Tag Archives: programmation

Détections de tirs d’énergie en appartement- douleurs de vibration

2 Juin

Les cibles de harcèlement électronique visées par des réseaux criminels de ce pays ne peuvent pas dormir normalement   dans leur appartement , leur maison et leur lit.

Pourtant cette hygiène de récupération basique , chez soi, est garantie à tous, par la Constitution et les Institutions, au nom  du droit à la vie privée .

C’est majoritairement chez elles, que les cibles de harcèlement électronique françaises , sont torturées , au moyen d’ appareils à énergie dirigée confiés à des psychopathes , tendance nazie .

Cela se passe à LILLE, NICE, GRENOBLE, PARIS, NANCY, VANNES,  Les SABLES D’OLONNE ………. où des cibles sont privées de leurs droits à la santé, à la vie privée.

En plus des tortures qu’elle subissent des cibles sont privées de leur liberté, par des enfermements arbitraires. Cela inclut la liberté de raconter une réalité vécue mais caricaturée par le mot affabulation
Ces enfermements sont  destinés à les faire taire et à les marquer du sceau de l’infamie : un dossier de maladie mentale qui décrédibilisera leurs propos à venir et leurs plaintes.

Cela est fait par des médecins aux ordres, qui acceptent d’incarcérer en milieu hospitalier , une personne livrée sur ordre de responsables de la sécurité publique .
Pour les aider, des maires, des députés , des sénateurs, des policiers, un Président de la République ont,  jusqu’à présent, sans état d’âme apparent, accepté de priver sciemment cette catégorie de français- là de leurs droits .
Des droits annexés à deux exceptions près.
Les cibles ont le droit de PAYER LEURS IMPÔTS , et de VOTER .

Pour éviter les tirs d’énergie du psychopathe fou-furieux protégé par d’autres  , du A221 de Cap Olona , j’avais passé une nouvelle fois la nuit dans ma voiture , dans un endroit connu sans CEM ( champs électromagnétiques) .

Pourtant , il y avait eu des tirs d’énergie à l’horizontal sur le sommet du crâne , tourné vers la mer . Un réveil vers  4 H avait également été associé à un tir détecté par l’enregistreur . C’était beaucoup trop tôt pour un réveil naturel de personne épuisée.
Aucune voiture, avec tireur ou machine , n’était présente sur les quelques centaines de mètres linéaires du chemin.


Seule  cette petite verrue bleue  accrochée sur le rocher ,  faisait penser à une présence en proximité pendant toute la nuit. L’ouverture de la tente était tournée vers mon véhicule.

De retour chez moi, j’avais été contrainte d’improviser des soins allongés pour calmer la souffrance du cerveau. Et le détecteur en fonction non-stop près du lit, avait notamment enregistré ceci ci-dessus.

Avec ceci pour les détails

………..et qui laisse penser à  une programmation impeccable . Bravo qui ?

Ces  miens blogs notent qu’à de rares exceptions près,  d’appartement A221 laissé vide accidentellement , ma position allongée déclenche systématiquement et presque immédiatement des tirs d’énergie venant du dessus.

Par énergie pulsée, ma position allongée est repérée par l’appareil du tortionnaire ,  et ressentie  par moi, aux pieds. Puis les tirs vers la tête commencent , au rythme des problèmes du malade mental du dessus.
Ce qui signe  , une surveillance à travers les murs.

Une nouvelle récente recherche sur internet confirmait  qu’une des très sophistiquées camera go-pro , permet cet espionnage .
Il y est mentionné également un appareil censé à usage seulement policier et militaire et ayant cette même qualité pour espionner à travers les murs par détournement de sa fonction première  : la MilliCam90 connue depuis 2012 et fabriquée par MC2-Technologies

Le petit article de présentation dit notamment ceci :  » Cette caméra n’émet pas d’ondes nocives comme des rayons X, mais elle mesure les ondes hyperfréquences émises par le corps. Ce procédé est sans danger et indétectable. De plus, chaque objet émet des ondes différentes du corps humain, ce qui permet de détecter des objets ne comportant pas de métal, ce qui n’est pas le cas avec les portiques actuels. »

Depuis quelques temps les très nombreux tirs d’énergie, porteurs de son,  du psychopathe en fonction au A221, avaient provoqué de terribles et étranges douleurs de vibration .
Récemment, ce type de  douleurs de vibration  ( résonance) avaient duré pendant 2 jours après une infernale nuit de tirs.
Pendant ces  deux jours, je n’avais pas pu marcher. Car chaque pas déclenchait une souffrance dans tous les os de la cage thoracique : clavicules , vertèbres et côtes. Comme si la pression du pied heurtant le sol, faisait repartir une vibration longue durée dans les os concernés.
De nouveaux tirs d’énergie-son , subis en journée,  quelques jours plus tard, avaient eux, fait repartir le processus.

Ce genre de tir porteur de son , très ciblé sur la cage thoracique , fonce au niveau de la gorge et ce, quel que soit l’endroit différent où je vais m’allonger.
Lors du tir, une partie de la sensation de brûlure irradie dans la partie haute de la cage thoracique et le reste de ce qui ressemble à un éclair brûlant et qui coupe le souffle, file dans la colonne vertébrale. C’est une sensation de mort proche , à chaque fois.

De nombreuses  de cibles de torture électronique mentionnent aussi ce phénomène  de douleur des os , du à des vibrations . Au moment des tirs , ce sont les brûlures des HF porteuses  du son et/ou des très basses fréquences , qui sont d’abord ressenties.

Ce pays est perfectible et va peut-être évoluer et changer pour mieux.

Beaucoup le souhaitent, et sont prêts à participer activement  à ce changement.
Certaines pratiques terroristes et vicieuses , comme la torture électronique cachée  de résidents ou de nationaux , sont faciles à éradiquer.

Les lois existent pour le faire .

Il suffit de les appliquer, pour ceux qui en ont la charge,  et sinon , de dénoncer ceux qui sont payés pour le faire,  mais ne le font pas,  par lâcheté ou veulerie.
Cette dénonciation circonstanciée , est encore pour le moment à la charge difficile des cibles victimes. Un groupe déterminé de cibles de torture électronique se mobilise actuellement sur cette action positive .

Dans une vidéo parodique qui avait suivi la déclaration du Président D. Trump  lorsqu’il avait proclamait « America First » , la France avait accepté de devenir la deuxième, en vantant aussi des manifestations de rue que le monde  pourrait nous envier . …. Enfin… peut-être.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/16/la-france-a-enfin-sa-parodie-officielle-america-first-de-donal/?utm_hp_ref=fr-Donald+Trump

Actuellement , sur les problèmes relevant du climat , les USA se sont virés de la 1ère place tout seuls, et  la FRANCE pourrait  devenir  FIRST locomotive ( sans charbon)

Pour le respect des droits de l’humain , et l’éradication de la torture par énergie pulsée, TOUTES les cibles demandent une solution et qui puisse  permette de dire :  » FRANCE FIRST  » 

Publicités

Détections d’ondes

20 Juil

???????????????????????????????

Photo par Gérard Castello Lopes

Pour celui que ça intéresse, et pour des cibles qui pourraient être dans des situations semblables à la mienne, voici un nouveau paquet de détections avant des vacances.

On savait déjà que la puissance des tirs d’ondes à travers les parois s’adapte immédiatement par une information-retour aux protections supplémentaires ou différentes ajoutées par la cible.

Tous les blogs d’individus ciblés par le harcèlement électronique en font état.

Par ailleurs, cette histoire, comme bien d’autres, avait également montré une réactivité notoire des criminels impliqués par modification et adaptation du matériel lui-même.
Cela avait été noté à Vannes aussi et explicité avec détections, une fois au moins , dans l’article https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/
Le bricoleur, ou son conseil , avait beaucoup tâtonné.

Ici , à Paris , le criminel local à plein temps, bénéficie de cours et d’un service à domicile par des gangsters hyper-performants. Et donc , moins de 24 h après la mise en ligne des détections du précédent article, on pouvait noter le changement suivant  :

IMG_7598 -19 juil soir

Le CEM ( champ électromagnétique)  généré par les signaux HF (haute fréquence) était devenu presque insignifiant. Il n’était plus que la preuve de la présence des différents signaux HF composant le faisceau pulsé vers mon lit et ma tête  pour m’empêcher de dormir .
La nuit avait ainsi été ponctuée de tirs utilisant des signaux HF jusqu’à 2,1 et 2,5 GHz  et avec une programmation aléatoire de toutes les quelques dix secondes à toutes les quelques minutes .

Au matin, j’avais la tête cassée et encore plus besoin de repos . Alors, j’avais essayé de feinter, comme si je n’étais pas propriétaire de l’endroit  !
Et le criminel local, lâche congénital, lourd de hargne et obsédé par son but , s’était énervé avec sa machine. Ce qui avait donné ceci, et qui ne laissait  aucun répit  : des tirs avec  des signaux HF jusqu’à  entre 3 et 4 GHz ( en italique au dessus du tableau) .

L’onde porteuse est indiquée à gauche , en rouge . Les autres chiffres en rouge indiquent les valeurs du CEM  peu important  généré,  en microW/m2 .

IMG_7601 - 20 juil détail

Alors, comme souvent , condamnée à ne pas dormir, j’avais essayé de tout noter, et sachant que le criminel du dessous est actuellement mon seul voisin obsessionnel proche.
En détection d’émetteurs actifs de 1 GHz à 6 GHz on avait ceci , ce 20 juillet, au moment des tirs du matin   :

???????????????????????????????

Et alors que la veille,  19 juillet , il existait, par contre, un émetteur actif de 5811 MHz (5,8 GHz) maintenant disparu.

???????????????????????????????
Pour éliminer l’hypothèse d’un domino CPL générateur de très basses fréquences posé sur  ma ligne électrique , la détection des très basses fréquences du jour avait été faite avec le compteur électrique coupé. Cette détection montrait des ondes 1Hz et 2Hz pulsées et modulées.

L’appareil était configuré pour enregistrer les plus fortes valeurs entre 1 Hz et 31 Hz et 2 Hz et 32 Hz.  Les valeurs affichées sont en microTesla.

Les  mini-vidéos ont été ajoutées sur :  http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/07/la-faute-haarp-ou-pas.html

???????????????????????????????

et

???????????????????????????????

???????????????????????????????

et

???????????????????????????????

La pulsation des 2Hz semblait  plus rapide  que celle des 1 Hz.

Plus d’infos pour le 19 juillet au soir

???????????????????????????????

Plus d’infos pour le 20 juillet au matin

???????????????????????????????

L’accroche (2)

6 Juil

Image

De mes   observations et notes , on pourrait déduire qu’il s’agit d’une méthode de marquage d’être humain, à base d’ondes  électromagnétiques projetées . Ce phénomène  est fatiguant .
Les ondes projetées se manifestent d’une part, par des piqûres et  donc des besoins de grattements incessants , mais aussi par  des lourdeurs et maux de tête pénibles.

Ces piqûres , qui sont des mini-brûlures , avaient été ressenties  d’abord sur les parties découvertes du corps .
Ces ondes électromagnétiques  ressenties comme «  accrochées  »  sur le corps , sont expliquées par les spécialistes  comme en corrélation,  soit avec  les particularités de l’enveloppe bio-électrique  du corps , soit  comme réponse  à  un implant  injecté  dans la cible  sans consentement .

Il en résulte donc, que cette méthode d  ‘»accroche  »  , permettrait  de suivre un être humain en tous lieux.
Mieux que pour la viande de boucherie.

Autrefois j’étais pistée par mon portable, comme tout le monde . J’y avais même été appelée en clair par des représentants de l’armée du 49 : des copains du copain de l’épouse de mon frère. Depuis, j’avais quitté le portable.

Et  pour museler et détruire  leur cible, les spécialistes avaient utilisé  une  technologie .ad hoc    C’est la cas pour des milliers de cibles dans la monde. Il n’est pas exclu que cette technologie ait été pré-existante  à ma période de découverte, mais jusqu’alors  utilisée discrètement..

D’observations continues faites  depuis un an , j’en avais déduit que   l’ « accroche »  d’onde sur le corps est activée à distance aux moyens des « piqûres «, ces micro-brûlures enregistrées par le  cerveau.

En journée, elles sont depuis quelque  temps plus clairement décelables  aux pieds , sur les mains et la tête, quel que soit l’endroit : voiture, rues, bâtiments divers, appartements. Elles permettent la géolocalisation du corps. Comme un portable.
A la place du portable  avec sa   batterie ou de la carte SIM, elles utiliseraient peut-être le cerveau de la cible.

Au moment du repos  allongé, elles donnent l’information de la position couchée du corps à attaquer.  Il y a quelques nuits la première piqûre avait été ressentie   sur un orteil , suivie d’une autre au genou, puis au milieu du dos, puis sur la tête. Le tout à quelques secondes d’intervalle.. Et les tirs d’ondes au cerveau avaient  commencé quelques petites minutes plus tard.

Les expériences ( l’article deux expériences) faites récemment m’incitaient à penser que  les tours relais radio/TV/téléphone  seraient  à l’origine de certains  tirs d’ondes locaux parfois  insidieux, parfois violents, mais  ciblés. Comme des milliers  d’ autres cibles, je serais seule visée au milieu de centaines de personnes, et même  plus  voisines que moi  de ces tours relais . A cause du système de  « l’accroche »

Il faut , par ailleurs, noter que ce phénomène   n’a rien à voir avec de l’électro-sensibilité,  laquelle  relève d’une forme de sensibilité  aigüe aux ondes électromagnétiques ambiantes, et dont on peut se protéger, par exemple, avec une tente de faraday.

Ma tente de faraday n’arrête pas les tirs  d’ondes  pulsées vers le cerveau. La présence intermédiaire  du tissu métallique de la tente , accroit  au contraire la violence des tirs qui s’adaptent pour vaincre les obstacles.
Il y a programmation.

Habitant à quelques centaines de mètres d’une tour relais j’avais également  constaté  avec une fréquence croissante le blocage, chez moi,  de mes connexions internet .. Il arrivait  même que , hors  connexion, l’écran de mon ordinateur se fige ne répondant plus ni à la souris ni à des commandes manuelles.

En même temps, l’atmosphère ambiante de la pièce  se trouvait chargée d’ondes . Les yeux étaient  douloureux   à la limite d’une sensation de brûlure, le cerveau pris de vertiges.

Pour voir, je m’étais déplacée de 40 kms dans une ville avec une autre  imposante tour relais. Tout le long du trajet, alors que je conduisais , des piqûres s’étaient manifestées aux pieds et aux jambes.

Dans la ville,  d’un bistrot à quelques centaines de mètres de la tour , j’avais essayé une connexion. Totalement figée. Par contre, les piqûres sur le corps étaient deux fois plus douloureuses que chez moi, près de « ma » tour.

La re-programmation d’une cible pourrait être  approximative.

Pour compléter cet essai , j’étais alors allée me perdre au milieu de nulle part. La connexion y avait été normale . Rapide.

Cela m’avait fait me souvenir de mon passage dans le désert australien, il y a quelques années. . Mon hôtel se trouvait à proximité d’une gigantesque antenne militaire . J’y avais eu la surprise de voir l’écran de mon ordinateur s’inverser. Les textes s’y affichaient la tête en bas.
Tout était redevenu normal en arrivant à Melbourne, quelques jours plus tard. Sans mon intervention.

La programmation

12 Juin

Depuis plus de 12 mois maintenant, mais avec une exception sur 32 jours *, dans de nombreux endroits où j’avais résidé,  le passage de l’état d’éveil à l’endormissement avait déclenché un tir d’ondes au cerveau.
Qu’il s’agisse de l’endormissement du soir ou de celui d’une sieste.
C’est actuellement le cas à Vannes , comme cela l’avait été récemment en Allemagne.

J’excepte dans cette description de tirs d’ondes,  les cas où du matériel qui les génère était transporté et entreposé dans les appartements ou pièces voisines comme à Paris XV  à partir des appartements Walti et Besagni , ou encore dans certains hôtels de province ou de Paris . Ce matériel était et est utilisé systématiquement, quelque soit l’heure.

On sait que les ondes produites par le cerveau en état d’éveil ( béta et alpha ) sont différentes de celles produites lors de l’endormissement  . Au stade de l’endormissement les ondes alpha diminuent.

Lors de mon cours  récent séjour en Allemagne et des expériences faites pour me protéger, j’avais noté un délai d’environ 20 minutes avant le début des tirs d’ondes au cerveau. Ces tirs d’ondes impactaient d’abord l’oreille et traversaient le cerveau sous forme d’éclair.

Actuellement à Vannes  les tirs d’ondes  au cerveau se déclenchent dans un délai d’environ 10 minutes du début de l’endormissement.Sieste y compris . L’onde se présentait ce jour  comme une bouffée brûlante qui englobe la totalité du cerveau. Le premier tir est d’intensité moyenne était suivi immédiatement par un tir violent, renouvelé toutes les 3 ou 5 minutes.

Tenant compte de tout ce qui est écrit sur ce sujet depuis des années, et surtout du fait qu’une onde semble accrochée sur moi en permanence et se manifeste notamment  par des piqûres , on peut raisonnablement penser à un aller/retour d’information entre l’onde accrochée et la matériel qui la gère. Cette onde accrochée donnerait alors au matériel sophistiqué en question,  l’information d’un changement d’état de la conscience déclenchant ainsi  en retour les tirs d’ondes divers destinés à empêcher le sommeil.

Sur internet,  à Rythme cérébral, on trouve cette information  aussi claire qu’inquiétante  et qui pourrait faire penser que mon cerveau est passé en copropriété sans mon consentement  :

Les entreprises du secteur de la défense, de l’armement ainsi que des communications se penchent avec intérêt sur ces avancées techniques et travaillent notamment sur la captation de ces ondes pour des applications ludiques, paramédicales et militaires. Un système d’interface neuronale directe capte les ondes cérébrales et permet de prendre le contrôle d’objets physiques (véhicules) ou virtuels (jeux vidéo). Psychokin鑚e et t駘駱athie pourraient devenir une réalité par la maîtrise des ondes cérébrales.  »

Parmi les phénomènes bizarres destinés à faire passer pour fou ou rendre fou, ceux qui ont lu les blogs précédents se souviendront qu’à Paris XIV, mes postes de radio se mettaient en marche sans mon intervention. Il en avait été de même pour l’auto radio , un jour récent,  dans les environs de Nantes. Il y a deux jours , c’est à Vannes que le système de chauffage de la voiture s’était mis en fonction . Sans mon intervention.

* au cours de l’hospitalisation, des zappings avaient lieu en pleine nuit et non à  l’endormissement

 13-6-13

Dès la 1ère nuit qui avait suivi la publication de cet article, la programmation des tirs d’ondes avait été changée. Les tirs avaient été  uniques, violents , mais  espacés et toujours aussi imparables, traversant tout.

Cette réactivité déjà constatée confirmerait   la lecture systématique des présents articles et une surveillance constante,  par ceux que la Cour de Cassation avait désignés  comme des……. « tortionnaires ». Admettant, ce faisant, la réalité du fait et son inadmissible tolérance officielle.

Pour dérouter, et selon un tactique habituelle et maintenant connue ,  la méthode de tirs  avait de nouveau changé dans les 24h.

La fin de journée du 13 avait été ponctuée de piqûres au visage et sur le crâne. Puis les tirs d’ondes de soirée avaient commencé alors que j’étais encore à ma table de travail. Donc au hasard d’une heure tardive . Il n’y avait  pas , cette fois, d’information donnée par les ondes cérébrales , ni par le positionnement du corps.

Le matériel programmé avait simplement commencé son boulot.

Une fois allongée, des bouffées d’ondes brûlantes avaient impacté  tout le corps. La sensation de brûlure  au niveau des poumons avait duré toute la nuit du 13 au 14 juin.

Cela faisait penser que l’expression de  la criminalité était  redevenue  locale. Le groupe  criminel  corso-beur de base et de couverture,   avait sans doute  repris la main. Les tirs intenses et brutaux, comme à Paris, étaient ici effectués d’un appartement voisin. Mes changements de place ou de pièce  ne m’avaient pas permis   d’éviter la torture nocturne du cerveau.

 » L’onde accrochée » sur moi permettait  un matraquage en continu, ici,  à Vannes  dans le Morbihan, en France  .