Tag Archives: ondes millimétriques

Détections de tirs d’énergie en appartement- douleurs de vibration

2 Juin

Les cibles de harcèlement électronique visées par des réseaux criminels de ce pays ne peuvent pas dormir normalement   dans leur appartement , leur maison et leur lit.

Pourtant cette hygiène de récupération basique , chez soi, est garantie à tous, par la Constitution et les Institutions, au nom  du droit à la vie privée .

C’est majoritairement chez elles, que les cibles de harcèlement électronique françaises , sont torturées , au moyen d’ appareils à énergie dirigée confiés à des psychopathes , tendance nazie .

Cela se passe à LILLE, NICE, GRENOBLE, PARIS, NANCY, VANNES,  Les SABLES D’OLONNE ………. où des cibles sont privées de leurs droits à la santé, à la vie privée.

En plus des tortures qu’elle subissent des cibles sont privées de leur liberté, par des enfermements arbitraires. Cela inclut la liberté de raconter une réalité vécue mais caricaturée par le mot affabulation
Ces enfermements sont  destinés à les faire taire et à les marquer du sceau de l’infamie : un dossier de maladie mentale qui décrédibilisera leurs propos à venir et leurs plaintes.

Cela est fait par des médecins aux ordres, qui acceptent d’incarcérer en milieu hospitalier , une personne livrée sur ordre de responsables de la sécurité publique .
Pour les aider, des maires, des députés , des sénateurs, des policiers, un Président de la République ont,  jusqu’à présent, sans état d’âme apparent, accepté de priver sciemment cette catégorie de français- là de leurs droits .
Des droits annexés à deux exceptions près.
Les cibles ont le droit de PAYER LEURS IMPÔTS , et de VOTER .

Pour éviter les tirs d’énergie du psychopathe fou-furieux protégé par d’autres  , du A221 de Cap Olona , j’avais passé une nouvelle fois la nuit dans ma voiture , dans un endroit connu sans CEM ( champs électromagnétiques) .

Pourtant , il y avait eu des tirs d’énergie à l’horizontal sur le sommet du crâne , tourné vers la mer . Un réveil vers  4 H avait également été associé à un tir détecté par l’enregistreur . C’était beaucoup trop tôt pour un réveil naturel de personne épuisée.
Aucune voiture, avec tireur ou machine , n’était présente sur les quelques centaines de mètres linéaires du chemin.


Seule  cette petite verrue bleue  accrochée sur le rocher ,  faisait penser à une présence en proximité pendant toute la nuit. L’ouverture de la tente était tournée vers mon véhicule.

De retour chez moi, j’avais été contrainte d’improviser des soins allongés pour calmer la souffrance du cerveau. Et le détecteur en fonction non-stop près du lit, avait notamment enregistré ceci ci-dessus.

Avec ceci pour les détails

………..et qui laisse penser à  une programmation impeccable . Bravo qui ?

Ces  miens blogs notent qu’à de rares exceptions près,  d’appartement A221 laissé vide accidentellement , ma position allongée déclenche systématiquement et presque immédiatement des tirs d’énergie venant du dessus.

Par énergie pulsée, ma position allongée est repérée par l’appareil du tortionnaire ,  et ressentie  par moi, aux pieds. Puis les tirs vers la tête commencent , au rythme des problèmes du malade mental du dessus.
Ce qui signe  , une surveillance à travers les murs.

Une nouvelle récente recherche sur internet confirmait  qu’une des très sophistiquées camera go-pro , permet cet espionnage .
Il y est mentionné également un appareil censé à usage seulement policier et militaire et ayant cette même qualité pour espionner à travers les murs par détournement de sa fonction première  : la MilliCam90 connue depuis 2012 et fabriquée par MC2-Technologies

Le petit article de présentation dit notamment ceci :  » Cette caméra n’émet pas d’ondes nocives comme des rayons X, mais elle mesure les ondes hyperfréquences émises par le corps. Ce procédé est sans danger et indétectable. De plus, chaque objet émet des ondes différentes du corps humain, ce qui permet de détecter des objets ne comportant pas de métal, ce qui n’est pas le cas avec les portiques actuels. »

Depuis quelques temps les très nombreux tirs d’énergie, porteurs de son,  du psychopathe en fonction au A221, avaient provoqué de terribles et étranges douleurs de vibration .
Récemment, ce type de  douleurs de vibration  ( résonance) avaient duré pendant 2 jours après une infernale nuit de tirs.
Pendant ces  deux jours, je n’avais pas pu marcher. Car chaque pas déclenchait une souffrance dans tous les os de la cage thoracique : clavicules , vertèbres et côtes. Comme si la pression du pied heurtant le sol, faisait repartir une vibration longue durée dans les os concernés.
De nouveaux tirs d’énergie-son , subis en journée,  quelques jours plus tard, avaient eux, fait repartir le processus.

Ce genre de tir porteur de son , très ciblé sur la cage thoracique , fonce au niveau de la gorge et ce, quel que soit l’endroit différent où je vais m’allonger.
Lors du tir, une partie de la sensation de brûlure irradie dans la partie haute de la cage thoracique et le reste de ce qui ressemble à un éclair brûlant et qui coupe le souffle, file dans la colonne vertébrale. C’est une sensation de mort proche , à chaque fois.

De nombreuses  de cibles de torture électronique mentionnent aussi ce phénomène  de douleur des os , du à des vibrations . Au moment des tirs , ce sont les brûlures des HF porteuses  du son et/ou des très basses fréquences , qui sont d’abord ressenties.

Ce pays est perfectible et va peut-être évoluer et changer pour mieux.

Beaucoup le souhaitent, et sont prêts à participer activement  à ce changement.
Certaines pratiques terroristes et vicieuses , comme la torture électronique cachée  de résidents ou de nationaux , sont faciles à éradiquer.

Les lois existent pour le faire .

Il suffit de les appliquer, pour ceux qui en ont la charge,  et sinon , de dénoncer ceux qui sont payés pour le faire,  mais ne le font pas,  par lâcheté ou veulerie.
Cette dénonciation circonstanciée , est encore pour le moment à la charge difficile des cibles victimes. Un groupe déterminé de cibles de torture électronique se mobilise actuellement sur cette action positive .

Dans une vidéo parodique qui avait suivi la déclaration du Président D. Trump  lorsqu’il avait proclamait « America First » , la France avait accepté de devenir la deuxième, en vantant aussi des manifestations de rue que le monde  pourrait nous envier . …. Enfin… peut-être.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/16/la-france-a-enfin-sa-parodie-officielle-america-first-de-donal/?utm_hp_ref=fr-Donald+Trump

Actuellement , sur les problèmes relevant du climat , les USA se sont virés de la 1ère place tout seuls, et  la FRANCE pourrait  devenir  FIRST locomotive ( sans charbon)

Pour le respect des droits de l’humain , et l’éradication de la torture par énergie pulsée, TOUTES les cibles demandent une solution et qui puisse  permette de dire :  » FRANCE FIRST  » 

Publicités

Des ondes pour éliminer

5 Sep

Vannes est une ville de garnison ou l’on trouve le 3ème régiment d’infanterie de marine, très certainement doté d’armes non létales  et même surtout d’appareils à ondes de très basses fréquences. Ce sont celles qui permettent les communications sous l’eau. Ce sont celles , aussi, qui pénètrent le mieux la matière vivante.  On dit que les bouffées de fréquence sont de 217 Hz .

Comme elles se dispersent , paraît-il, elles doivent se superposer à un autre type d’ondes quand elles sont projetées sur une cible.

Les ondes utilisées dans la nuit du 29 août 2013 à Vannes semblent, par contre,  relever de la catégories « ondes millimétriques » ( haute fréquence)  , dans la catégorie de celles  prévues pour disperser des foules à distance, sans laisser de traces.

A Vannes , elles avaient été concentrées sur moi seule, et avaient laissé des traces .
La partie (face) du corps exposée à ces tirs  d’ondes millimétriques avait montré  une constellation de marques rouges de ce type. Visage compris.

Image

Sous le coeur , on trouvait ceci.
Image

Une explication  de ces  projections d’ondes millimétriques , en  image, ci-dessous,  nous apprend qu’il s’agit là d’une  arme qui inflige une douleur insupportable avec sensations d’intenses brûlures.

Image
Selon l’explication ci-dessus, des électrons sont accélérés dans une chambre vide, créant ainsi des ondes de haute fréquence . On précise parfois  une fréquence de 95GHz .
Les ondes sont ensuite transformées en faisceau d’ondes    par des miroirs et envoyées vers une antenne  qui les redirige  vers les cibles.
Ici, on dit que le faisceau d’ondes pénètre  la peau seulement de quelques millimètres . La température habituelle reconnue au niveau de la peau est  d’environ 55°C. Ce qui laisse raisonnablement penser que cette chaleur se diffuse au-delà du point d’impact. Verticalement et horizontalement.
Cette explication en image , nous apprend aussi que le repérage des cibles se fait par caméra ou scanner thermique. Ce qui doit donner un résultat approchant de celui-ci , même si l’on sait que les radars sont également utilisés pour pister une cible à travers les murs :

Image

Il semblerait qu‘un quelconque de ces appareils  ait d’abord  et sans doute été très largement utilisé par le ou  les réseaux criminels à mes basques . Il existe des appareils portables qui tiennent dans une valise.
Actuellement , il faut garder en mémoire un système de marquage par ondes  « accrochées  »  , les « piqûres »  et qui repère mes déplacements et ma position. Cela est possible par un processus à la fois simple et pointu : il y a d’abord un processus d’acquisition de la cible , suivi d’un maintien d’accroche par un filtre d’association de données.

On sait que la société Thomson , par exemple , avec son Rasit Ground Surveillance, avait, en 2005,  une portée  de surveillance de cible de 20 kms .

Ce procédé de marquage d’un être humain  est monstrueusement illégal .
Cette « accroche » est une  des  méthodes de suivi de cible  de la criminalité organisée ( militaire y compris, si c’est le cas)  française . Mais pas seulement . Des cibles d’autres pays font état du même phénomène.

Ce système  de projections d’ondes  millimétriques , selon l’explication , se manipule comme un jeu vidéo, à distance .
Dans le cas de criminalité de proximité que je décris,  cela permet donc  de torturer ou d’éliminer  sans choc post traumatique pour le bourreau, protégé par la distance   des hurlements ou grimaces de douleur des cibles.

Dans la nuit du 3 au 4 septembre 2013, à Paris , les tirs d’ondes avaient été  de type « lance flammes  » ( micro-ondes)  et dirigés au cerveau. Par éliminations successives, l’origine des tirs s’était imposée. Le même bourreau /psychopathe protégé par le système, était toujours en action.
Les tirs des nuits suivantes avaient été moins violents. Le même opérateur habituel  appliquait  sans doute ainsi sa théorie  de l’adaptation  et énoncée comme suit : « pour le moment tu fais beaucoup de bruit , mais après, tu vas voir » 

Image

Voici  ci-dessus  une image partielle d’ un pistolet à micro-ondes dirigées ,  cousin germain  de  celui qui est utilisé en alternance au 22 rue Ernest Renan. Sa fréquence connue est de 9,2GHz.
Il crée des champs électromagnétiques nocifs, induit des sons RF,  et entraîne une ionisation de l’air et des gaz.

Enfin ci-après , un fusil à laser,  portatif et   à usage privatif . image impossible à charger

Cette  présentation limitée  du matériel  de tirs d’ondes utilisé   parle de la  guerre civile qui sévit,  en France,  dans des immeubles et des hôtels  , mais  également à l’étranger  dans des hôtels dûment payés  et qui s’avèrent des lieux de torture par bandes organisées.  
Dans tous ce endroits, on y attaque des citoyennes et citoyens français ,  sans intervention de la justice ou de la police pour les faire cesser , mais avec des complicités internes surprenantes .