Tag Archives: organisation

Criminalité misogyne – Deux tirs d’énergie

13 Sep

La criminalité misogyne en bande organisée, et  par énergie pulsée,   existe ou s’organise  dans tous les bourgs , villages ,  villes, hôtels   de France . Je l’ai constatée , également  sur au  moins 3 continents  et  dans de nombreux pays différents  et où j’ai séjourné  depuis  les quinze dernières années. 

– Europe

– Océanie

– Amérique du Nord, 

Le matériel est mis à disposition, de préférence  en proximité,  pour tous les inconnus  misogynes ( surtout)  du monde ,  pour  leur plaisir sadique ou contre rétribution s’ils sont un peu récalcitrants aux actes gratuits . 

Dans cette histoire , des corses et des francs maçons habitués de pratiques criminelles ,   semblent des relais  assurés et des  pourvoyeurs  discrets du type de matériel  nécessaire  mais aussi , par ailleurs, accessible sur internet. 

Les canalisations électriques  des lieux   de vie sont  également souvent utilisées  par injection de basses fréquences à distance ( hors Linky) . Cette forme de sadisme , par piégeage de l’électricité  dépend   de techniciens  de fournisseur d’énergie et d’artisans locaux de mèche avec des proprios.  

Les antennes relais  de communication et  les antennes  camouflées d’Enedis sont également  souvent des sources d’énergie dirigée utilisées, et dont les  opérateurs/techniciens   sont non identifiables, cachés derrière leur qualité et occupation détournée. 

Dans les histoires comme la mienne, les protagonistes/acteurs souvent    inconnus  de la cible  ne semblent pas avoir  de profil type . Ce peuvent être des sadiques sophistiqués habitués à harceler des femmes  et des personnes rendues vulnérables ,  ou des rustres nourris aux stéréotypes de la domination par le robinet, si cher aux machistes de tout poil.

Ces criminels qui s’ignorent comme tels, sont souvent , ou généralement, de fieffés comédiens et menteurs , aux apparences de bons citoyens ,  de bons artisans  , de  chefs de service responsables  , de bon pères de famille ou conjoints.

Une grande majorité de leurs femmes ou compagnes semblent être des complices veules parfois   passives, souvent actives déterminées . C’est ce que j’avais commencé à constater à St Julien des Landes, à Paris XV et  à Vannes. 

Dans le dernier billet mis en ligne sur  https://lezarceleurs.blogspot.com/2019/09/criminalite-misogyne-en-bande-organisee.html  , on note  que les salauds sadiques locaux communiquent, ici,  par Talkie Walkie,  en essayant de ne pas laisser de trace par des portables repérables. 

Les deux tirs présentés   en exemple  ci-dessous  et enregistrés  par EEG , et détecteurs, pendant la nuit du 11 au 12 septembre 2019 sont d’intensité moyenne . 

La détection présentée montre des densités de puissance   de RF qui semblent faibles. Mais , il faut se souvenir que c’est le choc brutal et fulgurant de la pulsation qui produit la souffrance du cerveau. 

Une densité de puissance élevée, comme à Lanester , à Paris XV, à Vannes, etc … « brûlera  » ,  et « sclérosera » le cerveau ,  provoquant  en  plus des fuites de calcium responsables de la confusion mentale.

Sur les images présentées ci-après , la souffrance  , par chocs  électriques et bruits dans le cerveau ,  est représentée par la masse compacte verte d’une  décharge électrique fulgurante dans le cerveau .

Les bruits dans le cerveau sont expliqués par les spécialistes,  majoritairement ,  par un phénomène de thermo-dilatation. 

L’ AVC volontairement provoqué est probable à chaque déflagration due à  la volonté sadique de  torture cachée par énergie dirigée .

La dernière image de chacune des deux séries montre en rouge l’embrasement électrique des neurones affolés par les tirs , et l’endroit  de la souffrance ressentie. 

Les valeurs   indiquées en  𝝁V pour chacun de ses deux tirs sont un complément d’information sur l’embrasement électrique au niveau de chaque électrode  de l’EEG et dans les différentes gammes de fréquence du cerveau. 

Dans cette même nuit, certains des tirs  épouvantablement  douloureux avaient provoqué des décharges électriques de plus de 300.000 𝝁V .

Pour montrer, en complément , le niveau de haine et de  bêtise  incommensurables des misogynes  en bande organisée  de cet endroit aussi, j’aurais pu ajouter les photos des merdes de chien que le voisin d’à côté vient déposer pendant la nuit sur la pelouse . 

La photo  de la lampe solaire brisée d’un coup de pied ( lezarceleurs),  à l’arrière de la maison, dans l’endroit censé être un des  plus privatifs, montre  amplement la volonté de viol symbolique de l’intimité de la cible par  ces individus, jeunes et vieux,  capables de n’importe quoi.

à 2h12

En jaune la fréquence . En bleu la densité de puissance

et

2h16

et

et

 

L’ORGANISATION

8 Mar

Texte mis en ligne une première fois en août 2012

Cette organisation s’appelle en anglais «   the syndicate  » Elle a été présentée sur un blog     http://gangstalkingsurfers.wordpress.com/confessions-of-a-gang-stalker-aka-life-in-the-syndicate/, par une harceleuse, directrice de section qui avait voulu cesser son activité  .

Cette organisation  de harcèlement  telle que présentée dans ce blog sévit en Amérique du nord .

Je propose ci-après  une courte présentation en traduction libre de la structure de cette organisation , telle que la connaissait celle qui a témoigné.

Comme appât, l’organisation s’était présentée à M. comme un groupe fraternel à forte composante policière , avec des possibilités de promotion interne.  Le  but de l’organisation était censé tendre vers une amélioration de la société. L’endoctrinement se faisait dans des réunions incessantes  à répéter les engagements pris.

La promotion  de M. avait consisté à devenir responsable  ( directrice) d’une section  mais  M. avoue ne pas connaître les buts exacts poursuivis cette organisation.

En tant que directrice de section, elle dépendait d’un certain CR qu’elle  reconnaît psychopathe . Il adaptait la présentation de ses actions à ses interlocuteurs différents. Prétendant parfois faire la chasse aux terroristes, ou faire des opérations de type commercial, ou  faire partie d’une vaste conspiration , ou  avoir constitué un groupe de déviants ou tout est permis, ou encore  vouloir société assainir la société quand il avait affaire à des  potentielles recrues puritaines ….

M reconnaît savoir peu de chose sur le processus de ciblage des proies harcelées par l’organisation .  Elle savait seulement qu’elles étaient divisées en 4 sous – groupes.

– les cibles mercenaires  pour lesquelles quelqu’un a versé de l’argent


- les cibles école qui servent à la formation des  harceleurs novices . Elle sont choisi pour leur timidité . Le harceleurs stagiaires sont constitués  en groupes  qui tournent d’une cible école à une autre

les cibles  planifiées dont M. ne connaît pas les particularités. Les harceleurs qui les poursuivent sont des harceleurs confirmés.

– les cibles ennemies qui sont des cibles qui se sont rebellées et qui  essaient de déjouer les plans des harceleurs. Elles peuvent être tuées avec les apparences d’un accident ou d’une mort naturelle. L’autre voie d’évacuation  de ces cibles là est le domaine psy.


L’organisation  telle que la connaît M.est constituée de plusieurs sections


- la section du scénario, de l’observation et des exécutions d’ordre.  On l’appelle aussi la section du «  théatre  », car elle comprend ceux qui imaginent les scripts et ceux qui jouent les comédies de rue face à la cible . Il y a de nombreuse recrues parmi les policiers, les pompiers, et des techniciens de toutes sortes. Les autres recrues sont des gens du voisinage, souvent vulnérables  ,  que nous avons  d’abord bien traités avant de les  retourner pour les utiliser.

– l a section du commandement, est constituée des «  sacs à sous  »  ( gros plein de sous ) qui aident à utiliser les organismes officiels pour avoir accès à toute sorte d’informations privées et personnelles.  Cette section dispose  d’un grand nombre d’avocats , juges , médecins …

Quand une cible est devenue ennemie ,

– la section «  théatre  »  ( scénario) sert à  épuiser puis provoquer la cible appelée alors «  viande  »  pour  entrainer ses réactions de défense qui la placeront ensuite dans l’orbite de la section de commandement qui va effectuer «  le broyage  » .

Ce broyage est fait par le système lui-même   au niveau médical, judiciaire ou autre.

– la section de la technologie F est responsable de tout ce qui concerne l’électricité . Les membres sont des spécialistes,  leurs objectifs sont la destruction de tout appareillage électrique ou électronique ainsi que la fabrication de problèmes médicaux  : fatigue , maux de tête etc.. Ils utilisent une grande variété de ce que M. appelle «   les incapaciteurs  » . M. les désigne comme les plus sadiques de tous.

– la section de technologie C qui s’occupe des communications  et surveille une cible à travers tous ses appels, ses connexions internet,  ses moyens de paiements , son assurance maladie etc… Il s’agit de la branche logistique de l’organisation et qui puise ses informations au cœur même des entreprises concernées.

– la section des alliances gère les partenaires commerciaux et les alliés . Lorsqu’une cible change de zone géographique , elle passe sous le contrôle d’un autre groupe à qui elle peut être vendue.

Chaque section se drape d’un vernis protecteur adapté à sa fonction. Les directeurs des différentes  sections servent de coordinateurs des actions entreprises.

Outre la structure de fonctionnement pratique, il existe un Conseil Suprême qui contrôle toutes les opérations et qui , lui,  ne fonctionne pas par recrutement de ses  membres.
 Par ailleurs, le recrutement interne à chaque section permet de maintenir une certaine indépendance  mais surtout  à éviter les fuites  .

Tout en bas de l’échelle se trouvent les pions qui sont utilisés mais non protégés par l’organisation.

A   l’intérieur de l’organisation , les membres peuvent compter sur des traitements de faveur en cas de problème. Il existe ainsi «   cousine Nancy  » le nom donné à celui qui intervient systématiquement pour protéger un membre de l’organisation en mauvaise posture.

Le témoignage se termine par une liste de termes couramment employés par les membres . On y trouve

RAINBOW CHOCK qui est la nécessité de faire bonne figure au reste du monde juste après avoir maltraité une cible

ZAPPERATING qui désigne l’utilisation de matériel électronique pour affecter la santé de la cible

INCAPACITATOR  qui est le nom utilisé pour tous les dispositifs qui affectent le sommeil, et induisent stress, fatigue, maux de tête etc..*

BROYER indique les pièges qui entrainent une cible dans le système judiciaire

SAINT POLY est le nom des recrues de type croyant  et qui pensent  assainir la société par leur engagement dans l’organisation.
Etc…

Censure

8 Mar

Image

Voici la liste des articles qui avaient fait l’objet de demande de  modération pour aboutir à la fermeture définitive du blog http://etouffoir.wordpress.com, après une  dernière demande, qui aurait pour origine   Sofi Ouest Gestion.Vannes.

On peut noter aussi qu’un BROUILLON, donc une page non publiée, avait fait l’objet d’un déplaisir et d’une demande de modération !!.

Le premier article « un pervers » présentait celui à qui l’on donne le droit de m’injurier *, de me torturer **, et de « emplâtrer » *** selon ses propres termes : J-J WALTI, mon voisin du 22 rue Ernest Renan, Paris XV.
Le pervers mécontent avait demandé l’annulation du témoignage de sa victime.

L’article «  Service spéciaux- Micro-ondes – Contrôle mental » était une traduction d’un texte de Tim RIFAT, scientifique britannique,  par ailleurs spécialiste et fin connaisseur des techniques de télépathie utilisées par les scientifiques russes, essentiellement.
Ce texte traduit par mes soins, se trouve  en lecture libre sur le web  à :  http://www.whale.to/b/rifat.html .

L’article « les cousines Nancy »  faisait référence à un texte en libre lecture sur le net et qui m’avait inspiré des comparaisons avec les situations de mon histoire . Toutes prouvées, documents à l’appui , pour ce qui me concerne.
http://gangstalkingsurfers.wordpress.com/confessions-of-a-gang-stalker-aka-life-in-the-syndicate/

Une partie du texte avait  été traduit sous la rubrique «  une organisation «

L’article « torture et barbarie «  était simplement une description/témoignage de la torture pratiquée en France , en 2012, et dont je suis victime dans mes lieux de vie et tout autre endroit où j’avais essayé de me protéger.

En France où les pervers se plaignent d’être reconnus et désignés, où la torture est pratiquée sous haute protection, il serait donc interdit à la victime d’en faire état, après avoir vu ses plaintes au pénal passer à la poubelle et constater que les responsables de ces actes hors la loi exigent , en plus, le silence avec une couverture/protection  appropriée pour eux   et faite de torture si besoin pour la cible.

L’article «  Harcèlement en réseau- Mise en demeure » montrait l’implication d’un commerçant , utilisant un faux témoignage pour ostraciser une cible ( moi) .
Là encore , un commerçant maltraitait à tout va ,une cliente sur la base d’un faux témoignage et voulait interdire que cela se sache, entrainant même la mise à la poubelle de l’entier témoignage.

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-en-reseau-mise-en-demeure.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/ostraciser-une-cible.html

On appelle  cela du harcèlement en réseau. 

*  **  ***

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/0*9/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/30/criminalite-dhumeur/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/12/criminalite-de-palier/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/01/florilege-dinsanites/

Des plaintes

29 Déc

Image

Pour une cible de harcèlement en réseau, les dysfonctionnements   de la justice  sur fond de collaboration active de policiers, pour l’exclure de la normalité  , sont un  casse-tête incessant.
Face à une femme victime , ici,  des femmes avaient  souvent été  mises en paravent  pour protéger le système  d’écrasement d’individu(e) ciblé(e) . Ecrasement qui rend le système pérenne.

Il y avait eu Mme Rougier  avec  » J’ai été chargée par le procureur de prouver que vous êtes folle »
Il y avait eu Mme X avec  » Il faut arrêter d’embêter le procureur avec vos plaintes « 
Il y avait eu Mme Monneray  avec  » Votre dossier est vide . Comprenez-vous VI-DE »  Alors qu’il fallait comprendre vidé
Il y avait eu Mme Deschamps qui avait subrepticement glissé dans le texte d’une plainte  un «  je m’engage à ne plus porter plainte » ,  et à effet boomerang immédiat.
C’étaient seulement les premières. Celles qui m’avaient le plus sidérée.

Il y avait eu  aussi , bien sûr , quelques magistrats pour vouloir s’en payer ouvertement une tranche , De rire. Devant un parterre d’avocats, Mr NIVOSE, président de chambre avait mis fin à la plaidoirie d’un  » du vent, du vent, du vent «   accompagné d’un geste repoussoir de la main et à l’usage de deux femmes. L’avocate de la partie adverse  en robe noire , mais verte de cet outrage , et moi-même.

De 2001 à 2009, la plus part de mes plaintes, sauf 2 ou3 ,  avaient été contre X, le fléau des cibles de harcèlement en réseau , privées d’enquêtes réelles. Parmi les 2 ou 3 :
Il y avait eu  celle contre WEN Chuan qui m’avait emprunté les clés de mon appartement pour y remettre une partie des bijoux volés quelques mois plus tôt, signant ainsi sa complicité active et qui s’était alors traduit par sa menace  » Moi, je saurai comment vous détruire »

Il y avait eu celle contre la concierge et son mari LELONG (1) du 81 Fbg St Jacques . Un matin j’avais exposé dans le hall de l’immeuble les photos de mes meubles découpés , tailladés et défoncés à coups de marteau, celles de la vaisselle et des objets mutilés et  saccagés .
Les LELONG payés et logés  gratuitement grâce à mes charges aussi, devaient assurer la sécurité des résidents. A la place , ils avaient accepté d’organiser mon  insécurité en pillant et volant  chez moi. Ces photos de leurs turpitudes mettaient à mal également les rumeurs qu’il avaient diffusées à base de « affaboulatrice » « schizou », paranou » . Elles les avaient déchainés en injures  et menaces de cassage de gueule, manche à balai à l’appui.
Ma plainte  contre eux  avait été classée sans suite.

Mes 3 plaintes avec  constitution de partie civile (CPC) avaient également été contre X et menées jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH)  et l’ONU , service  du Haut Commissariat des Droits de l’Homme (HCDH). Requête contre l’Etat pour crime  non traité  et procédures judiciaires non équitables ; ce qui était en creux un exposé du harcèlement en réseau institutionnel.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/28/quelques-anomalies-policieres-et-judiciaires/

A partir de 2009, la situation s’était éclaircie grâce à mon explicite menaçant voisin  suisso-basque, sa menace de mort et ses injures sexistes. .
Ma première plainte était comme suit ,

Image

et montrait  à travers les menaces  proférées  par ce quasi-inconnu : « internement » et « démolir » , la mission et le but fixés  par ses patrons , à  cet exécutant volontaire et sadique.

La réponse du bureau du procureur avait été  également comme suit : plainte traitée par une autre administration. Impossible de savoir laquelle.

Image

Une escalade entrainée  par ce laxisme institutionnel,   avait  débouché sur un harcèlement électronique intense et incessant , avec  torture du cerveau  par ondes pulsées à travers les murs. (2) (3) Ma réponse avait été une nouvelle fois de type  légal, sous forme d’ une autre plainte.
Son traitement  par stratagème  avait été exposé  dans  : https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/25/classique/

Et J-J WALTI non empêché, non sanctionné, protégé par le système qui l’emploie, caché derrière sa mère, ou Frenove, en vrai couard . avait  continué de torturer à base d’ondes pulsées chaque jour ou nuit  pour empêcher le repos , détruire la santé . Pour  « tuer » . (4)

Dans un tel système structuré et caché (5) les plaintes des individus ciblés sont forcément contre les idiots-utiles  actifs et visibles (6). Dans une situation normale  cela  permettrait de les interroger pour remonter aux coupables .

Dans une situation de harcèlement en réseau une partie du  système policier-judiciaire se met en dysfonctionnement  et rend toute issue impossible . Cela est vrai ici aussi pour  la CEDH qui a protégé le système en place et montré les limites ou priorités  de cette respectable institution.(7)

Image

Et enfin , juste pour mémoire à cause de l’ incroyable inconséquence méprisante  de la réponse   à une 3ème plainte pour viol où  le bureau du procureur avait simplement écrit qu’il classait sans suite , parce qu’   » Il n’a pas été possible de trouver l’auteur de l’infraction » . C’est dire.

(1) http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/29/la-concierge-81-fbg-st-jacques/
(2) http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/17/le-pilonnage-tirs-dondes-a-travers-les-murs-22-2-13/
(3) http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/17/la-matraquage-dondes-pulsees-31-5-12/
(4) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/
(5) http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/une-organisation-de-harcelement-2/
( 6) http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/29/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees/                                                  (7)   http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/02/cedh-reponses/

le blog etouffoirs.wordpress a été censuré et supprimé par wordpress : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/censure/