Tag Archives: rafales d’ondes

Un tir d’ondes à 23H01 avait traversé le MU métal

11 Sep

Le MU métal  utilisé ici,  et pour la 2ème nuit consécutive,  est un alliage de  nickel, fer, cuivre et molybdène  . Ce type d’ alliage  sert à dévier et atténuer les champs magnétiques statiques et les basses fréquences

Le 10-9 , au CISP Kellermann  la lumière de ma chambre  avait été éteinte à 22H50 .

La tête , protégée comme à l’habitude , avait  au sommet et en  plus   la plaque de MU métal

IMG_4493 tir à 23h01

FP = fréquence porteuse —- colonne M = 800 MHz, N + 900 MHz etc…

A 23h01, l’un des deux tirs  d’énergie ci-dessus avait traversé la plaque de MU métal . Mais avant, ce tir d’énergie,  avait dû d’abord faire son chemin à travers    un matelas de 10 cms d’épaisseur  et la plaque de bois aggloméré   d’1,5 cm qui le soutient.

IMG_4483 CISP lits super posés

Ce tir d’énergie avait atteint le lobe frontal et provoqué une sorte d’étincelle à l’intérieur du cerveau.  L’étincelle  s’était agrandie à toute vitesse en un cercle  de feu dentelé .  L’intérieur du cercle  de feu s’était chargé de portraits inconnus mais aux contours précis et qui s’étaient succédés. Ils étaient devenus flous en même temps que le cercle avait  disparu.

On appelle cela une hallucination provoquée par tir d’ondes.

Cela avait duré quelques secondes. Peut-être à peine, mettant cependant le cerveau à la peine  pour un effort de mémorisation.

A l’heure du coucher,  le détecteur d’émetteur et d’intensité de puissance des signaux venant du dessus ( antenne directionnelle)   avait été photographié  ainsi  :

IMG_4480 -45dBm

Après le tir de 23h01 , et donc avec exactement la même configuration,  le détecteur  montrait    – 34 dBm   , et  qui indique  une augmentation d’intensité  de puissance du signal émis.

IMG_4481 -34dBm

Ce tir, comme ceux des nuits précédentes , semblait venir de la chambre  256 juste au- dessus de la mienne(156) laissée éclairée, ici,  pour la photo.

IMG_4475 fenêtre CISP

Et  , dans cet endroit , sans WiFi dans les chambres,  la nuit avait continué avec les rafales d’ondes que montre cette détection  :

IMG_4495 CISP 0h du mat le 11-9

la ligne verte en haut, indique les fréquences 

les lignes en orangé, montrent le spectre des signaux (tirs) pulsés dans ma chambre

Un moment de répit d’environ 3 minutes s’était enregistré comme suit  :

IMG_4498 le 11-9 CISP 3 minutes de répit

en bleu, les valeurs normales habituelles 

Mais les rafales de tirs/ signaux dont le spectre s’étalait de 800 MHz à 2500 MHz  avaient duré jusqu’au matin.

IMG_4499 le 11-9 CISP 4H du mat

Au moment du départ du CISP de Kellermann * (1), où certains employés   hargneux criminels  semblent  régner en maîtres des lieux, l’homme de la réception, toujours aimable,  n’osait pas me regarder pour me parler.

Un employé beur ,  vers les  50 ans,    me fixait, par contre, avec insistance , incapable de faire semblant d’être occupé.

Dans ce type de situation,   les participants,  actifs ou passifs ( complices) étaient souvent  venus voir de près,  au matin, les dégâts faits sur leur victime,  par la  torture  à distance qu’ils affectionnent.  Bourreaux  fascinés par leur œuvre ou celle de leurs frères .

Le 11-9 au matin , montrait pour moi,  un oedème de la face et des yeux  paupières assez monstrueux , par  épuisement du cœur et des reins, en sus des dérèglements bio-physiologiques provoqués à l’intérieur du cerveau.

Il s’y ajoutait un bouton de fièvre à la lèvre, comme souvent. Cadeau des  ondes stationnaires  qui provoquent échauffement et brûlure des organes et des viscères .

Comme on le sait par les diverses  informations et analyses transmises par des victimes  américaines et canadiennes surtout, ces situations pré- fabriquées en tous lieux et à toutes les étapes de sa vie, , sont censées destinées à enferrer la victime.

Soit la victime  se tait et les bourreaux s’acharnent dans le silence.

Soit elle communique et  se fait des ennemis de tous les « dénoncés » et qui font croire que c’est en représailles  aux  réactions de la victime  que ces horreurs arrivent  . Il n’y a que les crétins, pour gober ça, ce qui inclut  les participants qui se disculpent ainsi en pensant de travers. 

La torture existait forcément avant que la victime commence à la dénoncer. Et ceux qui mettent en oeuvre cette torture  de poltrons , méritent le renvoi , l’internement ou  la prison.

  • (1) Je n’avais pas gardé la première chambre qui m’avait été attribuée . Après avoir constaté qu’elle était face à 4 antennes de téléphonie, j’ étais revenue quelques minutes plus tard à la réception pour solliciter  un échange. Seuls les employés du CISP connaissaient donc  le n° de la 2ème chambre attribuée.
  • En complément ,  sur ce qui s’est passé au  CISP, on peut voir aussi :
  • http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/09/douleurs-sur-le-nerf-sural.html
Publicités

Manigances – trucages- ratés

24 Juil

De nombreux individus ciblés, bombardés d’énergie dirigée deviennent également EHS ( électro hyper sensibles) .

Leur état relève alors , à des degrés divers, du SICEM ( Syndrome d’intolérance aux Champs Electro Magnétiques ) tel que défini par Mr Belpomme sur le site de l’ARTAC. * (1)
Il existe cependant des différences essentielles entre ces 2 catégories de victimes des technologies modernes que sont les EHS et certains individus ciblés. Les 3 plus notoires sont ainsi :
– Les EHS sont affectés par des technologies existantes connues
– Les individus ciblés sont attaqués par des technologies qui produisent des CEM et entrainent des problèmes et maladies semblables à celles des EHS.

– Les EHS peuvent réussir à relativement ou complètement se protéger du phénomène qui les handicape , par l’éloignement des sources de production de CEM , et par des produits ou moyens maintenant mis à leur disposition ( peintures, voiles ou voilages , tentes ou cages de faraday etc…)
– Les individus ciblés ne peuvent pas se protéger des technologies utilisées par des ennemis inconnus ou invisibles qui les poursuivent en tous lieux . Même la nuit. Les technologies mises en œuvre par diverses manipulations de systèmes existants sont mélangés à l’utilisation d’appareils adaptés aux situations imaginées par les individus ciblés pour se protéger. Les tentatives de protection des individus ciblés , déplacements y compris,   sont mises en échec à la vitesse V.

– Les EHS sont victimes d’intérêts commerciaux qui priment sur la priorité que devrait être la santé publique . Les EHS relèvent de problèmes de l’environnement .
– Les individus ciblés sont victimes de réseaux criminels qui s’acharnent sur eux pour des raisons inconnues ou  personnelles. Leurs cas relèvent de la criminalité d’abord et de problèmes environnementaux ensuite, à cause des conséquences  sur la santé des technologies utilisées .

Les manipulations et manigances du ou des réseaux criminels exposé (s) dans ces blogs avaient mis en évidence quelques adaptations  pour des attaques par énergie dirigée et qui étaient d’une certaine façon autant de ratés  . Ces manipulations prouvaient l’anormalité des phénomènes et situations.  Elles montraient  la faculté d’adaptation du réseau impliqué et surtout sa volonté de malignité .
Ces ratés avaient été répertoriés à Vannes notamment et aux Sénioriales. * ( 2)

En voici ci-dessous d’autres exemples.

IMG_3688 box

Ceci est une boite en métal qui cache une box en papillote, pour connexion  internet

IMG_3687 papillote

Pour minimiser les CEM produits, cette box, comme le montrent les fils qui sortent sur le côté, fonctionne sur le mode éthernet .
Selon le guide d’utilisation de la box la bande de fréquences opérationnelle est entre 2400 à 2497 MHz.

Mais, dans cette histoire d’individu ciblé , il faut garder ceci en mémoire qui ressemble à une prise en main à distance grâce à une IP fixe  non demandée  ( photos prises ce jour)

IMG_3679 169 254 108

puis

IMG_3680 câble débranché

puis

IMG_3682  169 254 140

et enfin

IMG_3683 192 168 1

C’est ce qui ressort également du tableau ci-dessous où l’on voit à droite toute,  que la box- mode éthernet- en- papillote   de 2,4 GHz émet des CEM dans la gamme de fréquence de 5GHz et provenant bizarrement d’une box voisine.

IMG_3691 29-6-15

1,5-1,6-1,7 GHz correspondent au spectre habituel du signal

2,4-2,5 GHz correspond à la puissance de ma box

3-4 et 5-6 GHz  correspondent à une box de voisin

Le 29-6 , à la date de ce relevé, le voisin du dessus , également désigné par le mot  « criminel dédié » *(3) était alors celui-ci :

IMG_3559 voiture A221

Lors d’une connexion pendant « sa » période de surveillance, une détection  lors d’une connexion internet avait donné ceci  et donc des valeurs CEM en continu sur les fréquences 1,4 GHz à 2,1 GHz  :

IMG_3672 une connexion internet sans contrôle

Ce voisin était parti . Depuis l’arrivée de son remplaçant , les détections étaient devenues ainsi avec des « poussées »  de CEM  sur 2,4 GHz à intervalles réguliers .

IMG_3673 tbleau géné  2,4 Ghz

2,4 GHz pour la fréquence porteuse, ce n’est pas obligatoire, comme le montre un tableau précédent, mais c’est plausible.

IMG_3674 2, 4 GHz chaque minute
Ce qui l’est moins est cette forme d’impulsion régulière de la fréquence porteuse  2,4 GHz . Chaque minute.
Dans Dossier scientifique sur le Wifi  du site Robin des Toits * (4) , l’auteur de ce texte très clair d’explication de base sur l’électromagnétisme , mentionne le fait que plus la fréquence augmente plus la longueur d’onde diminue au point d’atteindre des mensurations correspondant à celles d’organes du corps humains  et sur lequel elle aura un impact.

L’oscillation externe ( saccade) produite par la fréquence entrainera une oscillation interne d’un ou de plusieurs organes concernés. C’est le problème que posent donc ces impulsions de HF et autres rafales d’ondes.

Le 23 juillet ,  avait été le jour du raté qui montrait que les habituelles valeurs CEM enregistrées  étaient peut-être truquées à la baisse .  0,02 par exemple devenait 3,2 dans ce nouvel enregistrement  Comme ceci  :

IMG_3675 surprise 23-7

En vert foncé, les valeurs CEM de la connexion

En bleu , les valeurs CEM et complètement inédites,  après un arrêt de connexion  comme ici ci-dessu,

IMG_3676 retour à la normale

et qui s’était transformé comme ci-dessus cette fois ,  et très rapidement pour reprendre des valeurs CEM inférieures, censées normales .

On trouve en foncé sur les 4 premières lignes les valeurs  nouvelles/inhabituelles , qui redeviennent , en dessous de la ligne des fréquences en rouge,  c’est à dire après un arrêt/marche du détecteur , identiques aux valeurs CEM habituelles.

Ce qui pose  le problème d’un éventuel camouflage/trucage habituel des valeurs  CEM dans cet endroit. Manigance à laquelle il faut s’attendre.

Si une valeur CEM habituellement notée 0,02µW/m2 est en réalité 3,2 µW/m2, alors un tir noté par camouflage  12 ou 100 µW/m2 serait en réalité 160 fois plus puissant

Par ailleurs, dans un contexte  de connexion ethernet, les 10Hz habituellement pulsés par le WiFi auraient pu être insignifiants.

Comme pour  tous les résidents d’immeuble, il fallait compter avec les ELF des voisins .. Ce qui donnait ceci  en microTesla, à un moment où ma box était OFF depuis déjà un moment.

IMG_3692présence de 10Hz (4.535) , 17.2 Hz (2) , 24.4 Hz (1)

 

 

puis

IMG_3693

et

IMG_3694

Et dans un contexte criminel établi, il fallait aussi subir les rafales de nuit de ce nouveau   voisin , à la cadence indiquée dans la colonne à gauche.

IMG_3677 rafales du 24-7

en bleu le spectre habituel du signal

en marron l’élargissement du signal au moment des tirs

Quelques soirs plus tôt, un tir de nuit avait été effectué de l’appartement du dessous, aux résidents absents , pour 200 µW/m2 au compteur sur la seule fréquence de 900 MHz. J’avais migré sur le balcon pour éviter les tirs suivants
C’était sans compter avec la frénésie criminelle naturelle et protégée de ces voisins-là .Et un tir sur le sommet de la boite crânienne était alors venu de cette aile de l’immeuble.

IMG_3474 aile  de l'immeuble

* (1)

http://www.artac.info/fr/information actualité/actus-de-l-artac_000052_actu000015.html

* (2)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/17/lanester-et-les-ondes/

*(3)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/06/hce-criminels-dedies.html

* (4)

Dossier scientifique sur le WIFI PDF.pdf  (1.02 Mo)

H C E – la technique de l’étau

2 Mar

ETAU-FIX45X50

étau . Photo Wikipédia

 

La technique de l’étau est celle de l’encerclement  rapproché , étouffant et  imparable .

En harcèlement en réseau , les fans de symbole  font signifier  cette technique par des petits messages de type mafieux   : ce sont souvent  des dépôts d’élastiques, indiquant  l’  encerclement   ou de trombones  désignant  l’ attachement/contrainte. Ils sont soit  jetés au sol en tous lieux , soit fourrés dans des endroits inattendus , dans des livres ou des placards.

En harcèlement électronique cette technique avait été mise en fonction de façon systématique au 22 rue Ernest Renan, Paris XV. Dans cet immeuble   sévit un frère , ingénieur en organisation et de harcèlement. *  Son homme  de  main, criminel ordurier  protégé,   s’était chargé de la mise en œuvre  de la torture par ondes pulsées et de  l’utilisation des appartements voisins , voire de l’entrainement à participation de ces mêmes  voisins , quand cela était possible.

this person is harassed James Lico

Photo du blog de James LICO

Les tirs d’ondes qui traversent les parois et atteignent le corps et la tête de la voisine  à torturer (moi) avaient donc été produits à tour de rôle de l’appartement en dessous , celui  de l’homme de main du réseau criminel, le nu-propriétaire du lieu   J-J Walt,  et de deux appartements voisins  dont  celui  de Charles Frenove  petit frère, et celui d’une propriétaire vivant ailleurs.

Dans des situations de type criminel/maffieux comme celle-ci, les clés des appartements vides et de la cible ,  sont  toutes en copies aux mains des criminels du réseau.

Occupé à temps plein par sa mission qui correspondait pile poil à ses besoins et envies sadiques , l’homme de main  du 22 rue Ernest Renan , qui se réclamait de l’armée * (1) avait utilisé, parfois simultanément son appartement et un des deux appartements  à mon étage pour effectuer ses tirs d’ondes à travers les parois. Cela supposait du matériel générateur d’ondes ou  des antennes relais portables voire des box bidouillées,  entreposés/cachés ou déplacés à volonté  dans ces  3 endroits différents . 

Réagissant à l’horreur de la souffrance du cerveau attaqué toutes les quelques minutes , j’avais souvent  fait du bruit , provoquant des  arrêts momentanés des tirs et une fois la réaction de l’ingénieur-en―organisation. Il était monté protester  au nom de ceux que mon bruit gênait   .

Cet homme, représentant des intérêts des copropriétaires , dont moi, avait reçu une   LAR l’informant officiellement de la torture subie . Cette lettre  sollicitait sa fibre citoyenne à défaut d’humanitaire pour utiliser l’article 223-6   du  nouveau code de procédure pénale * (2)  Peine perdue .

A Vannes  (56) , au 1 , rue Monseigneur de Pancemont , l’auto-satisfait    criminel A. ROUX  qui invitait des copains à des exercices de tirs  d’ondes  à travers son plancher, vers ma tête, avait eu aussi  l’aide ponctuelle des résidents  de l’appartement en dessous du mien.  Réalisant ainsi une partie de la  performance déstabilisatrice de l’étau, qui fait râler après tout le monde.

L’autre et inattendue participation à cette technique de l’étau, par micro-ondage cette fois, avait été le fait du couple LE DUEZ aussi appelé Lovely92 * ( 3)

???????????????????????????????

Aux SENIORIALES,  grâce au slogan fondateur de l’endroit,  l’ambiance criminelle  était à la solidarité, ici  horizontale    : rafales d’ondes du marin à droite * (4)  , micro-ondage de P. Suteau  à gauche* (5)   et tirs d’ondes  provenant de l’autre côté de l’allée  et venant des  B3/B2. * (6)

Ici, l’immeuble est presque vide, ou  plus exactement pas encore plein,   une  première nuit de 12 heures de sommeil laissait présager    le mieux.  La deuxième nuit et les suivantes  m’avaient  crasher   dans l’horreur habituelle .    

L’ organisation criminelle à mes trousses, réputation d’efficacité oblige,  avait tout prévu.  Des tirs d’ondes sonores avaient été mis en place illico. Ils privent le cerveau  de sommeil par les oreilles même bien bouchées et protégées ,   et sont propulsés à des intervalles  de 4 et  5 minutes .

Par la méthode empirique des protections déplacées, il semblait évident que les tirs venaient de l’ appartement vide  de l’étage supérieur.

IMG_1462 2ème

Ce 2ème était l’appartement que j’avais à l’origine visité et choisi. Au moment de ma décision, patatras, l’appartement  était devenu  réputé retenu. Celui du  1er , juste en  dessous , était disponible.  Affligée d’un déficit de paranoïa, j’y avais déménagé sous 3 semaines. La 1ère nuit de 12 heures de sommeil sans souffrance avait été un vrai cadeau. Mais unique.

Cinq jours plus tard, 100 kms plus loin,  le gestionnaire de ces 2 appartements  ( 1er et 2ème) avait répondu à mes questions affirmant que NON NON, le 2ème n’était pas loué. Après  vérification complémentaire , c’était toujours   NON NON . Aucun bail  en attente pour cet appartement.

Et finalement après une parlotte au téléphone avec l’agence chargée des visites , c’était OUI, OUI pour retenu, dossier à venir. Un employé de l’agence immobilière avait  gardé le dossier sous le coude……. depuis 3 semaines.

Et , dans cet appartement inoccupé, non loué, une perceuse électrique s’était fait remarquer pendant plus d’une heure le 27 février au matin.

Un bricolage pour planquer un appareil   sous un carreau , derrière une plinthe    ou autre ?

En détection, ici,  ces ondes sonores -là , tout à fait adaptées  à l’environnement actuellement  privilégié  de l’endroit  ,  sont représentées par un différentiel de 100 MHz , sur un spectre de signal très étroit.

???????????????????????????????

Pour m’en protéger j’avais accumulé les épaisseurs  sur la tête   : 35 cms de matériaux divers sur la tête + 12 épaisseurs de mylar ( couvertures de survie)    Cela avait énervé la machine émettrice d’ondes ou  l’appareil qui traite les informations retour ou son manipulateur . Et ceci ci-dessous est la détection d’un tir fulgurant  de réponse d’énervé  qui avait tout traversé. Il avait atteint le cerveau  qui n’arrive pas encore à l’oublier

???????????????????????????????

Pour la nuit suivante, l’organisation criminelle s’était adaptée. L’origine des tirs était devenue  double  . Certains venaient  maintenant  aussi de l’appartement du dessous,  sans nom d’occupant.

???????????????????????????????

Ces tirs-là   avaient été détectés en rafales ,  comme il y a quelques semaines ceux venant de l’appartement du marin M. Poitevin aux Sénioriales . Ici,  la détection montrait ceci  :

???????????????????????????????

La détection de la nuit suivante (1er au 2 mars) montrait le même type de rafales.

La concordance sensation au moment des tirs d’ondes /protection ajoutée ou enlevée , permettait de penser que ces tirs d’ondes venaient du rez-de-chaussée

Pour le moment , dans cet immeuble de banquiers , la criminalité et la technique de l’étau serait donc verticale.

???????????????????????????????

* (1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/01/employe-par-larmee/

* (2)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/27/lettre-a-mr-decertaines/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/autre-lettre-mr-de-certaines.h

* (3)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/08/lovely92/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html

* (4) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

* (5) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/micro-ondage-de-voisinage.html

* ( 6) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/01/12/le-blocage-du-cerveau/

et aussi

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/01/bouffons-criminels.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/12/harcelement-en-reseau-des-seniors.html

en plus

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/06/organiasation-criminelle-dimmeuble

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/21-frequences.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/08/gestionnaire-et-faussaire.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-un-chantier.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/27/message-de-type-mafieux-et-violation-de-domicile/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/06/criminels-en-babouches/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/30/22-rue-ernest-renan/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/20/vannes-et-les-ondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/14/harcelement-de-voisinage-et-embrouilles/

Rafales d’ondes

7 Fév

IMG_1089 BAD

???????????????????????????????

Le tableau ci-dessus montre des rafales d’ondes et une intensité plus forte ( 500 µW/m2) sur la fréquence 900 MHz ( 0,9 GHz).
Ces détections avaient été faites à l’intérieur de mon logement en province, avec l’ antenne du détecteur pointée vers la maison mitoyenne , celle de l’ex-marin de Lorient, mon voisin de gauche , et grand maître du harcèlement de l’allée .

Elles avaient été enregistrées en pleine nuit, à la tête de mon lit.
Ce voisin aurait donc un appareil qui pulse par rafales sur la fréquence 900 MHz . Actuellement 500 µW/m2 par 10 secondes .
Certaines nuits , ça avait été 1000 µW/m2 et pour Noël *(1) seulement 100µW/m2.

Le 2 février , j’avais préparé mes affaires pour un départ vers Paris le lendemain.
Rien ne peut échapper à mes 5 voisins harceleurs ( B3, A4 , A6) , qui entrent chez moi, (A5) pour inspection et actes de voyous délinquants à tout moment. Ils avaient donc bien évidemment su ou interprété mon départ du 3 février.
Et il est vraisemblable que le matériel qui produit ces rafales d’ondes avait alors été acheminé fissa vers Paris . Car le 3 février au matin, la détection faite dans cette maison de province avec le détecteur toujours au même endroit , et l’ antenne positionnée de la toujours même façon vers le mur du marin, avait alors donné ceci = RIEN

???????????????????????????????

A Paris , dans la nuit du 3 au 4 février , l’enregistrement de la détection avait donné ceci  qui montre également des rafales d’ondes *

???????????????????????????????

et

???????????????????????????????

Au petit matin, les reins, l’estomac et les intestins gonflés d’ondes stationnaires étaient brûlants/douloureux .

J’avais quitté cet autre immeuble de criminels pour une fin de nuit ma voiture laissée dans une rue voisine .
Des tirs d’ondes m’y avaient assaillie, montrant que même cette éventualité avait été envisagée et préparée à l’avance avec du matériel placé dans un véhicule à proximité  .
Ce jour-là était celui du colloque sur la protection des lanceurs d’alerte .
A ce colloque j’avais subi un tir d’ondes dans le bras, fait à bout portant ,  fait avec un portable.
Ma présence au colloque pouvait être connue de deux façons  :
Soit par la correspondance qui l’avait préparée , par internet
Soit par l’agent immobilier Richard De Clerck (Valmo Immobilier, rue Ernest Renan ) à qui j’avais mentionné ce fait.

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/colloque-et-harcelement-electronique.html