Tag Archives: ville du Vendée Globe

Réveil par le son

25 Mai

réveil 2

Le son de réveil obligatoire du 25-5 -16 au matin et provenant de l’appartement A221 au dessus du mien,  donnait ceci en détection.

IMG_7294 25 matin
Dans la ligne verte  : le spectre des fréquences utilisées pour porter le son.
Dans la ligne orangée les valeurs CEM très basses, des fréquences utilisées.
Dans la colonne , en rose, les heures de tirs.
Dans la colonne , en jaune, l’indication de la fréquence porteuse.
Le son porté par les tirs de hautes fréquences était audible à l’extérieur de la boite crânienne, comme pour toutes les nuits précédentes. Et pour les jours aussi, puisque l’appartement semble occupé H/24, par des individus ayant la même mission : tirer sur la voisine du dessous si elle s’allonge.

Il pourrait être celui ci-dessous et qui correspond à la fréquence avec la plus forte densité de puissance enregistrée pendant la nuit  : 200 Hz, pour 9𝜇T.

IMG_7290 200 Hz 9µT
La recherche avait été faite entre 200 Hz et 22 KHz.

La veille au soir , le canardage assidu venant du dessus ( A221)  , avec son , porté par les tirs de hautes fréquences était détectable ainsi.

IMG_729524 soir

Et ce très courageux voisin, le «  monsieur muscle  » du A221, qui règle sa machine à torturer les femmes dans leur chambre et la positionne à l’aplomb du lit comme si le plafond entre les 2 appartements était transparent, m’avait fait ce jour une surprise.

Il était monté sous mon nez dans son véhicule garé près de l’immeuble.

BL 550 ZW (2B)
bastia

Pour les lecteurs étrangers , je précise que 2B , correspond à la région la plus  proche  de  Bastia , la  très jolie ville au nord-est de l’île .

Il s’agirait donc du  véhicule que je suis censée avoir dégradé * (1) , sans doute en état de somnambulisme. Ce qui m’avait valu une convocation au commissariat de police de cette ville : Les Sables d’Olonne.

somnambule 2

Voiture de maître  ? ou de fonction  ?

 

 

 

Publicités

Restaurateur et soudeur même combat

7 Mai

IMG_7092 quoi de neuf

Et à part ça , quoi de neuf ? « 

Dessin de Voutch

Le combat commun du restaurateur et du soudeur acharné  est l’assassinat d’ une voisine : moi. Cette tâche leur a été confiée sous couvert d’un quelconque autre motif différent , mais susceptible de les rassurer et de les séduire. * (1)
Tuer consiste à enlever la vie.
Un meurtre est le fait de tuer quelqu’un sciemment.
Un assassinat , qui est une tuerie ( le fait de tuer) suppose une préméditation , une préparation et d’éventuelles manigances de camouflage.

Un assassinat , après une minutieuse élaboration du mode opératoire, peut être rapide ou lent.
Si le tireur est performant, pour un assassinat rapide,  une balle dans le crâne, par exemple , peut entrainer une mort rapide.

L’assassinat par mort lente , tel un empoisonnement progressif, peut rester inaperçu et se concrétiser par une mort qui passera pour naturelle.

Le harcèlement électronique qui vise à puissance modulée et adaptée aux circonstances , avec de l’énergie dirigée à distance * (2) le cerveau à travers le crâne , entrainera  au mieux , une mort par épuisement .
C’est ce que les anglophones appellent «  slow kill »

Mais, la mort lente du harcèlement électronique et de cette histoire  et des autres semblables est , en plus, faite de souffrances épouvantables * (3) , et ici de nouveau, infligées surtout à partir des deux appartements qui m’entourent .
Le cerveau attaqué sans répit par des formes d’énergie différentes, souffre à faire hurler à chaque tir d’énergie. C’est ce que souhaitent les organisateurs : que la victime hurle sa douleur . Cela permettra aux voisins de se plaindre du bruit fait sans raison apparente, et à la police d’accuser la victime de folie, et ce, pour pouvoir la faire enfermer.

Ici , les nouveaux assassins * (4) de cette histoire sont un restaurateur et un soudeur . Deux voisins qui logent dans les appartements en dessous et au-dessus du mien. Le restaurateur est F. Decroix , et le soudeur D. Stefane,

A ce duo, il faut ajouter un intermittent connu : le fils BROCHET , venu également à plusieurs reprises faire des tirs vers ma tête quand elle se trouvait positionnée face à l’appartement de sa maman, au même étage.

La maman fait partie d’un réseau de harcèlement qui pratique par préférence les violations de domicile avec dégradations . Elle est donc plus tôt en charge de l’aspect psycho-terroriste de cette histoire

Les tirs dans le cerveau et qui le retrouvent en tous endroits de l’appartement , indiquent , une connaissance en temps réel, par les assassins, de la position et du positionnement du corps  , chez moi.
Avec une inversion de la tête au pied du lit ou un changement de lit , les tirs reprennent vers le crâne et le cerveau a dévitaliser ,  seulement quelques minutes ou dizaines de minutes plus tard. Même chose , si le couchage est organisé dans la cuisine, dans la salle d’eau ou dans divers coins de la pièce à vivre.

Le corps puis la tête est systématiquement retrouvée pour bombardements d’énergie.

C’est le cas aussi, des autres cibles prisent dans des histoires qui ressemblent à celle-ci.

Ce fait a déjà été abondamment décrit ou explicité dans mes blogs. Il indique une surveillance par un (ou des ) moyen technologique qui suit les déplacements de la cible à l’intérieur de son appartement . Cela suppose aussi de la part des assassins une envie , une volonté et la possibilité  matérielle de surveiller constamment les faits et gestes de leur proie.

Après mon arrivée dans ce nouvel endroit, les assassins ici nommés, s’étaient littéralement « défoncés » au plaisir sadique possible offert : faire , par appareil programmé interposé des tirs d’énergie dirigée dans le cerveau de leur voisine inconnue, mais détestée, pour la faire souffrir , la rendre folle ou la pousser au suicide.

Face à des protestations diverses et qui concernaient les tirs d’énergie , l’un et l’autre étaient venus dire que NON NON , puis  me menacer . L’un,  de son avocat. L’autre , D. Stefane , d’une plainte . Il l’avait fait. * (4) Se plaignant auprès de la police de dégradations sur sa voiture dont je ne connais ni la marque, ni la couleur , ni la place de stationnement.
Pour me protéger des tirs d’énergie de l’assidu tortionnaire D. Stefane ( au-dessus) , des protections multiples sont habituellement superposées ou entassées , obligeant l’appareil utilisé par le forcené,  à forcer en puissance pour atteindre le cerveau , mais avec un risque accru d’AVC, ou de crise cardiaque .
Dans ces cas- là, et selon la technique de l’étau , pour rester efficaces sans danger d’accident ou de mort subite , les tirs d’énergie se font alors à partir du dessous. De l’appartement de F. Decroix, même quand ce dernier est absent, occupé à traiter avec respect ses clients de l’OLIVIER.

IMG_7091 l'assiette

dessin de Voutch

Son appartement est donc mis à disposition pour assassiner la voisine. Double source de revenus ?

IMG_7054 le 3-5 à 22H 50 ok
Le 3 mai au soir . Le premier tir venant de l’appartement de F. Decroix , enregistré avec antenne directionnelle, montrait une férocité de durée : 30 secondes (22h59.20) pour un premier tir et 20 secondes (23H00.10) pour le suivant . Boum . Boum . Dans la nuque. La tête avait viré des deux côtés en ce peu de temps.

IMG_7055 le 3-5 à 23H10 ok

A 23h21.20, l’opérateur avait forcé sur la fréquence 1 GHz . Plus la fréquence est basse, mieux elle pénètre.

IMG_7056 le 3-5 à 23h21
Le lendemain 4 mai , D. Stefane et son appareil , avait repris la main, pour abimer le cerveau incognito sans trop d’à-coups, et avec des tirs toutes les 5 ou 10 minutes, comme ceci

IMG_7060 le 4-5 à 2h07 ok

et

IMG_7061 le 4-5 à 2h40 ok

etc…

Mais en s’énervant quand même au matin . Lui ou son remplaçant qui occupe l’appartement en ses absences. ….. pour ne pas permettre le repos à la cible … et l’amener à penser que peut-être ce sera mieux ailleurs.

IMG_7065 le 4-5 à 7h du mat ok

Comme le racontent toutes les cibles de ces réseaux criminels , il semble bien que deux des idées fixes des organisateurs  criminels de ces situations , à la fois  précurseurs et moyens de l’élimination  programmée et confiée à des assassins de tous niveaux,  soient
l’empêchement systématique par sabotage de tout projet ,
la volonté de faire partir la proie de partout,  et cependant , en lui rendant la vie impossible en tous endroits.

Cela se passe, en FRANCE, aux Sables d’Olonne , en 2016. Un autre endroit où les pouvoirs publics locaux , n’ont d’égard que pour les criminels.

VIOLENCEsos-domestic-violence_no-excuses_aotw

image Wikipédia

• – (1) ce témoignage d’une harceleuse décrit les rouages d’ une organisation criminelle de harcèlement
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/10/the-syndicate-l-organisation.html

• • (2) les différentes sortes d’énergie utilisées en alternance , et mises à dispositions des adaptes du harcèlement électronique sont brièvement énumérées à ce lien
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/04/recherche-de-scientifique-en-phase.html

• • (3) cette souffrance du cerveau a  également, et en plus  été décrite dans une lettre aux chercheurs de l’Institut du cerveau de l’hôpital Pitié-Salpétrière

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/08/20/mutilation-et-souffrance-du-cerveau/
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/la-souffrance-du-cerveau.html

(4) http://etouffoir.blogspot.fr/2016/04/delinquants-mafieux-criminels-crime.html

http://etouffoir.blogspot.fr/2016/03/maraude-sauce-poulet.html ( convocation au poste de police)

Crime organisé à LSO – Lettre à Mr Gallot, maire de LSO.

13 Mar

IMG_6445

Payer une taxe d’habitation pour ne même pas pouvoir dormir  dans ces conditions d’inconfort  et de danger, et pourtant avec toutes ces protections …..

Le 13 mars 2016
1h16 du matin

Monsieur Le Maire,
Dans votre récent courrier , vous aviez mentionné l’impossibilité d’utiliser l’article 40 du CPC pour faire état, auprès de Monsieur le Procureur de la République , d’un crime qui vous aurait été signalé , faute de constatation.
Vu l’heure tardive et matinale de l’expression et de la mise en action du crime de harcèlement électronique dont je suis victime, une nuit de plus, je n’ai pas osé vous téléphoner pour un constat sur place.

Je vous propose donc ci-après une détection des tirs d’énergie systématiquement dirigée vers ma tête , en provenance de l’appartement de Denis Stéfane , locataire de l’appartement A221 .

J’ajoute qu’à chaque addition de protections diverses , l’appareil situé dans l’appartement A221, s’est adapté en augmentant la puissance de ses tirs d’énergie et donc devenus de plus en plus douloureux.

Il semblerait que cette torture répétée qui prive de sommeil dans une souffrance atroce, ait été fait,e cette nuit encore, avec un appareil de type radar et sans doute avec laser.

Les habituels criminels impliqués à tour de rôle à cette adresse où j’habite dans votre ville, et compte tenu de la provenance des tirs , sont Denis Stéfane, Mr Decroix ainsi que son neveu qui prend le relais quand les autres sont absents.

J’espère que cette information vous permettra de réagir et de faire cesser cette criminalité qui dure depuis plus d’un an , sans qu’à ce jour, aucune enquête n’ait été diligentée malgré l’urgence.
Avec mes salutations navrées.

IMG_6442

Il s’agit bien ici encore de « TIRS » d’énergie

Les lignes intercalaires  qui ne portent pas d’informations de tirs , ont été supprimées, sauf une à chaque fois 

L’heure est à gauche en rosé, la fréquence porteuse est en jaune, les densités de puissance des tirs sont en µW/m2 et signent des tirs faits par radar

IMG_6444

et en comparaison , un tableau d’un moment sans tirs d’énergie

IMG_6443