Archive | TERRORISME ELECTRONIQUE RSS feed for this section

Criminalité misogyne – Deux tirs d’énergie

13 Sep

La criminalité misogyne en bande organisée, et  par énergie pulsée,   existe ou s’organise  dans tous les bourgs , villages ,  villes, hôtels   de France . Je l’ai constatée , également  sur au  moins 3 continents  et  dans de nombreux pays différents  et où j’ai séjourné  depuis  les quinze dernières années. 

– Europe

– Océanie

– Amérique du Nord, 

Le matériel est mis à disposition, de préférence  en proximité,  pour tous les inconnus  misogynes ( surtout)  du monde ,  pour  leur plaisir sadique ou contre rétribution s’ils sont un peu récalcitrants aux actes gratuits . 

Dans cette histoire , des corses et des francs maçons habitués de pratiques criminelles ,   semblent des relais  assurés et des  pourvoyeurs  discrets du type de matériel  nécessaire  mais aussi , par ailleurs, accessible sur internet. 

Les canalisations électriques  des lieux   de vie sont  également souvent utilisées  par injection de basses fréquences à distance ( hors Linky) . Cette forme de sadisme , par piégeage de l’électricité  dépend   de techniciens  de fournisseur d’énergie et d’artisans locaux de mèche avec des proprios.  

Les antennes relais  de communication et  les antennes  camouflées d’Enedis sont également  souvent des sources d’énergie dirigée utilisées, et dont les  opérateurs/techniciens   sont non identifiables, cachés derrière leur qualité et occupation détournée. 

Dans les histoires comme la mienne, les protagonistes/acteurs souvent    inconnus  de la cible  ne semblent pas avoir  de profil type . Ce peuvent être des sadiques sophistiqués habitués à harceler des femmes  et des personnes rendues vulnérables ,  ou des rustres nourris aux stéréotypes de la domination par le robinet, si cher aux machistes de tout poil.

Ces criminels qui s’ignorent comme tels, sont souvent , ou généralement, de fieffés comédiens et menteurs , aux apparences de bons citoyens ,  de bons artisans  , de  chefs de service responsables  , de bon pères de famille ou conjoints.

Une grande majorité de leurs femmes ou compagnes semblent être des complices veules parfois   passives, souvent actives déterminées . C’est ce que j’avais commencé à constater à St Julien des Landes, à Paris XV et  à Vannes. 

Dans le dernier billet mis en ligne sur  https://lezarceleurs.blogspot.com/2019/09/criminalite-misogyne-en-bande-organisee.html  , on note  que les salauds sadiques locaux communiquent, ici,  par Talkie Walkie,  en essayant de ne pas laisser de trace par des portables repérables. 

Les deux tirs présentés   en exemple  ci-dessous  et enregistrés  par EEG , et détecteurs, pendant la nuit du 11 au 12 septembre 2019 sont d’intensité moyenne . 

La détection présentée montre des densités de puissance   de RF qui semblent faibles. Mais , il faut se souvenir que c’est le choc brutal et fulgurant de la pulsation qui produit la souffrance du cerveau. 

Une densité de puissance élevée, comme à Lanester , à Paris XV, à Vannes, etc … « brûlera  » ,  et « sclérosera » le cerveau ,  provoquant  en  plus des fuites de calcium responsables de la confusion mentale.

Sur les images présentées ci-après , la souffrance  , par chocs  électriques et bruits dans le cerveau ,  est représentée par la masse compacte verte d’une  décharge électrique fulgurante dans le cerveau .

Les bruits dans le cerveau sont expliqués par les spécialistes,  majoritairement ,  par un phénomène de thermo-dilatation. 

L’ AVC volontairement provoqué est probable à chaque déflagration due à  la volonté sadique de  torture cachée par énergie dirigée .

La dernière image de chacune des deux séries montre en rouge l’embrasement électrique des neurones affolés par les tirs , et l’endroit  de la souffrance ressentie. 

Les valeurs   indiquées en  𝝁V pour chacun de ses deux tirs sont un complément d’information sur l’embrasement électrique au niveau de chaque électrode  de l’EEG et dans les différentes gammes de fréquence du cerveau. 

Dans cette même nuit, certains des tirs  épouvantablement  douloureux avaient provoqué des décharges électriques de plus de 300.000 𝝁V .

Pour montrer, en complément , le niveau de haine et de  bêtise  incommensurables des misogynes  en bande organisée  de cet endroit aussi, j’aurais pu ajouter les photos des merdes de chien que le voisin d’à côté vient déposer pendant la nuit sur la pelouse . 

La photo  de la lampe solaire brisée d’un coup de pied ( lezarceleurs),  à l’arrière de la maison, dans l’endroit censé être un des  plus privatifs, montre  amplement la volonté de viol symbolique de l’intimité de la cible par  ces individus, jeunes et vieux,  capables de n’importe quoi.

à 2h12

En jaune la fréquence . En bleu la densité de puissance

et

2h16

et

et

 

Publicités

Machine LIDA transformée ? pour privation de sommeil

21 Août

Le texte suivant  dans sa forme  originale  peut être vu  à : https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon30.htm#CONTE.

Les images ajoutées sont un choix personnel.

La machine LIDA  n’est pas commercialisée , mais peut être fabriquée facilement à partir d’un système radio-émetteur 

***

La machine LIDA  est un ancien  appareil médical fabriqué en Russie qui transmet  des signaux radio  pulsés  de 40 MHz à un rythme d’ impulsions  destiné à produire un état de relaxation et de sommeil.

Cette machine connue sous le nom de LIDA  a été prêtée à l’hôpital Jerry L. Petits Memorial Vétérans,   dans la cadre d’un  programme d’ échange entre l’Union Soviétique et les Etats Unis .

Les chercheurs de l’hôpital ont noté des changements  de comportement chez les animaux.

«  Il semble , qu’au lieu de prendre du valium pour aider la relaxation, il soit possible d’obtenir le même effet et probablement de manière plus sécurisante, grâce à l’utilisation  d’un champ radio qui permet la détente »  C’est ce  qu’avait conclu le Dr Ross Adey , chef de recherches dans cet hôpital. ( Dr Adey est maintenant décédé)

( ici la photocopie est  incomplète) ….. Adey avait ajouté, que le manuel indique  l’utilisation de la machine  sur des humains. Le manuel dit ainsi qu’il s’agit «  d’un appareil qui traite à distance , avec des impulsions ,  les problèmes psychologiques , incluant des insomnies, des problèmes d’hypertension et des troubles neurologiques . 

 L’appareil n’a pas été autorisé pour les humains dans ce pays, mais les Russes l’ont utilisé sur des humains depuis , au moins , 1960.

Les basses fréquences radio simulent le flux   électromagnétique du cerveau  et produisent un état semblable à  la transe .

ADEY précise qu’il a mis un chat dans une cage et mis la machine LIDA en fonctionnement.

«  Au bout de quelques  deux ou trois minutes , le chat s’était assis tranquillement … et il était resté ainsi comme paralysé. «

L’expérimentation faite avec la machine LIDA  durait alors depuis trois mois et  devait se prolonger jusqu’à un an.

Ci-après un commentaire d’Eleanor WHITE

1- les attaques de fatigue intense constituent un dénominateur commun de beaucoup de situations de cibles non-consentantes d’expérimentations neuro-électromagnétiques. La machine LIDA , pourrait tout simplement être utilisée pour produire ces attaques de fatigue, de façon indétectable , et faites à travers des murs non-conducteurs ou semi-conducteurs. 

2- Si la machine LIDA peut être programmée pour obtenir un état de détente, elle pourrait tout aussi bien être programmée pour de l’« état d’éveil forcé «  et même d’autres états. Cette machine est une arme de harcèlement électronique . En l’état. Un documentaire TV  avait noté que le monde médical russe la considérait en 1950 , comme dépassée. 

Qu’est ce , alors , qui l’a remplacée ?

 

signal pulsé à distance , pour privation de sommeil

 réaction du cerveau , 20 août 2019

Ci-après , une déclaration de Dr Eldon BYRD, chercheur en psychotronique , et qui avait financé  le travail du Dr ADEY  sur la machine LIDA

«  La machine LIDA a été inventée dans les années 1950 par les soviétiques . La CIA  en avait achetée une  d’un correspondant canadien  pour la livrer à Dr Ross ADEY , mais sans lui fournir les fonds nécessaires à son exploitation

J’ai fourni ces fonds sur mon projet de 1981 , ce qui lui a permis de découvrir  que l’usage de la machine LIDA à distance,  mettait les lapins dans un état de torpeur , et plongeait  les chats en état de sommeil paradoxal.

Les Soviétiques avaient ajouté une image qui montrant que LIDA   posée sur un podium avait mis  en état de somnolence toutes  les personnes dans  un auditorium   . LIDA émet un champ électrique, un champ magnétique, de la lumière, de la chaleur et des sons,  ( bien sur la lumière et la chaleur  relèvent d’ondes électromagnétiques  mais à un fréquence bien supérieure aux basses fréquences des champs électriques et électromagnétiques mentionnés plus haut) 

LIDA est censée dédiée à des traitements médicaux  et pourtant les nord-coréens l’ont utilisée pour faire du lavage de cerveau pendant la guerre de Corée. Et la question reste posée :  qu’ont-ils fait de cette technologie ?  L’appareil aurait pu être amélioré, et/ou miniaturisé. Il est peu vraisemblable  qu’une technologie performante ait été abandonnée.

Communication directe avec Ross ADEY :  alors qu’il travaillait avec la LIDA 4, un électricien qui était passé près de lui ,  lui avait demandé comment il avait pu se procurer cette « machine nord-coréenne de lavage de cerveau » . Ross lui avait répondu qu’il s’agissait d’un appareil médical russe.

En fait, le gars avait subi un lavage de cerveau quand il était  dans un camp de prisonniers de guerre. Il avait raconté qu’on leur posait des plaques  verticales sur les côtés de la tête  tout en leur lisant des questions et leurs réponses. Il disait qu’il avait l’impression d’être dans un rêve. Plus tard  quand il avait été délivré par la Croix rouge  et qu’on lui avait posé des questions, il avait répondu ce qu’on lui avait lu  quand il était soumis à l’influence de la machine. Il avait ajouté qu’il avait l’impression de n’avoir  eu  à aucun  moment un contrôle  sur  ses réponses.

LIDA  est breveté aux USA . Pourquoi ? puisqu’elle n’est pas vendue aux USA. La seule  machine qui y existe à ma connaissance est celle du Centre Médical Loma  Linda où travaillait ADEY . Eldon » 

Cheryl Welsh , Davis CA,  activiste  qui dénonce  les neuro- expérimentation non-consenties , avait envoyé un passage d’article  de Ross ADEY,  mais sans ses références bibliographiques complètes. 

«  les Soviétiques ont également développé un appareil de soins qui utilise la modulation  d’une onde carré de  basses fréquences d’un champ de radiofréquence. Cet appareil appelé LIDA  a été développé par L. Rabichev et ses collègues d’Arménie soviétique  et est conçu pour traiter  les troubles somatiques et neuro-psychiques  tels que les névroses, les psychoses, l’insomnie, l’hypertension, les problèmes de locution, l’asthme bronchitique, les troubles asthéniques et réactifs. 

Il est couvert par le brevet américain  n° 3773049. En plus du champs RF pulsé, l’appareil produit également une lumière pulsée, du son et de la chaleur pulsée. Chaque train de stimulus peut-être indépendamment ajusté en intensité et en fréquence.

Le champ de radiofréquence à une fréquence porteuse nominale de 40 MHz et une puissance maximale d’environ 40 Watts.

Le champ E est appliqué  à l’aide de deux électrodes  d’environ 10 cms de diamètres et placées de chaque côté du cou . Les électrodes sont placées à une distance de 2-4 cms de la peau. »

COMMENTAIRE d’ELEANOR WHITE  : Dr Ross ADEY a mentionné un auditoire  forcé au sommeil par la machine LIDA, et cela signifierait donc que les électrodes n’aient pas un rôle important dans le processus . Le signal radio, semble bien la cause première de l’effet de sommeil/transe observé. 

La cadence de répétition  des impulsions serait de 40 à 80 par minute . La durée de ces impulsions est autour de 0,2 sec. Pendant les 8 années de tests , l’appareil a été   a été utilisé sur 740 patients , enfants et adultes. Les effets positifs sont reconnus dans ……. «

 

L’image ci-après, est extraite du texte  suivant   l’article  ci-dessus  et trouvé sur https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon30.htm#CONTE.

Cet autre article est intitulé :

Réponse du système auditif humain à l’énergie électromagnétique modulée

ALLAN H. FREY

HCE- Le spectre du signal

25 Juil

 

HCE = HARCELÈMENT CRIMINEL ÉLECTRONIQUE

 Dans un texte du site https://strategika51.org/archives/22936, on trouve ceci :

Certains dispositifs non-létaux à énergie dirigée sont utilisées pour cibler des personnes en toute discrétion dans un but d’harcelement ou de ciblage puisqu’elles induisent des effets biologiques et psychologiques documentés comme la survenue de difficultés respiratoires, des antalgies diverses et sans cause apparente, des saignements de nez sans cause physiologique,  des vertiges, des nausées, un sentiment de désorientation (atteinte de l’oreille interne), une asthénie sévère, une fatigue chronique, des sensations de brûlures localisées ou non, des douleurs articulaires, une confusion mentale, des symptômes épileptiques, la dépression et le suicide.

C’est également l’arme idéale pour un harcèlement à distance notamment à l’intérieur d’une maison ou un appartement (appareils électriques qui “sautent”, survoltages intempestifs, pannes récurrentes de certains dispositifs, vibrations anormales des vitres et des ustensiles en verre, écho lors des communications en GSM, etc.)

……

Une recherche conduite par un laboratoire visait à induire une réaction de rage ou de folie furieuse chez des individus calmes et n’ayant pas de raisons apparentes de recourir à la violence ou d’être saisis par une folie destructrice (Amok) à l’aide d’ondes radio de fréquences très basses. Sur les dix cobayes ciblés, deux ont tenté de se donner la mort, un s’est effondré, quatre ont sombré dans une dépression et un autre a souffert d’une tachycardie incontrôlable.

Ce sujet nous interpelle tous car nous vivons dans un monde de plus en plus pollué par toutes sortes d’ondes électromagnétiques et nous subissons tous à notre insu un bombardement continuel de particules. Si en plus les gouvernement se mettent à vouloir exploiter effectivement ces ondes à des fins de contrôle social, la dystopie décrire dans “1984” ne serait qu’un conte des frères Grimm à côté de ce qui attend l’espèce humaine.

On peut lire aussi

https://www.frstrategie.org/web/documents/programmes/observatoire-des-conflits-futurs/publications/2018/1.pdf

 

Les détections faites dans la maison louée ( pas celle ci-dessus)  depuis la mi-avril montrent des kyrielles de fréquences allant de 1,2 GHz à 1,9 GHz et produisant des  champs électromagnétiques  apparemment infimes , si on les compare à ceux que produisait  le matériel 

des dégénérés 

– du 22 rue Ernest Renan , Paris XV,

– des Sénioriales  de  Saint Julien  des Landes 

– de Lanester lors d’un séjour  d’un WE

– de Vannes … etc

– de l’hôtel de Saint Jean de Monts 

qui procédaient par tirs de micro-ondes dans la tête et le cerveau, à bout portant.

https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/12/22/harcelement-et-monasteres/

http://lezarceleurs.blogspot.com/2017/09/les-salves-de-la-4.html

Ici, dans la maison louée,  la méthode camouflée récente , est  surtout basée sur des sifflements  répétés dans le cerveau pour l’épuiser en continu, sauf cas de représailles où la violence sadique  s’accroit. 

La nuit du 23 au 24 juillet, s’était révélée  une longue  séance de torture à l’énergie pulsée. La torture avait duré  6 heures . Elle ressemblait, par interprétation perso.   à des  représailles sadiques  au billet précédent qui note un voisin FM. 

Ces représailles orchestrées par les amis, d’amis sadiques et tortionnaires de cibles  ,  ne laissait aucun coin de la maison hors de portée des signaux qui attaquaient le cerveau par la partie droite de la boite crânienne.

Et cette partie droite du crâne même  fermement appuyée contre le matelas continuait de sursauter au rythme de sifflements violents.

Pour cette nuit du 23 au 24 juillet, il n’existait aucune détection de la présence des  bizarres fréquences isolées allant de 1,1 GHz à 1,9 GHz , habituelles depuis la mi-avril. Les détecteurs n’avaient enregistré que les  micro pulsations habituelles sur les fréquences de 2GHz à 2,3 GHz. … et que je croyais être celles des sifflements. 

Belle erreur, à corriger …. grâce à un signal apparu dans sa totalité  en milieu de nuit

puis de nouveau à 6h52.50  comme ceci 

Le pavé bleu cerné de noir, montre ce qui apparait d’habitude (  et seulement, entre 1,1 GHz et 1,9 GHz) dans les détections récentes depuis mi-avril.

On retrouve encore le spectre complet du signal  qui provoque les  sifflements  dans le cerveau , ce 25 juillet , comme ceci

 

Ce qui semblerait indiquer qu’une technique de camouflage d’une partie d’un signal est possible .

En complément d’information concernant ces sifflements dans le cerveau, il faut noter l’article de J.A ELDER et C.K CHOU (2003). Comme suit :

La capacité d’un individu à entendre les sons induits par RF dépend de l’audition acoustique à haute fréquence dans la gamme kHz supérieure à environ 5 kHz. Le site de conversion de l’énergie RF en énergie acoustique se situe à l’intérieur ou à la périphérie de la cochlée et, une fois la cochlée stimulée, la détection des sons induits par RF chez l’homme et les réponses auditives induites par RF chez l’animal sont similaires à la détection du son acoustique. La fréquence fondamentale des sons induits par RF est indépendante de la fréquence des ondes radio, mais dépend des dimensions de la tête. Il a été démontré que la réponse auditive dépend de l’énergie d’une impulsion unique et non de la densité de puissance moyenne.

Ici, à l’affut de toute information, pour adapter leur torture et supprimer les preuves ou  toute possibilité d’interprétation ou d’explication de preuves/détection, les bourreaux sadiques et tortionnaires de cibles/victimes d’énergie dirigée ,   montrent qu’ils possèdent les moyens techniques et la technologie pour le faire, outre la volonté d’anéantir leur cible .

Enfin , pour information de comparaison, on peut ajouter qu’ une maison isolée  ( non mitoyenne) , sans WiFi ni technologie particulière à l’intérieur de ses murs,  se présente ainsi en détection de signaux (absents) entre 300 MHz et 6000 MHz :

 

Un spécialiste du « syndrome de La Havane » s’intéresse aux individus ciblés par énergie dirigée

15 Juil

Dr Michael Ellis HOFFER est présenté comme un neuro-otologiste ( neuro- oto laringologiste), très apprécié de ses patients, selon le site :

https://doctors.umiamihealth.org/provider/Michael+Ellis+Hoffer/524979

Dr Michael Ellis HOFFER , fait partie du groupe de spécialistes qui a examiné les employés de l’ambassade américaine de Cuba, victimes de symptômes neurologiques, cognitifs et émotionnels présumés dus à une exposition à une énergie d’origine inconnue.

https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/cuba/article222943585.html

Dr Michale HOFFER  a également accepté de recevoir une individue ciblée ( TI)  américaine. 

Cette TI américaine adhérente de PACTS INTL , nous apprend ainsi que Dr HOFFER , est très bien informé de la situation des individus ciblés par l’énergie dirigée, et du matériel employé contre eux . 

Dr HOFFER et son équipe sont même prêts à former des médecins de tous pays pour  les aider à aider les individus ciblés de par le monde. 

Ci-après la lettre  envoyée par PACTS INTL

Lundi 15 juillet 2019

Bonjour à tous.

La plupart d’entre nous connaissent le docteur Michael Hoffer, le médecin qui a examiné les diplomates américains à Cuba avec le «syndrome de La Havane».

Ce soir, nous entendrons enfin un TI qui est allé le voir.

Jax l’a trouvé extrêmement informé sur nos problèmes, y compris l’armement. Elle indique également que son personnel et lui-même sont disposés à examiner davantage de TI  et qu’il pourrait même former des médecins du monde entier sur la manière d’aider tout particulièrement les individus ciblés par énergie dirigée.  

Nous souhaitons que   d’autres TIs prennent contact avec son équipe  pour pouvoir commencer à mettre en place  un réseau de médecins spécialisés , susceptibles de venir en aide à la communauté des individus ciblés (TI)  i

Cela permettrait aussi  d’accréditer notre ciblage auprès du personnel médical, puis auprès de la population en général.

 Je suis Jax Domnitz, jax@langineers.com,  et je vous propose de me contacter pour joindre le Dr HOFFER . Il suffira de me donner  votre nom, votre numéro de téléphone,  le nom votre ville et votre état, ainsi que votre type d’assurance. pour que je puisse vous dire  comment obtenir un rendez-vous. Je donnerai des informations à tous ceux qui sont ABSOLUMENT SURS  d’aller consulter  le Dr Hoffer; Il ne s’agit pas ici d’ un voeu pieux.Ce spécialiste a la capacité réelle de … nous aider à éradiquer les DEW . Cs serait un très bon premier pas. « 

Drôle de drone

25 Juin

Depuis juillet 2018, la règlementation oblige à déclarer les drones dont le poids dépasse 800 grammes. 

Ces drones doivent par ailleurs être équipés de signaux lumineux et sonores pour être repérables.

Celui-là , ou ce qui y ressemblait , clignotait joyeusement dans un ciel amicalement étoilé.

Son avancée était relativement lente, et facile à observer.  Sa trajectoire doucement   zigzagante l’avait fait disparaître quelques instants derrière les arbres du parc. 

Il était  1h20 du matin.  Quelques minutes plus tôt , mon cerveau avait  subi un tir d’énergie  fulgurant et douloureux  qui m’avait fait bondir hors du lit, et sortir de la maison  

L’enregistrement EEG l’avait transcrit ainsi : 

et la déflagration électrique en uV était indiquée comme ceci

Une minute avant  la déflagration ,  le cerveau était dans ce repos ci :

et deux minutes après la déflagration, l’EEG montrait une absence d’activité électrique , comme ceci :

 

Au moment de la déflagration dans le cerveau, le détecteur de micro-ondes avait noté  une soudaine pulsation de CEM sur la fréquence 0,9 GHz : 

Dans le ciel, l’objet volant clignotant avait fini par  virer pour revenir vers le bourg.

Il existe semble-t-il  des  règles  que les dronistes sont censés respecter , indépendamment de toute déclaration obligatoire pour certains appareils

La 3ème d’entre elles dit notamment  :

On ne vole jamais de nuit et on garde toujours son drone en vue.

Le premier volet de ce troisième point n’était pas respecté pour cette nuit du 25 juin.

Un drone avait déjà été utilisé à plusieurs reprises,  pour des attaques par énergie pulsée, dans les bois proches de Saint de Mont (85), alors que j’essayais de dormir dans ma  voiture .

La torture du vendredi soir

15 Juin

 

Un internaute a posé la question : est ce que la torture electronique existe ?

La torture relève du droit pénal (Article 222-1 et suivants) . Pour le moment, il n’existe pas d’article particulier mentionnant spécifiquement  la torture électronique.

On sait que la torture est définie comme l’utilisation volontaire et répétée de la violence,   pour infliger une forte souffrance à quelqu’un. Le but peut être  la volonté de terroriser,  de dominer , de se venger , ou encore de donner libre cours à des pulsions cruelles et sadiques.

L’électronique est une branche de la physique appliquée  en rapport avec le traitement de  signaux électriques ou électromagnétiques  souvent porteurs d’information .

La torture électronique consiste à viser,  avec  l’énergie immatérielle  de signaux électriques ou électromagnétiques  produits   par moyens électroniques divers ,   des individus ainsi ciblés. Ce ciblage les atteint  dans leur lieu de vie , de séjour, ou de travail  et de façon répétée et douloureuse  . Cela est fait de manière que les cibles /victimes  ignorent la provenance  de ces agressions ou à tout le moins qu’elles ne puissent pas en prouver  l’origine avec certitude .

Cette incertitude a permis pendant très longtemps de traiter les cibles/victimes de cinglées. Des groupes et associations courageuses et déterminées ont  réussi à faire connaitre ce supplice à travers  des sites d’explications , des conférences, des vidéos, des émissions . Des scientifiques et  médecins surtout  américains et canadiens  ont apporté leurs témoignages et leurs soutiens aux cibles.

Cette forme de torture  électronique cachée peut être organisée  en tous lieux et dans tous pays . 

Pour réussir cet exploit et tout prévoir au lieu de destination de la cible avant son arrivée , les réseaux de tortionnaires    anticipent les déplacements de la cible , par  un espionnage constant de son téléphone, de ses connexions ,  de ses conversations, de ses déplacements . Cela se fait  avec des complicités locales habituelles, dotées sur place  des appareils ad hoc., ou ayant accès aux moyens  ( détournés de leur finalité) qui génèrent une torture par énergie pulsée ( antennes). 

Cette mienne  histoire raconte la torture électronique organisée localement , avec signaux pulsés vers le cerveau,  à Cuba, aux USA, au Portugal,  en Islande, en Crête, en Allemagne et en tous lieux…… EN FRANCE.

De nombreuses cibles de cette torture à domicile, et  qui si déchaîne pour empêcher le sommeil dans la souffrance  , font état de nuits de la semaine privilégiées par leurs tortionnaires. 

Pour moi, depuis longtemps,  les nuits des vendredis et samedis  sont souvent   plus ingérables que les autres , et avec des sensations et sans doute moyens différents. Dans tous les cas, le cerveau est visé et atteint.

Le processus de cette forme de torture par énergie diverse pulsée au cerveau , est annoncé par des sensations de brûlures, surtout aux pieds. 

Il se traduit , en enregistrement EEG  par ce  type de tracé qui montre  une déflagration électrique  soudaine, d’intensité moyenne ,  dans le cerveau

Ce tracé  correspond à la douleur soudaine  produite par  une sensation de brûlure de type  étincelles , sous  la plante des pieds.

Cette expression de douleur , n’est pas une souffrance  de tir d’énergie dans le cerveau . C’est un message de douleur d’une partie du corps ( plante de pied) envoyée au cerveau. 

Au moment de cette sensation , un détecteur de HF avait enregistré ceci , montrant qu’un appareil était  en fonction ou mis en fonction en proximité .

 

L’énergie électrique ( en uV)  produite par cette douleur  de brûlure était  comme ceci  .

Cette mise en condition est  en général suivie de tirs d’énergie qui impactent le cerveau de façon variées.: soit  par des sifflements violents , soit  par des bruits et éclatements divers à l’intérieur du cerveau.  

Ceci  ( du 11 juin 2019) montre l’embrasement électrique au moment d’une souffrance ressentie à l’intérieur du cerveau, à la suite d’un tir d’énergie .

Et ceci montre l’énergie électrique ( en uV) produite  à ce moment-là par cette souffrance ,

 Pour ce vendredi 14 juin , l’annonce du supplice à venir avait été également à base de brûlures sous un pied. 

En prévision d’un traitement sadique  et habituel de WE ,  la tête avait été  entourée de packs de gel fermement maintenus par une capuche de plongée. Mais le premier tir au cerveau avait malgré tout atteint son but , dans un éclatement métallique de cymbale , douloureux. 

Un amoncellement d’éléments   divers  avait aussitôt été  entassé, sur une table posée  au-dessus de la tête, pour éviter le pire .

Toutes le cibles ont, en effet,  de bonnes raisons de redouter un AVC.

Au bout de quelques minutes, un tir  fulgurant  avait tout traversé , produisant  à l’intérieur du cerveau le même bruit métallique que précédemment. Cela montrait soit un opérateur  réactif, aux aguets et  avec vision directe ou  information/retour du but à atteindre et/ou atteint , soit une programmation avec également information/retour

Le lit avait alors été poussé  à l’autre  bout de la pièce et positionné  perpendiculaire  à l’emplacement précédent . Sachant que les tirs d’énergie dirigée  sont directionnels , en cas d’ appareil programmé sur une surface donnée, ….c’était jouable, comme protection suffisante.

A peine 5 minutes plus tard,  de nouvelles  sensations de brûlures  au pied  avaient annoncé la suite. Et des tirs  d’énergie avaient  rapidement bombardé  la tête  sans ménagement. Cela montrait que le signal suivait ou retrouvait  le corps , et ne ratait jamais la tête. 

Rien n’en protégeait. 

Tous les tirs d’énergie produisaient  le même éclatement  douloureux d’un bruit métallique  en plein  milieu du cerveau .

Les hypothèses  d’explication de ce phénomène  sont multiples quant aux appareils et/ou moyens utilisés, pour ce vendredi -là, en particulier . Mais il faut savoir, aussi,  qu’il existe un grenier au-dessus de cette pièce et dont  seul le propriétaire à la clé.  Quand je lui avais signalé des passages dans son grenier, en pleine nuit….. il n’avait pas réagi.

Voila, en exemple ,

ce que certaines cibles appellent LA TORTURE ÉLECTRONIQUE 

Il en existe d’autres formes, produites d’autres façons . Quand ces diverses façons s’ajoutent et s’entremêlent, cela permet de décrédibiliser la cible , dont les récits différents,  liés aux ressentis exposés, ne sont pas linéaires ou similaires.

Et toutes les cibles vous diront que les lendemains  de ces tirs de matraquage du cerveau ,sont durs à vivre  , aussi , des conséquences de la souffrance et de la  privation de sommeil épuisante de la nuit précédente .

Victimes de ciblage – de Countertruth

9 Mai

Illustration de l’article de Countertruth

Cette traduction rapide  est faite sans autorisation et pourra être enlevée à la demande . Le sur lignage relève d’un choix personnel   Il s’agit, ici,  d’un texte qui concerne les cibles / victimes de harcèlement criminel et qui se trouve en anglais à :

https://www.countertruth.com/victims.html

 

Victimes de ces tactiques qui relèvent d’une nouvelle forme  de contre-espionnage , ripostez à vos agresseurs ! .  Nous avons vu comment le mouvement « Black Lives Matter » a changé les choses pour les victimes ciblées Parfois, la riposte est, malheureusement, le seul moyen d’apporter des changements.

Il n’existe aucune donnée démographique fiable qui donne  une idée précise des personnes ciblées par les campagnes de harcèlement  en bande organisée  et de harcèlement électronique. Nous pouvons supposer que les segments de population touchés comprendront 

– des intellectuels, 

– des dénonciateurs, 

– des activistes, 

– des écrivains, 

– des journalistes, 

– des avocats, 

– des dissidents, 

– des excentriques, 

– des patriotes, 

– des multi- culturalistes 

– des laïcs, 

– des minorités, 

– des indépendants, 

– des ex-détenus, 

– des délinquants sexuels et toute personne qui ne correspond pas à la croyance, cadre, foi, philosophie ou politique des délinquants.

Seules les  responsables  du phénomène connaissent toutes les raisons pour lesquelles des personnes sont ciblées. 

Comme  décrit dans la page « The Crimes », 

– enquêter,  

– faire taire, 

– anéantir, 

– marginaliser,

– intimider et 

– éliminer des individus , sont des motifs indéniables. 

En apparence, un individu ciblé remplit plusieurs fonctions, à la fois comme

  • cible d’élimination  et comme
  • source d’expérimentation. La composante expérimentale servirait de source de données de terrain pouvant être utilisées pour déterminer l’efficacité d’une modalité particulière, que ce soit par le biais de psyops ou d’armes à énergie dirigée (DEW). En tant que scientifique, je suis tout à fait d’accord avec de nombreuses autres sources qui affirment que certaines des attaques ont lieu dans le cadre d’une « expérimentation ». 

Les données recueillies lors d’une campagne contre une personne ciblée pourraient trouver plusieurs utilisations, telles que 

les effets d’une exposition à l’énergie dirigée à long terme, 

le développement de méthodes, 

le développement d’équipements, 

l’innovation, 

la cartographie de processus (cerveau) et 

le développement d’algorithmes, parmi d’innombrables autres possibilités. 

L’aspect le plus cynique du processus de ciblage est peut-être simplement le fait que de sinistres sociopathes aiment juste « jouer » ou torturer (vous connaissez les types – ceux qui aimaient tirer les ailes d’insectes ou torturer les animaux domestiques quand ils étaient des gamins).

 Les éléments  clés pour l’utilisation de l’énergie dirigée contre une cible:

– enquête (par exemple, SIGINT);

– Intimidation (par exemple, « voix de Dieu » utilisée contre des soldats irakiens);

– marginalisation (par exemple, V2K utilisée pour simuler la schizophrénie):

– anéantissement  (privation de sommeil, anxiété, lobotomie à distance);

– expérimentation (effets biologiques, cartographie du cerveau, interrelations);

– silence ou élimination (accident vasculaire cérébral, crise cardiaque).

 

Les Etats qui agressent 

Un site Web qui publie des données démographiques sur les victimes de la surveillance organisée et du harcèlement électronique a classé le Texas parmi les cinq États , comme l’Etat qui commet le plus d’infractions . Comme l’indiquent les données contenues dans cet étonnant article du Washington Post, ces informations sont probablement correctes. Les noms de NY, CA et FL sont également répertoriés et chacun de ces États possède une énorme infrastructure de la communauté du renseignement (l’Arizona présente des caractéristiques communes) .

Les deux attaques les plus meurtrières contre des bases militaires américaines ont toutes deux des liens avec le Texas. Je crois personnellement que les problèmes au Texas présentent un microcosme des problèmes plus vastes auxquels notre pays est confronté en ce qui concerne la structure de l’élite au pouvoir qui dirige le pays sur la voie de la destruction tout en portant atteinte à nos droits constitutionnels. Un problème majeur concerne les chrétiens conservateurs et leur intérêt paternaliste à réguler les pensées des gens. Je ne suis pas musulman Je suis un Blanc, autrefois conservateur et j’ai été élevé dans un foyer chrétien. Cependant, l’existentiel ne devrait pas reléguer ses vues à la subjectivité quand la vérité vous sera révélée. La vérité est autonome. Je vois un changement pour le mieux, car les difficultés économiques ont entraîné un afflux de nouveaux résidents d’autres États ce qui fait que la population d’immigrants internationaux du Texas augmente rapidement.

Trois des cas connus de personnes ciblées ayant riposté à  leurs assaillants ont tous des liens avec le Texas. Ces trois martyrs sont Aaron Alexis, Myron May et Gavin Long. Les revendications de ces victimes, avant leur décès, sont immédiatement reconnaissables par ceux de la communauté ciblée.

Aaron Alexis

Aaron Alexis a attaqué le Washington Navy Yard en 2013. Après avoir servi dans la Marine et travaillé comme entrepreneur professionnel en informatique pour le gouvernement, Alexis était apparemment au courant de certains liens impliqués dans son dilemme Surveillance et harcèlement. Selon Alexis, il aurait été victime de surveillance organisée et de harcèlement électronique.

Aaron Alexis était un individu éduqué. Il étudiait pour obtenir  un diplôme supérieur en aéronautique. C’était un réserviste de la marine et un consultant en informatique du ministère de la défense . Il n’avait jamais été diagnostiqué d’un  quelconque trouble de  santé mentale, n’avait pas  pris de médicaments ni utilisé de  drogue, selon les membres de sa famille. (1)

Il a demandé de l’aide après avoir été   exposé à des messages induits par la technologie. (1) Les messages provenaient soit de V2K, soit de sound spot, des technologies documentées dont certaines victimes de harcèlement électronique ont été victimes  et qui étaient probablement à l’origine du manque de sommeil pour lequel Aaron cherchait de l’aide. C’est probablement aussi ce à quoi il faisait référence quand il a gravé les mots « Mon arme ELF » sur son fusil de chasse, car il pensait que la Marine, qui avait beaucoup travaillé dans le domaine de la technologie radio ELF (Extremely Low Frequency), était responsable de son ciblage 

Avant de s’installer dans la capitale nationale, sa dernière résidence connue se trouvait à Fort. Worth au Texas. (2)

Myron May

En 2014, Myron May a agressé trois personnes dans l’État de Floride. Quels liens ces personnes avaient-elles avec Myron? Peut-être sont-elles allées dans la tombe avec lui ou sont perdues dans l’un des colis interceptés  ( ? ) qu’il a envoyés dans le pays juste avant l’incident . Selon Myron, il aurait été victime de surveillance organisée et de harcèlement électronique.

Myron May était un individu éduqué. Il avait étudié à l’Université d’Etat de Floride  avant de suivre les cours de la faculté de droit de la Texas Tech University, puis d’exercer comme avocat au Texas et comme procureur au Nouveau-Mexique. (3)

Gavin Long

Le 17 juillet 2016, Gavin Long a tué  trois officiers de police à Baton Rouge, en Louisiane, à la suite de violences et de protestations nationales contre  des fusillades policières impliquant des Afro-Américains. (4)

 Gavin Long a prétendu être un individu ciblé et s’est déclaré citoyen souverain. Le FBI présente les citoyens souverains comme une « menace intérieure ». (5) (6) Si vous faites le compte , cela  donnerait à penser que Gavin avait effectivement raison en ce qui concerne la surveillance et le harcèlement qu’il prétendait subir  La surveillance et le harcèlement de Gavin ont probablement joué un rôle  dans la fusillade qui a eu lieu à Baton Rouge. Les tirs contre la police contre des Afro-Américains dans tout le pays ont probablement servi de catalyseur.

Gavin Long était un individu éduqué. Il a été enrôlé pendant cinq ans chez les Marines, ayant servi en Irak et obtenu le rang de sergent E-5 alors qu’il était spécialiste des réseaux de données. Il a été réformé après une blessure. Il a travaillé comme spiritualiste et instructeur en nutrition-fitness et a publié lui-même plusieurs livres. Alors qu’il figurait sur la liste des étudiants inscrits sur la liste du doyen de l’Université de l’Alabama, il aurait apparemment quitté l’université pour poursuivre un voyage spirituel à l’étranger. Avant d’aller à l’Université, il avait obtenu un diplôme du Central Texas College. (6)

 

Des cerfs dans les phares 

Comme on le voit dans tous les cas qui ne conviennent pas aux autorités, les individus sont marginalisés avec l’ étiquette « malade mental », ou  « terroriste », etc., quelles que soient les raisons de leurs actions (voir la section Déception à la page « Les crimes » ). Si j’étais un membre de la famille d’une personne qui a perdu la vie dans les incidents précédemment mentionnés, j’en chercherais la cause avec détermination  pour trouver la vérité derrière les accusations de ces hommes.

L’idéologie -, les idées –  est la base de tout mouvement, mais quand ce qui existe est un vide idéologique statique, rien ne change. Le changement nécessite une action. Les victimes continueront-elles à rester les bras croisés, à s’exprimer dans le  vide?