Tag Archives: voix dans le crâne

ELF- V2K- Schizophrénie

19 Juin

Ce qui suit est un résumé/traduction partiel  et sans autorisation de la vidéo de Dr John HALL sur les ELF et les voix dans le crâne (V2K)
Ce texte pourra être supprimé à la demande.
Pour mémoire Dr John HALL est un médecin anesthésiste, spécialiste de la douleur , de San Antonio , Texas.
Il a écrit plusieurs livres et qui sont listés dans la précédente vidéo mise en ligne à
https://lesharceleurs.wordpress.com/harcelement-criminel-espionnage-crimes/

 

En présentation, ici, Dr John Hall mentionne ce qui a été dit dans la vidéo précédente . Il cite le cas d’une patiente qui se plaignait de voix dans le crâne et l’avait consulté sur ce sujet . Après de multiples examens il s’était avéré qu’elle ne délirait pas du tout. Une enquête avait permis de comprendre qu’elle était victime d’une officine de harcèlement tenue par un ancien agent du FBI.
Au cours de violations de domicile de la drogue était introduite dans les boissons de la jeune femme.

Ce que Dr John Hall nous apprend de surprenant est que cette jeune femme était amenée à consommer cette boisson droguée, sous l’influence d’ondes électromagnétiques qui l’incitaient à le faire.

…….
Selon Dr John HALL , le contrôle mental est un des crimes les plus répandus et dont se plaint un nombre grandissant de victimes sur internet . mais c’est aussi celui qui est le moins commenté dans la presse officielle.
Dans cette affaire précise , Dr John Hall redit qu’il avait été possible de prouver le harcèlement et l’identité des harceleurs de sa cliente , mais sans pouvoir prouver le harcèlement électronique , ou les viols sous contrainte , qui laissent seulement des bribes de souvenirs, au mieux. Il avait ainsi appris que l’ex-agent du FBI gagnait maintenant sa vie en organisant le harcèlement de personnes.
La police avait naturellement répondu qu’il fallait des preuves tangibles pour accuser.

Un livre avait été écrit racontant cette histoire et en changeant le nom de l’ex agent du FBI.
En retour, Dr John HALL, avait été contacté par des dizaines de milliers de personnes victimes du même phénomène de harcèlement criminel, avec du harcèlement électronique, des brûlures, des contractions musculaires, des maux de tête incompréhensibles, une vision qui devenait trouble . Pendant le temps des attaques, ces victimes entendaient dans leurs têtes les voix de leurs harceleurs et de ce qui se passait autour ……

Concernant les voix dans le crâne  (V2K) , de nombreuses recherches ont été faites sur le moyen de transmettre des voix dans le crâne. Le fait d’envoyer des voix dans la tête à des modalités différentes
si on met dans votre tête une voix qui est différente de votre mode de fonctionnement mental,  c’est du harcèlement. Quand c’est fait en continu, si la victime le raconte ,  ça ressemble  alors très fort à de la schizophrénie , et ce sera pris pour tel, sans que personne ne cherche à savoir ce qu’il y a derrière.
Par contre
si on met dans votre tête une voix comme la vôtre et en construisant un schéma de pensée , l’introduction de ce schéma de pensée dans votre tête devient le vôtre , tout en ne l’étant pas . L’exemple donné est celui de la lecture. Quand vous lisez vous entendez votre voix. Si on met à la place une autre voix et qui est semblable , cela correspond au schéma du contrôle mental subliminal.
………

A propos de la voix de Dieu ou d’Allah mentionnée par le présentateur , Dr John Hall répond que cette méthode a été utilisée sur les champs de bataille notamment au cours de la 1ère opération Tempête du Désert et est connue sous le nom de S-Quad ou Silent Sound Spread Spectrum * (1) On a vu 1500 soldats irakiens démonter leurs armes,  se mettre  à genoux et se rendre  à 150 marines qui n’avaient même pas de quoi les attacher. Ceci est connu pour avoir été le résultat de l’usage de S- Quad ,  qui avait mis dans la tête des soldats l’ordre divin de se rendre .

Avant cela au milieu des années 80 , 5 prisonniers avaient été mis en confinement dans la prison d’Etat de l’Utah .On leur avait fait subir une expérimentation de type électronique : Ils avaient rapporté que les expérimentateurs qui envoyaient des voix dans leur tête,  répondaient, en fait , à leurs pensées. Tout cela existe depuis un certain temps et n’a pas reçu de couverture médiatique , sauf récemment

………

Il y’a une dizaine d’années , parler de ce type d’expérience semblait relever de la science fiction ,  surtout parce que l’on croyait que le cerveau était trop complexe pour être manipulé .
A la suite des révélations faites sur NSA par Snowden il est devenu notoire qu’en plus des HUMINT et SIGINT , existait ce qui est appelé LOVINT et qui est l’utilisation des méthodes et moyens de NSA pour espionner ou suivre
les petites amies, copines , compagnes , ex-épouses ou épouses des agents de cette institution.

Le présentateur note ici que , toutes les technologies peuvent être utilisées pour le bien ou pour le mal. Et ce phénomène révèle aussi le côté sombre des personnes qui s’en servent.

Il y a ensuite une digression par le présentateur sur les tueries aux USA , avec un commentaire sur Aaron Alexis et une précision donnée par Dr John HALL qui pense qu’ Aaron Alexis, qui avait écrit sur son arme «my ELF weapon »   n’était pas forcément manipulé mentalement pour se diriger vers l’endroit d’où venaient ses voix . Ce qu’il connaissait , en tant que spécialiste.

A propos des très basses fréquences, Dr John HALL note qu’elles peuvent très facilement servir à manipuler le cerveau . HAARP, par exemple , génère des ELF en réchauffant l’ionosphère et les ELF reviennent ensuite vers notre planète.  Les ELF sont utilisées dans les communications avec les sous-marins. …. et on ne peut pas s’en protéger.

Les ELF traversent la terre . On a pu noter pendant des tremblements de terre et alors que la terre relargue une grande abondance d’ondes, qu’il est alors possible de voir d’avantage d’UFO dans un tel contexte . On pense qu’il s’agit de l’effet induit des ELF sur les lobes temporaux . Suivant ce qu’a observé Dr Persinger en stimulant le lobes temporaux avec des ELF et des micro-ondes , on peut donner à quelqu’un  une impression de surveillance , comme si quelqu’un d’autre se trouvait dans la  même pièce  . Dr Persinger , de la même façon, a pu simuler une impression d’enlèvement par des extra-terrestres

Le cerveau est très réceptif et sensible aux ELF . si on y ajoute le phénomène des V2K , cela fait dire à Dr John HALL que Aaron Alexis n’était sans doute pas sous influence de contrôle mental subliminal , mais qu’il allait plutôt vers l’endroit d’où venaient ses voix , et peut-être pour se venger.

……..

Ici, la question est posée de savoir faire la différence entre des voix imposées artificiellement et un état de schizophrénie avéré
Dr John Hall précise qu’il existe bien une maladie, mais les cas de schizophrénie sévère, ne sont pas aussi répandus que ce que l’on dit .

La plus part des victimes ( V2K)  connues de John Hall ont été capables de repérer le moment où les voix dans le crâne et le harcèlement criminel ont  débuté. Par ailleurs leur tranche d’âge est plutôt entre 30 et 40 ans alors que la schizophrénie est une maladie qui débute vers 18 à 28 ans et parfois encore un peu plus tard,  pour les femmes.
…. Des personnes d’une quarantaine d’années et qui ont eu un cursus scolaire  normal ne deviennent pas schizophrènes du jour au lendemain.

Par ailleurs des malades schizophrènes qui racontent leurs voix entendent  celles de dieu, d’ anges … par contre les victimes de cette technologie  entendent des voix de personnes qui les observent et qui connaissent même leur nom. Il s’agit d’ un système de communication avec retour. Les victimes  entendent ce que disent entre eux ceux qui les surveillent et entendent aussi ce qu’on leur dit . Les voix sont capables de décrire la pièce, la façon dont la victime est habillée.

Le présentateur note qu’il s’agit bien dans ce cas-là de harcèlement et qui se veut comme tel.
Pour résumer il note que la schizophrénie comme maladie se déclare à un jeune âge. Ce qui est différent pour les personnes harcelées par des V2K

Dr John Hall précise que les études statistiques qui ont été faites sur les victimes montrent des personnes avec un bon niveau d’éducation . On y trouve des universitaires, des juristes , des personnes qui poursuivaient des carrières avec succès  et qui tout soudain se sont retrouvées victimes de ce phénomène de harcèlement criminel et de V2K
Dr John HALL, par ailleurs, précise que les malades schizophrène ont une amélioration sous médicament et que ce n’est pas du tout le cas des victimes de harcèlement électronique, ou de harcèlement criminel.

Le présentateur pose alors la question d’une  éventuelle appartenance politique des victimes ou d’un  fichage et qui expliquerait qu’elles soient ciblées
Partant des statistiques qui ont été faites par FFCHS , il semblerait qu’il n’y ait pas de composante raciste dans le choix des victimes , mais par contre , il est notoire qu’il existe une majorité de femmes parmi les cibles.

…………

* (1) https://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon38.htm

https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/20/v2k/

Armes non létales et contrôle humain

23 Avr

L’article de Serena Porino, écrit le 27 octobre 2013, et publié à http://wikileaksactu.wordpress.com/2013/10/27/serena-porino-armes-non-letales-et-controle-humain-phenomene-de-paranoia-collective/
semble avoir disparu d’internet.
L’ article original  avait été traduit en anglais et publié à https://stoporgangstalking.com/2013/11/10/serena-porino-wikileaks-actu/
C’est donc à partir de  cette traduction anglaise qu’est issue la présente publication.
Toute personne qui aurait enregistré l’article original est aimablement invitée à le signaler, pour publication ou/et correction de celui-ci.

Les caractères ou phrases surlignées ou en italique sont un choix personnel

***********

« Les armes non létales et contrôle humain, un phénomène de paranoïa collective? « 

Qui sont les personnes ciblées (individus ciblés)? Aujourd’hui, beaucoup de gens se définissent comme tels et se plaignent de symptômes semblables à ceux des victimes du célèbre « signal Woodpecker » soviétique de 1975: qui faisait état officiellement d’émission d’ondes pulsées d’extrêmement basses fréquences dans la gamme de celles du cerveau.

Il y avait eu des victimes répertoriées dans plusieurs villes au Canada et aux États-Unis. Les sensations décrites étaient : la pression et la douleur dans la tête, l’anxiété, la fatigue, l’insomnie, le manque de coordination et de l’engourdissement, et qu’accompagnait un son aigu, inaudible pour les personnes qui n ‘éprouvaient pas ces symptômes. Il s’agissait là des effets caractéristiques de l’irradiation par des radiofréquences ou des micro-ondes . Les plaintes de ces victimes sont parmi les premières à avoir été prises en compte concernant les armes à énergie dirigée.

Aujourd’hui, le cauchemar semble persister et s’élargir. Les personnes ciblées (Individus CIBLES), dont le symbole est le ruban Indigo, sont souvent traitées de schizophrènes ou paranoïaques . Elles dénoncent , entre autres, les exactions dont elles sont victimes (crimes par des actes réels de torture), le fait d’entendre des voix tout d’un coup, d’être privées de sommeil, d’avoir toutes leurs fonctions vitales soumises à des influences néfastes et cela sans être en mesure de savoir qui sont les responsables de ces actions hostiles .

Ces crimes sont à l’origine des suicides ou de l’invalidité de centaines de personnes dans le monde. Le fait d’entendre des voix à distance est l’un des principaux phénomènes qui réduit ces personnes au silence , alors même qu’elles sont victimes d’autres dont le but est précisément de les réduire au silence. Dr. Allan H. Frey en effet avait découvert en 1962 que le «son» n’était pas été perçu par le tympan, mais directement par les cellules nerveuses à l’intérieur du cerveau lui-même. Ceci est désormais connu comme « l’effet Frey ». Cette découverte a fait l’objet de recherche et de brevets, et permet de supposer qu’elle puisse être utilisée contre des personnes appelées cibles. Tout cela est hypothétique, mais l’information semble totalement occultée  dans la presse française.

Un document de l’USAF (United States Air Force) de 1996, intitulé «USAF Conseil scientifique Nouvelles perspectives mondiales: le pouvoir dans l’air et l’espace au 21e siècle», avait déjà révélé à l’époque les progrès d’une technologie dont les effets seraient supérieurs à ceux des signaux «  woodpecker » . Dans ce document, on peut lire ces mots glaçants : « On peut envisager le développement de sources d’énergie, dont la puissance pourrait être modulée, façonnée et dirigée, et pourrait être couplée au corps humain d’une manière qui empêcherait les mouvements musculaires , le contrôle des émotions (et donc des actions), induire le sommeil, transmettre des suggestions, interférer avec la mémoire à court et à long terme, produire un ensemble d’expériences et d’effacer un ensemble d’expériences.  »

Deux ans plus tard, dans « Paramètres » par l’US Army War College Quarterly, l’auteur de l’article « L’esprit n’a pas de pare-feu » fait état de la recherche sur les armes non létales en ces termes: « Un article récent […] mentionne les tentatives russes et internationales pour contrôler l’environnement psycho-physique humain et les processus decisionnels […] Non seulement le corps peut être leurré , manipulé ou trompé, mais il peut aussi être déconnecté ou détruit, comme peuvent l’être n’importe quel système de traitements de données reçues de sources extérieures par le corps, (comme les sources électromagnétiques, ou une énergie en vortex ou d’ondes sonores ).  »  Les Stimuli électriques ou chimiques de l’organisme peuvent être manipulés ou modifiés, comme n’importe quel autre système de traitement de données.

Pour ceux qui restent encore sceptiques, il suffit de voir , notamment, les brevets américains qui permettent l’exploitation des technologies existantes, et rendent ainsi compréhensibles les symptômes des victimes, y compris le brevet n ° 4,877,027; sur l’audition , et le brevet 5.159.703 sur le système du silence subliminal.

Les deux brevets expliquent également comment « induire » des sons qui ne font pas partie de la gamme de décibels dans le cerveau, pour les envoyer à une personne choisie, de sorte qu’ils soient ré-interprétés par le système nerveux et l’appareil auditif comme des sons audibles par la personne irradiée seulement.
Cette technologie aurait été utilisée lors de la guerre du Golfe, comme le suggère le rapport du Parlement européen de 1999 intitulé  » Résolution sur l’environnement, la sécurité et la politique étrangère: stratégie pour l’utilisation des ressources militaires à des fins environnementales. «   Les victimes réalisent souvent très rapidement, qu’elles sont soumises à des actions perpétrées à distance, qui affectent leurs ondes cérébrales d’une manière négative, et avant même d’avoir entendu parler de la théorie de ce phénomène . En 2007, le Washington Post avait déjà exposé leur situation, sans prendre position sur la probabilité que le phénomène repose sur un phénomène d’ hystérie ou de paranoïa collective, ou  sur des faits réels.

Cependant, les cas de plaintes pour torture , adressées au Parlement européen et à diverses institutions européennes spécialisées dans la défense des droits des civils, tels que le CAT (Comité d’action contre la torture) se sont multipliées.

Pourquoi un tel mur de silence? Bien que mises en question par le Parlement européen lui-même, les armes non létales font encore l’objet d’une classification ambiguë, et pour le moment, ce sont surtout les différents sites de la base américaine qui régit HAARP (le site officiel de ce qui a disparu cet été 2013) qui inquiète le Parlement. « Le 5 Février 1998, le Sous-comité du Parlement sur la sécurité et le désarmement a tenu une audience avec HAARP. Des représentants de l’OTAN et les États-Unis avaient été invités à la réunion. Cependant, ils ont choisi de ne pas venir. «[…] Le sous-comité a déploré que «  le gouvernement des États-Unis ait refusé à plusieurs reprises d’envoyer un représentant pour témoigner sur les risques que HAARP fait peser sur l’environnement et les populations « .

Le Parlement européen semble impuissant face aux  bases militaires américaines qui dirigent  HAARP,  et dont il est dit que « ses implications juridiques, écologiques et éthiques doivent être examinées par un organe international indépendant avant toute nouvelle recherche et ou essais . »

Parmi les pays qui doivent collaborer à l’examen des conséquences sur l’environnement et les personnes du programme HAARP , on trouve la Fédération de Russie qui, même si elle a également fait un rapport alarmant sur le projet HAARP, n’est clairement pas la dernière impliquée  pour tout ce qui concerne le développement de armes à énergie dirigée.

Malgré de nombreux articles dans la presse russe maudissant le projet HAARP, l’Europe et la Fédération de Russie auraient montré patte blanche, alors même que  HAARP nous aurait tous roulés dans la farine … Ainsi, les personnes ciblées ou Individus CIBLES sont, clairement, les victimes de ce jeu de dupes , conséquence de l’absence d’une législation rigoureuse sur les armes non létales.

Pour l’instant, les enjeux de pouvoir sont trop élevés pour que quiconque prenne en considération les quelques victimes de cette guerre silencieuse. Pourtant, compte tenu des conséquences liées à ce phénomène, une Commission d’urgence serait nécessaire.
Comment espérer, sinon, un accord international sur une «interdiction mondiale de toutes recherches et développement, d’ordre civil ou militaire, qui vise à appliquer les connaissances de nature chimique, électrique, de vibration sonore ou de tout autre fonctionnement du cerveau humain au développement d’armes susceptibles de permettre une manipulation quelconque des êtres humains . Cela inclut l’interdiction de toute utilisation réelle ou potentielle de ces systèmes « . (40, pg CII, réf. 369).

cerveau sur un plateau

Les 5 technologies pour torturer des êtres humains, selon E. WHITE

10 Août

Dans les 2 vidéos présentées  sur

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/radar-like.html   et

http://lezarceleurs.blogspot.fr/2015/08/radar-like-2.html

Eleanor WHITE mentionne 5 technologies de base connues  et  couramment utilisées contre des victimes de harcèlement électronique.

Aucune de ces technologies ne nécessite  des implants . Ces technologies  sont utilisées en silence, en cachette puisque  déposées ou manipulées derrière des parois . Elles ne laissent pas de traces ou très peu.

Comme peu de victimes disposent du matériel de détection ou d’enregistrement  pour mettre en évidence les appareils qui utilisent ces technologies, il y a  peu de  chance que  l’on tienne compte de leurs plaintes autrement qu’en les ridiculisant.

Ces vieilles technologies de base sont les instruments du crime parfait. Sans trace ni preuve.

En l’état actuel  du silence qui entoure cette criminalité , la justice peut facilement en nier l’existence. Il n’est pas exclu qu’elle en soit complice puisqu’elle connaît bien sûr le mode de fonctionnement de ces technologies utilisées avec d’autres appareils  plus sophistiqués par la police et l’armée.

Le 1er appareil pour torturer des cibles à travers les murs est tout simplement le bon vieux four à micro-ondes modifié et qui pulse ses micro-ondes mortifères jusqu’à 2400 MHz

mwovenmodified

Il y a ensuite les voix dans le crâne, souvent  produites par un émetteur de micro ondes pulsées

March 1975 « American Psychologist » journal

Le son silencieux, utilisé par l’armée américaine en 1991,  quant à lui, relève de l’hypnose à distance Il utilise un son constant autour de 15. 000 Hz qui se superpose à la voix de l’hypnotiseur  laquelle est située entre 300 Hz et 4000 Hz .  En sortie on a alors un son qui ressemble plus ou moins à des acouphènes mais avec l’hypnose encapsulée .  L’ensemble est  ensuite transmis  par de courtes impulsions de micro ondes dans une fréquence  familière au cerveau. Le cerveau traduit alors ce train d’impulsions de micro ondes en voix silencieuses . Il n’y a aucune protection possible contre ce type d’hypnose

Silent Sound in Gulf War One

hypno2s

La machine LIDA , est un vieil appareil médical d’origine russe qui pulse en 40 W sur une fréquence radio de 40 MHz ,. C’est la machine  idéale pour épuiser une cible par privation de sommeil.

adeylida

Ce jour, bombardée d’ondes en tous endroits, comme souvent après la mise en ligne d’un article, j’étais rentrée faire l’essai suivant : une recherche d’émetteur,  entre 30 MHz et 100 MHz, antenne du détecteur pointée vers  l’appartement   A221 juste au dessus.

IMG_3959 émetteur en 39,8 pour -45dbm

A environ 2 m  du sol du A221, le détecteur avait trouvé la présence d’un émetteur de 39,8 MHz ( ce qui est très proche de 40 MHz) .

En attendant fort peu, le détecteur d’émetteur  avait montré que seul l’émetteur de 39,80 MHz avait changé de puissance au moment du  1er tir.

IMG_3962 - 41 dBm

Il était passé de – 45 dBm à – 41 dBm. ( plus le chiffre baisse , plus la puissance augmente). Ce qui pourrait indiquer la présence d’un appareil de type LIDA , juste au-dessus

Le RADAR,  très largement utilisé et dont rien ne peut protéger. Il sert aussi à voir à travers  les murs et les vêtements

seethru

A propos du RADAR utilisé pour torturer les victimes , Dr DUNCAN , psychiatre  et qui envisage cette torture comme un système de domination  étatique,  parle de  génocide/menticide,  et  ajoute  en commentaire pour le  cas  des américains qu’il connaît bien.

« Des milliers d’américains lambdas sont ainsi torturés pendant très longtemps, par ce type de technologie Radar, qui émet depuis des milliers de kilomètres . Cela s’explique de diverses façons. Mais au final , c’est la recherche d’informations qui prime . par l’observation de la colère et de la détermination  des torturés à trouver des moyens de  se protéger,  ils apprennent à les   contrer et à innover pour pouvoir torturer à mort la génération suivante, tout en maintenant des apparences illusoires de liberté pour le reste de la population. »

Plus loin dans le même texte d’informations et  de conseils aux victimes Dr DUNCAN ajoute   » Devenez un soldat de cet holocauste silencieux . rendez-vous utile par des recherches et une information au grand public »

C’est ce qu’avait fait Eleanor WHITE, inlassablement de 1996 à 2014 .

C’est ce que  font  par leur témoignage,  toutes les cibles , victimes de torture,  et privées de la reconnaissance  de leurs droits constitutionnels par des sadiques protégés .

Les images présentées  sont toutes extraites de l’article d’Eleanor WHITE sur le sujet et copié d’internet

IRM et Schizophrénie

10 Déc

???????????????????????????????

 

Ceci devrait permettre aux individus ciblés avec V2K de pouvoir prouver que leurs voix dans le crâne n’ont rien à voir avec une maladie mentale, si leur IRM s’avère normale.

Cette information vient du site  :
http://www.dimag.com/showNews.jhtml?articleID=2012023878/news-weekly-080707

Lorsque, en 2013, Mr Delchev, franc-maçon auto-annoncé et addictologue à  l’hôpital européen Georges Pompidou,  était venu aux urgences de traumatologie pour s’emparer de mon cas sur ordre de ses frères , il m’avait affublée d’ une éventuelle schizophrénie tardive.

Ses copains médecins du SHU suivant, Mrs GAY et MONTEIL DE MARICOURT , ne demandaient pas mieux que suivre cette piste en l’affirmant. * (1) . Et badaboum , 3 jours plus tard, ils avaient changé d’avis . Plus question de schizophrénie.

L’ état psychotique avait été décrété .

Il est probable que ce revirement était dû à une information de leur réseau de copains harceleurs/voleurs.

Ce réseau de harceleurs/voleurs avait  en effet organisé le vol de ma valise * (2) dans le train entre Vannes et Paris . Dans cette valise se trouvaient les images d’un examen IRM fait le mois précédent. L’examen ne présentait aucune anomalie.

Avec cette preuve forcément transmise , plus question pour les médecins spécialistes du SHU de prétendre à un cas de schizophrénie. Pas de problème . Risperdal de toutes façons.

On l’avait compris, la seule chose importante était l’enfermement irrémédiable sous n’importe quel prétexte avec l’assurance que, si j’en sortais , ma parole ne serait plus écoutée et encore moins crue . Mes plaintes non plus. Sans parler de la cicatrice sociale que cette incarcération hospitalière était censée laisser.

C’est ce que vivent toutes les cibles de harcèlement en réseau à travers le monde et selon les mêmes modalités.

Les francs maçons qui le pratiquent ont mieux que de l’imagination . Ils ont de tentaculaires réseaux formatés selon des méthodes sado-masos éprouvées.
Le passage sous le bandeau est en effet un exercice éminemment sado-maso et qui sélectionne les candidats aptes au formatage à venir. Mais c’est exact pour les naïfs seulement.

Donc,  ce mien examen d’ IRM avait été volé. Une partie en avait été déposée à VANNES , plus tard,  lors d’une violation de domicile.

Et bien, la deuxième partie  m’a été rendue ! Quand ? Je l’ignore. Je l’ai trouvé en faisant des paquets . Elle a été placée dans une valise à PARIS, dans mon placard fermé à plomb à usage unique, dans une pièce fermée à clef mais dont J-J Walti a le double .

C’est lui qui l’avait dit * (3)

«  Le livre du Tao  » * (4) volé aussi , a également été retrouvé après disparition,  dans l’exacte même valise de Paris.

Et même si je suis la seule à pouvoir l’affirmer , puisque c’est ainsi que ce système fonctionne, il faut en tirer une information évidente de  complicité. Celle  des organisateurs du vol de ma valise dans un train SNCF entre Vannes et Paris , et celle  des harceleurs de l’immeuble du 22 rue Ernest Renan à PARIS 15 ème , qui font sûrement pipi tout bleu..

Ces harceleurs et par ailleurs criminels du 22,  ont donc encore entre les mains, provenant de cette valise , de miens vêtements , une clé d’armoire, un scanner portable, etc …….

Je sais,  par ailleurs,   que certains de  ces miens vêtements sont bien aérés. Un de mes chemisiers des USA, facilement reconnaissable, était    sur le dos d’une petite dame du quartier, qui ne s’attendait manifestement pas à me rencontrer.

Pour une presque dernière information de détection sur la torture par ondes pulsées qui se pratique dans cet immeuble au 22 rue Ernest Renan, 75015 , depuis 30 mois , non stop, voici ci-dessous un exemple de l’enregistrement  fait ce matin.

???????????????????????????????
Il y avait eu deux phénomènes simultanés observés, d’une part des sursauts des jambes,  attaquées par des tirs d’ondes venant de l’appartement de la famille WALTI au  5ème, d’autre part des sifflements qui avaient traversé absolument toutes les épaisseurs de protection. Repos impossible.
Ces sifflements correspondaient à des augmentations du spectre de signal équivalent à 2 fréquences.

Ici, 2400 MHz (2,4 GHz) et 2500 MHz (2,5 GHz)
* (1)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/30/quelques-hallucinations
* (2)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/09/19/vol-crapuleux-en-reseau/
* (3)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/12/07/dans-la-nuit/
* (4)
https://lesharceleurs.wordpress.com/2014/08/13/droit-de-reponse/

 

 

Ondes et contrôle mental

28 Nov

La vidéo ci-dessus et celle ci-dessous, ont été réalisées lors de la 1ère conférence mondiale sur le harcèlement caché.

Cette conférence organisée par la fondation STOPEG et l’association EUCACH s’est tenue à Bruxelles le 20 novembre 2014 .
J’y étais…. la veille . Si, Si.

???????????????????????????????
Erreur d’épuisement par privation de sommeil et souffrances infligées par tirs d’ondes jours et nuits ?
Ou contrôle mental de pensées imposées?
Ou les deux . L’un grâce à l’autre.
Qui sait ?

L’ après-midi du 18 s’écoulait doucement en lectures diverses, quand une évidence avait soudain pris tout mon espace mental. Damned ! Je m’étais trompée. Mais bien sûr, nous étions le 19. La conférence aurait lieu à Bruxelles le lendemain . J’avais zappé un jour. La veille m’avait échappé!

A tout vitesse j’avais chargé ma voiture, salué mon hôtesse éberluée et quitté Reims . Et vroum, direction Charleroi pour un roupillon nocturne avec tirs de micro-ondes ravageurs, malgré 5 déplacements de véhicule successifs .

Les sadiques fous-furieux à mes trousses, avec leurs relais, me quittent rarement de 100 kilomètres.

Le lendemain matin à l’hôtel Bedford de Bruxelles, personne ne connaissait les mots « TI », ‘ individus ciblés »  » harcèlement électronique  » ni la fondation STOPEG ou l’association EUCACH .
Au 8ème étage , on trouvait une réunion de copropriétaires , prévue et organisée ce 19 novembre.

Et voila ! grâce à ces copropriétaires-là , je venais de récupérer « mon » jour perdu.

Dans la vidéo ci-dessus, Dr Henning Witte , suédois, fondateur de White TV, explique la différence entre ondes électromagnétiques et ondes scalaires *(1) .

Il apprend aux  victimes de contrôle mental qu’elles sont , en fait, ciblées par des ondes scalaires .
Les ondes scalaires sont des ondes longitudinales qui progressent en vortex. Comme la pensée . Ces ondes peuvent être émises de très loin . Elles peuvent surtout accroitre leur puissance au cours de leur progression vers leur cible.

Les ondes scalaires ont la particularité de traverser tous les obstacles.
Il n’est dit nulle part qu’elles seraient ou pourraient être douloureuses .

Pour aider les individus ciblés, Dr Henning Witte, préconise l’or,  (aurum metallicum) sous une forme homéopathique , à défaut de pouvoir tester une protection de la tête par un casque en or.

Peut-être faudrait-il essayer les feuilles d’or utilisées par les relieurs. Si le coût n’en est pas prohibitif.

Dans un passé récent, aux USA deux hommes jeunes ( Aaron Alexis et Myron May) se disant victimes de harcèlement électronique et autre , de privation de sommeil, de voix dans le crâne , étaient devenus violents jusqu’à tuer.

Le contrôle mental est fait de toutes ces composantes pour certains , d’une ou de certaines pour d’autres.

Aaron Alexis, en recherche d’aide (2013), avait contacté l’association Freedom From Covert Harassment and Surveillance .

Le président de cette association américaine , Derrick Robinson, interrogé sur le contrôle mental *(2) avance  qu’environ 10 à 12 % de la population américaine serait victime de surveillance ou harcèlement électronique .
Il précise aussi :
« ….leur but est de contrôler un être humain, sans qu’il s’en aperçoive. pour cela , ils utilisent des médicaments, des électrochocs, l’hypnose et en dernier l’énergie électromagnétique . C’est ce qui semble le plus efficace. »

Il ajoute   » Il n’y a pas que les services de renseignement qui sont indirectement impliqués dans harcèlement électronique et la surveillance des personnes innocentes, il y a également des société privées.
Nous avons en effet appris que nombre d’entre elles sont intéressées par ce système et investissent dans la technologie , la technologie par satellite, et l’accès à certaines parties du spectre (?) pour promouvoir leurs produits. Ceci est surtout le cas pour les sociétés de vente qui peuvent ainsi commercialiser leurs produits de façon subliminale à une public ignorant du fait. »

Derrick Robinson , précise encore
« Pour ce qui concerne le harcèlement et la surveillance électronique , on constate une préférence pour les femmes seules entre 40 et 50 ans . Même si les hommes célibataires représentent aussi des cibles privilégiées. Ce choix de personnes seules , sans attache familiale ou amicale facilite le travail d’isolement qui permettra ensuite d’appliquer le programme prévu »

A propos de Marion May, Derrick Robinson, parlant toujours du contrôle mental , avait encore ajouté *(3) « un individu peut-être conditionné pour accomplir un certain nombre d’ actions, dont des meurtres ou des assassinats politiques « 
*(1) on peut voir aussi :
http://lezarceleurs.blogspot.fr/2014/11/ondes-scalaires.html

*(2)
http://memoryholeblog.com/2014/10/17/electronic-criminality-and-mind-control/
*(3)
http://www.activistpost.com/2014/11/fsu-shooting-was-myron-may-targeted.html

*(4)

https://www.youtube.com/watch?v=30seQeBI-Tc ( Jess Ventura & Dr  Robert Duncan- remote control)

https://www.youtube.com/watch?v=2aJybQJhm9E (HAARP et la manipulation mentale)
https://www.youtube.com/watch?v=DhoiCUElTX8 (les armes EM scalaires 1)
https://www.youtube.com/watch?v=vBqaIVVi57Q (armes scalaires 2)

The Matrix Deciphered  , écrit par Dr Robert Duncan

Ce livre explique le contrôle mental par l’utilisation d’ondes scalaires , qui , par triangulation peuvent lire les pensées à distance , et peuvent les modifier.

Il explique également le processus du libre arbitre  en relation avec le contrôle mental

 

 

Les effets du harcèlement électronique

1 Juil

Image Repris du blog : http://transition888.heavenforum.org/t210-les-armes-psychotroniques

TRADUCTION libre , pour information, des rubriques proposées dans l’image ci-dessus

Effacement de la mémoire et action erronée induite

Altérations auditives induites à la fois dans l’apparente provenance et le volume et parfois même dans le contenu

Démangeaisons soudaines et violentes de l’intérieur des paupières

Emprises sur les voies respiratoires , incluant la parole forcée sous l’effet d’une contrôle extérieur

Voix produites par micro-ondage

Sensation (?) de paupières transparentes

Acouphènes artificiels (bourdonnements d’ oreilles)

Mouvements de la mâchoire et claquement de dents forcés

Accélération du rythme cardiaque sans raison

Violentes démangeaisons sans éruption cutanée, induites à distance , avec une préférence pour les endroits difficilement accessibles et souvent pendant des travaux délicats ou malpropres et  également décrites comme des chocs

Contractions forcées des grands muscles du dos ou autres vibrations inexplicables

Poussées forcée du bras pendant un travail délicat entrainant blessure ou déversement

Cas répétés de piles de montres neuves déchargées rapidement

Mouvements forcés des mains parfois synchronisés à des images mentales forcées , en état d’éveil

Une attention particulière pour la sphère génitale avec démangeaisons, orgasmes forcés, douleur intense avec sensations d’ aiguilles chaudes

Douleur générale intense ou sensations d’ aiguilles chaudes enfoncées dans la chair au moment de s’endormir

Egalement , agitation incontrôlable parfois suivie par de courtes périodes de « rigor mortis »

Démangeaisons d’endroits difficilement accessibles , sans éruption, et qui débutent souvent par une sensation de petits chocs électriques

Démonstration de contrôle neurologique en redressant  chaque orteil presque à 90 ° et pendant plusieurs minutes   

La première transmission de voix humaine directement dans le crâne d’une personne vivante a été réalisée par le Dr Joseph SHARP de l’Institut de recherche militaire de Walter Reed en 1974 . En transformant la voix d’un hypnotiseur par la méthode du son silencieux de Lowery * ou méthodes de brouillage Smirnov ** telles qu’ utilisées dans la guerre du Golfe, il est possible d’hypnotiser une cible sans qu’elle le sache , et en ne laissant aucune trace .

Une particularité  de la privation de sommeil  est le fait qu’elle survient  exactement au même moment à la seconde près , chaque nuit et pendant des semaines ou des mois.

Parmi les effets généraux il y a une élévation brusque de  la température  du corps , des douleurs générales provoquées , des excitations de type caféine, l’absence de sommeil, des troubles de sommeil , des déformations des traits du visage, des brulures de micro-ondes, des sensations de chocs électriques  Une cible  de harcèlement criminel organisé sera souvent confrontée à de fréquentes violations de domicile ou de lieu de travail avec dégradations des vêtements,  du mobilier , vols de documents, sabotage des outils et documents informatiques avec en plus un harcèlement de proximité basé sur une campagne  de propos calomnieux et de mensonges vicieux .

Pour des détails complémentaires on peut voir : http://www.catchcanada.org, http://www.raven1net , http://www.multistalkervictims.org

et une autre présentation à :   http://jeunescibles.blogspot.fr/search/label/Mind%20Control

* http://www.silenceopensdoors.com/tag/oliver-m-lowery/

http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_mindcon38.htm

http://blackeyenews.com/?p=362

**   http://psychophysical-torture.de.tl/Igor-Smirnov.htm

Dix minutes pour détruire une cible

3 Mar

Image

« Pour nuire à quelqu’un, il suffit d’y penser 10 minutes par jour «  .Cette apparente boutade était  d’un chinois . C’était sérieux. Plus il y avait de  cibles à dix minutes et de jours et plus il gagnait sa croûte .

Profession : mafieux. Homme d’honneur.
Il nous avait menées  en bateau pendant 3 ans, se disant  doctorant. Il était clandestin, occupé à frapper à la porte d’une loge pour  son intégration.
Il avait fini par  être expulsé, et était revenu illico.
A ce misogyne auto-déclaré ses souteneurs avait offert ce qu’il méprise le plus mais utilise le mieux : une femme pour son ancrage local.
Avec lui ,  » sandale de paille » ,  la police française avait  gagné un nouveau groupe d’une  triade . Je pencherais volontiers pour « les bambous unis »
C’est ce pervers-là qui m’avait le premier parlé de ma destruction programmée par d’autres  , d’un  » Moi, je saurai comment vous détruire  »

  Image

Et ce, bien avant son expulsion, dès qu’il avait été un peu contrarié mais  s’était cru investi d’un pouvoir ou droit  collectif à tuer.
Il avait pour ce faire mentionner « un colonel » à l’origine de tout ce pataquès.

Dix minutes , c’était aussi ce qu’il avait fallu à Mr DELCHEV pour m’attribuer des relations avec des extra terrestres, dans un certificat médical.

Image
Si ça avait été le cas , je  l’aurais dit, ici,  en temps réel. Comme  pour les voix dans le crâne.
Trop pressé pour écouter, Mr DELCHEV avait tout noté de travers , pour en tirer un exposé médical très savant  et basé sur ses élucubrations.

Dix minutes , même pas , avaient suffit à Mr  BOILLET pour gribouillier  un  lourd certificat médical  avec des airs de résultat de consultation approfondie . Il était en colère. Très en colère.  J’avais tout contesté du certificat de Mr DELCHEV  .

Image

Et du haut de sa  jeune blouse blanche Mr BOILLET  avait sévi, comme il risque de le faire toute sa vie. Sans limite ni contrôle.
Et les autres avaient suivi.
Pour 10 minutes au départ et 10 minutes de temps en temps.

Face à une maladie d’un groupe social détraqué, ils  disaient vouloir  traiter  la cible du groupe détraqué . C’est une habitude.

pour mémoire
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/la-chute/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/risperdal-1-jpg/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/05/cest-une-realite-medico-juridique-qui-met-un/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/07/05/le-retro-diagnostic/
https://lesharceleurs.wordpress.com/2013/06/30/quelques-hallucinations/