Archive | phénomènes de société RSS feed for this section

Le harcèlement criminel en réseau – résumé

28 Oct

La vidéo suivante a été mise en ligne par une internaute du forum « psychologie  » sur DOCTISSIMO.

Elle résume ce qu’est l’horreur au quotidien des victimes/cibles de ces réseaux qui ont été laissés libres de prospérer par des complicités à tous niveaux et avec  une complaisance diabolique.

C’est à chacun de lutter contre ce fléau caché épouvantable  et  qui martyrise des proies désignées  et détruit leurs vies , dans une actuelle indifférence coupable insupportable.

Publicités

Harcèlement criminel – Espionnage – Crimes

7 Juin

Ce qui suit est une traduction rapide , partielle et  sans autorisation de la vidéo faite par Dr John HALL en 2014 . Cette présentation pourra être enlevée à la demande.
Dr John HALL est un médecin anesthésiste et spécialiste de la douleur de San Antonio, Texas. Il a eu l’occasion de traiter de nombreux patients qui se plaignaient d’une forme de harcèlement aux allures de terrorisme , et de phénomène de voix dans la tête (V2K).
La cas d’ une jeune patiente promise à une belle carrière mais brisée par ce type de harcèlement criminel global et  devenu familier à Dr John HALL, l’a incité , aidé de ses relations,  à enquêter sur ce phénomène .
Pour le faire connaître, il a écrit un premier livre :

A new breed -Satellite Terrorism en America
(le terrorisme à base de satellites)
Strategic book publishing
ISBN : 978-1-60693-944-4, 1-60693-944-0

Dans la vidéo présentée ici, Dr John HALL , résume le résultat de ses recherches et réflexions sur le sujet du harcèlement criminel global , tel qu’organisé au USA avant 2014.

Dans ce livre ( Satellite Terrorism) il est question dune femme victime de harcèlement à San Antonio Texas. Elle a été victime de ce que nous pensons être un harcèlement électromagnétique avec  surveillance par satellite et organisé  par le gouvernement américain
Ce livre a été écrit pour  dire que cette technologie existe et est utilisée sur tout le territoire,  dans une apparente volonté de harceler certaines personnes

Cela a commencé en 2006 et ça a continué pour cette femme dont je parle dans mon livre et dont le nom a été changé…
On a trouvé qu’un des harceleurs était un ancien agent du FBI aidé de ses copains
On a passé beaucoup de temps à faire du contre espionnage de ce groupe de harceleurs pour être sur de ne pas faire d’erreur
Après les avoir eu dénoncés à la police, alors c’est moi qui ai commencé à être harcelé,  avec en plus des violations de domicile.
Ils ont fini par me lâcher alors que j’avançais dans l’écriture de mon bouquin et du scénario qui en découlait

Les groupes de harceleurs que nous avons suivi à San Antonio ont pu être identifiés .
Je ne les ai pas rencontrés personnellement,  mais on a dépensé beaucoup d’argent en contre espionnage et en vérification des plaques d’immatriculation et de leurs identités

Ça fonctionne comment ?
Le principal moyen de suivi à distance est une  technologie employée par le gouvernement  qui consisterait à capter les impulsions électromagnétiques du cerveau.
Les cibles sont torturées avec de l’énergie électromagnétique qui augmente le rythme cardiaque, les contractions  dans les muscles, provoque des brûlures, une vision trouble, et des attaques du système nerveux central .

C’est aussi ce que rapportent plus de 300.000 personnes et  qui fait penser à de l’expérimentation.

Est-ce que ce harcèlement est le fait d’un groupe ou de différents groupes?
Les personnes qui pratiquent ce harcèlement sont forcément approvisionnées avec cette technologie,  qui ne se trouve pas en libre accès.

Au sommet , il y a ceux qui collectent les informations , et à la base il y a les groupes qui ont pratiquement carte blanche pour utiliser cette technologie.
Ce sont ceux qui attaquent des citoyens avec une orientation sexuelle particulière, ou qui utilisent cette technologie pour de l’espionnage industriel.

Mais si on le considère du point de vue du recueil des informations,  il semble que le ciblage soit fait au hasard .
Par exemple à Palm Springs , il y a un groupe qui s’attaque à des gays.
Le groupe de San Antonio utilise cette technologie pour des agressions sexuelles de femmes .

Malgré tout,  même avec ces apparentes spécialisations , d’un point de vue global on peut parler de cibles prises au hasard.

Utilisation des rayons X
Certaines cibles ont réussi à détecter des radiations ionisantes . Je n’ai pas connu ce phénomène personnellement,  ni connu de cibles qui en étaient victimes .

Le groupe de San Antonio semble s’être spécialisé dans le suivi des femmes seules pour les agresser sexuellement.
Dans le cas de la victime de San Antonio mentionnée dans mon livre, il semble qu’elle ait été droguée . La drogue a pu être mise dans une boisson ou tout aliment placé dans son appartement. Ce type de drogue du viol est connu pour ne laisser aucun souvenir . Cette femme disait avoir des cauchemars de viols , alors même qu’elle était réellement violée
C’est une réalité connue dans le monde entier.
Pour ce qui concerne les femmes seules. La plus part des groupes qui ont accès à cette technologie, et quelque soit leur but final , l’utilisent aussi pour des agressions sexuelles

Comment ça commence ?
Par du harcèlement organisé d’individus comme celle faite  par un ex,  ou un mari , ou un amoureux éconduit
C’est un type de harcèlement extrêmement bien organisé,  à la manière de ce qui se faisait dans les années 50 et 60 , avec du harcèlement au travail ou dans la cadre du lieu de vie et H/24 et 7/7
Il y’a une sorte de guerre psychologique mise en place qui mobilise complètement l’attention de la victime . Cette dernière est géolocalisée par GPS et sans doute  une lecture à partir de données biométriques que l’on pense faites par EEG,  ou grâce aux ondes cérébrales,  pour un complément de traque

Les raisons du tracking ? 
J’ai été en contact avec plus 5000 personnes ciblées . Certaines sont des lanceurs d’alerte , d’anciens employés de NSA , et de services de l’Etat.
Certains groupes qui ont accès à cette technologie l’utilisent pour de l’espionnage industriel
Mais dans la plus part des cas, la cible semble avoir été prise au hasard
Il s’agirait d’ expérimentation faite avec des cibles prises au hasard
Si on observe les expérimentation de mind control faites dans le passé (MKultra) on s’aperçoit que les cibles retenues étaient des inconnues , qui servaient de cobayes .

Peut-on l’arrêter ?
Il y a des moyens de freiner le processus sans pour autant l’arrêter complètement . Il est très important de pouvoir reconnaitre le harcèlement à son début et d’essayer de prouver les faits de harcèlement à la police , puisqu’il existe maintenant des lois contre le harcèlement et qui permettent de porter plainte
Mais quand on en arrive au harcèlement électronique cela devient beaucoup plus difficile,  parcequ’ il n’y pas de façon tangible de le prouver pour le faire interdire.

Quelle forme d’aide ?
Il existe des groupes d’aide dont les 3 cités .  Mais il en existe beaucoup d’autres qui aident à combattre de phénomène dans tout le pays .

Ce qu’il ne faut pas faire
Ce que ne devrait sans doute pas faire une cible qui découvre son harcèlement, est d’essayer de convaincre ceux qui pensent que ça n’existe pas . Le risque étant de se retrouver dans un service de psychiatrie avec un diagnostic de schizophrénie ou de délire .
Les associations de défense des droits de l’humain préconisent donc une communication avec les associations spécialisées pour faire le point et obtenir des conseils
Comme je l’ai indiqué le point principal de ce type de harcèlement est de vous entrainer à appeler sans cesse la police pour des faits difficiles à prouver . Cela risque de vous envoyer chez un psychiatre qui n’écoutera pas ce que vous avez à dire ou ce que vous expliquez . il se contentera de faire un diagnostic de problème mental . Une fois que ce diagnostic de maladie mentale a été établi,  la police ne répondra plus à aucune des plaintes portées

Ici, Dr John HALL commente la tuerie du Colorado et le cas de Aaron Alexis

POURQUOI ? 
Nous avons l’impression que ce harcèlement fait partie d’un vaste plan d’expérimentation.  Si vous examinez les expérimentations faites sur le contrôle mental par MKultra et MK search , on voit que les victimes sont des personnes sans particularités et sans les moyens financiers de prouver leur situation. 
Le contrôle mental n’a jamais cessé dans ce pays , à travers les services spéciaux et le Ministère de la Défense depuis les années 50

Les évolutions liées aux technologies des satellites et des RF ont permis de prendre en otage la société civile. Il semble que le ciblage soit destiné à étudier un effet de masse , avec sans doute un but de contrôle de la population.

Un magazine cite une phrase de Vladimir Poutine disant que l’énergie électronique ,  les armes psychotroniques et toutes  les armes qui attaquent le système nerveux central représentent la guerre du futur

La phrase qu’il avait prononcée était  » La nation qui contrôlera le mieux les armes à énergie dirigée contrôlera le monde sans balles ni missiles «
Cette affirmation n’a été reprise que par un groupe de presse de Colombia . Ce groupe m’avait contacté pour des commentaires et des explications. A ce jour, il n’y a pas eu d’autres articles

Mais il est très clair que des expérimentations et études sont faites pour attaquer le système nerveux central.

Quelle a été la réponse des médias américains ?
Il y’a eu quelques articles dans la presse américaine notamment dans le Washington Post.
Cela a été fait après la mort de AARON ALEXIS et après l’écriture d’un scénario lié à mon livre Satellite  Terrorism qui sert à faire passer un message à travers une histoire
Il y a eu une escalade du nombre de cibles dans la dernière décade , à la fois aux USA et à l’étanger.

Le nombre grandissant de cibles qui se plaignent des mêmes phénomènes,  ne relève pas de maladies mentales,  mais bien d’une forme d’expérimentation ,….. tant que le contraire n’aura pas été prouvé .
Il reste à espérer que de plus en plus du média s’empareront du sujet.
Il est évident qu’on verra de plus en plus de tueries . Et il se pourrait aussi que les tueries récentes aient aussi été partiellement faites sous l’effet de contrôle mental …….

 

EXPULSION – Lettre à Madame BLAINEAU

23 Mai

Madame BLAINEAU est la propriétaire du bien que je loue. Je n’ai jamais rencontré cette dame, ni ne lui ai parlé à aucun moment . Le contrat de bail du bien qui lui appartient et que j’occupe encore contre paiement , ne porte pas sa signature.
Madame Blaineau n’est pas la bailleure du bien.

Pourtant, cette dame avait revendiqué la qualité de bailleure pour m’assigner. Et une magistrate pressée ou débordée avait accepté ce faux comme un vrai, lui rendant service à défaut de rendre la justice .

Dans cette France-là une locataire qui revendique ne peut être qu’une menteuse ou une dérangée. Une propriétaire qui se dit bailleure sans l’être, n’est pas soupçonnée de tromperie, mais est, au contraire,  considérée comme forcément qualifiée pour assigner la locataire mécréante.

La propriétaire trompe donc la justice et sa locataire , grâce au gestionnaire qui a fabriqué le faux et qui fait ainsi des économies.

Le conseil de Madame BLAINEAU est Me ROUBERT.

Cette histoire ressemble à beaucoup d’autres . Elle fait intervenir les réseaux cachés mais connus français . Il y a pire. Ça n’empêche pas de raconter ce à quoi des citoyens lambdas doivent faire face au quotidien.

Madame Isabelle BLAINEAU
Saint Hilaire de Loulay

Madame,
Dans mon courrier en date du 19 mai, j’avais renouvelé ma demande de quittances des loyers acquittés en ces termes :
« Ces quittances sont nécessaires pour la location d’un autre bien. 
A défaut, le dossier est considéré comme incomplet et refusé.

Votre négligence est la cause de ce type de raté .

Pour chaque bien éligible, rare dans mon cas, il existe peu ou prou, une vingtaine de candidats et les agences prennent uniquement les dossiers conformes . »

Lors de l’audience du Juge des expulsions, le 22 mai 2017, j’ai mentionné le fait que vous n’accédez pas à ma demande d’envoi de ces quittances de loyers.

Votre conseil, Me ROUBERT, nous a alors appris qu’il était celui qui vous avait donné l’ordre de ne pas fournir de quittance de loyer acquitté. Il a mentionné pour cela un prétexte dit légal , et qui était l’illégalité de ma situation.

Compte tenu du contexte cocasse  que vous avez créé , ça aurait pu  être une sympathique nouvelle histoire de fous,  qui veulent une chose mais  refusent de fournir les moyens de l’obtenir.

Il s’est avéré très rapidement qu’il n’en était rien, quand Maître ROUBERT nous a appris qu’il avait contacté les services de la Préfecture pour obtenir un droit d’expulsion par la force publique sous 8 jours.

Devant la magistrate, représentant la Justice et chargée de statuer sur un sursis à expulsion , votre conseil Me ROUBERT nous apprenait qu’il avait anticipé et court-circuité la décision du Juge , pour lui sans importance, en prenant directement contact avec un service du Ministère de l’Intérieur et avec lequel il semble avoir des connivences particulières.

Maitre ROUBERT, votre conseil , a également remis un dossier de conclusions à la magistrate Présidente de séance , en omettant de m’en remettre une copie.

Après les propos infantilisants qu’il m’avait fait subir, voulant m’obliger à faire faire des attestations de visites par les agences et propriétaires des biens visités pour vous les soumettre,  on peut craindre qu’il ne me pense également illettrée et incapable de comprendre sa prose.

Il me reste donc à attendre, à   la date que, peut-être,  on acceptera de me communiquer ,  le grand départ manu militari de mes quelques cartons et des rares meubles que j’avais gardés, et ce,  en attendant de faire l’état des lieux de votre bien et sans doute avec votre huissier.

Avec mes salutations navrées, mais sans regret.

https://etouffoir.blogspot.fr/2017/06/empechements-et-obstructions-cachees-de.html

https://etouffoir.blogspot.fr/2017/06/expulsion-par-monsieur-niquet.html

Bouffées de chaleur pour le cerveau- 900 MHz

19 Mar

Avant de m’allonger,  ce jour-là, j’avais pris la précaution de poser ce coussin sur le lobe frontal.

Ça débordait pas mal.

Et WOOOOF ,  des signaux comme montrés ci-dessous, avaient traversé le coussin , la boite crânienne et le cerveau, dans une impression de bouffée de chaleur brusque et répétée 5 fois . Ce qui avait fini par ancrer une douleur sourde au niveau de la nuque.

Cette technique , relativement nouvelle ici, s’ajoute aux propulsions de sons qui démolissent les oreilles , et aux tirs brûlants qui visent les bronches.

On reste là, avec cette fréquence de 900 MHz ,  plutôt dans la cuisson douce  d’un être humain. Cette cuisson  propulsée par à coups ne provoque pas de souffrance violente qui donne envie de hurler, comme pour certains tirs. Elle rend abruti.

Ce mode de cuisson  s’apparente cependant  , à cause de la fréquence porteuse utilisée et  des propulsions rapides et répétées, à la technique en rafales qu’utilisait parfois J-J WALTI ( Paris XV ) , systématiquement G. POITEVIN ( 85) , ainsi que des très fous à LANESTER .

Cette cuisson par propulsions de signaux , est différente aussi de celle qui avait été mise en place, par émission en continu , par J. FOUQUET et Lovely92 à Vannes (56) et par le gros SUTEAU à Saint Julien des Landes (85) .

Cette cuisson en continu  peut relever  d’un portable ou d’un four à micro-ondes bricolé et muni d’ un cornet, ou d’un générateur de hautes fréquences .

Cette fois, une expérience, rapide, avait  été faite avec un portable , pour comparaison et différence , et qui montrait  que le portable  si allumé , émet non stop . A la manière du WiFi.

Comme ci-dessus , alors que le portable et le détecteur étaient  côte à côte. FA , indiqué dans la bande jaune  est le petit nom du détecteur.
Et la détection ci-dessous indique les valeurs obtenues,   après avoir placé  le portable et le détecteur  de part et d’autre d’ un mur en placo-plâtre.


Cette comparaison , montre une nouvelle fois,  que  les « tirs » sont l’expression d’ une pratique criminelle  , certes ancienne,  mais qui se généralise dans une  indifférence  curieuse et alors même que les intervenants sont connus , et nommés .

Ce qui suit  m’avait été infligé  , à 2h du matin, à mon retour chez moi après ½ nuit passée en voiture.

 

Cuisson douce du cerveau- images EEG et détections

22 Oct

cuisson

Une dernière voiture de harceleur EA421ET s’était engouffrée derrière moi dans l’allée/impasse qui menait au parking. Elle avait péniblement fait sa manœuvre de Uturn pour partir très vite. Trop tard.

En insistant un peu, la sœur hôtelière du lieu avait accepté de me donner la chambre n° 11, en bout de bâtiment et qui donnait sur la cour.

Déboulant ainsi , sans réel discrétion par harceleurs /suiveurs imposés, mais sans préparation, ni réservation, je comptais sur, au moins, une nuit de repos .

La fois précédente en 2014 , venue dans cet endroit avec réservation, j’avais été bombardée par des tirs d’énergie répétitifs et incessants perçus par le cerveau, dans absolument tous les endroits de ce lieu supposé de retraite * (1) .

Les tirs d’énergie étaient alors de type « rafale ».

Pour mémoire une « rafale » d’énergie dirigée est caractérisée par un répit entre chaque tir douloureux et qui fait toujours un peu espérer qu’il n’y aura pas de suivant . Erreur . Ces tirs de torture qui font sursauter le cerveau de douleur à chaque fois, reprennent de façon aléatoire toutes les minutes ou quelques minutes.

img_1149-rafales-paris-1

Ceci ci-ci-dessus est un exemple de ce type de « tir » en rafale . Les lignes intercalaires , sans valeur CEM ( champs électro magnétiques ) particulières ont été supprimées. Cette détection , déjà montrée , avait été faite au 22 rue Ernest Renan, Paris XV.
Il y a eu de très nombreuses autres détections de ce type, depuis, et exposées sur l’un ou l’autre des 3 blogs.

Pour ces détections, les appareils utilisés, sont les mêmes depuis 2014 . Ils permettent donc, à tout le moins, des comparaisons dans des  situations différentes . Ces détections ont surtout servi à montrer des contextes d’agressions violentes et intentionnelles par énergie dirigée  visant le cerveau .

La situation montrée ici est différente. Il s’agit  d’une contexte  avec des CEM importants en diffusion continue et imposée. Wifi existant mais annoncé nulle part…..sauf au moment du départ.
Pour un cerveau en détresse constante comme l’est celui des devenus-EHS pour cause de criminalité non combattue,  ce type de situation imprévue,  et non annoncée est dangereuse. Surtout si l’on considère que j’avais fait état d’un (justement) état d’EHS explicité.

Cependant , à la différence  des situations de « tirs » d’énergie dirigée,  et comme le montrent les images EEG , il n’y a pas , ici, de souffrance du cerveau . Le mal suivi ou précédé de malaises,  est insidieux.

img_8980-vue-de-ma-chambre vue de la chambre n°11

Dans cette chambre n° 11 regagnée après le diner , j’avais été prise rapidement d’une torpeur proche de la perte de connaissance et qui s’expliquera à lecture de l’enregistrement , par ceci en détection de µW/m2 :

img_9027-19-10-che-11-microw
Et ceci  ci-dessous en détection de mV/m

img_9046-mv-du-soir

1,7 GHz est la fréquence porteuse (FP). Les fréquences concernées par ces CEM importants , sont indiquées dans la ligne jaune supérieure.

Le repérage de l’antenne relais la plus proche était ainsi :

img_9005-carte-anfr
Sur la photo la petite flèche indique ma chambre. Le petit carré rouge sur fond blanc, en bas à droite de la photo, donne la position de l’antenne relais .

Au final, j’avais une nouvelle fois été passer la nuit dans ma voiture , en zone urbaine , moins hostile.
De retour le lendemain matin, je m’étais allongée dans la chambre n° 11, le temps d’un EEG avec détection CEM .

img_9043-matin-en-microw

Dans cet environnement brûlant de CEM , Il n’y avait eu aucune souffrance du cerveau et l’EEG montrait en continu un tracé comme ceci :

img_9031-eeg-8h15 pour 8h15. 15, par exemple

puis

img_9035-eeg-8h39 pour 8h39. 38 , par exemple

puis

img_9037-eeg-8h48 pour 8h48. 40 par exemple

Ce qui donnait ceci pour les valeurs de 8h48.40 pour chaque  électrode

img_9039-valeurs-8h48

et cela , en image globale du cerveau

img_9038-cerveau-8h48

 En complément une courte vidéo sera mise en ligne sur  http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/10/eeg-cuisson-du-cerveau-sans-souffrance.html

et correspondant pour 8h48.40 par exemple ,  à des détections CEM ,  comme ci-après :

img_9045-8h39-micro-w

Dans ce saint endroit, Il y avait en complément , des détections d’ELF pulsées, importantes et perturbantes.

*(1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/22/harcelement-et-monasteres/

V/m et images EEG- HCE

17 Oct

tir-dans-la-tete-2-images

Ce qui suit est une nouvelle tentative d’explication d’un phénomène intentionnellement malfaisant et mis en place en proximité , par des individus imbus d’un pouvoir usurpé par habitude ou tradition et ce, grâce à une indifférence coupable et  complice de représentants de la loi et de l’Etat.

La plupart des plaintes et symptômes décrits par les cibles de harcèlement électronique mentionnent d’abord des souffrances et douleurs physiques consécutives à des agressions immatérielles par énergie pulsée à distance.

La cause de ce traitement inhumain infligé est souvent inconnu . Le fait que les agressions décrites semblent faites par des voisins aux airs pas forcément normaux mais presque, et sans lien hostile apparent avec la cible, accroit l’incompréhension et permet une dénégation facile.

On apprend à force de témoignages * (1) que les complices /amateurs de harcèlement électronique de voisinage ou mis en voisinage,  sont des habitués , des dégénérés ou des accros éventuellement payés , pour s’adonner à  une torture cachée et faite par pulsations d’énergie dirigée.

A cela il faut ajouter la multitude et la multiplicité des moyens possibles par la technologie et mis en œuvre pour produire l’énergie mortifère propulsée en cachette , en réglant simplement un appareil qui le permet.

Face à une démultiplication de symptômes différents produits, la cible est forcément déboussolée, puisque ses descriptions changent en conséquence et la font ainsi facilement passer pour incohérente ou perturbée.

tir-dans-la-tete-unknown

A la suite d’une nuit pénible (15-16) et écourtée par le résident dérangé du dessus et/ou ses copains tout aussi sadiques ou misogynes, une nouvelle tentative de repos-sans-repos avait donné ce qui suit  en exemple , en correspondances détections de champs électriques /souffrance du cerveau traduite  en images EEG.

Il faut ajouter, que la lumière de la chambre où ont été faites ces détections était éteinte et qu’aucun appareil n’était branché sur (aucune) prise de courant.

img_8958-chps-electriques-pulses

Les champs électriques détectés sont en V/m . Ceux qui sont en jaune correspondent à un sursaut de réveil et à une réaction du cerveau , comme celles  montrées ci-après et sachant qu’entre 11h24.26 et 12H19.14, il y en avait eu 39.

img_8959-reaction-du-cerveau

autre exemple

img_8960-autre-reaction-du-cerveau

autre exemple

img_8961-3eme-reaction-du-cerveau

L’analyse de l’image EEG qui est délimitée , ici, en rouge

img_8965-zone-analysee

donnait aussi ceci :

img_8968-energie-developpee

et ceci encore, montrant la vraisemblable origine de l’énergie pulsée venant du dessus

img_8966-image-cerveau-gche

En comparant ces images EEG avec d’autres images montrées quelques semaines plus tôt * (2) mais produites semble-t-il  par des radio fréquences , on peut facilement noter , sans être spécialiste , une apparente différence d’intensité de réaction de souffrance du cerveau .

Cela implique, pour les auteurs de la torture à la manoeuvre, une sorte d’adaptation de circonstance avec  matériel différent  utilisé . Il découle de ces constantes adaptations ou réglages , qu’il s’agit bien de criminalité et destinée à mutiler le cerveau en empêchant en même temps le repos et la récupération, afin de maintenir une cible dans un état second végétatif tout en permettant la fabrication cachée progressive de maladies neurologiques ou autres  gravissimes .

A l’usage d’une magistrate locale* (2) et qui m’avait traitée de faussaire en audience publique du tribunal , en déclarant que les images EEG que je présentais étaient truquées et qu’elle était capable de faire la même chose, je peux préciser ici, que mes piètres connaissances et performances liées à l’informatique ne me permettent pas de « bidouiller » ces images.

Ces images sont produites par un matériel médical et transmises par un logiciel dédié , sur un ordinateur dédié au dit matériel, le tout mis en place par le fournisseur/fabricant.

En complément et concernant le harcèlement électronique , devenu un fléau mondial et qui requiert l’attention de TOUS ,  à cause de la gravité des atteintes à l’intégrité physique et mentale de tous les citoyens-cibles potentiels , voici ci-après un extrait de la lettre  au Parlement Européen  ( traduite par Rudy Andria ) de  Mojmir Babacek, Président de

l’Association de Citoyens pour l’Interdiction de la Manipulation du Système Nerveux Humain par des Rayonnements de Fréquence Radio.

« Dans le même but, on peut utiliser les téléphones cellulaires. Les téléphones cellulaires fonctionnent sur les fréquences variant de 900 à 2.200 MHz. Il suffit de relier à un téléphone cellulaire ou à un four à micro-ondes une minuterie qui est en mesure d’envoyer des impulsions de micro-ondes avec un chronométrage ultra précis d’un millième de Hertz et de s’assurer qu’il y ait une forte hausse des ondes et des impulsions transmises. On aurait besoin, ensuite, de relier un amplificateur et une antenne directionnelle au téléphone cellulaire et on pourrait, ainsi, mettre en péril la santé mentale et physique des gens du voisinage. Veuillez noter qu’avec un four à micro-ondes, on aurait seulement besoin d’une antenne directionnelle. »

Pour aider à la compréhension de certains  phénomènes physiques à l’origine du harcèlement électronique , on peut consulter  : http://www.translatorscafe.com/cafe/FR/units-converter/electric-potential/c/

* (1) https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/03/08/lorganisation-2/
* (2) https://etouffoir.blogspot.fr/2016/10/madame-la-presidente.html
* (3) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/12/hce-criminalite-du-a221.html

G.F.M. Harcèlement électronique

7 Août

electronic_mind_control_gangstalking

 

Changement de voiture. Matraquage de signaux dans les heures suivantes.
La GMF est une  mutuelle d’assurance farcie de frères. J’y avais été acceptée , dans une deuxième vie antérieure, à cause d’ un statut d’assimilée fonctionnaire.

J’en avais été virée , pendant un an, à cause des trop nombreuses dégradations déclarées et faites  par les zozos du gangstalking sur  mes divers véhicules, avant d’être courtisée par la même GMF pour une re-intégration ,  et qui dure.
A Paris, le service avait toujours été impeccable. En province, beaucoup moins. Les employés y sont liés et soumis  aux réseaux d’influence et de nuisance locaux.

La situation qui va suivre décrit ce genre de problème, dans le cadre du harcèlement électronique, lors d’un changement de véhicule.

Pour ceux qui découvrent ce blog et le harcèlement électronique on peut conseiller , par exemple, la lecture de http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/07/individus-cibles-le-programme.html ou

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/05/gang-stalking-les-reseaux-de-la-haine.html

IMG_8063 publicité de la GMF

Lors de mon premier passage au garage, en vue d’un futur changement de véhicule, il y avait une voiture de police occupée , planquée ou en planque , à l’ombre , en contre bas de la route . Près du garage.

A mon second passage au même garage, une voiture de la municipalité était positionnée pour bloquer partiellement ma voie de sortie. Le zygoto qui aurait du être au volant de cette voiture occupait l’espace restant , jambes écartées, en haut de la petite côte qui donne accès au rond point, puis à la deux voies. J’avais foncé. Lui aussi . Pour s’écarter.

Mon projet de changement de voiture , concrétisé par internet seulement, était apparemment ainsi et déjà connu du réseau de harcèlement des Sables d’O, que ce type représentait peut-être dans son implication locale. Avec hostilité.

IMG_8065

Une nouvelle carte grise en main, j’avais tenté ma chance pour une transformation de ma police d’assurance, dans la petite boutique «  tout en un » ( salle d’attente clients + bureau de l’employée dans une unique pièce) de la GMF . Pour cette formalité rapide , l’employée avait accepté de me faire passer entre son actuel client et le prochain rendez-vous.

Le prochain rendez-vous s’était pointé , avant de décider d’aller faire un tour.

L’employée GMF allait commencer à traiter mon dossier quand soudain ….. elle s’était excusée. Son écran lui écrivait et il fallait qu’elle réponde immédiatement.
Une urgence d’assurance qui ne supportait pas dix minutes d’attente, en réponse ?

Mon tour venu , elle avait noté les habituelles particularités du véhicule présentées. Bizarrement , ça ne semblait pas lui suffire ou la satisfaire. Elle disait ne pas trouver le véhicule sur sa liste. Pourtant , la préfecture l’avait fait.

Et elle s’était employée à me faire re-préciser à haute voix tout ce qui était écrit sur l’acte d’achat. Et plus. Elle voulait maintenant, et en plus, la couleur du véhicule. Une information que ne note ni la carte grise ni une attestation d’assurance.
Cette question insolite avait fait clignoter une petite loupiote d’alerte dans mon ciboulot.
En tournant la tête , j’avais alors noté la présence d’un nouveau couple qui s’était introduit dans la pièce subrepticement. Rien des infos demandées et dites à haute voix n’avait pu leur échapper. Sous mon regard étonné , la jeune femme avait vite tourné la tête et caché l’autre moitié censée visible , avec sa main. L’homme, sinistrement reconnu,  s’ était figé, le regard vide.

IMG_8074

 

Ma voiture était disponible à 30 kms ++ des Sables d’O. Dès que les plaques d’immatriculation avaient eu été fixées, j’étais partie à la recherche d’un coin tranquille pour un pique nique/diner dans la nature et une nuit sous les étoiles . Sans repasser par les Sables d’O.  J’étais censée, inconnue de tous.

IMG_8052
L’aire de repos de l’AUBRETIERE, allait faire l’affaire. Elle était double , séparée par la départementale . Chaque partie de cette aire de repos  était entourée d’épais fourrés . Loin de toute antenne de téléphonie elle était aussi dépourvue de commodités et ainsi moins fréquentée. Quelques voitures s’y étaient arrêtées quelques minutes, me laissant tout l’espace pour la nuit.

IMG_8069

Laquelle nuit de repos s’était arrêtée à 2h20, ponctuée par un tir magistral et brûlant sur le sommet du crâne. Compte tenu de ma position allongée, le tir d’énergie dirigée , venait de l’arrière du véhicule  et était une nouvelle fois fait à l’horizontal. Plutôt près.
J’avais cherché . Des bruits et bruissements dans les fourrés avaient indiqué un déplacement rapide. Sans doute pas un sanglier.
Traversant la route, je m’étais installée dans le deuxième partie de l’aire de repos. Vide.
Le criminel en fonction avait manifestement laissé son véhicule ailleurs.

Là , j’avais subi des mini-tirs qui « zappaient »* (1) le cerveau, et m’ avaient incité à aller faire un tour avant de revenir. Espérant décourager mon poursuivant, pour continuer à profiter de cet endroit calme, surtout loin de toute antenne-relais.
De nouveau installée vers 3 h du matin , dans l’aire N°1 , je m’étais endormie.

 

IMG_8073
Au matin, le réveil avait été féroce . Avec ceci ci-dessus en détection  de tirs d’énergie ,après environ 3 heures de repos. Et l’impression d’avoir encore un marteau-piqueur dans la boite crânienne . Des élancements , non stop.

Sur cette détection, les tirs  d’énergie sont indiqués en marron.
Les lignes bleues représentent des lignes intercalaires supprimées, parce que SANS tirs.
En haut, en vert , on trouve l’indication du spectre de fréquences utilisées par ces tirs.
A gauche , en rosé , l’heure des tirs.

IMG_8054

Et derrière mon véhicule ,-  celui dont la porte est ouverte-, on trouvait celui-ci qui était venu s’installer au plus près. L’occupant  sur le siège conducteur., semblait dormir . C’est pourtant la place  la moins confortable.  A cause des pédales.

Dans cette nouvelle anecdote de type criminel on peut noter
la tentative  et relative réussite première,  d’ un achat en toute discrétion
la réactivé  absolue et telle que voulue par  les criminels de ce type d’ histoire.
Cette réactivité était rendue possible par
une surveillance constante et
une collaboration inconditionnelle évidente de professionnels ordinaires liés à des réseaux d’influence et à leurs sbires/voyous ; lesquels professionnels sont sans respect du client , ou d’une quelconque éthique.
Pour reconnaitre mon nouveau véhicule ,
il fallait avoir à disposition toutes ses particularités, dont la couleur , éventuellement .
il fallait également l’avoir fait suivre ou retrouver dans un endroit éloigné et improbable.
il fallait aussi et surtout une organisation criminelle disponible , avec le matériel transportable  ( ou local) ad hoc . Laquelle organisation est obsédée par son but : la destruction d’un être humain à la demande d’un ou plusieurs dominants.

IMG_8064 publicité de la GMF

A cela , il faut aussi ajouter que cette voiture a déjà été retrouvée OUVERTE, trois fois . Deux fois dans le parking de Cap Olona , et une fois dans la rue.

Pour bien signifier que cette ouverture ne correspond pas à un oubli de ma part, la portière  côté conducteur , avait été  laissée entre-ouverte. 

La voiture précédente avait subi ce même sort.

Et à chaque fois que le jeune portugais * (2)  aux airs  de gendre parfait, résident  au 3ème étage  de Cap Olona était venu stationner sa seconde voiture près de la mienne, dans le parking ,  des objets précédemment  volés  avaient  fait leur apparition ,  déposés dans mon véhicule.

Une voiture ouverte, c’est l’accès assuré à tous les objets personnels mais aussi et surtout aux organes vitaux du véhicule . C’est une aide supplémentaire à une pose de balise ou d’antenne * (3)  qui permette et assure le harcèlement électronique en tous endroits.

Employée d’assurance et complice de criminalité à l’égard d’un client. Un classique, quand on sait que c’est le camouflage par la qualité ou  la fonction qui permet le harcèlement criminel. 

Hors cette assurance, il  aurait pu exister  deux autres hypothèses de source et transmission d’information sur ce véhicule , et destinées à faciliter les agressions de ce réseau criminel.

Elles ont été  scrutées et analysées à la loupe . Elles sont peu envisageables.

  • (1) « zapping » = cette agression correspond à des sensations douloureuses de cisaillements du cerveau
  • * (2) https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/08/01/au-portugal/
  • * (3) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/06/inhumaine-cuisson-dhumaine.html