Tag Archives: pions

Rendre fou en appartement, grâce aux neuro-armes

28 Sep

Rendre fou en appartement est une manigance de réseaux crapulo-criminels qui ne reculent devant aucun moyen technologique caché .

Pour préparer la situation, il est parfois nécessaire de faire croire que l’état de folie de la cible était latent voire déjà évident. Ce petit boulot d’annonce de la présumée folie à venir, est confiée à des pions.

Les pions sont des intermédiaires , en général rétribués, soit directement soit indirectement selon leur groupe d’appartenance ,et utilisés pour nommer , dire ou insinuer,  la prétendue folie d’une cible et de diverses manières, mais en utilisant l’aura de leur fonction dont ils font déborder les contours .

Si un pion est policier, avocat ou procureur, il n’est pas médecin et n’a pas le droit de s’immiscer dans l’intimité d’une personne. Et pourtant…

L’accès à la cible, pour ce type de préparation, a lieu souvent en marge d’un problème survenu ou fabriqué,  et qui fait croire à la cible qu’elle est fautive et aussi dérangée. Il y a , dans la situation artificielle préparée, une forme de dépendance inventée et que les pions sont incités à utiliser pour matraquer les insinuations ou les propos inconvenants et qu’ils veulent déstabilisants qui disent ou insinuent la folie.

Dans la situation des cibles de harcèlement électronique , il est probable que la folie de la cible est programmée ou désirée si fort par quelqu’un,  est tellement probable , habituelle et admise , que les pions ne prennent même pas de gants.

Ici, on a vu à l’œuvre des maires innommables, des magistrats à l’avenant , des policiers –de-la-gamelle , et un avocat défenseur de faussaires-escrocs et pseudo sachant, mais hors sujet.

Et c’est peu rassurant sur l’état de l’Etat, quand on sait l’horreur de la réalité des cibles de harcèlement électronique , laissées à souffrir seules , démunies, méprisées, ridiculisées et non informées .

Pourtant les neuro-armes détournées de leur fonction militaire existent bien, même si le fait de déclarer en être victime ne suffit pas à susciter l’attention de ceux qui sont payés pour nous en protéger. Des articles et études de spécialistes le disent et l’expliquent .

Le très court texte ci-dessous, traduit en attendant d’avoir l’autorisation de l’auteur , rappelle l’usage des neuro-armes.

Cette autorisation de traduction n’a pas été donnée et a coupé court à un élan d’information complémentaire destinée aux cibles.

Ce passage déjà traduit et qui pourra être retiré , peut néanmoins inciter à la lecture des extraits proposés et qui se trouvent à :
Military Neuroscience and the Coming Age of Neurowarefare  de Armin Krishnan

Ce chapitre va examiner deux champs plutôt controversés du possible développement d’armes neurologiques : les armes à énergie dirigée non létales encore appelées  armes du contrôle mental électromagnétique et les cyber armes ou armes de l’information qui prennent le contrôle de l’esprit humain soit par le biais de BCI ou par la perception de façon subliminale.

Un problème récurrent de l’approche de ces technologies et qui  est connu de nombreux experts de ce domaine , est le fait que la plupart des recherches sur les armes non létales est hautement classifié.

L’excellent ouvrage de Neil Davison’s sur les armes non létales utilise le mot « secret » plus de 20 fois et y consacre même trois longs paragraphes .

Le rapport NRC sur les technologies émergentes présente plusieurs petites sections qui ont trait aux armes du systèmes nerveux . Il reconnait que ce segment de marché des dégradations du système nerveux par la technologie reste incroyablement caché avec des informations qui relèvent de la spéculation. Le rapport de la Société Royale ne discute que des produits pharmaceutiques liés au système nerveux et des bio-regulateurs comme de possible armes neurologiques, et ne concernent pas notre recherche.

Un chercheur sur ces armes neurologiques est confronté au fait que l’information officielle est inexistante,  et doit faire face en plus à de la désinformation.

Steven Aftergood a montré que les système secrets de la guerre froide , comme les programmes d’accès spéciaux autorise les acteurs de la défense à utiliser des couvertures pour protéger leurs actvités. La seule condition étant que la couverture soit plausible

Certains chercheurs , comme Robert O. Becker a suggéré que les gouvernements ont volontairement diffusé de la désinformation pour leurrer le public.

Cette hypothèse prend tout son sens dès que que l’on s’intéresse à la littérature de vulgarisation sur le contrôle mental par l’ énergie électromagnétique qui fait état de l’existence de technologie d’une portée bien différente de celle des publications scientifiques . Mais cela est fait avec tellement de détails et de cohérence qu’il est possible d’admettre qu’il s’agit de désinformation intentionnelle. Avec une certaine ironie Aftergood a suggéré
« si la technologie non létale est fragile au point que sa connaissance montrerait son inefficacité c’est sans doute qu’il est inutile de s’y intéresser »

En tenant compte de cet obstacle qu’est le secret officiel et l’empilement de fausses informations et de désinformations qui entourent le contrôle mental , ce chapitre se contentera de s’interesser aux technologies et aux principes connus ainsi qu’aux systèmes et aux recherches des armes non létales.

On dit que les armes acoustiques et électromagnétiques ont des effets sur le comportement,   bien que les effets extrêmes ou un réel contrôle mental semble soient moins évidents.
………
Le chapitre concluera que les armes non létales ont déjà atteint une maturité certaine et qu’elles peuvent être utiles sur les champs de bataille et que les effets comportementaux , certes limités, sont assurement possibles.

LES ONDES
Depuis le projet Pandora qui avait cherché les effets dommageables possibles des EMF de basses énergie sur la santé et les comportements dans les années 1960, il y a eu de nombreuses spéculations concernant les armes psychotroniques et les armes de contrôle mental électromagnétique . Alors que chaque petite preuve de l’existence de tels armes s’est matérialisée après plus d’un ½ siècle,  il y a cependant une somme d’évidences scientifiques sur le contrôle mental qui utiliserait des armes à énergie dirigée  qui induit à penser qu’il soit possible dans le futur.

Le Pentagone a défini les armes à énergie dirigée, comme une arme ou un système qui utilise de l’énergie dirigée pour bloquer, endommager, ou détruire l’équipement ou les locaux ennemis ainsi que le personnel.

Cela concerne toutes les armes qui utilisent de l’énergie pour produire un effet propre aux armes , tels  les lasers, les masers, les radio fréquences les micro-ondes de fortes puissance et les armes acoustiques

Les USA ont investi  un budget de recherche de DEW qui était de 7.72 billions en 2010 et était devenu 12,15 billions en 2014 , ce qui est censé changer la donne .Certaines de ces armes snt des armes anti personnelles pour le contrôle des masses ou pour neutraliser de potentiels attaquants

Pour ce qui est des armes neurologiques il faut mentionner
⁃ STUN qui brouille le système nerveux central ou le cerveau
⁃ Les fortes radio fréquences
⁃ Les micr-ondes et armes à ondes millimétriques qui créent de la douleur, et  de la débilité
⁃ Les armes acoustiques qui  font souffrir et neutralisent
⁃ – les armes  « voix de dieu » utilisées dans les attaques de harcèlement psychologique
⁃ Les micro ondes basse densité qui sont capables d’interférer avec les fonctions et les processus biochimiques du cerveau et des autres organes

 

Publicités

Les allusions

18 Juil

Ceci est un autre procédé couramment utilisé par les réseaux de harcèlement . Il sert à  mobiliser le temps et l’attention sur des ( parfois)  broutilles, faire passer pour paranos  les cibles qui le mentionne  ,  les  inquiéter par une confusion possible d’explication ou d’interprétation ,  induire un état d’hyper vigilance de repérage et de compréhension fatigant  ,  et conduire ,  à force,  vers une forme de  folie.

Les crapules qui utilisent ce procédé bien rôdé,   sont souvent  missionnés pour une fois seulement et  approvisionnés en éléments de langage ou indications de comportement /scénette.
Ils peuvent aussi appartenir au groupe principal qui utilise le harcèlement depuis longtemps comme moyen de domination de femmes qu’ils isolent d’abord. Dans ce cas  ils  présenteront  l’apparence d’homme et femmes de l’élite sociale, morale  ou intellectuelle  qui, utilisent la loi en la déformant à leur profit et  ne supportent en plus  aucune mise en cause.

Dans des  textes précédents ( http://www.victimesansfrontiere.com) j’avais caractérisé cette méthode  de harcèlement par le mot « écho » . Les faits mentionnés , mais plutôt évoqués, par les phrases ou comportements utilisés ,   n’ont   en effet de résonnance que pour la cible  . Ils sont des sortes d’échos déformés ou déformants de  situations de sa vie , ou  de ses propos .

Il s’agit d’une autre façon, toute aussi vicieuse , sadique ou perverse  que les autres méthodes de harcèlement , pour essayer d’abaisser ou d’anéantir quelqu’un , en insinuant à travers ces allusions, l’existence d’ une méga-connaissance et par n’importe qui , de ce qu’est, fait, dit, voire est censée penser, la cible , lui donnant l’impression  d’être  surveillée par des milliers de petits  big-brothers.

1-    Dans l’article  récent « Les retournements »  on trouve un exemple de cette méthode avec  la phrase du participant  FM du tour organisé . Cet homme distant et peu loquace, ne m’avait approchée que pour me dire qu’il manquait de sommeil. Cette confidence d’un inconnu qui  avait évité tout contact avant et après cette déclaration,   avait un écho précis pour moi , privée de sommeil   depuis plusieurs  mois. Une privation de sommeil /représailles de FM s , jointe à une torture destructrice des cellules du cerveau : un crime organisé.
Au moment où j’allais, comme les autres, m’endormir sur le trajet retour, il avait fait ce que personne n’avait osé jusqu’alors : poser des questions au guide pendant son temps de conduite et  hors   des sujets du tour organisé. Nouvelle privation de sommeil et de repos.

2-    Le post  «  le harcèlement criminel » fait référence à travers une traduction libre, à un article de la revue Radiation Health  Foundation  . J’y avais noté :
…selon ce site,  que les rayons d’énergie dirigée peuvent localiser  un être humain H/24   par l’holographie. Des systèmes informatiques peuvent être approvisionnés  et paramétrés en utilisant  des informations sur la voix, la structure osseuse ou l’enveloppe bioélectrique ( aura) de la cible.  Par recherche et écho-réponse le système informatique peut ainsi   localiser une cible et  la matraquer d’ondes hautes fréquences à tout moment.

Alors que je résidais encore à Inga guest  house , j’étais entrée dans la petite galerie d’art près du lac de Reykjavik, pour une visite. L’endroit était vide de tout amateur d’art local. J’étais la première et la seule.

Pendant que l’employé de la caisse me découpait mon ticket d’entrée , un grand énergumène  rigolard était  entré en trombe . Il avait en main,   un petit appareil bizarre avec deux antennes protubérantes orientées l’une vers l’autre . Sans un mot,  Il avait commencé à  promener  son appareil d’un air  concentré  tout autour du comptoir de l’entrée. Là où je me trouvais. L’employée de la caisse l’avait interpellé. Sa traduction disait  qu’il voulait enregistrer  les sons de l’endroit…. désert et silencieux. Sauf ma voix et celle de l’employée.

J’avais interrogé sur l’orientation bizarre des antennes qui auraient dû être tournées vers l’extérieur. Pour une meilleure qualité stéréo,  avait  précisé  l’énergumène rigolard, avant de se faire expédier dehors  .

On peut penser, sans grand risque de se tromper,  que cette scénette sans importance , m’était destinée et  devait m’indiquer que ce blog est lu par les « perps » . C’était inévitable, je le savais en le faisant, et cela m’a été confirmé sans arrêt.

Mais  je souhaite, malgré son in-importance ,  que quelques personnes  des  milieux  psychiatrique et féministe en prennent connaissance aussi. Il a été fait pour elles.
Sans  faire ce genre de blog de témoignage, avec donc réponse possible,  des centaines de cibles/victimes, sont confrontées à cette méthode de harcèlement et …  aux autres.

Or, 10, 20,  ou 30 ans de ce traitement , toutes méthodes de harcèlement confondues, sont difficilement supportables.

 

//