Tag Archives: surveillance à distance

Modification des ondes cérébrales – un brevet

3 Mar

Ce qui suit est la traduction, sans autorisation , d’un brevet d’invention :

US Patent 3,951,134

Cette traduction pourra être enlevée sur demande .

Appareil et méthode de surveillance à distance et de modification des ondes cérébrales

Ce brevet a été déposé le 5 août 1974 par l’inventeur Robert G. Malech de Plainview, NY.

L’existence de ce brevet a été rappelé à l’attention des individus ciblés français  par  la vidéo  proposée sur Peace Pink

Le brevet US 3,951,134  décrit une méthode pour surveiller et stimuler l’activité cérébrale en utilisant un rayonnement électromagnétique dirigé,  sans utiliser de capteurs locaux.

Cela indique qu’en modifiant l’angle de balayage et la direction des antennes, il est possible de cibler n’importe quelle région du cerveau.

Depuis que le brevet a été délivré le 20 avril 1976, il est vraisemblable que la résolution spatiale et les capacités de décodage étaient au mieux minimales, car les ressources de calcul requises pour cette opération, en dehors du domaine classé, étaient en fait limitées.

Résumé de l’invention

La présente invention concerne un appareil et un procédé de surveillance des ondes cérébrales dans lequel tous les composants de l’appareil utilisé sont éloignés du sujet à tester.

Plus spécifiquement, des émetteurs haute fréquence sont utilisés pour émettre de l’énergie électromagnétique de fréquences différentes par le biais d’antennes capables de balayer l’intégralité du cerveau du sujet à tester ou de l’une de ses régions souhaitées.

Les signaux de fréquences différentes pénètrent dans le crâne du sujet et atteignent le cerveau où ils se mélangent pour produire une onde d’interférence modulée par les rayonnements provenant de l’activité électrique naturelle du cerveau.

L’onde d’interférence modulée est retransmise par le cerveau et reçue par une antenne située dans une station distante où elle est démodulée et traitée pour fournir un profil des ondes cérébrales du sujet.

En plus de surveiller passivement les ondes cérébrales, les processus neurologiques du sujet peuvent être affectés par la transmission à son cerveau, via un émetteur, de signaux de compensation. Ces derniers signaux peuvent être dérivés des ondes cérébrales reçues et traitées.

                                    *****************************

On peut noter aussi , qu’un individu ciblé français , fait état , officiellement, c’est à dire par plaintes pénales répétées, du phénomène de lecture de son mental et qu’il attribue à un procédé utilisant des satellites.

Olivier MARET, débouté de toutes ses plaintes, a écrit un livre  à compte d’auteur et mis en vente à la Fnac  : LE MUR DES ÇONS

Publicités