Tag Archives: militaires

HCE- En voiture

30 Oct

IMG_5094 Simone

dessin de Voutch

Dr Reinhard MUNTZER avait été un des premiers, en Europe, à expliquer l’usage agressif des nouvelles technologies porteuses d’énergie dirigeable  qui traversent murs et obstacles et à en dénoncer l’utilisation éventuellement criminelle.

Dans un de ses textes présenté en français à https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/30/cibler-des-etres-humains-avec-des-armes-a-energie-dirigee/ , il note également que ce type de matériel peut être embarqué , c’est-à-dire utilisé /entreposé dans des voitures.

En fonction des participants au harcèlement criminel électronique , il peut effectivement y avoir plusieurs modalités d’agressions dans ou à partir de voitures .

Si des militaires ou des techniciens des opérateurs de téléphonie font partie du réseau de harcèlement d’une cible en particulier , alors les antennes relais peuvent être utilisées pour brûler.
C’est ce qui avait été noté à plusieurs reprises dans cette histoire, à VANNES (56) et à PARIS et exposé, notamment à
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/27/deux-experiences/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/08/400-wm2.html

Par ailleurs , pour ce qui concerne le matériel apporté à proximité , dans un coffre de voiture , cette histoire en montre de deux sortes
Du matériel qui brûle par micro-ondage, comme cela s’était passé la veille d’une convocation dans un poste de police : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/12/ciblage-et-police/

Du matériel qui, comme en appartement, empêche le sommeil par zapping. Dans ce cas précis le plus récent , il y avait eu tout simplement et comme d’habitude, une voiture amenée en stationnement à proximité et, ici encore,  dûment repérée . Cela se passe de nuit comme de jour.

IMG_5010 YF
Ainsi, dans cet endroit c’est après l’arrivée en stationnement à quelques dizaines de mètres de la mienne de cette voiture-ci que le zapping avait commencé. Cela donnait aussi une idée de la portée de l’appareil . Obligée de partir pour pouvoir essayer du repos sans douleur, j’avais pris cette photo en passant. La conductrice à l’affût avait immédiatement réagi en filant d’abord,  avant de se mettre en travers du chemin. Pas malin.

Un autre cas de figure avait fait penser à un gadget fourré sous la carrosserie du véhicule et servant de répéteur, avec commande à distance.

IMG_5076 mer maussade

Par une après-midi froide et maussade, j’étais restée en bord de mer sauvage à lire dans ma voiture. Des jeunes beurs étaient venus vérifier ma lecture, cachant, mais pas au rétroviseur, celui qui s’accroupissait sous l’auto. Restée complètement seule en fin de soirée, j’avais décidé de dormir sur place. Et les zappings avaient commencé . Un passage dans une station de lavage  du dessous de carrosserie au jet , à 1h du matin, m’avait assurée une fin de nuit normale.

car_phasr_gun_700

Enfin une 3ème façon de faire la guerre à une cible dans une voiture en stationnement , consiste à faire des tirs d’énergie avec , par exemple , ce type de matériel ci-dessus , comme cela avait été le cas plusieurs fois à Paris XV,  à partir d’appartements, rue Ernest Renan ou rue Mme de Staël.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/tirs-et-fonte-de-buee.html

Ou encore à faire les tirs par des passages successifs et furtifs, en voiture . C’est une technique corso/beur . L’énergie est alors projetée lors du passage de la voiture .
• soit avec des générateurs portables et directionnels de HF. Certains modèles possèdent des lunettes de visée et portent des signaux de 40 GHz.
• soit à l’aide d’applications chargées sur un portable, si et quand, la voiture passe assez près de celle de  la cible.

Ce sont ici, exclusivement , des notations concernant  des  situations subies.

Criminalité consensuelle française et mondiale

5 Mai

gandhi

de Gandhi

Après une nuit de tirs de  micro-ondes fait d’un étage supérieur ou inférieur, soit à 2 ou 3 mètres du corps , un individu ciblé se lève avec des étourdissements, l’estomac et l’abdomen gonflé/tendu et douloureux, un œdème du visage ,  et la vue brouillée . Impossible de voir à plus de 3 ou 4 mètres.

IMG_1463 ICI

Les tirs d’ondes de la nuit dernière  pour empêcher tout repos ou sommeil ,  faire fuir de  l’appartement , et venant d’un étage supérieur, étaient d’une autre nature . Comme quelque fois.

Plusieurs  tirs préliminaires d’ondes chauffantes, ultra rapides et relativement discrètes  , et alors que j’étais encore assise à ma table,  avaient déclenché des douleurs de brûlures au talon du pied droit . Ces brûlures  allaient me suivre plus tard,  jusque dans le lit.

IMG_2475 opération Mind control

Sitôt allongée, de double  tirs de type  «   zappings   » ( sifflements  cisaillant le cerveau) avaient commencé à  viser la tête, Cette technologie fait penser à ce qui est décrit dans l’extrait ci-dessous d’un article par Jean Burgermeister  comme son hypersonique *(1)

« L’éventail offert par l’électromagnétisme a permis d’accroître le nombre d’armes (leur usage actuel est autant militaire que civil) dont les formes vont des micro-ondes aux projectiles à énergie puisée (PEP) en passant par les armes dotées d’une grande puissance magnétique.
Les PEP sont des armes qui paralysent douloureuse¬ment leur victime. Le plasma qu’elles créent atteint les cellules nerveuses, mais l’effet à long terme reste obscur pour la population.

Les appareils de fréquences sonores dirigées, les « Voix-vers-crâne », sont des armes non-létales neuro-électromagnétiques qui produisent des sons à l’intérieur du crâne humain. Une technologie similaire, qu’on appelle le son hypersonique, a le même usage. «

Le premier tir prend , en général,  la mesure des épaisseurs à traverser. Le second tir ajusté en conséquence, éclate dans la boite crânienne.

Des  détections faites dans la gamme des sons audibles , montre que le bruit entendu dans la tête n’existe pas dans la pièce.

Outre la privation de sommeil, et la destruction des fonctions du cerveau,  ils semblerait que le but de ces tirs particuliers soient aussi de pousser hors du domicile , tout en prouvant par ailleurs un suivi constant et une insécurité imparable de l’organisation criminelle en charge .

Car les tirs continuent ensuite dans la voiture.

Par ailleurs, si une nuit a été commencée dans l’appartement , avant un départ vers la voiture, il y a quasi systématiquement une violation de domicile de nuit, après ce départ   : des objets sont déplacés ou cassés , les valises fermées à plomb sont ouvertes et refermées  après vols divers ou extractions de papiers ou documents fourrés ailleurs  , d’autres sont rapportés et mis en lieu et place etc…Certains de ces actes délinquants semblent porteurs d’un message de type mafieux. D’autres sont absolument incompréhensibles.

Un départ vers la voiture n’assure pas le repos. Après retrouvailles du corps par les pieds ( brûlures et douleurs diverses) les zappings vers la tête recommencent . Dans le parking, du matériel déposé dans le coffre de voitures semble servir de relais. Les tirs sont cependant plus atténués.

La nuit dernière ( 4 au 5 mai) je m’étais résignée à rester dans mon lit. L’empilement des épaisseurs de protection avait obligé l’opérateur criminel du dessus et sa machine,  à augmenter sans cesse la puissance des tirs  . Cela avait permis au détecteur d’indiquer l’utilisation comme énergie de poussée ,  de fréquences allant jusqu’à  2,6 GHz à plus de 23 H.

La cadence était également devenue infernale   : un tir toutes les 30 ou 40 secondes et utilisant, cette fois,  la fréquence 2,1 GHz

Vers 23H30 , un produit irritant les narines ,  avait été lâché dans l’appartement  , soit par un tir,  soit par la VMC . Cela avait entraîné,  des chapelets d’éternuements et la formation de muqueuses étouffantes dans le nez et la gorge.

Les tirs n’avaient pas cessé.

Ma réserve  de protections  supplémentaires disponibles étant   épuisée, j’étais sortie du monticule qui me recouvrait pour  trouver des compléments . J’avais alors assisté à un festival d’éclairs.

Non,  pas ceux de l’orage. Ceux des tirs venant de l’étage supérieur, et qui tendent à prouver l’utilisation de laser.

Sans gêne et sûrs de leur impunité, les criminels s’expriment sans retenue.

classement 28-10-10 immunité - Copie

Mes plaintes  au pénal concernant les diverses facettes de ce tye de criminalité sont toutes passées par les cases broyeur , détournement, classement sans suite.

Une plainte pour viol en groupe avait reçu la réponse d’un greffier affirmant qu’il n’avait pas été possible d’identifier les auteurs des faits

IMG_2474 récap

Pour mémoire,   les 4 plaintes  du mois d’août 2014, comme indiqué  ci-dessus , n’ont jamais été traitées. Deux d’entre elles étaient pourtant simples et évidentes ,  documents/preuves à l’appui.  L’une d’entre elles   est une plainte contre un faussaire qui a signé et certifié un faux document m’engageant à une dépense,  en mon nom et place . Cette plainte qui note un vol minime fait grâce  à  ce faux ,  a été déviée  vers la brigade financière , qui a d’autres gros chats à fouetter.

this is a robbery

Elle est devenue ainsi   qualifiée  de petite escroquerie, avec une prétendue enquête en cours,  mais sans avoir cependant  été présentée au parquet . Comme si les greffiers faisaient des enquêtes sans avis du procureur   !

Depuis, 3 nouvelles plaintes ont été portées . L’une d’entre elles,  avait été faite en gendarmerie ou l’aimable pandore  de service avait transformé le  «   harcèlement électronique «    en «   harcèlement   » . Il avait aussi , selon sa propre  expression «   reformulé   » mes propos, donnant une impression de verbiage  inconsistant voire de confusion mentale.    

Les  deux autres plaintes  avaient été envoyées  directement auprès du procureur de la République de la ville . Sans effet.

Dans cette organisation  criminelle de type militaro/maçono/mafieux , il semble bien que le «   maçono   » soit le ciment  et élément fédérateur qui permet , par une interprétation erronée des textes de base de l’association, de maintenir l’assurance du secret de la criminalité et des noms des  criminels   et  aussi de permettre la transversalité des  individus et moyens utilisés.

IMG_2470 FM sydney

Tous les militaires ou maçons ne sont pas concernés par ces habitudes criminelles décrites par les individus ciblés. Ceux qui le sont , entrainent avec eux  et dans un mode ludique , une foultitude d’oisifs qui,  à force d’impunité , finissent par traiter des êtres humains comme du gibier. Chasse ouverte toute l’année. Même la nuit.

IMG_2476 un état dans l'état

Un texte de base  sur l’emprise cachée des maçons sur la société , par une journaliste du POINT,  fournit des réponses à quelques questions brûlantes de leur  fonctionnement en réseau inconditionnel .

Dans mon histoire  , les 3 éléments de base  de cette organisation criminelle  3M ( militaro/maçono/mafieux)  française , s’étaient  avérés actifs de la même façon  à CUBA, en ISLANDE, en EUROPE du NORD, aux USA, au CANADA .

Avant l’usage systématique des ondes pour détruire le cerveau, ( mai 2012)  et faire devenir fou ou rendre invalide, il y avait eu des épisodes sporadiques  de micro-ondages intenses , destinés à empêcher tout projet de devenir  réalisable,  en créant apathie, difficultés de concentration et  de mémorisation  , voire  apparente confusion mentale .

IMG_2473 camels

Le harcèlement en réseau  pratiqué en AUSTRALIE et en NOUVELLE-ZELANDE en 2010 et 2011 avait  fait apparaitre le même type de protagonistes militaro/maçono/mafieux,  et les mêmes méthodes que celles utilisées dans des pays   » dits   » démocratiques et dans une dictature

IMG_2469 talons coffs harbour

dégradation sur talon de chaussure neuve – Australie

*(1) http:// CERVEAU/contrôle -des-cerveaux-micro-ondes-pulses-t6071.html

Contrôle mental – évolution

21 Mar

Le témoignage ci-après, en traduction libre, fait partie d’un article intitulé :
Microwave technology and its use against humanity.

Pour toutes les personnes non averties de ce qu’est le contrôle mental, il aura sans doute des relents de conspiration parano. Ce témoignage semble ancien.
Il ne s’agit pas d’un témoignage de démonstration avec preuves
Il est synthétique mais détaillé et sans doute fait d’informations recoupées.
Il se trouve que d’après les auteurs de l’article, ce témoignage provient d’un professionnel de la santé. C’est une grande partie de son intérêt.
Le franc parler horrifié et le style sans concession de ce psychologue qui avait témoigné sur la toile , expliquent sans doute que ses coordonnées aient été oblitérées.

Les termes ou expressions surlignées de cette traduction libre, sont un choix personnel et correspondent à des situations racontées de mon vécu de cible de l’acharnement hargneux et vicieux d’une «  organisation  » française.
La description à travers ce texte, de réseaux d’entente conspirationnistes et mondiaux est, à retenir.

Dans mon histoire, racontée presque au quotidien depuis quelques années, j’avais pu constater et noter les très exactes mêmes méthodes d‘utilisation de l’électronique visant à conditionner le comportement et détruire le       ( mon) cerveau aussi bien en EUROPE du NORD, qu’aux USA , au CANADA, à CUBA, en CRÊTE ou au PORTUGAL. * (4)
Ces méthodes semblables, étaient partout aussi cruelles , violentes , que dissimulées , apparemment habituelles et admises parce que jamais combattues ou empêchées.
L’ exposé de  ma réalité , de mon vécu, fait  à des médecins spécialistes et universitaires ( et faussaires,* (3))  avait même été transformé volontairement et officiellement par ces derniers, en vue de l’esprit

IMG_1661 l'impossible
Texte  :
Implantation par des militaires sur des humains et technologie de micro-ondage
Il s’agit d’un système de contrôle mental électronique très efficace et extrêmement difficile à détecter. Il est utilisé sur au moins une personne en Californie et probablement sur beaucoup plus aux US. Il est très vraisemblablement entre les mains de membres du gouvernement américain ( CIA, NSA, DoD) des Illuminatis , des Francs-maçons, de la Fraternité, ou de la très secrète «  Société grecque  ». Ces groupes sont inter- mêlés et peuvent être considérés comme «  l’ORGANISATION ». Ce sont des habitués du secret, du camouflage, du terrorisme et du contrôle mental. Ils se disent «  éclairés  ». Ce sont, en fait, des criminels en bande organisée, qui s’adonnent à des violations massives, au terrorisme, à la torture, au contrôle mental, à une mise en esclavage d’humains et au meurtre.
Leurs techniques les plus courantes consistent à modifier les comportements et pratiquer l’hypnose sur une personne en la soumettant à de l’ éther ou à toute autre forme d’anesthésie générale. Cela rend cette personne dépendante à un contrôle mental activé par un signal post-hypnotique auditif ou visuel. Cela s’appelle créer un « esclave » ou le plonger dans un «sommeil grec  ». A cause des techniques et des médicaments utilisés, la personne est inconsciente de ce conditionnement . De plus, la victime ne se souvient pas , en général de ce qui s’est passé pendant la transe hypnotique. Cela permet alors aux membres de l’organisation d’abuser de   » l‘esclave  » financièrement, mentalement, physiquement et sexuellement . Si une personne tend à se rappeler de ce qui s’est passé, on lui dit alors «Ce n’ était qu’un rêve», ou «vous êtes fou, cela n’est pas arrivé. » Pour effacer la mémoire, on peut aussi ajouter des médicaments ou des chocs électriques au cerveau qui effacent les souvenirs.
L’organisation utilise toutes ces techniques très couramment.
Mais il existe aussi malheureusement, plusieurs autres techniques de pointe extrêmement sophistiquées qui ont été développées et sont en usage depuis plusieurs années:

1. Une personne est emmenée sous anesthésie générale dans un service de chirurgie. Cela se fait habituellement dans la nuit alors que la victime est en train de dormir. De l’ éther est injecté dans sa chambre et la victime droguée est transportée facilement.
Ce type de sédation sert aussi dans les cas de torture ou tous autres abus.* (5)
Ici, on raconte simplement des mensonges à la victime pour pouvoir pratiquer un acte de chirurgie.

. 2. Une incision est faite juste derrière l’oreille ou à l’intérieur du canal de l’oreille avec des techniques de chirurgie esthétique. Après cicatrisation , il ne reste que l’équivalent d’ un pli de peau. Cette technique est souvent employée sans même que la personne s’en aperçoive.

3.Aussi incroyable que cela puisse sembler, une électrode miniaturisée est insérée sur le côté du crâne près de la zone de pré-parole du cerveau. Elle inclut un capteur, une batterie et un émetteur miniaturisés et extrêmement puissants.

4. Le capteur-émetteur, relève d’une micro technologie EEG et peut lire les ondes cérébrales pour transmettre un signal numérique. Le signal est extraordinairement puissant pour un si petit appareil et peut parcourir plusieurs miles. Il est ensuite capté par un récepteur relais et transmis à un ordinateur, dont le logiciel traduit les chiffres en langage. Tout cela se fait à la vitesse de l’onde radio, ou à la vitesse de la lumière.
5. Une personne avec un IMPLANT involontaire ne jouit plus d’aucune intimité ou confidentialité.
Cela ressemble à de la science-fiction ou à de la paranoïa , n’ est ce pas?
Ce n’est ni de la fiction ni le résultat d’une psychose . Tout est exact. La technologie est à ce point et l’organisation criminelle de ces psychopathes , également. L’Organisation compte sur le fait que cela a l’air tellement bizarre ou haineux que personne ne pourra le croire . C’est pourtant la cruelle réalité de la haute technologie . Toute personne qui exposera leurs diaboliques méthodes sera discréditée, terrorisée, soumise au contrôle mental ou tuée par l’organisation.
6. En plus de la lecture des pensées, il existe des méthodes pour «  implanter des pensées  » dans le mental de quelqu’un . La technique des très basses fréquences de sons subliminaux n’est pas nouvelle. Les idées transmises par cette méthode sont perçues par une personne comme étant les siennes. Cette méthode contourne le système auditif normal, mais les mots sont bien perçus. C’est très subtil, les messages sont transmis à la première personne , une victime non avertie est incapable de savoir que ce ne sont pas ses pensées. Un des inconvénients de cette technique tient au fait qu’elle  » arrose  » et que plusieurs personnes dans une même zone peuvent subir ce phénomène.
.
7. Au contrôle de l’esprit par émission de «  son  » s’ajoute maintenant une technique de diffusion «  radio » incroyable. Une autre technique chirurgicale est nécessaire pour ce «  plantage de pensée  ». Ils font usage d’une autre technique de chirurgie pour insérer une puce récepteur haut-parleurs sous la peau près du tympan. Il s’agit d’ un minuscule récepteur radio avec batterie et haut-parleurs. Ils sont souvent placés à proximité de chaque tympan, derrière les pavillons de l’oreille et sont indétectables .Le volume d’émission est très faible pour que la personne ne perçoive pas le son En effet, une personne ayant un IMPLANT à son insu a des pensées plantées dans son mental , sans le savoir.
8. En résumé, il y a deux techniques de pointe de base :
1.) des implants pour la lecture des pensées 2.) des implants pour insérer des pensées . En plus des techniques de contrôle mental standard, il existe une technologie de mise en esclavage grave. Les chirurgies sont effectuées sous anesthésie générale, qui comprend souvent aussi le temps de la cicatrisation . Pour camoufler le temps passé sans conscience , la personne apprend qu’elle a eu une vilaine grippe ou toute autre maladie. On lui ment sur tout le processus. Alors qu’elle se retrouve avec des implants qui lisent ses pensées, en plantent d’autres dans son mental sans même savoir que cela existe.
9. La plupart des personnes qui ne connaissent pas cette ORGANISATION ont du mal à croire ce qui précède. Il se trouve que beaucoup de personnes avec qui j’ai parlé de ce phénomène sont aussi victimes d  ‘une forme basique de terrorisme et de contrôle mental . Une partie du processus de contrôle mental consiste à conditionner les personnes et à les persuader qu’elles sont psychotiques ou en danger si elles pensent que de tels phénomènes sont possibles.

10. Parmi ceux qui commettent de telles atrocités on trouve des pompiers, des policiers, des militaires, des avocats, des médecins, des ingénieurs, des membres du clergé, des enseignants, des journalistes et bien d’autres. Les victimes sans méfiance sont laissées sans défense.
Cette ORGANISATION est sans conscience et ses agissements sont si vils qu’il est difficile de le croire. Les membres de cette ORGANISATION sont très discrets, bien organisés, et approvisionnés avec les dernières technologies.
Les membres de cette organisation sont de fieffés menteurs qui pratiquent aussi tromperie, usurpation d’identité, et contrôle de l’esprit.

Dieu m’ est témoin, je vous donne ma parole que tout ceci ci-dessus est vrai, et exact autant que je sache.
Les noms et adresses de ce témoin ont été supprimés.
Fin du texte
Ce témoignage un peu ancien, correspondant à ce que de rares cibles ont été en mesure de démontrer  : un implant visible et photographié lors de son extraction.
Il se trouve que la technologie a beaucoup évolué et rapidement , rendant la preuve du contrôle mental de plus en plus difficile à exposer.
Les courants d’interprétation du contrôle mental parlent maintenant surtout de nanotechnologies introduites subrepticement dans l’organisme ou encore de l’utilisation de certaines ondes électromagnétiques modulées et pulsées et porteuses de sons et de sens, inaudibles par l’oreille, et perçus directement dans le cerveau . * (1) . Des sortes d’implants dématérialisés.

Madame le docteur Rauni KILDE, conseillère scientifique d’ EUCACH, expliquait son cas et celui de victimes, surtout des femmes, de ce système de quasi mise en esclavage, par la nanotechnologie.
Madame Rauni KILDE nous a définitivement quittés le 8 février 2015 , après plusieurs jours d’intense matraquage par des ondes électromagnétiques. * (2)

Il nous reste ses recherches de scientifique avertie et prudente , et des vidéos pour essayer de comprendre ce phénomène qui ne relève plus de la science fiction depuis longtemps, quoi qu’on essaie de nous faire gober.

Voici ci-après quelques liens et qui mènent à d’autres, de ses interventions.

et

et

et

• (1)
• ON THE POSSIBILITY OF DIRECTLY ACCESSING EVERY HUMAN BRAIN BY ELECTROMAGNETIC INDUCTION OF FUNDAMENTAL ALGORITHMS By M.A. Persinger

• MIND CONTROL WITH SILENT SOUNDS AND SUPER COMPUTERS By Judy Wall
• REMOTE MIND CONTROL TECHNOLOGY by Anna Keeler

IN YOUR HEAD: EXPERIMENTS INTO REMOTE MIND CONTROL TECHNOLOGY by jim Keith
Brain Zapping Electronic Mind Control By Jason Jeffery
Remote Control Electronic Brain Punishment By David Fratus
Military Use of Ultrasonic Brainwave Clusters

* (2)

https://eucach.wordpress.com/2015/02/23/eucach-director-magnus-olsson-dr-rauni-kilde-radiated-for-four-days-with-dew-remotely-assassinated-by-nsa/
* (3)
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n2.html
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/plainte-n1.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/05/le-retro-diagnostic/

• (4) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/01/au-portugal/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/22/buda-et-pest/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/20/v2k/
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/04/le-holter-texte-de-novembre-2012.html

* (5)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/03/reseaux-criminels-et-abus-sexuels.html

SONS d’ONDES

16 Fév

Les sons émis par des individus ciblés au moment ou à la suite de certains  tirs d’ ondes ,  et pour ce que j’en connais,  sont de deux sortes.

Il y a  des tirs d’ondes  qui  provoquent une vibration de membranes ou d’organes . Ces vibrations , dans mon cas, avaient été détectées comme émises par   des tirs d’ondes de type radar ( ULB)  . Les sons  qui viennent de ce vibrations faites par les tirs d’ondes ,  sont incontrôlables et provoquent des sonorités impossibles à reproduire volontairement ou consciemment.

Si le tir fait vibrer les parois nasales, le son émis est une sorte de  » groinement ».

???????????????????????????????

En cas de tirs  d’ondes ,au niveau de la gorge , les cordes vocales affectées émettent un son caverneux . Voici ci-après la détection  en ondes , d’un de ces sons caverneux du jour.

???????????????????????????????

De nombreux tirs consécutifs au niveau des cordes vocales font changer le timbre de la voix . D’autre part  à la suite de ces tirs  ciblés répétés,   la voix n’a plus de » portée ».

Il n’est pas exclu, que les valeurs CEM  présentées par cette détection soient minimisées car brouillées par un appareil spécial. En effet, après la parution de l’article

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

   , il y avait eu , un immédiat et nouvel aménagement du matériel émetteur en rafales,  voisin .

Celui qui pouvait être l’expert en tirs d’ondes,  venu  faire les réglages sur place, avait même  laissé son planton  devant la porte de l’ex-marin, le temps de sa rapide mise au point.

On sait , par ailleurs que les box WiFi n’émettent pas en rafales . Ces détections ne sont donc pas celles de la téléphonie.

Cette manipulation d’un éventuel expert dépêché sur place  avait ensuite donné ceci.

???????????????????????????????

Mais…. BOUM, l’appareil avait  cependant eu un pet de CEM malencontreux à 400 microW/m2,

???????????????????????????????

avant de reprendre son boulot pépère  de tirs de rafales comme avant, avec faible CEM.

Ce type de tirs  produit un bruit de scie à métaux dans le ciboulot, avec en prime,  perte d’équilibre  en station debout,  et état nauséeux.

Ce matériel des co-exécuteurs de dame,  est à gerber.

L’autre sorte de sons  provoqué par les  tirs d’ondes provient des ondes stationnaires  telles que les avait mentionnées le Dr Evrard, médecin militaire * (1) . Ce  type de son mériterait  plutôt le nom de bruit.

Les tirs d’ ondes  au cours d’une nuit,   brûlent, emplissent  et gonflent aussi les organes creux. Ces ondes  finissent  par être éjectées en chapelets incontrôlables et tonitruants  de pétarades et d’éructations qui libèrent momentanément  et  partiellement de la brûlure interne.

Le constat des dernières manipulations  répertoriées et détectées ,amène à penser qu’il existerait   un Etat criminel caché dans l’ Etat de droit français , et qui fait la guerre à ses citoyens,  avec la complicité de tous ceux qui se taisent .

Ici, dans cette histoire de haine collective orchestrée au meilleur niveau, l’intensité des représailles est , en plus, selon l’humeur des exécutants.

Noam Chomsky

Photo en provenance du blog de James Lico (USA)

.

J-J Walti , grand connaisseur  et annonceur de  ce qui m’arrivera quelques semaines ou mois plus tard,  pourrait être désigné aussi comme  représentant des groupes cachés qui manipulent et/ou torturent les êtres humains , comme on le voit aussi dans  » l’amer dessous des cartes » ( voir le blog) .

J-J Walti mentionne  même, dans son message du 9 février 2015 l’existence  de «  services de la défense contre  contre  l’être humain  », comme  s’il s’agissait, en FRANCE,  d’une entité pérenne .

???????????????????????????????

* (1)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/radar-et-sante.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/radiofrequences.htm

ELF et ULB

6 Jan

IMG_6662 c'est moi (2)

Dessin de Sempé

Si Mr Hollande, Mr Valls, Mr Le Drian, Mr le Procureur de la République, Mr Duquesnes (Commissaire) , Mr Goujon ( maire), Monsieur Robo ( maire), etc.. et/ou leurs services ont reçu mes courriers mentionnant la torture par ondes pulsées, infligée à des citoyens français (dont moi), dans leur lit et leur appartement, ils devraient, normalement avoir l’obligation de la faire cesser par tous les moyens.
Leurs moyens sont immenses.

Mr LE DRIAN, par exemple, agrégé d’histoire, membre du Grand Orient ( Nature et Philanthropie) est ministre de la guerre , autrement appelé la Défense.

Quand des français ou des intérêts de la France, ou des valeurs tenues pour importantes par notre culture intransigeante sur le respect des droits de l’homme, sont attaqués à l’  étranger, il envoie des éléments de l’armée pour les secourir , les défendre, ou contraindre nos ennemis , selon le terme retenu par décision du chef de l’Etat .
Parce que l’utilisation agressive des ondes est sous la dépendance de l’armée, Mr LE DRIAN peut aussi être dit, accessoirement, ministre des ondes de l’intérieur . De lui dépend partiellement notre bonne ou mauvaise santé par une utilisation correcte ou aberrante de cette forme d’énergie cachée.

Le matériel militaire capable d’infliger l’innommable est également capable de détecter les tirs d’ondes .
L’innommable par des service d’Etat, avait été formulé par Mr POUTINE.

???????????????????????????????

Son aveu date du 13 octobre 2013 . Il dit clairement la puissance redoutable et destructrice des ondes aux mains de services d’Etat .

Dans un pays démocratique, cela ne devrait pas exister et être toujours vérifié par les élus. 

???????????????????????????????
Avec ceci , 74 µT en 2Hz pulsées à 9h du matin, à l’intérieur de la maison , sans temps d’orage, j’avais battu mon record  : apathie cérébrale , confusion et pensées suicidaires assurées .

Cette détection faisait résonner de manière plus précise, le propos du 9 décembre 2014 de J-J WALTI m’annonçant ma fin prévue , semble-t-il, dans ce nouvel endroit.
Il s’y ajoutait la privation de sommeil systématique sur la nouvelle et actuelle base de tirs d’ondes qui faisait suite aux bouffées d’extrême chaleur de la nuit du 2 au 3 janvier. * (1)

???????????????????????????????
Et comme à 5 h du matin, je ne m’étais pas encore décidée à quitter mon lit , il y avait eu ceci .

???????????????????????????????

Spectre complet du signal de 500 MHz à 2300 MHz

en rouge, les heures sont en noir à gauche

détail 1

de 500 MHz à 1300 MHz

IMG_0801 de J à S

détail 2

de 1300 MHz à 2300 MHz

IMG_0802 de S   à AB

Tout à fait radical . Ce qui reste du ciboulot ne pouvait pas supporter. Epuisée, il fallait pourtant bouger.
En France, les élus semblent, au final, privés de tout droit de regard sur les recherches et probables expérimentations humaines sauvages , pratiquées par des militaires et des civils par délégation .

Même si cela est fait simplement pour d’ éventuelles convenances personnelles à compères.

* (1) http://etouffoir.blogspot.fr/2015/01/bouffons-criminels.html

Lanceurs d’alerte- Whistle blowers

13 Déc

« Lanceurs d’alerte : coupables ou héros « Sur ARTE le 16 /12 à 20h 50

Ce documentaire nous présentera les  histoires de 3 Whistle Blowers américains :

 – Thomas DRAKE ex-cadre de NSA,

– John KIRIAKOU ex-agent de la CIA,

– Jesselyn RADACK ex-employée à la commission d’éthique du ministère de la Justice.

IMG_0582 lanceur d'alerte

Le texte ci-après avait été écrit le 6 janvier 2013

Un whistle blower , est un dénonciateur d’une injustice ou d’un crime dont il ou elle , a été victime , témoin direct ou premier informé ou premier ou seul   conscient de la grave violation de droits humains que cette injustice ou ce crime représente.

Pour les anglo-saxons le whistle blower  est quelqu’un qui, alerte. Au sens premier , il ou elle active un sifflet pour attirer l’attention,  informer et/ou dénoncer ce que des puissants s’efforcent de cacher . Le whistle blower  de la photo, était planté sous une pluie neigeuse à l’angle de Michigan avenue et de Monroe street à Chicago.

IMG_0576 rue à Chicago

Il avait accepté la photo et précisé entre deux coups de sifflet qu’il s’agissait bien d’un viol ( rape) physique .

Ici le whistle blower affichait sa qualité : DAD = père de la victime.

Dans la communauté peu privilégiée des victimes de harcèlement électronique, les anglo-saxons utilisent aussi le terme de  viol pour le « viol de personnalité » résultant des diverses formes de torture infligées  par contrôle mental .

Il y a quelques années, face à l’inertie policière française, qui réglait les plaintes par la poubelle, j’avais promené mon histoire sur mon dos  dans les rues de  Paris , un peu à la manière de celui de la photo. Mais sans bruit.

D’abord devant le Palais de Justice. Ça avait fait sortir 3 huiles de la PJ. Pour rien.

Au niveau de l’Assemblée Nationale, deux militaires qui quittaient le bâtiment s’étaient déplacés pour me poser une seule question :

« Y avait-il eu une recherche de preuves ? »

La réponse était : NON . Pour eux, il ne s’agissait que d’une confirmation.

Un député communiste était venu me saluer.

Une députée UMP s’était inquiétée de cette histoire promettant de s’y intéresser.

Les autres avaient tous filé en  baissant la tête .

Finalement deux gentils en civil , de la PPP  ( Préfecture de Police de Paris) étaient venus me menacer de me faire embarquer par leurs collègues en uniforme et en voiture à sirène hurlante. Chiche !

Naturellement , ils avaient refusé de donner leurs noms et celui du chef qui  leur donnait les ordres au téléphone. Ils n’avaient pas , non plus, trouvé l’article d’un code  quelconque qui les autorisait à m’importuner alors que je marchais seulement dans la rue,  de long en large.

http://www.transparency-france.org/e_upload/pdf/gp_a_lusage_du_lanceur_dalerte_francais_v.29_10_2014.pdf

1ère conférence européenne sur le harcèlement électronique

9 Sep

IMG_8799

Photo en provenance du bulletin d’information de cette conférence

http://www.covertharassmentconference.com

http://www.e-waffen.de

Il s’agit de la première conférence sur le harcèlement électronique  dit harcèlement caché  , parfois également désigné  par « harcèlement d’Etat » ( covert harassement)

Cette conférence est organisée par la fondation STOPEG de Peter Mooring et l’association EUCACH , dont le directeur est Magnus OLSSON .

 

Elle se tiendra à BRUXELLES le 20 novembre 2014

135, rue du Midi

Bedford Hotel and Conference Center

Cette conférence a pour but de sensibiliser le public sur une atteinte grave aux droits humains.

Les principales victimes civiles de ce type de harcèlement peuvent être des lanceurs d’alerte , des militants de causes diverses, des opposants politiques que des Etats essaient d’éliminer , mais aussi des milliers de civils sujets d’expérimentations non consenties .

Cette conférence s’adresse à tout public concerné par l’atteinte aux droits fondamentaux de l’être humain, incluant l‘atteinte à l’intégrité physique et mentale .

Ce large public  inclut bien sûr les victimes et leurs familles, mais aussi les politiciens, journalistes, juristes, militants des droits de l’homme, policiers, militaires, médecins généralistes , et  psychiatres, soucieux de connaître et comprendre ce phénomène basé sur des technologies qui  permettent de diriger l’énergie utilisée,  à distance  et à travers toutes sortes de matériaux .

 

IMG_8801

Photo en provenance du bulletin d’information de la conférence