Tag Archives: procureur

CRIME d’ÉTAT connu de la police

9 Juil

La  vidéo ci-dessous  a été mise en ligne sur le site de l’association  polonaise STOPZET.

Elle laisse entendre un appel d’ une victime de harcèlement électromagnétique , privée de sommeil par des attaques de signaux,  et qui demande  l’aide de  la police pour faire cesser son supplice.

Les sous-titres en anglais donnent, à travers la réponse du policier ,  une information monstrueuse sur les complicités criminelles de ce type de harcèlement et selon ce policier ,  au plus haut niveau d’un Etat.

Par ailleurs, et pour mémoire , Hassanmcv, individu ciblé francophone a proposé cette traduction  et qui rappelle l’inlassable activisme de l’association polonaise STOPZET

Au mois de Mars 2016, sur l’une des principales chaînes de TV polonaises, le Ministre de la Défense Nationale s’exprimait à propos de dangers autres que ceux de l’U.E.
A la question : « Est-ce que la Pologne a une stratégie concernant les expérimentations illégales, c’-à-d les tests d’armes électromagnétiques sur des citoyens polonais? »

Monsieur le Ministre répondit : « En ce moment, nous faisons une analyse pour identifier où les personnes qui se plaignent d’une telle affection sont localisées. Dans six mois, je pense être capable de vous en dire plus en ce qui concerne ces questions. Mais d’après les informations limitées dont je dispose, les régions du Sud-ouest (Basse Silésie) et du Nord-Ouest de la Pologne sont les régions d’où nous sont parvenus le plus de plaintes.»

Le commentateur de la chaîne : « Le Ministre de la Défense n’a pas précisé quelle commission préparera le rapport sur l’usage expérimental d’armes électromagnétique contre des citoyens polonais. »

L’ancien vice-Premier ministre de la Pologne avait reçu de nombreuses plaintes des citoyens concernant le harcèlement électromagnétique.

Dans une interview à la télévision polonaise, l’ancien vice-Premier ministre de Pologne, Luwik Dorn, a mentionné que les gens le contactaient en masse, lui et son assistant, d’abord en tant que membre du Comité de Défense des Travailleurs (KOR), d’une société civile de Pologne , puis en tant que vice-Premier Ministre pour leur dire qu’ils étaient persécutés et délibérément irradiés. Il ajoute: «C’est le cas. Et le ministre de la Défense l’a pris au sérieux.  » (il ne voulait pas commenter plus ).

 

Publicités

TIRS d’énergie dirigée de la Saint Valentin

15 Fév

IMG_6267 happy valentine

Voici  ci-dessus, en détection, et en couleurs ,  des tirs d’énergie dirigée vers la tête, en date de la Saint Valentin. 

Sur la ligne jaune en haut, les fréquences qui portent les tirs (agressions par énergie dirigée). Dans les lignes de couleurs différentes, des détections de tirs , dont les effets ne sont , qu’un peu seulement , amortis par les protections superposées.
Il s’agit de sifflements, imparables et qui empêchent tout endormissement . Malgré ceci :

IMG_6260 sous ceci

Ces tirs pour cette nuit- là venaient alternativement des appartements au-dessus et en dessous du mien . C’est une stratégie habituelle et connue qui oblige à redistribuer la protection à n’importe quelle heure de la nuit.
Ici, comme ailleurs, Il semble bien que personne ne veuille déranger ces voisins-là , ou se manifester en prévention.

Comme à PARIS XV. Comme à VANNES (56)
Des plaintes pour :
Torture par souffrance infligée volontairement
– Torture par privation de sommeil
– Atteinte à l’intégrité physique et mentale
sont entre les mains du Procureur de cette ville depuis février 2015.

IMG_6246 ici

Pour faire taire une victime de harcèlement électronique , les français criminels connaissent une méthode efficace : accuser la victime avec l’aide bienveillante des fonctionnaires de l’Etat chargés de sa ( aussi) sécurité.
C’est ce que vient de faire le marin gradé , retraité de la marine Nationale et vivant aux Sénioriales (85)  : G. POITEVIN

C’est ce qu’avaient fait avant lui, à Vannes,  : J. FOUQUET, A.ROUX, Lovely92-LEDUEZ

C’est ce dont sont venus me menacer , ici  et alternativement : D. Stefane et Mr Decroix

Pour mémoire, il faut se souvenir que le harcèlement caché est mortel. Il détruit volontairement le cerveau , la vie sociale et la santé, pour que la cible devienne incapable de se défendre ou de s’organiser.
Collaborate2
En France, des femmes en sont surtout victimes, dans un consensus d’omerta quasi général .

Cette cause de santé publique , liée à l’usage destructeur d’ondes pulsées de toutes sortes à travers les murs , a besoin de gens courageux (  élus, journalistes , médecins, physiciens) pour être expliquée et surtout  combattue .

Voici ci-après un nouveau résumé explicatif de ce type de situation que, fort justement, certains nomment le harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel global se compose du harcèlement criminel en réseau (HCR) et du harcèlement criminel électronique (HCE).

Le harcèlement criminel en réseau est pratiqué de façon extensive par tous les milieux sociaux-professionnels et le plus souvent , dans le cadre du métier, ou sous couvert d’une qualité  et des moyens  d’action qui y sont liées.
Ce harcèlement  criminel est destinée à montrer ou prouver qu’une personne est dérangée ou folle, et à défaut à faire en sorte qu’elle le devienne ou puisse être diagnostiquée comme telle. Pour cela les pratiquants du harcèlement en réseau utilisent  un corpus de nuisances qu’ils adaptent au cas particulier de leur cible.

Le harcèlement criminel électronique est la forme physique , barbare et violente du harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel électronique , quand il est mis en place en proximité de la victime , consiste à pulser des signaux ( faisceaux de fréquences)  à travers les parois , à partir d’appartements voisins . Ces signaux peuvent porter des micro-ondes, des sons, des sifflements  et  aussi de très basses fréquences qui interfèrent avec celles du cerveau.
Ces signaux  sont pulsés par des appareils programmés pour priver la cible de sommeil dans des souffrances indescriptibles , et aussi  pour brûler  la peau et les organes internes et   détériorer sa santé .
Les auteurs de ce crime sont des voisins . Les organisateurs sont leurs correspondants/dominants.

 

Harcèlement de fonctionnaires- 2ème pré-fourrière

20 Oct

Il existe un 1er texte sur la pré-fourière à : http://etouffoir.blogspot.fr/2014/08/harcelement-en-reseau-pre-fourriere.html
La police à ses préférences. Comme tout le monde, elle aime les occasions et situations faciles pour harceler , se venger et  surtout rigoler . Comme le perp du 22 rue Ernest Renan et comme la jeune Lovely92  de Vannes

Au mois d’août , des policiers parisiens avaient mis ma voiture en pré-fourrière, pour cher. Depuis , je me méfiais.

???????????????????????????????

Ce jour de septembre-là ma voiture était ici, à la place de la camionnette. L’endroit de stationnement était autorisé comme le montre la bande blanche au sol. Ce stationnement, face au 4 Bd Pasteur, était payé en tarif résidentiel, avec ticket sous le pare brise.

Pourtant, le soir, à l’heure de dormir dans mon véhicule, ma voiture  était introuvable. J’étais condamnée à dormir chez moi et  être matraquée d’ondes par le psychopathe de l’immeuble ,  par appareil programmé interposé, toute la nuit.

Un policier de commissariat interrogé sur cette disparition de voiture avait pu préciser que mon véhicule était en pré-fourrière.
Le lendemain , il en sortira contre un chèque de 146 euros.

???????????????????????????????
Quelques jours plus tard ce sont deux amendes qui me parviendront par la poste

???????????????????????????????

L’une faite à 9h53, par l’agent 00359212, prétendait que le véhicule se trouvait sur un espace de livraison . Ce qui était faux.
L’autre faite à 12h15 , par l’agent 00350871, pour le même motif . L’ enlèvement vers la pré-fourrière avait eu lieu à 13h05.

???????????????????????????????

Contrairement aux pauvres gens de Ferguson ( Le Monde , daté du 8-10-14), je n’étais pas en situation d’infraction.
Pourtant le résultat était le même quant à la relation qui en résulte avec la police.

???????????????????????????????

En France , un site sur internet, nous apprend que l’on peut contester ce type d’enlèvement  de véhicule injustifié , par un courrier au procureur qui a 5 jours pour répondre.
Ce que j’avais fait en LAR. Poliment, j’avais même émis une hypothèse de déplacement de mon véhicule par les voyous qui ont un double des clés des nouvelles serrures changées en juillet chez le concessionnaire Peugeot du XIIIème .

Mais avec deux amendes en 3 heures, la probabilité était autre.
Le procureur n’avait pas répondu.*(1)

Pour harceler des citoyens, il faut en avoir le temps. Pour les fonctionnaires qui oublient qu’ils nous doivent leurs salaires, ce temps de harcèlement est en général pris dans le cadre des heures de boulot. Et mieux encore sous couvert de la fonction , et en bande, pour bien rigoler.

Vue de ma chaise , à 3 exceptions près en 12 ans, la police, toutes spécialités de proximité confondues, ressemble à un grand corps malade de son ego et où la loi semble utilisée aussi par convenance, pour étouffement d’enquête et de victime et même règlements de compte de groupe.

Outre cet enlèvement de véhicule injustifié et toutes mes plaintes ridiculisées et balancées à la poubelle, il faut noter dans mon histoire une situation de TORTURE qui dure non-stop depuis plus de 28 mois, par incurie programmée, voire acharnement décidé.
En effet, personne de cette police , n’avait sommé J-J WALTI , J FOUQUET, A.ROUX, L. LEDUEZ et tous les autres, de cesser les tirs d’ondes vers mon cerveau et le micro-ondage de mes lieux de vie.

Ce qui donne à voir un Etat va-t-en-guerre-ailleurs, mais qui laisse, sur son territoire , ses fonctionnaires faire, activement et/ou passivement, la guerre à des citoyens lambdas et sans recours.

En chinois , la France se dit FaGuo , qui se traduit par  : le pays des lois. Faudra-t-il y, ajouter  :…non appliquées par la volonté de ceux qui les représentent  et les  garantissent ?

L’article du Monde sur Ferguson et ses citoyens maltraités, cite une avocate  disant que le racisme y est est bleu.

*(1) http://etouffoir.blogspot.fr/2014/10/harcelement-en-reseau-lettres-volees.html

Classique

25 Août

Ma plainte  pour torture par ondes pulsées,  avait été envoyée au procureur en LAR  le 2 avril avril 2013.

Monsieur le Procureur ,
Je porte plainte ici pour
1° torture  au terme des articles  222-1; 222-3  8° & 9° alinéa, 222-4,  .Cette torture est organisée à l’adresse ci-dessus sous forme de  harcèlement électronique tournant .

Cette forme de torture consiste,   à propulser  des ondes  électromagnétiques  à travers les murs . Un rayon qui semble porter ces ondes  leur permet de traverser toutes les protections mises en place .
C’est attaques violentes ont lieu pendant  la nuit . Elle sont une source de souffrances  difficilement descriptibles, et me privent de  sommeil depuis 10 mois.

Le matériel utilisé semble paramétré pour atteindre prioritairement le cerveau , pendant la nuit et brûler la plante des pieds , le matin.
………..

Une convocation d’un gardien de la paix ,  suite à cette plainte a été faite le mercredi 14 août 2013. Soit 4 mois et demi plus tard.
La convocation a été postée le vendredi 16 août 2013  et a été re-expédiée le 19-8-13 .

Alors que mon courrier arrive à Vannes,  j’étais alors à Paris. J’en prends connaissance  ce 25 août.

Image

Cette convocation prétend être la deuxième  ( faux) et dernière possible, ajoutant qu’à défaut du procès-verbal, cette affaire sera classée sans suite. Donc pas de rattrapage.

Ce n’est qu’un autre détail.

Le 22 août , jour de cette convocation , JJ Walti y aurait donc fait allusion ( voir article précédent)  ajoutant  même une menace au cas où il me viendrait à l’idée de doublonner cette plainte.

Ce qui est classique est le traitement concocté  d’une affaire alors que je suis dans l’impossibilité de répondre pour cause d’absence et délais trop courts..  C’est la 3ème fois. Cela entraine le classement de l’affaire qui protège un des membres du réseau de harcèlement en réseau.

On a , de cette façon, une information sur ce réseau de harcèlement. Il suffit de regarder pour qui travaille JJ Walti,  à l’article précédent.

La 1ère  affaire concernait un chantier par un lieutenant de police qui avait retourné ma situation de victime,  en situation d’accusée d’agression sur mon agresseur : un géant de 2m et  plein de kilos et qui m’avait trainée par terre  sur une dizaine de mètres pour m’arracher mon appareil photo. Le géant était un copain du lieutenant .

L’IGS avait envoyé sa convocation après mon départ pour l’Australie. A mon retour , 2 mois plus tard j’avais signalé ce fait par courrier. Sans réponse. Naturellement.

La 2ème affaire classée par  un subterfuge du même type qu’ici , concernait ce même JJ Walti pour ses injures et menaces de Noël. L’affaire avait d’abord été classée parce que réglée par une autre administration , selon le procureur. Et une plainte avec CPC  que la juge avait refusé de traiter avant mon départ pour 3 mois, avait naturellement été classée pendant mon absence.

Rien que du classique.

Ce qui l’est moins, est la non prise en considération de la TORTURE par un Etat de droit.

Les citoyens torturés comprendront peut-être  encore mieux  ce qu’ils craignent  depuis un certain temps, si leur situation présente quelques similitudes avec la mienne.
La TORTURE par ondes pulsées est oblitérée,   et ici, par manigance  officielle.
La TORTURE par ondes pulsées est  aussi  à comprendre comme  une prérogative de certain(s) groupe(s) criminel(s).

Tout comme le harcèlement en réseau. http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/une-organisation-de-harcelement-2/

Menace

22 Août

Il était sur mes talons , ce jour, quand j’étais sortie de l’immeuble.
« Bon courage pour ton rendez-vous » m’avait-il glissé.
Je n’avais pas de rendez-vous, mais j’avais demandé le vouvoiement.

« Tu ne le mérites pas «  avait-il déclaré avant d’exploser «  La prochaine fois que tu écriras au procureur , tu vas te retrouver avec la camisole de force ».
Ce qu’il devait confondre avec  les menottes et la prison, car il avait mimé une  entrave des deux poignets  collés l’un à l’autre.

Ce qu’on peut retenir est une insinuation suffisante d’appartenance au réseau qui hospitalise en représailles.

C’était le même qui, profitant d’un palier déserté , était venu spécialement frapper chez moi pour  déverser ses  menaces et obscénités quelques semaines plus tôt  .
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/07/14/un-pervers/

C’était le même qui,  quelques années plus tôt m’attendait sur le palier désert  de ce petit immeuble bourgeois du XVème,  pour ses injures et menaces de Noêl .
Croyant m’avoir réduite à quelques miettes, avec   » on va te faire partir d’ici … je vais te faire interner «  et après des « sous-merde, conasse et imbaisable, ….. » il avait même terminé par une quasi offre de mac.
 » Ce qu’il te faut , c’est un beau mec » avait-il éructé en bombant le torse
J’avais  réclamé le vouvoiement.

C’était le même encore  qui déposait ses écrits grotesques et autoritaires sur mon paillasson, il y a quelques années

Image

Image

Et c’est encore le même , dont le seul statut dans cet immeuble est « futur héritier de sa mère »,  c’est à dire  rien légalement , qui avait continué  ce jour à donner ses ordres :
 » et je t’interdis de dire mon nom tout haut dans l’escalier de l’immeuble « 
La nuit précédente, mon approvisionnement en eau avait été coupé  pour la 3ème fois en quelques semaines et j’avais râlé.
L’idée première de me couper l’eau  était de lui, comme le montre la lettre déposée devant ma porte la première fois.     L’eau qui coulait l’ empêchait d’utiliser les canalisations pour balancer ses saloperies directement chez moi.

Quand il ne fait pas, il fait faire.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/coupure-deau-pour-tirs-dondes/

Il est l’homme de main du frère de l’immeuble chargé de mon harcèlement local  devenu  TORTURE  du cerveau par ondes pulsées.

Accessoirement , on peut lire le témoignage  et la description d’une harceleuse d’une organisation américaine . Ce témoignage fait envisager cette organisation un peu comme une secte qui aurait infiltré  la société civile qu’elle utiliserait en leurrant les intervenants sur  le but assigné ( assainissement de la société,  cousin lointain des éradications d’importuns… qui ne « méritent  » pas le respect !) 

La traduction/résumé est sur : http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/23/une-organisation-de-harcelement-2/

L’attente

5 Juin

Elle correspond à un temps de non réponse  et concerne deux corps constitués liés       : la justice  française et la Cour Européenne des Droits de l’Homme

Une plainte nominative  pour un cas de torture par ondes pulsées,  en France, avait été envoyée en   LAR, au Procureur de la République de Paris,  le 2 avril 2013, et en copie à Madame la Ministre de la Justice
Au 1er juin 2013, cette plainte n’avait pas reçu de réponse du Procureur.

Officiellement et juriquement les ondes pulsées ne sont pas reconnues en France  comme moyen d’infliger de la souffrance et des dommages à distance,  dans le civil.
Il manque des preuves acceptées..
Ce phénomène relèverait pourtant  d’une forme de  criminalité nouvelle et  inquiétante , par son relatif anonymat possible. Mais il se peut aussi qu’elle ne soit pas nouvelle , qu’elle soit connue et  largement utilisée.
Dans mon cas , ces ondes pulsées  dévastatrices  sont portées par une autre sorte d’onde qui traverse tout.
Les dégâts dramatiques infligés aux yeux et aux oreilles par les mécanismes thermo-acoustiques liés  à ces ondes  feraient penser à une energie porteuse de type laser .
Ces ondes  sont   propulsées à tout moment avec une  nette préférence vers la tête aux moments où je veux me reposer et  la nuit . Elles  traversent  les murs , les planchers, et plus récemment  la tuyauterie  de l’immeuble

Ma plainte sur ce sujet ,  sollicitait une enquête.

Par ailleurs , une troisième requête avait été expédiée le 8 avril 2013 à la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH)  .  Elle mentionnait la torture infligée par ces ondes pulsées et présentait à l’appui des photos des brûlures faites sur la gorge et sous les pieds, par ces tirs d’ondes incessants.
Cette requête reprenait par ailleurs, les thèmes  antérieurs et les  manquements de la justice française  signalés dans les deux requêtes précédentes       , mais  rejetées par la CEDH.
Elle insistait une nouvelle fois sur le psychologisme des réponses policières et judiciaires ,  émis comme une certitude ,  et sans avis d’expert.

Le diligent greffe de la CEDH met rarement plus de 3 semaines pour enregistrer ou rejeter une requête. Un juriste me l’avait confirmé.
Cette fois, au bout de 8 semaines, la réponse du greffe était toujours en attente.

Dans l’intervalle de ces 8 semaines  , les avis d’experts s’étaient soudain amoncellés de façon quasi indécente.
Ça  sentait bon  le chantier.

Il est par ailleurs   connu et reconnu que l’Etat France n’est quasiment jamais condamné par la CEDH. Officiellement , cela tiendrait au fait que les juges français sont tellement conscients des exigences  tâtillones de la CEDH, qu’ils rendraient la justice en les anticipant. 

 En attendant, pour les  curieux int駻ess駸 par   le salaire des juges de la CEDH, il suffit de cliquer sur  http://www.ljpr.info   rubrique CEDH.