Archive | ondes ELF RSS feed for this section

Cuisson douce du cerveau- images EEG et détections

22 Oct

cuisson

Une dernière voiture de harceleur EA421ET s’était engouffrée derrière moi dans l’allée/impasse qui menait au parking. Elle avait péniblement fait sa manœuvre de Uturn pour partir très vite. Trop tard.

En insistant un peu, la sœur hôtelière du lieu avait accepté de me donner la chambre n° 11, en bout de bâtiment et qui donnait sur la cour.

Déboulant ainsi , sans réel discrétion par harceleurs /suiveurs imposés, mais sans préparation, ni réservation, je comptais sur, au moins, une nuit de repos .

La fois précédente en 2014 , venue dans cet endroit avec réservation, j’avais été bombardée par des tirs d’énergie répétitifs et incessants perçus par le cerveau, dans absolument tous les endroits de ce lieu supposé de retraite * (1) .

Les tirs d’énergie étaient alors de type « rafale ».

Pour mémoire une « rafale » d’énergie dirigée est caractérisée par un répit entre chaque tir douloureux et qui fait toujours un peu espérer qu’il n’y aura pas de suivant . Erreur . Ces tirs de torture qui font sursauter le cerveau de douleur à chaque fois, reprennent de façon aléatoire toutes les minutes ou quelques minutes.

img_1149-rafales-paris-1

Ceci ci-ci-dessus est un exemple de ce type de « tir » en rafale . Les lignes intercalaires , sans valeur CEM ( champs électro magnétiques ) particulières ont été supprimées. Cette détection , déjà montrée , avait été faite au 22 rue Ernest Renan, Paris XV.
Il y a eu de très nombreuses autres détections de ce type, depuis, et exposées sur l’un ou l’autre des 3 blogs.

Pour ces détections, les appareils utilisés, sont les mêmes depuis 2014 . Ils permettent donc, à tout le moins, des comparaisons dans des  situations différentes . Ces détections ont surtout servi à montrer des contextes d’agressions violentes et intentionnelles par énergie dirigée  visant le cerveau .

La situation montrée ici est différente. Il s’agit  d’une contexte  avec des CEM importants en diffusion continue et imposée. Wifi existant mais annoncé nulle part…..sauf au moment du départ.
Pour un cerveau en détresse constante comme l’est celui des devenus-EHS pour cause de criminalité non combattue,  ce type de situation imprévue,  et non annoncée est dangereuse. Surtout si l’on considère que j’avais fait état d’un (justement) état d’EHS explicité.

Cependant , à la différence  des situations de « tirs » d’énergie dirigée,  et comme le montrent les images EEG , il n’y a pas , ici, de souffrance du cerveau . Le mal suivi ou précédé de malaises,  est insidieux.

img_8980-vue-de-ma-chambre vue de la chambre n°11

Dans cette chambre n° 11 regagnée après le diner , j’avais été prise rapidement d’une torpeur proche de la perte de connaissance et qui s’expliquera à lecture de l’enregistrement , par ceci en détection de µW/m2 :

img_9027-19-10-che-11-microw
Et ceci  ci-dessous en détection de mV/m

img_9046-mv-du-soir

1,7 GHz est la fréquence porteuse (FP). Les fréquences concernées par ces CEM importants , sont indiquées dans la ligne jaune supérieure.

Le repérage de l’antenne relais la plus proche était ainsi :

img_9005-carte-anfr
Sur la photo la petite flèche indique ma chambre. Le petit carré rouge sur fond blanc, en bas à droite de la photo, donne la position de l’antenne relais .

Au final, j’avais une nouvelle fois été passer la nuit dans ma voiture , en zone urbaine , moins hostile.
De retour le lendemain matin, je m’étais allongée dans la chambre n° 11, le temps d’un EEG avec détection CEM .

img_9043-matin-en-microw

Dans cet environnement brûlant de CEM , Il n’y avait eu aucune souffrance du cerveau et l’EEG montrait en continu un tracé comme ceci :

img_9031-eeg-8h15 pour 8h15. 15, par exemple

puis

img_9035-eeg-8h39 pour 8h39. 38 , par exemple

puis

img_9037-eeg-8h48 pour 8h48. 40 par exemple

Ce qui donnait ceci pour les valeurs de 8h48.40 pour chaque  électrode

img_9039-valeurs-8h48

et cela , en image globale du cerveau

img_9038-cerveau-8h48

 En complément une courte vidéo sera mise en ligne sur  http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/10/eeg-cuisson-du-cerveau-sans-souffrance.html

et correspondant pour 8h48.40 par exemple ,  à des détections CEM ,  comme ci-après :

img_9045-8h39-micro-w

Dans ce saint endroit, Il y avait en complément , des détections d’ELF pulsées, importantes et perturbantes.

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/22/harcelement-et-monasteres/

Harcèlement électronique de voisinage et crime organisé français

29 Sep

img_8207-injustice

Le harcèlement électronique de voisinage , entendu au sens large d’un immeuble, d’un quartier ou d’une ville, et le viol en appartement sous contrainte , sont les deux crimes français les plus tus et les mieux protégés par les autorités constituées françaises . Il y a lieu de se demander pourquoi.

Ces crimes sont éminemment sexistes . Les maigres témoignages connus à ce jour sur le harcèlement électronique  , en France, montrent que 80% des victimes sont des femmes et plutôt seules ou devenues seules après avoir été isolées par un harcèlement en réseau féroce et destiné à les pousser à la folie ou au suicide.

Le harcèlement électronique de voisinage utilise des éléments d’une technologie moderne et encore largement inconnue du grand public parce que majoritairement et couramment utilisée plutôt par des militaires .

Le harcèlement électronique de voisinage permet les crimes de haine , les vengeances ou règlements de comptes , et «  l’argent facile » par accaparement de biens et tous les coups tordus cachés et sans preuves qui y sont liés .
L’énergie utilisée est immatérielle. Si elle laisse des traces ou preuves de brûlures ou autre détérioration de la santé , il y aura toujours un policier et/ou un médecin pour affirmer une autre origine vraisemblable aux dégâts constatés.

La technologie du harcèlement électronique est basée sur de l’énergie émise , pulsée et/ou modulée à distance par des appareils cachés en proximité de la victime , mais qui lui sont inaccessibles. Cette énergie peut être de type laser, micro-ondes, radio-fréquences, extrêmement basses fréquences , infrasons, ultrasons….etc

Le harcèlement électronique peut être prouvé par des détections mais qui ne sont pas acceptées par un tribunal parce qu’ elles ne sont pas faites par un expert.

Les appareils émetteurs à l’origine du harcèlement électronique se trouvent sur internet. Leur prix va de quelques dizaines d’euros pour des kits permettant de transformer un transducteur piezzo-électrique ou un four à micro-ondes en » arme » à énergie dirigée , à quelques centaines ou milliers d’euros pour des appareils prêts à l’emploi, tels ceux de la société AARONIA qui ne donne leur mode d’emploi qu’aux voyous et criminels , qualifiés par elle d’ « experts ».

Le harcèlement électronique de voisinage tel que décrit dans cette histoire montre des bandes d’individus qui acceptent l’ordre de torturer  avec de l’énergie dirigée , un être humain qui leur est désigné.
Dans « mon » harcèlement électronique , ces bandes se sont renouvelées et se sont organisées ou re-organisées dans 8 endroits stables différents , et dans tous les lieux de séjours temporaires pratiqués en France ( en plus du reste du monde) , depuis 4 ans.

nazi-sam-gross

« Mon » harcèlement électronique SYS-TE-MA-TI-QUE, jour et nuit et partout, a commencé en MAI 2012, avec le quinquennat de Mr Hollande. Ce qui pourrait signifier qu’à partir de ce moment-là, les organisateurs de ce crime savaient qu’ils n’avaient plus rien, ou pas grand-chose à craindre .

Le suivi de « mon » harcèlement électronique qui suppose en fait une préparation en amont de tout emménagement ou déplacement, permet aussi de montrer la préméditation, la centralisation du commandement, la disponibilité du matériel et des exécutants , et donc l’organisation pour exécution . Toutes ces actions définissent le crime organisé.
Il faut même y ajouter , dans certains cas  lors de la mise à disposition du matériel à des bourreaux volontaires mais fous-furieux quasi-novices , des aménagements d’utilisation instantanés et consécutifs à mes articles sur internet.

Ces aménagements sont une preuve supplémentaire d’une organisation criminelle qui veut les éviter ( preuves) ou éviter un accident brutal.
Cette organisation criminelle torture des êtres humains dans leurs appartement ou en tous lieux clos.

loup-et-mouton-sam-gross-that-s-a-marvellous-disguise-i-almost-ate-you-new-yorker-cartoon

La torture consiste à faire souffrir en continu , détériorer la santé, empêcher toutes activités normales, et à priver de repos et de sommeil,
pour pousser à une violence récupérable par des policiers ,
pour faire passer pour fou et/ou rendre fou, avec l’aide de psychiatres,
pour inciter au suicide qui sera déclaré comme scotché au mental de la victime.

81-rue-du-fbg-st-jacques-streetview Paris XIV

Le harcèlement électronique pratiqué à ANGERS et PARIS XIV était lié à l’immobilier . Volonté d’accaparement à Angers, truandages de long terme, et dénoncés, à Paris XIV où le syndic avait fini par « sauter »

A Paris XIV , par exemple , l’immeuble était géré en SCI, et un ou des sociétaires récupéraient la TVA. Les comptes, prétendus corrects chaque année , mais en fait jamais arrêtés et donc cumulés,  faisaient grossir doucettement année après  année le magot de  TVA  à encaisser.

– La SCI était gérée comme une SA , par un conseil d’administration. Certains membres de ce conseil d’administration utilisaient les fournisseurs de la SCI pour leurs besoins. Frais répartis sur les autres.
– La surface taxable des appartements était faite par une simple déclaration sur l’honneur que certains sociétaires avaient notoirement minimisée pour un gentil truandage de la ville de Paris et renouvelable chaque année.

– Les concierges achetaient elles-mêmes leurs produits d’entretien. Le jour où, élue présidente du conseil d’administration de la SCI, j’avais demandé la clé d’un cagibi à la nôtre ( concierge) , j’avais découvert deux choses.
— –Dans ma main , une clé fantaisie qui ressemblait à celle de mon secrétaire,
— –Dans le placard, des provisions de produits d’entretien grand format en quantités plus importantes que celles du magasin de proximité du coin de la rue .

Le lendemain, j’avais ouvert le cagibi avec la clé de mon secrétaire. Tous les produits d’entretien avaient disparu.
MAIS….La clé du cagibi ouvrant mon secrétaire expliquait sans doute enfin, les multiples vols inexplicables , d’argent , de dossiers, en plus des falsifications d’autres dossiers cachés dans le secrétaire. Cela était possible , par un accès à mon appartement d’abord et à mon secrétaire ensuite , et dont je cachais systématiquement la clé.

comptables-sam-gross-we-are-neither-hunters-nor-gatherers-we-are-accountants-new-yorker-cartoon

La petite-grande lessive  comptable faite dans l’immeuble avait poussé le harcèlement en réseau vers la criminalité : viol et harcèlement électronique . Ce denier, encore modéré, était aux mains de M Levystone. Content de lui et provocateur, un jour, out of nothing, il m’avait proposé d’intercéder en ma faveur auprès de LEROY. Le grand prédateur des lieux.
Corniaud !

Le règlement des problèmes de l’immeuble n’était pas mon but. Il m’avait seulement appris le nom des pions et des taupes de l’époque, dont certains avaient participé à couler ma société : Lelong-Levystone-Wen Chuan – Brunel

L’étape suivante du harcèlement électronique avait été un épisode violent destiné à me spolier de mes biens et à empêcher un stage à Panthéon-Assas. Il s’était manifesté à Dole de Bretagne -35- ( Leblay-LeSénéchal) et au 79 rue du Fbg St Jacques  Paris XIV, où un ami me prêtait son appartement lors de mes passages à Paris. Le probable exécutant d’un micro-ondage complètement débilitant, à cet endroit,  semblait être le voisin à rosette , ancien d’EDF.

De 2007 à 2012 , il y avait eu un quasi break,  avant reprise  du harcèlement électronique  de voisinage et plus , et acharnement SYS-TE-MA-TI-QUE

22-rue-ernest-renan-ce2784e90cd12b-51112-400x400 Paris XV

A PARIS XV , au milieu d’ une longue période d’ intense harcèlement de violations diverses ( de 2007 à 2012) , J-J WALTI , m’avait annoncé mon vidage de l’immeuble à travers la copropriété.(?)

De retour d’un voyage de 2 mois, et à temps pour une AG de la copropriété, j’avais été vérifier les comptes, apprenant que j’étais la première à l’avoir jamais fait. Les comptes montraient que la moitié du trop-perçu pour des travaux importants de l’année n’avait pas été remboursée aux copropriétaires.

Le soir , on avait attendu De Certaines , président du conseil syndical( P. de CS) , en retard de 20 bonne minutes pour présider l’AG. Rouge et essoufflé, il nous avait appris que la convocation de l’AG étant irrégulière, il ne voulait prendre aucun risque avec la loi. Il avait annulé l’AG . Pourtant une AG tenue et approuvée ne risque d’ être annulée que par un tribunal. Personne n’y avait intérêt.
– Une convocation irrégulière d’AG est la faute d’un P.de CS, dont le rôle consiste à faire cette vérification en amont. Pas 20 minutes après le début prévu pour cette réunion.
– Un P.de CS, n’a pas le pouvoir , ni le droit , d’annuler à lui seul une AG. Il n’est qu’un propriétaire, comme les autres.
– En annulant une AG en juin, le P.de CS, laissait la copropriété sans syndic ( mandat expiré) : c’est inconséquent.

Quelques semaines plus tard, le syndic sans mandat avait convoqué une AG. C’est illégal. Un nouveau syndic avait été choisi par le P. de SC. Et élu. Le nouveau syndic avait convoqué une AG.
Avant cette AG, deux policiers étaient venus faire du scandale sur mon palier. Leur chef de service , contacté au téléphone, m’avait répondu que sur ce coup-là, il n’était pas leur chef.

L’AG avait eu lieu sans moi. Le P.de SC avait fait en sorte de ne pas rendre aux copropriétaires le trop-perçu sur travaux. Devinez …
Et mon nom avait disparu de la liste des copropriétaires du PV de l’AG. Minable.

Le nouveau syndic n’avait pas tenu longtemps. Il avait démissionné. Sans raison officiellement exprimée. C’est illégal. Et son remplaçant avait été imposé . Sans choix.
Quand le P.de CS avait manigancé pour truander la ville de Paris, récidiviste,  je l’avais noté. Et cet individu P de CS ,  m’avait tiré dessus  avec une arme à énergie dirigée , de son appartement , alors que je me trouvais dans ma voiture, dans la rue  .

Ce vendéen ingénieur et en plus éleveur et marchand de bêtes prospère  et en société avec son frère Charles, maire de Fayemoreau, avait , selon WALTI, eu l’ordre de me faire quitter l’immeuble. Et ce misogyne grand teint, dont l’épouse porte mes vêtements volés , s’y était employé, comme si les lois de la République n’existaient  pas ou seulement  le temps qu’ il les avait en bouche, quand il feignait en avoir besoin.

Le harcèlement électronique pratiqué  contre moi, dans l’immeuble de Paris XV  m’avait rendue sourde, aveugle ( cataracte accélérée) et m’avait brûlé la moitié du cerveau ( irrigation sanguine devenue déficiente)

Mes plaintes contre cet individu et son homme de main n’avaient reçu aucun traitement, aucune réponse.
Criminels protégés . Par qui ? Pourquoi ?

Le Morbihan (56) où j’habitais en doublon se révélera aussi son terrain de jeu. Sa famille et ses relations étaient présentes à ARS et LORIENT. Ce n’est pas une fixette de ma part . Seulement une constatation pour compréhension , après coup.

Les complicités criminelles simultanées et /ou suivantes

  • à Vannes -Morbihan- , ( Le Rouzic- Fouquet et LeDuez-Roux )
  • à Saint-Julien-des Landes – Vendée- ( Couvida-Poitevin-Suteau- Descazes- Desveaux)
  • aux Sables d’Olonne– Vendée- ( Stéfane -Decroix-Brochet),  seuls connus , montrent , dans certains cas, des personnes à qui j’aurais pu ne jamais avoir besoin d’ adresser la parole . J’aurais du être anonyme pour tous ces nouveaux visages.
  • img_8228-ds-la-voiture
  • Pourtant, ces personnes s’étaient, une nouvelle fois, révélées des volontaires-types enthousiastes, parfois psychopathes , parfois sadiques, ou misogynes , ou escrocs. De toutes façons, promoteurs ou exécutants du harcèlement électronique de voisinage , et que le ou les organisateurs leur a (ont), manifestement , assuré exempt de problème ou de poursuite.
  • acrottessam-gross-people-walking-around-with-carrots-attached-to-sticks-hanging-in-front-of-new-yorker-cartoon

Mais on ne sait toujours pas au nom de quelle loi française, ce harcèlement électronique est organisé, et  rendu possible parce que  protégé par les autorités constituées de France .

http://desailesauxtalons.blogs.nouvelobs.com/archive/2016/08/25/detonnante-association-crapuleuse-institutionnelle-589611.html

Code pénal

Article 222-3 :  actes de torture ou de barbarie  ( Tous les acteurs des tirs d’énergie dirigée vers le cerveau)

Article 222-10 : violences ayant entrainé une mutilation ou une infirmité permanente ( Mêmes que ci-dessus)

Article 222-17 : Menace de commettre un crime ou un délit ( JJ Walti)

Article 222-23 et suivants : viol  ( auteurs inconnus)

Article 223-1 : Risques causés à autrui ( Tous les mis en cause)

Article 226-1 : Atteinte à la vie privée ( Tous les mis en cause)

Article 226-4 : Introduction, maintien dans le domicile d’autrui ( Lelong, Brochet, LeDuez, Suteau, Delveaux etc.. )

Armes acoustiques – crime organisé- individus ciblés

26 Avr

commissariat_05

Ce matin-là , épuisée par une nuit de tirs dans la tête, j’étais entrée dans le commissariat du Vème arrondissement de Paris. Je souhaitais porter plainte contre Jean-Jacques Walti, le criminel responsable de cette criminalité par  souffrance dévastatrice ,  typique de vengeance misogyne, concoctée en bande organisée  , et faite  à travers les murs et sur fond de technologie ( alors) inconnue  de moi.

Le jeune , courtois et fringant gardien de la paix désigné pour enregistrer et  rédiger cette plainte, était accompagné d’un ancien. J’étais sa toute première plaignante. En vrai pro. , il avait voulu des détails sur le harcèlement électromagnétique que je mentionnais, questionnant sur les moyens utilisés par J-J Walti  :

«  infrasons  ? «  ou «  ultrasons  ? « 
Chic. J’étais enfin , en face de quelqu’un qui ne faisait pas semblant de ne rien comprendre et risquait même de m’expliquer quelque chose.
Et là… son écran avait du lui dire d’aller voir dans un bureau , à l’arrière. Car il était parti tout d’un coup.
A son retour, il m’avait appris qu’il n’avait trouvé aucun dossier sur J-J WALTI.
«  Pas de problème . Je vais vous le faire «  …
«  heu….ça ne marche pas comme ça  »
J’avais repris ma pièce d’identité , remercié et salué.

Ce jeune gardien de la paix avait , comme les autres, montré que le harcèlement se fait aussi dans les commissariats où retournement souvent, on ne traite pas les plaintes des victimes .

Comme  dans le schéma du harcèlement global on y  utilise qualité, lieu, fonction pour transformer une situation en acculant une personne  dans une situation volontairement  inversée. Dans le harcèlement global, par exemple, de cliente payante, elle devient victime d’escrocs. Dans un commissariat ,  de victime elle devient souvent  accusée.

Les policiers qui sont là dans leur lieu de travail et dans le cadre de leur fonction, et payés par les contribuables , utilisent l’un , l’autre et l’autre en les retournant contre la victime du crime organisé par moyens électroniques, au profit de la protection de criminels et de l’organisation qui les emploient.
Là, le jeune gardien de la paix n’avait pas eu le temps d’aller au bout du processus. J’étais partie avant.

IMG_6968 email à une autre cible

Ceci ci-dessus est extrait d’un imèl envoyé à une autre cible , le 23 avril 2016. Ce matin-là  , jour de congé pour le voisin du dessus, bras armé du crime organisé local et protégé de la police   j’avais été attaquée par des tirs d’ultrasons, et alors que je n’avais aucune protection disponible pour me couvrir.

86 kHzIMG_6965 86 kHz

Le texte ci-après , très important pour les cibles de harcèlement électronique , qui s’avèrent être majoritairement des femmes avait été traduit d’internet , il y a quelques années. Comme il était à usage , alors, uniquement personnel, je n’avais pas noté la source ou le nom de l’auteur.

Si quelqu’un ( que je connais) le reconnaît et que ce texte est par ailleurs sous copyright, je sollicite , ici que cette information soit laissée en commentaire. Ce qui m’amènera à retirer immédiatement cette traduction qui avait été faite rapidement , pour tentative de compréhension de ma situation.

Ultrasound_range_diagram

Une variété d’armes acoustiques utilise les infrasons , les ultrasons , et les plages sonores . Ces armes dirigent le son vers une cible . Le son est énergie . Ces armes peuvent être considérées comme des armes à énergie dirigée .

Ces armes produisent des effets psychologiques et physiques . Ils comprennent des dispositifs très directionnels qui peuvent transmettre un son audible douloureux dans l’oreille d’un individu à de grandes distances et des générateurs à infrasons qui peuvent tirer des projectiles acoustiques à centaines de mètres provoquant un impact brutal sur une cible .

Les générateurs à infrasons peuvent provoquer des émotions négatives comme la peur , l’anxiété ou la dépression , ainsi que des symptômes biologiques comme la nausée , des vomissements , des dommages aux organes , des brûlures ou la mort, selon la fréquence et le niveau de puissance . La plupart de ces armes fonctionnent dans la plage de fréquences comprises entre 1 Hz à 30 kHz. Ces fréquences sont divisées en fréquences extrêmement basses ( ELF ) de 1 Hz à 30 Hz , Super basses fréquences ( SLF) 30 Hz à 300 Hz , fréquences ultra -basses ( ULF ) 300 Hz à 3 kHz , et de très basses fréquences ( VLF ) 3 kHz à 30 kHz.

A l’intérieur du spectre ELF , il existe un type de son appelé infrason , qui se produit entre 3 et 20 Hz . Les infrasons sont inaudibles , sauf en cas de niveau de puissance élevé. Ensuite, le bruit audible se situe pour la plupart des gens 20 Hz à 20 kHz . L’ultrason commence dans la gamme VLF vers 20 kHz , juste au-dessus de ce que l’oreille humaine entend.

Un autre facteur de bruit est la puissance , généralement mesurée en utilisant une unité de mesure appelée décibel . Les décibels sont utilisés pour mesurer la puissance des sons audibles et inaudibles , qui produisent tous des effets . Tout son commence à devenir physiquement pénible à environ 120 décibels , mais à des niveaux plus faibles, il peut aussi causer de l’inconfort . À environ 130 décibels , il devient insupportable . Dans ce chapitre , les mots tels que l’intensité , le niveau , la puissance, la pression , et le décibel , sont utilisés .
Toutes les réactions chimiques dans les cellules des organismes vivants sont causées par les oscillations électromagnétiques , les pulsations et les vibrations , qui sont collectivement appelées fréquences vibratoires. Toute la matière physique vibre à sa propre fréquence vibratoire .

La résonance se produit quand une connexion est établie entre une source et une cible qui vibrent à la même fréquence . Lorsque cela se produit , un lien existe sous forme de résonance. Au cours de cette résonance , un échange d’énergie s’établit sur la surface de la membrane de chaque cellule . Si la puissance de source d’énergie est la plus forte , elle influe directement sur le matériau ciblé en entraînant une réaction biologique .

Les infrasons et les ultrasons sont capables de produire un phénomène de résonance. Ce lien peut être établi dans les plages sonores audibles ou inaudibles . Un exemple naturel de cette synchronicité harmonieuse est celui des grenouilles qui chantent en chœur . Un exemple mécanique pourrait être celui des pendules de plusieurs horloges sur le même mur et qui fonctionnent au même rythme , ou encore celle d’un piano qui vibre à la même note jouée sur une guitare à proximité.

Certains objets organiques et inorganiques peuvent fonctionner en tant que cage de résonance . Ces objets sont généralement des boîtiers avec une petite ouverture . Par exemple, un verre ou une bouteille . À plus grande échelle , la poitrine ou la région abdominale seront des caisses de résonance pour le corps humain . Le son peut être utilisé pour briser ou faire exploser des objets en résonance.

La résonance peut être induite de façon électromagnétique par un générateur d’impulsions infrasonores, qui peut faire entrer en résonance , par exemple, les organes intérieurs d’une personne , dans la cage thoracique , par exemple . En augmentant la puissance, on peut détruire les organes .

Armes  à infrasons et à ultrasons

Les générateurs à infrasons et ultrasons , également appelés émetteurs , modulateurs et VLF , sont des dispositifs constitués d’une antenne parabolique orientable, qui peuvent envoyer des impulsions acoustiques sur une foule ou sur un seul individu. En 1972, la France a utilisé des générateurs à infrasons qui opéraient à 7 Hz sur sa population civile .

Et dès 1973, la boîte Squawk a été utilisé par l’armée britannique en Irlande du Nord . C’était une arme directionnelle qui pouvait cibler des individus spécifiques en produisant un son audible à environ 16 kHz , qui se transformait en infrasons à 2 Hz quand il arrivait couplé avec les oreilles .

Au début des années 1990, la Russie avait mis au point un modulateur 10 Hz VLF capable de cibler les individus sur des centaines de mètres , causant des douleurs , des nausées , et des vomissements . Il était réglable jusqu’à des niveaux mortels . Depuis au moins aussi loin que 1997, l’ US DOD s’est intéressé à la création de générateurs dans les gammes infrasons et ultrasons de 7 Hz et 20-35 kHz , respectivement , ce qui peut provoquer les mêmes effets .

Un tel dispositif pourrait également viser le cerveau . Ces changements dans les fréquences du cerveau provoquent des changements dans la chimie du cerveau , qui influencent alors les pensées et les émotions . En outre , la transmission d’énergie dirigée en utilisant une fréquence de modulation exacte va déclencher une réaction chimique précise dans le cerveau , qui , à son tour, va produire une émotion spécifique dans chez l’individu ainsi ciblé .

Les infrasons

Les infrasons sont compris entre quelques Hz et 20 Hz , ce qui est la limite inférieure de l’audition humaine . Normalement, la puissance du bruit plutôt que de la fréquence détermine la douleur et du seuil de dommage . Cependant , entre 1 et 250 Hz, le seuil de la douleur / dommages semble augmenter avec la fréquence ainsi que la puissance .

Donc , dans cet intervalle, si le niveau de puissance reste le même, mais que la fréquence augmente, des dégâts plus important sont à prévoir. Par ailleurs, la puissance est le facteur critique qui cause les dommages , tandis que la fréquence détermine le type de dommage.

Les infrasons parcourent de grandes distances et passent à travers la plupart des bâtiments et des véhicules facilement. Ils sont détecté par les oreilles seulement à des niveaux de puissance élevée . S’ils entre en résonance avec le corps on peut sentir des vibrations .

Les exemples naturels sont les avalanches, les tremblements de terre , les volcans et le cascades . Les baleines , les éléphants, les hippopotames , les rhinocéros utilisent les infrasons pour communiquer sur de grandes distances , dont des centaines de miles pour les baleines . Un exemple électronique serait un grand transducteur . Les infrasons contrairement aux ultrasons gardent leur fréquence quand ils entrent en résonance avec le corps humain.

A environ 100 à 140 décibels les infrasons provoque une variété de symptômes biologiques en fonction de la fréquence et du niveau de puissance . En gros, plus le niveau de puissance est élevé, plus les dégâts sont importants. Les effets incluent la fatigue , la pression dans les oreilles , une vision floue , la somnolence , le déséquilibre , la désorientation , les vibrations des organes internes , les douleurs intestinales , des nausées , et des vomissements . Des niveaux de puissance plus élevés peuvent liquéfier entrailles , et mettre en résonance les organes internes jusqu’à entraîner la mort . Les infrasons peuvent aussi provoquer des sentiments de pression dans la poitrine , de suffocation, une respiration irrégulière , et ou une difficulté respiratoire .

A haute puissance , un son de basse fréquence de 30 Hz à 100 Hz ( soit, au-delà des infrasons ) provoque des effets biologiques suivants comme de la fatigue , des troubles de la vision , des spasmes intestinaux , des douleurs ou des dommages aux organes internes , des sentiments d’oppression dans la cavité thoracique , des vibrations de la paroi thoracique , des difficultés à respirer , à avaler, une sensation d’ étouffement , et de l’insuffisance respiratoire .

Les infrasons provoquent des effets psychologiques en fonction de la fréquence et de niveau de puissance . Ils peuvent entrainer : une perte de concentration , le dégoût , l’apathie , la tristesse , la dépression , la peur , l’anxiété et des crises de panique .  » Ces transmissions », a déclaré John Alexander dans son Décembre 1980 article , » le champ de la bataille mentale ,  » peuvent être utilisé pour provoquer dépression ou irritabilité dans une population cible . « 

Selon l’article «  évaluation prospective des armes acoustiques «  , paru dans le volume 9 , de 2001 de Science et de la sécurité mondiale , les infrasons peuvent produire des tremblements de terre localisés . Une grande salle dans un bâtiment peut agir comme caisse de résonance qui provoquera un tremblement de terre miniature .

Les ultrasons

Ce type de son produit se situe au-delà de ce que l’oreille humaine peut entendre( environ 20 kHz ) . Les animaux tels que les chiens, les chats , les dauphins et les chauves-souris peuvent entendre les ultrasons . Certaines baleines et les dauphins utilisent les ultrasons pour détecter leur proie puis les étourdir avec. L’ultrason est dit moins efficace comme arme parce qu’il ne conserve pas sa fréquence quand il se couple avec la matière , comme par exemple avec le corps humain.

Les armes à ultrasons produisent une variété d’effets en fonction du niveau de la puissance et de la fréquence utilisée. Un grand nombre de ces effets sont semblables à ceux des infrasons comme l’échauffement les brûlures. Il y’a notamment parmi ces effets : des sortes de chatouillements dans la zone bouche / nez , une sensation d’inconfort , un réchauffement au niveau de la peau , des nausées , des douleurs abdominales et des vomissements . Avec des décibels plus élevées, ils provoquent des brûlures et un réchauffement de corps jusqu’à des températures mortelles . Un autre effet est très douloureux est constitué par la résonance osseuse , et qui pourraient littéralement provoquer l’éclatement des os d’une personne.

« En visant la tête , et à cause de la résonance des os du crâne , ils peuvent provoquer des voix dans la tête «  Cela a été révélé par la Fédération des scientifiques américains , dans leur article de 1997 , les armes non létales pour les opérations militaires autres que la guerre.

Les projectiles acoustiques

Les mêmes modulateurs ELF que ceux mentionnés précédemment , et qui causent une variété d’effets biologiques et psychologiques , peuvent également être utilisés comme comme des émetteurs de projectiles.
infrasons et ultrasons

Ces armes sont essentiellement des fusils et des canons acoustiques qui peuvent transmettre l’énergie invisible sur des centaines de mètres , provoquant un impact comme par un objet contondant . Les nazis auraient mis au point un canon acoustique capable d’abattre les bombardiers alliés . Au début des années 1990, la Russie avait créé un canon acoustiques de 10 Hz, composé d’un générateur à infrasons relié à une antenne radar . Il pouvait transmettre des projectiles invisibles de la taille d’une balle, et atteindre une cible à plusieurs centaines de mètres .

Il pouvait également être réglé de façon à provoquer des effets allant d’ un inconfort physique jusqu’à la mort. Les effets comprenaient des douleurs abdominales , des nausées, et des vomissements . En outre , il pouvait faire résonner les os d’une personne , ce qui est extrêmement douloureux .

Les États-Unis ont développé une telle arme et qui produit très exactement les mêmes effets. Le 16 Juillet 2002, ABC Nouvelles a annoncé l’existence que l’armée américaine avait en sa possession un canon sonique . Il y était signalé que «Cette nouvelle technologie , est susceptible d’affecter presque tous les aspects de nos vies , d’une manière que l’on peine même à imaginer . « 

le fusil Vortex

Cet appareil appelé aussi canon vortex , canon à vent , et arme de choc d’onde (shockwave Arm) , est capable de transmettre un tourbillon d’énergie invisible capable d’un impact aussi considérable qu’un objet contondant sur une cible.

Il peut également être utilisé pour transmettre des produits chimiques irritants sur un individu ou sur un groupe spécifique . Il pourrait être utilisé pour faire face à des ennemis ou des foules de perturbateurs. La plupart des informations actuelles concernant cette technologie est tenue secrète . Mais à la fin des années 1990, l’ armée américaine aurait développé une telle arme de vortex en collaboration avec divers entrepreneurs de l’industrie de la défense , tel l’ US Army Research Laboratory et l’Université d’État de Pennsylvanie .

Il a une portée d’au moins 50 mètres . Le Royaume-Uni , la Russie et l’Allemagne ont également exprimé leur intérêt pour cette technologie . Si on remonte à la Seconde Guerre mondiale on s’aperçoit qu’ un scientifique nazi d’origine autrichienne , le Dr Zippermeyer , aurait inventé un dispositif connu sous le nom de canon à ent ( de windkanone ) et destiné à abattre les bombardiers alliés .

ultrasons protection

Selon l’auteur d’un article qui avait disparu d’internet et a été copié à

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/04/ultrasonics.html

la seule protection possible contre les ultrasons serait le vide. L’auteur de l’article mentionné,  avait donc donné le conseil de fabriquer une protection comme celle-ci , présentée avec  un schéma d’explications.

Armes non létales et contrôle humain

23 Avr

L’article de Serena Porino, écrit le 27 octobre 2013, et publié à http://wikileaksactu.wordpress.com/2013/10/27/serena-porino-armes-non-letales-et-controle-humain-phenomene-de-paranoia-collective/
semble avoir disparu d’internet.
L’ article original  avait été traduit en anglais et publié à https://stoporgangstalking.com/2013/11/10/serena-porino-wikileaks-actu/
C’est donc à partir de  cette traduction anglaise qu’est issue la présente publication.
Toute personne qui aurait enregistré l’article original est aimablement invitée à le signaler, pour publication ou/et correction de celui-ci.

Les caractères ou phrases surlignées ou en italique sont un choix personnel

***********

« Les armes non létales et contrôle humain, un phénomène de paranoïa collective? « 

Qui sont les personnes ciblées (individus ciblés)? Aujourd’hui, beaucoup de gens se définissent comme tels et se plaignent de symptômes semblables à ceux des victimes du célèbre « signal Woodpecker » soviétique de 1975: qui faisait état officiellement d’émission d’ondes pulsées d’extrêmement basses fréquences dans la gamme de celles du cerveau.

Il y avait eu des victimes répertoriées dans plusieurs villes au Canada et aux États-Unis. Les sensations décrites étaient : la pression et la douleur dans la tête, l’anxiété, la fatigue, l’insomnie, le manque de coordination et de l’engourdissement, et qu’accompagnait un son aigu, inaudible pour les personnes qui n ‘éprouvaient pas ces symptômes. Il s’agissait là des effets caractéristiques de l’irradiation par des radiofréquences ou des micro-ondes . Les plaintes de ces victimes sont parmi les premières à avoir été prises en compte concernant les armes à énergie dirigée.

Aujourd’hui, le cauchemar semble persister et s’élargir. Les personnes ciblées (Individus CIBLES), dont le symbole est le ruban Indigo, sont souvent traitées de schizophrènes ou paranoïaques . Elles dénoncent , entre autres, les exactions dont elles sont victimes (crimes par des actes réels de torture), le fait d’entendre des voix tout d’un coup, d’être privées de sommeil, d’avoir toutes leurs fonctions vitales soumises à des influences néfastes et cela sans être en mesure de savoir qui sont les responsables de ces actions hostiles .

Ces crimes sont à l’origine des suicides ou de l’invalidité de centaines de personnes dans le monde. Le fait d’entendre des voix à distance est l’un des principaux phénomènes qui réduit ces personnes au silence , alors même qu’elles sont victimes d’autres dont le but est précisément de les réduire au silence. Dr. Allan H. Frey en effet avait découvert en 1962 que le «son» n’était pas été perçu par le tympan, mais directement par les cellules nerveuses à l’intérieur du cerveau lui-même. Ceci est désormais connu comme « l’effet Frey ». Cette découverte a fait l’objet de recherche et de brevets, et permet de supposer qu’elle puisse être utilisée contre des personnes appelées cibles. Tout cela est hypothétique, mais l’information semble totalement occultée  dans la presse française.

Un document de l’USAF (United States Air Force) de 1996, intitulé «USAF Conseil scientifique Nouvelles perspectives mondiales: le pouvoir dans l’air et l’espace au 21e siècle», avait déjà révélé à l’époque les progrès d’une technologie dont les effets seraient supérieurs à ceux des signaux «  woodpecker » . Dans ce document, on peut lire ces mots glaçants : « On peut envisager le développement de sources d’énergie, dont la puissance pourrait être modulée, façonnée et dirigée, et pourrait être couplée au corps humain d’une manière qui empêcherait les mouvements musculaires , le contrôle des émotions (et donc des actions), induire le sommeil, transmettre des suggestions, interférer avec la mémoire à court et à long terme, produire un ensemble d’expériences et d’effacer un ensemble d’expériences.  »

Deux ans plus tard, dans « Paramètres » par l’US Army War College Quarterly, l’auteur de l’article « L’esprit n’a pas de pare-feu » fait état de la recherche sur les armes non létales en ces termes: « Un article récent […] mentionne les tentatives russes et internationales pour contrôler l’environnement psycho-physique humain et les processus decisionnels […] Non seulement le corps peut être leurré , manipulé ou trompé, mais il peut aussi être déconnecté ou détruit, comme peuvent l’être n’importe quel système de traitements de données reçues de sources extérieures par le corps, (comme les sources électromagnétiques, ou une énergie en vortex ou d’ondes sonores ).  »  Les Stimuli électriques ou chimiques de l’organisme peuvent être manipulés ou modifiés, comme n’importe quel autre système de traitement de données.

Pour ceux qui restent encore sceptiques, il suffit de voir , notamment, les brevets américains qui permettent l’exploitation des technologies existantes, et rendent ainsi compréhensibles les symptômes des victimes, y compris le brevet n ° 4,877,027; sur l’audition , et le brevet 5.159.703 sur le système du silence subliminal.

Les deux brevets expliquent également comment « induire » des sons qui ne font pas partie de la gamme de décibels dans le cerveau, pour les envoyer à une personne choisie, de sorte qu’ils soient ré-interprétés par le système nerveux et l’appareil auditif comme des sons audibles par la personne irradiée seulement.
Cette technologie aurait été utilisée lors de la guerre du Golfe, comme le suggère le rapport du Parlement européen de 1999 intitulé  » Résolution sur l’environnement, la sécurité et la politique étrangère: stratégie pour l’utilisation des ressources militaires à des fins environnementales. «   Les victimes réalisent souvent très rapidement, qu’elles sont soumises à des actions perpétrées à distance, qui affectent leurs ondes cérébrales d’une manière négative, et avant même d’avoir entendu parler de la théorie de ce phénomène . En 2007, le Washington Post avait déjà exposé leur situation, sans prendre position sur la probabilité que le phénomène repose sur un phénomène d’ hystérie ou de paranoïa collective, ou  sur des faits réels.

Cependant, les cas de plaintes pour torture , adressées au Parlement européen et à diverses institutions européennes spécialisées dans la défense des droits des civils, tels que le CAT (Comité d’action contre la torture) se sont multipliées.

Pourquoi un tel mur de silence? Bien que mises en question par le Parlement européen lui-même, les armes non létales font encore l’objet d’une classification ambiguë, et pour le moment, ce sont surtout les différents sites de la base américaine qui régit HAARP (le site officiel de ce qui a disparu cet été 2013) qui inquiète le Parlement. « Le 5 Février 1998, le Sous-comité du Parlement sur la sécurité et le désarmement a tenu une audience avec HAARP. Des représentants de l’OTAN et les États-Unis avaient été invités à la réunion. Cependant, ils ont choisi de ne pas venir. «[…] Le sous-comité a déploré que «  le gouvernement des États-Unis ait refusé à plusieurs reprises d’envoyer un représentant pour témoigner sur les risques que HAARP fait peser sur l’environnement et les populations « .

Le Parlement européen semble impuissant face aux  bases militaires américaines qui dirigent  HAARP,  et dont il est dit que « ses implications juridiques, écologiques et éthiques doivent être examinées par un organe international indépendant avant toute nouvelle recherche et ou essais . »

Parmi les pays qui doivent collaborer à l’examen des conséquences sur l’environnement et les personnes du programme HAARP , on trouve la Fédération de Russie qui, même si elle a également fait un rapport alarmant sur le projet HAARP, n’est clairement pas la dernière impliquée  pour tout ce qui concerne le développement de armes à énergie dirigée.

Malgré de nombreux articles dans la presse russe maudissant le projet HAARP, l’Europe et la Fédération de Russie auraient montré patte blanche, alors même que  HAARP nous aurait tous roulés dans la farine … Ainsi, les personnes ciblées ou Individus CIBLES sont, clairement, les victimes de ce jeu de dupes , conséquence de l’absence d’une législation rigoureuse sur les armes non létales.

Pour l’instant, les enjeux de pouvoir sont trop élevés pour que quiconque prenne en considération les quelques victimes de cette guerre silencieuse. Pourtant, compte tenu des conséquences liées à ce phénomène, une Commission d’urgence serait nécessaire.
Comment espérer, sinon, un accord international sur une «interdiction mondiale de toutes recherches et développement, d’ordre civil ou militaire, qui vise à appliquer les connaissances de nature chimique, électrique, de vibration sonore ou de tout autre fonctionnement du cerveau humain au développement d’armes susceptibles de permettre une manipulation quelconque des êtres humains . Cela inclut l’interdiction de toute utilisation réelle ou potentielle de ces systèmes « . (40, pg CII, réf. 369).

cerveau sur un plateau

Extrêmement basses fréquences – Tirs de signaux de voisins

21 Avr

cerveau 6 brain-998996_960_720

Image Wikipédia

Dans la soirée du 20 avril , même avec un foulard et une casquette anti-ondes,  de protection, et  entourant le crâne, mon cerveau avait subi d’incessantes vagues ou bouffées d’ondes, venant du dessus, exactement  à l’aplomb de ma table de travail . Ces bouffées d’ondes  traversaient  le crâne , comme s’il était poreux, puis le cerveau . Chaque traversée du cerveau par ces signaux  ( ondes) induisait un mini malaise , au bord de l’évanouissement.

Pour ce moment, les détections HF enregistrées montreront le lendemain une foultitude de micro-signaux de 100 MHz pulsés. Et peut-être bien moins . Mais le détecteur disponible utilisé ce soir -là pour les HF ne sait pas dire moins.
Par contre, l’état dans lequel je me trouvais alors, disait qu’il y avait sans doute autre chose, porté par les HF .
Il s’agissait d’ un état qui m’avait déjà été imposé à Paris XV et à VANNES (56) par extrêmement basses fréquences interposées .
Les manifestations les plus évidentes sont une incapacité flagrante à comprendre les lignes du journal ou du livre qui défilent sous les yeux et une quasi impossibilité à tenir debout ou même assise.
Il faudrait partir, quitter l’appartement. Alors qu’on ne pense qu’à s’allonger pour croire pouvoir dormir.

Par chance le détecteur de très basses fréquences était à portée de main, et avait immédiatement montré ce que je craignais.

IMG_6901 - 34,71 en 4Hz
4Hz modulées et pulsées . Ces extrêmes basses fréquences pénètrent tout et partout . Là , elles semblaient avoir envahi le cerveau entrainé ainsi vers une gamme d’ondes de sommeil.

IMG_6902- 4Hz modulées

4Hz modulée

IMG_6903- 34,03 en 4Hz

4Hz pulsée

34 µT , c’est énorme , et c’est un bon moyen pour envoyer quelqu’un au lit et pouvoir ensuite lui tirer dessus à volonté pour le martyriser comme les psychopathes de cette ville s’ingénient aussi à le faire. *(1)
Et comme c’est le cas , sans doute, pour beaucoup de cibles

Et c’est  effectivement ce qui s’était passé, avec des tirs venant, comme souvent des appartements de la colonne .

IMG_6899 21-4

Pour la deuxième partie de la nuit, les tirs provenant de ce voisinage de détraqués protégés , avaient été enregistrés comme ceci ci-dessus .

Garder ou essayer de garder le cerveau en  état de fonctionner, même au ralenti,  est un exercice épuisant et souvent vain.

cerveau 5 images

Image Wikipédia

  • (1) trouvé sur http://www.alterinfo.net/Les-armes-electromagnetiques-ne-sont-pas-de-la-science-fiction_a110351.html » On utilise donc des écrans d’ordinateur ou de TV pour émettre des très basses fréquences électromagnétiques en modifiant l’intensité des images.
    « Pour un écran d’ordinateur, les impulsions de l’image peuvent être produites par un programme informatique adapté. La fréquence des impulsions peut être commandée par l’entrée de clavier, de sorte que le sujet peut accorder à une fréquence individuelle de résonance sensorielle. L’amplitude des impulsions peut aussi être commandée de cette manière. Un programme écrit en Visual Basic (R) est particulièrement adapté pour une utilisation sur les ordinateurs équipés de Windows 95 (R) ou Windows 98 (R). La structure d’un tel programme est décrit. La production d’impulsions périodiques nécessite une procédure de synchronisation précise. Une telle procédure est élaborée à partir de la fonction GetTimeCount disponible dans l’interface de programmation d’application (API) du système d’exploitation Windows, avec une procédure d’extrapolation qui améliore la précision de la synchronisation ». Cela peut aussi se faire à distance, bien sûr.

     

T P pour criminels

31 Août

IMG_3908 nothing lawfull about gang stalking

TP = travaux pratiques

école
Les individus ciblés par le harcèlement électronique du monde entier, appellent  » handler » traduit ici par « criminel dédié », le volontaire caché dans un appartement voisin.

Ce criminel dédié passe son temps à tirer sur sa proie à travers murs et planchers avec de l’énergie dirigée. Cela suppose d’abord la mise en oeuvre de matériel détecteur de présence à travers les parois pour trouver l’endroit et la partie du corps à viser.

La férocité des tirs dépend de la hargne des tireurs. Le but de ces tirs d’énergie ciblés est la destruction de la santé et de la personnalité de l’individu ciblé, par tous moyens cachés et ne laissant pas de preuves.

IMG_4302 indice de cancérisation

Ceci  ci-dessus est un marqueur de cancérisation d’un organe sur lequel les tirs d’ondes de J-J Walti , s’étaient acharnés, pendant presque 3 ans. Non stop
La norme de santé  est, ici,  en dessous de 100.

Pour mémoire J-J Walti de Paris XV est un vieux criminel de la catégorie de ceux , répugnants, des Sénioriales .
J-J Walti se disait mandaté par son patron, le franc-maçon vendéen A. De Certaines, pour débarrasser le monde de ma présence . Il y était aidé par un voisin dans la catégorie « jeunes » . C. Frenove,  fils et petit-fils de francs-maçons , était élève de physique et devenu « accro » à la torture sans preuve.

A ces deux-là , là-bas , on pouvait ajouter les itinérants corses qui passaient chez Walti ou Frenove , faire des exercices nocturnes de tirs d’ondes vers ma tête.

Les mêmes scénarios d‘invités venus faire un carton sur ma tête ou sur le corps s’étaient reproduits chez J.FOUQUET et A. ROUX à Vannes , et sous la guidance d’autres francs-maçons criminels locaux.

Ici, dans cette ville de bord de mer souriante, on pourrait mentionner l’appartement du-dessus  comme étant un « appartement dédié » à la torture  de la voisine du dessous (moi), par ondes pulsées interposées.

Dès mon entrée dans les lieux, il y avait au A221 , appartement au dessus du mien , un « criminel dédié » prêt à l’emploi.
Officiellement il n’existait pas encore , selon le gestionnaire de biens CM-CIC rencontré par surprise à Orvault.
Il fallait donc comprendre que ce « criminel dédié » avait été installé par l’agent immobilier  de l’agence des Présidents, chargée de la location des deux appartements,  le mien et celui du dessus. Ce squat avec clés fournies n’avait pu se faire qu’avec l’aval du proprio du A221.
Cela mettait l’agent immobilier des Présidents dans 3 catégories complémentaires

1) partie prenante d’un complot contre une cliente et sans raison personnelle,

2) complice de criminalité par connivence avec ceux qui l’avaient sollicité,

3) escroc et traitre , puisqu’il avait empoché la commission de ma location tout en préparant en cachette  avec ses correspondants , l’insalubrité du lieu qu’il me louait.

Le ou les premiers squatters-tireurs d’ondes de cet endroit , faisaient du H/24. Comme les suivants.
Pour passer inaperçus et ne rencontrer personne de cette partie du bâtiment il(s) sortai(en)t aux heures de repas ou la nuit , passant de préférence par les sous-sols ou par  l’entrée du  n°10.

Comme les violeurs de domicile nocturnes.
Il faut se souvenir que cette bande-là dispose des badges des portails et de la clé matrice qui ouvre toutes les portes dans l’immeuble .

Pour ne rien consommer localement, les 1ers squatters-tireurs d’ondes apportaient leurs moyens de subsistance dans une glacière. Celui qui s’était fait déposé juste devant le parking par un copain DG —– , avait la petite trentaine.

Puis les compteurs de l’appartement avaient été mis en fonction . ce qui faisait penser à une vraie location. Elle s’était avérée de multiples courtes durées,  mais avec occupation du lieu constante. Même par beau temps de vacances avec mer et vagues à portée de pieds.

Le premier,  apparemment officiel locataire, et ainsi volontairement  « enfermé » , avait une voiture immatriculée 87. Deux conducteurs successifs du même véhicule immatriculé 30 avaient pris le relais  à tour de rôle.
L’actuel résident , sans doute installé pour plus longtemps avait aménagé son balcon pour le protéger un peu des regards .

IMG_4291 2ème

Selon sa voiture, il est de la région , jeune aussi, et tout aussi motivé que les autres pour infliger des souffrances et imposer une relation maître/esclave à sa voisine du dessous,  sur commande de ses patrons. Les nouveaux maîtres du monde par terrorisme et torture interposés. Comme les autres.

images scène de crime

Ici, la nuit dernière avait été spectaculaire de variété. En plus des tirs vers la tête, avec des brûlures sous la plante des pieds, des piqûres , des séries d’éternuements , des contractures musculaires,  il y avait eu une démo de brûlure de la gorge avec étouffement , et qui provoque une toux irrésistible .

ça avait seulement duré de 0h32.46 à 0h34.54 * (1)
Et jusqu’à l’éclatement incontrôlable de la toux.

En sus, il y avait eu une voix, entendue malgré les 80 cms de matériaux divers qui engonçaient la tête pour la protéger. Cette voix un peu faiblarde avait prononcé le nom d’un ancien employeur.
Elle pourrait, par hypothèse, être due à ceci.

IMG_4298 40,53 T

une ELF de 5Hz repérée sur un détecteur configuré pour enregistrer des ELF entre 5Hz et 65 Hz pendant la nuit, à la tête du lit, sous le bardas.

IMG_4301 12,52 µT

La valeur 12 micro Tesla en 5 Hz était celle du début de la nuit.
L’ELF 5 Hz correspond aux ondes du cerveau du  groupe Thêta ( 4 à 7,5 Hz) ,
Ce même phénomène avait déjà été repéré la veille en fin de soirée ( passage de 12 ++ à 40 ++) et était survenu brusquement.

Ce qui laissait penser que cette ELF avait été portée pulsée par HF (Haute Fréquence) ou par CPL ( courant porteur en ligne)

Il y a quelques mois une institution spécialisée avait interrogé Mr Delchev sur son faux certificat médical  me concernant et obtenu la réponse bizarre :

« c’était pour son (mon) bien « 

Pour mon bien et celui de tous les individus ciblés et torturés , mon choix serait plutôt de maitriser , punir, voire soigner, les déments ou déviants qui pratiquent et font pratiquer le harcèlement électronique pour martyriser des gens normaux.

IMG_3909 it is time

Manigances – trucages- ratés

24 Juil

De nombreux individus ciblés, bombardés d’énergie dirigée deviennent également EHS ( électro hyper sensibles) .

Leur état relève alors , à des degrés divers, du SICEM ( Syndrome d’intolérance aux Champs Electro Magnétiques ) tel que défini par Mr Belpomme sur le site de l’ARTAC. * (1)
Il existe cependant des différences essentielles entre ces 2 catégories de victimes des technologies modernes que sont les EHS et certains individus ciblés. Les 3 plus notoires sont ainsi :
– Les EHS sont affectés par des technologies existantes connues
– Les individus ciblés sont attaqués par des technologies qui produisent des CEM et entrainent des problèmes et maladies semblables à celles des EHS.

– Les EHS peuvent réussir à relativement ou complètement se protéger du phénomène qui les handicape , par l’éloignement des sources de production de CEM , et par des produits ou moyens maintenant mis à leur disposition ( peintures, voiles ou voilages , tentes ou cages de faraday etc…)
– Les individus ciblés ne peuvent pas se protéger des technologies utilisées par des ennemis inconnus ou invisibles qui les poursuivent en tous lieux . Même la nuit. Les technologies mises en œuvre par diverses manipulations de systèmes existants sont mélangés à l’utilisation d’appareils adaptés aux situations imaginées par les individus ciblés pour se protéger. Les tentatives de protection des individus ciblés , déplacements y compris,   sont mises en échec à la vitesse V.

– Les EHS sont victimes d’intérêts commerciaux qui priment sur la priorité que devrait être la santé publique . Les EHS relèvent de problèmes de l’environnement .
– Les individus ciblés sont victimes de réseaux criminels qui s’acharnent sur eux pour des raisons inconnues ou  personnelles. Leurs cas relèvent de la criminalité d’abord et de problèmes environnementaux ensuite, à cause des conséquences  sur la santé des technologies utilisées .

Les manipulations et manigances du ou des réseaux criminels exposé (s) dans ces blogs avaient mis en évidence quelques adaptations  pour des attaques par énergie dirigée et qui étaient d’une certaine façon autant de ratés  . Ces manipulations prouvaient l’anormalité des phénomènes et situations.  Elles montraient  la faculté d’adaptation du réseau impliqué et surtout sa volonté de malignité .
Ces ratés avaient été répertoriés à Vannes notamment et aux Sénioriales. * ( 2)

En voici ci-dessous d’autres exemples.

IMG_3688 box

Ceci est une boite en métal qui cache une box en papillote, pour connexion  internet

IMG_3687 papillote

Pour minimiser les CEM produits, cette box, comme le montrent les fils qui sortent sur le côté, fonctionne sur le mode éthernet .
Selon le guide d’utilisation de la box la bande de fréquences opérationnelle est entre 2400 à 2497 MHz.

Mais, dans cette histoire d’individu ciblé , il faut garder ceci en mémoire qui ressemble à une prise en main à distance grâce à une IP fixe  non demandée  ( photos prises ce jour)

IMG_3679 169 254 108

puis

IMG_3680 câble débranché

puis

IMG_3682  169 254 140

et enfin

IMG_3683 192 168 1

C’est ce qui ressort également du tableau ci-dessous où l’on voit à droite toute,  que la box- mode éthernet- en- papillote   de 2,4 GHz émet des CEM dans la gamme de fréquence de 5GHz et provenant bizarrement d’une box voisine.

IMG_3691 29-6-15

1,5-1,6-1,7 GHz correspondent au spectre habituel du signal

2,4-2,5 GHz correspond à la puissance de ma box

3-4 et 5-6 GHz  correspondent à une box de voisin

Le 29-6 , à la date de ce relevé, le voisin du dessus , également désigné par le mot  « criminel dédié » *(3) était alors celui-ci :

IMG_3559 voiture A221

Lors d’une connexion pendant « sa » période de surveillance, une détection  lors d’une connexion internet avait donné ceci  et donc des valeurs CEM en continu sur les fréquences 1,4 GHz à 2,1 GHz  :

IMG_3672 une connexion internet sans contrôle

Ce voisin était parti . Depuis l’arrivée de son remplaçant , les détections étaient devenues ainsi avec des « poussées »  de CEM  sur 2,4 GHz à intervalles réguliers .

IMG_3673 tbleau géné  2,4 Ghz

2,4 GHz pour la fréquence porteuse, ce n’est pas obligatoire, comme le montre un tableau précédent, mais c’est plausible.

IMG_3674 2, 4 GHz chaque minute
Ce qui l’est moins est cette forme d’impulsion régulière de la fréquence porteuse  2,4 GHz . Chaque minute.
Dans Dossier scientifique sur le Wifi  du site Robin des Toits * (4) , l’auteur de ce texte très clair d’explication de base sur l’électromagnétisme , mentionne le fait que plus la fréquence augmente plus la longueur d’onde diminue au point d’atteindre des mensurations correspondant à celles d’organes du corps humains  et sur lequel elle aura un impact.

L’oscillation externe ( saccade) produite par la fréquence entrainera une oscillation interne d’un ou de plusieurs organes concernés. C’est le problème que posent donc ces impulsions de HF et autres rafales d’ondes.

Le 23 juillet ,  avait été le jour du raté qui montrait que les habituelles valeurs CEM enregistrées  étaient peut-être truquées à la baisse .  0,02 par exemple devenait 3,2 dans ce nouvel enregistrement  Comme ceci  :

IMG_3675 surprise 23-7

En vert foncé, les valeurs CEM de la connexion

En bleu , les valeurs CEM et complètement inédites,  après un arrêt de connexion  comme ici ci-dessu,

IMG_3676 retour à la normale

et qui s’était transformé comme ci-dessus cette fois ,  et très rapidement pour reprendre des valeurs CEM inférieures, censées normales .

On trouve en foncé sur les 4 premières lignes les valeurs  nouvelles/inhabituelles , qui redeviennent , en dessous de la ligne des fréquences en rouge,  c’est à dire après un arrêt/marche du détecteur , identiques aux valeurs CEM habituelles.

Ce qui pose  le problème d’un éventuel camouflage/trucage habituel des valeurs  CEM dans cet endroit. Manigance à laquelle il faut s’attendre.

Si une valeur CEM habituellement notée 0,02µW/m2 est en réalité 3,2 µW/m2, alors un tir noté par camouflage  12 ou 100 µW/m2 serait en réalité 160 fois plus puissant

Par ailleurs, dans un contexte  de connexion ethernet, les 10Hz habituellement pulsés par le WiFi auraient pu être insignifiants.

Comme pour  tous les résidents d’immeuble, il fallait compter avec les ELF des voisins .. Ce qui donnait ceci  en microTesla, à un moment où ma box était OFF depuis déjà un moment.

IMG_3692présence de 10Hz (4.535) , 17.2 Hz (2) , 24.4 Hz (1)

 

 

puis

IMG_3693

et

IMG_3694

Et dans un contexte criminel établi, il fallait aussi subir les rafales de nuit de ce nouveau   voisin , à la cadence indiquée dans la colonne à gauche.

IMG_3677 rafales du 24-7

en bleu le spectre habituel du signal

en marron l’élargissement du signal au moment des tirs

Quelques soirs plus tôt, un tir de nuit avait été effectué de l’appartement du dessous, aux résidents absents , pour 200 µW/m2 au compteur sur la seule fréquence de 900 MHz. J’avais migré sur le balcon pour éviter les tirs suivants
C’était sans compter avec la frénésie criminelle naturelle et protégée de ces voisins-là .Et un tir sur le sommet de la boite crânienne était alors venu de cette aile de l’immeuble.

IMG_3474 aile  de l'immeuble

* (1)

http://www.artac.info/fr/information actualité/actus-de-l-artac_000052_actu000015.html

* (2)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/amenagements-de-cem.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/05/17/lanester-et-les-ondes/

*(3)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/06/hce-criminels-dedies.html

* (4)

Dossier scientifique sur le WIFI PDF.pdf  (1.02 Mo)