement et évoquer l’origine de l’acharnement dont j’étais l’objet  sans aucun doute, le  TROIS  m’avait été imposé sous diverses formes dont des paquets de TROIS hommes ou personnes  qui  voulaient être remarqués,  m’avaient  poursuivie  ou s’étaient essayés  à des comportements menaçants .

Procédant sur la base de cette même allusion du TROIS tout puissant , leurs hommes de main l’avaient tout autant suggéré  en me le fourrant sous le nez à leur manière.

L’autre apparent symbole utilisé dans du harcèlement  avait été le bleu . J’en avais déduit que cela voulait peut-être  faire penser aux «  loges bleues »  et donc aussi à la franc-maçonnerie.

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/09/20/all-blue/
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/09/20/la-couleur-bleue/

le blog etouffoirs a été censuré et supprimé par wordpress : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/censure/

Un autre symbole , jamais utilisé dans leur harcèlement, mais tout particulièrement prisé par les frères  est celui ci-dessous.

Image

La photo avait été prise à l’intérieur du musée de la terreur à Budapest . Ce  bâtiment gris sinistrose  très réussi,  alignait dans son intérieur des salles d’expositions  des horreurs du nazisme et du communisme  tout aussi sinistrosantes. Les seules taches de couleur disponibles  venaient d’une série d’emblèmes des régimes nazi et communistes dans le monde .
L’emblème  ci-dessus était la dernière de l’alignement.Angelika

A Budapest , justement, ils avaient été TROIS à me regarder manger chez Angelika , avant de finalement se décider, un peu embarrassés,  à  faire la même chose. Et ça avait plu au serveur. Il m’avait demandé de revenir le lendemain. On pouvait facilement  en déduire que ces TROIS  là étaient des gens connus ou importants . C’était bon pour le commerce.

A Pornichet à l’hôtel IBIS, ils avaient été TROIS  à attendre alignés contre un mur. Ils ressemblaient à des policiers  proprets  en civil.  A mon arrivée, le gérant m’avait désignée du menton. Ils s’étaient levés et étaient partis . Mon coffre dans l’hôtel,  et  situé au niveau de la réception,  avait été fouillé.

ma manif

A Paris, devant le Palais de Justice où je faisais les cents pas avec un panneau sur le dos expliquant ma situation, ce sont TROIS huiles de la PJ située juste derrière,  qui étaient arrivés. Après un court conciliabule, ils avaient choisi l’évitement .  Leur chauffeur était cramoisi d’apparente confusion.

A Dunedin ( NZ) c’est une caravane de TROIS véhicules semblables qui m’avait poursuivie . Elle était  menée par une voiture de la police qui avait fait un écart en me poussant dans le fossé pour se faire remarquer. Revenant alors  sur mes pas pour observer ce cortège bizarre, j’avais vu chaque homme  au volant se tasser sur son siège. Comme pour disparaître.

A PARIS, ils avaient été TROIS à me faire des signes à l’intérieur d’un tribunal de proximité. L’un , à l’allure aussi militaire que les deux autres, avait fait mettre mon dossier sur le sommet de pile par un huissier. Furax, la juge m’avait dit qu’elle n’avait rien compris au dossier et réservait sa décision.

A Angers (49) alors que j’en attendais deux, ce sont TROIS policiers de la ville qui étaient venus faire à domicile et sans PV, une comédie immonde de gros bras,  chargés d’inventer une situation  censée me ridiculiser.

La photo ci-dessous avait été publiée dans le journal anglais The Guardian avec pour titre : Ils ont un point commun : ce sont tous des policiers.

freemasonsunite

A Londres aussi, une escroquerie, fabriquée contre moi  par les réseaux de harcèlement ,  par internet,  avait été étouffée par la police.

Les exemples de ce type  du TROIS toujours seulement suggéré  comme TOUT PUISSANT avaient été  nombreux   à travers le monde et mes voyages ces dernières années, dont l’Islande et Cuba . 

Les frères « occupent » l’Islande .

Ils occupent tous les postes importants  à Cuba où ils ont permis au régime actuel d’être,  et où ils ont, en échange,  les mains libres . Dans ces deux endroits, « mon » harcèlement électronique avait été proche de l’horreur. Prévu et très organisé.

Ces exemples  du TROIS montré,  sont des faits,  par allusions seulement , qui se veulent de harcèlement en réseau , par des gens ayant autorité  ou délégation d’un Etat . Les dits exemples  sont naturellement  tous aussi fastidieusement ridicules  que les précédents  et voulus comme tels  .

Ce qui inclut aussi un petit dernier,  fabriqué par des médecins aussi  pervers  que les autres et soucieux, comme eux,  d’humilier  avec les attributs de leur fonction . Dans le cadre d’une hospitalisation sans objet ,  préfabriquée,  c es médecins hospitaliers   avaient proposé une VAD ( visite à domicile) suggérant ainsi implicitement que j’étais peut-être  une souillon qui entassait  toutes  les poubelles du quartier sous son lit . Une  VAD se fait en compagnie de  deux infirmières. C’est la règle.  Dans mon cas, elles étaient TROIS.

Mais avant d’être TROIS tout le temps et partout, à reproduire ce qu’ils savent si bien faire pour détruire des êtres humains  ,  il en avait fallu UN. Ça suffisait.

Il faisait sans doute partie d’un trio de base à l’origine première de ma situation .
Frère biologique + épouse + franc –maçon/coucou .
Ce dernier aurait tout naturellement mis à disposition de la haine viscérale de la dame , sa grande confrérie destructrice sans condition . Il avait aussi l’habitude de ridiculiser mon frère biologique en le substituant dans toutes les  situations ou discussions qui ne concernaient que notre famille.

 Et le reste ressemblait à la pelote du bousier : plus il avance plus elle augmente, faite de n’importe quoi.

Mais il n’est pas exclus non plus que les deux hommes de ce trio funeste , employés de l’armée,( ou l’un  prenant encore  la place de l’autre),   aient vendu à leur employeur ,  un ou deux cerveaux de femmes, celui de ma mère et le mien,  pour expérimentation in vivo. 

Cela se fait par l’intermédiaire de services très spéciaux qui pratiquent la traite des êtres humains  pour, prétendument,  faire avancer la science dans le domaine de la suprématie de type militaire  *

http://rudy2.wordpress.com/a-interview-accorde-a-un-ex-agent-des-services-secrets-surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/

La grande confrérie des maçons  devenant alors,  moyen d’expérimentation puis de destruction,  et   corps intermédiaire de couverture de ces services.

CEDH  et ONU y compris , puisqu’ils  avaient contribué à « couvrir » et cacher cette histoire en rejetant mon dossier et ma requête qui incluait un viol en groupe , étape habituelle de dressage/ domination/humiliation de femmes par  des  frères . Ce crime dûment préparé,  digne de terroristes ou de militaires , avait été  oblitéré par la police et la justice française, puis par la Cour Européenne des Droits de l’Homme. l’ ONU avait  ensuite reçu ma requête envoyée en doublon à New York et à Genève (HCDH) . S’enmmêlant  d’abord dans des réponses contradictoires, le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme,  avait finalement déclaré son « incompétence ».

Cette vente très vraisemblable  de cerveau  et de vie, est  une ( ou la seule)   explication plausible à des phénomènes  précis à expliciter,  mais aussi  au mutisme incroyable  de Mr HOLLANDE, de Mr VALLS , de Mr LE DRIAN, de Mr AYRAULT prévenus de cas de torture du cerveau , et qui n’ont  même  pas accusé réception des courriers. Comme s’il fallait garder tout cela secret.

    Auquel cas, JJ Walti qui prétendait que ses deux dentiers à 20.000 euros lui avaient été payés pour services rendus  dans cette histoire , par l’armée, aurait raison . Il serait bien, alors ,  un criminel protégé par choix . Tout comme son mentor dans l’immeuble, criminel par complicité.

***

Ci-après , des extraits de l’entretien avec  un ancien agent des services secrets interrogé aussi sur l’utilisation des micro-ondes , extraits du texte de rudy2 , proposé en lien ci-dessus

Carl Clark : C’est un peu comme dans un film de science-fiction. Les gens pouvaient être traqués partout, grâce au radar, au satellite, grâce à une station de base et à des programmes informatiques complémentaires. Par exemple, souvent trois dispositifs-radar sont placés à proximité de la personne. Le radar émet des ondes électromagnétiques, puis évalue les résultats.Ainsi mes amis qui travaillaient dans les départements spéciaux pouvaient traquer l’individu sur son ( leur ?) ordinateur, toute la journée. Cette localisation a facilité l’utilisation des armes . Les collègues pouvaient voir où exactement ils devaient viser et aussi comment la personne y réagissait.
Armin Gross: Quels effets ces armes eurent-elles sur les individus ?
Carl Clark : Elles pouvaient provoquer de la chaleur ou des brûlures internes, elles provoquaient des douleurs, des nausées et la peur. Cependant, les traces très souvent restent invisibles sur la peau. Si ces personnes vont consulter le docteur, il leur affirme qu’elles n’ont absolument rien.
Armin Gross : Quel est le but poursuivi avec ce “bombardement” ?
Carl Clark : On veut intimider les gens
…….
Réseau de surveillance gigantesque.

Armin Gross : Savez-vous dans quels pays les Services Secrets surveillent des individus et utilisent contre eux des armes à énergie dirigée ?
Carl Clark : Aux Etats-Unis, en Allemagne, en Chine, en Corée du Nord, en Russie, en France et en Angleterre. (NDT: Carl Clark a certainement oublié d’ajouter “entre autres”, car il sait pertinemment que plusieurs autres pays sont impliqués). Tout cela se fait normalement, sans que les gouvernements en soient officiellement au courant.
Mais officieusement, je crois qu’il doit toujours y avoir au sein du gouvernement des personnalités impliquées ou qui en sont au courant, d’une façon ou d’une autre.
Armin Gross : Savez-vous combien de gens sont sous surveillance ?
Carl Clark : En Angleterre il y a environ 5000 personnes sous surveillance et approximativement 15 000 “espions”. À côté des grands Services Secrets il y a encore 300 à 400 petites sociétés de Services Secrets qui …..

VANNES – Le cerveau

7 Oct

Image

Ceci à cause des détails,  est  surtout à l’usage d’autres cibles ou des groupes et associations  , qui recueillent des témoignages d’individus ciblés par des matraquages d’ondes , en Europe et en Amérique du Nord.
Face à une incroyable  souffrance continue du cerveau depuis 12 mois, un neurologue avait prescrit une IRM . Une IRM permet de déceler un corps étranger ou une tumeur au cerveau et aussi de repérer une schizophrénie liée aux « voix  au cerveau ».

Image
Si les médecins de l’incarcération hospitalière  du mois suivant,  l’avaient su , ils se seraient évité l’énoncé d’ une première  ânerie.  https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/cest-une-realite-medico-juridique-qui-met-un

La prescription  du neurologue portait sur la seule IRM. Et pourtant,  alors que j’étais enfermée dans la machine, le médecin du laboratoire  avait décidé, sans mon autorisation,  d’y ajouter une ARM : ce qui suppose une injection de produit vers le  cerveau .
Sur un cerveau déjà extrêmement douloureux , c’était monstrueux : la douleur avait été multipliée par X pendant plus de 48 h.
Mais aussi, quid , du contenu de  cette injection non demandée….

France du respect des droits  de l’être humain et de ses libertés .

XXI ème siècle.

L’IRM/ARM étaient normales. Les originaux de  ces résultats ne me sont plus accessibles . Ils étaient dans ma valise  en vue d’une  transmission au neurologue. La valise a été  volée par  complicités  bretonnes organisées localement à partir de Vannes,  le 15 septembre 2013  :
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/19/vol-crapuleux-en-reseau/

Ces résultats  d’examens médicaux et le reste  évalué à 2000 euros  de rachat à neuf,  sont donc  actuellement entre les mains des  crapules en bandes organisées  de ce pays.
***
Depuis plusieurs mois déjà, à l’incroyable souffrance sous forme  d’attaques violentes et infligées au cerveau jour et nuit, s’étaient superposés deux autres phénomènes :
–    Une douleur lancinante mais intermittente ressentie au lobe supérieur gauche du cerveau
–    Une douleur de l’oreille gauche et de la mâchoire gauche qui commençaient souvent au milieu de la nuit. La mâchoire était en général  bloquée au matin.
Dans la nuit du 2 au 3 octobre, et malgré les protections accumulées pour me protéger la tête et  le cerveau ,   une douleur vive et aigüe s’était ajoutée au reste,  à l’intérieur du lobe supérieur gauche du cerveau.

Dans la soirée du 3 au 4 octobre , c’est un rayon brûlant qui avait été ressenti  côté gauche de la tête , presque à la jonction des mâchoires, et malgré toutes les  protections superposées habituelles. Puis une douleur intense s’était manifestée,  irradiant  à  l’intérieur de l’oreille et au-delà .  Cette douleur  profonde  avait disparu au bout de quelques minutes.

A Vannes les 3 et 4 octobre, comme à Paris, c’étaient des tirs d’ondes de type acoustique qui empêchaient tout repos au moment du passage du cerveau en ondes   theta.
La boite crânienne recouverte  d’épaisses protections ne semblait   donc  jamais à l’abri ni d’un passage d’information  vers l’extérieur (  le système  du repérage de la position du corps et donc de la tête   par les  piqûres semblant , alors, une  information complémentaire  )  , ni de ces tirs ciblés pour priver de sommeil.

Dans la fin d’après-midi du 4-10, l’espacement des tirs d’ondes acoustiques au cerveau qui tentait une sieste,  n’avait  même pas  été d’une minute. Un appareil ou quelqu’un en proximité m’avait littéralement mitraillée d’ondes de type acoustique.
Une abondante littérature sur  les ondes du cerveau, nous apprend que  le meilleur moyen de stimuler le cerveau  passe par les oreilles .

Comme les oreilles ne peuvent pas entendre des sons assez bas pour cette stimulation du cerveau,  des techniques spéciales seraient utilisées . Elles portent le joli nom de battements bineuraux. Cela  consiste  à envoyer aux deux oreilles des fréquences différentes.  Le différentiel  entre les deux fréquences  étant  la fréquence   qui doit s’installer dans le cerveau  et l’entrainer dans l’état de la gamme d’ondes souhaitée.
Si l’on envoie 400Hz à une oreille et 418 Hz à l’autre , c’est la gamme d’ondes de 18 Hz qui sera installée . Il suffit que les fréquences soient inférieures à 1000 Hz pour que les ondes acoustiques projetées  puissent contourner la boite crânienne.
Il se peut aussi qu’une méthode plus barbare et plus simple, consiste simplement à pulser directement  avec un générateur ad hoc , des ondes beta  voire pire,  vers le cerveau à torturer.

Cela se ferait naturellement  avec du matériel déposé  en proximité,  avec un seul  intermédiaire  .
Voisin, sadique , volontaire ( et peut-être payé)  sembleraient alors les 3 conditions de base.
Ces informations basiques cumulées  font de nouveau penser  à des interactions entre criminels manipulés et criminels manipulants.

L’ absence de toute réaction des pouvoirs publics face à des  plaintes  pour torture ,  jointe à  la collaboration  de  médecins
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/26/des-medecins-2
reniant  totalement  leur obligation de  respect des droits  de l’humain et leur engagement déontologique,   et avec comme complices et en complément     l’ utilisation   du vice et du sadisme naturels de voisins protégés et qui couvrent les crimes des manipulateurs  , corroborent ce raisonnement.
A Vannes, tout comme à Paris, les voisins sont et  ont été utilisés les uns après les autres.
Depuis l’arrivée de ma nouvelle voisine
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/09/vannes-cuisson-aux-micro-ondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/05/des-ondes-pour-eliminer

, toute connexion internet est  devenue quasiment impossible dans l’appartement, mes appareils de détection d’ondes électromagnétiques sont bloqués dans les deux pièces principales, et  presque tous mes appareils électriques déconnectés  n’arrivent même pas à empêcher  les yeux brûlants, des étourdissement incessants  et des maux de tête à couper au couteau.

ImageDans : le livre bleu N°2
Contrôle du comportement par ondes électromagnétiques

Mécanismes modernes de torture et de contrôle

Abolir les droits de l’homme et de la sphère privée

Ces méthodes sont également appliquées à des personnes qu’un dominant/combinard  veut tout simplement éliminer,  pour la satisfaction de  son bon plaisir.

ADDENDUM

Dans la nuit du 7 au 8 octobre, et à partir de 3h du matin, le matraquage d’ondes impactait tout le corps et était , pour la boite crânienne , de type brûlant /traversant. Cela signait un matraquage de micro-ondes . L’appareil mis en action  était éventuellement  différent  de celui qui avait été utilisé et raconté dans : Vannes , cuisson aux micro-ondes ou bien  sa puissance avait été modifiée. Il cuisait moins brutalement…. mais sûrement tout aussi efficacement.

Ce phénomène correspond à ce que les sites spécialisés d’aide aux cibles  appellent  » la mort lente »

Par ailleurs, dans cette histoire, il faut aussi noter l’utilisation  du 3 , qui est quasi obsessionnelle  de la part des harceleurs ou des organisateurs. Ce peut être une indication ou simplement un leurre.

VANNES, cuisson aux micro-ondes

9 Sep

Image

A Vannes, ma  nouvelle voisine  du dessus m’attendait.
Elle avait commencé à me suivre à l’intérieur de chez moi  au moyen « des piqûres « 
Je rappelle ici que les « piqûres «  sont des projections d’ondes sur un être humain . Elles sont sans doute en résonance avec les ondes du corps .  Elles sont contrôlées par un logiciel. Cela permet de déterminer la position et le positionnement du corps de la personne, pour ensuite balancer des ondes encore plus nocives .

Cela est monstrueusement illégal , et constitue une privation de tous les droits constitutionnels d’un être humain.
Contrairement au bracelet électronique qui est un contrôle/sanction d’une personne  et encadré par la loi, le suivi par  piqûres est un système arbitraire de marquage  d’un être humain, considéré pire que du bétail défendu par des associations. Ce système ne relève que la décision et du caprice de sadiques criminels en bandes organisées.

Cette voisine , donc, sorte de matonne locale,  dédiée, avait fait sa recherche et mon suivi par piqûres à partir de
de son appartement juste au dessus,  même sur la terrasse .

radarXaver 400 compact- Radar portable pour voir à travers les murs

Les ondes pour « piqûres » ainsi envoyées étaient  appuyée et lourdingues.  Cette femme se conduisait comme s’il s’agissait d’un vrai boulot payé.

J’avais fini par sombrer dans un  tardif sommeil un peu comateux  qui  s’était terminé par un sursaut et une douleur traversante du thorax.
Des bouffées d’ondes brûlantes   et en continu étaient en train de me cuire les poumons à la verticale  … comme avec un four à  micro-ondes.
J’avais râlé,  demandant l’arrêt immédiat de ce four à micro-ondes.

Image                                                                                                 Four normal

Image                                                                                                                Four bricolé

Ses copains  du réseau criminel  de Vannes avaient rappliqué  quelques minutes plus tard,  à deux voitures . Ils avaient  mis en fonction  des nuisances acoustiques de remplacement, dont certaines dans les canalisations de l’immeuble ,  avant de filer dans la nuit. ..  emportant sans doute leur mortifère    four  à micro-ondes transformé en arme  contre un être humain.

Image
Il faut 25 euros pour ajouter un tunnel  meurtrier à un four à micro-ondes existant.Le mode d’emploi est inclus  dans ce coût du kit ci-dessus vendu sur internet.

Cette femme , couverture et  complice manifeste  du réseau des assassins locaux, avait continué son incessante surveillance passant avec moi de l’appartement à la terrasse.
Dans cette histoire criminelle où rien n’est laissé au hasard, on peut raisonnablement penser  que  cette nouvelle résidente de l’étage  n’est , justement , pas là   par hasard.

Plus de 12 heures plus tard la douleur de brûlure irradiait toujours la cage thoracique et le dos.

Image