Archive | torture par souffrance continue infligée volontairement RSS feed for this section

Criminalité misogyne – Deux tirs d’énergie

13 Sep

La criminalité misogyne en bande organisée, et  par énergie pulsée,   existe ou s’organise  dans tous les bourgs , villages ,  villes, hôtels   de France . Je l’ai constatée , également  sur au  moins 3 continents  et  dans de nombreux pays différents  et où j’ai séjourné  depuis  les quinze dernières années. 

– Europe

– Océanie

– Amérique du Nord, 

Le matériel est mis à disposition, de préférence  en proximité,  pour tous les inconnus  misogynes ( surtout)  du monde ,  pour  leur plaisir sadique ou contre rétribution s’ils sont un peu récalcitrants aux actes gratuits . 

Dans cette histoire , des corses et des francs maçons habitués de pratiques criminelles ,   semblent des relais  assurés et des  pourvoyeurs  discrets du type de matériel  nécessaire  mais aussi , par ailleurs, accessible sur internet. 

Les canalisations électriques  des lieux   de vie sont  également souvent utilisées  par injection de basses fréquences à distance ( hors Linky) . Cette forme de sadisme , par piégeage de l’électricité  dépend   de techniciens  de fournisseur d’énergie et d’artisans locaux de mèche avec des proprios.  

Les antennes relais  de communication et  les antennes  camouflées d’Enedis sont également  souvent des sources d’énergie dirigée utilisées, et dont les  opérateurs/techniciens   sont non identifiables, cachés derrière leur qualité et occupation détournée. 

Dans les histoires comme la mienne, les protagonistes/acteurs souvent    inconnus  de la cible  ne semblent pas avoir  de profil type . Ce peuvent être des sadiques sophistiqués habitués à harceler des femmes  et des personnes rendues vulnérables ,  ou des rustres nourris aux stéréotypes de la domination par le robinet, si cher aux machistes de tout poil.

Ces criminels qui s’ignorent comme tels, sont souvent , ou généralement, de fieffés comédiens et menteurs , aux apparences de bons citoyens ,  de bons artisans  , de  chefs de service responsables  , de bon pères de famille ou conjoints.

Une grande majorité de leurs femmes ou compagnes semblent être des complices veules parfois   passives, souvent actives déterminées . C’est ce que j’avais commencé à constater à St Julien des Landes, à Paris XV et  à Vannes. 

Dans le dernier billet mis en ligne sur  https://lezarceleurs.blogspot.com/2019/09/criminalite-misogyne-en-bande-organisee.html  , on note  que les salauds sadiques locaux communiquent, ici,  par Talkie Walkie,  en essayant de ne pas laisser de trace par des portables repérables. 

Les deux tirs présentés   en exemple  ci-dessous  et enregistrés  par EEG , et détecteurs, pendant la nuit du 11 au 12 septembre 2019 sont d’intensité moyenne . 

La détection présentée montre des densités de puissance   de RF qui semblent faibles. Mais , il faut se souvenir que c’est le choc brutal et fulgurant de la pulsation qui produit la souffrance du cerveau. 

Une densité de puissance élevée, comme à Lanester , à Paris XV, à Vannes, etc … « brûlera  » ,  et « sclérosera » le cerveau ,  provoquant  en  plus des fuites de calcium responsables de la confusion mentale.

Sur les images présentées ci-après , la souffrance  , par chocs  électriques et bruits dans le cerveau ,  est représentée par la masse compacte verte d’une  décharge électrique fulgurante dans le cerveau .

Les bruits dans le cerveau sont expliqués par les spécialistes,  majoritairement ,  par un phénomène de thermo-dilatation. 

L’ AVC volontairement provoqué est probable à chaque déflagration due à  la volonté sadique de  torture cachée par énergie dirigée .

La dernière image de chacune des deux séries montre en rouge l’embrasement électrique des neurones affolés par les tirs , et l’endroit  de la souffrance ressentie. 

Les valeurs   indiquées en  𝝁V pour chacun de ses deux tirs sont un complément d’information sur l’embrasement électrique au niveau de chaque électrode  de l’EEG et dans les différentes gammes de fréquence du cerveau. 

Dans cette même nuit, certains des tirs  épouvantablement  douloureux avaient provoqué des décharges électriques de plus de 300.000 𝝁V .

Pour montrer, en complément , le niveau de haine et de  bêtise  incommensurables des misogynes  en bande organisée  de cet endroit aussi, j’aurais pu ajouter les photos des merdes de chien que le voisin d’à côté vient déposer pendant la nuit sur la pelouse . 

La photo  de la lampe solaire brisée d’un coup de pied ( lezarceleurs),  à l’arrière de la maison, dans l’endroit censé être un des  plus privatifs, montre  amplement la volonté de viol symbolique de l’intimité de la cible par  ces individus, jeunes et vieux,  capables de n’importe quoi.

à 2h12

En jaune la fréquence . En bleu la densité de puissance

et

2h16

et

et

 

Publicités

Machine LIDA transformée ? pour privation de sommeil

21 Août

Le texte suivant  dans sa forme  originale  peut être vu  à : https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon30.htm#CONTE.

Les images ajoutées sont un choix personnel.

La machine LIDA  n’est pas commercialisée , mais peut être fabriquée facilement à partir d’un système radio-émetteur 

***

La machine LIDA  est un ancien  appareil médical fabriqué en Russie qui transmet  des signaux radio  pulsés  de 40 MHz à un rythme d’ impulsions  destiné à produire un état de relaxation et de sommeil.

Cette machine connue sous le nom de LIDA  a été prêtée à l’hôpital Jerry L. Petits Memorial Vétérans,   dans la cadre d’un  programme d’ échange entre l’Union Soviétique et les Etats Unis .

Les chercheurs de l’hôpital ont noté des changements  de comportement chez les animaux.

«  Il semble , qu’au lieu de prendre du valium pour aider la relaxation, il soit possible d’obtenir le même effet et probablement de manière plus sécurisante, grâce à l’utilisation  d’un champ radio qui permet la détente »  C’est ce  qu’avait conclu le Dr Ross Adey , chef de recherches dans cet hôpital. ( Dr Adey est maintenant décédé)

( ici la photocopie est  incomplète) ….. Adey avait ajouté, que le manuel indique  l’utilisation de la machine  sur des humains. Le manuel dit ainsi qu’il s’agit «  d’un appareil qui traite à distance , avec des impulsions ,  les problèmes psychologiques , incluant des insomnies, des problèmes d’hypertension et des troubles neurologiques . 

 L’appareil n’a pas été autorisé pour les humains dans ce pays, mais les Russes l’ont utilisé sur des humains depuis , au moins , 1960.

Les basses fréquences radio simulent le flux   électromagnétique du cerveau  et produisent un état semblable à  la transe .

ADEY précise qu’il a mis un chat dans une cage et mis la machine LIDA en fonctionnement.

«  Au bout de quelques  deux ou trois minutes , le chat s’était assis tranquillement … et il était resté ainsi comme paralysé. «

L’expérimentation faite avec la machine LIDA  durait alors depuis trois mois et  devait se prolonger jusqu’à un an.

Ci-après un commentaire d’Eleanor WHITE

1- les attaques de fatigue intense constituent un dénominateur commun de beaucoup de situations de cibles non-consentantes d’expérimentations neuro-électromagnétiques. La machine LIDA , pourrait tout simplement être utilisée pour produire ces attaques de fatigue, de façon indétectable , et faites à travers des murs non-conducteurs ou semi-conducteurs. 

2- Si la machine LIDA peut être programmée pour obtenir un état de détente, elle pourrait tout aussi bien être programmée pour de l’« état d’éveil forcé «  et même d’autres états. Cette machine est une arme de harcèlement électronique . En l’état. Un documentaire TV  avait noté que le monde médical russe la considérait en 1950 , comme dépassée. 

Qu’est ce , alors , qui l’a remplacée ?

 

signal pulsé à distance , pour privation de sommeil

 réaction du cerveau , 20 août 2019

Ci-après , une déclaration de Dr Eldon BYRD, chercheur en psychotronique , et qui avait financé  le travail du Dr ADEY  sur la machine LIDA

«  La machine LIDA a été inventée dans les années 1950 par les soviétiques . La CIA  en avait achetée une  d’un correspondant canadien  pour la livrer à Dr Ross ADEY , mais sans lui fournir les fonds nécessaires à son exploitation

J’ai fourni ces fonds sur mon projet de 1981 , ce qui lui a permis de découvrir  que l’usage de la machine LIDA à distance,  mettait les lapins dans un état de torpeur , et plongeait  les chats en état de sommeil paradoxal.

Les Soviétiques avaient ajouté une image qui montrant que LIDA   posée sur un podium avait mis  en état de somnolence toutes  les personnes dans  un auditorium   . LIDA émet un champ électrique, un champ magnétique, de la lumière, de la chaleur et des sons,  ( bien sur la lumière et la chaleur  relèvent d’ondes électromagnétiques  mais à un fréquence bien supérieure aux basses fréquences des champs électriques et électromagnétiques mentionnés plus haut) 

LIDA est censée dédiée à des traitements médicaux  et pourtant les nord-coréens l’ont utilisée pour faire du lavage de cerveau pendant la guerre de Corée. Et la question reste posée :  qu’ont-ils fait de cette technologie ?  L’appareil aurait pu être amélioré, et/ou miniaturisé. Il est peu vraisemblable  qu’une technologie performante ait été abandonnée.

Communication directe avec Ross ADEY :  alors qu’il travaillait avec la LIDA 4, un électricien qui était passé près de lui ,  lui avait demandé comment il avait pu se procurer cette « machine nord-coréenne de lavage de cerveau » . Ross lui avait répondu qu’il s’agissait d’un appareil médical russe.

En fait, le gars avait subi un lavage de cerveau quand il était  dans un camp de prisonniers de guerre. Il avait raconté qu’on leur posait des plaques  verticales sur les côtés de la tête  tout en leur lisant des questions et leurs réponses. Il disait qu’il avait l’impression d’être dans un rêve. Plus tard  quand il avait été délivré par la Croix rouge  et qu’on lui avait posé des questions, il avait répondu ce qu’on lui avait lu  quand il était soumis à l’influence de la machine. Il avait ajouté qu’il avait l’impression de n’avoir  eu  à aucun  moment un contrôle  sur  ses réponses.

LIDA  est breveté aux USA . Pourquoi ? puisqu’elle n’est pas vendue aux USA. La seule  machine qui y existe à ma connaissance est celle du Centre Médical Loma  Linda où travaillait ADEY . Eldon » 

Cheryl Welsh , Davis CA,  activiste  qui dénonce  les neuro- expérimentation non-consenties , avait envoyé un passage d’article  de Ross ADEY,  mais sans ses références bibliographiques complètes. 

«  les Soviétiques ont également développé un appareil de soins qui utilise la modulation  d’une onde carré de  basses fréquences d’un champ de radiofréquence. Cet appareil appelé LIDA  a été développé par L. Rabichev et ses collègues d’Arménie soviétique  et est conçu pour traiter  les troubles somatiques et neuro-psychiques  tels que les névroses, les psychoses, l’insomnie, l’hypertension, les problèmes de locution, l’asthme bronchitique, les troubles asthéniques et réactifs. 

Il est couvert par le brevet américain  n° 3773049. En plus du champs RF pulsé, l’appareil produit également une lumière pulsée, du son et de la chaleur pulsée. Chaque train de stimulus peut-être indépendamment ajusté en intensité et en fréquence.

Le champ de radiofréquence à une fréquence porteuse nominale de 40 MHz et une puissance maximale d’environ 40 Watts.

Le champ E est appliqué  à l’aide de deux électrodes  d’environ 10 cms de diamètres et placées de chaque côté du cou . Les électrodes sont placées à une distance de 2-4 cms de la peau. »

COMMENTAIRE d’ELEANOR WHITE  : Dr Ross ADEY a mentionné un auditoire  forcé au sommeil par la machine LIDA, et cela signifierait donc que les électrodes n’aient pas un rôle important dans le processus . Le signal radio, semble bien la cause première de l’effet de sommeil/transe observé. 

La cadence de répétition  des impulsions serait de 40 à 80 par minute . La durée de ces impulsions est autour de 0,2 sec. Pendant les 8 années de tests , l’appareil a été   a été utilisé sur 740 patients , enfants et adultes. Les effets positifs sont reconnus dans ……. «

 

L’image ci-après, est extraite du texte  suivant   l’article  ci-dessus  et trouvé sur https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon30.htm#CONTE.

Cet autre article est intitulé :

Réponse du système auditif humain à l’énergie électromagnétique modulée

ALLAN H. FREY

Témoignages d’individus ciblés

13 Juil

Ces vidéos viennent du site des individus ciblés US  , PACTS INTL.

Il convient de préciser qu’un grand nombre d’individus ciblés anglophones, pensent leurs problèmes en terme de « programme », à cause de pratiques connues et reconnues aux USA , et mises en oeuvre par des institutions ou des officines plus ou moins autorisées.

Ce que vivent les individus ciblés européens peut être différent bien qu’ inspiré de ce système, mais sans en avoir  le caractère systématique ou expérimental .

Le point commun est l’utilisation de technologies qui attaquent le cerveau et le système nerveux des individus et qui les transforme,  handicape et diminue  malgré eux. Quand elle ne l’est tue pas.

 

La torture du vendredi soir

15 Juin

 

Un internaute a posé la question : est ce que la torture electronique existe ?

La torture relève du droit pénal (Article 222-1 et suivants) . Pour le moment, il n’existe pas d’article particulier mentionnant spécifiquement  la torture électronique.

On sait que la torture est définie comme l’utilisation volontaire et répétée de la violence,   pour infliger une forte souffrance à quelqu’un. Le but peut être  la volonté de terroriser,  de dominer , de se venger , ou encore de donner libre cours à des pulsions cruelles et sadiques.

L’électronique est une branche de la physique appliquée  en rapport avec le traitement de  signaux électriques ou électromagnétiques  souvent porteurs d’information .

La torture électronique consiste à viser,  avec  l’énergie immatérielle  de signaux électriques ou électromagnétiques  produits   par moyens électroniques divers ,   des individus ainsi ciblés. Ce ciblage les atteint  dans leur lieu de vie , de séjour, ou de travail  et de façon répétée et douloureuse  . Cela est fait de manière que les cibles /victimes  ignorent la provenance  de ces agressions ou à tout le moins qu’elles ne puissent pas en prouver  l’origine avec certitude .

Cette incertitude a permis pendant très longtemps de traiter les cibles/victimes de cinglées. Des groupes et associations courageuses et déterminées ont  réussi à faire connaitre ce supplice à travers  des sites d’explications , des conférences, des vidéos, des émissions . Des scientifiques et  médecins surtout  américains et canadiens  ont apporté leurs témoignages et leurs soutiens aux cibles.

Cette forme de torture  électronique cachée peut être organisée  en tous lieux et dans tous pays . 

Pour réussir cet exploit et tout prévoir au lieu de destination de la cible avant son arrivée , les réseaux de tortionnaires    anticipent les déplacements de la cible , par  un espionnage constant de son téléphone, de ses connexions ,  de ses conversations, de ses déplacements . Cela se fait  avec des complicités locales habituelles, dotées sur place  des appareils ad hoc., ou ayant accès aux moyens  ( détournés de leur finalité) qui génèrent une torture par énergie pulsée ( antennes). 

Cette mienne  histoire raconte la torture électronique organisée localement , avec signaux pulsés vers le cerveau,  à Cuba, aux USA, au Portugal,  en Islande, en Crête, en Allemagne et en tous lieux…… EN FRANCE.

De nombreuses cibles de cette torture à domicile, et  qui si déchaîne pour empêcher le sommeil dans la souffrance  , font état de nuits de la semaine privilégiées par leurs tortionnaires. 

Pour moi, depuis longtemps,  les nuits des vendredis et samedis  sont souvent   plus ingérables que les autres , et avec des sensations et sans doute moyens différents. Dans tous les cas, le cerveau est visé et atteint.

Le processus de cette forme de torture par énergie diverse pulsée au cerveau , est annoncé par des sensations de brûlures, surtout aux pieds. 

Il se traduit , en enregistrement EEG  par ce  type de tracé qui montre  une déflagration électrique  soudaine, d’intensité moyenne ,  dans le cerveau

Ce tracé  correspond à la douleur soudaine  produite par  une sensation de brûlure de type  étincelles , sous  la plante des pieds.

Cette expression de douleur , n’est pas une souffrance  de tir d’énergie dans le cerveau . C’est un message de douleur d’une partie du corps ( plante de pied) envoyée au cerveau. 

Au moment de cette sensation , un détecteur de HF avait enregistré ceci , montrant qu’un appareil était  en fonction ou mis en fonction en proximité .

 

L’énergie électrique ( en uV)  produite par cette douleur  de brûlure était  comme ceci  .

Cette mise en condition est  en général suivie de tirs d’énergie qui impactent le cerveau de façon variées.: soit  par des sifflements violents , soit  par des bruits et éclatements divers à l’intérieur du cerveau.  

Ceci  ( du 11 juin 2019) montre l’embrasement électrique au moment d’une souffrance ressentie à l’intérieur du cerveau, à la suite d’un tir d’énergie .

Et ceci montre l’énergie électrique ( en uV) produite  à ce moment-là par cette souffrance ,

 Pour ce vendredi 14 juin , l’annonce du supplice à venir avait été également à base de brûlures sous un pied. 

En prévision d’un traitement sadique  et habituel de WE ,  la tête avait été  entourée de packs de gel fermement maintenus par une capuche de plongée. Mais le premier tir au cerveau avait malgré tout atteint son but , dans un éclatement métallique de cymbale , douloureux. 

Un amoncellement d’éléments   divers  avait aussitôt été  entassé, sur une table posée  au-dessus de la tête, pour éviter le pire .

Toutes le cibles ont, en effet,  de bonnes raisons de redouter un AVC.

Au bout de quelques minutes, un tir  fulgurant  avait tout traversé , produisant  à l’intérieur du cerveau le même bruit métallique que précédemment. Cela montrait soit un opérateur  réactif, aux aguets et  avec vision directe ou  information/retour du but à atteindre et/ou atteint , soit une programmation avec également information/retour

Le lit avait alors été poussé  à l’autre  bout de la pièce et positionné  perpendiculaire  à l’emplacement précédent . Sachant que les tirs d’énergie dirigée  sont directionnels , en cas d’ appareil programmé sur une surface donnée, ….c’était jouable, comme protection suffisante.

A peine 5 minutes plus tard,  de nouvelles  sensations de brûlures  au pied  avaient annoncé la suite. Et des tirs  d’énergie avaient  rapidement bombardé  la tête  sans ménagement. Cela montrait que le signal suivait ou retrouvait  le corps , et ne ratait jamais la tête. 

Rien n’en protégeait. 

Tous les tirs d’énergie produisaient  le même éclatement  douloureux d’un bruit métallique  en plein  milieu du cerveau .

Les hypothèses  d’explication de ce phénomène  sont multiples quant aux appareils et/ou moyens utilisés, pour ce vendredi -là, en particulier . Mais il faut savoir, aussi,  qu’il existe un grenier au-dessus de cette pièce et dont  seul le propriétaire à la clé.  Quand je lui avais signalé des passages dans son grenier, en pleine nuit….. il n’avait pas réagi.

Voila, en exemple ,

ce que certaines cibles appellent LA TORTURE ÉLECTRONIQUE 

Il en existe d’autres formes, produites d’autres façons . Quand ces diverses façons s’ajoutent et s’entremêlent, cela permet de décrédibiliser la cible , dont les récits différents,  liés aux ressentis exposés, ne sont pas linéaires ou similaires.

Et toutes les cibles vous diront que les lendemains  de ces tirs de matraquage du cerveau ,sont durs à vivre  , aussi , des conséquences de la souffrance et de la  privation de sommeil épuisante de la nuit précédente .

Harcèlement criminel – Que faire ?

10 Juin

Des associations de victimes   du monde entier se sont regroupées pour former une alliance destinée à aider les victimes  de harcèlement criminel à se faire entendre et reconnaitre . 

https://www.alliancetoendtargeting.org/

La base des conseils   développés par les uns et les autres rappelle les urgences

se rassembler

s’informer

faire de l’activisme ( ne surtout pas rester passif)

Le texte ci-après, vient de ce site . C’ est une traduction libre, sans autorisation ,  qui pourra être enlevée à la demande . Il s’agit d’informations de base  trouvées sur ce site , et  à diffuser . Il inclut également  des conseils   pratiques  concernant les lieux et personnes stratégiques à contacter . 

Les mots ou expressions sur-lignées sont un choix personnel.

 

 

Vos proches et vous risquez d’être victimes de  cette nouvelle forme de  harcèlement    qui échappe à tout contrôle, sans que les forces de l’ordre ne s’ en préoccupent . 

Il s’agit d’agressions  qui  utilisent   diverses formes de harcèlement de type criminel  dont 

– le  harcèlement criminel organisé

–  et le «harcèlement électronique», fait d’attaques répétées   à base d’énergie dirigée .

Ces agissements   horribles,  à base de technologie , apparemment inutiles,  peuvent sembler improbables dans nos types de sociétés .  Pourtant ils existent bien . Vous  pouvez  facilement passer à côté  , parce que les harcelements  en question sont difficiles à observer  de l’extérieur . Les acteurs de ces harcèlements  se débrouillent en effet pour ne pas laisser de preuves médico-légales .  En d’autres termes, ce sont des crimes secrets. Cela permet à ceux qui s’y adonnent  de  ne pas être inquiétés par  les forces de l’ordre . Cela permet aussi  aux policiers et   aux élus qui  en connaissent l’existence de prétendre le contraire. et de ne pas se donner la peine de les traiter. 

Que savons-nous sur ce sujet ? 

 Des milliers de personnes disent avoir été harcelées  de façon répétée  par  des   groupes  importants composés d’inconnus.  Ces faits sont décrits par les victimes lors d’appels de soutien nocturne auquel s’ajoutent les très nombreuses vidéos mises en ligne sur internet.  Et il n’y a  aucune raison de ne pas prendre au sérieux l’orientation générale de leurs récits . Il existe  de nombreux  témoignages plausibles de harcèlement criminel de type  différents  qui peuvent être de type contractuel , au sein d’une communauté , ou autres .  Ces harcèlements ont aussi fait l’objet de sujets d’émissions pour le grand public     (ABC News, 2014; Shlonsky, 2016; Farrow, 2017).

De janvier à juin 2006, le ministère américain de la justice a mené une enquête nationale dans laquelle on demandait à 65 270 personnes si elles avaient été traquées au cours des douze mois précédents (Baum et al., 2009; Catalano, 2012). 

En extrapolant à la population américaine totale à cette époque, environ 447 000 Américains âgés de 18 ans et plus auraient été harcelés par trois délinquants ou plus simultanément. 

On estime que 52 000 personnes ont été harcelées par 10 à 50 délinquants lors du même harcèlement criminel. Lorsqu’on a demandé aux participants à l’enquête qui ont été harcelés par trois délinquants ou plus si les harceleurs «agissaient en équipe ou en groupe», 41,2% des participants à l’enquête ont répondu «Oui» (Département américain de la justice, 2006).

 En outre, un ancien agent spécial principal du FBI à Los Angeles a rédigé un affidavit en 2011 dans lequel il commentait la surveillance, le harcèlement organisé et le harcèlement de citoyens américains par des groupes criminels malhonnêtes ayant un accès illégal à des sources légales , et relevant d’agences  de renseignement américaines (Gunderson, 2011).

Si vous recherchez le terme «harcèlement électronique» sur Internet, vous trouverez  que des milliers de personnes ont également affirmé avoir été harcelées et agressées à plusieurs reprises à l’aide d’une technologie émettant de l’énergie directionnelle. 

Un grand nombre de ces victimes signalent que l’énergie utilisée lors des agressions produit instantanément une série corrélée de symptômes, notamment des douleurs thermiques aiguës, des sensations  de type torture électrique  , des inflammations, des sensations vibratoires, des contractions musculaires induites, des vertiges, des nausées, une vision floue ,  de nombreux spasmes  et  autres effets délétères sur la santé. 

La majorité des victimes décrivent une composante audible des assauts énergétiques (souvent un son de sonnerie aigu), à la manière des victimes des  «attaques sonores»  des employés des ambassades  à Cuba et en Chine (C-SPAN, 2018). ; Kuo, 2018). 

La page de Wikipedia sur le «harcèlement électronique» ne permet pas d’établir un lien possible entre les récits  antérieurs de milliers de citoyens ordinaires et les attaques documentées portant sur des armes à énergie visant des diplomates américains à Cuba et en Chine. On peut donc se demander si l’éditeur de la page Wikipedia a un intérêt partial à supprimer ce lien assez évident.

Certaines personnes accréditées (y compris des médecins spécialistes des lésions cérébrales traumatiques, des scientifiques expérimentés dans les effets biologiques des micro-ondes et un journaliste spécialisé ayant des compétences pertinentes) ont établi un lien potentiel entre les phénomènes sensoriels et les blessures subies par les diplomates américains à Cuba et en Chine par  l’utilisation possible d’armes à micro-ondes sur ces diplomates (Hambling, 2017a; Lin, 2018; C-SPAN, 2018; JAMA, 2018; Golomb, 2018). 

Plus particulièrement, les micro-ondes pulsées sont capables d’induire des sons de sonneries aigus dans les oreilles au moyen d’un «l’effet auditif à micro-ondes»  connu depuis longtemps (Frey, 1962; Lin et Wang, 2007). Sous certaines conditions de modulation,  modulé par la voix

Les signaux à micro-ondes pourraient même être capables de transmettre des voix audibles dans la tête des malheureux  ciblés par des types particuliers de dispositifs de harcèlement à micro-ondes (Justesen, 1975; Département américain de l’Armée de terre, 1998). 

Cela soulève la possibilité d’un harcèlement  sinistre et qui relève d’une torture psychologique .

 David Hambling, qui a suivi   depuis longtemps le  développement par l’armée des armes  RF anti – personnelles  à énergie dirigée , a suggéré un lien possible entre les attaques  des diplomates de  Cuba et les récits  antérieurs de nombreux «individus ciblés», . « Individus ciblés » est l’expression utilisée par les victimes de harcèlement criminel  organisé et de harcèlement électronique  (Hambling, 2017b).

Depuis des décennies, les forces armées des États-Unis et d’autres superpuissances élaborent des armes à énergie radiofréquence (notamment des micro-ondes) (Dept. of the Army, 1998; Silverstein, 2006; Holstein, 2017). 

Il y a des raisons de penser que les micro-ondes créées à l’aide d’armes peuvent être à l’origine de nombreux symptômes douloureux, sensoriels, neurologiques et cognitifs chez les victimes de harcèlement électronique, au même titre que pour les victimes   des agressions à  Cuba et en  Chine (Tanner et al. 1967; McRee, 1974; Département américain de l’armée, 1998; Silverstein, 2006; Lin et Wang, 2007; Pall, 2016; Lin, 2018; Golomb, 2018). 

De plus, la police a maintenant accès à des dispositifs de type radar (RF) pour surveiller secrètement des personnes à travers les murs de leur maison (Heath, 2015). Compte tenu du développement massif des armes à radiofréquence et des technologies d’imagerie RF pour les applications militaires et de maintien de l’ordre, la FFTI (www.freedomfortargetedindividuals.org) considère que ce qui suit est possible et peut-être même probable: Il est possible que des technologies analogues soient utilisées , assemblées (Maloof, 2012) ou achetées au marché noir par des groupes criminels organisés, qui peuvent utiliser ces dispositifs RF improvisés pour surveiller, cibler et nuire à des individus à des fins criminelles, voire pour s’amuser de manière sadique. 

Des attaques d’armes à énergie  similaires à celles recensées récemment à Cuba et en Chine pourraient exister  sur le sol américain depuis  des années (ainsi qu’au Canada, dans des pays européens et ailleurs), même si les forces de l’ordre et les entités gouvernementales concernées continuent de le taire.

Parmi les milliers de victimes auto-déclarées  de harcèlement criminel et de harcèlement électronique, citons: des personnes âgées qui contribuent depuis longtemps de manière positive à notre économie et à notre société; les familles, qui sont l’un des principaux piliers de notre société; jeunes enfants; les femmes célibataires (et les hommes) à leur apogée; les anciens combattants qui ont risqué leur vie pour défendre nos libertés; et d’anciens officiers de police et de personnel des services d’urgence, qui ont consacré leur carrière à la protection de notre sécurité. En d’autres termes, ces crimes atroces portent préjudice à certaines des personnes qui ont le plus contribué au bon fonctionnement et à la prospérité de la société, qui ont des effets incroyablement pervers et destructeurs sur notre société. À l’heure actuelle, les victimes n’ont pas la possibilité  de demander réparation de cette activité illégale auprès des forces de l’ordre, des politiques gouvernementales ou des tribunaux. Cette situation absurde doit changer. Nous valons mieux que ça

 

Que pouvez-vous faire pour aider?

  • Si vous  vous sentez concernés par ces crimes liés à la haute technologie , vous pouvez faire beaucoup de choses simples mais efficaces pour aider à faire connaître   cette  situation et à débarrasser  la  société des criminels pervers qui nuisent à d’innombrables innocents au travers du  harcèlement criminel et les agressions par micro-ondes. . Par exemple:
  • Partager cette information avec votre famille, vos amis, une organisation religieuse, des intervenants de soins de santé, des forces de l’ordre locales et des représentants élus à tous les niveaux du gouvernement.
  • Assister à des réunions du conseil municipal. Prévenir les  membres du Conseil municipal  et  demander  que les forces de l’ordre locales commencent à prendre au sérieux les récits des victimes.
  • Ecrire  à un représentant  municipal,  au commissaire de police ,  au maire, à tout représentant de l’État, sénateur ,  député et autres . Préciser ( pour les élus) qu’ils n’obtiendront   votre vote que s’ils commencent à  prendre des mesures pour contrer ces menaces  croissantes pour la sécurité publique. 
  • En d’autres termes, exigez que cela change !
  • Si vous êtes victime de ces crimes, faites de votre mieux pour documenter tous les cas de harcèlement criminel et de harcèlement électronique organisés qui sont perpétrés contre vous. Prenez des photos et faites des enregistrements vidéos des acteurs  présumés. Tenez un journal détaillé qui décrit  les crimes commis contre vous. Effectuez et documentez les mesures RF, si possible. Stockez toutes ces informations de manière privée et sécurisée.
  • Pensez à prendre des photos de  toute blessure visible résultant d’attaques d’armes à énergie . Si nécessaire, signalez ces blessures à  intervenant de santé  et essayez de faire confirmer  par un médecin. Gardez les notes   des situations    vous êtes ignoré ou maltraité par des médecins simplement pour avoir signalé des problèmes de santé associés à des agressions électroniques présumées.
  • Signalez le harcèlement électronique et le harcèlement électronique aux forces de l’ordre locales. Faites-le par écrit d’une manière officiellement documentée et que vous pourrez ensuite présenter  devant un tribunal. 
  • Si  la police locale vous ignore, passez à l’échelon supérieur  et prévenez vos élus.,  Le jour viendra peut-être bientôt où les victimes de ces crimes pourront accuser les forces de l’ordre de les avoir ignorées et abandonnées aux mains de criminels.  

La docilité et le silence obtenus grâce à la privation de sommeil – Torture – Ciblage

20 Mai

De nombreuses cibles sont attaquées par des signaux ressentis surtout dans les moments cruciaux  de besoins impératifs de repos et de récupération. 

Ces signaux , selon leurs cadences  de pulsations et selon leurs  fréquences ou résonance avec des organes du   corps ou la boite crânienne , sont programmés  avec un acharnement indécelable et invisible, et destinés à endommager ou détruire les capacités réactives et cognitives de la cible. 

       https://etouffoir.blogspot.com/2019/04/la-cadence-des-sifflements-au-matin-du.html

80% des victimes de harcèlement électronique qui vise prioritairement le cerveau  par des souffrances épouvantables  du dit-cerveau  et  par sa destruction,  sont des femmes

Voici ci-après et /ou de nouveau , quelques extraits d’articles qui mentionnent cette forme de torture cachée qui provoque la   privation de sommeil. Cette technique est   mise en oeuvre le plus souvent localement pour ce qui concerne de nombreuses  cibles de harcèlement électronique . Ces cibles victimes de pulsations d’énergie qui provoquent des sifflements , des chocs ou des bruits dans le cerveau  sont  par ailleurs souvent  leurrées intentionnellement  par des mises en scène et des stratagèmes  destinés à les déboussoler en les ridiculisant . 

Les extraits suivants analysent la privation de sommeil, dans des contextes différents et connus. A ce jour, le contexte  de la privation de sommeil par  ciblage au moyen d’ énergie dirigée sous diverses formes est peu (re)connu en France .

Vieillissement accéléré du à la privation de sommeil 

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2005/11/18/la-privation-de-sommeil-supplice-courant-a-abou-ghraib_711634_3222.html

La privation de sommeil est l’un des éléments de stress qui ont été systématiquement utilisés à Guantanamo. Aucune définition n’existe quant au seuil à partir duquel le manque de sommeil est considéré comme équivalent à de la torture, mais, selon les spécialistes, c’est une dimension capitale de la stratégie pour briser un détenu. « Le sommeil remplit l’une des fonctions les plus fondamentales du corps humain », explique la psychologue Katherine Porterfield, du Programme pour les survivants de la torture de l’Université de New York.

Conséquence : une détérioration physique et la perte de repères cognitifs. Une étude de 2001 a aussi montré que la privation de sommeil augmente la douleur. A pression physique constante, la douleur est plus intense. La privation de sommeil peut aussi conduire à une perte de contrôle de la température corporelle. Or l’exposition au froid ou à la chaleur est un autre élément de la torture dite « douce ».

Pour le directeur du Programme sur la torture, le docteur Allen Keller, la torture est efficace dans un domaine : « Créer un environnement de terreur. » Lui qui travaille avec des victimes venues du Tibet ou d’Afrique, craint que l’exemple américain ne place des civils dans le monde entier en plus grand danger d’être torturés ».

https://www.mondialisation.ca/la-privation-du-sommeil-n-est-pas-une-forme-de-torture-affirme-le-procureur-g-n-ral-australien/3450 ( GLOBAL RESEARCH   octobre 2006)

« Nonobstant la déclaration sans fondement de Ruddock, la privation de sommeil est une des formes les plus cruelles de torture est est considérée comme telle par la Croix rouge, Amnistie Internationale et tous les organismes internationaux de droits de l’homme et légaux, y compris la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, de laquelle l’Australie est un signataire.

Le récent livre du professeur d’histoire américain Dr Alfred McCoy, A Question of Torture: CIA Interrogation, from the Cold War to the War on Terror [Une question de torture : interrogatoires de la CIA, de la guerre froide à la guerre au terrorisme] offre une analyse détaillée sur les recherches financées à coup de millions par Washington dans la période de l’après-guerre qui visaient à raffiner les techniques de tortures, y compris la privation du sommeil.

La CIA a inscrit ses méthodes dans le manuel d’entraînement KUBARK en 1963 et l’a utilisé pour entraîner des centaines d’agents de police et des services du renseignement d’Amérique du Sud et d’autres pays durant les années 60 et 70.

Le manuel explique que le but des interrogateurs est d’instiller à ses victimes un sentiment de « débilité, de dépendance et de terreur ». Cela est accompli au moyen de « dérangement homéostatique, de fatigue, de douleur, de privation du sommeil ou d’anxiété », qui engendre « une régression de la personnalité » du prisonnier et « un genre de choc ou de paralysie psychologique » requis pour « dissoudre la résistance ».

« Ruddock semble dire que c’est correct si vous ne laissez aucune trace physique sur les prisonniers, mais la privation de sommeil, utilisée conjointement avec des techniques de privation sensorielle, peut rendre des gens complètement dysfonctionnels. Il est révoltant d’affirmer que cela n’est pas de la torture et cela montre à quel point les valeurs démocratiques fondamentales sont sacrifiées dans cette soi-disant guerre au terrorisme. »

Du blog—>  Bitterwinter —>article torture par privation de sommeil

« La privation de sommeil peut sembler inoffensive, et pourtant elle est reconnue à travers le monde comme étant l’une des méthodes de tortures les plus atroces. Elle est très répandue parce qu’elle ne laisse pas de séquelles sur le corps de la victime, mais permet de la faire agir contre son gré. « Exténuer un aigle », une expression souvent utilisée pour décrire la méthode de torture par une privation prolongée de sommeil, tient du jargon du dressage des oiseaux. En effet, les pattes d’un aigle sont attachées à une corde, et chaque fois que l’oiseau ferme les yeux, le dresseur tire la corde pour le réveiller ; en même temps l’aigle est ébloui par une lumière intense. En général, au bout de trois jours tout au plus, l’aigle est exténué et devient un oiseau docile. »   « 用尽一只老鹰 »

 

Ciblage par énergie dirigée et santé

10 Mai

Cette traduction rapide, comme les précédentes ,  est destinée à informer , aider et rassurer les cibles francophones de harcèlement électronique en  recherche d’informations concrètes et de crédibilité. Le harcèlement à base d’énergie dirigée existe. Il faut  essayer de le comprendre pour y faire face. Il faut , surtout, essayer de s’en protéger en utilisant les expériences des uns ou des autres quand elles ont apporté un soulagement à la fatigue intense et aux souffrances générées par ce système caché.

Cette traduction est faite sans autorisation et pourra être enlevée à la demande. 

Il s’agit de nouveau d’un texte du site de COUNTER TRUTH . Le texte  original se trouve à : https://www.countertruth.com/health.html

Deux critères doivent être remplis avant de considérer qu’un symptôme est révélateur d’une exposition aux armes à énergie dirigée (DEW). 

1.) Beaucoup des symptômes, énumérés plus bas et qui sont la conséquence d’agression  d’énergie dirigée, ne  se présentent pas  de manière chronique ou continue mais peuvent apparaître  rapidement  ou soudainement . 

2.) Ces mêmes symptômes devraient également  disparaitre  complètement , quasiment instantanément, en s’éloignant de la zone problématique ou en se couvrant  de matériaux de protection  efficace . 

Si l’une ou l’autre des conditions ci-dessus ne sont pas remplies, les symptômes  sont le signe d’un autre problème. Il convient  aussi de noter que beaucoup de ces symptômes sont communs à d’innombrables maladies. La point important  ici, et qui concerne l’énergie dirigée, est que ces symptômes peuvent être pratiquement arrêtés immédiatement dans un environnement avec protection adaptée  ou dans un endroit éloigné de la zone d’agression.

Vous trouverez ci-dessous  la triste  et longue liste   des effets possibles   d’une exposition à de l’énergie dirigée. (Beaucoup de ces symptômes reflètent ceux d’une myriade d’autres désordres organiques —  Il faut consulter un médecin pour écarter tout problème  organique.)

– mal de tête;

– pression au niveau de la tête;

– perte de mémoire;

– regard vide ( ?) 

– problèmes de vision (lésions maculaires, rétiniennes et cornéennes);

– son aiguë dans l’oreille -> vous êtes en train d’être scanné;

– oreilles rouges et brûlantes;

– perte d’audition soudaine dans une oreille -> vous êtes en train d’être scanné;

– blocages  et crampes des orteils ou des doigts;

– contrôle musculaire du sphincter;

– douleur articulaire;

– des tremblements;

– crises de panique;

– attaque surrénale fulgurante;

– spasmes des sinus;

– sensations d’épingles et d’aiguilles;

– hérissement des poils sur la nuque et la base du crâne;

– sensations brûlantes de la peau;

– sensations de bruits d’essaims d’abeilles;

– démangeaisons sans cause;

– sensations de vibration ou de bourdonnement;

– bourdonnement dans le crâne arrière occipital (quelle que soit la forme du signal  reçu

c’est un phonomène bien  documenté);

– sensibilité au bruit;

– picotements dentaires – sensibilité nerveuse;

– engourdissement des mains ou des membres;

– cou bloqué ;

  sensation de papillons (?) dans la  poitrine / l’estomac;

– douleur référée (?) ;

– agression induite (comme une agression  factice chez le chat);

  apparition d’épisodes dépressifs rapides ;

– envie d’uriner;

– envie de faire ses besoins;

– intestin irritable;

  spasmes du côlon(péristaltisme);

  nausée;

– perturbation du sommeil;

– somnolence;

– fatigue (apparition très soudaine);

  bâillement;

– douleur de poitrine;

  palpitations ;

– éternuement;

– augmentation de la température  – Premier domaine de recherche militaire

sur la létalité – ouvertement documenté);

– atrophie de muscle ou de tissu;

– douleur musculaire;

– spasmes musculaires et contractions musculaires — surtout quand on s’endort

(myoclonus);

– stase musculaire (le tissu musculaire peut être tétanisé lors de la 

déglutition);

  priapisme (hommes);

– problèmes d’érection;

– stimulation sexuelle (homme / femme);

– manipulation de l’orientation sexuelle (documentée);

– amplification d’une douleur présente, d’un trouble de la santé ou d’une  tendance à une dépendance

– influence et manipulation de la direction de la pensée naturelle;

– voix au crâne (V2K);

  son subliminal et silencieux (projecteur sonore);

– cancer (s), leucémie, maladie de la thyroïde, pancréatite, diabète,

lésion rénale, hypertension, anévrisme, accident vasculaire cérébral,  accident cardiaque 

problème de valve cardiaque , crise cardiaque, lupus, type Alzheimer

démence …

Des troubles sans lien définitif avec l’exposition aux rayonnements électromagnétiques, mais qui méritent attention et  recherche,  incluent, le SMSN, l’autisme, le TDAH, la sclérose en plaques, la SLA, la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. 

Le temps permettra  de dire que les connaissances concernant  la destruction  de  types spécifiques   de tissus neurologiques par l’énergie dirigée existent. Ces connaissances existent pour d’autres types de tissus, il n’y a donc aucune raison de penser que cela n’existe pas pour les tissus neurologiques, compte tenu du temps, de l’argent et des efforts consacrés à la recherche d’armes à énergie dirigée.

Vous pouvez être en parfaite santé, comme en témoigne un bilan de santé, et subir tous les effets énumérés ci-dessus lorsque vous êtes  exposé à diverses formes et intensités d’énergie dirigée. Les moyens de protection  peuvent  réduire   ces effets de façon notoire (voir page Protection – Shielding ).

Une personne doit se poser des questions  si elle présente des symptômes douloureux sans  cause connue. Lorsque les symptômes cessent chaque fois qu’elle change d’endroit   ou qu’elle se protège  à l’aide d’ un matériau typique de protection ( tels que , métal ou tuile en céramique) et si les symptômes cessent temporairement lors de changement d’endroit , mais reviennent  ensuite , il y a lieu de  penser à un ciblage par DEW. 

Les symptômes cessent momentanément parce qu’on s’ écarte du rayon de l’énergie dirigée. 

Une autre  façon de vérifier ce phénomène   consiste à rester assis dans un fauteuil à bascule sans mouvement et à l’état détendu. Si un symptôme se manifeste, il faut  commencer à faire basculer le fauteuil sans bouger ni toucher la région impacté. Si le symptôme cesse, cela  peut « suggérer » que l’énergie dirigée est le coupable. (

Mise à jour: En fait, vous pouvez renoncer à la chaise à bascule  et simplement tourner la tête sur le côté, à environ 90 degrés, pour toucher votre oreille à l’épaule. Je ne connais pas le phénomène de physique qui l’explique , mais qui pourrait être en lien avec l’angle plan  du signal radio et la position des récepteurs neuronaux  . Je suppose.) Ce qui n’exclut pas la présence d’une manifestation organique sous-jacente comme étant la cause réelle du ou des symptômes, mais  permet  d’envisager  le processus d’élimination. .

À un moment donné, une victime pensera  à contacter les forces de l’ordre. Je n’ai pas de position définitive à ce sujet. Cette action  auprès des forces de l’ordre peut prendre deux formes: neutre ou mauvais. 

Par neutre, je veux dire que le rapport est déposé sans incident et que vous  continuez votre journée normalement . Cela ne va pas ralentir ou arrêter le harcèlement d’un bit! 

Et, par mauvais, je veux dire que l’agent en face de vous  pourrait faire en sorte   que vos propos soient mis en doute, ce qui pourrait vous amener à une impasse si vous ne choisissez pas vos mots judicieusement. Vous ne voulez naturellement  pas être gardé  pendant 72 heures en observation. 

Si vous choisissez de faire ce rapport , il serait préférable qu’un ami de confiance soit présent avec vous. Soyez calme, concis et articulé lorsque vous formulez votre déclaration à l’agent. Assurez-vous d’être sain d’esprit et d’avoir un ami, un membre de votre famille ou un contact professionnel pouvant attester de votre bon état d’esprit. Soyez absolument sûr que vous ne transmettez jamais d’informations qui pourraient être perçues comme pouvant être nuisibles pour vous-même ou pour autrui! 

Au mieux, tout ce processus permettra l’enregistrement d’un nouveau témoignage  qui s’ajoutera à tous ceux qui affirment que ces  types d’agressions existent bien. . Cela ajoutera  aussi une information locale qui pourrait être utilisée comme source d’étude démographique  pour une enquête ou une éventuelle procédure judiciaire.

La plupart des attaques dites DEW ne sont peut-être pas faites  par un faisceau dirigé ou un laser, mais bien  par une émission radio  d’extrêmement basse fréquence qui a été modulée en formes d’onde imitant la douleur, le son ou un processus physiologique du corps. Par exemple, la douleur du nerf sciatique peut être diffusée sous forme d’ondes radio reçues et interprétées par le cerveau comme une douleur dans les jambes d’une victime. La victime peut croire qu’un faisceau est dirigé sur ses jambes ou son torse, alors qu’en réalité, il est reçu et traité par le cerveau – comme un téléphone portable captant des signaux radio. L’ancienne machine LIDA a été l’une des premières tentatives de manipulation du corps par le biais de signaux radio dirigés au cerveau. Cette technologie est beaucoup plus sophistiquée de nos jours.

Je ne suis pas  médecin  et je ne prétends pas être un professionnel de la santé.  Il est recommander de consulter un médecin  avant de commencer tout traitement,  prise de médicaments ou programme d’exercices. La liste suivante devrait améliorer  un régime adapté. Je ne suis pas un fana de remise en forme, mais le bon sens m’a dit que je devrais adapter mon choix de vie en fonction de l’exposition électromagnétique quotidienne à laquelle je suis soumis.

La liste suivante offre quelques idées sur la façon de compléter  un mode vie pour les personnes qui savent quelles sont ciblées.  …

Vitamine D – Bénéfique dans de nombreux domaines autres que la santé des os. Les effets électromagnétiques sur le métabolisme et le côlon peuvent entraîner une réduction de l’absorption de Vit-D. Certaines personnes peuvent réduire leur consommation de produits laitiers en raison d’un côlon spasmodique provoqué par l’énergie dirigée. En outre, certaines personnes peuvent se retirer des activités de plein air quand  des campagnes de harcèlement criminel ont eu lieu. Une supplémentation en vitamine D peut être bénéfique, mais SEULEMENT après avoir consulté un médecin . Elle peut être  éventuellement enrichie avec du  magnésium.

 

Magnésium – Un élément essentiel du métabolisme de la vitamine D. Peut atténuer l’anxiété observée dans certains cas de traitement par vit-D.

 

Potassium – Une vitamine essentielle qui est absorbée par les canaux lipidiques du côlon, il est donc recommandé de la consommer avec quelque chose qui contient de la graisse.

 

Complexe de vitamines B (en particulier B6 et B12) – Bénéfique pour l’énergie. Les effets électromagnétiques sur le côlon peuvent réduire l’absorption de Vit-B.

 

Multivitamines: Je ne prends pas plus de trois multivitamines par semaine, divisant le compromet  et prenant  une moitié le matin et l’autre le soir.

 

Vitamine A – Bénéfique pour la vision. Consommez avec quelque chose qui contient de la graisse.

 

* Aspirine – Aide à contrer les effets d’épaississement du sang de certaines formes de rayonnement électromagnétique. Peut réduire les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Je recommanderais une demi-dose ou une aspirine pour bébé chaque matin. Consulter un médecin avant utilisation.

 

Pro-biotique – Je ne prends ce médicament qu’un jour ou deux après avoir eu des symptômes de contamination des aliments (ce qui est très rare).

 

* Propranolol – Bêta-bloquant vendu sur ordonnance qui est un médicament de première génération pour la tension artérielle, bien que généralement prescrit pour des affections non indiquées sur l’étiquette telles que tremblements, maux de tête et convulsions. Il est populaire auprès de certains types d’athlètes, de musiciens classiques et de musiciens. Cela peut faire la différence entre la vie et la mort si  vous subissez une attaque d’adrénaline incontrôlée  avec une stimulation électromagnétique du cerveau et du cortex surrénalien des reins. Seulement 5 mg par jour pour une personne de moins de 200 livres pourraient convenir à certaines personnes.

 

Vitamine C – Je l’obtiens en consommant des fruits, du jus d’orange et des vitamines occasionnelles.

 

Chondroïtine et glucosamine – Peut être bénéfique pour les tissus articulaires.

 

Camomille – Peut agir comme un sédatif doux et naturel. Un ou deux sachets de thé d’une marque telle qu’Alvita.

 

5-HTP – Peut être bénéfique pour l’humeur chez certaines personnes. Prenez comme indiqué sur l’étiquette, à l’exception des pauses hebdomadaires qui durent une semaine.

 

* Iode – Pris sous forme de varech de mer, peut être bénéfique pour votre glande thyroïde si vous êtes exposé à un rayonnement électromagnétique important. Le sel iodé et les fruits de mer sont des sources courantes d’iode.

 

Charbon activé ou terre de diatomées – Il devrait être de qualité alimentaire. Théoriquement, il agit comme un agent de nettoyage qui adsorbe et élimine les impuretés dans le tube digestif.

 

* Exercice – Chaque fois que cela est possible et à un endroit où vous ne risquez pas d’être « zappé » dans le cortex surrénal (reins) ou le muscle cardiaque.

 

* Eau – Prenez la moitié de votre poids en livres et convertissez-le directement en onces – c’est au moins la quantité d’eau que vous devriez consommer, chaque jour. Ainsi, un individu de 200 livres il est nécessaire de boire 100 onces d’eau par jour. Je recommande un système de filtration de l’eau du robinet  et de l’eau en bouteille. Certaines victimes ont prétendu avoir eu leur système d’alimentation en eau souillé!

 

Une aide au sommeil en vente libre – Je ne recommanderais pas cette option plus de trois nuits par semaine, non contiguës.

 

Boissons alcoolisées – Un (1) apéritif ou digestif consommé au repas principal de la journée peut être bénéfique.

 

Évitez les suppléments d’acides gras oméga – Je pense qu’il peut exister un effet de résonance dans les liaisons chimiques induites par une énergie dirigée à la bonne fréquence et  pouvant provoquer des symptômes de douleur dans le tissu musculaire. (Des entités de ma ville ont publié des documents de recherche décrivant l’administration, par le biais de la micro-encapsulation (et d’autres modalités) en vertu de laquelle une dose introuvable de médicament ou de produit chimique peut être amplifiée à de nombreuses reprises à un niveau produisant de puissants effets cliniques lors de l’utilisation de fréquences énergétiques spécifiques sur le sujet ciblé.)

 

En complément , corroborant  l’existence de certains symptômes et phénomènes  listés ci-dessus , on peut lire ce qui suit , sur l’article  : https://aphadolie.com/2019/02/19/des-armes-a-energie-dirigee-de-plus-en-plus-utilisees-dans-la-discretion-la-plus-totale-videos/

Certains dispositifs non-létaux à énergie dirigée sont utilisées pour cibler des personnes en toute discrétion dans un but d’harcèlement ou de ciblage puisqu’elles induisent des effets biologiques et psychologiques documentés comme la survenue de difficultés respiratoires, des antalgies diverses et sans cause apparente, des saignements de nez sans cause physiologique,  des vertiges, des nausées, un sentiment de désorientation (atteinte de l’oreille interne), une asthénie sévère, une fatigue chronique, des sensations de brûlures localisées ou non, des douleurs articulaires, une confusion mentale, des symptômes épileptiques, la dépression et le suicide.

….

Une recherche conduite par un laboratoire visait à induire une réaction de rage ou de folie furieuse chez des individus calmes et n’ayant pas de raisons apparentes de recourir à la violence ou d’être saisis par une folie destructrice (Amok) à l’aide d’ondes radio de fréquences très basses. Sur les dix cobayes ciblés, deux ont tenté de se donner la mort, un s’est effondré, quatre ont sombré dans une dépression et un autre a souffert d’une tachycardie incontrôlable.