Tag Archives: SENIORIALES

TIRS d’énergie dirigée de la Saint Valentin

15 Fév

IMG_6267 happy valentine

Voici  ci-dessus, en détection, et en couleurs ,  des tirs d’énergie dirigée vers la tête, en date de la Saint Valentin. 

Sur la ligne jaune en haut, les fréquences qui portent les tirs (agressions par énergie dirigée). Dans les lignes de couleurs différentes, des détections de tirs , dont les effets ne sont , qu’un peu seulement , amortis par les protections superposées.
Il s’agit de sifflements, imparables et qui empêchent tout endormissement . Malgré ceci :

IMG_6260 sous ceci

Ces tirs pour cette nuit- là venaient alternativement des appartements au-dessus et en dessous du mien . C’est une stratégie habituelle et connue qui oblige à redistribuer la protection à n’importe quelle heure de la nuit.
Ici, comme ailleurs, Il semble bien que personne ne veuille déranger ces voisins-là , ou se manifester en prévention.

Comme à PARIS XV. Comme à VANNES (56)
Des plaintes pour :
Torture par souffrance infligée volontairement
– Torture par privation de sommeil
– Atteinte à l’intégrité physique et mentale
sont entre les mains du Procureur de cette ville depuis février 2015.

IMG_6246 ici

Pour faire taire une victime de harcèlement électronique , les français criminels connaissent une méthode efficace : accuser la victime avec l’aide bienveillante des fonctionnaires de l’Etat chargés de sa ( aussi) sécurité.
C’est ce que vient de faire le marin gradé , retraité de la marine Nationale et vivant aux Sénioriales (85)  : G. POITEVIN

C’est ce qu’avaient fait avant lui, à Vannes,  : J. FOUQUET, A.ROUX, Lovely92-LEDUEZ

C’est ce dont sont venus me menacer , ici  et alternativement : D. Stefane et Mr Decroix

Pour mémoire, il faut se souvenir que le harcèlement caché est mortel. Il détruit volontairement le cerveau , la vie sociale et la santé, pour que la cible devienne incapable de se défendre ou de s’organiser.
Collaborate2
En France, des femmes en sont surtout victimes, dans un consensus d’omerta quasi général .

Cette cause de santé publique , liée à l’usage destructeur d’ondes pulsées de toutes sortes à travers les murs , a besoin de gens courageux (  élus, journalistes , médecins, physiciens) pour être expliquée et surtout  combattue .

Voici ci-après un nouveau résumé explicatif de ce type de situation que, fort justement, certains nomment le harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel global se compose du harcèlement criminel en réseau (HCR) et du harcèlement criminel électronique (HCE).

Le harcèlement criminel en réseau est pratiqué de façon extensive par tous les milieux sociaux-professionnels et le plus souvent , dans le cadre du métier, ou sous couvert d’une qualité  et des moyens  d’action qui y sont liées.
Ce harcèlement  criminel est destinée à montrer ou prouver qu’une personne est dérangée ou folle, et à défaut à faire en sorte qu’elle le devienne ou puisse être diagnostiquée comme telle. Pour cela les pratiquants du harcèlement en réseau utilisent  un corpus de nuisances qu’ils adaptent au cas particulier de leur cible.

Le harcèlement criminel électronique est la forme physique , barbare et violente du harcèlement criminel global.

Le harcèlement criminel électronique , quand il est mis en place en proximité de la victime , consiste à pulser des signaux ( faisceaux de fréquences)  à travers les parois , à partir d’appartements voisins . Ces signaux peuvent porter des micro-ondes, des sons, des sifflements  et  aussi de très basses fréquences qui interfèrent avec celles du cerveau.
Ces signaux  sont pulsés par des appareils programmés pour priver la cible de sommeil dans des souffrances indescriptibles , et aussi  pour brûler  la peau et les organes internes et   détériorer sa santé .
Les auteurs de ce crime sont des voisins . Les organisateurs sont leurs correspondants/dominants.

 

Publicités

H C E- brûlures – appel à témoignage

27 Mai

Cet appel à témoigner s’adresse aux résidents de cet immeuble

IMG_2710

qui pourraient éventuellement et aussi  faire état

IMG_2704 brûlures

  • – de brûlures comme celle-ci apparue tout soudain après une nuit de tirs d’ondes   incessants
  • – de maux de tête incompréhensibles et persistants,
  • – de troubles de la vision qui baisse de façon dramatique et  inexplicable ( pour eux),
  • – de saignements des gencives,
  • – de troubles digestifs avec variations de type extrême etc..

Il se pourrait, en effet,  que le technologie destinée à me torturer , selon les caprices et humeurs des opérateurs locaux , fassent des dégâts collatéraux. Les ondes qui traversent le corps ne s’arrêtent pas poliment au plancher.

Pour me suivre et poursuivre et pouvoir ensuite viser ou cibler une partie du corps, et  partout dans mon appartement , il faut peut-être aussi « arroser » large . Par ailleurs les tirs continent sans doute  quelques minutes   en attendant que la machine signale mon changement de place.

Si cela s’avère le cas, aux résidents concernés , je propose de me laisser un message en commentaire ici  , et qui ne sera pas publié.

Comme l’avait montré la situation au 22 rue Ernest Renan, Paris XV, l’intensité de la torture est fonction de l’humeur des tortionnaires.

Après 3 années de harcèlement d’immeuble inefficace pour me faire partir, le trio  DE CERTAINES WALTI/FRENOVE et ses  copains corso-beurs ,  était passé à l’étape harcèlement électronique sans rémission .

La dernière nuit passée dans ma voiture dans cette rue Ernest Renan * (1) ,avec tirs d’ondes en provenance de l’appartement DE CERTAINES  avait montré que cette forme de criminalité dépendait ce jour là, comme avant et partout ailleurs, entièrement  de la hargne inconditionnelle  de cet homme contrarié.

Ici, dans cet immeuble à 500 kms de Paris , comme également aux Sénioriales avant, les  mêmes conditions sont reproduites à l’identique. Un(e) ou des inconnu(e)s, sans raison personnelle,  est ou sont  « missioné(es) » pour me torturer sans répit et de préférence sans preuve.

Le plus souvent,  depuis quelque temps , mon détecteur habituel  ne donne pas d’indications sur la violence  des tirs. Ce qui peut signifier

  • que les criminels  utilisent une technologie non détectable par mon appareil,

ou

  • que les tirs  sont cachés par une autre technologie et n’apparaissent qu’en cas d’erreur de manipulation

ou

  • que le spectre de signal utilisé pour la torture est différent de celui qui apparait en détection qui serait celui de « l’accroche  » , et qu’il  dépasse ce que le détecteur est en mesure d’enregistrer. Soit  6 GHz pour celui-ci

La nuit dernière (26 au 27 mai) , l’opérateur des tirs d’ondes  était  sans doute de très mauvaise humeur. Après des brûlures sous la plante du pied droit  et sur la jambe droite ,  la cadence des tirs vers la tête avait été   infernale. Mes déplacements de protection avaient été tous inutiles .  Les ondes retrouvaient le corps et surtout la tête, partout. Comme à Paris. Comme à Vannes. Comme ailleurs.

IMG_2707 appart

L’enregistrement continu    ne montrait pas grand-chose  de spectaculaire en détection : de très infimes CEM sur les fréquences  1,5 GHz (T) 1,6 GHz ( U) 1,7 GHz( V) 1,8 GHz ( W) .

J’avais fini la nuit sur le balcon.

Cela avait, semble-t-il,  obligé  la machine- à- exterminer des tortionnaires  de cette ville,  à élargir le spectre de son signal ainsi , pour ne pas me quitter  :

IMG_2708 balcon

* (1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html

HCE – 900 MHz pour la nuit

22 Mai

IMG_2542 pieuvre

Pour comprendre ou admettre  que  les tirs d’ondes   montrés dans ces blogs  ne sont  ni naturels  ni fortuits, Il suffit de garder en mémoire que les CEM ( champs électromagnétiques ) produits par des appareils de communication donnent des valeurs d’intensité en continu. Ce n’est pas le cas ,ici.

Les criminels à mes trousses , comme pour la plus part des autre situations d’ individus ciblés, ont utilisé les deux méthodes : tirs d’ondes + micro-ondage .

De la même façon qu’ils ont utilisé le système de l’étau. * (1)  qui déboussole  , comme pour toutes les autres victimes du harcèlement en réseau ou du harcèlement électronique .

Pour les lecteurs de passage , je précise  que les victimes de ces réseaux criminels sont appelés « individus ciblés »  * (2)

Pour les mêmes , j’ajoute que ce  harcèlement est criminel par ce qu’il torture par des souffrances infligées sciemment et volontairement . Ces souffrances sont dues à des tirs d’ondes faits à travers les parois, donc  majoritairement  d’un appartement voisin . Les tirs d’ondes qui visent la boite crânienne, par exemple ,  provoquent une souffrance physique du cerveau aussi indescriptible qu’épouvantable.

Ce harcèlement est criminel aussi parce qu’il porte atteinte à l’intégrité physique  de la citoyenne  ou du citoyen , victime . Cette  technologie dégrade la santé et   détruit le cerveau  sans contact et sans bruit autre que , majoritairement,  privatif. Dans le crâne.

Toutes ces abominations  à classer dans les rubriques « barbarie » et « torture » relèvent du pénal .

En France jusqu’à ce jour,   les plaintes pour torture  et atteinte à l’intégrité physique , des victimes  de ces   barbares  modernes   ont été ignorées  dans un mépris sidérant des policiers, des magistrats et des élus .

Un certain nombre de ces crimes en bande organisée  a pour origine la haine, la hargne,  ou la vengeance

Un consensus  « d’omerta »  face à cette forme de criminalité montre ainsi  que des histoires personnelles de haine, de  hargne ou de  vengeance   ,  engendrent des situations  complètement incroyables,  capables de faire dérailler un Etat de droit ,  une institution européenne spécialisée dans la défense de victimes maltraitées  par l’ Etat  (CEDH)  * ( 4) , et  une organisation internationale  qui a le même but ( ONU) * (5)

IMG_2551 tous droit au droit

« On a tous le droit au droit » 

Un Etat de droit  normal garantit la sécurité à ses citoyens,  et le respect de leurs droits constitutionnels  , à travers  tous ses représentants ,   en contrepartie, pour certains,  d’un paiement obligatoire : les impôts .

Si les individus ciblés  décident de ne pas  payer cette redevance  pour  des droits et services  qui leur sont refusés de facto, alors l’Etat qui ne remplit pas ses obligations,  utilise, paradoxalement,  le droit, par  l’intermédiaire  deson service spécialisé,  pour leur pomper l’argent qu’il exige. Et il se sert  directement sur leur compte . Sans avis.

Chassée de divers appartements rendus volontairement invivables par le réseau criminel français, j’avais refusé le paiement de la taxe d’habitation à Vannes et suggéré au maire d’y faire face. Mr ROBO maire de Vannes la très cruelle,   et qui, comme les autres n’avait JAMAIS, répondu à aucun courrier mentionnant la criminalité prouvée de certains habitants de cette ville,   ni utilisé l’article 40 du code procédure pénale  qui l’oblige à dénoncer un crime dont il a connaissance , a tout simplement  fait ponctionner mon compte bancaire .

IMG_2646  2h41

Les détections de tirs d’ondes  présentées ci-dessus et ci-après  avaient  été faites une nouvelle fois, à la tête de mon lit . dans un appartement sans appareil électronique en fonction . Après avoir noté que  les  deux box voisines repérables  étaient même éteintes.

Les moments  sans tirs d’ondes ont été supprimés du tableau , sauf deux lignes qui représentent les 20 secondes entourant un tir d’ondes. Les valeurs enregistrées sont en microWatte/m2 .

IMG_2647 2h54

2h 54 , 3h06, 3h08, 3h26,3h30,3h34

IMG_2648 3h37

3h37, 3h41, 3h44, 3h49, 3h51, 3h54

IMG_2649 3h54

3h54,3h57,4h18,4h28,4h59,5h01

IMG_2650  5h01

5h01, 5h05, 5h08, 5h10, 5h11

Ces éclats de CEM portés par des tirs qui visaient la tête avaient commencé à 22 H 54 le 20 mai et  s’étaient arrêtés  le lendemain matin au moment où  j’avais  quitté mon lit . Levée mais livide et  épuisée.

Au total , entre 22H54 le 20  mai et 7h18 le lendemain, il y avait eu 54 tirs d’ondes vers ma tête, et utilisant  la fréquence 900 MHz.

Cette fréquence de 900 MHz avait été très souvent utilisée aux Sénioriales (85) par   des vieux , autres  habitués enthousiastes  de la torture autorisée de femmes * (6  )

Par ailleurs, à Vannes, des aménagements  * (7)  faits juste après la parution d’un article , avaient  également montré en temps réel , comme ici encore, la réactivité de ces réseaux criminels  hors la loi que certains représentent.

La nuit dernière (21-5) le tir de 22H 50  avait  fait se tordre les deux épaules l’une après l’autre. A quelques fractions de seconde d’intervalle. J’étais allongée sur le côté. Le tir  d’ondes venant de l’appartement  du dessus bloqué/inhabité  par l’agence des Présidents, avait donc traversé le buste de part en part.* (8)

* (1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/02/h-c-e-la-technique-de-letau/

*(2)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/04/individus-cibles-2/

*(3)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees.html/

* (4)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/cedh-3eme-requete/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/c-e-d-h-requete-violation-des-articles.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/european-court-of-human-rights-request.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/third-complaint-with-civil-party-parody.html

* (5)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/haut-commissariat-aux-droits-de-lhomme.html

*(6)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/joyeux-noel-2014.html

* (7)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/

*(8)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/04/h-c-e-mouvements-incontrolables-du.html

H C E – la technique de l’étau

2 Mar

ETAU-FIX45X50

étau . Photo Wikipédia

 

La technique de l’étau est celle de l’encerclement  rapproché , étouffant et  imparable .

En harcèlement en réseau , les fans de symbole  font signifier  cette technique par des petits messages de type mafieux   : ce sont souvent  des dépôts d’élastiques, indiquant  l’  encerclement   ou de trombones  désignant  l’ attachement/contrainte. Ils sont soit  jetés au sol en tous lieux , soit fourrés dans des endroits inattendus , dans des livres ou des placards.

En harcèlement électronique cette technique avait été mise en fonction de façon systématique au 22 rue Ernest Renan, Paris XV. Dans cet immeuble   sévit un frère , ingénieur en organisation et de harcèlement. *  Son homme  de  main, criminel ordurier  protégé,   s’était chargé de la mise en œuvre  de la torture par ondes pulsées et de  l’utilisation des appartements voisins , voire de l’entrainement à participation de ces mêmes  voisins , quand cela était possible.

this person is harassed James Lico

Photo du blog de James LICO

Les tirs d’ondes qui traversent les parois et atteignent le corps et la tête de la voisine  à torturer (moi) avaient donc été produits à tour de rôle de l’appartement en dessous , celui  de l’homme de main du réseau criminel, le nu-propriétaire du lieu   J-J Walt,  et de deux appartements voisins  dont  celui  de Charles Frenove  petit frère, et celui d’une propriétaire vivant ailleurs.

Dans des situations de type criminel/maffieux comme celle-ci, les clés des appartements vides et de la cible ,  sont  toutes en copies aux mains des criminels du réseau.

Occupé à temps plein par sa mission qui correspondait pile poil à ses besoins et envies sadiques , l’homme de main  du 22 rue Ernest Renan , qui se réclamait de l’armée * (1) avait utilisé, parfois simultanément son appartement et un des deux appartements  à mon étage pour effectuer ses tirs d’ondes à travers les parois. Cela supposait du matériel générateur d’ondes ou  des antennes relais portables voire des box bidouillées,  entreposés/cachés ou déplacés à volonté  dans ces  3 endroits différents . 

Réagissant à l’horreur de la souffrance du cerveau attaqué toutes les quelques minutes , j’avais souvent  fait du bruit , provoquant des  arrêts momentanés des tirs et une fois la réaction de l’ingénieur-en―organisation. Il était monté protester  au nom de ceux que mon bruit gênait   .

Cet homme, représentant des intérêts des copropriétaires , dont moi, avait reçu une   LAR l’informant officiellement de la torture subie . Cette lettre  sollicitait sa fibre citoyenne à défaut d’humanitaire pour utiliser l’article 223-6   du  nouveau code de procédure pénale * (2)  Peine perdue .

A Vannes  (56) , au 1 , rue Monseigneur de Pancemont , l’auto-satisfait    criminel A. ROUX  qui invitait des copains à des exercices de tirs  d’ondes  à travers son plancher, vers ma tête, avait eu aussi  l’aide ponctuelle des résidents  de l’appartement en dessous du mien.  Réalisant ainsi une partie de la  performance déstabilisatrice de l’étau, qui fait râler après tout le monde.

L’autre et inattendue participation à cette technique de l’étau, par micro-ondage cette fois, avait été le fait du couple LE DUEZ aussi appelé Lovely92 * ( 3)

???????????????????????????????

Aux SENIORIALES,  grâce au slogan fondateur de l’endroit,  l’ambiance criminelle  était à la solidarité, ici  horizontale    : rafales d’ondes du marin à droite * (4)  , micro-ondage de P. Suteau  à gauche* (5)   et tirs d’ondes  provenant de l’autre côté de l’allée  et venant des  B3/B2. * (6)

Ici, l’immeuble est presque vide, ou  plus exactement pas encore plein,   une  première nuit de 12 heures de sommeil laissait présager    le mieux.  La deuxième nuit et les suivantes  m’avaient  crasher   dans l’horreur habituelle .    

L’ organisation criminelle à mes trousses, réputation d’efficacité oblige,  avait tout prévu.  Des tirs d’ondes sonores avaient été mis en place illico. Ils privent le cerveau  de sommeil par les oreilles même bien bouchées et protégées ,   et sont propulsés à des intervalles  de 4 et  5 minutes .

Par la méthode empirique des protections déplacées, il semblait évident que les tirs venaient de l’ appartement vide  de l’étage supérieur.

IMG_1462 2ème

Ce 2ème était l’appartement que j’avais à l’origine visité et choisi. Au moment de ma décision, patatras, l’appartement  était devenu  réputé retenu. Celui du  1er , juste en  dessous , était disponible.  Affligée d’un déficit de paranoïa, j’y avais déménagé sous 3 semaines. La 1ère nuit de 12 heures de sommeil sans souffrance avait été un vrai cadeau. Mais unique.

Cinq jours plus tard, 100 kms plus loin,  le gestionnaire de ces 2 appartements  ( 1er et 2ème) avait répondu à mes questions affirmant que NON NON, le 2ème n’était pas loué. Après  vérification complémentaire , c’était toujours   NON NON . Aucun bail  en attente pour cet appartement.

Et finalement après une parlotte au téléphone avec l’agence chargée des visites , c’était OUI, OUI pour retenu, dossier à venir. Un employé de l’agence immobilière avait  gardé le dossier sous le coude……. depuis 3 semaines.

Et , dans cet appartement inoccupé, non loué, une perceuse électrique s’était fait remarquer pendant plus d’une heure le 27 février au matin.

Un bricolage pour planquer un appareil   sous un carreau , derrière une plinthe    ou autre ?

En détection, ici,  ces ondes sonores -là , tout à fait adaptées  à l’environnement actuellement  privilégié  de l’endroit  ,  sont représentées par un différentiel de 100 MHz , sur un spectre de signal très étroit.

???????????????????????????????

Pour m’en protéger j’avais accumulé les épaisseurs  sur la tête   : 35 cms de matériaux divers sur la tête + 12 épaisseurs de mylar ( couvertures de survie)    Cela avait énervé la machine émettrice d’ondes ou  l’appareil qui traite les informations retour ou son manipulateur . Et ceci ci-dessous est la détection d’un tir fulgurant  de réponse d’énervé  qui avait tout traversé. Il avait atteint le cerveau  qui n’arrive pas encore à l’oublier

???????????????????????????????

Pour la nuit suivante, l’organisation criminelle s’était adaptée. L’origine des tirs était devenue  double  . Certains venaient  maintenant  aussi de l’appartement du dessous,  sans nom d’occupant.

???????????????????????????????

Ces tirs-là   avaient été détectés en rafales ,  comme il y a quelques semaines ceux venant de l’appartement du marin M. Poitevin aux Sénioriales . Ici,  la détection montrait ceci  :

???????????????????????????????

La détection de la nuit suivante (1er au 2 mars) montrait le même type de rafales.

La concordance sensation au moment des tirs d’ondes /protection ajoutée ou enlevée , permettait de penser que ces tirs d’ondes venaient du rez-de-chaussée

Pour le moment , dans cet immeuble de banquiers , la criminalité et la technique de l’étau serait donc verticale.

???????????????????????????????

* (1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/01/employe-par-larmee/

* (2)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/27/lettre-a-mr-decertaines/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/06/autre-lettre-mr-de-certaines.h

* (3)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/08/lovely92/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/propos-de-perp.html

* (4) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

* (5) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/micro-ondage-de-voisinage.html

* ( 6) https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/01/12/le-blocage-du-cerveau/

et aussi

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/01/bouffons-criminels.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/12/harcelement-en-reseau-des-seniors.html

en plus

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/02/06/organiasation-criminelle-dimmeuble

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/21-frequences.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/08/gestionnaire-et-faussaire.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/07/harcelement-en-reseau-un-chantier.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/27/message-de-type-mafieux-et-violation-de-domicile/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/06/criminels-en-babouches/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/30/22-rue-ernest-renan/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/01/20/vannes-et-les-ondes/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/04/14/harcelement-de-voisinage-et-embrouilles/