Tag Archives: pression acoustique au tympan

Les bruits dans la tête- une autre façon de le redire

14 Avr

La cadence des sifflements dans ma tête, pour ce matin (14-4-19) , était comme ci-dessus , dans une maison non mitoyenne,  sans WiFi, sans antenne proche,  et sans linky dans le village.

Ces bruits  dans la tête , répertoriés comme des sifflements, des cliquetis, des bruits de marteau, ou  des chocs dans le cerveau selon les sensations des cibles,  correspondent à ce qu’il était  convenu d’appeler  l’effet FREY. Cet effet FREY était  connu des initiés depuis les années 60.

Diverses études plus  récentes ( 2003 et 2007 par exemple) tendent maintenant à présenter  ce phénomène comme une  forme d’audition  RF, ou encore une audition des impulsions des hyperfréquences , comme l ‘écrivent James C.LIN et Zhangwei WANG qui précisent  ainsi : 

 » L’audition des impulsions hyperfréquences constitue une exception unique à l’énergie sonore atmosphérique ou à conduction osseuse normalement rencontrée dans la perception auditive humaine. L’appareil auditif répond généralement aux ondes de pression acoustiques aéroportées ou conduites par les os dans la gamme de fréquences audibles. Mais l’audition d’impulsions hyperfréquences implique des ondes électromagnétiques dont la fréquence est comprise entre des centaines de MHz et des dizaines de GHz. Etant donné que les ondes électromagnétiques (par exemple, la lumière) sont vues mais pas entendues, le rapport sur la perception auditive d’impulsions hyperfréquences était à la fois étonnant et intrigant. De plus, il contrastait fortement avec les réponses associées au rayonnement micro-ondes à onde continue. Des études expérimentales et théoriques ont montré que le phénomène auditif à micro-ondes ne découle pas d’une interaction d’impulsions à micro-ondes directement avec les nerfs ou les neurones auditifs le long des voies neurophysiologiques auditives du système nerveux central. Au lieu de cela, l’impulsion des micro-ondes, lors de l’absorption par les tissus mous de la tête, déclenche une onde thermoélastique de pression acoustique qui se propage par conduction osseuse vers l’oreille interne. Là, elle active les récepteurs cochléaires via le même processus que celui utilisé pour une audition normale. Outre le chauffage des tissus, l’effet auditif induit par les  micro-ondes est l’effet biologique le plus largement accepté des rayonnements à micro-ondes avec un mécanisme d’interaction connu: l’effet  thermoélastique.  Cet article traite du phénomène, du mécanisme, de la puissance requise, de l’amplitude de la pression et des seuils auditifs de l’audition par micro-ondes. Un accent particulier est mis sur l’exposition humaine aux champs de communication sans fil et aux bobines d’imagerie par résonance magnétique (IRM). »

 

Une étude , avec pour titre

Analyse numérique de l’effet auditif hyperfréquence

 par N. M. Yitzhak, R. Ruppin, R. Hareuveny

Soreq CNRC, Yavne, Israël, précise aussi 

 » Les rayonnements hyperfréquences et radiofréquences pulsés peuvent produire une sensation d’audition chez l’homme et les mammifères. Foster et Finch (1) ont proposé l’identification correcte de la dilatation thermoélastique en tant que mécanisme responsable de l’effet. L’absorption de l’énergie électromagnétique (EM) produit une dilatation thermique rapide, résultant d’une élévation de température faible mais rapide, de l’ordre de 10−6 K. Cela génère une onde thermoélastique qui se propage à l’oreille interne, ce qui provoque une sensation auditive. Elder et Chou (2) ont publié une analyse détaillée des résultats d’études sur l’homme, l’animal et la modélisation qui corroborent cette explication de l’effet de l’audition. »

…….

 » La figure 1 montre un exemple typique de l’onde de pression qui se développe dans la cochlée et la figure 2 présente sa transformée de Fourier rapide (FFT). Celle-ci a été calculée pour une impulsion d’onde plane de fréquence 2450 MHz incidente de l’arrière, avec polarisation horizontale, largeur d’impulsion de 70 μs et densité de puissance de 1 mW / cm2. La fréquence acoustique principale est d’environ 8 kHz, comme dans une analyse précédente (7). » 

Les illustrations peuvent être vues à  http://www.iaea.org/inis/collection/NCLCollectionStore/_Public/45/114/45114790.pdf

Sur son site qui présente ces diverses études  mentionnées ci-dessus https://igoychuk.wordpress.com/on-history-and-not-only/rise-of-new-totalitarianism/use-of-non-lethal-weapon-for-political-murder-and-mind-control/biophysics-of-microwave-auditory-effect/, l’auteur indique 

 » L’effet auditif à micro-ondes (provoqué par des micro-ondes à modulation d’impulsion comme dans votre téléphone portable) est désormais trivial. Il est complètement expliqué dans une théorie de la thermoélasticité. C’est probablement le seul des multiples autres effets des champs électromagnétiques de faible intensité  sur les organismes vivants,  qui est complètement expliqué. 

Il existe encore de nombreuses controverses sur la manière dont les oiseaux et d’autres animaux naviguent dans le champ magnétique terrestre. Différents mécanismes classiques et quantiques ont été suggérés. Bien au contraire, le mystère de l’audition par micro-ondes est complètement expliqué. Il n’existe aucune controverse possible et il y a une véritable adéquation entre le théorie et la réalité. 

 Les seuils sont faibles et il existe des résonances (en ce qui concerne la durée des impulsions) que les Russes  ont exploré (expériences de Tyazhelov et al.). Certains  pensaient auparavant que l’effet pourrait être quantique, ce qui est faux.

 En modulant la durée des impulsions, on peut réaliser une modulation d’amplitude de la fréquence acoustique la plus basse d’un résonateur acoustique possible ,  comme par exemple, celle d’une sphère en plastique remplie d’eau (qui absorbe fortement les micro-ondes comme dans votre four à micro-ondes lorsque vous faites chauffer un verre de lait). En effet votre tête est remplie d’une matière grise contenant beaucoup d’eau, comme le font la plupart des tissus biologiques. 

Cette fréquence de résonance acoustique principale est d’environ 8 à 10 kHz dans votre tête, en fonction de sa taille et d’autres facteurs. L’excitation de cette fréquence acoustique peut causer des acouphènes (bruit de haute fréquence gênant que certaines personnes peuvent entendre en permanence), bien que de nombreuses autres explications sur l’origine de ces acouphènes aient été suggérées. La modulation d’amplitude de la pression acoustique est réalisée par modulation de la largeur d’impulsion et de la fréquence de répétition »

Plus loin  encore,  il ajoute  » Ma seule remarque critique est que le seuil acoustique de l’audition humaine (au tympan) est de 20 micropascals, et non de 20 millipascals, soit 1000 fois plus bas que celui indiqué dans l’analyse ci-dessus, où les auteurs désignent le seuil d’audition via un mécanisme de conductance osseuse, voir le seuil d’audition humaine.

En effet, le seuil d’audition de conductance osseuse chez l’homme est d’environ 2 millipascals à la cochlée (40 dB au lieu de 60 dB). Ce seuil est pertinent pour les personnes sourdes. Cependant, pour les personnes qui entendent normalement, nous devrions nous préoccuper davantage de la pression acoustique au tympan  plutôt que de celle de la cochlée. C’est pourquoi, en fait, l’intensité SAR de votre téléphone mobile suffit à produire l’effet, ……..

Puis cette fois dans un texte écrit en rouge ( que ce blog ne reproduit pas) , l’auteur laisse libre cours à son indignation  comme suit :

« Le déni public de cet effet , malgré des preuves scientifiques claires , est destiné  faire croire qu’il serait utilisé  dans des armes non létales (par exemple, V2K) pour le contrôle de l’esprit. Je n’en suis pas si certain.  Le V2K n’est que la partie visible d’un iceberg dont la base reste plongée dans l’obscurité totale de la recherche militaire. Nier l’effet auditif micro-ondes est même stupide. Il suffit de vérifier, par exemple, qui est le professeur James Lin.  Comment alors peut-on nier  cet effet ?  La réponse est peut-être stupide, cependant, les gens politiquement corrects dominent maintenant partout, y compris dans les universités (mon expérience personnelle). Le déni est clairement organisé politiquement. Quoi qu’il en soit, il y a de nombreuses victimes de ce type d’arme non mortelle (V2K) ou d’un autre type (classifié). Les victimes sont appelées TI ou individus ciblés. Ils sont torturés toutes les minutes, 24 heures sur 24. Les TI sont utilisés soit comme testeurs involontaires (le même type de crime que les médecins nazis tels que Mengele, Heim et  bien d’autres ,  ont été commis dans des camps de concentration allemands pendant la Seconde Guerre mondiale), soit comme dissidents  à éliminer parce que ces créatures inhumaines les considèrent comme potentiellement dangereux.  pour leur pouvoir illimité ,  illégal et corrompu. 

Même les sadiques nazis notoires comme Mengele et Heim (ils étaient environ 350) auraient  une apparence presque humaniste par rapport à ces sadiques modernes, car ils tuaient leurs victimes après quelques  jours de torture et non des années. 

Les pays où de tels crimes contre l’humanité deviennent monnaie courante et ne font pas l’objet d’une enquête publique n’ont pas le droit de se nommer démocraties, ce qu’ ils ne  sont pas. De belles paroles ne peuvent couvrir des actes sales et laids. 

Les TI peuvent compter sur moi comme expert dans n’importe quel tribunal. Entendre des voix sans raison visible ne peut plus être considéré comme un symptôme de  schizophrénie, car elles peuvent être produites par un dispositif V2K ou une autre arme classifiée. 

Je ne connais que la pointe de l’iceberg. Cependant, dans cette perspective, on peut juger de ce qui est caché. La tyrannie reste la tyrannie même en étant nommée super-méga-démocratie dans sa dernière étape  la plus développée (j’en ai survécu une). 

La tyrannie de dirigeants sadiques secrets et anonymes,  basée sur le fait de cibler la psyché d’une population  en utilisant un nouveau type d’arme  pour le viol mental est le pire qui puisse arriver dans l’histoire de l’humanité. L’humanité ne mérite pas ce destin. L’utilisation incontrôlée d’armes non létales pour le contrôle de l’esprit signifie que certains dr. les mengeles et les heims dirigent de facto et  que des élections démocratiques ne veulent tout simplement rien dire. Il s’agit d’un faux  spectacle pour imbéciles.  Ils ne peuvent tout simplement pas changer le pouvoir de facto des sadiques anonymes, et un changement de décor aura inévitablement lieu tôt ou tard.

Si vous pensez que votre voisin est attaqué   parce qu’il s’est mal comporté, vous avez tort. Le but premier des camps de concentration nazis était de corriger un mauvais comportement et non de tuer. Et nous connaissons l’histoire. Vous faites une erreur typique de tous les citoyens d’États totalitaires ou totalitaires en devenir, et lorsque vous serez attaqué par ces créatures, personne ne vous aidera.

Le nombre de TI augmente. Ceci est une indication  de la transition de phase qui approche. La nouvelle  ère Hitler-Staline, peut-être collective, arrivera, inévitablement si vous ne vous battez pas. Jamais auparavant, l’humanité n’avait été aussi proche de sa fin, pas à cause de l’arme nucléaire, mais à cause d’une arme que ces sadiques pervers nomment humaniste. Ils ne possèdent tout simplement pas cette mince matière que nous, les humains, appelons âme.

Ce sont des espèces différentes dépourvues d’organe capable de comprendre et de ressentir. C’est devenu rudimentaire. C’est pourquoi ils ne peuvent tout simplement pas comprendre que cibler la psyché humaine, ou  l’esprit avec une arme,  est un viol mental  encore bien  pire que de blesser le corps. On peut guérir le corps. Cependant, il est beaucoup plus difficile de soigner l’âme et l’esprit violés, en particulier s’il s’agit de l’âme collective de la population ou d’une génération tout entière. Le point de non-retour est proche, car la nouvelle révolution totalitaire gagne progressivement dans les consciences . L’humanité  est en voie d’extinction. 

“Ring the bells that still can ring”

because

“Everybody knows that the Plague is coming.

Everybody knows that it’s moving fast”

Leonard Cohen, 1988, a prophetic song

https://www.youtube.com/watch?v=BCS_MwkWzes