Tag Archives: services secrets

Le harcèlement criminel en Europe et ailleurs

10 Nov

europe-unknown

Ce qui suit est un texte traduit par une internaute victime de harcèlement en réseau, et provient  du forum Doctissimo.

Les passages traduits de l’allemand correspondent à la sélection de la personne ciblée  et se lisent aussi sur

http://www.psychophysischer-terror.com/foltermethoden/organisiertes-stalking.html

« Harcèlement en réseau/ Allemagne/Tabou

Le crime/Les méthodes

Définition du harcèlement en réseau :

Une action criminelle, complexe, impliquant de nombreux participants, qui est commise par des individus organisés ainsi que leurs recrues, et probablement proposée comme une prestation de service, qui consiste à suivre/prendre en filature des personnes sur une longue période (parfois des décennies), à surveiller le déroulement de leur quotidien à l’aide de méthodes qui s’inspirent de celles des services de renseignements, à enregistrer leur image ainsi que leur voix et, dans le même temps, à les déstabiliser psychologiquement par le biais d’actions de harcèlement basées sur les « mesures de décomposition » de la Stasi (voir la définition Wikipedia), parfois à leur porter atteinte physiquement et éventuellement à les ruiner financièrement.

Les auteurs :

Aux niveaux hiérarchiques supérieurs se trouvent ceux qui tirent les ficelles, qui ont établi et mis en marche le programme de harcèlement. Ce sont vraisemblablement d’anciens membres de la Stasi, du crime organisé, ainsi que des employés des services secrets et/ ou de sociétés de sécurité privées.

En dessous on trouve un corps intermédiaire supérieur qui se compose également d’ex membres de la Stasi et du crime organisé, mais également de membres corrompus dans les branches professionnelles les plus diverses, comme les télécommunications, l’informatique, les avocats, les médecins, les médias, le cinéma, l’art, la musique, les caisses de supermarchés, photographes, les centres d’accueil pour personnes en difficulté, S.O.S Amitié, AIDES, Drogues infos services, enseignants, élèves, imprimeries, propriétaires, syndics de copropriété et voisins.

L’administration, y compris la police et la justice, est impliquée.

Au niveau hiérarchique inférieur nous trouvons de nombreux membres, ou suiveurs opportunistes, dont les services sont achetés avec de l’argent ou des avantages en nature.

Il n’y a pas que dans notre pays que les acteurs et leurs complices ont, au cours des 20 dernières années, formé un mouvement qui s’oppose à l’état de droit, qui est particulièrement hostile à l’individu et destructeur, et dont le but semble être de mener une guerre clandestine contre des personnes-cibles
( plusieurs centaines en Allemagne). En raison des possibilités offertes par les moyens de télécommunication actuels, les acteurs forment un réseau étroit au niveau national et international.

Les méthodes :

La désintégration de la personne d’après les méthodes de la Stasi (harcèlement de groupe, terreur psychologique, violations de domicile ainsi que du lieu de travail, du véhicule, sans laisser de traces, hormis quelques dégradations ou modifications que seule la victime peut remarquer, et sans que des vols substantiels soient commis).

Se produisent, en outre, dans tous les cas connus : La mise sous surveillance du logement , des communications téléphoniques et de l‘ordinateur, ainsi que des déplacements dans l’espace public.
Une particularité du harcèlement en réseau est ce que l’on appelle le « théâtre de rue », des scènes jouées par des inconnus dans des lieux publics spécialement à l’intention de la victime.

La plupart du temps ce sont des conversations à haute voix semblant être tenues par hasard par de tierces personnes, et dans lesquelles sont mentionnés des détails de la vie de la victime (communication téléphonique, e-mail, conversation) connus d’elle seule.
Des comportements inhabituels de la part de passants ou d’automobilistes se produisent de manière répétitive, tout cela dans le but d’induire chez la victime un sentiment d’insécurité et de la provoquer, sans que les personnes des alentours non concernées ne remarquent quoi que ce soit.

Afin de « remonter » contre la victime les personnes recrutées pour la harceler, et éventuellement aussi son voisinage, des campagnes de calomnie sont régulièrement menées par le biais de rumeurs et dediffamations dans son quartier ainsi que sur son lieu de travail.

Les harceleurs ne reculent pas non plus devant l’emploi de stupéfiants ou de poison. Il en découle pour toutes les victimes à plus ou moins long terme un danger pour leur intégrité physique, d’autant plus que les harceleurs ont accès aux denrées alimentaires lors de leurs violations de domicile.
Que des meurtres et tentatives de meurtre, des violences physiques et sexuelles (ces dernières commises grâce à l’utilisation des stupéfiants mentionnés plus haut) soient commis est un fait avéré.
Toutes ces méthodes sont choisies de façon à susciter l’incrédulité chez une personne non au courant de ce type d‘agissements : les victimes sont déclarées paranoïaques (l’effet Martha Mitchell). Cela se produisait aussi lorsque la Stasi appliquait ses « mesures de décomposition » dans l’ex DDR, et il s’agit en fait d’un effet secondaire qui est souhaité par les harceleurs.

Le « micro vandalisme ».

De petites ou même minuscules détériorations sont commises par exemple sur des meubles, des objets de décoration, des vêtements ou des documents personnels. On fait des trous dans les pulls, ont endommage les coutures des chaussures, on raye le revêtement du plafond, on détériore les téléphones mobiles et leurs étuis, des documents personnels se retrouvent inexplicablement tachés et ainsi de suite …Toutes ces détériorations ont une chose en commun : elles ont l’air d’être le fruit du hasard et sont, en tout cas prises individuellement, trop minimes pour qu’il y ait matière à déposer plainte. Au final, le micro vandalisme occasionne à la personne concernée des pertes matérielles non négligeables. »

Les motifs :

On ne cesse de se demander quel est le but de ce procédé qui , de façon aussi extrême, méprise l’être humain et va à l’encontre de ses droits. Un business ? Cela pourrait certainement être aussi le cas. On peut supposer que cela vaut aux niveaux inférieurs et intermédiaires du réseau.

Mais qu’est-ce qui se cache véritablement derrière tout ça ?

Des forces ennemies de la démocratie ont retourné notre système à leur avantage et l’ont déstabilisé. Il peut s’agir du crime organisé – mais des intérêts étrangers, éventuellement extérieurs à l’Europe pourraient tout aussi bien y être liés.

D’où proviennent les moyens mis en œuvre ?

On peut penser aux milliards que rapporte le trafic de drogue dans le monde. Ne serait-il pas possible que des organisations criminelles aient conclu une alliance, dans le but de se faciliter encore le travail dans ces démocraties déjà si « laxistes » ?

Le stalking « commandité » :

Des personnes intéressées passent commande auprès de « spécialistes » du stalking pour des raisons telles que l’acquisition de biens immobiliers, des conflits d’héritage, la satisfaction d’un besoin de vengeance, l’expulsion d’un employé d’une entreprise, d’un logement, d’une activité artistique, la ruine d’entreprises de taille inférieures par le jeu de la concurrence etc…

Des motifs politiques pourraient également trouver leur place dans cette liste, comme l’ont déjà mentionné certaines victimes.

En dernier lieu, les victimes de stalking commandité pourraient être économiquement « recyclées », ce qui expliquerait que les coûts pour le commanditaire ne soient pas forcément exorbitants :

Des vidéos de l’intimité de la victime ainsi que la retransmission en live de son quotidien sont proposées à la vente.

Les caméras dissimulées, qui sont à peine plus grosses qu’une tête d’épingle, impossibles à trouver et qui peuvent être, au besoin, actionnées à distance, effectuent une surveillance constante.

Même dans le cas de personnes de passage, elles n’auront, bien entendu à leur insu, aucune intimité, même pas lorsqu’il s’agira de visites nocturnes. On espionnera de cette façon jusqu’à ce qui se passe au lit (les églises catholiques et évangéliques, des sectes, radio Berlin Brandenburg, GMX et Gala participent à ce genre d’activités).

On peut se le représenter comme un transfert de formats d’émissions de télévision telles que « Big Brother », « Koh Lanta » ou « la caméra cachée » au domaine de la criminalité.

Il serait également bon de mentionner la tendance socio culturelle actuelle perverse par le biais de laquelle on peut se repaître des faiblesses des autres, faiblesses qui ,de surcroît peuvent être provoquées par des mises en scènes de répression ou de chantage.
Dans le contexte du harcèlement en réseau, il s’agit des réactions des personnes–cibles à la déstabilisation psychologique occasionnée par un harcèlement au long cours.
Comme pour la « caméra cachée » citée plus haut, l’intérêt de la scène réside dans la façon dont les victimes réagissent.
Le tout, présenté de la façon appropriée à l’aide de vidéos courtes auxquelles sont ajoutés des commentaires cruels et cyniques donnerait un « sketch » prêt à la vente.

Un « glissement » vers le milieu de la prostitution est tout aussi envisageable, par exemple grâce à l’emploi de drogues telles que le GHB.

Quelle que soit la façon dont les criminels fassent leurs affaires, la possibilité de faire entrer de l’argent existe.

 

Publicités

HCR – HCE

11 Avr

HCR = Harcèlement criminel en réseau

HCE = Harcèlement criminel électronique

Il y a criminalité , parce qu’il y a préméditation et organisation pour anéantir , tuer, rendre fou, pousser au suicide

Ceci est un traduction libre de la présentation du harcèlement en réseau et du harcèlement électronique fait par Peter Mooring sur son site :  https://stopeg.com

Il s’agit d’un listage des situations qu’une cible doit savoir reconnaître pour faire face à sa condition.

Peter Mooring est le premier à avoir mentionné la « cuisson » des êtres humains par du matériel électronique .

HARCELEMENT EN RESEAU

Le harcèlement en réseau s’accompagne souvent de harcèlement et de torture électronique . L’un et l’autre sont destinés à tuer une cible , physiquement , ou mentalement. La cible que l’on rend folle peut finir par se suicider. se faire interner ou commettre un crime. Cela relève de l’assassinat et les participants doivent être appelés « assassins ». Le harcèlement en réseau est également appelé harcèlement organisé . Il est cependant préférable de mentionner le fait qu’il s’agit de meurtre prémédité.

Sur ce sujet on peut voir aussi les textes sur les service secrets et leur crainte de voir la vérité révélée ( 17) –

Les harceleurs et les cuiseurs d’êtres humains sont des assassins , les crimes qu’ils commettent sont parmi les pires crimes de l’histoire de l’humanité

Voici ci-après une liste très limitée de méthodes du harcèlement en réseau

– Privation de sommeil constante. Isolement social
– Surveillance ininterrompue . Absence totale de vie privée
– Harcèlement de voisinage . Comportement grossier d’inconnus.
– Harcèlement moral dans le cadre professionnel. Rupture forcée des relations amicales
– Briser la personnalité . Répandre des rumeurs.
– Faire des remarques sur des informations que personne n’est censé connaître
– Actionner les sirènes ou sonneries . Faire crisser les chaises. Faire un bruit incessant avec des balles ou des chaussures à talons.
– Recevoir des appels téléphoniques , des e-mails , des SMS en relations avec des moments ou des faites précis ( technique de l’écho)
– Faire émettre des bruits incessants qui ressemblent à ceux des pigeons, des cris de corneille ou des aboiements de chiens
– Allumer et éteindre le chauffage central ou l’air conditionné ,.
– Faire des bruits en utilisant les canalisations du chauffage central
– Imiter la toux . Faire claquer les portes . Provoquer des fuites sur les robinets
– Tirer les chasses d’eau
– Bloquer les lecteurs DVD , et consoles de jeu
– Provoquer des bruits divers de chauffe-eau, TV , ou en provenance du toit
– Provoquer des interférences dans les programmes TV, et les émissions de radio,
– Amener des chats noirs et les faire passer devant la cible,
– Déclencher les portiques d’alarme dans les boutiques . Dire que les produits n’existent plus.
– Etre laissé à attendre l’ouverture d’un magasin, alors que les autres ont déjà ouvert
– Recevoir articles commandés, défectueux ou inappropriés
– Fabriquer de faux blocages de circulation à des moments cruciaux
– Retrouver sa batterie de voiture vide à un moment précis important
– Provoquer des accidents de voiture,
– Se retrouver bloqué par des voitures de police et des ambulances
– Etre aveuglé par des voitures en plein phare
– Subir des jets de pierres lancées contre les vitres de la voiture ou constater des brûlures par cigarettes
– Etre aspergé de fiente d’oiseaux en ouvrant sa porte-
– Dégradations de vos biens et objets personnels
– Bruits de perçage de murs partout où vous allez
– Bruits incessants dans les escaliers
– Bruits lancinants de travaux sans fin faits en extérieur
– Passage synchronisé , de femmes avec des landaus

Certaines des situations listées ci-dessus font partie du quotidien de tout le monde. Pour les cibles de harcèlement en réseau, c’est complètement différent , puisqu’elles en sont victimes sans arrêt et H/24 .Très souvent les bruits en question ci-dessus sont même synchronisés avec les mouvements de la cible.
Et à cela , pour elles, les cibles, s’ajoute souvent le harcèlement électronique destiné à les priver de sommeil.

HARCÈLEMENT ÉLECTRONIQUE = TORTURE ELECTRONIQUE

Le harcèlement électronique se définit par des attaques avec des armes électroniques , comme les armes à énergie dirigée ( armes à micro-ondes , des armes soniques ) . Cela peut inclure la lecture des pensées et le contrôle mental .
Ces armes sont utilisées pour manipuler , neutraliser, torturer et assassiner . Mais cela sert essentiellement à voler.
Attaquer des humains et même des enfants pour les brûler , les cuire, lire leurs pensées et contrôler leur mental est un CRIME CONTRE L’HUMANITE, et la plus terrible des violations des droits humains.

Voir aussi : http://www.electronictorture.com
La cuisson d’êtres humains, comme on cuit la viande dans un four à micro-ondes

Une liste très limitée des effets physiques dus à l’utilisation des armes électroniques est proposée ci-dessous. Un grand nombre de ces effets est instantané : une toux impossible à contenir, des éternuements , des douleurs….

– Envie de se gratter
– Douleur d’estomac
– Envie d’uriner
– Envie de déféquer
– Diarhée
– Toux , éternuements
– Roter , péter
– Somnolence
– Bâillement
– Douleur du rein
– Douleurs aux pieds
– Jambes douloureuses
– Mains engourdies
– Crise cardiaque
– Pression à la poitrine
– Gargouillis dans l’estomac
– Vision floue
– Nausées
– Fatigue
– Impression de chaleur au niveau de la tête ou du corps
– La douleur de la rate
– Douleurs musculaires
– Douleur à la poitrine
– Attaque de l’intestin aveugle
– Maux de dos
– Accélération du rythme cardiaque
– Écoulement nasal
– Troubles de l’érection
– La stimulation sexuelle
– Maux de dents
– Maux de tête
– Troubles de l’audition
– Confusion mentale soudaine
– Perte de mémoire inopinée

Les armes électroniques attaquent aussi notre cerveau et permettent de :

– Lire vos pensées, et tout discours subvocal
– Vous faire entendre des voix , et des acouphènes
– Mettre des pensées dans votre cerveau sans même que vous puissiez le savoir t
– Manipuler vos rêves

Les armes électroniques peuvent également être utilisées pour produire toute sorte de phénomènes à l’intérieur même de votre habitation , comme

– produire des bruits bizarres
– faire exploser les ampoules
– faire crever des plantes de jardin
– Etc

Ces armes sont utilisées depuis plus d’ une décennie par nos services secrets nationaux .
Ces armes sont testées sur des êtres humains et même des enfants innocents pris au hasard ou presque .

http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/harcelement-electronique-sons-voix.html
http://etouffoir.blogspot.fr/2014/03/le-harcelement-electronique-toux.html

Le commentaire qui avait été fait sur cet article/traduction  se trouve actuellement à :

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/04/air-france.html

A.B.C. du contrôle mental

8 Fév

Image

Photo : Wikipédia

Ce qui suit est une traduction libre  d’un texte de base sur le contrôle mental , dont l’original est en anglais à mind control glossary.html

Les thèmes principaux  de ce phénomène sont explicités sous les rubriques  généralistes  suivantes :
Contrôle mental ,
Projet MK ULTRA de contrôle mental
Contrôle mental psychologique
Contrôle mental psychiatrique et neurologique
Contrôle mental et ondes électromagnétiques
Armes secrètes
Contrôle neural à distance
Individus ciblés
Harcèlement en réseau
Réseau
Illusion
Culte satanique

Pour des informations plus techniques ,  précises et d’actualité voir :  http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/

Contrôle mental
Il s’agit d’une idéologie  qui vise  à prendre le contrôle des pensées, du langage et des comportements de quelqu’un . La domination est un principe de base ancien  , mais le contrôle mental  va plus loin. Son objectif est de manipuler quelqu’un en utilisant des moyens technologiques de pointe ,  sans son consentement , et  sans même qu’il en soit conscient.

Des recherches secrètes comme le contrôle mental du projet  MK ULTRA ont exploré un très large éventail de moyens psychologiques, psychiatriques , médicamenteux  ou à base d’ondes électromagnétiques pour ce faire  . Actuellement   , certaines de ces technologies  sont  véritablement capables  de contrôler le cerveau de la personne ciblée .

 Le projet MK ULTRA de contrôle mental
C’est l’ ensemble de recherches US le mieux connu sur le contrôle mental . Il a été exposé pendant les années 1970 grâce  une enquête du Sénat américain ,  faisant suite  au décès   de certains agents américains . Des centaines de méthodes  y avaient été testées  . Beaucoup d’entre elles  tendaient à utiliser le  LSD comme un sérum de vérité ou à hypnotiser quelqu’un pour en faire un assassin programmé.

La CIA avait  engagé  des recherches systématiques en ce sens  mais de nombreux indices montrent que ce même  type de recherches avait été mené dans de nombreux pays du  monde , et même avant la Seconde Guerre mondiale .

Le principe du contrôle mental  n’est pas nouveau , surtout  dans les pays asiatiques où il a servi  à  asservir des opposants et les transformer en collaborateurs volontaires. . Certains historiens pensent que  le projet MK ULTRA avait  été lancé après la guerre de Corée où les troupes américaines avaient été confrontées à ce phénomène.

Contrôle mental psychologique
Le contrôle mental  peut être réalisé simplement par des moyens psychologiques . Certains de ces moyens bien connus   consistent à briser la personnalité de quelqu’un   par la violence verbale et physique . Cela entraine un éclatement  en plusieurs personnalités , qui permet ensuite par exemple de fabriquer à la fois  un  espion et  un agent de contre-espionnage . Les progrès de la science ont débouché sur des méthodes très subtiles permettant d’induire des comportements sans que les personnes ne s’y opposent .  Une forme de propagande visuelle et audio véhiculée par les productions hollywoodiennes , le TV ,  et la radio à travers le monde  permet ainsi  un conditionnement général de la population  en continu.

Contrôle mental psychiatrique et neurologique
Les recherches  en psychiatrie  étaient il y a quelques temps et sont peut-être encore , très basiques. En cherchant à comprendre qu’elle partie du cerveau est à l’origine  d’un certain type de fonction , les chercheurs se sont mis à éliminer des parties du cerveau. Ils ont ainsi trouvé que cela permettait de calmer certaines formes de folie . Ce type d’opération une fois codifiée a été répétée tout au long des années 1980.
Des effets similaires  ont été  découverts en utilisant des électrochocs ou des médicaments qui détruisaient partiellement  l’activité des neurones.  De nos jours de nombreux médicaments utilisés  servent ouvertement à modifier temporairement ou durablement  le fonctionnement des neurones   . On sait même que du fluorure  aux effets psychiatriques connus  a été ajouté à l’eau du robinet.

Des recherches du même genre ont abouti à l’introduction d’implants  pour  permettre des stimulations  électriques du cerveau. Ce type d’implant a permis à des milliers de personnes sourdes d’entendre un peu.  Ces implants sont devenus minuscules  en même temps que progressait la connaissance  de l’interaction électrique du cerveau.
Il n’est même pas exclu   que des individus ciblés aient été implantés  d’éléments microscopiques et sans leur consentement , ce qui permettrait  de les contrôler ou manipuler à distance.

Contrôle mental et ondes électromagnétiques
On a remarqué depuis longtemps que l’électricité  appliquée  au corps humain provoque une réponse neurologique  . Des progrès notoires ont été faits  dans ce domaine au XIX ème siècle . La réaction  du cerveau aux ondes électromagnétiques  a débouché sur l’invention de l’IRM . C’est avec l’EEG ( 1920) la technologie de base qui  est à l’origine d’ un vaste choix de dispositifs  de diagnostic rendus possible  sans toucher au cerveau.

Ces recherches ont également ouvert la voie à   la fabrication de matériel qui ne se contente pas de contrôler le cerveau , mais qui influence son fonctionnement neurologique. C’est ce qui s’est passé avec le LIDA dans les années 1960. Ce  type de matériel dans sa forme passive peut lire dans les pensées de quelqu’un . Dans sa forme active , il peut   influencer le cerveau et induire des  perceptions de sensation. et des stimuli visuels ou auditifs. Ce type de matériel peut également être utilisé  comme arme non létale  provoquant une perte  de  conscience ou une neutralisation de la conscience   . Il peut même  être  transformé en arme létale.

Armes secrètes
Certaines catégories d’armes secrètes sont clairement identifiées. Il s’agit  des armes chimiques ,  des armes biologiques et des armes électromagnétiques   Mais la créativité n’a pas de limites et de nombreux types d’armes peuvent être déclinés.

Les médicaments ont  été largement utilisés , et on redoute toujours  l’utilisation du   GHB dans les lieux publics . Mais  de nombreux médicaments peuvent  également être intentionnellement falsifiés avec des composés  dangereux .Un grand nombre d’individus ciblés fait état de la maladie de Morgellons .Un grand nombre d’entre eux raconte aussi avoir été ciblé par des rayons laser qui   brûlent  la peau . Beaucoup se plaignent d’éruptions cutanées provoquées par les radiations de micro-ondes . Certains mentionnent  aussi  la lecture de leurs pensées suivi de harcèlement verbal  à base de très pénibles voix dans la tête  accompagnées de douloureuses  radiations   dirigées au cerveau.

Contrôle  neural   à distance
L’EEG médical a besoin d’un contact direct  avec  la peau du crâne  pour enregistrer  des signaux électriques. Mais il existe actuellement des technologies qui permettent de capturer à distance les signaux électromagnétiques produits par le cerveau. ,
mais également  les battements du coeur  ou tout signal porté par les nerfs . Ce qui permet de les contrôler et de les influencer . Il en va de même pour l’activité cérébrale.
Couplé avec un signal de forme « dictionnaire » ces signaux peuvent être décodés en perceptions,  pensées et  actions  qui élaborent une réponse plus rapide que celle  naturelle du cerveau lui-même . Une intelligence artificielle réagit ainsi avant que l’individu ne le fasse.
Ce type de technologies a été développé et est  même actuellement commercialisé.

Par ailleurs, on sait maintenant que des satellites espions captent  les signaux  de téléphone au niveau du sol  .Il n’y a pas de grande différence entre les signaux du téléphone et ceux du cerveau . On pourrait donc penser que  des satellites servent à contrôler le cerveau.
Cela  pourrait se faire directement par les satellites ou par des antennes relais terrestres.
Il existe de nombreux brevets  pour protéger les technologies qui captent les signaux électriques du cerveau à distance. Ces technologies utilisent habituellement deux sources de micro-ondes qui interfèrent avec les signaux émis par le cerveau  pour un décodage instantané du bruit électromagnétique émis. Il s’agit d’une sorte d’acquisition holographique.

Individu ciblé  ou cible
Il s’agit d’ une personne victime d’un  harcèlement constant  . Cointelpro  correspondait à  du harcèlement systématique organisé par les autorités américaines .  On sait aussi que les polices secrètes de pays du bloc de l’Est maitrisaient parfaitement des techniques  de harcèlement.  La STASI de l’Allemagne de l’Est était bien connue pour cela. Le harcèlement  en question peut  tout simplement être exécuté par n’importe quel groupe de personnes motivées .

Le harcèlement peut être verbal,  ou physique . Il peut également être perpétré  par utilisation d’ armes secrètes . Les domiciles des cibles   sont parfois  » visités  » ,  et probablement  mis sur écoute . Certains cibles font état  d’altération des aliments ou d’intoxication. Leur réputation sociale est détruite  . Elles  perdent généralement leurs relations  familiales  et amicales   et même souvent  leur travail . Elles  peuvent être victimes  de blessures physiques  difficiles à expliquer . Par une surveillance mentale à distance , leurs pensées peuvent être  décodées  et diffusées . Certains  individus ciblés souffrent de projection de  voix dans le crâne . Ils peuvent être également  mis sous hypnose et leur comportement peut être complètement dirigé  par ondes électromagnétiques.

Les individus ciblés sont généralement harcelés par des   » harceleurs en réseau »  membres d’un groupe  criminel .

Harcèlement en réseau
Cela consiste à faire harceler un individu ciblé  par  des membres d’un groupe criminel. Cela peut aller jusqu’à la mort de la cible. Les harceleurs peuvent devenir  harcelés. Certains individus ciblés reconnaissent  qu’ils ont été harceleurs avant de devenir cibles.Le harcèlement en réseau  peut aussi utiliser des armes secrètes.

Réseau  ( gang)
Il s’agit d’une organisation criminelle qui gère toute sorte d’activités officiellement interdites par la loi.  Ces bandes criminelles sont  sous le contrôle d’organisations  de francs-maçons. Tout  comme la mafia est utilisée par les services secrets . Il est même possible que certains groupes soient  en réalité  à 100 %  des membres  des services secrets ou des personnes relevant de leur influence comme  c’est le cas pour les ex – militaires , exécutant  des opérations secrètes pour le compte du  gouvernement.

Ce lien étroit entre la mafia et les services secrets a été clairement montré lors des révélations du projet MK ULTRA . Les services secrets avaient  utilisé des bordels pour  administrer secrètement  du LSD aux clients et observer leurs réactions. Cette observation systématique de leur comportement sexuel avait pour objectif d’apprendre  comment  contrôler une personne ou  la forcer  à collaborer et rejoindre  un réseau.

Les membres d’un réseau  peuvent ne pas être conscients des technologies secrètes utilisées . Les simples d’esprit peuvent  s’imaginer avoir ainsi accès à des   » pouvoirs spirituels  » ou des   » pouvoirs spéciaux  » , qui pourraient leur  permettre de tuer à distance . Tous ces pouvoirs occultes relèveraient alors de « magie » ou « sorcellerie » sur fond de sorcières,  de chats noirs et  de princes de l’ombre. Ce qui s’apparenterait à un culte satanique . Des documents disent que le personnel de l’armée  est parfois impliqué sur place  dans  des situations de ce genre .

Illusion
Le mot clé est tromperie . De nombreuses cibles le notent ainsi . Elles  entendent des gens invisibles, ignorant si les voix sont réelles,  falsifiées ou  , synthétiques . Les cibles   ne savent pas si elles  sont physiquement malades  par ingestion d’un produit   ou parce qu’elles ont été irradiées par un certain type d’ondes , ou tout simplement parce qu’elles en  ont été persuadées   psychologiquement .

Elles  peuvent  être induites en erreur , quand elles  ne savent pas exactement si ce qui se passe est réel ou non. Cela peut amener une cible à réagir à mauvais escient et contre une personne innocente,  entrainant alors  une réaction appropriée de la police. Ce qui représente une victoire à 100% pour les harceleurs.

Les harceleurs  sont initiés progressivement à des techniques de plus en plus sophistiquées et  d’apparence vaguement  magique.  Ce type d’ initiation peut aussi  être totalement intégré à  un culte satanique .

Culte satanique
Ces cultes sataniques sont très vieux et peu redoutés . Après tout , de nos jours, de nombreuses personnes participent joyeusement à « Halloween » qui n’est rien d’autre .
Il y a de nombreux exemples de cultes sataniques en relation avec  des agences d’espionnage .  Certains ont entrainé le suicide collectif de tous les membres. On sait aussi que  des gens haut placés , comme   des officiers de l’armée par exemple , auraient  organisé ce type de  cultes sataniques . Ces cultes sont généralement utilisés pour entrainer des gangsters à  exécuter des opérations cachées  , avec  pour objectif , par exemple , de  renverser un gouvernement .

Les services spéciaux

18 Déc

Image

Une  abondante  documentation en anglais tend à lier les phénomènes de harcèlement en réseau et harcèlement électronique à une forme  d’expérimentation humaine , totalement interdite, mise en oeuvre et depuis longtemps ( années 50) par des services secrets et des psychiatres,
http://www.cchrint.org/2009/09/03/cia-mind-control-doctors/

L’enjeu final  comme indiqué dans ces documents et vidéos serait la maîtrise du cerveau humain et sa manipulation à distance par des ondes électromagnétiques.
Ainsi , l’expérimentation douloureuse et cruelle mise en place sur des personnes ciblées non consentantes , utilisées comme cobayes ,  servirait , semble-t-il ,  à affiner , développer et confirmer des connaissances acquises depuis plus d’un 1/2 siècle dans le domaine indiqué plus haut.

Une information plus rare en français , et de qualité , donne  aussi à voir les avancées de ce type de contrôle de l’esprit par l’électronique
http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/p/controle-eletronique-de-lesprit.html
http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/p/preuve-de-lexistence-de-technologies-de.htm

Ce qui est documenté  sur ce sujet  de la manipulation d’humains par ondes électroniques  aux USA , mentionne la CIA , lourdement maçonnée et donc capable d’utiliser cette communauté pour inter agir et/ou comme couverture de ces exactions ,  et la NSA  comme acteurs principaux.
Certains observateurs n’excluent pas que les techniques infligées aux cibles ne soient elle-mêmes que des couvertures. C’est le cas du Dr Colin ROSS qui écrit :
« …. prolonged sleep deprivation, death threats and other techniques discussed in the Senate and Congress and in the media, are, in my opinion, elements of a limited hangout, a CIA strategy in which a little bit of the truth is revealed in order to cover up the greater part of the truth.  None of these experiments or operational programs would be possible without the participation of doctors, psychiatrists and psychologists.  The doctors are directly involved in testing the interrogation techniques and monitoring their effects « 

Une plainte contre la NSA et datant de 1992 ( puis retirée) donne des informations sur les différents aspects de cette recherche sur humains, et notamment ce tableau sur les ondes utilisées pour des stimulations forcées du cerveau

ImageIncredibe Domestic Surveillance & Mind Control Technology. html

La France, par des recherches de son armée,  fait aussi la course à la maitrise du cerveau humain , comme l’indique le témoignage de l’ancien agent secret présenté sur :  http://rudy2.wordpress.com/a-interview-accorde-a-un-ex-agent-des-services-secrets-surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/

Et la question que se posent les cibles  françaises du harcèlement électronique  aux plaintes  volontairement ignorées par les pouvoirs publics et /ou  ridiculisées par les mêmes ,  est donc bien limitée à « suis-je ou ne suis-je pas ,  victime de la « grande muette » ?  »  .

Ce qui n’empêche pas de garder en mémoire   que les  habituels groupes criminels intermédiaires,  souvent  d’exécution seulement,  peuvent aussi utiliser ou détourner à leur profit , les moyens qui leur auraient  été confiés à un moment ou un autre ..

Il y a  un peu plus de 25 ans maintenant un gendarme de la bourse  m’avait appris que j’avais  sans doute les services secrets aux fesses aux basques . Il le tenait de sa famille de militaires . J’avais bien sûr pensé à une erreur. Et c’était peut-être ça l’ erreur , Mais il se pouvait aussi que ces gens honnêtes ne fassent pas la différence entre la frange crapulo-criminelle qui utilise des moyens de l’armée et  les services secrets eux-mêmes.

                                                                                        Dessin de Gross

Image

Sous constante surveillance , et  depuis trop longtemps maintenant , ma vie s’était révélée  une suite ininterrompue de situations de mise en échec pré- fabriquées  et manipulées,  souvent  inextricablement  compliquées . Tous domaines  confondus.
L’impression générale étant que chaque nouvelle situation était utilisée et offerte à la partie en face  – qui n’était pas à priori adverse- pour qu’elle  la complique , la rende impossible ou en profite à mes dépens. Ce qui entrainait mes réactions  et une relation conflictuelle inattendue.
Dans certains cas, il semblait en plus  que l’interlocuteur utilisé  était même un peu  induit en erreur  pour qu’il se plante et  s’aigrisse  ,  multipliant ensuite  les escalades de rétorsions pour camoufler  ses turpitudes de départ, et  par voie de conséquence , son ressentiment à mon égard.
Ce qui m’avait amenée à caractériser ces situations à l’aide  du slogan des services spéciaux de l’armée  » ne rien faire, ne rien laisser faire , tout faire faire »

L’empilement de ces situations  sur de très  nombreuses années  supposait une sorte de centralisation  de commandement et un temps passé absolument  considérable, dont , quasiment,  seuls  des fonctionnaires d’Etat  disposaient, et qu’ils devaient  peut-être justifier.
L’expérimentation humaine devenant ainsi moyen de vengeance  pour les uns  et  finalité pour les autres…. jusqu’à un certain point : la découverte du processus.

Le fil d’Ariane qui mène vers les services spéciaux est ténu. Par définition ils sont « secrets » . Les 3 premiers éléments qui peuvent les indiquer comme marionnettistes  sont des déductions, les suivants des informations que je suis seule à pouvoir donner . Les seules preuves tangibles de l’utilisation des ondes avaient été données par des brûlures puis par  les indications de deux  détecteur d’ondes HF et  ELF .Les photos avaient été affichées dans des articles précédents.

Parmi les éléments de cette  histoire qui font pencher la balance plus du côté du militaire  que des  criminels  corso-beurs-maçons  , et pour n’en citer que quelques uns :
Il y a  le classement à la verticale et à toute vitesse de mes plaintes et dossiers CEDH et HCDH , comme si cette histoire  devait rester secrète.
Il y a  le classement  de mes plaintes contre  le Porc Nazi local , un  lâche  ordurier, caché dans l’appartement de sa mère ou des voisins et qui n’a jamais cessé  ses actes de torture par ondes pulsées, de jour comme de nuit.
il y a curieusement la falsification des plombs . Du temps perdu. Un truc pour services secrets qui doivent être capables de tout imiter

le blog etouffois.wordpress a été censuré et supprimé par wordpress : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/censure/

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/21/le-plomb/
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/08/21/suivez-le-plomb-2/

Il y a la transmission au cerveau d’une image et d’un son superposés : ce que les criminels de base  ,  beurs  et voisins bouchers , ne maitrisent pas.
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/12/17/les-voix-14-6-12/
http://www.youtube.com/watch?v=zaPb3R5YTo4  ( mind reading) Pr LIN  à  2’45 message encodé dans les ondes
http://www.stopthecrime.net/trower.html  Barrie Trower V2K  à  11:35

Il y a  très certainement  « l’accroche » , un système d’ondes bloquées sur moi  , qui me marque comme un objet et qui  sert  sans doute pour   le portage des ondes ELF et la manipulation mentale.
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/06/laccroche-2/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/10/30/vannes-bombardee-dondes-visee-par-des-tirs-au-laser/

Il y avait eu  la désorientation au moyen d’ondes ELF au moment où j’aurais du entrer dans un tribunal de proximité
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/28/quelques-anomalies-policieres-et-judiciaires/

Il y avait eu  de la télépathie synthétique  par ondes ELF, tentative d’expérimentation  face à un  médecin prévenu par une soudaine information  apparue sur son écran (vastarel)
Ce phénomène n’était pas nouveau. Il est surtout parfois très encombrant.

IMG_3895

Et pour tous ceux que ce sujet particulier  pourrait intriguer ou avoir intrigué et qui pensent que c’est seulement de la science-fiction,
il y a : https://www.youtube.com/watch?v=DROMEibpQG0#t=14
technologies de manipulation du cerveau,  sous-titres français et traduction

Il  y a : https://www.youtube.com/watch?v=cSb3kihz4cM
Il y a : http://informationdossier.wordpress.com/ (  en français :  les armes psychotroniques)
Et Il y a surtout : http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/p/les-ressources-indispensables.html

IMG_3894Ceci  ci-dessus , avait été  seulement une manipulation de ma connexion en temps réel, à  1 h du matin . On voit sur le bandeau du gestionnaire de connexion SFR, la phrase qui a été copiée et  transférée à partir du présent article, et qui me faisait peut-être remarquer une faute de frappe ! (taire,)

Seule contre TROIS

19 Oct

Image

« Le TROIS  est important »

Cette remarque  avait été faite par Mr Le Drian s’adressant aux soldats du 3ème RIMA de Vannes avant leur départ au Mali .
Mr Le Drian est Ministre de la Défense,  et accessoirement des ondes  .

Il est aussi  franc –maçon. Le TROIS  ici, était donc une évocation à double sens  dont celui du symbolisme porté par ce TROIS là,  dans la confrérie mondiale de  la maçonnerie.

Pour m’impressionner peut-être, m’intimider sûrement et évoquer l’origine de l’acharnement dont j’étais l’objet  sans aucun doute, le  TROIS  m’avait été imposé sous diverses formes dont des paquets de TROIS hommes ou personnes  qui  voulaient être remarqués,  m’avaient  poursuivie  ou s’étaient essayés  à des comportements menaçants .

Procédant sur la base de cette même allusion du TROIS tout puissant , leurs hommes de main l’avaient tout autant suggéré  en me le fourrant sous le nez à leur manière.

L’autre apparent symbole utilisé dans du harcèlement  avait été le bleu . J’en avais déduit que cela voulait peut-être  faire penser aux «  loges bleues »  et donc aussi à la franc-maçonnerie.

http://etouffoirs.wordpress.com/2013/09/20/all-blue/
http://etouffoirs.wordpress.com/2013/09/20/la-couleur-bleue/

le blog etouffoirs a été censuré et supprimé par wordpress : https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/censure/

Un autre symbole , jamais utilisé dans leur harcèlement, mais tout particulièrement prisé par les frères  est celui ci-dessous.

Image

La photo avait été prise à l’intérieur du musée de la terreur à Budapest . Ce  bâtiment gris sinistrose  très réussi,  alignait dans son intérieur des salles d’expositions  des horreurs du nazisme et du communisme  tout aussi sinistrosantes. Les seules taches de couleur disponibles  venaient d’une série d’emblèmes des régimes nazi et communistes dans le monde .
L’emblème  ci-dessus était la dernière de l’alignement.Angelika

A Budapest , justement, ils avaient été TROIS à me regarder manger chez Angelika , avant de finalement se décider, un peu embarrassés,  à  faire la même chose. Et ça avait plu au serveur. Il m’avait demandé de revenir le lendemain. On pouvait facilement  en déduire que ces TROIS  là étaient des gens connus ou importants . C’était bon pour le commerce.

A Pornichet à l’hôtel IBIS, ils avaient été TROIS  à attendre alignés contre un mur. Ils ressemblaient à des policiers  proprets  en civil.  A mon arrivée, le gérant m’avait désignée du menton. Ils s’étaient levés et étaient partis . Mon coffre dans l’hôtel,  et  situé au niveau de la réception,  avait été fouillé.

ma manif

A Paris, devant le Palais de Justice où je faisais les cents pas avec un panneau sur le dos expliquant ma situation, ce sont TROIS huiles de la PJ située juste derrière,  qui étaient arrivés. Après un court conciliabule, ils avaient choisi l’évitement .  Leur chauffeur était cramoisi d’apparente confusion.

A Dunedin ( NZ) c’est une caravane de TROIS véhicules semblables qui m’avait poursuivie . Elle était  menée par une voiture de la police qui avait fait un écart en me poussant dans le fossé pour se faire remarquer. Revenant alors  sur mes pas pour observer ce cortège bizarre, j’avais vu chaque homme  au volant se tasser sur son siège. Comme pour disparaître.

A PARIS, ils avaient été TROIS à me faire des signes à l’intérieur d’un tribunal de proximité. L’un , à l’allure aussi militaire que les deux autres, avait fait mettre mon dossier sur le sommet de pile par un huissier. Furax, la juge m’avait dit qu’elle n’avait rien compris au dossier et réservait sa décision.

A Angers (49) alors que j’en attendais deux, ce sont TROIS policiers de la ville qui étaient venus faire à domicile et sans PV, une comédie immonde de gros bras,  chargés d’inventer une situation  censée me ridiculiser.

La photo ci-dessous avait été publiée dans le journal anglais The Guardian avec pour titre : Ils ont un point commun : ce sont tous des policiers.

freemasonsunite

A Londres aussi, une escroquerie, fabriquée contre moi  par les réseaux de harcèlement ,  par internet,  avait été étouffée par la police.

Les exemples de ce type  du TROIS toujours seulement suggéré  comme TOUT PUISSANT avaient été  nombreux   à travers le monde et mes voyages ces dernières années, dont l’Islande et Cuba . 

Les frères « occupent » l’Islande .

Ils occupent tous les postes importants  à Cuba où ils ont permis au régime actuel d’être,  et où ils ont, en échange,  les mains libres . Dans ces deux endroits, « mon » harcèlement électronique avait été proche de l’horreur. Prévu et très organisé.

Ces exemples  du TROIS montré,  sont des faits,  par allusions seulement , qui se veulent de harcèlement en réseau , par des gens ayant autorité  ou délégation d’un Etat . Les dits exemples  sont naturellement  tous aussi fastidieusement ridicules  que les précédents  et voulus comme tels  .

Ce qui inclut aussi un petit dernier,  fabriqué par des médecins aussi  pervers  que les autres et soucieux, comme eux,  d’humilier  avec les attributs de leur fonction . Dans le cadre d’une hospitalisation sans objet ,  préfabriquée,  c es médecins hospitaliers   avaient proposé une VAD ( visite à domicile) suggérant ainsi implicitement que j’étais peut-être  une souillon qui entassait  toutes  les poubelles du quartier sous son lit . Une  VAD se fait en compagnie de  deux infirmières. C’est la règle.  Dans mon cas, elles étaient TROIS.

Mais avant d’être TROIS tout le temps et partout, à reproduire ce qu’ils savent si bien faire pour détruire des êtres humains  ,  il en avait fallu UN. Ça suffisait.

Il faisait sans doute partie d’un trio de base à l’origine première de ma situation .
Frère biologique + épouse + franc –maçon/coucou .
Ce dernier aurait tout naturellement mis à disposition de la haine viscérale de la dame , sa grande confrérie destructrice sans condition . Il avait aussi l’habitude de ridiculiser mon frère biologique en le substituant dans toutes les  situations ou discussions qui ne concernaient que notre famille.

 Et le reste ressemblait à la pelote du bousier : plus il avance plus elle augmente, faite de n’importe quoi.

Mais il n’est pas exclus non plus que les deux hommes de ce trio funeste , employés de l’armée,( ou l’un  prenant encore  la place de l’autre),   aient vendu à leur employeur ,  un ou deux cerveaux de femmes, celui de ma mère et le mien,  pour expérimentation in vivo. 

Cela se fait par l’intermédiaire de services très spéciaux qui pratiquent la traite des êtres humains  pour, prétendument,  faire avancer la science dans le domaine de la suprématie de type militaire  *

http://rudy2.wordpress.com/a-interview-accorde-a-un-ex-agent-des-services-secrets-surveillance-secrete-et-torture-par-radiations-par-les-services-secrets/

La grande confrérie des maçons  devenant alors,  moyen d’expérimentation puis de destruction,  et   corps intermédiaire de couverture de ces services.

CEDH  et ONU y compris , puisqu’ils  avaient contribué à « couvrir » et cacher cette histoire en rejetant mon dossier et ma requête qui incluait un viol en groupe , étape habituelle de dressage/ domination/humiliation de femmes par  des  frères . Ce crime dûment préparé,  digne de terroristes ou de militaires , avait été  oblitéré par la police et la justice française, puis par la Cour Européenne des Droits de l’Homme. l’ ONU avait  ensuite reçu ma requête envoyée en doublon à New York et à Genève (HCDH) . S’enmmêlant  d’abord dans des réponses contradictoires, le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme,  avait finalement déclaré son « incompétence ».

Cette vente très vraisemblable  de cerveau  et de vie, est  une ( ou la seule)   explication plausible à des phénomènes  précis à expliciter,  mais aussi  au mutisme incroyable  de Mr HOLLANDE, de Mr VALLS , de Mr LE DRIAN, de Mr AYRAULT prévenus de cas de torture du cerveau , et qui n’ont  même  pas accusé réception des courriers. Comme s’il fallait garder tout cela secret.

    Auquel cas, JJ Walti qui prétendait que ses deux dentiers à 20.000 euros lui avaient été payés pour services rendus  dans cette histoire , par l’armée, aurait raison . Il serait bien, alors ,  un criminel protégé par choix . Tout comme son mentor dans l’immeuble, criminel par complicité.

***

Ci-après , des extraits de l’entretien avec  un ancien agent des services secrets interrogé aussi sur l’utilisation des micro-ondes , extraits du texte de rudy2 , proposé en lien ci-dessus

Carl Clark : C’est un peu comme dans un film de science-fiction. Les gens pouvaient être traqués partout, grâce au radar, au satellite, grâce à une station de base et à des programmes informatiques complémentaires. Par exemple, souvent trois dispositifs-radar sont placés à proximité de la personne. Le radar émet des ondes électromagnétiques, puis évalue les résultats.Ainsi mes amis qui travaillaient dans les départements spéciaux pouvaient traquer l’individu sur son ( leur ?) ordinateur, toute la journée. Cette localisation a facilité l’utilisation des armes . Les collègues pouvaient voir où exactement ils devaient viser et aussi comment la personne y réagissait.
Armin Gross: Quels effets ces armes eurent-elles sur les individus ?
Carl Clark : Elles pouvaient provoquer de la chaleur ou des brûlures internes, elles provoquaient des douleurs, des nausées et la peur. Cependant, les traces très souvent restent invisibles sur la peau. Si ces personnes vont consulter le docteur, il leur affirme qu’elles n’ont absolument rien.
Armin Gross : Quel est le but poursuivi avec ce “bombardement” ?
Carl Clark : On veut intimider les gens
…….
Réseau de surveillance gigantesque.

Armin Gross : Savez-vous dans quels pays les Services Secrets surveillent des individus et utilisent contre eux des armes à énergie dirigée ?
Carl Clark : Aux Etats-Unis, en Allemagne, en Chine, en Corée du Nord, en Russie, en France et en Angleterre. (NDT: Carl Clark a certainement oublié d’ajouter “entre autres”, car il sait pertinemment que plusieurs autres pays sont impliqués). Tout cela se fait normalement, sans que les gouvernements en soient officiellement au courant.
Mais officieusement, je crois qu’il doit toujours y avoir au sein du gouvernement des personnalités impliquées ou qui en sont au courant, d’une façon ou d’une autre.
Armin Gross : Savez-vous combien de gens sont sous surveillance ?
Carl Clark : En Angleterre il y a environ 5000 personnes sous surveillance et approximativement 15 000 “espions”. À côté des grands Services Secrets il y a encore 300 à 400 petites sociétés de Services Secrets qui …..