Archive | torture par souffrance continue infligée volontairement RSS feed for this section

Ciblage HCE- torsion de la tête et spasmes musculaires

27 Jan

HCE = harcèlement criminel électronique 

illustration de Ivan HISSEY

dans 3 MINUTES pour comprendre  les 50 plus grands mécanismes du CERVEAU 

La tête recouverte d’électrodes ( EEG) était dans l’alignement exact du reste du corps, immobile sous des couvertures de survie. Ces couvertures de survie étaient destinées à éviter toute projection de signaux susceptible de repérer le corps et donc le lieu du couchage.

Pourtant , il y avait eu des signaux faibles d’étincelles brûlantes qui  dansaient sous la plante des pieds . La plante des pieds faisait face aux murs.

Et quelques minutes plus tard…. schlack… schlack .. La tête, comme sur ressort , avait brutalement tourné à gauche , avant de revenir en position droite. En quelques pouièmes de secondes.
Sauf la surprise, c’était sans sensation particulière et surtout sans douleur.
Et sans beaucoup attendre, les tirs dans la boite crânienne avait commencé.

La nuit précédente, c’étaient les muscles qui entourent la colonne vertébrale qui s’étaient gondolés. Les muscles s’étaient contractés en cascade , comme imitant une onde sinusoïdale.
Là encore , ces mouvements incontrôlés et incontrôlables avaient duré tout juste le temps de réaliser le phénomène.
Là encore, c’était sans douleur, contrairement au matraquage d’énergie visant le cerveau et  qui allait suivre.

Compte tenu de la technologie actuelle , à disposition de tout harceleur mal intentionné, on sait que la géolocalisation d’une cible à torturer est facile. Son lieu de vie à des paramètres , connus de ses tortionnaires qui ont une technologie à disposition pour ce repérage .

L’emplacement du corps d’une cible  décidée à ne pas se laisser faire , demande juste un peu plus de détermination ou d’obstination, parfois d’obsession  de la part des gars qui possèdent l’outil de travail pour torturer la cible . Cet outil de travail  , ici caché, sera détourné de son utilisation  habituelle, reconnue ou déclarée, ( c’est le cas de figure de presque toutes les situations de harcèlement en réseau)  pour en faire un moyen de domination par la souffrance et la privation de sommeil de la cible. .

La privation de sommeil est une forme de contrôle mental puisqu’elle zombifie un être humain . Elle annihile et anéantit sa volonté, sa détermination ou ses capacités de réaction, par l’épuisement et la destruction volontaire et  lente de ses capacités et  des fonctions cognitives de son cerveau .

Les phénomènes d’agitation musculaire brusque de n’importe quelle partie du corps d’une cible dans son lit, relèvent de l’atteinte à l’intégrité physique. Le système nerveux  est atteint localement et ponctuellement par projection d’énergie  .

Cette projection intentionnelle d’énergie , dans mon cas, commence très rapidement après un repérage de ma tentative de prise de repos ( position allongée ?, état de lâcher prise ?, extinction des lumières ?) et qui peut aussi bien être le fait de vouloir me reposer au  matin pour compenser une nuit épuisante.

Mais il peut tout aussi bien s’agir du moment d’arrivée au boulot, d’un des gars de la bande qui pratique la torture de cibles . Cela se ferait alors, à partir de son ordinateur de spécialiste….  d’autre chose. ( satellite de recherche ou de reconnaissance , manipulation de logiciel d’interrogation à distance, par exemple)

Ci-après , la cadence des tirs dans le cerveau , le matin du  samedi 26-1-19.

  soit, 37 chocs dans le cerveau,  en 1/2 heure

Parce que les tirs d’énergie atteignent la tête et semblent provenir du plafond, du toit ou du ciel , les hypothèses d’explication et qui varient suivant les ressentis différents, font penser tour à tour , par programmation et paramètrage à :
– circuit électriques de la maison, utilisé ,( à travers les outils d’ENEDIS)
– satellites,
– radars, ( les militaires assurent qu’il n’en existe pas au-dessus de ce village)
– drones ( faible possibilité parce trop repérables)

Tous ces tirs d’énergie destinés au cerveau ,sont prouvés par les déflagrations électriques provoquées dans le cerveau et enregistrées par EEG .

On peut s’étonner d’un pareil acharnement en durée et intensité de cette torture destinée à Madame Lambda.
Mais on doit surtout s’étonner de la magistrale et méprisante indifférence des représentants de cet Etat,  abondamment pourvus d’informations et de plaintes  pour atteinte à l’intégrité physique et torture, ( magistrats , flics, gendarmes ou Président de la République), et qui refusent toute aide. .

Il faut ajouter ici, ce jour,  un amusant phénomène : pendant l’écriture de ce court texte sur l’ordinateur non connecté, non branché et  proche de la box également débranchée…. ce texte s’était soudain mis ….. à clignoter .

Ce dysfonctionnement du à des signaux manipulés  , ou effet visuel  vaguement hallucinatoire , n’avait duré que quelques secondes.

Les sources d’énergie proches, manipulables à distance et  en activité constante et susceptible d’aider cette scènette,   sont les antennes du concentrateur d’ENEDIS à 25 mètres. Les propulsions de ces antennes sont détectées par pulsations, à l’intérieur de la maison, même avec les ouvertures (portes et fenêtres) totalement calfeutrées.

L ‘autre ‘hypothèse de la  fonction communicante par énergie , des lampadaires de ce village , reste encore à trouver et est à ce jour peu probable.

cf  cet article : Ericsson et Philips s’unissent pour illuminer les villes et fournir une connectivité haut débit mobile via un éclairage public intelligent
24 février 2014 à 07h30 (GMT + 00h00)

 

Publicités

CIBLAGE confondu avec maladie mentale

23 Jan

Le monde de la psychiatrie  française , infirmiers et psy, est en rogne contre un Etat qui lui rogne son budget.

 

Interrogé sur une radio nationale , un spécialiste  avait mentionné le retour de la camisole de force , pour pallier le manque de personnel face à une violence qui explose.

Ce même spécialiste faisait état d’un fou sans soin sur 5 , qui déambulerait dans les rues,  faute de moyens alloués à la spécialité.

Face à un tel constat , on se demande bien pourquoi des psys tiennent tant à enfermer des personnes saines d’esprit , et en leur faisant occuper des places qui en privent  ceux qui en ont vraiment besoin ?

L’argent pompé facilement à la sécu , sans contre partie de soin, puis qu inutile ?
La complaisance pour une demande d’enfermement vengeur faite par un flic ou un confrère qui souhaite se débarrasser d’un(e) indésirable ?
La rigidité mentale de praticiens, obnubilés par leur grille de lecture figée par le DSM-5 , et qui n’ont pas vu arriver , ou pas voulu étudier , l’impact des nouvelles technologies sur le cerveau et/ou le comportement des citoyens. ?

Dans ce pays, FRANCE, qui pratique ouvertement la torture en milieu hospitalier ( Sainte Anne -PARIS) par électrochocs infligés par séries de 20 ou 30, on sait aussi que la souffrance des personnes ciblées par le harcèlement électronique , risque de ne pas être prise en considération pour ce qu’elle est : une autre forme de torture et…. cachée, celle-là.

Contrairement à ce qui se passe ici, en France, dès 2011, une représentante de l’Observatoire des droits civils de Cleveland , Suzanne LEBOEUF avait publié un article pour présenter le phénomène du ciblage par moyen électronique , dans THE EXAMINER.
La traduction de ce texte présentée ci-dessous , avait été faite sans autorisation et mise en ligne sur Peace Pink, comme suit :

 » Un ensemble de personnes qui se dit   «ciblé» par des  armes électroniques,  et des attaques  de produits chimiques invalidants ,  s’est constitué pour interpeler  des représentants de la société civile , des institutions de défense des droits de l’homme  , des médias et le public en général.

Refusant résolument l’étiquetage de  « malade mental », ces personnes   s’avèrent souvent plus fortes que ce que l’on imagine et plus déterminées que la plupart des gens sur cette terre. Elles doivent être. Car , elles font face à de terribles  conditions de vie , inventées  par  des «criminels »qui s’approprient   leurs vies    et même leurs corps  en leur imposant une surveillance illégale en tous lieux, et en causant d’incroyables souffrances à base de technologies envahissantes..

Beaucoup révèlent leur identité et prennent  le risque  de perdre amis et famille à cause du  récit même  des tortures qu’ils exposent.
Si un professionnel de santé mentale leur prêtait attention, il dirait certainement qu’elles sont sujets à des hallucinations visuelles et auditives. Parce que c’est ce qu’on lui a enseigné.

L’Encyclopédie  médicale  décrit les hallucinations comme « le fait de voir, entendre, goûter, sentir, ou ressentir quelque chose qui n’existe pas . »

Les seuls choix des praticiens face à un patient qui dit « entendre des voix » ou  qui présente des symptômes de perceptions sensorielles étranges ,  sont donc l’étiquetage  » maladie mentale », « dépression profonde » et  » causes organiques médicales »

Mais il  existe un autre mode d’explication à la fois pour les chercheurs et pour les personnes qui subissent ces situations.
Il s’agirait des conséquences de l’utilisation de certaines armes .

Le constat de cas similaires de torture  mentale racontés sur internet à amener ces personnes  à  discuter   et à former des groupes de soutien aux Etats Unis et dans le monde.

Ces personnes, appelées individus ciblés ou cibles  s’entraident tout en racontant leurs expériences  et en  essayant d’attirer l’attention de  leurs élus. Certaines cibles ont été interviewées , d’autres ont publié des livres  sur ces technologies de pointe qui se sert d’elles comme cobayes non consentants.

De nombreux articles trouvés sur internet  décrivent  les symptômes causés par ces armes électroniques comme très proches de ceux de la schizophrénie.

Et l’on sait qu’il existe un type d’armes  appelé  Medusa qui est capable de produire des voix et des sons  qui sont transmis  directement dans le crâne et que seule la personne visée  par un faisceau de micro-ondes  de type auditif peut entendre .  Cela pourrait même être  fait de façon totalement inattendue par  un inconnu  qui viserait une victime. Personne d’autre n’entendrait les sons ou les voix projetés et la victime serait  ainsi cataloguée « malade mentale » .

En d’autres termes, la personne visée n’aurait aucun moyen de se défendre de ce type d’agression fait au moyen de cette arme MEDUSA. La seule chose qu’elle pourrait décrire ferait penser à des hallucinations.
Naturellement , ces armes sont introuvables dans le domaine public, et ne sont pas vendues dans les armureries. Medusa est fabriqué par la Sierra Nevada Corporation. Il en existe beaucoup d’autres  et  aux effets semblables.

C’est aussi pourquoi il est devenu urgent de faire connaître  ces technologies secrètes de type terroriste.

L’utilisation de ces  technologies aurait  dû être  suivie et expliquée à tous les professionnels de la santé ainsi qu’aux forces de l’ordre et au grand public pour que soit mise  en place une protection des citoyens   soumis à ce type de torture.

Les victimes qui  sont la proie de telles technologies souffrent horriblement  alors même qu’essayant de continuer à vivre, elles doivent  passer leur temps à attirer l’attention  sur ce phénomène tout en étant cataloguées  « malades mentales » ou l’équivalent. »

du blog :  laproscrite.canablog.com

https://lesharceleurs.wordpress.com/2017/12/20/medusa-le-cri-des-micro-ondes-dans-le-cerveau/

https://etouffoir.blogspot.com/2014/03/harcelement-electronique-sons-voix.html

Canardage par les antennes d’ENEDIS

8 Déc

L’électricité en réseau au service du harcèlement en réseau

ENEDIS est la société qui s’est chargée de l’installation généralisée des compteurs devenus séduisants,  parce qu’appelés intelligents par certains, et censés faire faire des économies aux usagers: les compteurs LINKY.

Ces compteurs capables même de s’auto-détruire, sont surtout communicants  pour le meilleur profit de ceux qui les contrôlent.

Pour que ces compteurs LINKY deviennent opérationnels localement , ENEDIS s’est transformée en installateur  d’antennes relais,  dédiées au système LINKY , mais qui interfèrent avec ma BOX- Orange .

 

Ces antennes de 900 MHz et 1800 MHz posées à hauteur de tête , dans des boitiers banalisés appelés concentrateurs , crament allègrement la cervelle des riverains et à une cadence qui dépend de la seule programmation des employés d’ENEDIS

.

Ce concentrateur-ci avait fait claquer le compteur LINKY posé à l’arrière du même poteau. 

Malgré quelques recherches d’une information qui devrait être publique et facilement accessible, il a été impossible, à ce jour, de trouver le contrat qui lie ENEDIS et les collectivités locales, et qui l’autoriserait avec un cahier des charges précis , à implanter ses antennes relais .

Pour mémoire : ENEDIS est une société anonyme , crée en 2008 , d’abord sous le sigle ERDF.
ERDF deviendra finalement ENEDIS ( énergie et distribution) en mai 2016
ENEDIS est une filiale à 100 % d’EDF.
EDF est le premier producteur et fournisseur d’électricité en France.

ENEDIS est gestionnaire du réseau de distribution en France , avec obligation de garantir, sans discrimination, un accès aux réseaux électriques à 35 millions d’abonnés. A ce titre , elle a des contrats avec les collectivités locales regroupées en syndicats d’énergie départementaux et propriétaires du réseau de distribution.

Par le plus pur des hasards, chaque article insignifiant écrit sur ENEDIS sur le blog http:lezarceleurs.blospot.fr avait été suivi
d’une nuit de matraquage intensif de RF dans une location dont l’électricité est systématiquement coupée pendant la nuit
d’une coupure d’électricité , le jour suivant la mise en ligne de l’article.

Les détections présentées ci-après ont été faites à l’intérieur d’une maison, située à 25 mètres des antennes cachées et omnidirectionnelles , posées en catimini par ENEDIS dans son boitier banalisé nommé « concentrateur » .

La fenêtre donnant sur le concentrateur et habituellement obstruée, avait été délestée de ses brillantes feuilles de couverture de survie. Histoire de faire entrer un peu de lumière naturelle dans la pièce . pour les plantes.

 et

et

Les informations concernant le LINKY, se trouvent dans la seconde moitié de cette vidéo explicative :

Réponse en 5G….. peut-être. HCG-TP

25 Oct

HCG = HARCÈLEMENT CRIMINEL GLOBAL

TP = Travaux Pratiques

La 5G est à nos portes. Enfin presque. Surtout ici.
Le harcèlement criminel est incroyablement réactif et ses protagonistes cachés, sont  auto-satisfaits jusqu’à la provocation.
.
Depuis septembre 2015, ORANGE a été autorisée par l’ARCEP à tester la 5G dans les bandes 3,7 GHz , 10,5 GHz, 17 GHz.

Mon détecteur / enregistreur n’est capable de détecter que la 1ère de ces bandes. Mais le marché de ces appareils là , s’adaptera surement rapidement.

En attendant , partout dans le monde , on s’agite pour affiner les expériences sur cette « dite » fabuleuse 5G du tout connecté .
Il s’agirait, apparemment :
d’ améliorer et d’optimiser en fonction de l’usage le temps de latence de cette 5G et pour le moment d’une demi seconde

de tester pour les sélectionner les quelques fréquences plutôt stables de cette catégorie d’ondes millimétriques ,

de diversifier les technologies liées à la 5G pour les adapter aux besoins des domaines ou appareils concernés

Ce qui fait dire à certains qu’il existera une 5G à plusieurs vitesses ou encore plusieurs 5G.

Pour éviter une défaillance générale de la 5G, diverses solutions sont envisagées dont
les « small cells » ou petites antennes qui recevraient leur signal d’une grosse antenne éloignée. Ce sont ces mini-antennes mentionnées dans l’article précédent qui sont censées s’intégrer au mobilier urbain : lampadaires, bancs, plan de villes, poubelles …
la technologie MIMO, qui utilise des centaines de petites antennes , multipliant ainsi les entrées et les sorties qui renforcent le signal tout en réduisant les interférences.

En attendant, sauf expérimentation en laboratoire ou sur une ville spécifique désignée par l’ARCEP, l’utilisation de la 5G /ondes millimétriques ne serait actuellement utilisée que par l’armée.

Même si , dès juin 2017 l’ARCEP avait indiquée qu’elle préparait pour 2018, la procédure d’attribution de fréquences de bandes 3,5 GHz (3400 à 3800 MHz) .

Et le soir du 23-10-2018, après la mise en ligne de « la 5G au tribunal de GATESHEAD » un bombardement en 5G  ou ce qui y ressemble (3_4 GHz) avait commencé à 22H15 pour ne s’arrêter qu’à 23H28.
L’EEG avait enregistré en cadence, la torture du cerveau liée

Fin 

Cet enregistrement faisait suite à un autre épisode intéressant en date du 9 octobre 2018.

Ce jour-là, la voiture de ma propriétaire s’était gentiment garée devant la maison de ma voisine , sa copine, alors que je faisais une détection  trois mètres plus loin . Mais en retrait.
Et la détection enregistrée était devenue ceci, (en désordre)  :

soit des fréquences sur 0,5 GHz- 0,6 GHz – 0,7 GHz et

3_4 GHz ( 5G)

et

 

Ce qui indique , sans doute ,  la mise en place ou mise en fonction d’ une antenne ou  d’ un appareil produisant l’équivalent de la 5G (3_4 GHz)  et,….. toujours sans doute,  l’intervention pour ce faire, d’ un individu transportant avec lui son  appareil TETRA.( fréquences de police, gendarmerie, etc…)
NON … pas  un appareil TETRA de ma voisine…. ni  de sa copine……mais leur copain  ou commanditaire (?) 

Les armes à micro-ondes au service de la criminalité

19 Oct

Image du site http://www.mikrowellenterror.de

Le texte ( ici partiel) ci-après, avait été écrit par Dr. Reinhart Munzert en juillet 2002
Il se trouve à : http://www.mikrowellenterror.de/english/index.htm

Dr . Munzert avait le projet de poursuivre l’exposé de ses connaissances sur le sujet des armes à micro-ondes ,  et acquises auprès de spécialistes d’électronique et de physiciens, comme le montre le programme de ses séminaires dans le texte original.
Il en a été empêché.

Ce qui suit est une traduction libre, en rappel, d’une partie d’un de ses articles d’explication et d’alerte.

Comme suit :

 » Les effets d’un faisceau  de micro-ondes  sur les victimes comprennent une extrême lassitude, des maux de tête, des battements de coeur irréguliers, des diarrhées, les testicules douloureux, des lésions du système nerveux et des organes internes, des brûlures de la peau et des yeux.

Les effets ultérieurs comprennent la cécité, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer. Au cours des derniers mois, certaines victimes ont diagnostiqué des tumeurs cancéreuses.

En plus de cela, les victimes (par les rumeurs et la diffamation) sont présentées comme psychotiques et dangereuses et ainsi, rendues complètement impuissantes.
Dans le même temps, de nouvelles armes (pour certains sous-traitants) sont testées dans des conditions ordinaires et constamment améliorées.

Les crimes liées aux micro-ondes de forte puissance sont un nouveau type de crime avec des caractéristiques très nouvelles. Dans un rapport de 1999 sur les activités criminelles utilisant des outils électromagnétiques, l’Union internationale des sciences radiophoniques avait manifesté son inquiétude sur : « Le fait que des activités criminelles utilisant des outils électromagnétiques puissent être mises en action de manière secrète et anonyme et que les frontières physiques, telles que les clôtures et les murs, puissent être pénétrées par des champs électromagnétiques.  »

Expert Pevler avait  souligné: « Le développement des armes à micro-ondes à haute puissance (HPM) et leur prolifération au sein d’organisations subversives offrent le moyen de commettre le » crime parfait « . Les attaques par HPM ne laissent généralement aucune preuve résiduelle et leurs effets peuvent aller de la nuisance à la catastrophe « (1997).

Les armes HPM que les gangs pourvus de haute technologie utilisent fournissent des ondes continues ou pulsées sur de longues périodes – en particulier la nuit – à partir de voitures ou de fourgonnettes ou de bâtiments autour de la ou des personnes ciblées. Ils utilisent des magnétrons, des générateurs de micro-ondes, des amplificateurs, des systèmes intégrés. En outre, ils utilisent des méthodes d’imagerie murale.

Il y a déjà plus de 40 victimes connues en Allemagne, certaines d’entre elles ont même été agressées à l’hôpital. Mais la police ne comprend pas ces nouvelles armes.

En outre, les criminels utilisent des tactiques relevant de guerre de l’information : tout savoir sur les victimes.

Alors ne leur laissez rien savoir sur vous, l’information participe de la domination . C’est pour cela qu’ils s’insèrent dans  les systèmes de communication des victimes.

Le réseau criminel possède un savoir-faire technique de premier ordre et des équipements de haute qualité. Cela garantit une haute efficacité et une bonne  précision des frappes . Cela permet aussi d’opérer à partir de voitures ou de fourgonnettes. Les générateurs / émetteurs de micro-ondes peuvent être camouflés dans une valise .
……..

C’est grâce à une constructive coopération entre des spécialistes de l’électronique et des physiciens que nous avons pu mettre en lumière cette activité criminelle hautement technologique.

Selon les experts: les ondes (pulsées) par deux ou plusieurs émetteurs [générateurs MW] convergent  dans la zone cible et renforcent ainsi leurs effets.

Il existe également des antennes paraboliques modifiées en émetteurs.

En outre, des systèmes d’antenne intelligents (adaptatifs) (de nombreux petits émetteurs connectés au lieu de quelques grands, par exemple cachés dans des voitures en stationnement) seront utilisés.

Parfois, le saut de fréquence est utilisé. Ces méthodes fonctionnent sur plusieurs centaines de pieds, si tout est bien ajusté.

Il est possible de trouver les endroits où les composants (électroniques) pour des armes extrêmement puissantes ou des systèmes complets (images 4, 5, 6) peuvent être achetés légalement.
……
Dans certains cas, les modes de vie des criminels nous sont bien connus. Ils sont en tous points semblables à ceux des terroristes. Beaucoup prétendent être de bons citoyens avec des modes de vie respectables, pour couvrir leurs crimes.

Les activités criminelles classiques (c.-à-d. cambriolage) sont perpétrées par des gangsters ou d’anciens membres de la Stasi (qui étaient dans les services secrets de l’ancienne RDA).

Dans ce type de réseau, il existe une séparation du travail et une structure de soutien qui inclut également des étrangers.

Les terroristes pourraient également utiliser les micro-ondes  comme arme anti-électronique. Avec les micro-ondes HP, ils peuvent attaquer avec succès l’électronique des ordinateurs, des voitures, des avions, etc. [voir les autres documents de l’Atelier W8].

Ils peuvent utiliser des armes à micro-ondes (armes à radiofréquence) pour aussi endommager les systèmes électroniques lors d’une attaque invisible avec toutes sortes de conséquences.
….
Tout cela n’a rien à voir avec la peur des micro-ondes . Il s’agit d’ une technologie de pointe criminelle  et subie par la population. Et il est effrayant de constater, que ces armes sont de plus en plus utilisées par des criminels et des terroristes. »

Des citoyens attaqués par des armes à micro-ondes

14 Oct

 

Le communiqué de presse suivant est de Harald Brems et a été envoyé à Der Spiegel .

La version en langue anglais se trouve sur le site de PACTS INTL à
http://pactsntl.org/assets/Press_Release_to_Der_Spiegel_by_Harald_Brems_in_Germany.pdf

Cette traduction rapide est présentée sans autorisation et pourra être retirée sur simple demande.

Mesdames et Messieurs,

Nous avons suivi avec beaucoup d’attention les récents développements d’explication concernant les attaques par micro-ondes des employés américains des ambassades à Cuba et en Chine.

Un groupe de scientifiques approuvés par la communauté internationale a affirmé que les attaques contre les diplomates à Cuba et en Chine pourraient éventuellement être dues à des micro-ondes. Cela constituerait un tournant vers un débat public  concernant les armes dites à énergie dirigée. Jusqu’à ce jour, la plupart des informations présentaient ces armes comme dirigée contre la technologie et susceptibles de la perturber et de la détruire.

Certains articles mentionnaient une valise pour micro-ondes pouvant être utilisée par la police contre des attaques à la bombe.

La société Diehl a fabriqué un dispositif qui permet à la police d’arrêter un véhicule en perturbant l’électronique de la voiture avec des micro-ondes.

Rheinmetall a mis au point un dispositif pouvant être placé dans les portes des voitures, et qui devrait avoir un effet similaire. 

La société américaine Raytheon a invité il y a quelques années l’Active Denial System (ADS), qui peut être monté sur une jeep et utilisé contre la foule (contrôle des foules).

Dans le cas des armes à micro-ondes (à l’exception des ADS), il était uniquement question d’armes contre la technologie, pour la perturber ou la détruire.

C’est la première fois que l’on reconnait publiquement que les micro-ondes peuvent être utilisées efficacement contre les personnes, non seulement en chauffant la peau, comme le fait l’ADS, mais en produisant de la pression ou des bruits. Les effets observés sur les diplomates ne représentent qu’une petite partie des effets possibles des micro-ondes.

En Europe et aux États-Unis, des milliers de personnes sont attaquées quotidiennement par des micro-ondes. Ces «personnes ciblées» (TI) font état de violations graves des droits de l’homme. Ces personnes mentionnent  des cambriolages sans trace dans les appartements , des échauffement et des brûlures, des vertiges, des pressions sur le corps ou dans le corps, des piqûres, des démangeaisons, des bourdonnements d’oreilles ou des clics, qui leur sont infligés encore et encore.

Certains rapportent des voix envoyées directement dans leur tête (la voix au crâne est le nom de cette technologie).

Le documentaire Die Wirklichkeit kommt a accompagné certains TI pendant le film. Le film montre l’évolution de la situation dans les domaines de la surveillance et de l’armée, ainsi que le problème d’un État de surveillance d’un point de vue philosophique.

En 2015, une conférence internationale des personnes ciblées a eu lieu à Berlin. Des victimes  d’expérimentation secrète à base d’armes à micro-ondes  du monde entier , se sont rendues à cette conférence sur le harcèlement. Les médias n’ont fait aucune couverture de l’évènement. Les politiciens de tous les partis ont reçu des courriers de personnes ciblées à plusieurs reprises par des individus ciblés , mais personne ne s’en souciait. Maintenant, il semble que cela pourrait changer.

Les individus ciblés ne sont ni des théoriciens du complot ni des cinglés. La plupart d’entre eux sont des personnes qui ont fait des expériences horribles. Les individus ciblés  sont victimes de torture et un jour, ils devront être acceptés comme tels. D’ici là , la société civile a le devoir de révéler les crimes commis avec des armes électromagnétiques et de les interdire sur le plan international.

D’un point de vue de victime d’expérimentation secrète par des armes à énergie, nous attendons beaucoup de ce qui va être révélé dans les prochaines semaines. Nous espérons que ce débat entamé permettra de faire la lumière sur les crimes restés cachés jusqu’à présent.

Le sommet des Droits Humains et de la Démocratie- 19 mars 2019

30 Sep

Dans sa News Letter du 24 septembre 2018, l’association américaine  PACTS INTERNATIONAL qui lutte au côté des individus ciblés des US et du monde, rappelle que la conférence annuelle pour les Droits Humains et la Démocratie de 2019 se tiendra à Genève le 19 mars

  Centre International de Conférences Genève
17 rue de Varembé, 1202 Geneva

 

L’association PACTS International précise que ce sommet pour les Droits Humains et la Démocratie, est parrainé par une coalition inter-régionale de 25 organisations de défense des Droits de l’Homme, et qu’il s’agira en 2019 de la 11ème conférence annuelle.

L’information note que des dissidents courageux et des défenseurs des Droits Humains du monde entier – victimes des pires régimes du monde – viendront partager leur histoire.

Le sommet de Genève se tiendra pendant la session du Conseil des Droits de l’Homme des États-Unis et portera une attention vitale aux situations les plus urgentes en matière de droits de l’homme qui nécessitent l’attention des Nations Unies.

Les victimes partageront leurs expériences poignantes de violations des droits de l’homme par des régimes tels que la Corée du Nord, l’Iran, le Venezuela, la Turquie et la Russie.

Les témoignages des héros des Droits de l’Homme au sommet de Genève,  seront rapportés par CNN, Reuters, Le Monde et bien d’autres.

Un individu ciblé  de l’association PACTS INTERNATIONAL des US a le projet d’assister à cette conférence et propose un contact à gcdurnin@juno.com , à tous ceux qui voudraient le rejoindre.

J’ajoute ici, que j’y suis allée seule, une fois .  Je  m’étais présentée à l’organisateur,  très sollicité   , comme victime de harcèlement criminel électronique appartenant au groupe/forum Peace Pink .

Ce bref contact personnel , au moment de la conférence  , n’avait pas été suivi des effets attendus .

Si des associations  de défense des cibles de harcèlement électronique veulent s’y faire représenter ou être mentionnées, il pourrait être intéressant de prévoir un échange préalable de courrier pour connaître les possibilités d’éventuelle intervention publique, ou, à tout le moins  que puisse être  mentionné le crime  silencieux de harcèlement électronique  .