Archive | TERRORISME ELECTRONIQUE RSS feed for this section

Un maire ne devrait pas écrire ça

22 Juin

Un maire ne devrait pas écrire ça :

Ceci est la réponse (déjà publiée) du maire des Sables d’Olonne (85) à une victime (moi) de harcèlement criminel global, qui lui demandait son aide pour dénoncer à la justice ce phénomène mis en place localement. Une nouvelle fois.

Le harcèlement criminel global inclut la torture par harcèlement électronique. Le harcèlement électronique consiste, dans cette histoire,  à infliger une souffrance répétée et volontaire au cerveau d’une cible (moi) par pulsation d’énergie dirigée en proximité.
La souffrance répétée, continue du cerveau, infligée volontairement , et qui entraine une privation de sommeil dramatique, est une définition légale de la torture.
A force de torture, la victime développera  en plus une fragilité pathologique  qui l’exclura de toute vie sociale .

Cette torture est sans cicatrice extérieure.

La justice internationale ( TPI) contactée par une requête pour enquêter  sur ce phénomène de torture , avait répondu que la justice français était compétente pour le faire …. ou déficiente. Réponse du TPI dans :

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/10/03/lettre-a-monsieur-boucault-prefet-de-paris/

La justice française n’avait pas réagi aux plaintes portées par une victime (moi) de torture par énergie pulsée , reçues localement par le procureur Gilbert Lafaye , et évacuées par lui pour prétendu problème mental de la victime.

Monsieur le Maire des Sables d’Olonne (85) avait donc été sollicité pour aider à dénoncer ce crime à la justice  . Il avait pour cela , à sa portée, l’article 40 du Code de procédure pénale .

 extrait du Sans-culotte 85

Selon l’article 16 du Code de procédure pénale (CPP) , un maire et ses adjoints sont officiers de police judiciaire   .

A ce titre, ils ont l’obligation selon l’article 40 du Code de procédure pénale de dénoncer tout délit ou crime porté à leur connaissance . Cela s’entend , sans état d’âme, sans tergiversation, et sans interprétation fantaisiste du texte qui les oblige, et qui dit :

« Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »

Par sa lettre du 22 février 2016, Monsieur le Maire des Sables d’Olonne , avait dit « NON » à sa façon, par triturage et déformation du texte de loi  .  Il n’avait même pas interrogé plus avant sur le phénomène indiqué .

Manque de curiosité ? information complémentaire inutile ?

La loi ainsi interprétée par ses soins était devenue  un simple exercice de style . Son  interprétation s’imposait soudain enveloppée de l’aura d’une carrière juridique, dont 22 ans passées aux Sables d’Olonne, à jeter ses filets .

Un mien second courrier , avait même fait exploser le compteur du ridicule, par une réponse inattendue . Pour envisager de respecter la Loi, Monsieur le Maire des Sables d’Olonne voulait des noms. Pas de problème… Sauf le silence radio de Monsieur le Maire des Sables d’Olonne qui avait suivi la lettre avec les noms.

Cette fois, la suite allait relever d’un « chantier » .

Un chantier est une situation concoctée , avec une apparence de légalité, pour piéger une personne .

Cet homme de droite, haut en couleur  , avait fait sa campagne pour la mairie avec l’aide de Patrick Buisson.
La petite histoire raconte qu’il avait gagné son élection de maire , avec les voix de gauche de la Chaume, le quartier des pêcheurs.
Le jour du vote pour l’accès au trône de maire , des sympathisants aux arguments persuasifs,  seraient  allés en fin de journée chercher les marins et ex-marins-de-gauche chez eux. Ils les avaient sortis de leurs charentaises et de leur programme TV préféré,  pour les pousser vers les bureaux de vote avec le bon ticket.
Ce sont les même sympathisants , bénévoles ou presque, qu’on met aux trousses des indésirables à harceler et torturer, dans cette ville
Localement , chacun sait qui contrôle le port et la pêche de cet endroit .
Didier Gallot avait été élu de justesse .

http://www.lereportersablais.com/affaire-fillon-didier-gallot-ancien-juge-et-maire-des-sables-dolonne-condamne-le-manque-dindependance-du-parquet-financier/

Quand le feuilleton de la famille Fillon à la soif inextinguible  d’argent public,  semblait risquer  de lui faire  rater l’escalier  l’Elysée,  Monsieur le Maire des Sables d’Olonne était intervenu dans la presse , pour critiquer l’action du Parquet financier.

Pour ce faire, la quasi loi qu’il invoquait était celle de « la tradition républicaine » . Une sorte de « loi de l’habitude « , pour protection et défense d’éventuels « hors- la- loi -&- co » .

Pour s ‘emparer de l’affaire de son candidat Mr Fillon, et pour contrer la justice financière , Monsieur Le Maire des Sables d’Olonne avait proposé un juge intègre: Mr Renaud Van Ruymbeke. Un peu son obligé.

Extrait de L’oligarchie des Incapables 

de Sophie Coignard et Roman Gubert

Dans une vie antérieure, Monsieur le Maire des Sables d’Olonne, avait créé le festival « SIMENON » .
Pour aider au prestige de ce festival, son association s’installait dans le tribunal des Sables d’Olonne,  pour des journées de causerie à thème. L’association y invitait surtout les copains juges du alors-Président/juge de l’association, tous frais offerts, avec une pipe en cadeau à l’hôtel.
Mr Renaud Van Ruymbeke était venu aux Sables d’Olonne (85) participer aux causeries sur le thème de la corruption, en 2011.
Ça ne s’oublie pas.

A la même époque que l’affaire Fillon, dans l’éditorial de son bulletin municipal, notre maire nous avait mis en garde contre un candidat avec  « le sourire carnassier de la finance « 

Mais quel rapport avec mon histoire de harcèlement criminel global et une expulsion illégale, brutale, haineuse, de mon appartement et de cette ville avec l’aide de la justice et la police ?
LE FRIC, les chantiers de représentants de l’Etat, et LES ESCROCS protégés.

 

La société gestionnaire de biens de l’appartement ( CM-CIC Gestion Immobilière) que j’occupais est une société- soeur -cadette d’une  autre société- promoteur (ATARAXIA),  et appartenant  toutes les deux au même groupe financier.

La seconde société , ATARAXIA  investit à tout va, aux Sables d’Olonne (85) et dans le grand Ouest.

Et pendant qu’on y est : il existe une  3ème société du même groupe : ZEN INVEST ,  qui assure les propriétaires qui confient leur bien à CM-CIC Gestion Immobilière., sur sollicitation d u promoteur ATARAXIA.
Et c’est cette  société d’assurance,  que l’huissier des Sables d’Olonne , Me VINCENT,  avait sollicité pour avis avant d’embourber le chantier fabriqué contre moi..

CM-CIC Gestion Immobilière  s’était ( se , plus généralement) comportée en escroc . Elle réclamait l’argent de loyers sans avoir la qualité reconnue pour le faire . La propriétaire laissait faire et suivait tout en jouant l’ingénue bailleure.

Pour faire taire une victime d’escrocs, dans ce pays, on la torture. Cette torture est une habitude et existait avant ma venue aux  Sables d’Olonne .

Mais , là, dans cet endroit, se trouve un protecteur de dominants tortionnaires . A ma demande d’aide légale,  il avait répondu par une double moquerie . Il avait ainsi ajouté une efficace stigmatisation supplémentaire,  à celle offerte par le  1er magistrat de la région.

Pour Monsieur le Maire des Sables d’Olonne , une femme torturée ne vaut pas un pet de lapin, face au fric de nantis et  d’investisseurs .

Après un rejet de mon cas  par le 1er magistrat , il fallait  manifestement  se débarrasser de la victime qui râlait encore. C’est une expulsion tonitruante, indigne et dispendieuse qui sera mise en place , avec des quasi apparences légales.

Pour virer une victime épuisée et avec perte et fracas , il suffisait

  • d’ un flic soumis ,
  • d’un frère huissier ,
  • d’ une magistrate servile , et
  • d’un fonctionnaire de préfecture indélicat , soit  le tout venant ,  à portée de main pour un homme de pouvoir et de réseaux.
    Ce chantier d’expulsion à organiser était juste de la « politique de la barbichette . » je te tiens , tu me tiens par la barbichette, on s’entend bien , on y arrivera bien »

Et ici encore, ce ne sont pas les institutions qui sont en cause, mais bien des gens de pouvoir  complaisants  de ces institutions,  et qui utilisent leur qualité en détournant  son usage reconnu , dans l’ombre des connivences

Ceci n’était là  qu’un épisode local caricatural, d’une situation criminelle plus globale  et qui  se re-organise systématiquement avec, à chaque fois ,  avec  les habitués de ce système illégal d’étouffement ,  à l’aide  des  nouveaux volontaires locaux .

de l’église  Notre-Dame de la légion d’honneur à Longué (49)

Monsieur le Maire des Sables d’Olonne, capable de s’amuser comme un jeunot , pour complaire à des escrocs friqués, y était allé de ses bafouilles qui se moquaient d’une victime . Ce faisant il  affichait son mépris des femmes et de leurs  droits.

Il se trouve que cet homme est également un Chevalier  de la légion d’honneur . Un Chevalier de la légion d’honneur  qui s’est illustré  par sa détermination à refuser de dénoncer la torture électronique infligée à une résidente de sa ville .

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/02/article-40-du-cpc.html
https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/03/04/l-s-o-et-piege-a-cible/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/03/13/crime-organise-a-lso-lettre-a-mr-gallot-maire-de-lso/

https://lesharceleurs.wordpress.com/2016/07/13/mourir-ecrabouillee-dans-son-lit-aux-sables-dolonne/

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2017/05/la-torture-du-cerveau-en-france-en-2017.html

Publicités

Brusque changement du spectre du signal

30 Mai

La torture de longue durée , par énergie pulsée vers la tête, produit un état anxiogène d’anticipation de la souffrance infligée .

La torture s’entend ici comme l’utilisation de la violence pour infliger une forte souffrance qui est intentionnelle, physique et mentale.
La torture est un moyen de coercition cruel , pour inspirer la terreur et imposer une domination.
Les moyens de torture sont nombreux et listés sur internet .

Parmi eux on trouve
– la privation de sommeil, ici, avec souffrance infligée au cerveau,
– l’utilisation de sons et sifflements qui empêchent tout repos mais interfèrent rapidement avec les capacités cognitives

Tout comme les femmes battues respirent plus difficilement dès le retour de leur tortionnaire à la maison, une victime de harcèlement électronique redoute la position allongée et le moment de l’endormissement , quand l’opérateur et/ou l’appareil émetteur d’énergie dirigée et pulsée semblent se déchainer.

Dans mon histoire , et par hasard peut-être, de nombreux tirs d’énergie dirigée ont impacté le lobe frontal, la gorge et les bronches.

Le lobe frontal est présenté par les neurologues comme le siège du « sur-moi » qui permet le contrôle du comportement et la retenue adaptée aux circonstances de la vie.
Des personnes qui ont eu des accidents de chantier affectant cette partie du cerveau, sont décrites avec des accès de débordements allant jusqu’à une violence incontrôlable.

Les trop nombreux tirs d’énergie dirigée dans le lobe frontal de cibles de harcèlement électronique font également voler en éclat cette fonction du « sur-moi » qui signe l’adaptation à un contexte sociétal.

Pour protéger ce qu’il en reste, j’avais fini par prendre l’habitude réconfortante et pesante de poser au moins , un énorme coussin sur le front au moment de dormir.

Sachant que « mon » ressenti de pulsations pouvait être du à la fragilisation acquise après plusieurs années de torture par énergie pulsée. La première détection était ainsi : de très faibles pulsations sur 2,4 GHz

Le coussin  utilisé par précaution, permet en plus de protéger également les yeux, que les tirs d’énergie brûlent, tout en multipliant par X la gravité des autres problèmes quand ils adviennent . Cela avait été le cas récemment , pour un abcès dans l’oeil.

L’observation des détections enregistrées et proposée ici, a été faite sur plusieurs nuits d’affilée et avec le même constat d’un spectre de signal qui changeait au fur et à mesure que des protections étaient ajoutées et superposées,  à cause de la douleur devenue rapidement de nouveau   insupportable .

Ces ajouts de matériaux différents étaient uniquement destinés à protéger le cerveau et permettre un  endormissement et un peu de repos.

OR , le détecteur enregistreur qui  avait permis de noter le changement de spectre de signal  la première fois , était placé au-dessus du matelas , sur le côté .Il sera  toujours posé  au même endroit les nuits suivantes  , soit  en dehors des protections ajoutées.

Par ailleurs, on sait que plus les fréquences (HF) sont basses, mieux elles pénètrent. 1,4 GHz pénètre mieux que 2GHz , par exemple .

Pour éviter les risques liés aux canalisations électriques poreuses qui courent dans les murs de l’immeuble et qui relarguent sans doute leur pollution électrique ambiante, le lit avait été glissé au milieu de la pièce.

Sachant qu’il n’y avait que 3 autres résidents dans l’immeuble et surtout aucun résident dans la colonne d’appartements au-dessus du mien , les nuits auraient pu être sécurisantes.

Le coussin aurait pu ou du suffire à permettre l’endormissement . Il n’en avait rien été .

Les pulsations ayant pris leur cadence de croisière, rien ne les arrêtait et le cerveau ne trouvait aucun repos.

En première protection , un matelas avait été arrimé au-dessus de la tête . Le lieu de couchage avait été le même pendant toutes les nuits qui avaient montré le même type d’enregistrement de changement du signal  et correspondant à la reprise de la douleur après un court moment de répit .

détection  enregistrée après l’ajout du matelas

Ainsi a près la mise en place du matelas , la force de l’énergie pulsée traversante et ressentie douloureuse , avait rapidement cru jusqu’à devenir problématique .
D’autres épaisseurs de protection avaient été ajoutées :

Au final , les protections à disposition avait inclus un amas de tissus anti-ondes qui arrête des signaux sur un spectre de fréquences de 100 MHz à 22 GHz, et quelques couvertures de survie supplémentaires . Pour presque rien.

La détection  enregistrée avec  cet amas  de protections diverses , était devenue ainsi :

En  dernier recours , inconfortable, mais réconfortant et permettant l’endormissement,  j’avais enfilé une  capuche de plongée en bloquant 4 packs de gel à l’intérieur.

Pourtant, comme le montrent ces détections, les densités de puissance enregistrées semblent insignifiantes .
Leur dangerosité semblerait ou pourrait venir du fait que

  • les signaux sont pulsés même après le changement de spectre du signal
  • qu’ils ont la propriété  de traverser tous les matériaux  utilisés , et
  • qu’ils portent peut-être ou sans doute  une autre type de signal (ELF)  qui atteint
  • –parfois directement  le cerveau  ,
  • –parfois la cochlée ou le nerf auditif.

Différence entre pollution électromagnétique et agressions électromagnétiques

22 Mai

 

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/10/eeg-cuisson-du-cerveau-sans-souffrance.html

Ces détections EEG et pollution électromagnétique , avaient été faites dans un monastère à LAVAL (53) . Comme l’indique le texte, il n’y a pas de souffrance aiguë du cerveau , mais un état de fatigue qui peut aller jusqu’à l’apathie, avec en plus des maux de crâne insolubles  dans le paracétamol, et une perte de vigilance qui peut aller jusqu’à la confusion mentale .

Pour les EHS avérés graves , un tel contexte serait source de souffrance si le cerveau très abimé ressentait les pulsations ELF  liées,  par exemple,  aux WIFI .

Le fait que le WiFi baigne ce monastère en tous endroits , n’était indiqué nulle part , au moment de ces détections. Seule une interrogation de la soeur hôtelière  avait permis de comprendre l’origine de certains symptômes .

 

 

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2016/06/sieste-ou-nuit-meme-traitement-par-le.html

Comme le montrent les détections faites , les agressions de type électronique ont des manifestations différentes en détection , mais surtout en vécu. La souffrance est incomparable à tout ce qui est connu . C’est une véritable TORTURE.

Une lettre ouverte avait été envoyée aux chercheurs de l’Institut du cerveau pour en faire état. Sans effet , quant au suivi  ou à une intervention radicale de représentants de l’Etat pour le faire cesser.

 

Le harcèlement électronique en Espagne ( comme en France)

2 Mai

Les images suivantes viennent du site http://www.stopeg.es/targeted_individual_from_spain.php

Elles ont été transmises par une victime qui habite Nice et fait partie des deux associations françaises qui regroupent , et représentent les individus ciblés par le harcèlement électronique en France et  dans les pays francophones.

Il s’agit d’ ADVHER et ACT FREE Article 3.

Il existe un copyright sur ces photos et ce texte qui n’a donc pas été traduit en français et pourra l’être ou même pourra être enlevé , à la demande .

2

3

5

6

7

12

 

13

http://www.stopeg.es/targeted_individual_from_spain.php

Gestionnaire de RIEN – Autres escroqueries

13 Avr

Ces escroqueries sont notées, ici, pour mémoire. Elles ne sont à considérer qu’indirectement comme conséquences du harcèlement électronique . C’est le contexte du harcèlement criminel global qui les a révélées .

Si on cherche CM-CIC Gestion Immobilière dans Google, une fenêtre à droite de l’écran annonce une bonne centaine de commentaires. En ouvrant les commentaires, on voit apparaitre , et plus qu’à l’ordinaire, le mot ESCROC , expression préférée de l’indignation de locataires grugés.

ici, l’escroquerie de CM-CIC Gestion Immobilière déjà révélée sur le blog etouffoir. blogspot.fr , et reprise ci-après , repose  sur une tromperie de professionnel de l’immobilier. Cette tromperie délibérée,  consiste à volontairement ignorer les premiers articles de la LOI n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové ( ex loi 89-462) et qui sont d’ordre public.

Ma relation avec CM-CIC Gestion Immobilière avait démarré avec une tromperie de l’agence des Présidents des Sables d’Olonne (85) de Nicolas Barreau. Il était le mandataire de CM-CIC Gestion Immobilière , et avait engagé pour lui ( ou elle) le processus de la location.
L’engagement de location que l’on m’avait fait signer disait que CM-CIC Gestion Immobilière était le propriétaire de l’appartement choisi . C’était faux.
Mauvais début.

Le document suivant, le contrat de bail de location , était quant à lui sans valeur légale, parce que non conforme à la loi  ( ex loi 89-462) qui fixe les normes des relations bailleur/locataire .
Dans ce bail était affirmé que la propriétaire et bailleure du bien, était Isabelle Blaineau.

Pas si sûr ….. Ce document ne le prouvait pas , puisque :

Isabelle Blaineau, se révélait un nom tout sec , sans autre coordonnées, obligatoires selon la loi et prouvant son existence ou sa réalité . Le nom prétendait à la qualité de bailleure . Mais le nom tout sec l’était resté. Personne n’avait signé le document ou un autre, attestant être le porteur du nom , avec la qualité de bailleure ou autre , et mandatant un quelconque porte-flingue pour faire la gestion à sa place.

CM-CIC Gestion Immobilière , émanation d’un respectable groupe bancaire, prétendait qu’il était gestionnaire du bien et signait cette affirmation et le bail  qui le certifiait, tout seul. Un faux bail, donc.
Qu’en est-il des autres ? … les baux de tous les locataires qui gémissent sur Google ?

CM-CIC Gestion Immobilière a son siège social à ORVAULT (44) et avec des tripotées de juristes à tous les étages. Surtout au service contentieux avec expulsions.

A mes demandes répétées de faire cesser le harcèlement électronique de voisinage , le prétendu gestionnaire de biens avait d’abord répondu : c’est de la faute aux canalisations électriques non blindées
Des électriciens interrogés reconnaissent des fuites d’énergie par les canalisations électriques non blindées  . Pas des bombardements d’énergie . Ni des sifflements agressifs et brûlants. Des expériences , électricité de l’appartement coupée avaient été faites. Sans succès pour faire cesser le phénomène.

Alors, bien au chaud dans son bureau, l’employée du prétendu gestionnaire de biens avait répondu  à mes demandes de régularisation de ma location prévue sans nuisance  de radiations , en répétant indéfiniment : PARTEZ = débarrassez-nous de vous.

CM CIC Gestion Immobilière connaissait ce phénomène criminel ,  lequel est familier à beaucoup d’ acteurs de l’immobilier et aux réseaux crapulo-criminels qui l’utilisent. Et CM-CIC Gestion Immobilière n’avait rien fait qui puisse déplaire à ces réseaux.
Il avait ainsi joué avec eux, avec son PARTEZ , à faire déguerpir une femme de son lieu de vie par la torture électronique. Au final,  la limite inacceptable pour CM CIC Gestion Immobilière était tout ce qui touchait à  l’argent …. et qu’il n’avait légalement pas plus le droit d’encaisser qu’Isabelle Blaineau.

Isabelle Blaineau , cadre administratif, avait donc un niveau d’étude décent  pour  une  compréhension de la vie et de documents  de base. En plus, il ya internet … ou les enfants pour chercher et expliquer.
Parce qu’ intelligente , bien  audacieuse sous une apparence différente  , et très confortablement entourée et conseillée par celui qu’elle désignait par « NOTRE AGENT «  , elle avait fait cent fois mieux que lui en matière d’escroquerie .
Isabelle Blaineau, avait trompé la justice et ses magistrats en réclamant leur aide pour obtenir de l’argent , pour faire expulser une locataire , et pouvoir continuer à vivre , ravie et épanouie.

 

Le troisième larron était un huissier de justice , Cédric VINCENT , chouchou de tout le monde , escrocs et magistrates   accessoirement tout aussi miso que le maire, leur ancien collègue et  qui continuait de manipuler le TGI en sous-main .

Pour aider mes plaintes à avorter , le maire m’ avait écrit qu’il n’était pas le 1er magistrat de la ville , ajoutant qu’il ne pouvait pas m’aider et  utiliser l’article 40 du CPC .
Traiter une citoyenne en gourdasse ! Un jeu d’enfant sur fond de 22 ans d’expérience , utile voire  indispensable  au réseau crapulo-criminel ainsi protégé.

L’huissier , prévenu de l’illégalité du processus pseudo juridique de recouvrement et d’expulsion bidon , avait choisi son parti : l’illégalité largement couverte par des ripoux qui se serrent les coudes pour s’entraider, et même jusqu’à la Préfecture.

Mais le parti -pris de l’huissier était surtout du au mirage de l’argent facile et dont il allait pouvoir se goinfrer en toute sérénité .
Ce qui l’avait incité à faire n’importe quoi , puisque c’était couvert par la bande organisée locale qui tient ici la ville . Et donc, comme les autres,  , il avait choisi de faire n’importe quoi , par son emploi aidé du mot « justice » .

REPRÉSENTER LES INTERETS D’ESCROCS POUR FAIRE CROIRE A LEUR BON DROIT ET S’EMPIFFRER AVEC EUX, AUX DÉPENS DE LA VICTIME .

Trop cool !

Décodage de technologies d’agressions électroniques . A l’usage des cibles et des médias

17 Fév

La traduction rapide suivante provient d’un texte que l’on trouve en anglais à :
http://www.randomcollection.info/oseh-techs.pdf
Ce texte date de 2015 et a été écrit par une auteure qui a pris le pseudo ANONYME
La présentation des connaissances et compétences d’ANONYME correspond au point N° 11 de son texte.
Il est mis , ici, en premier comme suit :

« Anonyme est un ingénieur à la retraite, qui avait été un opérateur de radio amateur pendant près de 60 ans au moment de la rédaction. (Les exploitants de radio amateur sont autorisés à construire leur propre équipement, contrairement aux opérateurs de bande citoyenne autorisés à utiliser des émetteurs-récepteurs.)

Anonyme a été une cible depuis les années 1980, et a été en contact avec, probablement, quelques milliers de cibles au cours de cette période.

Bien qu’Anonyme ne prétende pas être un expert en technologie d’agression électronique, l’ expérience d’Anonyme est suffisante pour que les informations proposées dans ce livret soient considérées comme pertinentes. »

Par manque de temps, les sections traduites seront  ici , seulement , celles qui correspondent à ce qu’ANONYME présente comme  » pouvant servir de référence rapide pour les cibles et les professionnels des médias dans les discussions de technologies présentant un potentiel d’abus « 

Anonyme , a fait un travail fabuleux de recherche et d’explications , je souhaite qu’elle ne me tienne pas rigueur de la sélection tronquée   présentée ici .

Comme souvent, je propose à toute personne qui noterait des erreurs ou des impropriétés de traduction de me les signaler en commentaire pour permettre les rectifications souhaitées.

Décodage de technologies d’agressions électroniques .

A l’usage des cibles et des médias

 

LISTE DES SECTIONS
1. Dénominations Liste, parmi les plus connues, des technologies pouvant faire l’objet d’une attaque électromagnétique
2. Objectif de cette brochure
3. « Vous dites que l’équipement ne peut pas faire ça, mais pourtant ça m’arrive! »
4. « JE SAIS, en fait, quel type de technologie est utilisé sur moi! »
5. Le type de signal est très important
6. Liste détaillée des technologies électromagnétiques (EM) spécifiques
7. Liste détaillée des technologies ACOUSTIQUES spécifiques
8. Propriétés du signal électromagnétique (EM)
9. Propriétés du signal acoustique
10. Brevets souvent référencés
11. Notes de l’auteur
12. Glossaire * (1)

1. DÉNOMINATION SEULEMENT Liste des technologies électromagnétiques les plus connues et discutées.

NOTE: Cette liste présente SEULEMENT LES NOMS des technologies agressives . Les détails pour chaque terme de cette liste seront présentés dans les sections suivantes.

SIGNAL ÉLECTROMAGNÉTIQUE et TECHNOLOGIES AGRESSIVES (Gras = le plus pertinent)
Toute source de micro-ondes à haute puissance
Pure ELF (extrêmement basse fréquence)
Signal EM pulsé (entraînement cérébral possible)
Machine LIDA
HAARP (Projet de Recherche Aurorale Active à Haute Fréquence)
Voix-au-crâne (V2K) par micro-ondes
« Lecture de pensée » subvocale
Neurophone Flanagan
Maser
Laser (« Electrolaser »)
Antennes relais
Compteurs intelligents
EPIC , perturbateur esprit / corps 
Radar TACTIQUE qui traverse le mur
Surveillance neurale à distance
Implants (RFID, ou plus sophistiqués)
SQUID
« Ondes scalaires »
TV-espion
Le réseau GWEN (Ground Wave Emergency Network)
Les satellites
« Psychotronique »

SIGNAUX ACOUSTIQUES et TECHNOLOGIES AGRESSIVES
(Gras = le plus pertinent)
LRAD (dispositif acoustique longue portée)
Projecteur acoustique / Son HyperSonique
Psycho-correction acoustique (Smirnov)
« Son silencieux «  (peut combiner w / V2K)
Entraînement cérébral audio « Hemi-sync »
Infrason
Ultrason
Canon acoustique (balle acoustique)

AVERTISSEMENT
Cette brochure contient les avis d’Anonyme, qui sont basées sur les informations disponibles au moment de la rédaction. Aucune affirmation n’est faite disant qu’Anonyme est expert dans l’une des technologies mentionnées ici, et toute information qui rendrait ce livret plus précis, plus crédible et plus compréhensible , sera vivement appréciée. Ce livret sera mis à jour au fur et à mesure que de meilleures informations seront disponibles – Il suffit de noter la date et l’heure pour vérifier si vous avez la dernière version.

2. Objet de ce livret
Cette brochure doit servir de référence rapide pour les cibles et les professionnels des médias dans les discussions de technologies présentant un potentiel d’abus. Il n’est donné ici que quelques informations de base – Il ne s’agit donc pas d’ une liste exhaustive.

En 2013, le crime de harcèlement en réseau et de harcèlement électronique (HR/HE ) a été exposé dans les médias. De nombreuses cibles, même celles qui ont des connaissances technologiques et des présentateurs d’émission , se retrouvent souvent à cours d’information sur les nombreuses technologies qui ont un potentiel agressif. Cette brochure présente un court listing de technologies, avec leurs particularités , et les descriptions de leurs différences .

……..

6. Liste détaillée des technologies électromagnétiques spécifiques (EM)
NOTE: L’abréviation «HCR/HCE» désigne le crime de harcèlement criminel  en réseau et de harcèlement criminel  électronique.

TOUTE source de MICRO-ONDES  à forte puissance

Pertinence HR/HE . . …..Oui – toute source de micro-ondes à haute puissance

Brevets ………………………… aucun
Type de signal …………….. EM
Fréquence. . . . . …….. . . …2,45 GHz
Modulation …………..…… aucune
Niveau de puissance …….. .800 watts et plus
Effets. . . . . . ……… . ……… .Asthme, cataractes, maux de tête, perte de mémoire, Alzheimer précoce, mauvais rêves, dépression, fatigue, perte de concentration, perte d’appétit, problèmes cardiaques et de tension artérielle, et cancer. (Ils ont été allégués – la documentation officielle tend à éviter d’attribuer de tels effets aux signaux EM, apparemment pour des raisons politiques et économiques.)

La privation de sommeil a été rapportée par des personnes qui ont installé des compteurs intelligents sur leur maison, et des personnes qui vivent près des tours de téléphonie cellulaire. (Ici encore, les autorités ne reconnaissent pas officiellement de tels effets.)
Article ………………..…………. Aucun
Confusion possible …………. Non

 

ELF PURE (signal électromagnétique par opposition à un signal audio)

Pertinence HR/HE………….. . . Ne peut pas être ciblé, sinon affectera les voisins, donc la pertinence est limitée. Certains signaux ELF purs peuvent déclencher des processus biologiques –

je ( Anonyme) manque d’informations sur cela au moment de l’écriture

Brevet ………………………………
Type de signal ……………………. EM
Fréquence. . . . ……………………. Les définitions varient, mais il s’agit en général de très basses fréquences ( comme celles du cerveau ) et qui incluent souvent des fréquences audibles
Modulation ………………………… les signaux ELF sont modulés pour être utilisés dans les communications avec les sous-marins
Niveau de puissance …………… variable
Effets. . . ………………………………..  Il existe des effets biologiques dans les cas d’agression électronique et il y aurait lieu de creuser le sujet.
Articles ………………………….……. aucun
Confusion possible …………..… signaux EM,  au-delà des fréquences ELF et pulsés aux fréquences ELF

NOTE : La fréquence de résonance principale de la planète Terre, appelée la Résonance de Schumann, nécessaire aux êtres vivants, est de 7,8 Hz. C’est un exemple d’un signal ELF pur.

 

SIGNAUX  EM / RADIO / MICRO-ONDES PULSÉES ( impulsions ELF)


Pertinence HCR/HCE…………………….Oui – voir la machine LIDA; Les scientifiques ont déclaré que différents états d’humeur peuvent être induits en utilisant des signaux EM pulsés à des fréquences ELF.
Les signaux électromagnétiques pulsés aux fréquences ELF ont le potentiel d’un «entraînement cérébral», ce qui amène l’activité EEG du cerveau à tendre vers la fréquence de l’impulsion , provoquant des perturbations cérébrales.
Brevets………………………………..……… Voir LIDA
Type de signal………………………………EM
Fréquence……………………………………De nombreuses fréquences ont la capacité d’interférer avec les processus biologiques
Modulation……………………….…….…. Pulsée
Niveau de puissance……………….…..Nombreux
Effets……………….……………………………Insomnies , changement d’humeur , privation de sommeil forcée, symptômes physiques
Article………………………..………………… Aucun
Confusion possible……………….……. Avec les signaux d’ELF pure

 

LIDA
LIDA (appareil de sédation sans médicaments ,   de conception russe)

OS / EH pertinent…………… Oui
Brevets ………………………….. 3 773 049
Type de signal  ………………. EM
Fréquence …………………….. 40 MHz
Modulation .……………………Pulsé, 0 à 80 impulsions par minute
Niveau de puissance  ……..Le signal pulsé de la machine LIDA était de 40 MHz à 40 watts, et pas très directionnel. Le pouls est probablement plus important que la fréquence.

Effets …………………………… Entraînement cérébral, induction du sommeil (par exemple au travail) ou privation de sommeil ( à la maison , pendant la nuit)

Confusion possible ……… Des dispositifs qui sont censés lire une activité neuronale, par ex. EEG ou EKG Remarque: Des effets de type Lida ont été documentés à des fréquences autres que 40 MHz.

 

HAARP

Pertinence HCR/HCE.…………….Généralement non.

HAARP peut être pulsé et avoir les effets de signaux pulsés,  mais HAARP  ne peut PAS se focaliser sur des individus isolés sans  affecter  aussi de nombreux voisins sur une large zone. HAARP n’est donc n’est pas pertinent à moins que des villes entières ne signalent des effets électromagnétiques pulsés (par exemple, privation de sommeil, changements d’humeur, somnolence forcée)
Brevets ……………………………..
Type de signal…………………….. EM
Fréquence………………………….. Dans la bande haute fréquence (HF), aussi appelée « shortwave », de 3 à 30 MHz.  Il ne s’agit PAS  de « micro-ondes » (plage de fréquence annoncée de 2,8 à 10 MHz)
Modulation ……………………………… Pour  les communications sous-marines ,  on dit que le chauffage modulé de l’électro-jet auroral produit des ondes radio à très basses fréquences  ( flux d’ions chargés dans l’ionosphère) provoquant une dilatation suivie d’une rétraction , permettant aux ions de faire des va-et-vient  à des fréquences ELF spécifiques .

C’est une formidable antenne virtuelle qui irradie des signaux d’ELF pure à destination des sous-marins et alors qu’HAARP irradie des signaux HF

Niveau de puissance………………. Extrêmement élevé au niveau de l’émetteur , mais beaucoup moins une fois que le signal a été infléchi après avoir partiellement pénétré l’ionosphère
Effets…………………………………..Nous n’avons pas de démonstration confirmée des effets biologiques pertinents pour OS / EH.
Article………………………………….http://en.wikipedia.org/wiki/Haarp
Confusion possible………………..Les armes EM qui peuvent isoler des individus, souvent aussi confondu avec la technologie micro-onde

 

VOIX DANS LE CRÂNE par micro-ondes

Pertinence HCR/HCE ……………Oui (de nombreuses cibles signalent que la voix et d’autres sons entrent inévitablement dans leur sens de l’ouïe.
Contrairement aux  «voix» de la maladie mentale, celle-ci sont des voix claires et parfaitement audibles  tout comme les autres  sons. Les «voix» de la maladie mentale sembleraient   synthétisées à partir du bruit ambiant.)

Brevets ……………………………..
Type de signal …………………… EM
Fréquence ……………………….. Allen Frey a rapporté une fréquence d’émission de micro-ondes de 425 MHz jusqu’à environ 3 GHz. Il n’existe aucune audition micro-ondes rapportée à ~ 9 GHz.

Modulation ……………………….pulsée
Niveau de puissance …………..Environ 3/10 d’un watt par cm2. sur  la partie temporale  de crâne , est nécessaire pour  que cette technologie puisse produire le phénomène.
Effets ……………………………….La voix ou d’autres sons peuvent être synthétisés
Article ……http://www.randomcollection.info/anon/ampsychv2s.pdf
Confusion possible ………………….Le neurophone FLANAGAN

Ceci est une capture d’écran d’un site Web de l’armée américaine, vers 2006, et intitulé « Centre for Lessons Learned » (« CALL »). Avant 2007, le thésaurus en ligne officiel de l’armée américaine avait alors une entrée pour « voice to skull », qui avait été abrégée en « V2K ».
Ceci est très important pour les cibles et les professionnels des médias dans toute discussion sur le harcèlement électronique, car cela montre la reconnaissance officielle de l’existence de cette technologie controversée.

Le texte dit : «  Arme non-létale qui inclut un appareil neuro-electromagnétique et utilise les micro-ondes pour transmettre le son dans la tête des personnes ou des animaux,  par une radiation de micro-ondes pulsées et modulées.
Le son modulé peut être fait  de messages vocaux ou audio subliminaux. Une des applications des V2K est un épouvantail électronique destiné à effrayer les oiseaux en proximité des aéroports. »
acronyme : V2K
terme général : arme non létale

 

« LECTURE DE PENSÉE » SUBVOCALE  (texte récité  en silence, cette « lecture »  n’a  été démontrée  , à ce jour, que par le biais d’électrodes posées sur la gorge  )

Pertinence HCR/HCE ……………Pas directement. Cette technologie nécessite un contact avec le corps. Au moment de l’écriture, ce phénomène ne peut pas être dit comme venant d’à côté , car le contact est requis
Cette technologie peut être considérée comme une spéculation et comme une indication possible que des mots silencieux (sous-vocaux), qui sont une forme de pensée, peuvent être transmis  à distance avec une technologie CLASSIFIÉE. Encore une fois, il ne s’agit que de spéculation.
Brevets …………………………..
Type de signal ………………….EM
Fréquence ……………………… Audio (20-20 000 Hz)

Modulation……………………..Nécessite un système pour décoder les umpulsions nerveuses
Niveau de puissance………….Très très bas
Effets……………………………..Conversion des impulsions captées sur les nerfs, en voix
Article …………………………..
Confusion possible………….. Avec  la  lecture de la pensée à distance

NOTE: Il y a eu un travail considérable pour convertir l’activité mentale lue dans une machine IRMf en pensées. Dans le monde de l’information  non classifiée, cela n’a pas atteint le point où des pensées réelles exprimées en mots peuvent être  détectées. Alors que la lecture subvocale des mots silencieux et la conversion de l’activité cérébrale en IRMf sont prometteuses, elles ne sont pas utilisables pour l’activisme électronique d’agression, car elles nécessitent une très grande proximité du cerveau, et  même dans le cas de l’IRMf, il faut que  le cerveau soit entouré d’énormes aimants, et que cela soit fait  dans une pièce blindée.

À des fins d’activisme, les cibles peuvent prudemment SUGGÉRER que ce type de recherche PEUT indiquer que la recherche classifiée est  peut-être beaucoup plus proche de la lecture de la pensée, que l’on ne le dit. Mais il est fortement déconseillé d’affirmer que la lecture de la pensée existe  , compte tenu du niveau actuel de l’information publique.

 

NEUROPHONE  FLANAGAN

Pertinence HCR/HCE…………….Non, car cet appareil nécessite un contact avec le corps. C’est une technologie à sens unique , à partir d’une source sonore vers l’audition de l’utilisateur. PAS DEUX VOIES
Brevets ……….
Type de signal……………………. EM, plus acoustique (le courant traverse les cristaux piézo-électriques
Fréquence……………………….. Audio (20-20 000 Hz); quelques références aux fréquences jusqu’à 90 000 Hz et être « entendu » ont été rapportées
Modulation……………………... Les premiers modèles utilisaient des fréquences audio simples amplifiées par un voltage puissant, avec des électrodes protégées appliquées sur le corps. Sans information récente.
Niveau de puissance…………. Sans objet, car aucun signal ne circule dans l’air
Effets…………………………….. Audition autre que par le biais du son dans l’air
Article …………………………………
Confusion possible…………. Voix à crâne, attaque neurale à distance, surveillance neurale à distance

 

EPIC -PERTURBATEUR MENTAL/CORPS

Pertinence HCR/HCE……..Oui. Bien qu’il n’existe pas d’article de confirmation au moment de la mise en ligne de l’article (2015) . Des cibles rapportent des effets susceptibles d’être liés à cette technologie.
Brevets ……………………….. US#7,841,989
Type de signal………………EM
Fréquence………………….. Non connue au moment de la rédaction de cet article
Modulation………………… Non connue au moment de la rédaction de cet article
Niveau de puissance……..Non connue au moment de la rédaction de cet article
Effets………………………..D’après les termes du brevet « … complète désorientation, confusion, incapacitation temporaire qui empêche le sujet de s’opposer à une arrestation ou une soumission … »
Article………………………
Confusion possible………Sans objet. Les cibles ne font pas référence à cet appareil d’utilisation possible parce qu’encore en développement

 

RADAR (qui traverse les murs )

Pertinence HCR/HCE……….Oui. Exemple: http://www.camero-tech.com
Brevets ………………………………..
Type de signal………………… EM
Fréquence…………………….. « Signaux RF Ultra Large Bande (UWB) » ( ligne des produits Xaver qui passe à travers les murs .) « Terahertz » (région infrarouge) les ondes ne pénètrent pas bien les murs, donc typiquement, des fréquences beaucoup plus basses
sont utilisés dans un radar tactique à travers le mur, et les images font l’objet de calculs , par opposition à l’imagerie directe. (Les radars à travers les vêtements et les bagages montrent l’image directement projeter )
Modulation…………………..Non précisée, mais sans doute complexe et qui nécessite une analyse informatique pour restituer l’image.
Niveau de puissance….Inconnue mais pas particulièrement élevé selon le site Web du produit Xaver ci-dessus
Effets…………………………..Affiche des images de personnes à travers les murs en 3D
Article……………………………….
Confusion possible……….. LADS (Détecteur de vie) et «lampe de poche radar»
qui détectent le mouvement mécanique d’un cœur qui bat à travers les murs et qui sont utilisés dans des situations de sauvetage. LADS et la technologie « Radar Flashlight » ne caculent pas une image 3D.

NOTE: LADS et la technologie «Radar Flashlight» pourraient expliquer les bruits provenant d’appartements adjacents qui suivent une cible alors que la cible se déplace dans leur appartement, même si les technologies LADS / radar n’ont pas d’images.

 

SURVEILLANCE NEURALE  À DISTANCE (NON DÉMONTRÉE – NE PEUT PAS ËTRE PRESENTEE COMME UN FAIT)


Pertinence HCR/HCE…Serait très pertinent, mais seulement si démontré
Brevets………………………….. 3 951 134 (Malech)
Type de signal…………………. EM
Fréquence……………………… Inconnu. Mention est faite de VHF
Modulation…………………….. Inconnu
Niveau de puissance………….Inconnu
Effets…………………………….REVENDIQUE la possibilité de détecter l’activité EEG à partir du signal radio qui aurait traversé le cerveau d’une personne vivante
Article grand public accepté par des scientifiques inconnus pour le moment Voix sur crâne et autres armes électroniques
Article…………………………… Aucun article scientifique connu à séjour
Confusion possible…………… V2K et autres armes électroniques** VOIR AUSSI l’article suivant sur la neuro-imagerie et les informations disponibles, ainsi que ses limites, pour ceux qui font de l’activisme. La neuro-imagerie et la surveillance neurale à distance peuvent être considérées semblables à des fins d’activisme HCR/HCE
http://www.randomcollection.info/anon/neuroimaging4activism.pdf

 

IMPLANTS (RFID, ou plus sophistiqués)

DIFFERENTS TYPES . .  RFID ( implant d’identification par radiofréquence), peut être passif ou actif
…………………………….…………Macro (visible), peut être passive ou active
……………………………………… Nano (trop petit pour être visible), presque impossible à scanner pour un médecin, peut être passif ou actif
…………………………….…………Non métallique (par exemple en plastique)
……………………………..…………Bio (matériel biologique, ce qui rendrait la détection très difficile. Un implant bio communiquerait avec des sources extérieures et, de cette façon, est différent d’un élément pathogène
.
Pertinence HCR/HCE……Oui, cependant, au moment d’écrire ces lignes, une seule cible OS / EH a été implantée  involontairement,  de façon non thérapeutique et confirmée. Trois autres ont eu des implants involontaires, non-thérapeutiques mais enlevés . Ces 3 derniers ne font pas état de HCR/HCE. Moi, Anonyme, j’ai tendance à hésiter  et à ne pas privilégier les implants, car les technologies sans implants existent depuis longtemps . Par ailleurs les médecins refusent habituellement de scanner les implants, et nous manquons donc de données.
Brevets………………………Beaucoup, selon le type d’implant
Type de signal…………….. EM
Fréquence………………….Très large bande de fréquences possible
Modulation……………….. Différentes sortes
Niveau de puissance…….Très faible, pour l’implant faisant la transmission, portée limitée
Effets…………………………Très large éventail de possibilités
Article……………………..
Confusion possible………Toute autre arme électronique pouvant produire les mêmes effets, mais qui ne nécessite pas de dispositifs implantés pour fonctionner

NOTE : La nanotechnologie, ingérée ou injectée dans le corps, est un sujet de discussion très controversé parmi les cibles. Il existe un véritable tsunami de revendications sur les capacités de la nanotechnologie . À l’heure actuelle, les allégations «nano» devraient , à mon avis, être évaluées uniquement selon des démonstrations documentées.

 

SQUID (dispositif supraconducteur d’interférence quantique)


Pertinence HCR/HCE………Les SQUIDs sont des dispositifs de détection extrêmement sensibles aux signaux EM. A des distances de proximité, tout bruit électromagnétique provenant des appareils électriques / électroniques, des transmissions radio et TV normales, et même des émissions EM de niveau EEG de chaque plante et animal de l’endroit seraient également détectées. On a prétendu que les SQUID «lisent les esprits» à distance, mais en dehors du laboratoire, cela n’a pas encore été démontré ni à usage du grand public.
Brevets…………………………
Type de signal…………………EM
Fréquence………………………Variable
Modulation…………………….Variable
Niveau de puissance…………Très faible
Effets…………………………….Aucun effet en soi, mais censé surveiller le cerveau et l’activité neuronale à distance. Non démontré à ce jour
Article……………………………..
Confusion possible………….. Aucune confusion possible si correctement mentionné

 

ADS (système militaire de déni de zone aux micro-ondes)

Pertinence HCR/HCE…………..Aucune. Car ce système ne traverse pas les murs. TOUTEFOIS, des appareils à micro-ondes avec des fréquences inférieures , comme le maser , peuvent infliger des brûlures à travers les murs. Mais ADS est spécifiquement non pertinent. Cet appareil tel que représenté n’est presque certainement pas capable de se concentrer sur un seul individu, d’où le nom de déni d’AREA.
Brevets……………………………….Sans intérêt puisque le système n’est pas destiné à HCR/HCE
Type de signal………………………. EM
Fréquence……………………………95 GHz
Modulation…………………………. Sans doute pas
Niveau de puissance………………Très élevé
Effets…………………………………..Brûlure jusqu’à 1/64’’
Article………………………………… Sans objet
Confusion possible………………..Toutes les armes à micro-ondes

 

 

MASER (version MICROWAVE du laser – faisceau non focalisé comme l’est le laser)


Pertinence HCR/HCE………..Oui. Cet appareil projette des micro-ondes en un faisceau étroit, ce qui permet d’infliger en cachette les effets biologiques propres aux micro-ondes. Avec l’utilisation conjointe du radar tactique traversant les murs , un seul individu pourrait être ciblé parmi d’autres à l’intérieur d’un lieu de vie. Les bio-effets des masers, sont les même que ceux des autres appareil à micro-ondes.

Il est important de noter que contrairement au laser , les masers ( du moins ceux qui sont largement documentés) ne peuvent pas produire un faisceau parfaitement fin.

Il est important de noter que, contrairement aux lasers, les masers ne produisent pas un faisceau aussi mince ( de type crayon) .

Certaines cibles signalent des brûlures anormales, apparaissant souvent du jour au lendemain , à l’intérieur de leur maison
Brevets……………………………………..
Type de signal…………………….EM
Fréquence…………………………Peut varier dans la bande des micro-ondes
Modulation………………………..A ce jour, inconnue. Des recchrehes sur Google précisent que la modulation des masers est problématique
Niveau de puissance…………….Inconnu , mais un faisceau étroit est susceptible de forte puissance sur une petite surface.
Effets…………………………………A tout le moins des brûlures
Article……………………………………..
Confusion possible………………Laser- Les micro-ondes de fréquences plus basses traversent les murs, alors que les lasers devraient faire un trou pour accéder à une cible chez elle ( sauf par les vitres)

 

LASER (Infrarouge, lumière visible ou émetteur de rayons ultraviolets, focalisé)


Pertinence HCR/HCE………….Parfois, peut-être. Mais les lasers ne peuvent généralement pas pénétrer dans les murs sans d’abord percer un trou. Jeme soutien d’une cible qui pouvait monter ds agressions au laser avec trous dans le mur. Mais un rayon laser traverse par une fenêtre.
Brevets …………………………………….
Type de signal…………………….EM
Fréquence…………………………Infrarouge à travers la lumière visible, à travers les rayons ultraviolets , à travers la modulation par rayons X
Modulation……………………….Amplitude et fréquence, qui permettent d’obtenir des informations numériques
Niveau de puissance…………..Variable
Effets……………………………….Brûlures , lésions oculaires
Article ……………………………………
Confusion possible……………..Toutes les technologies utilisant des fréquences qui traversent les murs

Il y a un appareil en cours de développement appelé « electrolaser ». Il s’agit d’un laser ultraviolet à haute énergie qui produit un chemin à travers l’air qu’il ‘ionise et le rend électriquement conducteur. Une fois que deux chemins conducteurs (ou plus) ont été créés, une tension élevée peut être appliquée aux faisceaux de l’unité laser.
Si la cible est une personne, l’électrolaser peut servir de taser sans fil. Mais cela ne signifie pas que l’électrolaser est responsable des sensations de choc électrique dans la maison de la cible. Un mur ou une vitre empêchera le chemin conducteur et empêchera aussi le choc électrique d’atteindre la cible.

 

ANTENNES RELAIS
Pertinence HCR/HCE……………….C’est une vaste zone pleine de spéculations pour des cibles . Les antennes relais sont censées avoir des antennes hautement directionnelles et être régulièrement utilisés pour « zapper » les cibles dans le voisinage.

Il y a des cibles qui répètent sans fin des expériences trop sophistiquées pour être réalisées par des technologies non classifiées et enseignées à l’école, et ces cas (peut-être 50 à l’heure actuelle) supposent que «tout est à micro-ondes».
« Dans le doute » ne signifie pas qu’il est impossible que les tours de téléphonie jouent un rôle – juste que nous ne pouvons rien prouver pour le moment.

Je recommande de ne pas supposer que les antennes relais  zappent des cibles comme  étant un fait. Il y a assez d’autres technologies et possibilités qui peuvent produire des effets de ciblage et nous n’avons pas besoin de fragiliser  notre crédibilité en blâmant les antennes relais .

Le système de téléphone cellulaire de la police britannique « TETRA » a été dit avoir des effets négatifs par l’intermédiaire de l’entraînement du cerveau de la pulsation ELF liée . Je conseille d ‘éviter de le mentionner à défaut d’une revendication possible par documentation certifiée.

Il y a des témoignages de perturbation du sommeil par des personnes qui vivent près des antennes relais . La privation de sommeil par l’électronique est plus que probable , et ces témoignages mentionnant les antennes relais peuvent venir en confirmation.
Brevets……………………………..………
Type de signal……………..…………..EM
Fréquence …………………….………..Fréquences de communications -hyperfréquences
Modulation ……………………..………Modulation des micro-ondes de communication
Niveau de puissance………………..Quelques watts maximum pour les téléphone portables
Effets………………………………………….Inconnu
Article ………………………………………
Confusion possible……….……….. Il est préférable de les mentionner comme une « supposée » source d’aggression plutôt que de les confondre avec des armes
électroniques

 

COMPTEURS INTELLIGENTS

 Image ajoutée 
Pertinence HCR/HCE…………Certaines cibles pensent que les compteurs intelligents sont une source d’agressions électroniques. J’attends pour en juger. Pour le moment, je considère les compteurs intelligents comme une source d’électro-pollution qui peut causer de graves problèmes de santé de type électrosensibilité.

Je pense qu’il est important, pour une discussion sur les armes électroniques , que les cibles et les représentants des médias comprennent qu’il n’est nullement besoin d’être électrosensibles pour sentir une agression électronique. L’électro-sensibilité, pour moi, est non pertinent.
De nombreux cas de perturbation du sommeil ont été signalés par des personnes ayant récemment installé des compteurs intelligents. La privation de sommeil est très pertinente dans le cadre d’agression électronique, et ces témoignages des effets de compteurs intelligents viennent en appui aux témoignages de perturbation du sommeil des cibles.
Brevets ……………………….……………..
Type de signal ………………………….EM
Fréquence ………………….……………Four micro onde
Modulation ………………………..……Communication digitale
Niveau de puissance……………..…Faible, mais à raison de 24/7, peut avoir de graves effets sur la santé. . . . . . . . . .

Effets……………………………………..….Mêmes que ceux de l’exposition aux EM
Article………………………….……………
Confusion possible……………….… Aucune à ma connaissance

 

ONDES SCALAIRES


Pertinence HCR/HCE…………….…Pas pour le moment. Les « ondes scalaires » sont très souvent évoquées lorsque les cibles OS / EH discutent d’expériences qui sont trop sophistiqué pour être expliqué par des types de signaux non classifiés, enseignés à l’école.
Nous n’avons aucune démonstration qui soit si convaincante que pratiquement tous les scientifiques et les fonctionnaires ACCEPTENT comme vrai.
Dr. Konstantin Meyl en  couverture de livre ci-dessus, a expérimenté avec ce type de signal non-encore-largement-accepté, et a été reconnu par la NASA pour son travail expérimental PRÉLIMINAIRE dans l’article lié ci-dessous.

Personnellement, je vous conseille de ne pas aller plus loin que de dire que des « ondes scalaires » PEUVENT être impliquées dans des attaques électroniques, mais pour l’instant, elles relèvent de la spéculation, tout comme la fusion froide.
Brevets…………………………….……
Type de signal………………………EM
Fréquence……………………….……Inconnu
Modulation………………..…………Inconnu
Niveau de puissance…………….Inconnu
Effets……………………………..……..Inconnu
Article ……………………http://www.randomcollection.info/anon/scalars4activism.pdf
Confusion possible……………. On ne peut pas  tellement parler de confusion  , puisqu’on ne sait pas si les ondes scalaires existent . A tout le moins, pour le moment.

 

TV- ESPION

Pertinence HCR/HCE………Peut-être
Brevets ……………………..………
Type de signal …………..………EM
Fréquence ………………..……….Lumière visible
Modulation ……………….………Non pertinent
Niveau de puissance….………Non pertinent
Effets…………………………..………Surveillance
Article ………………………………..http://appleinsider.com/articles/09/01/08/ apple_files_patent_for_camera_hidden_behind_display
« Soumis en juillet 2007, les détails de classement prévoient une caméra montée derrière un écran qui pourrait capturer une image » alors que les éléments d’affichage sont dans un état inactif (dans lequel les éléments d’affichage sont obscurcis et au moins partiellement transparents). « 
Cela signifie qu’il est technologiquement possible pour certains écrans d’affichage à cristaux liquides (très courants) d’avoir des caméras qui peuvent voir à travers la surface LCD tandis que la zone d’écran centrale est sombre, pendant le processus de balayage matriciel.
Je vous recommander ABSOLUMENT de ne pas dire en public que votre téléviseur vous surveille .
Cependant, si vous ne pouvez pas vous en empêcher , au moins soyez sûr que vous avez vérifié le contenu du lien vers cette demande de brevet Apple pour le citer
Confusion possible ………….

 

GWEN (Ground Wave Emergency Network, stations construites partout aux États-Unis mais apparemment inactives au moment de la rédaction)


Pertinence HCR/HCE……………….Pas pertinent pour l’objectif annoncé des communications d’urgence.
En théorie, tout émetteur radio  qui pulse des   ELF est capable de modifier  l’humeur et le sommeil, cependant, tant que  la documentation officielle montrant que c’était une utilisation prévue pour les tours GWEN n’existera pas , je recommande la retenue  .
On peut toujours se demander si ces tours étaient destinées à des fins anti-personnelles, mais je recommande de ne pas aller plus loin, pour préserver votre crédibilité.
Brevets………………………………………
Type de signal………………..…………EM
Fréquence…………………….………… Antenne principale LF (basse fréquence), VHF pour les communications ordinaires
Modulation……………………..………….
Niveau de puissance…………………..
Effets………………………………..……….. Ceux des basses fréquences – ne peut pas viser un individu seulement
Article…………………………………………
Confusion possible………………..….. Avec des appareils ELF de manipulation Corps/mental

 

SATELLITES

 Image ajoutée
Pertinence HCR/HCE…………..…..Enorme point d’interrogation
Un pourcentage important de cibles pense , parce que les agressions électroniques sont subies pratiquement partout, que les satellites doivent être la source. Un problème majeur avec cette hypothèse est qu’aucune des technologies d’armes électroniques non classifiées, prouvées comme existant à plus de 200 miles, ne l’a prouvé à ce jour.
Dans une discussion mentionnant les satellites , je recommande, de dire quelque chose comme « Les satellites PEUVENT être une source d’agression électronique, mais nous n’avons aucune preuve que les armes électroniques non classifiées peuvent travailler à des distances de satellites (par exemple de 200 miles à 22 000 miles). « 

Brevets …………………………………
Type de signal ……………..……..EM (acoustique est impossible à travers le vide de l’espace)
Fréquence ………………….…….…Variable
Modulation………………………….Variable
Niveau de puissance……………Variable
Effets………………………………..…..Les mêmes que ceux des autres armes électroniques
Article ………………………………….
Confusion possible ………….…..Armes terrestres classifiées très avancées qui, et
ceci est une spéculation, peut ne pas nécessiter d’avoir de visibilité, et peut pénétrer la plupart ou la totalité des blindages, sans être limité par la distance

NOTE: Il y a une fausse idée populaire qui prétend, parce qu’un télescope monté sur un satellite peut « lire des plaques d’immatriculation » ou même « lire un journal », que toute technologie d’assaut électronique peut fonctionner à partir d’un satellite.
L’erreur est due au fait que , en règle générale, la taille des pixels est à peu près la même que la longueur d’onde, lors de l’estimation de la limite de précision pour les appareils de visualisation. Le micro-ondes a des longueurs d’onde des milliers de fois plus longues que la lumière visible, par conséquent les dispositifs de visualisation à micro-ondes auront une résolution d’affichage nettement plus faible que la lumière visible.
Une autre considération vient du fait que les armes à micro-ondes ne peuvent PAS émettre de faisceaux fins comme ceux des lasers . Les micro-ondes se propagent. Notez la forme conique de l’illustration de la sortie du faisceau MASER dans cette section.
Une autre considération est la cible . Essayez de viser d’un maser à plus de 200 miles sur une plate-forme se déplaçant à 17 000 miles par heure ! Donc, à 200+ miles, les armes à micro-ondes qui fonctionnent en proximité ne sont pas susceptibles de fonctionner à partir de satellites. Il faudrait prouver le contraire avant de l’affirmer.

 

« PSYCHOTRONIQUE »
Le terme «psychotronique» a plusieurs sens possibles . En raison de cette ambiguïté, je déconseille d’utiliser « psychotronique » en rapport avec HCR/HCE.
Je n’ai pas fait de recherches exhaustives pour essayer de découvrir ce que les responsables scientifiques ordinaires pensent de ce terme, mais selon mes connaissances limitées, la «psychotronique» n’est pas considérée par la science conventionnelle comme un domaine d’étude valide.

Il y a une dizaine d’années, j’avais acheté des livres sur la psychotronique originale (ce qui n’est PAS la « psychotronique » listée dans la Wikipédia actuelle de décembre 2013).

Ces livres, (que je n’ai plus,) décrivait la psychotronique comme datant d’ un siècle. Les praticiens de psychotronique se consacraient à la GUÉRISON. Ils utilisaient des « dispositifs » construits à partir de composants électriques / électroniques, mais ces appareils n’étaient pas alimentés.

Afin de rendre ces dispositifs efficaces en vue de guérison, les opérateurs devaient posséder ou développer des «capacités spéciales». Mon impression était que « capacités spéciales » était un autre terme pour la capacité psychique.
Il y a une organisation actuelle qui a prospéré à partir de cette signification originale, la United States Psychotronics Association, et qui a un site web:
http://www.psychotronics.org

Les ciblesHCR/HCE utilisent le terme «psychotronique» pour désigner les technologies avancées d’agression électronique, ce qui crée lune certaine confusion avec le sens original de ce terme.
La littérature russe que j’ai consultée, utilise aussi le mot « psychotronique », et l’usage russe est associé à des technologies avancées qui pourraient, sI elles sont validées, et documentées, s’appliquer aux types d’expérience agressive mentionnée par les cibles Cependant, la littérature russe n’a pas été validée par des responsables nord-américains.

En conclusion: Je recommande d’ÉVITER ce terme dans toute discussion sérieuse d’HCR/HCE avec des non-cibles , pour le moment .

7. LISTE DÉTAILLÉE des technologies ACOUSTIQUES spécifiques

NOTE : L’abréviation «HCR/HCE» désigne le crime de harcèlement criminel en réseau et de harcèlement criminel électronique.

 

LRAD (Dispositif acoustique à longue portée – NON PERTINENT)


Pertinence HCR/HCE…………… NON – ceci est strictement un mégaphone de puissance avec un « faisceau » plus étroit que les mégaphones de puissance moindre, mais il sera toujours très audible par les  voisins, et n’a aucune capacité de pénétration de mur au delà de la puissance de n’importe quel autre mégaphone .
Une fiche technique LRAD a donné une largeur de faisceau de 30 degrés, ce qui n’a rien à voir avec un faisceau qui pourrait se concentrer sur un seul individu.
(Les ultrasons peuvent être focalisés plus précisément .) Parmi les appareils à ultrasons on trouve le « projecteur acoustique  » mentionné plus bas .
Brevets………………………………. Ne s’applique pas pour une agression électronique unique
Type de signal……………………… Acoustique
Fréquence……………………….…… Plage audio entre 20 Hz et 20.000 Hz
Modulation…………………….……. Aucune
Niveau de puissance…………….. Inconnu mais élevé au niveau des haut-parleurs extérieurs
Effets……………………………..………Haut-parleurs très directionnels
Article……………………………….
Confusion possible ………………Voix au crâne

 

.
PROJECTEUR ACOUSTIQUE / Son HyperSonic Pertinence

HCR/HCE………..Pas en tant qu’arme . mais ce dispositif a bien fonctionné pour suggérer des voix au crâne. En effet , quand le réglage n’est pas trop compliqué, le faisceau des ultrasons peut assez facilement viser un seul individu.

Des expériences d’hétérodynage acoustique ont été faites par quelques cibles, et qui rapportent que l’utilisation en intérieur peut produire un écho inhabituel.

L’utilisation d’un équipement d’hétérodynage acoustique peut servir à faire comprendre les « voix au crâne » au grand public , en expliquant : «Cet équipement utilise des ultrasons, et ne pénètre pas les murs, mais il existe une autre version de cette technologie qui, elle, utilise les micro-ondes pour produire les « voix-au-crâne ». L’armée a utilisé l’expression V2K
Brevets ……………………………5,889,870
Type de signal…………………Ultrason
Fréquence……………….…….. ~200 kHz
Modulation…………………….. Deux faisceaux modulés de sorte que la différence de fréquence des faisceaux donnent les fréquences de la voix transmise. La voix devient audible quand les faisceaux heurtent un solide.
Niveau de puissance………Généralement bas. Les émetteurs d’ultrasons ne produisent pas des niveaux de puissance comparables à ceux des haut-parleurs
Effets………………………………Ventriloquie électronique
Article……………………..…….. http://www.holosonics.com
Confusion possible…….. Voix-au-crâne par micro-ondes

 

PSYCHO CORRECTION ACOUSTIQUE  (Dr. Igor Smirnov)

Pertinence HCR/HCE………….Peut-être, cependant, au moment de la mise en forme de ce texte , je n’ai pas été en mesure de trouver des informations détaillées sur ces méthodes de psycho-correction acoustique. De mémoire, il s’agirait d’un article sur le travail du Dr Smirnov datant d’environ 15 ans, et qui se diviserait en deux parties :
– L’évaluation psychologique, basée sur les réponses aux mots enfouis dans le bruit blanc
– Un traitement psychiatrique, par une méthode qui m’est inconnue mais qui pourrait bien être basée sur des mots enfouis dans le bruit blanc, qui pourraient être transmis à un patient par acoustique, ou une cible par la voix-au-crâne
** Aide nécessaire pour localiser une documentation précise

Brevets …………………………..
Type de signal……………………. Acoustique
Fréquence……………………..…… Gamme audible
Modulation…………………………. Inconnu
Niveau de puissance……………Niveau de la gamme audible
Effets………………………………..……Evaluation et correction psychologique
Article……………………………….. http://en.wikipedia.org/wiki/Igor_Smirnov_%28scientist%29
http://www.wired.com/politics/security/news/2007/09/mind_reading?currentPage=all
Confusion possible………………. Son silencieux et voix-au-crâne ( la technique de Smirnov était différente)

Une citation du premier article ci-dessus:
« Les antécédents de Smirnov comprenaient la recherche militaire et la prise en charge de la toxicomanie et des maladies mentales.
Il a fondé l’Institut de recherche en psychotechnologie à l’Université de l’amitié des peuples de Russie pour travailler sur des thèmes comme la «psychocorrection», Ce terme était utilisé pour désigner l’utilisation de messages subliminaux destinés à modifier la volonté d’un sujet. « 

 

 » SON SILENCIEUX  » (son subliminal, peut être transmis par la voix-au-crâne)


Pertinence HCR/HCE…………………. Oui. Le son subliminal hypnotiser, et est particulièrement envahissant pour les cibles qui sont sensibles à l’hypnose. Si il est dirigé sur une cible pendant des années, il peut en résulter une perturbation hypnotique majeure de la vie de la cible . Parce que cela est fait en silence, la cible ne pourra pas comprendre pourquoi sa vie et sa personnalité partent à la dérive.
Un son silencieux est transmis à une cible sous forme de son, qui peut être véhiculé par la voix-au-crâne, la radio, la télévision ou les conduits de ventilation.
Ce dispositif est disponible dans le commerce

Brevets…………………………………. 5 159 703 (Les brevets plus récents sont des améliorations)
Type de signal………………………… Son audible, mais caché dans la gamme supérieure de l’ audition humaine. Il peut donc être non perçu, sinon il s’agit soit des sons ou sifflements légèrement aigus. Quand ce « son silencieux » véhicule des mots, il est perçu sous forme d’un léger bourdonnement.
Fréquence……………………………… Des fréquences centrales comprises entre 14 500 et 16 800 Hz ont été mentionnées
Modulation…………………………….. FM, avec des fréquences voisines à la fréquence centrale
Niveau de puissance………………Pas plus haut que la gamme audio
Effets……………………………………….Influence hypnotique, le degré dépendant de la réceptivité de la cible à l’hypnose
Article……………………………………
Confusion possible………………… Voix-au-crâne, psycho-correction acoustique de Smirnov

 

« HEMI-SYNC » entraînement cérébral audio


A gauche : Schéma d’ondes cérébrales sans cohésion , avec un processus de pensée limité
A droite: Schéma organisé d’ondes cérébrales, avec un potentiel cérébral général amélioré
Pertinence HCR/HCE………………..Le système de son Hemi-Sync commercialise deux versions légèrement différentes d’une source audio, comme la musique, diffusée par des écouteurs. La f différence de fréquence est supposée être bénéfique pour l’utilisateur.
Nécessite un contact avec le corps.
SI le système de voix-au-crâne actuel transmet un son en stéréo à la cible, il est possible que ce principe de différence de fréquence PUISSE produire des effets négatifs. C’est , pour le moment, une hypothèse.
Brevets……………………………………..
Type de signal…………………………..Acoustique
Fréquence………………………………. Fréquence audible
Modulation………………………………Léger décalage des fréquences de chacun des canaux
Niveau de puissance……………….Niveau de puissance audio habituel
Effets…………………………………………Revendication d’effets positifs
Article…………………………………….. http://www.hemi-sync.com
Confusion possible………………. « SON SILENCIEUX »

 

INFRASONS (généralement inférieur à 20 Hz)

  Image ajoutée
Pertinence HCR/HCE…………………Non, au moins en tant que son ordinaire, car les effets biologiques majeurs dont les infrasons sont capables, affecteraient aussi les voisins. Les infrasons se propagent dans toutes les directions ( Les ULTRASONS peuvent être focalisés.)

On trouve des Infrasons en proximité de matériel de construction en fonctionnement . C’est le cas pour un large cylindre qui émet des vibrations.
Certaines cibles signalent des vibrations de meubles et de parties du corps, mais comme cela se passe dans la maison de la cible, on ne peut pas parler d’infrason ordinaire. Des infrasons assez puissants pour faire vibrer le lit d’une cible feraient également vibrer beaucoup d’autres choses dans l’environnement de la cible.

Mon point de vue sur le harcèlement vibratoire est qu’il est sans doute fait en utilisant une technologie classifiée très avancée.
Brevets………………………………….
Type de signal………………………….Acoustique
Fréquence……………………….……….En dessous de 20 Hz
Modulation………………………………Ne concerne pas les infrasons ordinaires
Niveau de puissance………………..Très élevé en cas de vibrations
Effets…………………………………..……Vibration des objets et dommages aux organes du corps à un niveau élevé de puissance
Article……………………………………
Confusion possible………………… Technologie de pointe qui peut provoquer des vibrations localisées des objets et d’une cible

 

ULTRASONS

Image ajoutée 
Pertinence HCR/HCE…………………………….Souvent considéré comme pertinent, cependant, je n’ai pas de preuves de l’utilisation des ultrasons pour les agressions .
Les ultrasons ne conserveraient pas leur puissance à travers les murs – une grande partie des ultrasons est absorbée par les murs et transformée en chaleur et non en sons audibles. La cohérence (les propriétés du faisceau) serait également détruite en passant à travers un mur.
Brevets……………………………………………
Type de signal……………………………………Acoustique
Fréquence…………………………………………Supérieure à 20.000 Hz
Modulation………………………………………Dépend de la technologie utilisée
Niveau de puissance……………………….Dépend de la technologie utilisée
Effets……………………………………….……….Dépend de la technologie utilisée
Des niveaux de puissance élevés produiraient des lésions tissulaires
Article………………………………………………
Confusion possible………………………… Agressions par des technologies électromagnétiques- l’ultrason est un SON et non pas un signal électromagnétique

 

CANON ACOUSTIQUE
Pertinence HCR/HCE………………..NON – Des canons acoustiques tirent des balles soniques qui projettent des ondes de choc dans l’air. Un canon ordinaire qui tire à blanc aurait un effet équivalent.
Les cibles ne subissent pas de fortes ondes de choc frappant l’extérieur de leurs maisons et appartements. Sinon, le bruit serait entendu et ressenti par tous les voisins
Pour qu’une onde de choc acoustique pénètre dans la maison d’une cible et fasse bouger des objets , il faudrait que l’onde de choc perce d’abord un trou dans le mur de la maison.
Brevets……………………………………………
Type de signal………………………………..Acoustique
Fréquence……………………………….……Impulsion unique
Modulation……………………………………Aucune
Niveau de puissance…………………….Très élevé
Effets……………………………….…………….Localisés, comme celui d’une bombe
Article…………………………………………………
Confusion possible……………….……..Toute technologie qui fait déplacer ou vibrer des objets chez une cible.

Extraits de : http://www.randomcollection.info/oseh-techs.pdf

Anonyme propose ensuite la liste des fréquences et bandes de fréquences avec leur utilisation possible.

Anonyme joint également la liste de brevets connus et qui peuvent être mentionnés par les cibles à l’appui de leurs revendications d’agressions électroniques.

 

Un glossaire de termes à utiliser pour les cibles désireuses de communiquer sur ces sujets d’agressions électroniques , est par ailleurs disponible à :
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2018/02/glossaire-pour-les-cibles-de.html

 

Perturbation du contrôle neural – Fabrication de symptômes épileptiques

9 Jan

Il existe en effet des épilepsies aux manifestations différentes et qui dépendent de la partie lésée du cerveau .
Ces phénomènes sont explicités de façon claire dans , entre autres, les deux vidéos suivantes :


La partie du texte traduite plus loin,  est extraite de Biofeffects of Selected non-Lethal Weapons .  Ce texte présente la possibilité de créer artificiellement des dysfonctionnements cérébraux de type épileptique . Il mentionne , en conclusion , qu’il est vraisemblable
que 100% de la population puisse être affectée par la technologie expliquée
que la technologie utilisée possède un effet d’incapacitation extrêmement rapide,
qu’elle peut aussi bien être appliquée à des foules qu’à des individus ciblés à l’unité,
qu’elle peut être modulée en intensité
qu’elle peut être adaptée pour générer indifféremment ou ensemble des spasmes musculaires ou des pertes de conscience

Ce chapitre consacré aux perturbations du contrôle neural , a été écrit en 1998 et fait partie d’une étude du National Ground Intelligence Center . Seule  une partie  de cette étude a été déclassifiée par l’armée américaine en 2006 .

Ce qui fait de ce texte une information de base , seulement, mais qui peut servir à confirmer la réalité ( spasmes musculaires spectaculaires, pertes de conscience ) de ce que subissent certaines cibles de harcèlement électronique.

Dans la première partie de ce texte, l’auteur rappelle les dysfonctionnements attendus du cerveau par la technologie qui sera utilisée contre des humains.

Il décrit ensuite le fonctionnement normal du cerveau , puis les dysfonctionnements possibles de nature pathologique de cet organe.

Ce sont ces dysfonctionnements qui serviront de point d’observation et de départ à la mise en place de la technologie électronique destinée à reproduire une pathologie.

La traduction rapide et partielle qui suit est faite sans autorisation et sans qualité et pourra être enlevée à la demande . les termes et phrases surlignées sont un choix personnel et une possibilité de lecture plus rapide pour individus  ciblés pressés.

Comme suit :

Effet incapacitant: perturbation du contrôle neural

La nature de l’incapacitation repose sur une synchronisation de l’activité rythmique des neurones du cerveau qui perturbe le contrôle cortical normal des voies cortico-spinales et cortico-bulbaires; cela perturbe en conséquence le fonctionnement normal des moto-neurones spinaux qui contrôlent la contraction musculaire et les mouvements du corps.

Les personnes souffrant de cette maladie perdent le contrôle volontaire de leur corps.

Cette synchronisation peut s’accompagner d’une perte soudaine de conscience et de spasmes musculaires intenses.

Cible biologique / Fonctions normales / État pathologique

La fonction normale du cerveau est de contrôler toutes les formes de comportement, le contrôle volontaire du corps et les paramètres homéostatiques de l’organisme. Dans des conditions normales, toutes les structures cérébrales, les populations de neurones, les unités en réseaux ou uniques fonctionnent avec une activité rythmique spécifique en fonction de l’information sensorielle entrante, des informations provenant des structures mnémoniques et des signaux provenant des organes viscéraux.

Chaque neurone unique fournit un traitement spécifique des informations qu’il reçoit et forme un modèle spécifique de déclenchement d’impulsion ( enréponse) comme information sortante. La synchronisation de l’activité neuronale est un mécanisme naturel de la fonction cérébrale qui utilise des processus de contrôle tels que la motivation, l’attention et la mémoire (expérience) afin d’organiser le comportement. Par exemple, les processus motivationnels sont considérés comme activant des signaux ascendants qui synchronisent l’activité neuronale de structures cérébrales spécifiques et de réseaux de neurones; cette activation / synchronisation active à son tour des formes spécifiques de comportement telles que des activités sexuelles, agressives, ingestives.

En fonctionnement normal, le degré de synchronisation neuronale est fortement contrôlé. Des expériences qui enregistrent simultanément l’activité neuronale dans différentes zones cérébrales chez les animaux, on sait que la corrélation de pics d l’activité des entre les neurones (mesurée par le niveau de corrélation de la synchronisation) varie en fonction du stade de comportement, de motivation, d’attention ou d’activation du processus de mémoire.

Cependant, dans certaines conditions, telles que le stress physique, le choc thermique ou un fort stress émotionnel, le niveau de synchronisation peut devenir plus élevé, impliquant de grandes populations non spécifiques de neurones du cerveau . La synchronisation peut alors devenir incontrôlable.

Selon la fréquence à laquelle le rythme de synchronisation se produit et le nombre de neurones impliqués, il peut se produire des effets physiques différents; faiblesse musculaire, contractions musculaires involontaires, perte de conscience ou spasmes musculaires intenses .

Le niveau de synchronisation le plus élevé a lieu chez les personnes atteintes d’épilepsie au moment des crises périodiques . Chez ces personnes il existe une origine pathologique (par exemple, d’une lésion au cerveau) de la synchronisation rythmique. Parce que les mécanismes neurophysiologiques de la synchronisation épileptiforme sont mieux documentés, cette technologie incapacitante est décrite en termes d’épileptogenèse.

Les mécanismes neurophysiologiques actifs dans l’épileptogenèse impliquent des changements dans les conductances membranaires et les altérations des neurotransmetteurs qui affectent l’interaction neuronale.

Dans le processus de l’épileptogenèse, soit certains neurones se déchargent trop facilement en raison d’altérations dans les conductances membranaires soit il y a un échec de la neurotransmission inhibitrice.

Les décharges réelles ont été reconnues comme résultant d’un décalage de dépolarisation neuronale avec une synchronie électrique dans les populations cellulaires liée en partie à des changements dans les conductances membranaires.

La base ionique et le substrat biochimique de cette activation ont fait l’objet de nombreuses études, mais laissent encore beaucoup de questions sans réponse.

Quelles sont les propriétés cellulaires de base, présentes dans les cellules et tissus normaux, qui pourraient contribuer à la génération d’une activité anormale?

Quelles parties des systèmes ont un seuil bas et fonctionnent comme des éléments déclencheurs?

L’une des hypothèses actuelles concerne les microcircuits, en particulier les interactions synaptiques locales dans les structures du système néocortical et limbique.

Dans l’hippocampe, le rôle de l’élément déclencheur a longtemps été attribué aux cellules pyramidales CA3 – une hypothèse basée sur le fait que des décharges synchrones spontanées peuvent être établies dans les neurones CA3.

Certaines études décrivent un type de cellule à rupture intrinsèque dans le néocortex qui . joue un rôle similaire à celui des cellules CA3 dans l’hippocampe et que celles des cellules profondes dans le cortex pyrifonn.
La nature intrinsèque de ces cellules semble être un contributeur important à l’établissement des décharges synchronisées dans ces régions. Une autre exigence apparente dans une telle population est celle d’un certain degré d’interaction synaptique entre les neurones, de sorte que la décharge d’une seule cellule entraîne celle ses voisines.
Compte tenu de la présence de ces cellules mises en action et de la survenue d’interactions excitatrices entre elles dans les tissus normaux, il peut s’agir en fait du substrat morphologique des décharges épileptiformes.

Une autre hyptothèse s’est concentrée en particulier sur le rôle des récepteurs N-méthyl-D-aspartate (NMDA). Divers facteurs régulent l’efficacité des récepteurs NMDA: leur blocage dépendant de la tension par le magnésium et  de la modulation par la glycine et les polyamines. Par exemple, dans le modèle à faible teneur en magnésium, la décharge de salves synchrones spontanées dans les populations de cellules pyramidales de l’hippocampe est sensible aux antagonistes du NMDA. Cette découverte suggère que c’est l’ouverture des canaux NMDA, en soulageant le blocage du magnésium, qui facilite l’activité épileptiforme.

Une attention significative dans la littérature est également accordée aux récepteurs de l’acide gamma-amino butyrique (GABA) pour le rôle potentiel dans le contrôle de l’excitabilité.
Les changements dans l’efficacité inhibitrice de GABA peuvent mener à des effets importants sur l’excitabilité du système. Il a été montré que les potentiels post-synaptiques GABAergiques (IPSPs) sont très labiles en réponse à l’activation répétée des populations de cellules corticales, comme cela peut se produire lors d’une décharge d’épilepsie.

Les scientifiques ont montré que même un faible pourcentage de changement dans l’inhibition du GABA peut avoir des effets profonds sur l’épileptogenèse néo-corticale. Ces changements dans l’inhibition GABAergique peuvent être la clé d’ explication de la façon dont les modèles de décharge répétitifs donnent lieu à une décharge critique.

De plus, il semble y avoir une augmentation significative de la fréquence du potentiel postsynaptique excitateur (PPSE) avant l’initiation de la crise, une observation qui correspond à la perte d’efficacité du TFS avant l’apparition de la crise.

Les hypothèses ci-dessus décrivent différents mécanismes de l‘épileptogenèse, mais il est tout à fait possible que tous ces mécanismes aient lieu, et ils reflètent une grande variété de types de crises d’épilepsie. Le principe commun des mécanismes proposés est le changement des propriétés de la membrane (c’est-à-dire, la conductance, la perméabilité, etc.) de certains neurones qui entraîne une dépolarisation et une décharge de type électrique .

Certains facteurs (par exemple, un traumatisme) peuvent affecter ces neurones spécifiques et initier une synchronie pour les neurones qui contrôlent la communication interne et la communication avec divers systèmes musculaires non associés aux fonctions vitales (c.-à-d. Battements cardiaques, respiration).

Les champs électriques pulsés à haute résistance pourraient également être un tel facteur.

Mécanisme pour reproduire les effets souhaités

L’utilisation d’impulsions électromagnétiques est également une technologie conceptuelle non létale qui utilise l’énergie électromagnétique pour induire une synchronie neuronale et une perturbation du contrôle musculaire volontaire.

L’efficacité de ce concept n’a pas été démontrée. Cependant, d’après les travaux antérieurs dans l’évaluation des possibilités d’affecter des humains par des générateurs d’impulsions électromagnétiques , on estime que des champs internes suffisamment forts peuvent être générés dans le cerveau pour embraser des neurones.

Les estimations montrent que des impulsions très brèves d’une nanoseconde à 50 à 100 kV / m , peuvent produire un potentiel de la membrane de la cellule d’environ 2 V. Ce serait semble-t-il suffisant pour exciter des neurones ou les rendre plus sensibles au tir.

Le concept des impulsions électromagnétiques est un concept dans lequel une impulsion électromagnétique à haute tension (environ 100 kV / m ou plus), très rapide (nanosecondes), est répétée à la fréquence de l’onde cérébrale alpha (environ 15 Hz).

On sait qu’une fréquence similaire de pulsation de lumière peut déclencher une crise d’épilepsie chez les individus (ceux qui souffrent d’une épilepsie sensible à la lumière) et on pense qu’en utilisant une méthode capable de produire un champ électrique approprié permettant d’exciter directement les synapses nerveuses d’un humain , pratiquement 100% des individus seraient susceptibles de produire une crise d’épilepsie induite.
…………………..

Temps d’apparition

Aucune preuve expérimentale n’est disponible pour ce concept. Cependant, l’apparition de la latence des crises induites par la lumière chez les épileptiques photosensibles varie de 0,1 à environ 10 secondes.

En raison du fait que les impulsions électriques déclenchées par la lumière doivent se propager à d’autres parties du cerveau, on s’attend à ce que les crises photiques induites puisse avoir un début généralement plus lent que la synchronie neurale induite par les champs électriques pulsés à haute résistance.

Durée de l’effet

Pour les individus épileptiques, la durée typique d’un événement petit mal ou d’un événement psychomoteur est de 1 minute ou 2, éventuellement plus , tandis que la durée d’une crise grand mal est de 1 à 5 minutes.

Chez un individu non épileptique, avec symptômes induit par des moyens électromagnétiques, on s’attend à ce que les durées des différents événements soient à peu près les mêmes que les événements de l’individu épileptique après l’élimination de l’excitation externe.

Adaptation

Il existe de nombreux degrés de crise d’épilepsie chez les personnes malades, et il semble raisonnable de dire que la stimulation électromagnétique de la synchronie neuronale pourrait être ajustable en fonction du type et du degré d’influence corporelle, en fonction des paramètres associés au stimulus choisi.

Parce qu’il n’y a pas de données réelles sur lesquelles s’appuyer, ces déclarations doivent être considérées comme provisoires. On sait que dans l’étude des crises photiques induites, les paramètres peuvent être modifiés de sorte que l’individu à l’étude ne subisse pas réellement une crise de grand mal. Cette connaissance donne l’assurance que la technologie proposée sera ajustable.

Distribution des sensibilités humaines aux effets désirés

Il est prévu que 100% de la population y soit réceptrice. Le mécanisme prévu pourrait agir simultanément sur de nombreuses cellules neuronales individuelles et ne dépendrait donc pas de la propagation par zones d’activité électrique comme dans l’état pathologique.

Influence possible sur les sujets

Si la technologie fonctionne à peu près comme prévu, l’individu ciblé pourrait être frappé d’incapacité très rapidement. Parce qu’aucune étude n’a été rapportée utilisant les conditions spécifiées, un travail expérimental est nécessaire pour caractériser le temps de début.

Différents types de technologies pourraient être utilisés pour affecter des zones peuplées étendues ou des individus isolés.

Parce que cette technologie est considérée comme ajustable , l’influence sur les sujets peut varier d’une perturbation légère de la concentration, à des spasmes musculaires et à une perte de conscience. 
Le (s) sujet (s) pourraient garder différents degrés de contrôle volontaire en fonction du degré d’incapacitation choisi.

 

Statut technologique du générateur / dispositif de visée

Une force de champ électrique d’environ 100 Kv / m sur une période de 1 nanoseconde est approximativement la condition considérée comme nécessaire pour produire l’effet désiré lorsqu’elle est fournie à un taux de répétition global de 15 Hz.

Un tel champ peut être développé en utilisant une source pulsée de type radar, à puissance de crête élevée ou un générateur d’impulsions électromagnétiques fonctionnant à 15 Hz.

Les technologies existantes à ce jour sont suffisantes pour évaluer le concept de handicap.

Les besoins de puissance ne sont pas élevés car le facteur d’application est bas.
Les appareil nécessaires sont actuellement disponibles, mais un degré élevé de visée sur de longues distances nécessitera un développement complémentaire .

Il pourra être nécessaire de fournir de nombreuses de ces impulsions nanosecondes afin de stimuler l’effet désiré.
Au fur et à mesure que le temps de fonctionnement augmente, la puissance moyenne requise pour fournir l’énergie augmentera également.
Parce qu’il n’existe pas de documentation disponible pour servir de référence, il pourrait y avoir une certaine incertitude quant aux niveaux de puissance requis.

Distance
Elle pourrait être de quelques centaines de mètres.

Protections / limites
Un blindage peut être assuré par des barrières conductrices comme un écran métallique ou des plaques de métal .

Il existe un certain nombre de médicaments qui sont capables d’induire des crises convulsives ou autres, comme le phénobarbital, la diphénylhydantoïne, la triméthadione, le 2-4 dinitrophénol et l’acétazolamide,  .

Les anticonvulsivants sont connus pour aider à réduire l’effet des crises chez les patients épileptiques, mais leur capacité à réduire l’effet de la technologie proposée ici est inconnue (peut-être sans effet), mais devrait être moindre que pour les crises photiques induites.