Tag Archives: victimes

HCE- protections et détections

11 Juil

HCE= Harcèlement Criminel Electronique 

Les armes  ( par destination) à énergie dirigée pour atteinte neurologique , contre des particuliers , se sont généralisées dans les années 90 et ont profité  de la confusion possible avec l’électro-pollution ambiante. 

Cette énergie dirigée agressive , répétitive  et répétée  au gré des agresseurs  , permet une transformation de l’état mental et de l’état physique de la victime . Cette dernière , peu ou prou, manifeste forcément, même sans le savoir,  des symptômes d’électro-hypersensibilité  . C’étaient ces seuls symptômes qui étaient privilégiés ou auxquels la victime était exclusivement renvoyée.

Ce n’est pas à négliger comme piste de reconnaissance puisque ces symptômes signent un handicap devenu connu et  reconnu grâce à  un groupe de spécialistes internationaux . Ce groupe de médecins et biologistes  inclut , en France , le Professeur Belpomme. ( site ARTAC). 

Dénoncer  officiellement le harcèlement électronique comme torture,  suppose la présentation de preuves et  d’un lien de cause à effet.

Après une longue phase de témoignages  épars et divers de victimes  d’énergie dirigée et d’habituels  dénis officiels de complices harceleurs/machistes représentants d’Etats , le crime de harcèlement électronique est devenu, enfin,  une évidence pour un plus grand nombre de spécialistes   . 

Pour aider les victimes dans leur recherche  de protections et de preuves , personnelles ou destinées à des plaintes , la scientifique Madame Katherine HORTON, par exemple, propose une liste de pistes d’investigations avec  le matériel adapté à chaque cas présumé. 

 Dans sa présentation , Mme HORTON ajoute les prix et les explications des produits sélectionnés, et nécessaires,  pour un choix adapté aux circonstances  de chaque victime  de ce harcèlement criminel  électronique et souvent global. 

Dans sa présentation que l’on trouve à :

https://jointinvestigation.org

Madame HORTON précise :

 » L’utilisation mondiale des armes à énergie dirigée et de la neuro / biotechnologie militaire, notamment des implants illégaux, des nanotechnologies et des armes neurologiques, s’est développée de manière incontrôlable à partir des années 1990. Des milliers de victimes se sont manifestées et ont signalé des blessures atroces et des campagnes terroristes incessantes menées à leur encontre.

Malgré le déluge de rapports à la police émanant de victimes de tous les horizons, les forces de l’ordre ont refusé d’enquêter sur des affaires impliquant des technologies militaires. Avec le temps, il est devenu indéniable que la plupart des services de police et  de renseignement du monde occidental ont succombé à l’état de capture profonde par le crime organisé et que la corruption est endémique jusqu’aux dans leurs  rangs. Le cartel criminel au cœur de la corruption s’est servi de ce vide policier pour mettre en place un système d’armement intégré visant à attaquer des personnes et des pays au niveau international. »

Le listing  détaillé par Mme HORTON  se trouve à :

https://stop007.org/home/equipment-detection/

Gadgets

  • Logbooks
  • Audio Recorder
  • Telephone Pickup Microphone
  • Digital Camera
  • Power Bank
  • Dash Cam
  • Action Cam
  • Webcam

Shielding

  • Metal Foil (also Projectile Detection)
  • Metal Panels
  • Metal Shed
  • Faraday Cage

Security

  • Home Safe
  • Home Surveillance
  • Lava Lamp (for Continuous Surveillance)

Measurement

  • Electromagnetic Radiation Meter (DEW Attacks)
  • Directional Radiation Meter (Sources)
  • Radiation Spectrum Analyser
  • Bug Detector (RF Body Chips)
  • Frequency Counter (Body Chip Frequencies) WANTED!!!
  • Thermal Camera (Body Implants, Weapons)
  • UV Torch (Eye Implants, Contamination)
  • Geiger Counter (Radioactivity, X-Ray Surveillance)
  • Gas Detector (Gas Poisoning) WANTED!!!

Data Collection

  • Social Media Logs
  • Flight Radar
Publicités

Harcèlement criminel – Un questionnaire

30 Oct

Ce questionnaire avait été proposé en 2013 , à des victimes de harcèlement électronique par l’ex-association de Derrick ROBINSON.
Le texte original en anglais a été transmis par Hassan, individu ciblé, résidant au Maroc, et qui répond , entre autres , sur une page FB et sur PP.

La présentation qui suit est partielle et fait abstraction de données qui concernent plus particulièrement les US.

Cette présentation un peu tronquée du questionnaire original est destinée à répondre à  ceux, dont les cibles,  qui s’interrogent sur  les divers aspects du  ciblage par harcèlement criminel .

Ce questionnaire tient compte aussi de ce qui est observable par les cibles , de leur ressenti, des sensations éprouvées et des impressions laissées durablement par la souffrance  infligée et vécue différemment par chacun.

Le harcèlement criminel se compose du harcèlement criminel en réseau et du harcèlement criminel par énergie dirigée.

275 victimes, , essentiellement des américains avaient répondu à ce questionnaire.
Quelques victimes , hors des Etats Unis, avaient également répondu aux questions posées , dont 4 victimes en Asie, 3 en Australie et 18 en Europe .

Dans le listage de ce questionnaire , il existe toujours une rubrique « autres » qui explique la différence entre le total des répondants et le total des réponses aux rubriques signifiantes , précises.

Sur 267 victimes  il y avait

167 femmes, et

100 hommes qui avaient répondu à la question « genre » .

Sur les 250 victimes qui avaient donné une information sur leur orientation sexuelle, il y avait
230 hétérosexuels, 10 homosexuels, 2 bisexuels et 8 transsexuels .

Les situations pour 242 des victimes ayant répondu sur leur situation matrimoniale , étaient
– célibataires ( jamais mariés) pour 130 d’entre eux ,
– seuls après divorce pour 44,
– séparés pour 44 autres et
– mariés pour 24.

Sur 106 réponses,
– 37 victimes liaient leur harcèlement à leur ancien conjoint,
– 69 refusaient cette éventualité.

Sur 209 réponses ,
– 121 victimes reconnaissaient une connotation sexuelle à leur harcèlement. Il s’agissait de femmes pour 62% des victimes ayant répondu à cette question.
34% des victimes avaient la garde ou la responsabilité de leurs enfants, et 37 % d’entre eux disaient que ces derniers étaient également harcelés

Pour les 256 victimes qui avaient répondu à la question du lieu de leur harcèlement,
– 215 (83,98 %) pointaient leur lieu de vie habituel, et seulement
– 9 d’entre elles mentionnaient leur lieu de travail.

Sur 258 réponses,
– 125 victimes se disaient sans emploi et
– 62 avec un emploi. Les autres s’étaient listées dans les catégories « sous-employés » et « autres » .

Le questionnement sur le niveau d’étude faisait apparaître 135 diplômés divers sur 260 réponses.

Parmi les 254 victimes qui avaient répondu à la question sur leur religion, il y avait
– 117 chrétiens,
– 2 juifs ,
– 64 musulmans,
– 2 hindous et
– 2 bouddhistes .

Le harcèlement répertorié et proposé donnait pour 249 victimes qui avaient répondu au type de harcèlement subi
– harcèlement criminel en réseau : 53,82 %
– harcèlement électronique : 76,71 %
– voix dans le crâne ( V2K) : 45,38 %
– attaques chimiques : 24,9%
– victimes de barbouzes : 11,65 %

Le plus important contingent de personnes se reconnaissant victimes était né entre
– 1946 et 1950
– 1961 et 1970
– 1976 et 1980
Ces victimes avaient pris conscience de leur ciblage surtout entre
– 1965 et 1970
– 1991 et 1995
– 2001 et 2013

Avec 255 réponses à la question sur la durée du harcèlement
– 16,86 % disaient quelques minutes
– 16,47 % mentionnaient quelques heures
– 7,45 % parlaient de toute la journée
– 55,69 % subissaient un harcèlement continu.
– 1,57 % étaient harcelés toute la matinée
– 1,96 % étaient harcelés toute la soirée

Les origines proposées de harcèlement, auxquels 230 victimes avaient répondu donnaient les % suivants
– harcèlement par la police : 32,61 %
– harcèlement de type gouvernemental : 17,39 %
– harcèlement de voisinage : 33,48 %
– harcèlement par des amis : 10%
– harcèlement par la famille : 10%

– harcèlement pour raisons financières : 10 %
– harcèlement lié à une relation : 17,83 %
– harcèlement lié à la drogue : 6,52 %
– harcèlement lié à la sexualité : 13,91 %

– torture électronique seulement à la maison : 23,04 %
– torture électronique au travail : 5,22%
– torture électronique en tous endroits : 52,17%

– suivi de harcèlement après déménagement dans la même ville : 26,96 %
– suivi de harcèlement après déménagement ailleurs dans le même Etat : 22,17 %
– suivi du harcèlement après déménagement dans un autre Etat: 21,74 %
– suivi du harcèlement à l’étranger ( pour ceux qui voyagent) : 6,96 %

A la question «  qui vous harcèlent selon vous » sur 258 réponses
– 21,32 % avouent qu’ils ne savent pas
– 12,79 % des victimes désignent la police
– 10,08 % désignent des agents fédéraux
– 8,91 % mentionnent des voisins

A la question complémentaire «  pourquoi pensez-vous être harcelé » 248 personnes avaient répondu , entre autres :
– ne pas savoir : 26,61 %
– leur activisme : 16,94 %
– un différent avec une autre personne : 8,06 %
– un refus de coopérer avec des harceleurs : 6,85 %
– le fait qu’ils avaient été choisi au hasard : 3,63 %

Sur 217 victimes ayant répondu à la question , 60 disaient avoir été enfermées de force dans un hôpital psychiatrique.

Les réponses de 186 victimes de harcèlement criminel en réseau , admettaient :
– bris de matériel : 23,66 %
– accident de voiture : 10,75 %
– harcèlement par les airs : 24,73 %
– manipulation du matériel informatique : 48,92 %
– difficultés au travail : 29,57 %
– violations de domicile : 38,17 %
– attaques sur les animaux domestiques : 19,35 %
– interférences avec les amis ou la famille : 47,85 %
– enfermement contraint en hôpital psy : 15,05 %
– des problèmes financiers ( fabriqués) : 29,03 %
– du théâtre de rue : 31,18 %
– la surveillance du domicile : 78,49 %
– le suivi à pied : 62,37 %
– des propos sarcastiques : 47,85 %
– des pertes d’emploi : 23,12 %
– du vandalisme : 21,51 %
– des manipulations sur le véhicule : 34,41 %
– des altérations de la nourriture : 23,12 %

Les 140 victimes de voix dans le crâne ( V2K) ayant répondu, reconnaissaient
– entendre des menaces : 74,29 %
– entendre des sarcasmes : 56,43 %
– entendre en boucle des propos dépourvus de sens : 57,14 %
– subir des critiques : 52,86 %
– être soumis à des interrogations : 48,57 %

Pour ce qui concerne la harcèlement électronique , 228 cibles avaient répondu sur les parties du corps visées comme suit :
– tête : 71,93 %
– yeux : 29,39 %
– nez : 34,27 %
– visage : 29,39 %
– abdomen : 32,02 %
– estomac : 32,89 %
– sexe : 46,49 %
– intestins : 28,51 %
– bras : 22,37 %
– jambes : 32,02 %
– pieds : 20,61 %
– mains : 15,79 %
– coeur : 38,16 %
– mâchoire : 14,04 %
– reins : 11,4 %
– dents : 16,23 %
– gorge : 36 %

253 victimes avaient répondu à la question « avez-vous l’impression d’avoir été implanté avec une puce « 
– 77 ( 30,43 %) pensaient avoir été implanté
– 58 ( 22,92%) pensait que ce n’était pas le cas , et
– 118 (46,64 %) se posaient la question

Les symptômes ressentis par 230 victimes de harcèlement électronique donnaient

– sensations de brûlures : 33,91 %
– maux de tête : 23,48 %
– extrême fatigue : 51,74 %
– sensation de décharge électrique dans tout le corps : 36,09 %
– sensation de viol électronique : 23,48 %
– manipulation du corps à distance : 30,87 %
– holographie : 11,3 %
– bourdonnements auditifs : 43,48 %
– démangeaisons : 30,43 %
– privation de sommeil : 46,96 %
– sensation d’aiguilles ou d’échardes : 37,39 %

 

Le niveau de souffrance estimé par 249 victimes sur une échelle de 1 à 10 donnait
– pour 7 : 15,26 %
– pour 8 : 14,86 %
– pour 9 : 10,84 %
– pour 10 : 18,07 %

L’état émotionnel que 235 victimes reconnaissaient , montrait :
– frayeur : 37,02 %
– colère : 60,85 %
– calme : 23,83 %
– inquietude : 34,89 %
– rage : 23,83 %
– état dépressif : 23,4 %
– découragement : 14,04 %

Pour faire connaitre leur situation 140 victimes avaient mentionné des actions
– auprès des représentants locaux : 40,71 %
– auprès des représentants de l’Etat : 40,71 %
– auprès de leurs représentants au Congrès : 31,43 %
– à la presse : 16,43 %
– à des radios : 13,57 %
– à des chaines de TV : 15 %
– par d’autres moyens : 55 %

On peut ajouter ici  que  les lois américaines étant différentes de celles qui s’appliquent en Europe, certaines des questions de ce survey , seraient impossibles à formuler , ici.

Toute personne qui souhaiterait organiser un questionnaire d’individus ciblés européens , devrait le garder en mémoire.

Il y a aussi moyen de s’inspirer de celui-ci, transmis par Hassan.

http://app.surveymethods.com/EndUser.aspx?8FABC7DF8ACEDBD5

Grâce à la diligence de Derrick ROBINSON , qui a créé aussi la nouvelle association PACTS INTERNATIONAL ,

People Against Covert Torture & Surveillance, International
http://www.pactsntl.org
PO Box 5405
Hemet, CA 92544
info@pactsntl.org
1-888-639-5559

un nouveau questionnaire a récemment été proposé aux victimes de harcèlement criminel du monde entier, avec la collaboration de deux spécialistes Bill ( William) Binney et Kirk Wiebe
Ce questionnaire est  actuellement en cours de traitement
https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/06/21/une-enquete-internationale-sur-les-individus-cibles/

 

HCE- Une nuit hors protections

24 Oct

La nuit précédente ( 22-23) avait été difficile. La gars du A221 avait «  ses nerfs  ». L’accumulation des protections au-dessus du lit pour protéger la tête, l’avaient contrarié. Les tirs d’énergie étaient alors partis  également du dessous ( A201) presque immédiatement .
Comme si du matériel positionné en doublon était commandé d’un seul PC. Le sien.
La hargne mortifère du A221 s’était soldée au petit matin par des tirs sur les fréquences 2,4 GHz et 2,5 GHz. Toutes les minutes, entre 4h15 et 7h.

La journée suivante avait été à l’avenant. Pénible. Je l’avais trainée tant bien que mal jusqu’à 20H25 . Et dans mon lit, cette fois comme tout le monde, c.a .d. sans les 80 cms habituels de matériaux divers entassés au-dessus de la tête . Avec malgré tout, un pack de gel sur le lobe frontal.

IMG_5031 gel

Et schlak  ! A 20H32, le 1er tir directionnel venant du A221 avait atteint le front. Comme si le gars du A221 n’attendait que cela mais surtout , avait, en plus une vision exacte de mon appartement et de ce que j’y faisais.
Ce qui donnait ceci en sursaut brusque de fréquence sur la partie gauche du lobe frontal (Fp1)

IMG_5023 20h32 général

 et ceci , en approche,   pour apprécier les fréquences (44Hz et 50 Hz)  et l’énergie cérébrale développée

IMG_5022 20h32 Détail OK

L’électrode Fp1 qui avait  transmis  ces informations-là, est positionnée sur le front comme indiqué ici,  sous la flèche  :

IMG_5030 plan

L’activité électrique du cerveau, conséquence de ce tir d’énergie venant du A221, donnait alors ceci:

IMG_5027 énergie

à gauche  IMG_5028 gche

à droiteIMG_5029 dte

Quelques secondes après ce tir d’énergie vers le front , les informations de fréquences (2Hz) à partir de la même électrode Fp1 étaient comme ci après:

IMG_5026 qq secondes + tard général

la même IMG_5025 qq secondes + tard

Il existe dans le code pénal français , des articles de loi qui sanctionnent l’atteinte à l’intégrité physique , la torture et tous actes de barbarie . Ce sont les articles 222-1 et suivants.
Pour que les femmes surtout,  mais aussi toutes les victimes de harcèlement électronique ne puissent pas en bénéficier , certains médecins, faussaires comme leurs frères ,  affublent  les cibles de HCE de noms de maladie exotiques ou mentales, destinées à en faire des sous-citoyens, et ainsi , disponibles pour toutes sortes d’actes de torture. Au gré de sadiques et  malades mentaux locaux habilités . Violeurs de domicile inclus.
Maladie de Clairambeau ( Dr DELCHEV, addictologue HGP)
Syndrome délirant ( Dr BOILLET, interne HPG)
Schizophrénie ( Dr GAY, Dr MONTEIL DE MARICOURT, médecins en hôpital universitaire  ! )
Malices nocturnes ( Dr BOULU, spécialiste de la douleur )
Par ces hommes , qui ridiculisent les victimes , nomment sans prouver et dictent leur loi, les cibles de HCE sont d’abord privées de leurs droits constitutionnels et ensuite  de leur droit d’accès à la justice.

IMG_5020 700 Hz

Article d’Aujourd’hui en France , vendredi 23 octobre 2015. Il s’agit ici d’ondes qui pénètrent contrairement à celles qui sont montrées en détection dans ces blogs et qui sont propulsées intentionnellement.

L’information ici, est sur le fait qu’en leur état normal ( non pulsé) moins les fréquences sont élevées, plus elles traversent  les obstacles

Alerter et lutter contre le harcèlement électronique

3 Mai

Ce communiqué de presse , rédigé par Rudy Andria , le jeudi 20 août 2009, est repris du blog de Serge Labreze

COMMUNIQUE DE PRESSE

ARMES GEOPHYSIQUES SECRETES – TORTURES ET SEVICES PAR DES ARMES A ENERGIE DIRIGEE ET PSYCHONEUROLOGIQUES

Des milliers d’individus demandent que soit faite une investigation internationale d’énormes violations des droits de l’homme qui sévissent actuellement dans le monde entier, dans le plus grand silence.

Ces dernières années, le nombre de ces crimes contre l’humanité s’est accru à tel point que nous pouvons visiblement parler d’agression de la population civile.

Cette agression est commise avec une technologie qui agit, à distance, dans l’ombre,au-delà des limites des frontières, et qui est utilisée contre des civils sans défense et qui ne se doutent de rien.

Il y a une pression continuelle de la part des victimes pour dénoncer ces crimes auprès des hauts fonctionnaires de l’état, des organisations pour les droits de l’homme, des dirigeants internationaux et à la presse. La plupart du temps, elles n’obtiennent pas de réponse en raison d’une méconnaissance généralisée de cette technologie. D’après les diagnostics des établissements psychiatriques, les victimes ont des hallucinations. De plus, les plaintes déposées dans les commissariats de police locaux sont souvent considérées comme des problèmes psychologiques ou sont tout simplement passées sous silence.

Cela risque de prendre plusieurs années avant que « l’holocauste silencieux » ne soit connu du public. Pour les victimes, cette comparaison est tout à fait juste.

L’ampleur des crimes dénoncés et la gravité des accusations justifient une investigation internationale urgente.

Etant donné le nombre considérable de victimes à l’échelle planétaire, qui a engendré un mouvement mondial coordonné par le biais de l’internet, seuls les plus zélés et les plus consciencieux parmi les victimes dénoncent ce crime, le nombre réel de victimes étant, de loin, plus important que ce groupe d’activistes.

En janvier 2007, la journaliste Sharon Weinberger a publié dans le « Washington Post », l’article intitulé « Mind Games » sur les victimes américaines et l’organisation militante « Freedom From Covert Harassment and Surveillance » (Droit de vivre sans surveillance ni harcèlement occulte).

Entre-temps, de nouvelles victimes de plus en plus nombreuses se font connaître des quatre coins du monde. Elles demandent que ces crimes soient rendus publics, elles insistent pour qu’une investigation soit faite sur ce problème et entament une campagne contre le harcèlement par les Armes à Energie Dirigée (DEW: DIRECTED ENERGY WEAPONS ) et contre le harcèlement collectif –

MR RUDY ANDRIA –
http://www.lacoctelera.com/presentation-de-la-situation
http://informationdossier.wordpress.com/
EMAIL: rudyrud2004@gmail.com

THE FEDERATION AGAINST MIND CONTROL EUROPE
MS MONIKA STOCES, MR DANNY BONTE
WEB: http://www.mindcontrol-victims.eu/
EMAIL: MCmailteam@gmail.com,

THE ASSOCIATION AGAINST THE ABUSE OF PSYCHOPHYSICAL WEAPONS
PRESIDENT SWETLANA SCHUNIN
EMAIL: DimitriSchunin@gmx.de, ka4143-896@online.de,
WEB: http://psychophysischer-terror.de.tl/

ASSOCIAZIONE VITTIME ARMI ELETTRONICHE-MENTALI
MR PAOLO DORIGO
WEB: http://www.associazionevittimearmielettroniche-mentali.org
EMAIL:info@avae-m.org,info@associazionevittimearmielettroniche-mentali.org,

Pour les victimes de harcèlement électronique

19 Déc

???????????????????????????????

« MOI AUSSI » ( à droite)

Dessin de Sempé

Voici ci-après des liens vers un site clair et pratique , avec des informations , des conseils et une détermination des rédacteurs à dénoncer un crime contre l’humain : le harcèlement électronique

Ce crime qu’est le harcèlement électronique avec privation de sommeil, voix dans le crâne , souffrance incessante infligée par des inconnus lâches  , est  couvert en France , par des élus et des employés d’Etat ,  terroristes nationaux  méprisants, cyniques,  et barbares , qui regardent ailleurs  dans l’attente des suicides qui les débarrasseront de leurs victimes les plus encombrantes.

Dans ces articles, on invite aussi les victimes à témoigner , dénoncer, se regrouper tant qu’elles le peuvent et en ont la disponibilité et la force . L’activisme est une forme de survie .

https://covherfrance.wordpress.com/les-preuves-du-gang-stalking/

https://covherfrance.wordpress.com/documents-et-videos/

https://covherfrance.wordpress.com/les-victimes/

https://covherfrance.wordpress.com/comportement-des-pouvoirs-publics-face-aux-victimes/

https://covherfrance.wordpress.com/comportement-des-pouvoirs-publics-face-aux-victimes/

https://covherfrance.wordpress.com/solutions-pour-sortir-de-cette-impasse/

Contrôle mental – excuses et manipulations

11 Mar

Traduction libre d’un texte original en anglais  qui se trouve sur :  http://www.cs.virginia.edu/~alb/ugly/excuses.html

    Rationalisation de  la torture

– Les  rationalisations à posteriori. La plupart des rationalisations le sont , mais  sont présentées   séparément. A l’origine , une personne soumise à de la  torture combinée à une surveillance totale ,  l’est pour une raison X  qui peut tenir à sa relation avec des travaux classifiés, à un  comportement décrété subversif, ou à un éventuel état  de sujet d’expérimentation quelconque, etc – …
L’un des objectifs de la rationalisation  va  consister à construire un système de mensonges plausibles destiné à induire une explication  qui justifierait  la mise en place  de cette surveillance.

– Prétendre qu’il s’agit d’une bataille entre égaux. faire comme si il s’agissait d’une lutte d’égal à égal un peu comme un dans le sport, ou même comme une bataille entre deux armées .  Pour cela,  il faut absolument éviter de laisser voir  qu’en réalité , il s’agit  de militaires et des services spéciaux qui utilisent des armes de technologie avancée pour attaquer des civils dans leur domicile.

–  Diaboliser les victimes. Prétendre  que les victimes sont des personnes  épouvantables,  qui méritent bien ce qui leur arrive et dont tout le monde doit se méfier.  Pour cela , il faut présenter le système de répression mis en place comme une action d’assainissement  . Il suffit de trainer dans la boue une ou deux de ces victimes. A lui tout seul , un individu soumis à ce traitement en plus de la torture , ne pourra pas contrer  une vaste campagne de dénigrement si bien camouflée. Et  cela suffira pour déconsidérer toutes les autres victimes , par amalgame.

Infantiliser les victimes   . Une approche paternaliste justifie en soi la torture. Affirmer que ces personnes ne savent pas ce qui est bien pour elles et sont incapables  de prendre des décisions qui les concernent. Si l’on  brutalise  ou violente ces personnes , ce n’est que par une façon rude d’aimer. Si ces personnes réclament la reconnaissance de leurs droits d’être humains , elles  prouvent  alors à quel point elles sont puériles set naïves.

L’ information est vitale et empêche d’abandonner ce système. . C’est l’excuse de base du système médical nazi. Cette recherche est prétendue  essentielle pour la sécurité nationale , à cause des données médicales et psychologiques  obtenues  qui s’ajoutent aux autres informations volées.   La torture et la mise en esclavage de certains citoyens serviraient à  protéger la liberté  des autres et le respect de  la constitution.

–  «  Elle le  voulait. » C’est l’excuse des  violeurs, celle qui prétend que la victime avait besoin de l’attention des tortionnaires . Ceci est particulièrement utile si le syndrome de Stockholm peut  ainsi être induit chez la victime.

Le   syndrome de médecin médiéval,  consiste à broyer la victime par la torture et les traumatismes divers , avant de diminuer un peu en férocité . Si la victime note une amélioration, il prétendra  l’avoir guéri. Alors qu’il n’a jamais  cessé d aider les bourreaux . ( les lobotomies guérissaient l’hyperactivité du patient)

Faire du prosélytisme . Plus  il y a de participants criminels  plus il sera facile de camoufler  ce système et de le faire perdurer. Il suffit de   rendre accro à la torture , e t de  distribuer  les données et la technologie appropriées. Il faut pour cela  encourager le grand public à participer  au harcèlement et la torture des victimes.

Réclamer le statut quo en montrant ce qui existe et prétendant que ça aurait été bien pire si on n’avait pas participé. Il suffit pour cela d’inventer quelques scénarios ridicules qui auraient pu arriver si on avait respecté la déclaration des droits de l’homme. Il suffit d’appliquer la même argumentation pour  montrer la nécessité de protéger le secret des crimes commis.

Les victimes ne sont là que pour l’argent.
Cette affirmation absurde peut aider à retourner la population contre les victimes, et  même semer la discorde parmi les victimes. Tout le monde est sensible aux arguments économiques et certains sont particulièrement intéressés. Cette affirmation ne tient pas compte  que les  victimes veulent  avant tout la fin de cette torture  qui peut aussi être liée à une reconnaissance de justice , elle-même accompagnée de dédommagements.  ( Mais mentionner une compensation financière pour des années de torture  sert aussi déconsidérer les victimes )

–     Ce n’est pas si terrible  que ça. Le système actuel de l’emprisonnement politique et du harcèlement à l’américaine permet maintenant  ce type de réaction . Il est le reflet de notre société.  En même temps,  le système a aussi évolué pour maximiser le trauma et la terreur que subissent  les victimes. C’est devenu horrible. . Les victimes sont sous  surveillance  H/24, se demandant quelle sera l’heure de leur mort ou celle  où leur cerveau sera désintégré. Elles ne peuvent pas faire confiance à leurs propres pensées violées en continu. Elles sont comme des chimpanzés d’un  laboratoire de conditionnement  avec une électrode dans le cerveau.  Tout cela est mis en place  dans un contexte traumatisant  et  de dévalorisation sociale.

La négation du problème  consiste à dire  :

– Les victimes sont folles , les armes  en question n’existent pas.  C’est un argument de base, répété à chaque étape. Cela met la charge de la preuve sur le compte de la victime à qui incombe l’obligation de pouvoir  tout dire de ces projets de l’ombre et  de ces technologies  développées dans le plus grand secret, tout en ayant aussi l’obligation d’ expliquer comment sont causés les effets de ce qu’elle subit chaque jour.
Pour déconsidérer la victime, il suffit d’utiliser des techniques qui imitent la maladie mentale et d’affirmer  de façon savante ,  que ce prétendu harcèlement  est tout simplement un état de  « schizophrénie paranoïde  »
Si les victimes peuvent prouver l’existence de ces armes, il suffit alors de dire qu’il est  bien connu que l’Etat ne possède pas de telles armes et que si il en possédait , il ne les utiliserait jamais au grand jamais comme  cela est prétendu.

– Réduire les lanceurs d’alerte au silence. Il faut pour cela  les harceler , détruire leurs carrières,  menacer leurs familles et  au final  faire  d’eux  les prochaines victimes.

–  `` Chomskyizer » les lanceurs d’alerte . Si  on ne peut pas intimider une personne trop connue et si on ne peut pas  ruiner complètement sa carrière, il faut alors l’ignorer. Mais il s’agit de le faire « activement » . face à des arguments ou des analyses impossible à contredire, il faut choisir le silence. Faire comme si la victime n’avait jamais émis d’argument ou d’analyse.

Revendiquer  le fait que  «  le système fonctionne. »  Cela consiste à le répéter encore et toujours, en admettant que malgré des ratés tout fonctionne bien. Il suffit de faire véhiculer cette information par tous las canaux appropriés, incluant avocats et lobbies divers   . Cela vaut la peine de le faire , non pas  parce que le système fonctionne, mais simplement  pour maintenir le statu quo.
En matière de renseignement, plus que partout ailleurs, le système est corrompu jusqu’à la moëlle. Les agences de renseignement mentent à tout le monde, , même au Congrès .

 Manipulation et détournent des victimes individuelles

Le  harcèlement direct  inclut   des menaces de mort, des   menaces contre la famille et les amis,  la  surveillance,  des tentatives  pour ridiculiser la victime et la dénigrer par des rumeurs ,  les attaques avec des armes secrètes à l’intérieur dan son domicile , ainsi que  le harcèlement de rue.
Les attaques de type  guerre psychologique, sont basées sur des  commentaires nourris de ce qui a été appris par l’espionnage/ surveillance. Cela constitue un chapitre complet.

   » Ma pauvre « . Mai si on vous torture , c’est qu’il y a une raison «  . C’est ce qui a été expliqué plus haut et qui correspond aussi à cette partie mais qui illustre aussi une réaction  plus générale.

–  Dire que la  victime est une  naïve.  Ce qui sous-entend que  le harcèlement serait  normal, et qu’elle aurait  dû savoir  depuis longtemps que  c’est . «  L’ordre naturel des choses »  ou tout autre crétinerie de cet ordre qui justifierait  cette situation. Tout le monde sait , et  en même temps  fait comme si  cela n’existait pas et que la victime était folle.

–    » Si seulement vous n’aviez pas fait cela »!  Induit l’impression qu’il y a quelque chose à faire  et qui va être fait pour aider la victime, qu’une aide est possible  et  se trouve à portée de main.
En restant en observation, quand il se produit quelque chose que vous voulez protéger il suffit d’accuser la victime d’un  » si seulement vous n’aviez pas fait cela  » qui  fait porter toute la responsabilité de  l’impossibilité d’une aide quelconque   sur la victime.  Cela fonctionne à merveille dans les scénarios avec   bons flics / mauvais flic .  Cela fonctionne aussi dans beaucoup de type de harcèlement. Quand une victime est vraiment désespérée , cela peut fonctionner à l’infini.

–   « Si seulement vous pouviez  faire ça « ... Si seulement la victime  pouvait changer  sa vie de telle ou telle façon , alors il est évident que le harcèlement  s’arrêterait et qu’ une aide pourrait être envisagée.  Cela implique des changements de comportement, seules conditions pour  accéder  à  cette libération.
Et d’un changement à l’autre,  la victime s’apercevra qu’il y a toujours de nouvelles exigences , pour , au final s’entendre dire   »  on ne peut rien faire , mais n’avez-vous pas l’impression qu’on vous a pas mal aidé » .
A travers cette forme de coopération avec des harceleurs, on considérera que vous êtes devenu  harcelé consentant.

–   Les harceleurs ont besoin de sauvegarder les apparences.  Ils veulent donc que les victimes  cessent de porter plainte  contre eux  ou que les lanceurs d’alerte cessent leurs activités , prétendant que tout s’arrangera si les victimes se taisent. Cela ne s’est jamais produit une seule fois en cinquante ans. Il s’agit seulement d’un mensonge pour gagner du temps.. L’ajournement et l’obstruction sont deux techniques pour fuir les responsabilité.
Un NAZI est  et restera un NAZI.

–  Il faut donner du temps .  Cela  fait croire à un processus  judiciaire en cours  et en coulisses et dans lequel vous devez vous inscrire pour attendre votre tour, sans essayer  de vouloir un traitement prioritaire. Le système judiciaire est surchargé  et si vous acceptez de vous faire torturer encore quelques années , votre cas devrait être traité comme il se doit.

Il suffit de lire tout ce qui a été écrit ici, plus haut , pour savoir à quoi s’en tenir.

On peut voir aussi : http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/05/cibles-et-symptomes.html