Tag Archives: Paris XVème

Lettre à Monsieur BOUCAULT, Préfet de Paris

3 Oct

Une lettre envoyée en recommandée avec avis de réception , au commissariat du XVème arrondissement de Paris, m’était revenue au bout des 15 jours d’attente réglementaires .
L’adresse était correcte (photo à l’appui). L’intitulé du service également.
Elle avait été refusée par la police, avec un gribouillis sur le recto de l’enveloppe.
C’est le sort de nombreuses correspondances de victimes de harcèlement en réseau.
D’où ces courriers, simplement confiés à internet.

 

 

Paris , vendredi 3 octobre 2014

Objet : harcèlement électronique, ondes pulsées intentionnellement à travers les parois

Monsieur le Préfet,

Ceci ci-dessous est une partie de la réponse du Tribunal Pénal International        ( ICC en anglais) de La Haye, à ma plainte pour torture par harcèlement électronique.

???????????????????????????????

Ce Tribunal considère pour le moment que le harcèlement électronique , dont font état des centaines de victimes françaises et européennes , n’est pas encore un crime contre l’humanité.

Dans cet extrait le Tribunal Pénal International note clairement qu’il n’a pas pour fonction de remplacer les systèmes nationaux censés traiter ce problème.

Il se trouve que ce harcèlement électronique, majoritairement confié en proximité à des psychopathes, n’a pas cessé . Ce harcèlement électronique a manifestement utilisé des moyens divers, complémentaires.

Il se trouve aussi que mes plaintes ont nommé certains des individus qui pratiquent de façon active ou passive , ce type de torture par ondes volontairement pulsées à travers les parois , dans les appartements que j’ai quittés pensant ainsi me protéger. En vain.

Dans ces conditions , il est difficile de comprendre l’inertie des services de sécurité , face à cette torture et aux plaintes le mentionnant ,  et à ce jour non traitées.

Je vous serais donc reconnaissante de prendre les mesures nécessaires pour que cela cesse, et sinon d’expliquer publiquement , à l’usage de toutes les victimes, les raisons d’une éventuelle volonté ou directive pour ne pas le faire.

Ci-après, voici de nouveaux exemples de tirs d’ondes récents , pulsés à travers les parois et en provenance de l’appartement du dessous, habité par Mr Walti.

Avec mes respectueuses salutations.

 

???????????????????????????????

1er octobre, 22 rue Ernest Renan, 23h15

???????????????????????????????

2 octobre, 22 rue Ernest Renan, 21h27

???????????????????????????????

3 octobre, 22 rue Ernest Renan, 4h46

 ???????????????????????????????

4 octobre, 22 rue Ernest Renan, nouvel exemple de tir d’énergie  à la verticale de la tête,   qui traverse toutes les épaisseurs de protection en place  et  vise et atteint le cerveau. Ce tir  , comme les autres,  est en provenance de l’appartement WALTI.

Le 1er chiffre en rouge est dans la colonne L = 700 MHz

Le dernier chiffre en rouge est dans la colonne AB= 2300 MHz

L’opérateur utilise , semble-t-il, un appareil à ultra large bande (ULB) de type RADAR.

Publicités

La nuit du 30 août et ses tirs d’ondes

31 Août

IMG_8585 Tour eiffel

Quand j’étais venue m’installer dans ce quartier du XVème en 2007 , j’avais quitté un studio prêté par un ami , au 79 rue du Fbg St Jacques, Paris XIV.

Au 79, le micro-ondage avait été aussi inquiétant que débilitant.
Le 79, est aussi l’endroit où j’avais très certainement attrapé la coqueluche dans un livre prêté par un gendarme de mon stage . Je sais, ça paraît aussi fou qu’improbable. Mais cette histoire  l’est tout autant. ( folle)
En 2007, je vivais alors, et par ailleurs, à DOL de BRETAGNE dans le lieu dit «  Forêt Harault  » .
Dans cet un endroit isolé il aurait été difficile de rater de grands gars en surveillance dans leur voiture immatriculée 92, et qui se cachaient ( mal) dans les chemins voisins du hameau.
A la «  Forêt Harault  » le micro-ondage organisé avec la collaboration active du voisin LESENECHAL-LEBLAY , à partir des combles, avait été rude, systématique et assortie de V2K .

Le V2K correspondant à des paroles et phrases, encapsulées dans les ondes et portées directement à l’intérieur du crâne par les micro-ondes projetées. C’est une manigance , atteinte intentionnelle grave à l’intégrité physique et mentale d’une citoyenne lambda  et destinée à cramer son cerveau et faire croire, en même temps à la citoyenne ciblée qu’elle est maboule.

2007 était encore une période où ce qui s’appelle ma famille, pensait toujours accaparer ce qui s’hérite .

A PARIS, en 2007, à mon arrivée dans ce XVème arrondissement, J-J WALTI, un inconnu, avait très vite annoncé le plan de sa guerre contre moi  : lui et Antoine,  allaient me faire partir d’ici vite fait, en me piégeant dans la copropriété.
Et, l’ autre inconnu, ANTOINE, s’était manifesté, très rapidement dans une fonction usurpée de directeur de l’immeuble, décidant seul et d’autorité, pour faire payer aux copropriétaires le coût des pièges fabriqués contre moi.

Il s’agit- là d’ un autre classique du harcèlement en réseau, catégorie        «  psy-ops  ». Cela est destiné à créer une hostilité ambiante que les harceleurs retourneront contre leur cible en la désignant comme responsable des méfaits imaginés par eux-mêmes, et qui touchent le porte-monnaie. Un endroit sensible pour toute personne sensée.

Il existe deux autres volets traditionnels à cette guerre larvée de proximité contre des citoyens.

L’un consiste à générer et propager des bobards pour inciter les commerçants proches et résidents d’immeubles voisins à escroquer la cible et/ou à la surveiller ou lui donner l’impression pesante d’être constamment surveillée. Epouse , mère et sœur, oisives, perverses , bavardes ou frustrées , font très bien l’affaire pour cela.
L’autre volet, consiste à entrainer et compromettre d’innocents résidants tout proches, pour les inciter à faire le boulot de violation de domicile , de campagne de bruit , de tirs d’ondes à travers les cloisons,  à la place du valeureux guerrier en titre qui revendique son innocence.

Les réactions appropriées de la cible contre chacun des idiots exécutants, sont ensuite censées montrer ce que clament harceleurs et policiers/harceleurs «  elle ( la cible) ne s’entend avec personne  » .

En 2012, le 22 rue Ernest Renan, était le seul endroit où j’étais restée. Et ça agaçait sérieusement, puisque le but de cette organisation criminelle, aidée par des fonctionnaires de l’Etat, est de me faire partir de partout.

Alors, cette organisation criminelle avait  proposé au frère de l’immeuble, ingénieur en organisation, et à son homme de main , le terroriste suisso-basque , d’en finir avec la cible ( moi) , en organisant la torture avec destruction du cerveau.

IMG_8605- VOUTCHDessin de Voutch
«  Malheureusement, l’opération a échoué non seulement les participes passés vont continuer à vous poser des problèmes, mais nous pensons aussi que vous avez définitivement perdu l’usage du plus-que-parfait et du futur antérieur.  »

C’est partiellement fait.

Mais la victime ( moi) respire toujours. Ce qui semble insupportable à J-J WALTI , à son mentor et à la police du XVème et d’ailleurs, très active par ailleurs et en complément *.

Alors, sous haute protection, Jean-Jacques WALTI   s’acharne ,  nuit et jour, changeant son matériel de place à chaque fois que je déplace mon lit, pour pouvoir viser la tête.

Changeant de matériel après chaque lecture d’un mien article le jour, ou après chaque addition d’une protection imaginée pour minimiser les effets de ses tirs d’ondes, pour adapter son efficacité.

La nuit dernière , entre le 30 et 31 août, et sans aucun appareil électronique en fonction chez moi, le matériel émetteur détecté en proximité avait une puissance comme suit  :  2981 MHz

???????????????????????????????

A titre de nouveaux exemples, si d’autres cibles sont dans la même situation, et parce qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait, les détections de tirs en exemple, donnaient ceci à 22h03  :

???????????????????????????????

Détail 1 : la colonne R indique la fréquence 1,3 GHz

IMG_8599 22h03  détail 1

Détail 2 : la colonne AH  est celle  d’ une  fréquence HF entre 3 et 4 GHz

IMG_8600 22h03 détail 2

Pour   le tir de 22h33, cela donnait  ceci :

???????????????????????????????

Détail 1  : la colonne P est celle de la fréquence  1,1 GHz

IMG_8594 détail 2 - 22h33

Détail 2: la colonne AH  indique une fréquence entre 3 GHz et 4 GHz

IMG_8593 détail 1 -22h33

Les tirs d’ondes , semblent avoir été portés par  LASER après 0h50 .  Car, leur violence  avait été minimisée  par une protection ajoutée et adaptée pour contrer   certains lasers . Ces tirs donnaient les indications de fréquences utilisées ainsi  :

???????????????????????????????

Détai 1 : L = 0,7 GHz

IMG_8602 - 1h43 détail 1

Détail 2 : Z = 2,1 GHz et AA = 2,2 GHz

IMG_8603- 1h43 détail 2

Tout cela est , naturellement, extrêmement douloureux, handicapant, et invalidant .

Ceci, ci-dessous , est une invitation trouvée sur le site de la Préfecture de Police d’Ile de France.

???????????????????????????????

Quand dénoncer et porter plainte, restent sans effet, quel est le recours ?

*
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/08/harcelement-en-reseau-pre-fourriere.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/08/harcelement-en-reseau-vol-sans.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/07/12/ciblage-et-police/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/08/400-wm2.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/09/torture-2-methodes.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html

Les tirs d’ondes du 5ème étage.

16 Juil

IMG_7408- psycho

Photo du site Sott.fr , article sur les psychopathes

Il s’agit du 5ème étage de cet immeuble ci , de Paris XVème

Immeuble Paris XV

 

 

où est organisée une forme de criminalité à fin destructrice . Elle consiste à viser avec des armes à énergie dirigée la personne (moi)  à l’intérieur de son lieu de vie ou dans son lit,   pour empêcher le sommeil, détruire le cerveau et la santé. Cela dure depuis 24 MOIS.

A cette criminalité s’ajoute une forme de harcèlement criminel en réseau dont l’une des composante est la violation de domicile systématique grâce à des clés frauduleusement obtenues. Elle dure ici dans le XVème depuis 7 ans et ailleurs  par ailleurs, depuis plusieurs décades.

Le criminel local coopté  ici est un désoeuvré, protégé par la franc-maçonnerie , et une police et une justice aux fonctions détournées . Il est le futur propriétaire en titre, par part d’héritage échangée avec sa petite soeur, de l’appartement du 5ème qu’il occupe pendant l’absence de sa mère . Donc en dessous de l’endroit où il m’empêche de vivre.

Pendant la mienne d’absence hier, le violeur de domicile  était entré chez moi pour vérifier ceci :

???????????????????????????????

et avait ( intentionnellement ?)  oublié de remettre le drap en place.

Ce sont des plaques de métal , laissées dans leur emballage, posées entre le sommier et le matelas pour me protéger des tirs d’ondes invalidants en provenance du 5ème étage.

Le 15 juillet au soir , mon lit avait été changé de place. Le désoeuvré du 5ème l’avait sans doute entendu car les tirs avaient été ciblés, juste à l’endroit où se trouvait ma tête.

Cette détection peut se faire par une écoute attentive , mais également par une détection visuelle à travers les murs des studios voisins dont il possède des copies de clés .

Ce type de détection directe ou par visualisation par écran d’ordinateur  interposé, donne à un psychopathe une impression de toute puissance et d’accaparement de la cible . Il croit que la cible et ce qu’elle possède sont sa propriété à LUI et qu’il peut la voler ou casser  ses affaires à son gré. Il travaille sans contrainte légale, dans la confidentialité de l’immeuble, et par ailleurs protégé sans condition par d’autres hors la loi en cols blancs … ou bleus.
En septembre 2013, il avait même prétendu être employé et payé pour ce faire par l’ARMEE.

Le 15 juillet au soir, le premier tir subi  en provenance du dessous ( 5ème étage) avait été ressenti à 22H57. Ce type de tir traverse TOUT et donne l’impression d’un cisaillement du cerveau avec en complément une impression de fissuration de la cage thoracique.
Voici ci-après un exemple de l’enregistrement de la détection pour quelques tirs concernés.

???????????????????????????????

A gauche on trouve l’heure du tir et l’indication de l’onde porteuse.
En haut, on trouve l’indication de la puissance des signaux HF détectés.

En 2ème exemple, voici ci-dessous un condensé de tirs du lendemain 16 juillet. A gauche : l’heure et l’onde porteuse.

 

???????????????????????????????
Il peut être intéressant de les comparer à des détections de MICRO-ONDAGE, donc un système invalidant totalement différent, faites le 9 juillet , alors que je dormais dans ma voiture ,  Bd Pasteur, Paris XVème , et qui  tend  bien à montrer un CIBLAGE.

Il faut aditionner les divers valeurs de CEM pour avoir une meilleure idée de la « cuisson «    du corps et du cerveau , à l’intérieur du véhicule. Ceci est , bien sûr anormal et intentionnel.

IMG_7431-9 juil 7h54 Bd Pasteur

S= 1,4 GHz   T=1,5 GHz   U= 1,6 GHz   V= 1,7 GHz    W = 1, 8 GHz

X = 1,9 GHz  Y = 2 GHz

Le texte ci-après, même s’il ne s’applique pas à mon cas, qui peut ne relever que de criminalité simple ,  montre cependant que cela EXISTE.

https://rudy2.wordpress.com/a-interview-accorde-a-un-ex-agent-des-services-secrets-surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/

BROYAGE de CIBLE

10 Juil

Il existe un autre texte « broyage de cible » à http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-broyage-de-cible.html

???????????????????????????????
Cette convocation, présentée ci-dessus,  m’avait été annoncée précédemment ( noté dans un article) par Jean Jacques Walti, l’homme de main local du groupe criminel qui me torture aux ondes pulsées, nuit et jour, depuis 24 mois . Il avait alors annoncé qu’il obtiendrait 45.000 euros. Pour un homme sans métier , c’est l’aubaine.

???????????????????????????????
Accessoirement, je rappelle , ici, qu’aucune de mes plaintes pour menaces de mort , injures et TORTURE portées   contre Jean-Jcques Walti et les autres , n’ont été traitées par la police française.

Le jour où il m’avait annoncé sa future plainte, Jean-Jacques WALTI, m’avait interpellée dans le couloir.

Depuis la nuit des tirs d’ultrasons invalidants en provenance de son appartement , j’étais devenue sourde. Cela m’avait couté 4000 euros d’appareillage pour un résultat très moyen .

Mais là, discret pour m’annoncer sa future plainte , Jean-Jacques WALTI , l’homme qui m’avait par ailleurs une nuit agrippée, soulevée et jetée dans le couloir, murmurait,  pour une meilleure confidentialité.

Je n’entendais rien, alors m’étais approchée. STOP. Il m’avait aussi interdit de venir plus près.

Comme si la politesse et la normalité étaient contagieuses  !

Et donc j’avais appris cette nouvelle plainte à venir.

Ainsi non seulement ce criminel pouvait torturer à sa guise sous  haute protection sans que les plaintes contre lui prospèrent, mais encore , la dénonciation de ce crime, une oeuvre salutaire remplaçant un travail inexistant de recherche de criminels par des policiers , allait en plus être sanctionnée par une volonté policière de collaborer avec les criminels.

Et comme à VANNES où l’imbibé33 du 1 rue Mgr de Pancemont et les groupes criminels avaient continué de plus belle après une plainte , ceux de Paris voulaient que la police les y aide aussi . https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/18/trois-choses

Rencontrant le protecteur et comparse de J-J WALTI  dans cet  l’immeuble , ANTOINE DE CERTAINES, j’avais essayé de lui parler de la criminalité scandaleuse qui continuait au  22 rue Ernest Renan, Paris XVème.
«  JE N’ENTENDS RIEN  » avait été la réponse de Mr DE CERTAINES,  citoyen aux airs respectables de bon père de famille, et poli… parfois.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/27/lettre-a-mr-decertaines/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/autre-lettre-mr-de-certaines.html

Au 22 rue Ernest Renan , les tirs d ‘ondes pulsées et de toutes sortes avaient  donc bien continué.
Comme à l’accoutumé, un tireur criminel du réseau , venait chez Jean-Jacques WALTI vers 23H ++ pour ses exercices de tirs fulgurants vers mon cerveau. Le 8 juillet au soir, je les avais laissés seuls.

Il faut noter que le 8 juillet au matin, après une nuit de tirs d’ondes épuisants ( du 7 au 8) , j’avais en plus été déjà cuite dans mon lit au matin (8) avec ceci illustré  ci-dessous,  que l’on appelle le mur thermique . Le détecteur qui a fait cet enregistrement était placé en tête du lit.

Il faut additionner les valeurs.

IMG_7434 -8 juil 7h35

Ce phénomène est décrit également à http://lezarceleurs.blogspot.se/2014/07/lettre-monsieur-charpentier-syndic.html

Pour achever une citoyenne/cible d’ondes pulsées, il y a aussi les faisceaux d’ondes invalidants  dirigés vers son lieu de vie . Les valeurs  de champs électromagnétiques présents au niveau de ma fenêtre oscillent  au mieux, entre 800 microW/m2 et 2000 microW/m2 .

Sauf le 9 juillet au matin , au retour d’une nuit passée dans ma voiture et déplacée 3 fois,  et où j’avais été accueillie par ceci : 10.000 microW/m2  plus les reste à aditionner.
X est la fréquence 1,9 GHz (W=1,8; Y=2 )

???????????????????????????????

Et qui existait aussi à VANNES (56)

A Paris, l’immeuble en face est à quelques dizaines de mètres . On y voit de temps en temps des ados. affairés sur le toit. L’un d’entre eux , m’apercevant, s’était caché là. Non pas derrière les tuyaux. Derrière la maçonnerie.

IMG_7256 le toit en face
Les antennes-relais proches sont à moins de 200 mètres.
Si d’aventure vous passez par ce blog patchwork n’hésitez pas à en copier quelques pièces.
Son avenir est compromis, par une plainte de criminels contre leur victime.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/23/exploservune-cible-au-laser/

IMG_7440 - les ailes

Dessin de VOUTCH

Les couturières du XVème

19 Juin

Image

Ceci est un fond de pantalon, découpé par une des couturière de l’immeuble du XVème. Il existait deux pantalons semblables. Ils avaient subi le même sort. L’un avait été transféré par le réseau crapuleux dans mon appartement de province, et mis en évidence à une patère. Le deuxième avait été laissé à Paris.

Ce sont ces actes délinquants et méfaits, qui sont récompensés par un logement gratuit dans l’immeuble.

Les dégradations suivantes , sur le linge, sont des exemples de crapuleries ordinaires. Parfois le linge est pris et confié à la couturière puis remis, parfois dans les cas simples de trous, la crapule de service se fait plaisir sur place.


.Image

Ceci est un classique des dégradations faites sur les serviettes. Les fils de chaîne étaient méticuleusement découpés, donnant une impression de trou et d’usure. La même opération était en général répétée plusieurs fois sur la même pièce de linge. La diligente couturière , auteure de ces méfaits, avait  gagné le droit d’être logée gratuitement !  Image

Ceci est un exemple d’un type  de dégradation faite systématiquement  d’un seul côté  sans doute pour que le méfait soit plus évident.

Image

 Ce type de dégradation du linge avait été fait  à peu près dans tous les endroits où j’avais séjourné. C’est le plus simple et le plus rapide à faire .

Plus récemment à Paris, le crapule abonné aux violations  de  mon domicile à Paris XV  avait ainsi maltraité et troué toutes les serviettes qui s’étaient  trouvées ,  à chaque violation,  à  portée de sa main.

Il entrait aussi … pour violer les serviettes..