Tag Archives: mort lente

H C E – 33 mois de tirs d’ondes – éclatement dans la boite crânienne

29 Mar

IMG_1772 X R

Dans Mafias, Triades, Cartels, Clans , à la page 57 , Xavier Raufer, cite  le capo  de la famille Colombo de New York, Sonny Franzese  , 81 ans en 2004,   menaçant  un colosse de 30 ans, Marion Knight en ces termes .

???????????????????????????????

«  Quand mon fils veut intervenir , tu le laisses faire. Si tu te mêles de quoi que ce soit , tu vas choper un tel mal de crâne qu’aucune dose d’aspirine ne pourra le guérir ….. «  

En 2004, de tels propos étaient considérés comme une menace de mort.

En 2015, les mêmes  propos  ,  pourraient aussi  bien évoquer   une menace de torture avec «  mort lente  », par perte de vitalité provoquée via la destruction des fonctions du cerveau  attaqué par des tirs d’ondes incessants.

Les mafieux,  bourreaux et  tortionnaires de tous poils  possèdent maintenant la technologie propre qui permet un supplice  de leur cible  au quotidien avec pour résultat  la destructions de fonctions vitales  physiques et cérébrales.

Cette technologie cherche ,  par un système d’ondes,  le corps,  puis l’emplacement de la tête, que d’autres ondes matraquent alors en permanence . Tout cela se fait  à distance, sans contact physique.

Au final, pas de cadavre voyant  déchiqueté. Rien de spectaculaire.  Et donc pas d’enquête . Pas d’ennuis, non plus,  pour les tortionnaires cachés.

La cible devient sourde dans des souffrances horribles.   

Puis une autre technique d’ondes qui explosent dans la tête la rend non voyante. C’est la technique complémentaire mise en œuvre, sur /contre moi ,  actuellement.

Simultanément à  l’épuisement  par  privation de sommeil du aux tirs d’ondes qui visent systématiquement le cerveau , il faut compter avec l’hécatombe des neurones,  détruits par ces tirs qui éclatent à l’intérieur de la boite crânienne.   

Cela dure depuis 33 mois.

33 mois d’une forme de guerre civile menée par  des lâches français ou assimilés ou complices , en lutte  contre une citoyenne française   et que l’Etat français  n’a jamais  protégée,   en empêchant les tortionnaires de continuer.

L’un d’eux produit même des messages affichés ou publiés et où il dit son droit «   à  emplâtrer  »  la cible; droit donné par son patron. Récemment, ce tortionnaire  à  courte distance  étalait aussi  sur internet son  droit à assassiner Ce droit à assassiner ce qu’il appelait « une merde »   lui  avait délégué, selon lui par ce même patron * (1)  Ce dernier aurait donc  , selon ces propos, un  droit de mort sur moi.

Rien d’anormal , semble-t-il pour l’Etat Français  mobilisé ailleurs

Car, pendant  ce temps et depuis tout ce temps , 3300 militaires français   et 200 membres  des forces spéciales font la démonstration de la puissance française à tenter d’éradiquer  les terroristes  …… ailleurs.

3300 autres militaires  sont présents  au Sahel. Il en reste 2000 en opération en Centre Afrique  .

Au total , plus de 8000 représentants de l’Etat français  sont déployés dans le monde pour démontrer la volonté et la capacité de la FRANCE  à faire respecter les valeurs portées par son  système   démocratique. Ce système démocratique est  basé sur les droits constitutionnels de ses citoyens , garantis par la Constitution. Ce sont les mêmes pour TOUS et TOUTES . Ils sont , dans la cas des cibles de HCR et HCE , ignorés et ouvertement bafoués.  l

Comment expliquer , en effet,  que l’Etat français    permette, admette , voire, à ce stade de 33 mois passés sans même aucune réaction ni  prévention  ,   accepte de couvrir   la torture de citoyens français  abandonnés à leur sort ,  sur son propre territoire.

La nuit dernière (29-3)  avait été comme les autres  : un e nuit complète d’exercice de tirs d’ondes par des criminels anonymes non recherchés  . Ces ondes capables de  retrouver le corps , avaient visé ma tête dans tous les  endroits où j’avais essayé de la protéger  : à l’intérieur de l’immeuble  ( appartement, tente de faraday,  parking en sous sol ) et à l’extérieur,  notamment dans  ma voiture déplacée de plusieurs kilomètres et  à 5 reprises. 

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/04/harcelement-et-injures/

Publicités

VANNES – Le cerveau

7 Oct

Image

Ceci à cause des détails,  est  surtout à l’usage d’autres cibles ou des groupes et associations  , qui recueillent des témoignages d’individus ciblés par des matraquages d’ondes , en Europe et en Amérique du Nord.
Face à une incroyable  souffrance continue du cerveau depuis 12 mois, un neurologue avait prescrit une IRM . Une IRM permet de déceler un corps étranger ou une tumeur au cerveau et aussi de repérer une schizophrénie liée aux « voix  au cerveau ».

Image
Si les médecins de l’incarcération hospitalière  du mois suivant,  l’avaient su , ils se seraient évité l’énoncé d’ une première  ânerie.  https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/cest-une-realite-medico-juridique-qui-met-un

La prescription  du neurologue portait sur la seule IRM. Et pourtant,  alors que j’étais enfermée dans la machine, le médecin du laboratoire  avait décidé, sans mon autorisation,  d’y ajouter une ARM : ce qui suppose une injection de produit vers le  cerveau .
Sur un cerveau déjà extrêmement douloureux , c’était monstrueux : la douleur avait été multipliée par X pendant plus de 48 h.
Mais aussi, quid , du contenu de  cette injection non demandée….

France du respect des droits  de l’être humain et de ses libertés .

XXI ème siècle.

L’IRM/ARM étaient normales. Les originaux de  ces résultats ne me sont plus accessibles . Ils étaient dans ma valise  en vue d’une  transmission au neurologue. La valise a été  volée par  complicités  bretonnes organisées localement à partir de Vannes,  le 15 septembre 2013  :
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/19/vol-crapuleux-en-reseau/

Ces résultats  d’examens médicaux et le reste  évalué à 2000 euros  de rachat à neuf,  sont donc  actuellement entre les mains des  crapules en bandes organisées  de ce pays.
***
Depuis plusieurs mois déjà, à l’incroyable souffrance sous forme  d’attaques violentes et infligées au cerveau jour et nuit, s’étaient superposés deux autres phénomènes :
–    Une douleur lancinante mais intermittente ressentie au lobe supérieur gauche du cerveau
–    Une douleur de l’oreille gauche et de la mâchoire gauche qui commençaient souvent au milieu de la nuit. La mâchoire était en général  bloquée au matin.
Dans la nuit du 2 au 3 octobre, et malgré les protections accumulées pour me protéger la tête et  le cerveau ,   une douleur vive et aigüe s’était ajoutée au reste,  à l’intérieur du lobe supérieur gauche du cerveau.

Dans la soirée du 3 au 4 octobre , c’est un rayon brûlant qui avait été ressenti  côté gauche de la tête , presque à la jonction des mâchoires, et malgré toutes les  protections superposées habituelles. Puis une douleur intense s’était manifestée,  irradiant  à  l’intérieur de l’oreille et au-delà .  Cette douleur  profonde  avait disparu au bout de quelques minutes.

A Vannes les 3 et 4 octobre, comme à Paris, c’étaient des tirs d’ondes de type acoustique qui empêchaient tout repos au moment du passage du cerveau en ondes   theta.
La boite crânienne recouverte  d’épaisses protections ne semblait   donc  jamais à l’abri ni d’un passage d’information  vers l’extérieur (  le système  du repérage de la position du corps et donc de la tête   par les  piqûres semblant , alors, une  information complémentaire  )  , ni de ces tirs ciblés pour priver de sommeil.

Dans la fin d’après-midi du 4-10, l’espacement des tirs d’ondes acoustiques au cerveau qui tentait une sieste,  n’avait  même pas  été d’une minute. Un appareil ou quelqu’un en proximité m’avait littéralement mitraillée d’ondes de type acoustique.
Une abondante littérature sur  les ondes du cerveau, nous apprend que  le meilleur moyen de stimuler le cerveau  passe par les oreilles .

Comme les oreilles ne peuvent pas entendre des sons assez bas pour cette stimulation du cerveau,  des techniques spéciales seraient utilisées . Elles portent le joli nom de battements bineuraux. Cela  consiste  à envoyer aux deux oreilles des fréquences différentes.  Le différentiel  entre les deux fréquences  étant  la fréquence   qui doit s’installer dans le cerveau  et l’entrainer dans l’état de la gamme d’ondes souhaitée.
Si l’on envoie 400Hz à une oreille et 418 Hz à l’autre , c’est la gamme d’ondes de 18 Hz qui sera installée . Il suffit que les fréquences soient inférieures à 1000 Hz pour que les ondes acoustiques projetées  puissent contourner la boite crânienne.
Il se peut aussi qu’une méthode plus barbare et plus simple, consiste simplement à pulser directement  avec un générateur ad hoc , des ondes beta  voire pire,  vers le cerveau à torturer.

Cela se ferait naturellement  avec du matériel déposé  en proximité,  avec un seul  intermédiaire  .
Voisin, sadique , volontaire ( et peut-être payé)  sembleraient alors les 3 conditions de base.
Ces informations basiques cumulées  font de nouveau penser  à des interactions entre criminels manipulés et criminels manipulants.

L’ absence de toute réaction des pouvoirs publics face à des  plaintes  pour torture ,  jointe à  la collaboration  de  médecins
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/26/des-medecins-2
reniant  totalement  leur obligation de  respect des droits  de l’humain et leur engagement déontologique,   et avec comme complices et en complément     l’ utilisation   du vice et du sadisme naturels de voisins protégés et qui couvrent les crimes des manipulateurs  , corroborent ce raisonnement.
A Vannes, tout comme à Paris, les voisins sont et  ont été utilisés les uns après les autres.
Depuis l’arrivée de ma nouvelle voisine
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/09/vannes-cuisson-aux-micro-ondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/05/des-ondes-pour-eliminer

, toute connexion internet est  devenue quasiment impossible dans l’appartement, mes appareils de détection d’ondes électromagnétiques sont bloqués dans les deux pièces principales, et  presque tous mes appareils électriques déconnectés  n’arrivent même pas à empêcher  les yeux brûlants, des étourdissement incessants  et des maux de tête à couper au couteau.

ImageDans : le livre bleu N°2
Contrôle du comportement par ondes électromagnétiques

Mécanismes modernes de torture et de contrôle

Abolir les droits de l’homme et de la sphère privée

Ces méthodes sont également appliquées à des personnes qu’un dominant/combinard  veut tout simplement éliminer,  pour la satisfaction de  son bon plaisir.

ADDENDUM

Dans la nuit du 7 au 8 octobre, et à partir de 3h du matin, le matraquage d’ondes impactait tout le corps et était , pour la boite crânienne , de type brûlant /traversant. Cela signait un matraquage de micro-ondes . L’appareil mis en action  était éventuellement  différent  de celui qui avait été utilisé et raconté dans : Vannes , cuisson aux micro-ondes ou bien  sa puissance avait été modifiée. Il cuisait moins brutalement…. mais sûrement tout aussi efficacement.

Ce phénomène correspond à ce que les sites spécialisés d’aide aux cibles  appellent  » la mort lente »

Par ailleurs, dans cette histoire, il faut aussi noter l’utilisation  du 3 , qui est quasi obsessionnelle  de la part des harceleurs ou des organisateurs. Ce peut être une indication ou simplement un leurre.