Archive | mai, 2015

Mélange de délinquance et de criminalité tout venant

30 Mai

Quelqu’un avait essayé de pénétrer chez moi à plus de 23h le 29 mai au soir. J’y étais. Je lisais. La porte était bloquée de l’intérieur.

IMG_2742 les portes

Cela suppose ce que l’on sait déjà  : des copies des clés de mon appartement sont en d’autres mains, par et pour manigances et volonté de nuire.
Cela fait aussi penser que la machine à détecter ma présence et mon emplacement chez moi , et qui se fait par réponse aux piqûres et douleurs provoquées sur le corps, avait donné…. une absence d’information.
Cela avait donc motivé cette recherche de confirmation d’absence par un déliquant proche et peut-être très proche et cette intrusion, ratée pour cette fois . Ces intrusions sans effraction s’accompagnent souvent en plus, comme pour tous les autres individus ciblés, de fouille de mes documents, de vols ou de dégradations.

IMG_2740 dégradation

plateau d’une console

IMG_2754 plateau du bureau

Une des toutes 1ères violations de ce domicile avait consisté à pénétrer chez moi, couper les têtes des fleurs qui se trouvaient dans un vase et aller les mettre tout au bout de ce couloir . Au niveau du virage.

IMG_2741 couloir

La récente  tentative d’intrusion de nuit du 29 mai , montre encore et toujours , l’audace incroyable et habituelle des participants de ce système crapulo-criminel obsessionnel de violeurs de domicile et adeptes du harcèlement électronique et dirigé vers une personne sans importance

Compte tenu de la facilité avec laquelle cette délinquance et cette forme de criminalité s’organisent et continuent d’être mises en oeuvre, par laisser-faire des services de l’Etat  dûment informés, et en tous endroits  par des plaintes ( Paris (75), Angers (49), Dol de Bretagne (35) ,St Malo (35) , Troyes (10), Vannes (56) , St Julien des landes (85) etc….) il faut peut-être penser qu’elles sont co-substancielles au fonctionnement des institutions de la République française .
Il est cependant surprenant que des journalistes ou sociologues n’en ait pas fait état pour les exposer, les analyser ou les dénoncer dans leur forme basique d’oppression des «  sans dents  »

sans dents

Photo Wikipédia

Je rappelle que cette formule «  sans dents  » est une appellation cynique non contrôlée, d’origine dite élyséenne. Elle sert à caractériser des démunis du peuple français, trop pauvres pour s’acheter des dents neuves . Par extension cette expression pourrait aussi caractériser tous les autres démunis, privés de leurs droits constitutionnels par des nantis.

Vers 2H du matin la- machine-à-exterminer-une-cible-dans-son-lit avait réussi de très discrètes piqûres sous les pieds, avant de démarrer des tirs d’ondes de type «  zappings  » vers la tête et qui avaient augmenté en violence après deux tirs d’adaptation pour tester les protections mises en place.

Une heure plus tard, le même processus de prise de contact avec les pieds avait été utilisé alors que je m’étais installée dans ma voiture au sous-sol , espérant éviter les affres de la nuit précédente.
Wallou.

IMG_2739 dans le parking

Ceci , et qui est anormal compte tenu des fréquences  repérées , montre la malfaisance locale et correspond soit à la phase «  piqûres  » soit à celle des 1ers tirs. Je n’avais pas pris de notes  .
La configuration de l’appareil pour ce moment-là donne l’indication de la fréquence porteuse dans la colonne D . Les CEM riquiqui prouvent qu’il ne s’agit pas de micro-ondage ( cuisson) .

H C E- brûlures – appel à témoignage

27 Mai

Cet appel à témoigner s’adresse aux résidents de cet immeuble

IMG_2710

qui pourraient éventuellement et aussi  faire état

IMG_2704 brûlures

  • – de brûlures comme celle-ci apparue tout soudain après une nuit de tirs d’ondes   incessants
  • – de maux de tête incompréhensibles et persistants,
  • – de troubles de la vision qui baisse de façon dramatique et  inexplicable ( pour eux),
  • – de saignements des gencives,
  • – de troubles digestifs avec variations de type extrême etc..

Il se pourrait, en effet,  que le technologie destinée à me torturer , selon les caprices et humeurs des opérateurs locaux , fassent des dégâts collatéraux. Les ondes qui traversent le corps ne s’arrêtent pas poliment au plancher.

Pour me suivre et poursuivre et pouvoir ensuite viser ou cibler une partie du corps, et  partout dans mon appartement , il faut peut-être aussi « arroser » large . Par ailleurs les tirs continent sans doute  quelques minutes   en attendant que la machine signale mon changement de place.

Si cela s’avère le cas, aux résidents concernés , je propose de me laisser un message en commentaire ici  , et qui ne sera pas publié.

Comme l’avait montré la situation au 22 rue Ernest Renan, Paris XV, l’intensité de la torture est fonction de l’humeur des tortionnaires.

Après 3 années de harcèlement d’immeuble inefficace pour me faire partir, le trio  DE CERTAINES WALTI/FRENOVE et ses  copains corso-beurs ,  était passé à l’étape harcèlement électronique sans rémission .

La dernière nuit passée dans ma voiture dans cette rue Ernest Renan * (1) ,avec tirs d’ondes en provenance de l’appartement DE CERTAINES  avait montré que cette forme de criminalité dépendait ce jour là, comme avant et partout ailleurs, entièrement  de la hargne inconditionnelle  de cet homme contrarié.

Ici, dans cet immeuble à 500 kms de Paris , comme également aux Sénioriales avant, les  mêmes conditions sont reproduites à l’identique. Un(e) ou des inconnu(e)s, sans raison personnelle,  est ou sont  « missioné(es) » pour me torturer sans répit et de préférence sans preuve.

Le plus souvent,  depuis quelque temps , mon détecteur habituel  ne donne pas d’indications sur la violence  des tirs. Ce qui peut signifier

  • que les criminels  utilisent une technologie non détectable par mon appareil,

ou

  • que les tirs  sont cachés par une autre technologie et n’apparaissent qu’en cas d’erreur de manipulation

ou

  • que le spectre de signal utilisé pour la torture est différent de celui qui apparait en détection qui serait celui de « l’accroche  » , et qu’il  dépasse ce que le détecteur est en mesure d’enregistrer. Soit  6 GHz pour celui-ci

La nuit dernière (26 au 27 mai) , l’opérateur des tirs d’ondes  était  sans doute de très mauvaise humeur. Après des brûlures sous la plante du pied droit  et sur la jambe droite ,  la cadence des tirs vers la tête avait été   infernale. Mes déplacements de protection avaient été tous inutiles .  Les ondes retrouvaient le corps et surtout la tête, partout. Comme à Paris. Comme à Vannes. Comme ailleurs.

IMG_2707 appart

L’enregistrement continu    ne montrait pas grand-chose  de spectaculaire en détection : de très infimes CEM sur les fréquences  1,5 GHz (T) 1,6 GHz ( U) 1,7 GHz( V) 1,8 GHz ( W) .

J’avais fini la nuit sur le balcon.

Cela avait, semble-t-il,  obligé  la machine- à- exterminer des tortionnaires  de cette ville,  à élargir le spectre de son signal ainsi , pour ne pas me quitter  :

IMG_2708 balcon

* (1) http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/copropriete-represailles-torture.html

HCE – 900 MHz pour la nuit

22 Mai

IMG_2542 pieuvre

Pour comprendre ou admettre  que  les tirs d’ondes   montrés dans ces blogs  ne sont  ni naturels  ni fortuits, Il suffit de garder en mémoire que les CEM ( champs électromagnétiques ) produits par des appareils de communication donnent des valeurs d’intensité en continu. Ce n’est pas le cas ,ici.

Les criminels à mes trousses , comme pour la plus part des autre situations d’ individus ciblés, ont utilisé les deux méthodes : tirs d’ondes + micro-ondage .

De la même façon qu’ils ont utilisé le système de l’étau. * (1)  qui déboussole  , comme pour toutes les autres victimes du harcèlement en réseau ou du harcèlement électronique .

Pour les lecteurs de passage , je précise  que les victimes de ces réseaux criminels sont appelés « individus ciblés »  * (2)

Pour les mêmes , j’ajoute que ce  harcèlement est criminel par ce qu’il torture par des souffrances infligées sciemment et volontairement . Ces souffrances sont dues à des tirs d’ondes faits à travers les parois, donc  majoritairement  d’un appartement voisin . Les tirs d’ondes qui visent la boite crânienne, par exemple ,  provoquent une souffrance physique du cerveau aussi indescriptible qu’épouvantable.

Ce harcèlement est criminel aussi parce qu’il porte atteinte à l’intégrité physique  de la citoyenne  ou du citoyen , victime . Cette  technologie dégrade la santé et   détruit le cerveau  sans contact et sans bruit autre que , majoritairement,  privatif. Dans le crâne.

Toutes ces abominations  à classer dans les rubriques « barbarie » et « torture » relèvent du pénal .

En France jusqu’à ce jour,   les plaintes pour torture  et atteinte à l’intégrité physique , des victimes  de ces   barbares  modernes   ont été ignorées  dans un mépris sidérant des policiers, des magistrats et des élus .

Un certain nombre de ces crimes en bande organisée  a pour origine la haine, la hargne,  ou la vengeance

Un consensus  « d’omerta »  face à cette forme de criminalité montre ainsi  que des histoires personnelles de haine, de  hargne ou de  vengeance   ,  engendrent des situations  complètement incroyables,  capables de faire dérailler un Etat de droit ,  une institution européenne spécialisée dans la défense de victimes maltraitées  par l’ Etat  (CEDH)  * ( 4) , et  une organisation internationale  qui a le même but ( ONU) * (5)

IMG_2551 tous droit au droit

« On a tous le droit au droit » 

Un Etat de droit  normal garantit la sécurité à ses citoyens,  et le respect de leurs droits constitutionnels  , à travers  tous ses représentants ,   en contrepartie, pour certains,  d’un paiement obligatoire : les impôts .

Si les individus ciblés  décident de ne pas  payer cette redevance  pour  des droits et services  qui leur sont refusés de facto, alors l’Etat qui ne remplit pas ses obligations,  utilise, paradoxalement,  le droit, par  l’intermédiaire  deson service spécialisé,  pour leur pomper l’argent qu’il exige. Et il se sert  directement sur leur compte . Sans avis.

Chassée de divers appartements rendus volontairement invivables par le réseau criminel français, j’avais refusé le paiement de la taxe d’habitation à Vannes et suggéré au maire d’y faire face. Mr ROBO maire de Vannes la très cruelle,   et qui, comme les autres n’avait JAMAIS, répondu à aucun courrier mentionnant la criminalité prouvée de certains habitants de cette ville,   ni utilisé l’article 40 du code procédure pénale  qui l’oblige à dénoncer un crime dont il a connaissance , a tout simplement  fait ponctionner mon compte bancaire .

IMG_2646  2h41

Les détections de tirs d’ondes  présentées ci-dessus et ci-après  avaient  été faites une nouvelle fois, à la tête de mon lit . dans un appartement sans appareil électronique en fonction . Après avoir noté que  les  deux box voisines repérables  étaient même éteintes.

Les moments  sans tirs d’ondes ont été supprimés du tableau , sauf deux lignes qui représentent les 20 secondes entourant un tir d’ondes. Les valeurs enregistrées sont en microWatte/m2 .

IMG_2647 2h54

2h 54 , 3h06, 3h08, 3h26,3h30,3h34

IMG_2648 3h37

3h37, 3h41, 3h44, 3h49, 3h51, 3h54

IMG_2649 3h54

3h54,3h57,4h18,4h28,4h59,5h01

IMG_2650  5h01

5h01, 5h05, 5h08, 5h10, 5h11

Ces éclats de CEM portés par des tirs qui visaient la tête avaient commencé à 22 H 54 le 20 mai et  s’étaient arrêtés  le lendemain matin au moment où  j’avais  quitté mon lit . Levée mais livide et  épuisée.

Au total , entre 22H54 le 20  mai et 7h18 le lendemain, il y avait eu 54 tirs d’ondes vers ma tête, et utilisant  la fréquence 900 MHz.

Cette fréquence de 900 MHz avait été très souvent utilisée aux Sénioriales (85) par   des vieux , autres  habitués enthousiastes  de la torture autorisée de femmes * (6  )

Par ailleurs, à Vannes, des aménagements  * (7)  faits juste après la parution d’un article , avaient  également montré en temps réel , comme ici encore, la réactivité de ces réseaux criminels  hors la loi que certains représentent.

La nuit dernière (21-5) le tir de 22H 50  avait  fait se tordre les deux épaules l’une après l’autre. A quelques fractions de seconde d’intervalle. J’étais allongée sur le côté. Le tir  d’ondes venant de l’appartement  du dessus bloqué/inhabité  par l’agence des Présidents, avait donc traversé le buste de part en part.* (8)

* (1)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/03/02/h-c-e-la-technique-de-letau/

*(2)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/11/04/individus-cibles-2/

*(3)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/plainte-pour-torture-par-ondes-pulsees.html/

* (4)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/cedh-3eme-requete/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/c-e-d-h-requete-violation-des-articles.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/european-court-of-human-rights-request.html

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/third-complaint-with-civil-party-parody.html

* (5)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/03/haut-commissariat-aux-droits-de-lhomme.html

*(6)

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/12/joyeux-noel-2014.html

* (7)

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/06/03/bricolage-de-frequences/

*(8)

http://etouffoir.blogspot.fr/2015/04/h-c-e-mouvements-incontrolables-du.html

Lettre aux chercheurs de l’ICM

18 Mai

IMG_2592 permanence pour un monde meilleur

L’ICM est  le petit nom  pour Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière.  Le gigantesque bâtiment de cet institut se trouve  dans l’enceinte de l’hôpital Pitié-Salpétrière de Paris .

J’y étais passée pour une question à un éventuel médecin fumeur, si trouvé  en train de cloper  face à l’entrée. Les deux individus  rencontrés et qui venaient de jeter leurs mégots dans le cendrier, n’étaient pas médecins . Ils avaient gentiment répondu  à côté de mes questions  déroutantes  . Ils avaient  surtout conseillé un contact par courrier, au cas où   mon cas pourrait  même peut-être  intéresser  un médecin . Comme  cobaye.

Non, merci.

D’où cette lettre aux chercheurs de ICM , façon bouteille à la mer.

Madame, Monsieur,

Comme quelques autres personnes en France, je suis victime de harcèlement électronique. Ce type de harcèlement criminel consiste à pulser une énergie à travers les parois d’un appartement. Dans mon cas, cette énergie  dirigée  vise la boite crânienne presque exclusivement. Les tirs sont faits soit à bout portant (30 cms), soit  à deux ou trois mètres.

Lors de ces tirs d’énergie brûlante ou sifflante ,  la souffrance du cerveau est épouvantable et donne envie de hurler à chaque tir d’ondes,  renouvelé toutes les quelques minutes  . On peut facilement comparer ces tirs à ceux   d’une mitraillette. Il est impossible de s’en protéger.

Par ailleurs , il est impossible de hurler, puisque le but de cette activité criminelle est de faire hurler pour faire intervenir la police et constater une forme de démence et ainsi   faire enfermer la victime.

Une certaine police joue ce rôle à merveille. Certains médecins hospitaliers collaborent .

Il y a de nombreuses années, j’avais  subi deux ponctions sternales , sans anesthésie. Comme chacun sait , cela consiste à enfoncer un trocart dans un os du sternum pour en extraire la moelle osseuse à examiner . Pour casser l’os et enfoncer le trocart, le médecin utilise un maillet. La douleur fulgurante ressentie à  chaque fois , avait été accompagnée de hurlements effrayants. C’était autorisé et servait de partiel exutoire.

Dans le harcèlement criminel électronique, cette sous-pape d’évacuation n’existe pas. Le cerveau souffre ainsi  deux fois plus ,  en continu. Les tirs d’énergie de cette activité criminelle protégée , détruisent en plus des fonctions essentielles du cerveau . Dans sa forme consensuelle actuelle, la torture du cerveau par harcèlement électronique sera , pour vous chercheurs , pourvoyeuse de sclérose en plaque et de maladie d’  alzeimer précoce.

Avant d’avoir perdu complètement la mémoire, je sollicite ici votre attention sur un problème que  je vous pose, comme suit:

Face aux dégâts faits sur le cerveau par une méthode criminelle connue et  couverte  par des Etats de droit, des changements  et aménagements divers ont été inaugurés par le réseau criminel impliqué  dans mon cas , pour continuer à me  priver de sommeil . Sur le papier, cela définit  une forme de  torture.

Une des récentes  méthodes  utilisée , est faite  de ce que j’ai décrit dans mes blogs comme des «  zappings  ». Ces zappings  provoquent  une sensation de cisaillement du cerveau avec un son  à l’intérieur de la boite crânienne .Ce son n’est pas  repérable, en détection extérieure,  dans la gamme d’ondes des sons habituellement audibles . Le seul élément repéré au moment de la sensation de cisaillement  et du son,  est un accroissement du spectre du signal ambiant, de 1, ou 2 ou 3 hautes fréquences.

La nuit dernière ,  et en complément, j’ai aussi subi des rafales d’ondes brûlantes  qui visaient la tête, à 23h, 23h15 et 23H55,  et aux conséquences invalidantes, évidentes.

Ce qui amène, pour le phénomène des «  zappings  »  les questions suivantes   que j’aurais aimé poser sur le parvis de l’ICM , il y a quelques jours  .

Ce phénomène ressenti est-il la conséquence  inéluctable de  l’infirmité  de mon cerveau, laquelle a été  provoquée volontairement   par la criminalité répertoriée depuis 3 ans   et racontée dans mes blogs   ? 

Des hautes fréquences pulsées à bout portant vers  la boîte crânienne peuvent-elles, seules , provoquer ces souffrances ?

Ces hautes fréquences doivent-elles être porteuses de ELF ( très basses fréquences) correspondant à une des gammes de fréquences de fonctionnement du cerveau  pour expliquer  le son  induit  dans la tête , en plus des   sursauts du cerveau qui empêchent le repos  ? 

A vous lire en commentaire.

Avec mes meilleures salutations

 IMG_2637

C E M en rame

18 Mai

CEM = champs électromagnétiques

La rame est une rame du métro parisien.

Les deux détections suivantes  avaient été faites , hors heures de pointe.

IMG_2543 rame

Dans ce wagon à moitié vide, entre Bastille et Madeleine , le mercredi  13 mai vers 10h30, il y avait un petit enfant presque tout neuf ,  bien endormi,  et   autour,  une majorité d’ adultes de tous âges  occupés à poucer ou indexer *  leur petit écran privatif.  Ma voisine avait accepté de tenter une connexion google. Sans succès.

IMG_2558 Madeleine

colonne M= 900 MHz , O = 1000 MHz ( 1 GHz)  etc..

La seconde détection avait été faite , toujours dans le métro,  entre Montparnasse et Place d’Italie , le samedi 16 mai   en fin d’après-midi, au milieu de petites familles  ou de personnes plus âgées et avec  peu de portables en main ou en  vue.

IMG_2631 place d'italie

Quelques jours plus tôt, sur l’autoroute  entre  Amiens et Paris , j’avais noté ceci,  répété tous les quelques cinquante kilomètres, et qui s’exhibe  aussi  sur d’autres autoroutes du nord de la France.

IMG_2532 coupez votre téléphone

A quand dans le métro  ?

* mouvements du pouce ou de l’index

Criminalité consensuelle française et mondiale

5 Mai

gandhi

de Gandhi

Après une nuit de tirs de  micro-ondes fait d’un étage supérieur ou inférieur, soit à 2 ou 3 mètres du corps , un individu ciblé se lève avec des étourdissements, l’estomac et l’abdomen gonflé/tendu et douloureux, un œdème du visage ,  et la vue brouillée . Impossible de voir à plus de 3 ou 4 mètres.

IMG_1463 ICI

Les tirs d’ondes de la nuit dernière  pour empêcher tout repos ou sommeil ,  faire fuir de  l’appartement , et venant d’un étage supérieur, étaient d’une autre nature . Comme quelque fois.

Plusieurs  tirs préliminaires d’ondes chauffantes, ultra rapides et relativement discrètes  , et alors que j’étais encore assise à ma table,  avaient déclenché des douleurs de brûlures au talon du pied droit . Ces brûlures  allaient me suivre plus tard,  jusque dans le lit.

IMG_2475 opération Mind control

Sitôt allongée, de double  tirs de type  «   zappings   » ( sifflements  cisaillant le cerveau) avaient commencé à  viser la tête, Cette technologie fait penser à ce qui est décrit dans l’extrait ci-dessous d’un article par Jean Burgermeister  comme son hypersonique *(1)

« L’éventail offert par l’électromagnétisme a permis d’accroître le nombre d’armes (leur usage actuel est autant militaire que civil) dont les formes vont des micro-ondes aux projectiles à énergie puisée (PEP) en passant par les armes dotées d’une grande puissance magnétique.
Les PEP sont des armes qui paralysent douloureuse¬ment leur victime. Le plasma qu’elles créent atteint les cellules nerveuses, mais l’effet à long terme reste obscur pour la population.

Les appareils de fréquences sonores dirigées, les « Voix-vers-crâne », sont des armes non-létales neuro-électromagnétiques qui produisent des sons à l’intérieur du crâne humain. Une technologie similaire, qu’on appelle le son hypersonique, a le même usage. «

Le premier tir prend , en général,  la mesure des épaisseurs à traverser. Le second tir ajusté en conséquence, éclate dans la boite crânienne.

Des  détections faites dans la gamme des sons audibles , montre que le bruit entendu dans la tête n’existe pas dans la pièce.

Outre la privation de sommeil, et la destruction des fonctions du cerveau,  ils semblerait que le but de ces tirs particuliers soient aussi de pousser hors du domicile , tout en prouvant par ailleurs un suivi constant et une insécurité imparable de l’organisation criminelle en charge .

Car les tirs continuent ensuite dans la voiture.

Par ailleurs, si une nuit a été commencée dans l’appartement , avant un départ vers la voiture, il y a quasi systématiquement une violation de domicile de nuit, après ce départ   : des objets sont déplacés ou cassés , les valises fermées à plomb sont ouvertes et refermées  après vols divers ou extractions de papiers ou documents fourrés ailleurs  , d’autres sont rapportés et mis en lieu et place etc…Certains de ces actes délinquants semblent porteurs d’un message de type mafieux. D’autres sont absolument incompréhensibles.

Un départ vers la voiture n’assure pas le repos. Après retrouvailles du corps par les pieds ( brûlures et douleurs diverses) les zappings vers la tête recommencent . Dans le parking, du matériel déposé dans le coffre de voitures semble servir de relais. Les tirs sont cependant plus atténués.

La nuit dernière ( 4 au 5 mai) je m’étais résignée à rester dans mon lit. L’empilement des épaisseurs de protection avait obligé l’opérateur criminel du dessus et sa machine,  à augmenter sans cesse la puissance des tirs  . Cela avait permis au détecteur d’indiquer l’utilisation comme énergie de poussée ,  de fréquences allant jusqu’à  2,6 GHz à plus de 23 H.

La cadence était également devenue infernale   : un tir toutes les 30 ou 40 secondes et utilisant, cette fois,  la fréquence 2,1 GHz

Vers 23H30 , un produit irritant les narines ,  avait été lâché dans l’appartement  , soit par un tir,  soit par la VMC . Cela avait entraîné,  des chapelets d’éternuements et la formation de muqueuses étouffantes dans le nez et la gorge.

Les tirs n’avaient pas cessé.

Ma réserve  de protections  supplémentaires disponibles étant   épuisée, j’étais sortie du monticule qui me recouvrait pour  trouver des compléments . J’avais alors assisté à un festival d’éclairs.

Non,  pas ceux de l’orage. Ceux des tirs venant de l’étage supérieur, et qui tendent à prouver l’utilisation de laser.

Sans gêne et sûrs de leur impunité, les criminels s’expriment sans retenue.

classement 28-10-10 immunité - Copie

Mes plaintes  au pénal concernant les diverses facettes de ce tye de criminalité sont toutes passées par les cases broyeur , détournement, classement sans suite.

Une plainte pour viol en groupe avait reçu la réponse d’un greffier affirmant qu’il n’avait pas été possible d’identifier les auteurs des faits

IMG_2474 récap

Pour mémoire,   les 4 plaintes  du mois d’août 2014, comme indiqué  ci-dessus , n’ont jamais été traitées. Deux d’entre elles étaient pourtant simples et évidentes ,  documents/preuves à l’appui.  L’une d’entre elles   est une plainte contre un faussaire qui a signé et certifié un faux document m’engageant à une dépense,  en mon nom et place . Cette plainte qui note un vol minime fait grâce  à  ce faux ,  a été déviée  vers la brigade financière , qui a d’autres gros chats à fouetter.

this is a robbery

Elle est devenue ainsi   qualifiée  de petite escroquerie, avec une prétendue enquête en cours,  mais sans avoir cependant  été présentée au parquet . Comme si les greffiers faisaient des enquêtes sans avis du procureur   !

Depuis, 3 nouvelles plaintes ont été portées . L’une d’entre elles,  avait été faite en gendarmerie ou l’aimable pandore  de service avait transformé le  «   harcèlement électronique «    en «   harcèlement   » . Il avait aussi , selon sa propre  expression «   reformulé   » mes propos, donnant une impression de verbiage  inconsistant voire de confusion mentale.    

Les  deux autres plaintes  avaient été envoyées  directement auprès du procureur de la République de la ville . Sans effet.

Dans cette organisation  criminelle de type militaro/maçono/mafieux , il semble bien que le «   maçono   » soit le ciment  et élément fédérateur qui permet , par une interprétation erronée des textes de base de l’association, de maintenir l’assurance du secret de la criminalité et des noms des  criminels   et  aussi de permettre la transversalité des  individus et moyens utilisés.

IMG_2470 FM sydney

Tous les militaires ou maçons ne sont pas concernés par ces habitudes criminelles décrites par les individus ciblés. Ceux qui le sont , entrainent avec eux  et dans un mode ludique , une foultitude d’oisifs qui,  à force d’impunité , finissent par traiter des êtres humains comme du gibier. Chasse ouverte toute l’année. Même la nuit.

IMG_2476 un état dans l'état

Un texte de base  sur l’emprise cachée des maçons sur la société , par une journaliste du POINT,  fournit des réponses à quelques questions brûlantes de leur  fonctionnement en réseau inconditionnel .

Dans mon histoire  , les 3 éléments de base  de cette organisation criminelle  3M ( militaro/maçono/mafieux)  française , s’étaient  avérés actifs de la même façon  à CUBA, en ISLANDE, en EUROPE du NORD, aux USA, au CANADA .

Avant l’usage systématique des ondes pour détruire le cerveau, ( mai 2012)  et faire devenir fou ou rendre invalide, il y avait eu des épisodes sporadiques  de micro-ondages intenses , destinés à empêcher tout projet de devenir  réalisable,  en créant apathie, difficultés de concentration et  de mémorisation  , voire  apparente confusion mentale .

IMG_2473 camels

Le harcèlement en réseau  pratiqué en AUSTRALIE et en NOUVELLE-ZELANDE en 2010 et 2011 avait  fait apparaitre le même type de protagonistes militaro/maçono/mafieux,  et les mêmes méthodes que celles utilisées dans des pays   » dits   » démocratiques et dans une dictature

IMG_2469 talons coffs harbour

dégradation sur talon de chaussure neuve – Australie

*(1) http:// CERVEAU/contrôle -des-cerveaux-micro-ondes-pulses-t6071.html

Recherche d’émetteurs de 1400 MHz à 1800 MHz

3 Mai

Chaque histoire d’individu ciblé à ses particularités  qui sont fonction de son histoire personnelle et des méthodes employées par les groupes sollicités pour le détruire.

Un point commun à beaucoup,  est la torture infligée par des tirs d’énergie dirigée qui traversent toutes les protections mises en place successivement.

La tête est souvent visée, puisqu’il s’agit de détruire le plus inaccessible  : le mental . Cela se fait aussi , par l’attaque et la destruction du système   nerveux, à l’intérieur de la boite crânienne  . Et donc , sans preuve. Ou presque.

Privée ainsi et en plus,   de sommeil par des tirs qui visent prioritairement la tête , une recherche devenue  constante, comme celle de toutes les cibles,   avait montré , par détections,  un micro-ondage intense et destructeur , alors que je suis dans mon appartement ou ma voiture.

Les agressions de toutes sortes et les tirs n’ont jamais  cessé. Ils  sont faits actuellement avec une technologie non détectable par mes appareils. Sauf de façon anecdotique.

Les criminels organisateurs  de cette histoire, semblent ainsi  mieux protéger, leurs complices acteurs,  N. Barreau et CM-CIC,  qu’ils ne l’avaient fait avant pour Certaines/Walti/Frenove , Roux/Leduez, Le Rouzic/Fouquet ou encore  Poitevin/Delveaux/Suteau.

Parce que les tirs d’ondes retrouvent la tête où qu’elle soit, je m’étais aventurée vers une recherche d’émetteur(s) en éventuelle  résonance avec quelque chose en  moi.

IMG_2426 habituel depuis qq temps

Des détections faites à -15 m,- 30 m ou  encore plus de 100 m sous terre et roche, et dans des endroits éloignés de plus de 1000 kms , avaient  montré des valeurs communes , quasi insignifiantes en valeurs  de CEM mais qui avaient la particularité de très légèrement varier dans la gamme des   fréquences entre  1,5 GHz à 1,8 GHz .

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/28/detections-dondes-a-30m-et-60-m/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/28/detection-dondes-pres-des-pleurotes-roses-a-15-m-et-30-m/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/04/detection-dondes-en-cave-15-metres-sous.html

https://lesharceleurs.wordpress.com/2015/04/15/individu-cible-mauvaise-mine/

Ce même  phénomène , peut-être sans importance, avait été également repéré et  avec ces mêmes particularités ,  en appartement, dans le sous-sol de l’immeuble,  dans la salle d’attente d’une consultation médicale  ou dans un restaurant.

Ce qui aurait pu faire penser que j’étais un point d’attraction ou autre, pour ces fréquences.  Le but étant d’essayer de comprendre pourquoi et comment, ma tête est  si facilement visée et atteinte  .

IMG_2425 ds le resto

Dans la salle d’attente et le restaurant mentionnés  , les portables des voisins donnaient, par contre,  des indications comme ceci ci-dessus  , (dans le restaurant), montrant aussi  le bon fonctionnement de l’appareil détecteur.

En recherche, donc,  d’un émetteur éventuel, dans la gamme des fréquences de 1,4 GHz,  1,5GHz, 1,6GHz,1,7GHz,1,8 GHz, la grotte du musée du champignon où l’on peut musarder et s’isoler  à loisir, semblait idéale  pour une  détection complémentaire, d’émetteurs , cette fois. Cette grotte  avait aussi la particularité  d’être   à portée de voiture facile .

Toutes les détection faites en grotte l’avaient été avec l’antenne de l’appareil pointée vers le haut ( le ciel) .« « 

IMG_2427 plan de la grotte

Pour mémoire, cet endroit se présente comme suit  : plus de  200 m sinueux d’une  galerie sous-terrainne  sans cheminée d’aération avec  un dénivelé qui conduit à 2 grottes à environ  30 m sous terre.

IMG_2364 les 2 grottes

Pour cette fois, la détection avait été faite  successivement dans ces deux grottes. D’abord dans celle de gauche, où l’on ne tient pas debout et dont la sortie ne se fait qu’à reculons. Puis dans celle de droite, déjà connue.

Une recherche d’émetteurs entre 1400 MHz( 1,4 GHz)  et 1900 MHz (1,9 GHz)  n’avait rien donné dans l’un ou l’autre endroit.

IMG_2423 1060 MHz

Une recherche entre 1000 MHz (1 GHz) et 1900 MHz avec un réglage de bande passante de 3MHz, un niveau de référence de – 70 dBm, un dynamique de 50dB et  un balayage de 500 ms avait laissé apparaître un émetteur dans la gamme des 1000 MHz.

Les autres recherches avaient toutes porté, et dans les deux grottes, sur un ou des émetteurs dans la gamme comprise entre 1400 MHz et 8000 MHz. Le niveau de référence -70dBm, la dynamique 50 dBm et le tems de balayage n’avaient pas été changés, entre chaque détection.

Seule la  bande passante utilisée avait été paramétrée tour à tour sur  FULL, 3 MHz, 1 MHz.

IMG_2342  2500 4039

Dans les deux grottes, 2  émetteurs avaient été systématiquement repérés .  L’un était dans la gamme  de fréquences de  2500 ++ MHz ( 2572, 2632 …)

L’autre était dans la gamme de fréquences  4000 ++ MHz ( 4039, 4050, 4084 ….)   

Une détection très large, faite entre 1000 MHz et 8000 MHz avec FULL sélectionné en bande passante , donnait, en plus,  une indication d’un émetteur dans la gamme des 5800 MHz.

IMG_2433

La présence d’antennes-relais, recherchées à partir d’ANFR- carto radio, montrait ceci à environ 4 kms du musée du champignon où les détections de ce jour avaient été faites.

IMG_2430 antennes caro-radio

La première est une antenne Orange et la suivante une antenne SFR

Une détection complémentaire de  ELF 4Hz et  dans les deux  grottes,   avec un temps de balayage élevé et un bande passante de 1Hz avait donné ceci , 64,91 microT,   dans la 1ère grotte :

IMG_2422 4Hz 1ère grotte

Et cela, 25,71 microT,  dans la deuxième grotte.

IMG_2424 4Hz 25,71 nT

De petites vidéos aussi sombres que l’endroit, mais au format  non accepté sur mes blogs montraient des ondes pulsées et modulées.  Les photos sont prises à partir des vidéos.

La question  de la tête retrouvée quasiment partout ,  dont la nuit suivante dans ma voiture et un endroit nouveau différent, reste posée.

Pour mémoire les bandes de fréquences utilisées par des satellites connus, sont comme suit pour les fréquences repérées  et montrées dans cet article..

Bande S-DAB—-> 1,452 Ghz à 1,492 Ghz

Bande L —–> 1,518 GHz à 1,675 GHz

Bande S —-> 1,97 Ghz à 2,69 Ghz

Bande C —-> 3,4 GHz à 7,025 GHz