Tag Archives: psychopathes

Détections de tirs d’énergie en appartement- douleurs de vibration

2 Juin

Les cibles de harcèlement électronique visées par des réseaux criminels de ce pays ne peuvent pas dormir normalement   dans leur appartement , leur maison et leur lit.

Pourtant cette hygiène de récupération basique , chez soi, est garantie à tous, par la Constitution et les Institutions, au nom  du droit à la vie privée .

C’est majoritairement chez elles, que les cibles de harcèlement électronique françaises , sont torturées , au moyen d’ appareils à énergie dirigée confiés à des psychopathes , tendance nazie .

Cela se passe à LILLE, NICE, GRENOBLE, PARIS, NANCY, VANNES,  Les SABLES D’OLONNE ………. où des cibles sont privées de leurs droits à la santé, à la vie privée.

En plus des tortures qu’elle subissent des cibles sont privées de leur liberté, par des enfermements arbitraires. Cela inclut la liberté de raconter une réalité vécue mais caricaturée par le mot affabulation
Ces enfermements sont  destinés à les faire taire et à les marquer du sceau de l’infamie : un dossier de maladie mentale qui décrédibilisera leurs propos à venir et leurs plaintes.

Cela est fait par des médecins aux ordres, qui acceptent d’incarcérer en milieu hospitalier , une personne livrée sur ordre de responsables de la sécurité publique .
Pour les aider, des maires, des députés , des sénateurs, des policiers, un Président de la République ont,  jusqu’à présent, sans état d’âme apparent, accepté de priver sciemment cette catégorie de français- là de leurs droits .
Des droits annexés à deux exceptions près.
Les cibles ont le droit de PAYER LEURS IMPÔTS , et de VOTER .

Pour éviter les tirs d’énergie du psychopathe fou-furieux protégé par d’autres  , du A221 de Cap Olona , j’avais passé une nouvelle fois la nuit dans ma voiture , dans un endroit connu sans CEM ( champs électromagnétiques) .

Pourtant , il y avait eu des tirs d’énergie à l’horizontal sur le sommet du crâne , tourné vers la mer . Un réveil vers  4 H avait également été associé à un tir détecté par l’enregistreur . C’était beaucoup trop tôt pour un réveil naturel de personne épuisée.
Aucune voiture, avec tireur ou machine , n’était présente sur les quelques centaines de mètres linéaires du chemin.


Seule  cette petite verrue bleue  accrochée sur le rocher ,  faisait penser à une présence en proximité pendant toute la nuit. L’ouverture de la tente était tournée vers mon véhicule.

De retour chez moi, j’avais été contrainte d’improviser des soins allongés pour calmer la souffrance du cerveau. Et le détecteur en fonction non-stop près du lit, avait notamment enregistré ceci ci-dessus.

Avec ceci pour les détails

………..et qui laisse penser à  une programmation impeccable . Bravo qui ?

Ces  miens blogs notent qu’à de rares exceptions près,  d’appartement A221 laissé vide accidentellement , ma position allongée déclenche systématiquement et presque immédiatement des tirs d’énergie venant du dessus.

Par énergie pulsée, ma position allongée est repérée par l’appareil du tortionnaire ,  et ressentie  par moi, aux pieds. Puis les tirs vers la tête commencent , au rythme des problèmes du malade mental du dessus.
Ce qui signe  , une surveillance à travers les murs.

Une nouvelle récente recherche sur internet confirmait  qu’une des très sophistiquées camera go-pro , permet cet espionnage .
Il y est mentionné également un appareil censé à usage seulement policier et militaire et ayant cette même qualité pour espionner à travers les murs par détournement de sa fonction première  : la MilliCam90 connue depuis 2012 et fabriquée par MC2-Technologies

Le petit article de présentation dit notamment ceci :  » Cette caméra n’émet pas d’ondes nocives comme des rayons X, mais elle mesure les ondes hyperfréquences émises par le corps. Ce procédé est sans danger et indétectable. De plus, chaque objet émet des ondes différentes du corps humain, ce qui permet de détecter des objets ne comportant pas de métal, ce qui n’est pas le cas avec les portiques actuels. »

Depuis quelques temps les très nombreux tirs d’énergie, porteurs de son,  du psychopathe en fonction au A221, avaient provoqué de terribles et étranges douleurs de vibration .
Récemment, ce type de  douleurs de vibration  ( résonance) avaient duré pendant 2 jours après une infernale nuit de tirs.
Pendant ces  deux jours, je n’avais pas pu marcher. Car chaque pas déclenchait une souffrance dans tous les os de la cage thoracique : clavicules , vertèbres et côtes. Comme si la pression du pied heurtant le sol, faisait repartir une vibration longue durée dans les os concernés.
De nouveaux tirs d’énergie-son , subis en journée,  quelques jours plus tard, avaient eux, fait repartir le processus.

Ce genre de tir porteur de son , très ciblé sur la cage thoracique , fonce au niveau de la gorge et ce, quel que soit l’endroit différent où je vais m’allonger.
Lors du tir, une partie de la sensation de brûlure irradie dans la partie haute de la cage thoracique et le reste de ce qui ressemble à un éclair brûlant et qui coupe le souffle, file dans la colonne vertébrale. C’est une sensation de mort proche , à chaque fois.

De nombreuses  de cibles de torture électronique mentionnent aussi ce phénomène  de douleur des os , du à des vibrations . Au moment des tirs , ce sont les brûlures des HF porteuses  du son et/ou des très basses fréquences , qui sont d’abord ressenties.

Ce pays est perfectible et va peut-être évoluer et changer pour mieux.

Beaucoup le souhaitent, et sont prêts à participer activement  à ce changement.
Certaines pratiques terroristes et vicieuses , comme la torture électronique cachée  de résidents ou de nationaux , sont faciles à éradiquer.

Les lois existent pour le faire .

Il suffit de les appliquer, pour ceux qui en ont la charge,  et sinon , de dénoncer ceux qui sont payés pour le faire,  mais ne le font pas,  par lâcheté ou veulerie.
Cette dénonciation circonstanciée , est encore pour le moment à la charge difficile des cibles victimes. Un groupe déterminé de cibles de torture électronique se mobilise actuellement sur cette action positive .

Dans une vidéo parodique qui avait suivi la déclaration du Président D. Trump  lorsqu’il avait proclamait « America First » , la France avait accepté de devenir la deuxième, en vantant aussi des manifestations de rue que le monde  pourrait nous envier . …. Enfin… peut-être.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/16/la-france-a-enfin-sa-parodie-officielle-america-first-de-donal/?utm_hp_ref=fr-Donald+Trump

Actuellement , sur les problèmes relevant du climat , les USA se sont virés de la 1ère place tout seuls, et  la FRANCE pourrait  devenir  FIRST locomotive ( sans charbon)

Pour le respect des droits de l’humain , et l’éradication de la torture par énergie pulsée, TOUTES les cibles demandent une solution et qui puisse  permette de dire :  » FRANCE FIRST  » 

Harcèlement électronique de voisinage et crime organisé français

29 Sep

img_8207-injustice

Le harcèlement électronique de voisinage , entendu au sens large d’un immeuble, d’un quartier ou d’une ville, et le viol en appartement sous contrainte , sont les deux crimes français les plus tus et les mieux protégés par les autorités constituées françaises . Il y a lieu de se demander pourquoi.

Ces crimes sont éminemment sexistes . Les maigres témoignages connus à ce jour sur le harcèlement électronique  , en France, montrent que 80% des victimes sont des femmes et plutôt seules ou devenues seules après avoir été isolées par un harcèlement en réseau féroce et destiné à les pousser à la folie ou au suicide.

Le harcèlement électronique de voisinage utilise des éléments d’une technologie moderne et encore largement inconnue du grand public parce que majoritairement et couramment utilisée plutôt par des militaires .

Le harcèlement électronique de voisinage permet les crimes de haine , les vengeances ou règlements de comptes , et «  l’argent facile » par accaparement de biens et tous les coups tordus cachés et sans preuves qui y sont liés .
L’énergie utilisée est immatérielle. Si elle laisse des traces ou preuves de brûlures ou autre détérioration de la santé , il y aura toujours un policier et/ou un médecin pour affirmer une autre origine vraisemblable aux dégâts constatés.

La technologie du harcèlement électronique est basée sur de l’énergie émise , pulsée et/ou modulée à distance par des appareils cachés en proximité de la victime , mais qui lui sont inaccessibles. Cette énergie peut être de type laser, micro-ondes, radio-fréquences, extrêmement basses fréquences , infrasons, ultrasons….etc

Le harcèlement électronique peut être prouvé par des détections mais qui ne sont pas acceptées par un tribunal parce qu’ elles ne sont pas faites par un expert.

Les appareils émetteurs à l’origine du harcèlement électronique se trouvent sur internet. Leur prix va de quelques dizaines d’euros pour des kits permettant de transformer un transducteur piezzo-électrique ou un four à micro-ondes en » arme » à énergie dirigée , à quelques centaines ou milliers d’euros pour des appareils prêts à l’emploi, tels ceux de la société AARONIA qui ne donne leur mode d’emploi qu’aux voyous et criminels , qualifiés par elle d’ « experts ».

Le harcèlement électronique de voisinage tel que décrit dans cette histoire montre des bandes d’individus qui acceptent l’ordre de torturer  avec de l’énergie dirigée , un être humain qui leur est désigné.
Dans « mon » harcèlement électronique , ces bandes se sont renouvelées et se sont organisées ou re-organisées dans 8 endroits stables différents , et dans tous les lieux de séjours temporaires pratiqués en France ( en plus du reste du monde) , depuis 4 ans.

nazi-sam-gross

« Mon » harcèlement électronique SYS-TE-MA-TI-QUE, jour et nuit et partout, a commencé en MAI 2012, avec le quinquennat de Mr Hollande. Ce qui pourrait signifier qu’à partir de ce moment-là, les organisateurs de ce crime savaient qu’ils n’avaient plus rien, ou pas grand-chose à craindre .

Le suivi de « mon » harcèlement électronique qui suppose en fait une préparation en amont de tout emménagement ou déplacement, permet aussi de montrer la préméditation, la centralisation du commandement, la disponibilité du matériel et des exécutants , et donc l’organisation pour exécution . Toutes ces actions définissent le crime organisé.
Il faut même y ajouter , dans certains cas  lors de la mise à disposition du matériel à des bourreaux volontaires mais fous-furieux quasi-novices , des aménagements d’utilisation instantanés et consécutifs à mes articles sur internet.

Ces aménagements sont une preuve supplémentaire d’une organisation criminelle qui veut les éviter ( preuves) ou éviter un accident brutal.
Cette organisation criminelle torture des êtres humains dans leurs appartement ou en tous lieux clos.

loup-et-mouton-sam-gross-that-s-a-marvellous-disguise-i-almost-ate-you-new-yorker-cartoon

La torture consiste à faire souffrir en continu , détériorer la santé, empêcher toutes activités normales, et à priver de repos et de sommeil,
pour pousser à une violence récupérable par des policiers ,
pour faire passer pour fou et/ou rendre fou, avec l’aide de psychiatres,
pour inciter au suicide qui sera déclaré comme scotché au mental de la victime.

81-rue-du-fbg-st-jacques-streetview Paris XIV

Le harcèlement électronique pratiqué à ANGERS et PARIS XIV était lié à l’immobilier . Volonté d’accaparement à Angers, truandages de long terme, et dénoncés, à Paris XIV où le syndic avait fini par « sauter »

A Paris XIV , par exemple , l’immeuble était géré en SCI, et un ou des sociétaires récupéraient la TVA. Les comptes, prétendus corrects chaque année , mais en fait jamais arrêtés et donc cumulés,  faisaient grossir doucettement année après  année le magot de  TVA  à encaisser.

– La SCI était gérée comme une SA , par un conseil d’administration. Certains membres de ce conseil d’administration utilisaient les fournisseurs de la SCI pour leurs besoins. Frais répartis sur les autres.
– La surface taxable des appartements était faite par une simple déclaration sur l’honneur que certains sociétaires avaient notoirement minimisée pour un gentil truandage de la ville de Paris et renouvelable chaque année.

– Les concierges achetaient elles-mêmes leurs produits d’entretien. Le jour où, élue présidente du conseil d’administration de la SCI, j’avais demandé la clé d’un cagibi à la nôtre ( concierge) , j’avais découvert deux choses.
— –Dans ma main , une clé fantaisie qui ressemblait à celle de mon secrétaire,
— –Dans le placard, des provisions de produits d’entretien grand format en quantités plus importantes que celles du magasin de proximité du coin de la rue .

Le lendemain, j’avais ouvert le cagibi avec la clé de mon secrétaire. Tous les produits d’entretien avaient disparu.
MAIS….La clé du cagibi ouvrant mon secrétaire expliquait sans doute enfin, les multiples vols inexplicables , d’argent , de dossiers, en plus des falsifications d’autres dossiers cachés dans le secrétaire. Cela était possible , par un accès à mon appartement d’abord et à mon secrétaire ensuite , et dont je cachais systématiquement la clé.

comptables-sam-gross-we-are-neither-hunters-nor-gatherers-we-are-accountants-new-yorker-cartoon

La petite-grande lessive  comptable faite dans l’immeuble avait poussé le harcèlement en réseau vers la criminalité : viol et harcèlement électronique . Ce denier, encore modéré, était aux mains de M Levystone. Content de lui et provocateur, un jour, out of nothing, il m’avait proposé d’intercéder en ma faveur auprès de LEROY. Le grand prédateur des lieux.
Corniaud !

Le règlement des problèmes de l’immeuble n’était pas mon but. Il m’avait seulement appris le nom des pions et des taupes de l’époque, dont certains avaient participé à couler ma société : Lelong-Levystone-Wen Chuan – Brunel

L’étape suivante du harcèlement électronique avait été un épisode violent destiné à me spolier de mes biens et à empêcher un stage à Panthéon-Assas. Il s’était manifesté à Dole de Bretagne -35- ( Leblay-LeSénéchal) et au 79 rue du Fbg St Jacques  Paris XIV, où un ami me prêtait son appartement lors de mes passages à Paris. Le probable exécutant d’un micro-ondage complètement débilitant, à cet endroit,  semblait être le voisin à rosette , ancien d’EDF.

De 2007 à 2012 , il y avait eu un quasi break,  avant reprise  du harcèlement électronique  de voisinage et plus , et acharnement SYS-TE-MA-TI-QUE

22-rue-ernest-renan-ce2784e90cd12b-51112-400x400 Paris XV

A PARIS XV , au milieu d’ une longue période d’ intense harcèlement de violations diverses ( de 2007 à 2012) , J-J WALTI , m’avait annoncé mon vidage de l’immeuble à travers la copropriété.(?)

De retour d’un voyage de 2 mois, et à temps pour une AG de la copropriété, j’avais été vérifier les comptes, apprenant que j’étais la première à l’avoir jamais fait. Les comptes montraient que la moitié du trop-perçu pour des travaux importants de l’année n’avait pas été remboursée aux copropriétaires.

Le soir , on avait attendu De Certaines , président du conseil syndical( P. de CS) , en retard de 20 bonne minutes pour présider l’AG. Rouge et essoufflé, il nous avait appris que la convocation de l’AG étant irrégulière, il ne voulait prendre aucun risque avec la loi. Il avait annulé l’AG . Pourtant une AG tenue et approuvée ne risque d’ être annulée que par un tribunal. Personne n’y avait intérêt.
– Une convocation irrégulière d’AG est la faute d’un P.de CS, dont le rôle consiste à faire cette vérification en amont. Pas 20 minutes après le début prévu pour cette réunion.
– Un P.de CS, n’a pas le pouvoir , ni le droit , d’annuler à lui seul une AG. Il n’est qu’un propriétaire, comme les autres.
– En annulant une AG en juin, le P.de CS, laissait la copropriété sans syndic ( mandat expiré) : c’est inconséquent.

Quelques semaines plus tard, le syndic sans mandat avait convoqué une AG. C’est illégal. Un nouveau syndic avait été choisi par le P. de SC. Et élu. Le nouveau syndic avait convoqué une AG.
Avant cette AG, deux policiers étaient venus faire du scandale sur mon palier. Leur chef de service , contacté au téléphone, m’avait répondu que sur ce coup-là, il n’était pas leur chef.

L’AG avait eu lieu sans moi. Le P.de SC avait fait en sorte de ne pas rendre aux copropriétaires le trop-perçu sur travaux. Devinez …
Et mon nom avait disparu de la liste des copropriétaires du PV de l’AG. Minable.

Le nouveau syndic n’avait pas tenu longtemps. Il avait démissionné. Sans raison officiellement exprimée. C’est illégal. Et son remplaçant avait été imposé . Sans choix.
Quand le P.de CS avait manigancé pour truander la ville de Paris, récidiviste,  je l’avais noté. Et cet individu P de CS ,  m’avait tiré dessus  avec une arme à énergie dirigée , de son appartement , alors que je me trouvais dans ma voiture, dans la rue  .

Ce vendéen ingénieur et en plus éleveur et marchand de bêtes prospère  et en société avec son frère Charles, maire de Fayemoreau, avait , selon WALTI, eu l’ordre de me faire quitter l’immeuble. Et ce misogyne grand teint, dont l’épouse porte mes vêtements volés , s’y était employé, comme si les lois de la République n’existaient  pas ou seulement  le temps qu’ il les avait en bouche, quand il feignait en avoir besoin.

Le harcèlement électronique pratiqué  contre moi, dans l’immeuble de Paris XV  m’avait rendue sourde, aveugle ( cataracte accélérée) et m’avait brûlé la moitié du cerveau ( irrigation sanguine devenue déficiente)

Mes plaintes contre cet individu et son homme de main n’avaient reçu aucun traitement, aucune réponse.
Criminels protégés . Par qui ? Pourquoi ?

Le Morbihan (56) où j’habitais en doublon se révélera aussi son terrain de jeu. Sa famille et ses relations étaient présentes à ARS et LORIENT. Ce n’est pas une fixette de ma part . Seulement une constatation pour compréhension , après coup.

Les complicités criminelles simultanées et /ou suivantes

  • à Vannes -Morbihan- , ( Le Rouzic- Fouquet et LeDuez-Roux )
  • à Saint-Julien-des Landes – Vendée- ( Couvida-Poitevin-Suteau- Descazes- Desveaux)
  • aux Sables d’Olonne– Vendée- ( Stéfane -Decroix-Brochet),  seuls connus , montrent , dans certains cas, des personnes à qui j’aurais pu ne jamais avoir besoin d’ adresser la parole . J’aurais du être anonyme pour tous ces nouveaux visages.
  • img_8228-ds-la-voiture
  • Pourtant, ces personnes s’étaient, une nouvelle fois, révélées des volontaires-types enthousiastes, parfois psychopathes , parfois sadiques, ou misogynes , ou escrocs. De toutes façons, promoteurs ou exécutants du harcèlement électronique de voisinage , et que le ou les organisateurs leur a (ont), manifestement , assuré exempt de problème ou de poursuite.
  • acrottessam-gross-people-walking-around-with-carrots-attached-to-sticks-hanging-in-front-of-new-yorker-cartoon

Mais on ne sait toujours pas au nom de quelle loi française, ce harcèlement électronique est organisé, et  rendu possible parce que  protégé par les autorités constituées de France .

http://desailesauxtalons.blogs.nouvelobs.com/archive/2016/08/25/detonnante-association-crapuleuse-institutionnelle-589611.html

Code pénal

Article 222-3 :  actes de torture ou de barbarie  ( Tous les acteurs des tirs d’énergie dirigée vers le cerveau)

Article 222-10 : violences ayant entrainé une mutilation ou une infirmité permanente ( Mêmes que ci-dessus)

Article 222-17 : Menace de commettre un crime ou un délit ( JJ Walti)

Article 222-23 et suivants : viol  ( auteurs inconnus)

Article 223-1 : Risques causés à autrui ( Tous les mis en cause)

Article 226-1 : Atteinte à la vie privée ( Tous les mis en cause)

Article 226-4 : Introduction, maintien dans le domicile d’autrui ( Lelong, Brochet, LeDuez, Suteau, Delveaux etc.. )

Harcèlement et INJURES

4 Mar

???????????????????????????????

Un samedi midi de 2007, J-J-Walti et sa copine l’ex-concierge, m’attendaient dans le hall de l’immeuble pour une bordée de « connasse, espèce de connasse, pauvre connasse »
Nous venions de faire plus ample connaissance. Sidérée, j’avais filé sans un mot.

Le soir de Noël 2009, J-J-Walti en avait remis une tournée avec  » connasse » « sous-merde » « imbaisable » « on va te faire partir d’ici »  » je vais te démolir »
A ma question incrédule  » vous voulez dire que vous allez me tuer ?  » la réponse avait été OUI. Deux fois
Ma plainte pour insultes sexistes et menace de mort auprès du TGI de Paris avait été classée sans suite. Mon appel avait fait apparaître un bizarre  traitement du pénal français, hors jugement . Le cas aurait  été traité par une autre administration. Mais , sans nom. Impossible , en plus, d’en savoir plus.

classement 28-10-10 immunité - Copie

Cela laisse au moins trois hypothèses

il s’agit d’un service de santé mentale . Si oui, il n’y a pas de raison de ne pas le dire. Et il y a même de bonnes raisons de traiter le malade , voire de l’enfermer pour l’empêcher de nuire et de brutaliser son voisinage * (1)

il s’agit d’un service de l’armée relevant du secret-défense ou de services spéciaux, comme l’avait prétendu cet ostrogot * (2) . On sait, en effet , que parmi les recrues de ces services, sévissent de très nombreux psychopathes , dont des  brutes épaisses sans limite, facilement manipulables pour torturer des cibles, parce pathologiquement dépourvus d ’empathie .

3° le mot administration est un mot-couverture, pour protéger une organisation criminelle * (3) elle-même infiltrée dans une association loi 1901 et dont l’objet social est d’élévation personnelle spirituelle ou humanitaire.

Et ce protégé de la police et de la justice ou de l’Etat, homme de main du local harceleur Antoine De Certaines, * (4) et qu’aucune plainte n’atteint * (5) avait récidivé.

???????????????????????????????

et

IMG_1501 jjw

Après 7 années de «  connasse  » et «  ta gueule connasse  » en toutes occasions , il s’était mis à injurier mes parents décédés .  Jean-Jacques Walti avait ainsi  décidé que c’étaient des « poivrots « 

Ce qui lui permet, croit-il, de m’injurier et faire de moi «  un déchet de sperme de poivrots  » avec entre autres et aussi, « moche sorcière » « fille à marin »…. etc,  sans oublier mon patronyme qu’il utilise  d’abord pour le déformer ensuite.
Dans «  moche sorcière  »,  il y a « moche » , bof ! ….on est nombreux dans le même cas
Avec « sorcière » J-J Walti pense peut-être se donner une excuse pour m’avoir rendue sourde et m’avoir brûlé le cerveau…..Autrefois , on brûlait celles que l’on prétendait être des sorcières pour avoir l’excuse de les cramer .
Quant à «  fille à marin  » , c’est un peu tard, non  ?

Mais, si la France est la démocratie qu’elle prétend être, peut-être n’est-il pas trop tard pour arrêter cet énergumène , l’enfermer, et de toutes façons l’empêcher de continuer de torturer et/ou de nuire encore plus.

tête W
* (1)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/09/ta-gueule-connasse-je-vais-tenculer-2/
* (2)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/01/employe-par-larmee/
* (3)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/
* (4)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/25/classique/
* (5)
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/09/psychopathe-et-criminel/

2 méthodes « pousse-au-suicide » pour cibles de HCE

15 Juil

Cet article avait été impossible à mettre en ligne le lundi 14 JUILLET. La conversion des clips vidéos avait été bloquée dans le CYBER CUBE de Montparnasse où les employés seraient donc en correspondance avec les PERPS .

Ensuite , c’est de mon ordinateur, connecté par une clé 3G SFR , que le chargement avait été empêché sur mes 3 blogs . Mais CE texte avait été capturé et lu , car les tirs d’ondes de la nuit suivante avaient été adaptés en conséquence. 

Les clips vidéos sont ici remplacés par des photos. Toutes les cibles connaissent cet type de mésaventure.

Les deux plus manifestes méthodes de « pousse au suicide », fabriquées par les réseaux criminels pour se débarrasser d’êtres humains sans bain de sang , sont exposées dans les nombreux blogs et sites de victimes du harcèlement électronique.

Elles relèvent de méthodes psychologiques primaires et de pratiques utilisant la physique ( sciences physiques) .

Il s’agit

1) de l’acharnement qui est une méthode psychologique de domination mais qui utilise aussi des moyens physiques ( tirs d’ondes invalidants)

2) de la saturation d’une pièce avec des ELF , qui est une méthode physique pour forcer le cerveau vers un état de dépression et de confusion. Les deux méthodes s’ajoutent et se superposent.

On sait que police ne veut pas de bain de sang de victime. C’est ce que m’avait expliqué Mr Rameau, policier.

En protégeant les criminels non inquiétés, la police leur donne un permis de tuer la victime en la poussant à le faire elle-même sans éclat , dans l’anonymat et l’agacement général. C’est ce que montre aussi la criminalité d’hôtel.

L’acharnement est fait de répétitions, de provocations et d’escalades . Il mise sur la lassitude et le désintérêt du à la répétition du phénomène qui ne peut qu’isoler encore plus la cible épuisée . De plus, montrer que des tirs d’ondes douloureux et invalidants se répètent chaque jour et nuit et toute la nuit , quelque soit l’endroit ne peut que lasser les quelques personnes compatissantes que cela avait pu indigner ou révolter.

Par voie de conséquence les psychopathes criminels tireurs d’ondes peuvent donner libre cours à leur sadisme en variant leurs méthodes et leur plaisir à leur entière convenance et dans la durée

Le rôle des psychopathes criminels de proximité inclut aussi la fonction « écran de fumée » et « détournement de l’attention ». Pour faire oublier le comportement aberrant d’un policier du XVème, et faire parler de lui protégé de la police organisatrice, le psycho du 22 était venu coller ceci sur ma porte .

IMG_7501JWW

Puis, il était entré en douce dans le studio FRENOVE/BESAGNI à côté pour sa série de tirs d’ondes à 20 cms de mes poumons et de ma tête visés… et que j’avais essayer de poser ailleurs. Alors, il avait continué de son appartement en dessous.

Le psycho du 22 passe ses journées à m’attendre. Attendre que je sorte pour faire fissa une violation de domicile avec traces. Attendre que je rentre pour commencer des tirs d’ondes de toutes sortes.

L’acharnement ici à PARIS, est le même que celui qui avait été observé et décrit à VANNES, avec Jeanick Fouquet et l’imbibé33 et ….une police, un maire, des agents immobiliers, des hôteliers, …. complices et protecteurs des criminels acteurs.

L’autre méthode de « pousse au suicide  » déjà évoquée et exposée dans des articles précédents , consiste donc à saturer un endroit d’ ELF qui induisent l’apathie, l’indécision, la confusion et des envies de suicide.

Les détections présentées ci-dessous avaient été faites le 13 juillet . Le détecteur était configuré pour noter les ondes avec les valeurs les plus importantes entre 2 Hz et 32 Hz . La bande passante était 0,3 Hz et l’intervalle de détection 20 ms. Le passage incessant de 13,28 microTeslas en 2Hz à 13,54 microTeslas indique que les ondes sont pulsées.

.IMG_7503 13,28                                          ???????????????????????????????

Le passage de 13,28/13,54 à 21,14/21,72  microTesla fait pour vérification, montre une modulation

IMG_7506 21,14

IMG_7507  21,72

  Le même détecteur configuré de la même façon pour la nuit , mais avec la fonction HOLD pour enregistrer les plus fortes valeurs avait montré ce qui suit  : 41,65 microTesla en 2Hz

IMG_7508 41,65

Ce clip vidéo est un repiquage de 1, 11 minute seulement.

Les valeurs sont en microTesla . Pour mémoire 1 microTesla = 1000 nanoTesla (nT)

Pour les basses fréquences habituelles et connues , les normes recommandées en zone de repos sont comme suit :

???????????????????????????????

Durant cette même nuit , un détecteur de HF avait montré un signal HF porteur (onde porteuse) variant de 1,5 GHz à (majoritairement) 2,1 GHz . Les autres signaux HF par ailleurs détectés dans la pièce sans aucun matériel électronique branché , allaient de 0,8 MHz à 2,3 GHz . Au matin , une recherche d’émetteurs d’ondes, configuré avec une bande passante de 3 MHz , donnait les informations suivantes, et sachant que le détecteur était antenne pointée vers l’appartement du dessous ( 5ème) et que le mouvement perçu n’est pas celui du détecteur , mais de la caméra enregistreuse :

N’essayez pas d’essuyer l’écran. Je l’ai fait.

 

Pour un ou des émetteurs entre 500 MHz et 1500 MHZ la détection donnait 580 MHz, 939,5 MHz, 1081 MHzIMG_7515 580 939 1081

 

 

 

 

 

 

Pour un ou des émetteurs entre 1500 MHz et 3000 MHz   (2612 MHz)   IMG_7517  2612

Pour un ou des émetteurs entre 3000 et 6000 MHz (4068 MHz) IMG_7518  4068

Ci-après, pour mémoire aussi, voici la liste des différentes sources habituelles de rayonnement .

???????????????????????????????

Et en complément , un tableau de conversion .

???????????????????????????????

 

et des sites à consulter.  IMG_7495 sites à consulter

 

Pour des informations complémentaires, en anglais et en vidéo , sur le harcèlement en réseau et le harcèlement électronique, On peut aussi consulter le blog très documenté de Djaffer Babou. http://dbabou.blogspot.fr/2011_09_01_archive.html

HCE = harcèlement criminel électronique

Cet article-ci, a été de nouveau incroyablement compliqué à mettre en ligne.

Une méthode de torture

5 Juil

L’une des méthodes de torture de cette histoire consiste à priver de sommeil en pulsant des ondes à travers les murs, à partir d’un appareil placé en proximité souvent, à partir d’antennes relais parfois, et manifestement par une  méthode complémentaire également.

Ainsi, quand les ondes du cerveau «  descendent «  dans la gamme d’ondes qui induisent le sommeil, cette méthode de torture l’empêche d’y rester en le fouettant de l’extérieur, par un signal (onde) qui le vise précisément et l’oblige à repasser à toute vitesse dans une gamme d’ondes correspondant à l’éveil, voire à l’excitation cérébrale.

Cela a été décrit par de nombreuses cibles de la même manière . Ce blog l’a exposé façon patchwork depuis 2 ans.

Cette torture peut même être pire. Elle l’est. Sa mise en œuvre avait été faite à Vannes à partir de l’appartement de l’imbibé33 . Elle l’est ici à Paris à partir de l’appartement de la famille Walti. Le but étant de me faire partir de partout  .

L’imbibé33 avait , semble-t-il,  gagné un boulot à ce stand de tir-là.

Le criminel en charge dans l’immeuble  de Paris  attend son tour  , et sa récompense.

Donc, sans attendre la nuit pour jouir de leur sadisme, ces psychopathes-là provoquent le sommeil qu’ils vont empêcher à tout moment. Pour cela, il saturent la pièce d’ondes ELF qui entrainent apathie, indécision et cette incroyable envie d’une sieste . Ensuite, ils pulsent d’autres ondes pour empêcher le sommeil . Récemment des ondes de type sonique.

Pour pulser les ELF au bon endroit, des tirs d’HF sont nécessaires. Ici , au 22 rue Ernest Renan, ces tirs d’HF sont faits en journée, majoritairement par les canalisations , et donc pulsées du 5ème vers le 6ème, chez moi.

On reste entre nous.

La bonde de la douche est une 1ère entrée . J’y avais posé le détecteur, en notant  par ailleurs et systématiquement l’heure exacte des tirs. En rapprochant mes notes et l’enregistrement du détecteur on avait ceci ci-dessous . A savoir que ces tirs précis avec détonations, couvraient les fréquences notées de la colonne marquée  M à celle marquée  AC , soit de 0,8 GHz à 2,1 Ghz

???????????????????????????????

Ici le détail d’un tir. ???????????????????????????????

Des tirs moins tonitruants , montraient des signaux existants (HF) à partir de la colonne marquée  M (0,8 GHz) à V (1,7 GHz) ou X (1,9 GHz) Simultanément une détection d’ELF entre 2 Hz et 32 Hz donnait ceci en µT ( microTesla)  :

IMG_7356- 13,28 µT en 2Hz

Puis ceci à quelques secondes d’intervalles et dans un ballet incessant A/R  entre 13,28 et 13,54 , et qui indiquait des pulsations.

IMG_7355- 13,54 µT en 2Hz

Une vérification supplémentaire indiquait même une modulation * qui se traduisait ainsi pour es 2 mêmes valeurs  :

IMG_7353-21,14 µT en 2Hz

IMG_7354-21,72 µT en 2Hz

Enfin, une détection d’émetteur, antenne du détecteur pointée vers l’appartement du 5ème , au niveau de ma douche donnait ceci  ci-dessous, montrant la présence  d’ un ou d’ appareil(s) avec des fréquences autour de 945 MHz, 2983 MHz, 4063 MHz

IMG_7357 - 58 dBm

Pour échapper à la folie meurtrière organisée, de ce voisinage au 22 rue Ernest Renan, j’allais dormir ailleurs.

Ca avait été  pour noter d ‘incessantes  poursuites /repérages par des véhicules pas vraiment discrets. Une fois le repérage fait, des brûlures sur les nerfs des pieds avaient sans doute confirmé ma position , car  le matraquage des ondes visant le cerveau avait commencé sous , parfois , à peine quelques  minutes. Ce qui  laisserait même supposer une emprise sur le cerveau.

Pour ce qui est des tirs d’énergie ciblée, il s’agissait donc  là et de nouveau,  soit de l’utilisation détournée de l’énergie d’antennes relais , soit de l’utilisation d’appareils fourrés dans des voitures aussitôt dépêchées en proximité.

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Modulation_du_signal

http://www.ac-nice.fr/physique/doc/applets/modulation/modamfm.htm

Des psychiatres hospitaliers

7 Mai

Image

Photo Wikipédia . tang90246

La traduction proposée plus bas est un résumé d’une partie du témoignage d’un individu ciblé du New Jersey (USA) . Elle concerne les incarcérations hospitalières d’individus ciblés et explicite les stratagèmes et manigances utilisés pour ce faire. Le texte original de ce témoignage se trouve à :  http://www.hiddenmysteries.org/mind/exposed/ex011705c.html

Je rappelle de nouveau qu’UltraSonics est le terme utilisé par cet individu ciblé américain pour désigner ses agresseurs qui l’attaquent avec des armes à ultrasons .
J’avais utilisé un procédé semblable , quelques années plus tôt , en nommant mes agresseurs cyber-délinquants, mais inconnus,  » les googles »

Plus généralement, on sait qu’en matière d‘incarcération hospitalière, la France détient une place de championne européenne . Ce pays compte en effet deux fois plus d’incarcérations hospitalières que l’Angleterre ou l’Italie, par exemple.
Un article du Figaro précisait aussi, que l’incarcération hospitalière , qui donc nécessite l’intervention d’un juge pour en sortir, représente en France 10% des hospitalisations psychiatriques .

Le prix affiché pour ce type d’incarcération hospitalière est de 916 euros/jour de base. A ce coût , s’ajoutent bien sûr diverses prestations ou examens complémentaires . En cas d’hospitalisation sans objet, il s’agit donc d’une aide appréciable pour creuser le dit trou de la sécurité sociale.

ImageDessin de Chaval

Il existe une association internationale , avec une antenne française et qui témoigne des abus d’hospitalisation psychiatrique en général . Elle est affiliée à la scientologie . On peut voir son site très documenté à http://www.ccdh.fr

Les médecins hospitaliers de cette spécialité , comme les autres , sont censés se conformer aux règles d’un code de déontologie .
Dans mon cas, ce sont 7 des articles de ce code qui avaient été lourdement piétinés et continuent de l’être.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/lettre-de-madame-krebs-et-reponse.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/03/demande-dannulation-de-dossier/

La plupart de ces médecins hospitaliers sont des agents publics sous statut de fonctionnaires , sauf les universitaires enseignants qui sont par ce biais des fonctionnaires .
Et quand un individu ciblé (moi) raconte des faits de torture dans un bilan clinique devant X soignants et étudiants, comme je l’avais fait, en France le médecin  universitaire fonctionnaire a une obligation absolue et inconditionnelle d’en aviser le procureur de la République, comme le stipule l’article 40 du code de procédure pénale.

Article 40 Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 – art. 74 JORF 10 mars 2004
Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l’article 40-1.
« Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »

Ce qu’il n’avait pas fait, se contentant de jouer la comédie de l’incompréhension permettant ainsi à l’organisation criminelle responsable de la torture de continuer.

ImageDessin de Chaval

 

« Les Ultrasonics ont également des stratégies pour discréditer les gens sains d’esprit et les faire enfermer dans des établissements psychiatriques sans limite de temps, et drogués de force. Il suffit pour cela d’avoir une bonne connaissance du domaine de la santé mentale, et des lignes directrices de la bible des psychiatres le DSM-IV
En harcelant une personne saine d’esprit avec des appareils de haute technologie ( méconnus ou soigneusement tus ) on peut amener cette personne devant un psychiatre qui la déclarera dérangée. Il s’agit-là de « la méthode de la folie créée artificiellement « 

Ce harcèlement par des appareils de haute technologie, constitue le terrain propice pour disqualifier les propos d’une personne saine d’esprit . En allant plus loin , les UltraSonics tenteront de provoquer des réactions violentes de cette personne saine pour  permettre ainsi des hospitalisations à durée indéterminée . Avec des symptômes ( violence) de maladie mentale crée artificiellement , la personne saine se retrouvera affublée de l’étiquette de malade mentale et devra subir un traitement en conséquence.

Il faut garder en mémoire que toute cette énergie dépensée par les UltraSonics pour s’acharner sur une seule personne à une bonne raison. La haute technologie utilisée est effectivement destinée à pousser la personne saine à la violence en réaction . Présentée à un psychiatre , elle parlera de ce harcèlement qui alors permettra de la considérer comme une malade mentale et de l’enfermer sous contrainte en régime de péril imminent , ce qui permet de la droguer  à volonté et sans limite de temps.
Et si les US n’arrivent pas à obtenir une réaction violente de la personne saine, alors ce sont eux qui par ruse feront en sorte qu’elle soit présentée à un psychiatre pour qu’il l’enferme. »

A l’intérieur , dans la confidentialité du milieu hospitalier, existent aussi des méthodes sournoises pour induire des réactions d’exaspération qui seront facilement re-qualifiées en violence . Comme dans les commissariats.
En milieu hospitalier, l’utilisation d’un lit à sangles en fait partie.
Cette utilisation d’entraves , tend à faire croire à l’individu pacifique qui en bénéficie , qu’on le considère comme dangereux , qu’il est réputé dangereux donc légitimement enfermé.
Toute protestation de sa part , entrainera une réaction de punition , motivant l’utilisation de neurotoxiques supplémentaires ou de doses accrues impossibles à refuser. Sous contrainte.
Il s’agit bien sûr d’une humiliation supplémentaire dans une tentative d’expressions semblables à nombreuses facettes, pour « casser  » une personnalité. Rien à voir avec des soins.

Dans mon cas, on m’avait en plus refusé des conditions d’hygiène élémentaires , en me laissant volontairement pendant plusieurs jours , dans mes uniques vêtements souillés de vomi.

Ce type de situations  fabriquées pour complaire à une organisation criminelle aux complices improbables et qui détournent leurs fonctions et qualité pour nuire et couvrir le torture, est effectivement à vomir .

Et pendant ce temps-là les psychopathes- tortionnaires , pérorent, impunis.

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/ciblage-et-ethique.html

Image

Dessin de Chaval

Réducteur de tête se faisant engueuler

 

Autres propos de perps

12 Avr

Ce témoignage est un tissu d’horreurs, sans doute difficile à lire et à croire quand on réalise que les propos calomnieux et les actes de barbarie mentionnés sont, en général,  le fait d’absolu(e)s inconnu(e)s.

Image

Dessin de Voutch : « Bienvenue  en Enfer…. »

C’est très exactement un enfer à vivre . Enfer, voulu et organisé par des sadiques et  psychopathes qui s’arrogent des droits sur des êtres humains, en niant l’existence de la justice officielle. Si besoin.

Mais je ne suis forcément pas une exception . Ce système hyper –rôdé et sur-protégé est trop parfait. En place, et caché, depuis très longtemps, il a des ramifications sur toute la planète. Destiné à dominer, il étouffe ses proies en les livrant à des monstres sadiques ordinaires, nouveaux barbares adeptes d’une torture de lâches, cachés derrière le mur ou leur vernis de respectabilité.

Pour réussir à accepter cette évidence , j’avais fait un petit tour par des voyants.
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/les-voyants.html

Et surtout , pris l’habitude de tout noter , surtout ce que ne comprenait pas ma petite cervelle pétrie de bons sens.
Certains de ces propos qui balisent et explicitent un peu ce témoignage patchwork, voire brouillon, étaient sur le blog etouffoirs.wordpress.com que les perps* ont fait censurer et supprimer en mars 2014 .
Les voici de nouveau . Illustrés.

«  On va la casser, on va la fatiguer, après on verra  »
«  We’ll break her and then wear her down, then we’ll see »
La fille d’un autre notaire d’Angers ( Y. Gautier) , lequel avait organisé et couvert un chantier pour me spolier de mes biens .

 Image

«  Maintenant , ça va être ton tour « 
«  Your turn now « 
La deuxième épouse de mon frère, après la mort de notre mère et qui avait subi le même traitement que ce que je raconte dans ce blog. Ce mien frère unique travaillait alors pour l’armée et ses services presque secrets

Image

«  Moi, je saurai comment vous détruire  »
«  I know how to destroy you  »
Un prétendu «  étudiant  » chinois que j’avais cru aider. En fait un «  homme d’honneur  », et devenu  » frère  » pour services rendus

Image

«  Je vais te démolir  »
«  I’m going to destroy you  »
L’artiste-peintre de l’immeuble 22 rue Ernest Renan, Paris XV que je connaissais à peine .
Ma plainte au pénal, avec support audio de ce propos et d’autres, avait été classée par le procureur au prétexte qu’elle avait été traitée par une autre administration.

Une information sur ce qui se pratique couramment en France et en toute impunité, m’avait été donnée comme suit  :

«  Ils vont vous faire devenir folle  »
«  they will send you crazy  »
Un notaire, qui plus tard escamotera mon testament qui ne correspondait pas aux vœux de mon frère.

«  s’il y a des francs-maçons dans cette histoire, tu n’auras de sécurité nulle part  »
“if “bros” are organizing this, you will not be safe anywhere”
Le gendre d’une amie d’enfance, époux de notairesse.

Et puis , il y avait eu ce propos incroyable d’un employé de la société de déménagement de Saint Malo et qui indiquait bien l’habitude d’un droit pris sur des êtres humains pour les chosifier ou  les humilier  :

«  Avec elle,  » ils  » vont bien s’amuser  »
“ They will have great time making fun of her “
Il avait participé, en découpant au cutter le pied d’ un meuble ancien  ; ce qu’il était venu me faire constater en mentionnant le fait que c’était sans doute le meuble qui avait le plus de valeur.

Et comme internet est un endroit de choix pour maltraiter des inconnus, il y avait eu ceci, qui était  un commentaire à un mien article listant certains problèmes rencontrés par des cibles ,  liés à l’alimentation,  et fabriqués par des perps .

Image

L’homme à la biiiiite ,  Peter Truth, était l’employé imprudent du magasin Picard de la rue Lecourbe, Paris XVème.

Je rappelle que PERP est le diminutif de PERPETRATOR que les « individus ciblés » anglo-saxons utilisent , pour désigner tout participant actif au harcèlement en réseau et au harcèlement électronique.

D’une nuit à l’autre – Les ultrasons

24 Fév

D’une nuit à l’autre
A l’usage des individus ciblés et torturés  de la communauté francophone.
A cause d’un épouvantable mal de tête , ceci sera une nouvelle fois seulement  un listage de circonstances détaillées.

Et l’expression de mon indignation citoyenne face à des médecins français qui font semblant de ne rien voir et de ne rien comprendre pour éviter d’avoir à dénoncer ce crime contre l’humanité qu’est cette torture infligée à distance  à des êtres humains sans défense, par d’autres humanoïdes , mais vrais psychopathes. Pour ce faire, ces médecins  osent même qualifier     d’HALLUCINATIONS,    des brûlures faites par des tirs d’armes non létales .

Image

A Vannes depuis quelque temps , les nuits de ouiquende étaient  souvent terribles.
La copine de SOFI OUEST GESTION ouvrait sa porte à des tireurs  redoutables.

Samedi, elle et lui hyper joyeux, m’avaient croisée dans le hall. Par précaution,  le soir j’avais opté pour du repos dans  ma voiture. Ailleurs. Assez vite repérée par une voiture chercheuse cela m’avait valu  quelques « zappings » ( bouffées d’ondes brûlantes de type micro-ondes  qui traversent le cerveau . Sans doute en provenance  d’antennes relais manipulées. Les tirs sont vraisemblablement  ciblés grâce à la localisation faite- GPS).

De retour chez moi dimanche matin, j’avais installé un couchage en plein air sur la terrasse pour une fin de nuit. Immédiatement repérée . La machine à propulser des  micro-ondes de la locataire préférée de SOFI OUEST GESTION   avait été installée sans délais  à l’aplomb de ma tête. La puissance des ondes pulsées s’adaptaient  en quelques secondes aux protections ajoutées.

Image

Comme d’hab.

Dimanche soir , ma tête  et ce qui va avec, était sous la plaque de marbre de la table,  Au dessus de la plaque de 2 cms  d’épaisseur, j’avais entassé   plusieurs kilos de plumes compactées et de laine . Le tout était recouvert de ce qui fait rigoler quelques ignares du forum FUTURA SCIENCES :  des épaisseurs de couvertures de survie .

Image

A peine une 1/2 h plus tard , un premier tir  acoustique violent avait tout traversé , visant la tête. Tir à répétition.
Puis des tirs  suivants avaient été faits de la boutique vide du dessous. J’avais mis les couvertures de survie en dessous. Au bout de deux tirs, la puissance violente du son s’était adaptée pour traverser les épaisseurs et gagner en puissance .

En fonction de la position de la tête,  surprotégée  par ailleurs, les tirs visaient les oreilles et la nuque.
Le son  fulgurant traversait tout
Ces tirs ressemblaient  tout à fait aux tirs d’ultrasons d’un des  gangsters corses de Paris.

A propos des ultra sons utilisés contre des individus ciblés on peut lire ceci  du témoignage de l’américain du New Jersey,  cité quelques articles plus tôt.
Je rappelle qu’il utilise le terme générique UltraSonics pour désigner  le groupe criminel de ses agresseurs qui utilisent des ultra sons contre lui .

Image

Traduction libre
 » Les UltraSonics ont  accès à tout un arsenal de ces armes non létales sonores. Les armes non létales peuvent faire partie de moyens de la police spéciale qui utilise des armes non létales ou même venir  de l’arsenal d ‘une  base militaire. Les armes non létales peuvent avoir été  subtilisées d’un arsenal de base militaire  pour attaquer  des personnes ciblées par  ces ultrasons . Ces armes peuvent aussi avoir été volées à des policiers  ou dans un arsenal militaire. Elles peuvent aussi avoir été achetées à l’étranger.  Le stock d’armes non létales entre les mains des US  est réparti  dans des appartements ou maisons de membres du groupe UltraSonics , à raison d’une ou deux armes maximum à chaque endroit. Ce qui permet de protéger le stock de ces armes qui sont déplacées en fonction des besoins sur des théâtres d’opération. Ces armes cachées dans des boites ou des meubles sont facilement transportables sans éveiller de suspicion.
Il en va  de même pour l’équipement de surveillance  également disséminé dans divers endroits.

 Une méthode extrêmement efficace pour harceler une  cible  consiste à l’attaquer pendant la nuit  au moyen d’ armes de type  signal acoustique   toutes les nuits  avant  ses journées de travail.  Le matraquage  d’ondes sonores  pulsées  toutes les 1/2 h est imparable.    La projection d’une  onde ultrasonore vers le corps de la cible   produit une violente  secousse  du corps, comparable à un coup de pied violent. Il faut ici imaginer quelqu’un posé sur un  corps et qui lui  donnerait des coups de pied violents à chaque fois qu’il s’endort. Avec un pareil traitement le sommeil de l’individu ciblé est impossible et son travail du lendemain ne peut qu’en pâtir, risquant à la longue de lui faire perdre son emploi, son salaire, la possibilité de payer son loyer  ou ses remboursements .  Les UltraSonics ont tout leur temps pour se débarrasser d’une cible.

Si l’angle  de tir est bien ajusté ,  seule la cible est visée   même dans un lit avec  quelqu’un à côté.  La vision  à travers les murs et la précision des lasers sonores sont  tels   qu’ils peuvent repérer et frapper seulement l’individu ciblé. Les lasers sonores ne sont ni  entendus ni vus. Ils sont seulement ressentis par la personne atteinte . »

Ceux qui subissent cette sorte de torture trouveront ci-après une liste de liens d’informations à consulter :

http://www.silvent.com/fr/competences/son-et-au-bruit/

http://www.akustike.fr/gen/glossaire/propagation_bruits_10.htm

http://www.linternaute.com/actualite/societe/bruit/bruit.shtml

Cliquer pour accéder à acoustic_noise_Roman_Vinour.pdf

http://www.hst.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/HST_ND%202250/$File/ ND2250.pdf   (vinokur R. français)

http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/74/34/97/PDF/Article_AT_67_Chatillon.pdf perception des infrasons)

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-2-4-les

http://www.article11.info/?Le-son-comme-arme-3-4-les-hautes ( hautes fréquences et ultrasons)

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/images/DEC/art/doc/1/1977b216923133313436303738373536343932.pdf   (tous les sites sur les sons)

http://defense-update.com/features/du-1-05/NLW-DEW.htm (armes non létales)

Image

Image du témoignage : Hidden Mysteries Studies on the Mind.html

Dans la nuit

7 Déc

Image

1 h 15 du matin . Deuxième tir d’onde fulgurant , à la tête, en provenance du studio de Mr Besagni.

Toc Toc .et re  Toc Toc . Personne . L’occupant des lieux était parti avant la nuit.

La lumière qui filtrait de la chambre de J-J  Walti , m’avait incité à lui poser la question de ce matériel  dans un studio vide et qui semblait se  déclencher tout seul. Ses réponses avaient été :

 » Casse-toi. »

« Espèce d’ivrogne «  ( je ne suis abonnée qu’au jus de pomme) *

 » T’es complètement bourrée »  *

« Espèce de folle »

 » Je vais te tuer » **

 Tournant le dos à ces menaces de mort, j’avais renouvelé mes  Toc  Toc et re Toc Toc sur la porte de Mr  Besagni …  au cas où.

 J-J Walti  n’avait pas supporté . Il avait re- jailli de chez lui pour une nouvelle menace de cassage de gueule. .. et laissant  voir aussi un  ordinateur allumé  posé sur son lit, éventuel poste de commandement ou organe centralisateur de la criminalité locale …..

Un peu plus tard, la porte du studio de Mr Besagni avait fini par  claquer. Un  tireur s’était peut-être  tiré….
Mais rapidement, un  fin rayon laser  pointé sur la joue m’avertira que le matériel  de tir était seulement passé  dans une pièce, de l’autre côté. Et les tirs d’ondes vers le cerveau  avaient redémarré .

Lors du tout premier tir de la nuit , la reconnaissance de la position du corps s’était faite par piqûres sous les pieds. Comme souvent Pour les derniers tirs, la reconnaissance était à base d’étouffement au niveau de la gorge .Comme parfois.

Ce qui poserait la question  d’ un logiciel en prise directe sur le cerveau ,  seul à pouvoir  donner une indication retour de la douleur . Ce qui expliquerait les « coups de fouet »  artificiels au cerveau , lors du passage de la gamme  des ondes du cerveau  de type  bêta vers  la gamme des ondes de type alpha ou téta ( sommeil).

Ce qui serait d’une extrême gravité  et qui pourrait même faire  penser que cette criminalité apparemment maçonne était approvisionnée de logiciels paramétrés par des services spéciaux et peut-être même de l’Etat. La cible pour extermination devenant propriété de psychopathes

Le lendemain midi , il y avait un attroupement devant ma porte. Le groupe des harceleurs  de l’immeuble , vaguement hystériques ,  voulaient des explications. Je devais leur ouvrir. Refusé.
Puis, la demande était devenue une exigence avant de se transformer  en  ordre martelé à coups de poings sur la porte. Vociférations en appui   » ouvrez. Ouvrez. OUVREZ. OUVREZ »

Ravi de l’aubaine , J-J Walti s’était jeté sur la porte. Elle  s’était gondolée sans craquer sous 2 assauts.
Et soudain, imbu de la confiance et de  la supériorité de son groupe il avait proposé

 » si vous voulez je peux aller chercher ce qu’il faut pour entrer »

Il venait de proposer  à ses employeurs franc-maçons, une violation de mon domicile, en direct, avec les clé copiées qu’il avait à disposition…. et , avec  à l’intérieur , la propriétaire  (moi)

Original ? non
Silence radio dans le groupe.
Les familles de harceleurs et tortionnaires qui venaient de faire  un scandale tonitruant pour transformer   leur cible en accusée, avaient quitté les lieux.
Famille De Certaines
Famille Frenove
Famille Walti

* A l’usage des individus ciblés : ceci est une technique primaire ( hurler une pseudo-information invérifiable)  pour créer et répandre de nouvelles rumeurs  destinées à discréditer la victime .

**  Article 222-17   du Code Pénal
La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable  est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet.
La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort.

Quelques méthodes criminelles

26 Oct

Parmi les méthodes criminelles mentionnées , le viol programmé,   avec  son suivi d’effacement de preuves et d’empêchement officiel  , fait naturellement penser  à un crime quasiment institutionnel  puisque officiellement couvert .

La méthode  criminelle la  plus spectaculaire de cette histoire  reste cependant   celle des coups de feu tirés  sur le taxi qui m’emmenait de Montréal à l’aéroport.

Image

La facture des réparations avait été pour  l’assurance du propriétaire. Sur cette voiture en vitesse de neige sur autoroute, le tireur avait réussi à couper l’antenne et  à exploser la loupiote « taxi « du toit.

Les spécialistes en SPT ( syndrome post traumatique)  assurent que le  traumatisme est le  plus important dans les actes d’élimination simulés . Il s’agit d’une forme  de torture mentale connue et plus largement utilisée sur le long  terme  pour aboutir à des  interrogatoires éprouvants.
Les actes isolés, comme celui-ci,  sont censés être d’intimidation. Ils sont peu courants sur des personnes sans notoriété , comme c’est le  cas ici.

Cet acte voyant ,  violent en encadrait plusieurs autres,  dissimulés   en   tentatives d’accidents de voiture. Des situations plus classiques .

lors d’un retour vers  Angers aux environs d’ 1 h. du matin , en excès de vitesse et de charge, j’avais été aveuglée,  pleins phares dans mon rétroviseur, par  un bolide  sorti de nulle part . Sa « queue de poisson » »  juste avant un virage en épingle à cheveu  m’avait fait sauter sur le frein. Ma voiture incontrôlable avait traversé les deux voies A/R avant de se stabiliser.

Contrairement à mon rythme cardiaque .

Puis , ça avait été un serrage par camion bizarre dans un tunnel. Et  le camion avait dégagé un peu plus loin , à la prochaine  bretelle .

En Nouvelle Zélande, sur une route de montagne escarpée, un camion s’était déporté . L’évitement aurait dû être  une embardée à gauche pour moi   et une chute dans le vide . J’avais résisté. La carrosserie de la  voiture de location avait morflé. Croisé un peu plus loin , le chauffeur du camion s’était révélé être un asiatique.

Dans la présente  liste , il faut aussi  inclure l’ingestion  obligatoire ,  inutile,  récente  et dangereuse  de  Risperdal que  l’interne de service , Mr Monteil de Maricourt avait programmé d’un «  on ira jusqu’à 8 mg ».
La littérature concernant ce produit mentionne en effet  un taux important d’accidents cérébro-vasculaires, dus au Risperdal  à haute dose.  Et il se trouve , qu’alors que j’étais « libre » mais non prévenue de ce fait, Mr Monteil de Maricourt avait doublé « ma » dose en 48 H.
Compte tenu des effets impressionnants induits et éprouvés , ça pouvait difficilement  être fortuit.
Ces gens-là aussi , marchent à l’envers.

???????????????????????????????

Les ondes électromagnétiques pulsées   telles qu’ utilisées dans  la présente  histoire,  montrent une volonté de torturer sans discontinuer  et  sans répit . Afin de  ne pas laisser une seule nuit sans souffrance  , les méthodes de tirs pour empêcher le repos  et détruire le cerveau ,  s’adaptent en temps réel.

C’est la méthode.

Ainsi dans  la nuit du  25 au 26 octobre  à 23h30 les tirs ressemblaient à des tirs de haute fréquence  . Partiellement neutralisés par mon dernier bricolage de protection, ils avaient été ressentis,  mais sans souffrance
Et cette  réponse  sans souffrance  notoire   avait , semble-t-il  et sans doute,   enclenché une alerte du système programmé  d’ondes pulsées couplé au cerveau   .

Image

Car les tirs suivants, environ une heure plus tard,  avaient été d’une violence décuplée . Cela ressemblait à des tirs  au laser.  Un boulot de  psychopathes.

Au matin , la feuille  d’aluminium  qui encerclait  l’ensemble des protections de la tête était couverte de rosée. A l’intérieur de la chambre.

Les pastilles laissées à la tête du lit avaient fondu. Sans chauffage d’ambiance.